Partagez | 
 

 Héritage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : 45 ans.
☆ Surnom : Le renard
★ Occupation : Vendeur d'armes
☆ Humeur : Plutôt bonne
★ Plat préféré : Pizza , foie gras
☆District : Un

○ Points : 366
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Héritage    Ven 11 Avr - 10:58






Un casque sur les oreilles , de la musique bien rockn'roll ,  une tenue moulante , des baskets de premier choix , Eneron effectuait son jogging quotidien ou presque quotidien. Il disposait de sa propre salle de sport à l'intérieur de sa villa mai sil ne l'utilisait presque qu'en hiver , pourquoi se priver des premiers  rayons chauds du soleil en ce début de printemps. Calant sa respiration sur son rythme il continuait à courir à une allure plutôt soutenue sans se soucier des quelques gouttes de sueur qui perlaient sur son visage. Il était dans un grand parc très vert avec un lac artificiel , le genre de parc toujours fréquenté. Le matin c'étaient les joggers
qui venaient transpirer ici , l'après-midi les parents emmenaient leurs enfant jouer et le soir des jeunes se plaisaient à venir ici en petit groupe.
Les gardes d'Eneron  semblaient , une fois n'est pas coutume , ne pas être là . Mais les apparences étaient trompeuse , le milliardaire avait dans sa poche une sorte d'hologps muni d'un petit bouton d'alarme , il lui suffisait de presser sur le bouton pour que ses gardes qui tournaient en jeep non loin viennent le plus vite possible. Eneron s'arrêta devant un petit espace aménagé pour les sportifs dans un coin du parc . Il se donna quelques secondes pour souffler et se reposer avant de s'approcher du sac de frappe  , il se mit alors à donner de violents coups de poings. Gauche , droite ...gauche ,droite, gauche. Directs , crochets , uppercuts. Il répétait inlassablement ses enchaînements . S'il ne possédait plus la vigueur ou la rapidité de ses vingt ans Eneron était toutefois , pour un homme s'approchant de la cinquantaine , admirablement bien conservé . Ses conquêtes féminines toujours aussi nombreuses en étaient bien la preuve . Après une quinzaine de minutes il entama une série de tractions avant d'entamer le trajet du retour.
Deux heures plus tard , après une douche bien chaude et un déjeuner consistant Eneron se prépara à son prochain rendez-vous. Archibald Anderson , son contact rebelle allait être reçu par Eneron en personne dans une aile confidentielle des bureaux de la Stark Industries .
Costume parfait, cravate de haute gamme , bouc parfaitement taillé , Eneron régla quelque détails vestimentaire devant la glace . Il aimait le luxe et il ne s'en cachait pas , collectionnant les voitures de luxe ou les vêtements haut de gamme . Il se rendit donc dans les locaux de la Stark Industries. Contrairement à la grande majorité des autres entreprise du district 1 Eneron avait fait le choix de na pas placer son siège dans un quartier des affaires en construisant un grand building. Il avait opté pour un terrai légèrement en périphérie de la vile mais pas trop loin non plus afin de construire un grand complexe à l’architecture épurée et moderne dans uns tyle qui pourrait s'apparenter à du nouveau baroque. Il franchit le sas de sécurité sans encombre , encore heureux d'ailleurs , salua sa secrétaire principal et le pesonnel à l'entrée avant de se diriger vers l'aile confidentielle où seuls quelques membres de l'entreprise pouvait entrer. A peine eut-il ouvert la porte blindée de l'aile avec l'aide de sa carte et de ses empreintes il tomba sur Tobias.
-Ah Eneron  , M.Anderson t'attend déjà , tu es en retard.
-C'est mon entreprise , j'ai quand même le droit d'y aller en retard non?

Laissant Tobias à ses occupations il se rendit dans la sallede rencontre où se trouvait Anderson , le bureau principal d'Eneron nse situait autre part dans l'entreprise
-Ah Archie !
-M.Stark . Heureux de vous voir.

Les deux hommes s'échangèrent une chaleureuse poignée de mains , avant de s'asseoir .
-Alors c'est pour des armes je présume?
-Certes.
-Dans votre message vous avez développé le désir d'obtenir des armes pas trop voyantes et discrètes à un prix raisonnable ; et il se trouve que j'ai ici quelque chose qui pourrait vous plaire.


Eneron sortit une boîte de métal d'une armoire , l'ouvrit et en sortir une sorte de petit engin en forme de cafard en métal.

-Voici le "Cockroach" les grenades nouvelle génération. Explications. A l'aide d'un ordinateur de contrôle vous leur donner un itinéraire à prendre ces petites bestioles chargés d'explosifs suivront les instructions à la lettre pour aller exploser chez les enemis et commetre des dégâts irréparables. Ca n'en a pas l'air comme ça mais nos équipes travaillent depuis longtemps qur ce projer car on faisait face à deux défis majeurs , ces engins devaient être petits afin de garder leur avantage de discrétion mais il fallait que l'explosion soit assez puissante , nos ingénieurs ont donc du travailler  dur pour trouver un moyen pour que l'explosion soir importante . L'idée c'est de comprimer des centaines de micro-explosifs pouvant provoquer des explosions à la chaîne mais ce n'est pas tout j'ai eu l'idée d'ajouter dans chaque micro-explosifs un tout petit réservoir de pétrole et les effets son saisissants d'importantes flammes s'ajoutent à l'explosion qui voit sa puissance doubler. Le deuxième défi était de rendre ces choses encore plus discrète nous nous sommes donc inspirer des animaux qui change de couleur vous savez . Nos biologistes spécialisés sont parvenaus à reproduire ses changements de pigmentation ainsi nos petits engins change de couleur par rapport au terrain ce qui les rend quasiment invisible à l'oeil nu .
-Ca m’intéresse grandement , déclara Anderson , combien de ces engins sont prêts à la vente?
-Je peux vous vendre pour l'instant deux boîtes comme celle ci contenant une centaine de Cockroach chacun , vous comprenez c'est un nouveau modèle et la production ne fait que commencer.Marché conclu?
-Marché conclu.


Mais contrairement à ce qu'il aurait dû faire Anderson ne se leva pas pour remettre sa veste et partir , il resta assis affichant une mine grave.
-Il y a un problème? demanda Eneron
-En vérité je ne suis pas venu seulement pour acheter, j'ai quelque chose à vous dire.
Il y eut un lourd silence , Eneron perdit son sourire.
-Vous souvenez-vous de votre père?demanda Anderson
-Evidemment que je m'en souviens il est mort dans un accident de voiture.
-Eh bien je suis désolé de vous l'apprendre mais il n'est pas mort dans un accident de voiture , d'après nos informations "l'accident" n'en était pas vraiment , il avait été "commandé" par la Capitole .
-C'est le Capitole qui a tué mon père? Vous ne m'apprenez pas grand chose , à vrai dire je m'en doutais qu'il y aurais des retours après ce que j'avais à la finale des Jeux que j'aie remporté.

-Vos déclarations ont peut être pesé M.Stark mais elles n'en sont pas la seule cause , en vérité votre père était un rebelle très actif .
Eneron mit quelque secondes à comprendre ou à accepter les paroles d'Anderson. Son père ? Un rebelle?Comment était-ce possible? Pourquoi ne le lui avait-il pas dit? Enfin il était vrai que son père ne parlait que peu à son fils et les moments d'affections paternels étaient rares voire très rares. Peut être avait il été aussi distant pour le protéger car il se savait surveiller par le Capitole. peut être désirait-il que le Capitole ne se venge pas sur son fils ,sur sa dernière famille. Anderson ne disait rien , Eneron allait être obligé de birser le silence
-Et alors?
Anderson parut quelque peu surpris
-Quoi et alors? Votre père était un rebelle ! Ne comprenez vous pas l'ampleur de la chose? Il se battait pour la liberté et pour le peuple.

-C'est beau en effet. Mais je commence à comprendre pourquoi vous me l'avez dit où pouroqi votre supérieur voulez que tu me le dise. Vous pensez sûrement que avec cette déclaration j'aurais un soubresaut de conscience et je me mettrai à travailler d'arrache pied et à rejoindre pleinement la rébellion . Si c'est ce que vous croyez je susi désolé de vous décevoir mais je ne suis pas mon père. Je ne suis pas prêt à abandonner tout ce que j'ai construit dans cette vie pour embrasser une cause om je risque très fortement d'y laisser ma peau. Je suis déosl émais je suis comme ça .

Anderson poussa un léger soupir avant d'afficher un très léger sourire en coin.
-Je leur avait dit que cela ne vous ferai rien , ils ont pas voulu m'écouter. Mais prenez tout de même ceci.
Il sortit une grande mallette noire qu'il posa sur la table .
-Qu'est ce donc?
-C'était à votre père , il nous l'a remis peu avant sa mort , il voulait qu'on vous la remette.
Avec une certaine appréhension de découvrir l'intérieur d'une mallette qui pourrait rappeler un sombre passé il prit la mallette .

-Ne l'ouvrez qu'une fois chez vous , fit Anderson tout en se levant , au revoir M.Stark.

Seul dans la salle Eneron observa cette mallette sombre comme son passé...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 45 ans.
☆ Surnom : Le renard
★ Occupation : Vendeur d'armes
☆ Humeur : Plutôt bonne
★ Plat préféré : Pizza , foie gras
☆District : Un

○ Points : 366
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Héritage    Jeu 3 Juil - 11:58







Après le départ d'Anderson , Eneron plaça la mallette qu'il lui avait remise dans un coin de son bureau et s'efforça de ne plus y penser. Si cette mallette "secrète" intriguait effectivement au plus haut point le milliardaire impatient de découvrir ce qu'il s'y trouvait à l'intérieur mais il se devait de l'oublier pour quelque heures afin de pouvoir travailler correctement. Il avait tout de même une réputation à tenir. Une fois assis à son bureau il appuya sur le micro que le reliait à sa secrétaire personnelle
-Alina peux-tu m'amener les dossiers sur la production des"cockroachs" , sur les prototypes de nouvelles matraques télescopiques électrisées et sur les ventes aux particuliers du Capitole?
-Tout ça? Je sais pas ce que tu as mangé ce matin mais ça t'as motivé pour travailler. J'arrive tout de suite.

Alina , la secrétaire d'Eneron était une jeune femme que le milliardaire avait engagé il y a déjà quelques année. Dévouée et serviable elle avait à merveille remplacée la vieillissante Mme Marple qui avait pris une retraite bien méritée. Quelques minutes plus tard elle arriva , trois énormes classeurs aux mains. Eneron fit alors sur un ton qui se voulait surpris
-Ils ont trouvé tant de choses à dire sur  ces sujets?
-Ils ont dû broder comme d'habitude .
répondit Alina
Eneron émit un léger rire. Cette habitude qui voulait que tous les documents administratifs fassent minimum cinquante pages quitte à se répéter trois ou quatre fois étaient assez ridicule mais il fallait tout lire avec attention car une information importante noyée dans la masse d'autre détails inutiles pouvait être oubliée. Le milliardaire avait appris de ses erreurs de jeunesse .
Eneron avisa alors la pile de documents qui dressait face à lui et murmura pour lui-même
-Bon ben c'est parti.
Armé d'une tasse de café fort et d'un impitoyable stylo noir il se mit à lire , à vérifier , à calculer , à corriger , à relire etc. Eneron n'était pas seulement ingénieur ou concepteur des armes de l'entreprise si ça avait été le cas il passerait ses journées aux labos aux deuxième et troisièmes étages du bâtiment ou même parfois chez lui dans son labo personnel mais il étit aussi le PDG de Stark Industries et il devait donc aussi  s'occuper des tâches de PDG qu'il trouvait tout de même plus ennuyeuses.
Deux heures plus tard alors qu'Eneron était complètement absorbé à son travail quelqu'un frappa à la porte transparente de son bureau , le milliardaire leva les yeuxet fit signe à l"homme d'entrer. Cet homme c'était Maître Stanislas Jagolken un homme d'un certain âge qui n'était autre que son avocat . Stan Jagolken avait été l'avocat de son père et ce fut évident aux yeux d'Eneron qu'il fallait le reconduire chez Stark Industries après la mort de son père.
-Ah Stan! Asseyez-vous asseyez-vous . Que me vaut cet honneur?
-Je suis venu vous informer que Marx&Toyl ont abandonné leur poursuite judiciaire à l'encontre de votre entreprise.
-Ah vous avez trouvé un accord?

Cette petite entreprise de textile accusait la Stark Industries d'empiéter sur des terrains leur appartenant pour tester des armes . Le Capitole tolérait la présence de tribunaux dans les districts les plus riches bien évidemment sous leur strict contrôle. Les Juges étant originaire du Capitole ou ayant dû passer par une école au Capitole .
-Non en vérité en fouillant un peu dans leur passif j'ai trouvé qu'ils avaient pendant un temps détourné de l'argent des taxes reversées au Capitole ,cette découverte les a refroidis.
-Ah bon débarras. Bon travail Stanislas je tenais vraiment à vous féliciter.
-Je ne fais que mon travail M.Stark. fit Jagolken visiblement flatté
- Mais ce travail bon dieu que vous le faite bien!lui fit Eneron avec un sourire avant de retourner à son travail après que Jagolken fut parti.
Le soleil commençait à décliner à l'horizon quand Eneron jeta un coup d'oeil  à sa montre en or. Il était sept heure et demi du soir passé et le milliardaire commençait à fatiguer dans ce travail lassant . Il rangea donc les documents dans un tiroir de son bureau afin de reprendre là où il s'était arrêté. Il n'oublia pas la fameuse malette noire et sortit de son bureau , la plupart des employés étaient déjà partis même si il en restait toujours quelques uns , il dit au revoir à Alina qui apprêtait à partir elle aussi. En théorie elle finissait à sept heures mais il n'était pas rare qu'elle prolonge zélée comme elle était. En vérité il était rare qu'elle quitte le bâtiment avant son patron.
Eneron rentra chez lui à toute vitesse au volant de sa coupé sport ,  une fois arrivé il ne prit pas le temps de boire ou manger un petit quelque chose et assis sur le canapé de son luxueux et ultra-moderne salon il ouvrit la mallette noire que lui avait remis Archie en affirmant qu'elle avait appartenu à son père. Elle avai dû traîner dans les locaux rebelles un moment car elle était assez poussiéreuse. Le milliardaire ouvrit les deux battants et ouvrit enfin la malette.
Ce qu'il y découvrit le déçut légèrement deux livres d'histoire
"Le Rêve Américain" et " L'incroyable destin des Washington"
L'hisoire des Etats-Unis d'Amérique n'avait déjà plus aucun secret pour Eneron qui en tait passionné . Pourquoi son père lui aurait-il transmis ça.
Au fond de la mallette se trouvait une sorte de DVD sur lequel quelque chose avait été enregistré. Le milliadaire s'en saisit et sans attendre une seconde se dirigea vers sa télevision et introduit le DVD dans le lecteur.
Son père apparut alors à l'écran. Il semblait fatigué et lassé , ses joues étaient creuses et ses rides profonds alors qu'il n'était pas si âgé. Cette vidéo avait dû être prise quelque temps avant sa mort. Les dernières années du père d'Eneron avait été particulièrement rudes pour lui. Son père se mit alors à parler d'une voix grave et Eneron eut un pincement au coeur . Cela faisait presque vingt ans qu'il n'avait pas entendu cette voix s'adresser à lui , qu'il n'avait pas vu ce visage. Certes John Stark n'avait pas été le père parfait et idéal et il avait très rarement montré des signes d'affection et de tendresse envers son fils su'il avait élevé à la dure ; mais cet homme restait son père et malgré tout il l'aimait
-Eneron...fit son père sur l'écran télévisé , Oh Eneron ! Si tu écoutes ces paroles c'est que je ne suis plus de ce monde. Cela devait arriver un jour ou l'autre de toute façon , ces derniers temps j'ai pris beaucoup de risques , trop peut être. J'ai joué avec le feu. Il y a une semaine le Capitole m'a arrêté et torturé , ils voulaient des informations sur les rebelles je n'ai rien dit. Ils ont fini par me relâcher , ils m'ont dit que c'était à cause du manque de preuves de ma culpabilité mais je sais bien que la Capitole s'en fout pas mal des preuves en vérité je les soupçonnais d m'espionner afin que je les mène aux autres rebelles. Mais je ne suis pas fou je n'ai plus pris contact avec les autres mais j'ai bien peur que le Capitole finissent par s'impatienter et là je ne ressortirait pas une deuxième fois.
Il marqua une pause
-Eneron si je m'adresse à toi aujourd'hui c'est parcequ'il faut que tu saches. Que tu saches pourquoi je me suis engagé , pourquoi je me suis battu , quelles étaient mes motivations. Ne prends pas ça pour une incitation à toi aussi prendre les armes. Il faut que tu suives ton coeur , ne pas te forcer à choisir une voie que tu peux regretter mais pour choisir tu dois avoir tous les éléments. Ces éléments tu les trouveras ici , chez nous , cachés dans l'endroit où on cachait...
L'écran redevint noir , mais Eneron resta encore un moment assis sur le canapé , abasourdi par la masse d'informations qui lui étaient parvenus. Il prit un moment pour réfléchir et il n'eut pas besoin de revisionner la vidéo , il avait tout retenu et il n'avait pas le courage de réécouter les éprouvantes paroles de son père une fois c'était déjà trop , Eneron en voulait pas craquer et il s'efforcça de réfléchir à l'endroit que son père lui avait indiqué. Il avait parlé de la maison où Eneron avait grandi qu'il avait quitté après la mort de son père , il la louait à présent mais en ce moment , cela tombait bien , personne n'y habitait les anciens locataires étant partis."L'endroit où on cachait" la phrase était assez énigmatique mais le milliardaire mit une poignée de secondes pour percuter. En bas de leur maison se trouvait une immense cave qu'on aurait très bien pu appeler "sous-sol" où Eneron , encore jeune , aimait parfois aller se cacher quand il s'était énervé avec son père. Sans attendre Eneron remonta à bord de sa voiture et se rendit à toute vitesse dans leur ancienne demeure. Celle-ci était en parfait état , entretenue par une entreprise payée par Eneron. Ce dernier entra lentement dans la maison comme par respect pour le bâtiment il resta un moment dans le living-room se remémorant les moments passés ici avant de prendre la direction de la cave. Il se demandait bien ce que son père avait bien pu cacher dans la cave , dans ses jeunes années Eneron avait exploré cette vaste salle de fond en comble et depuis qu'il avait quitté la maison les locataires n'ont jamais rien signalé d'anormal dans cette salle. Il descendit donc dans la cave , alluma la lumière et se mit à parourir la salle sans rien trouver. Après une demi-heure , s'avouant vaincu il s'apprêtait à rentrer revisionner le DVD pour voir si il n'avait pas omis un élément et se dirigea vers la sortie suand quelque chose attira son attention. Tracé au feutre noir apparemment indélébile sur le sol il y avaitune petite flèche qui pointait une armoire vide. ces flèches Eneron les connaissaient , c'étaient celle que son père traçait quand il organisait une chasse au trésor pour lui. Mais à la fin du jeu Eneron et son père effaçait ces flèches tracés au feutre fin jamais à l'indélébile. Le milliardaire se dirigea vers l'armoire pour constater qu'elle était vide , il la scruta sous tous ses angles à la recherche d'une inscription ou d'un quelconque indice en vain. Alors qu'il voulait observer le flanc du meuble Eneron le fit involontairement basculer et tomber, le milliardaire eut heureusement le réflexe de reculer sinon son pied droit aurait été broyé par l'armoire. Mais c'est ce qui se trouvait derrière l'armoire , sur le mur qui capta l'attention d'Eneron. Un digicode à trois lettres s'y trouvait accompagné d'un clavier tactile. Eneron sentit alors l'adrénaline monter en lui et il effleura le digicode des doigts comme pour s'assurer qu'il était bien réél. Il n'eut pas beaucoup à réfléchir pour trouver les codes , les connexions se firent rapidement dans le cerveau de l'ancien vainqueur , le choix des livres dans la mallette n'avait pas été anodin. Il tapa sur trois lettre pour former sur l'écran du digicode le mot " USA" il valida. et comme par magie une porte extrêmement bien dissimulé s'ouvrit laissant apparaître une nouvelle salle qui contenait sûrement els réponses aux questions d'Eneron Stark...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 45 ans.
☆ Surnom : Le renard
★ Occupation : Vendeur d'armes
☆ Humeur : Plutôt bonne
★ Plat préféré : Pizza , foie gras
☆District : Un

○ Points : 366
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Héritage    Mer 8 Oct - 16:06







Avec un bruit sourd la lourde porte métallique blindée , incrustée dans le mur , s'ouvrit en soulevant au passage une multitude de grains de poussières qui s'envolèrent et s'éparpillèrent avant de retomber en vrac. Comme en témoignait la porte blindée John Stark avait voulu que sa pièce "secrète" ne subissent pas de potentiels dégâts.
L'endroit était sombre et le milliardaire  n'y distinguait rien , il fit un pas en avant et franchit le seuil de la porte ; à ce moment précis des lumières blanches s'allumèrent automatiquement et une voix féminine informatisée l’accueillit

-Bienvenue dans Le Sanctuaire M.Stark.


Eneron resta un moment immobile , stupéfait par ce qu'il avait sous les yeux . "le Sanctuaire" se situait en contrebas , on y accédait en descendant quelques escaliers de marbre blanc. La pièce était large , spacieuse et lumineuse.  Une  grande bibliothèque en ébène remplie d'ouvrages anciens reposait sur le mur gauche. Sur le mur de droite trônait un grand tableau représentant les Pères Fondateurs qui signaient la célèbre Déclaration d'Indépendance ,  une immense et magnifique  frise chronologique en argent relatait les dates importantes de l'histoire des Etats-Unis D'Amérique . La dernière date étant celle du début de la longue guerre nucléaire qui avait vu le monde tel qu'on le concevait disparaître . Au fond de la pièce trônait un fier et majestueux aigle de bronze , le torse bombé et les ailes déployées ; au-dessus de l'aigle se trouvait la Bannière Etoilée. Depuis son enfance Eneron avait été fasciné par le passé de Panem, par la société qui avait précédé celle-ci , par le gouvernement qui avait était détruit et remplacé par la dictature du Capitole ; déjà enfant il prenait des vieux livres d'histoire et les lisaient jusque tard le soir , d'ailleurs son père était tout aussi passionné par les Etats-Unis que son fils mais jamais Eneron ne s'était douté que ce n'était pas juste de la passion qui avait animé son père mais un engagement certain pour cette démocratie perdue. Encore sous le choc Eneron descendit une à une les marches de marbre et alors une légère musique se mit à retentir.

L'ancien vainqueur l'identifia sur le coup comme l'hymne américain. Bercé par cette familière mélodie il continua à avancer dans ce qui était vraiment pour lui un sanctuaire. Plus le temps passait plus Eneron se rendait compte qu'il possédait énormément de points communs avec son père décédé , à présent il regrettait de ne pas avoir été plus proche de lui de son vivant.  Il lut attentivement chacune des dates présentes sur cette frise avec soif d'en savoir toujours plus sur ce pays , la bibliothèque qui se trouvait dans la pièce l'aiderait sûrement à se rassasier.
Il jeta un coup d'oeil aux ouvrages qui s'y trouvaient et fut étonné de ne lui voir aucun livre connu , les livres présents semblaient contemporains à l'existence des Etats-Unis , certains traitaient de la société d'autre relatait les grandes périodes marquantes du pays. Solennellement , presque religieusement , le milliardaire s’approcha du rapace en bronze et du drapeau  . Il effleura le bec reluisant quoiqu’un un peu poussiéreux du pyguargue  , il laissa ses doigts courir sur les longues plumes métalliques de l’oiseau avant qu’il ne découvre un lourd et vieux coffre de bois en dessous de la statue . Intrigué par ce nouvel élément Eneron s’accroupit et souleva le lourd couvercle de bois du coffre , à l’intérieur se trouvait une petite note manuscrite

“Eneron
Voici divers objets ayant appartenus à nos ancêtres successifs “

Avec un grand respect , il examina els divers objets . Un de ses ancêtres avaient été un fantassin durant la Seconde Guerre mondiale ayant débarqué en Normandie comme en attestait divers photos ou la présence de son casque et du chargeur de son arme. Il trouva divers documents mentionnant un grand banquier devenu sénateur du nom d’Ignatus Stark et il trouva surtout les galons de son arrière-arrière-grand père , le général Mark Stark qui avait défendu son pays lors de la dernière Grande Guerre qui avait anéanti tout le monde connu. Au fond du coffre une minuscule petite boîte en bronze attira l’attention d’Eneron , celui-ci la saisit avec délicatesse et l’ouvrit , à l’intérieur reposait sur un petit coussin de velours une étrange bague flanqué d’un signe étrange que l’on avait plus vu depuis bien longtemps : les francs-maçons. Le milliardaire fut frappé par la surprise , ainsi un de ses ancêtres faisait partie de la franc-maçonnerie , cette société secrète sur laquelle on racontait toutes sortes de choses dont la plupart devaient être bien éloignées de la vérité. Il était resté très peu d’ouvrages qui décrivaient avec exactitude les pratiques franc-maçonne de plus la société avait disparu avec le monde connu , les derniers membres survivants avaient été sans sommation exécutés par le jeune Capitole . Quel était donc cet ancêtre franc-maçon , pourquoi son père ne lui avait laissé aucun mot avec la bague pour lui expliquer le comment du pourquoi. Eneron pensait trouver réponses à toutes ses questions en rentrant dans le sanctuaire mais à priori John Stark ne voulait pas tout lui donner sur un plateau d’argent.  S’il désirait vraiment savoir d’où il venait le milliardaire allait devoir enquêter et c’est bien ce qu’il allait faire...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Héritage    

Revenir en haut Aller en bas
 

Héritage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit