Partagez | 
 

 INTRIGUE gouvernementale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4374
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: INTRIGUE gouvernementale   Dim 7 Aoû - 21:16





Réunion dans les plus hautes sphères
Gouvernement








Réunion gouvernementale
Dans la lumière...
__________________________

Des colonnes de marbre d'un beige reluisant, une vaste table ronde à laquelle étaient attablées neuf personnes... L'air était parfumé de cette senteur si particulière et entêtante qui accompagnait toujours la venue de la Présidente. Assise à côté de sa secrétaire, Visenya Starkweather, la charismatique Siolyn Water était d'une beauté suprême dans son tailleur rouge. Son regard vert balayait ses ministres auxquels elle venait de faire part d'une nouvelle importante, d'une décision irrévocable à laquelle elle avait longuement réfléchi avant d'en déduire qu'elle était la seule option envisageable pour garder le peuple sous contrôle.

Parce qu'il s'agissait bien de cela, garder le peuple sous contrôle. Finir par étouffer la Rébellion avant qu'elle n'ose s'étendre et se montrer au grand jour n'était que la cerise sur le gâteau de son plan machiavélique. L'Expiation servait sa cause, mais elle n'était pas suffisante. Désormais, il fallait viser plus haut, plus complexe, plus cruel.

- Mais Mme la Présidente, vous ne pensez pas que cela est... risqué ?

Prométhéus Cleagan, le ministre des Armées, avait tenté de garder son ton le plus calme et le plus respectueux. Malheureusement, il transparaissait dans son expression perplexe cette once de doute qui suffisait à rendre Siolyn furieuse au plus profond d'elle-même. Bien entendu, elle n'en montra rien, toujours aussi froide et insensible qu'à l'habitude. Les autres ministres ne dirent rien, il savait que lorsque la Présidente avait parlé alors il ne s'agissait pas de discuter ses ordres.

- Cher Prométhéus... Toute décision n'est rien de plus qu'un risque, un risque calculé.

La ministre de la Recherche se raidit dans son fauteuil, celui en charge des Districts sourit du bout des lèvres. Quant à la ministre des Hunger Games, elle regardait la scène avec patience en acquiesçant aux décisions de la Présidente avec un air séduit. Chacun prenait le parti de la belle rousse aux pouvoirs dictatoriaux.

- Bien entendu Présidente Water, abdiqua le ministre des Armées.

- Parfait ! Dans ce cas, considérez que le processus va débuter. Nous pouvons lever la séance, conclut la Présidente, avec une intonation chantante et satisfaite.

Elle se leva accompagnée de sa secrétaire, ses huit ministres en firent de même et la saluèrent avec respect alors qu'elle quittait la réunion gouvernementale.

***Quelques heures plus tard***
A l'abri des regards...


Réunion ministérielle
Dans l'ombre...
__________________________

Les pas de la ministre résonnait dans son salon. Les talons aiguilles de ses chaussures d'un blanc immaculé claquaient sur le sol, créant un rythme entêtant qui suffisait encore à l'apaiser quelque peu. Platinaria Demestre voyait encore flotter les données des dossiers que lui avaient remis la Présidente devant ses yeux. Elle se remémorait chaque phase de son stratagème, chaque essai que Mme Water désirait mener.

Bientôt, une voix numérique et artificielle annonça que la connexion était établie. Platinaria se tourna vers la pièce réservée à son bureau et y pénétra. Dans la salle, les stores étaient tirés. Seule la lueur bleutée des hologrammes reluisait dévoilant le visage de ses sept collègues : Anaxagore Grechnev, Jealousy Trickett, Rhaegarus Feunoyr, Adalrik Harding, Séraphine Blackapple et Prométhéus Cleagan.

Tels des fantômes, leurs images flottaient en demi-cercle autour de Platinaria qui prit la parole :

- Les communications sont brouillées, nous pouvons commencer.


- Parfait, Platinaria. Nous avions grand besoin de nous réunir après la folie dont nous venons d'être témoins, déclara Prométhéus.

- Il est certain que Mme Water propose une entreprise incertaine... ajouta Anaxagore.

- Même si elle reste intéressante, elle nous rendra néanmoins vulnérables, conclut Rhaegarus.

Adalrik acquiesça d'un signe de tête, il semblait pensif. Séraphine resta aussi impassible qu'à son habitude. Quant à Platinaria, elle se redressa avant de présenter ses conclusions :

- J'ai eu accès aux dossiers nécessaires suite à notre réunion. Ils indiquent tous que cette décision de la Présidente était programmée de longue date... Il semblerait que tout soit déjà en place pour sa bonne exécution...

- Je te le confirme, j'ai eu accès aux bases informatiques et il s'avère que cette idée extravagante était en marche avant même que nous en soyons informés, compléta Séraphine sur un ton calme mais dans lequel on sentait tout l'agacement et le profond mépris que lui inspirait cette situation.

- Des mesures doivent être prises ! renchérit soudainement Prométhéus avec une expression belliqueuse qui laissait présager ce qu'il imaginait comme suite à donner à ce qu'il avait subi comme un affront remettant en cause son ministère tout entier.

Enfin, Adalrik décida de sortir de son silence :

- J'ai vu des choses dans les Districts dont vous n'avez pas idée. Il faut prendre des mesures. Des mesures pour garder tout ceci sous notre contrôle pour le bien de Panem et du gouvernement, c'est une certitude. Mais nous allons devoir être prudents afin de respecter la volonté de la Présidente et intervenir au "bon moment".

Un rictus étira ses lèvres et Jealousy laissa échapper un petit rire satisfait à cette déclaration.

- Adalrik a parfaitement raison et bien que cela ne m'enchante guère plus que vous, je dois reconnaître que cette décision a titillé ma curiosité...

- "Titillé votre curiosité" ? Laissez-moi vous rappeler dans quelle position elle pourrait nous mettre ! Et ce n'est pas la première ! Il y a d'abord eu cette parodie de règle d'Expiation et voilà qu'elle veut...

- Stop ! Cela suffit.

La ministre des Hunger Games, Séraphine Blackapple, avait fait taire Prométhéus. Son image holographique semblait le défier du regard, un regard d'une froideur calculée :

- Si chacun d'entre nous fait ce qu'il a à faire, alors tout devrait se dérouler comme prévu. termina Séraphine pour apaiser le ministère des Armées.

Un silence s'installa. Le calme qui régnait autour de cette conversation numérique était glaçant. Tous pesait les pour et les contre de la difficile décision qu'ils avaient à prendre collégialement. Celle-ci déclencherait des conséquences importantes pour tous les districts et bouleverserait Panem tout entier. Le pays ne serait plus jamais le même, pour le meilleur mais aussi le pire. Se fut Anaxagore qui osa prononcer la phrase finale de ce débat :

- Sommes-nous donc tous d'accord que nous devons passer à la suite des opérations ? Que ceux qui sont pour, lève la main droit.

Huit mains se dressèrent, sans une once d'hésitation.

- Chacun connaît à présent la décision du gouvernement. Prochaine connexion dans sept jours.

Les hologrammes s'éteignirent progressivement, plongeant la pièce dans laquelle se trouvait la ministre de la Recherche dans le noir le plus total. Elle repensa aux tributs, plongés eux-mêmes dans une nuit d'obscurité intense. Bientôt, ils ne seraient plus : grâce à ces laboratoires, les Juges pourraient envoyer des monstres pour rendre cette Expiation encore plus atroce. Elle s'en délectait déjà. Les spectres entreraient dans la danse, ils les ensorcelleraient puis viendrait la suite et la fin.

Pour elle aussi, c'était une suite des plus séduisante qui s'annonçait. Elle savait exactement ce qui lui restait à faire. Tout comme chacun des six autres cavaliers de cette apocalypse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4374
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: INTRIGUE gouvernementale   Sam 3 Sep - 23:26





Réunion dans les plus hautes sphères
Gouvernement








Première phase
Les lois universelles
__________________________

La tasse de thé de la Présidente Water tinta légèrement lorsqu'elle la posa sur la soucoupe au liseré d'or. Ce thé était exquis, cultivé au district Onze, il avait ce parfum de nature qui manquait parfois à Siolyn et qu'elle aimait tant retrouver dans la serre construite par ceux qui l'avaient précédée. Aujourd'hui était un grand jour, du moins elle l'espérait.

A l'heure exacte de leur rendez-vous, Platinaria Demestre pénétra dans le bureau de la plus grande dame de Panem. Les boiseries étaient splendides, les décorations luxueuses. Tout était d'un raffinement certaine chez Siolyn qui adressa à sa chère ministre un sourire des plus accueillants, même si tout un chacun pouvait deviner le carnassier qu'il dissimulait. Les faux semblants étaient partout au Capitole, même dans les plus hautes sphères...

- Heureuse de vous voir Platinaria. J'ose espérer que vous m'apportez d'excellentes nouvelles.

La ministre de la Recherche s'assit en face de la belle rousse. Dans un excès de nervosité, elle pinça sa lèvre inférieur entre ses dents, déglutit puis redressa la tête en posant sur le bureau le dossier gris portant la mention de "Projet #dmdcts1275106". Elle finit par annoncer :

- Malheureusement Présidente Water, nous avons rencontré quelques...difficultés. Elle déglutit avant d'ajouter : Nous déplorons la perte de deux sujets.

Les doigts de la blonde se glissèrent sous la couverture grise, avant d'en tirer deux photographies qu'elle présenta avec une expression qui se voulait la plus neutre possible, bien qu'elle n'arriva pas à corriger la légère moue d'angoisse qui se dépeignait sur son visage maquillé dans des tons sombres.

Tels des griffes acérées, les ongles de la Présidente parcourent le contours des photographies avec cette délicatesse propre aux plus grands dictateurs.

- C'est fort regrettable, annonça Siolyn sur un ton égal, en faisant signe à une Muette de servir le thé à Platinaria. Mais vous avez déjà trouvé un moyen de pallier à ce fâcheux contretemps, n'est-ce pas très chère ?

Son sourire en coin glaça intérieurement la ministre qui resta pourtant figée dans le fauteuil de velours pourpre, sans sourciller. Se montrer digne de confiance passait aussi par l'image irréprochable qu'elle devait savoir donner à la Présidente.

- Bien sûr. Nos meilleurs scientifiques y travaillent et je vous garantis que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour mener à bien vos intentions...

Platinaria avait pris entre ses mains la tasse de thé. Toutefois, elle ne l'avait pas encore portée à ses lèvres,  mauvais crédo puisque la Présidente détestait qu'on lui refuse quoi que ce soit... La teneur de leur conversation était assez tendue pour que la ministre ne souhaite pas jouer avec le feu que la lionne qui se trouvait face à elle maîtrisait si bien.

- Qu'ils y travaillent est un fait, qu'ils réussissent en est un autre Platinaria. Motivez-les, nous saurons les récompenser s'ils y parviennent. Elle but une gorgée avant d'ajouter : Il serait fort regrettable que nous venions à perdre d'autres sujets alors que nous n'en sommes qu'à la première phase de notre expérimentation...et par sujets je ne parle pas uniquement de ceux qui serviront notre dessein Platinaria.

Une menace à peine déguisée venait d'être prononcée par Siolyn et la ministre de la recherche comprit qu'elle venait d'épuiser son seul et unique joker. Un faux pas et le sort que lui réserverait Water serait pire que celui des tributs de l'arène qui se déroulait actuellement, elle en était persuadée.

- Cela va de soi Présidente Water, je vous tiens au courant dès notre premier exploit...

- J'y compte bien Platinaria, j'y compte bien.

Un large sourire sur ses lèvres fines et l'entretien fut fini. N'attendant pas son reste, la ministre se leva, tourna talons et sortit de la pièce bien moins assurément qu'elle n'y avait pénétré. Au dehors, elle croisa un de ses collègues, Rhaegarus Feunoyr, qui la salua avec toute cette retenue qui le caractérisait. Visiblement, la Présidente en était déjà aux préparatifs concernant la propagande qui serait une des clefs de la réussite de son projet... Restait à ne pas mourir avec d'avoir accompli le noir dessein qui se dessinait dans l'horizon du Capitole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4374
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: INTRIGUE gouvernementale   Lun 19 Déc - 23:22





Réunion dans les plus hautes sphères
Gouvernement








Seconde phase
L'art de la manipulation
__________________________

Les feuilles à l’en-tête gouvernementale jonchaient la table de verre. Une écriture fine aux formes anguleuses y côtoyait une autre bien moins appliquée, toutes les deux trahissaient des secrets. A la lumière artificielle,  ceux-ci revêtaient un caractère mystérieux, presque aussi irréels que les images de la cruauté grandissante de l’Expiation qui défilaient sans cesse sur les dalles holographiques. Pourtant, aucun des deux propriétaires de ces écritures ne frissonnait. Aucun d’eux n’éprouvait le moindre sentiment pour les vies qui échappaient à ce monde et, en train de constater avec amertume qu’elles avaient de l’importance pour plus haut placé qu’eux, ils ne pouvaient s’empêcher d’en éprouver un dégoût profond.

De son sac sombre, parsemé de nombreuses pierreries peu discrètes, Séraphine tira une lettre dont le cachet était brisé et qu’elle tendit à son collègue.

- Ceci est la preuve…

L’ombre de Rhaegarus Feunoyr se détacha subtilement dans la semi-obscurité ambiante afin que ses doigts maigres puissent s’emparer de la missive. Ils caressèrent presque ceux de la toxique ministre des Hunger Games, avant de déplier le courrier d’un simple geste sec du poignet. Une photographie chuta, il sut qu’il n’aurait pas à lire les explications de Platinaria. Les images parlaient d’elles-mêmes : cela avait commencé. Insidieusement, depuis des mois, les expérimentations avaient eu lieu. Désormais, elles prenaient le chemin de leur ultime objectif : un dessein inquiétant que la Présidente avait savamment  mais non dangereusement orchestré et dont il n’était que des exécutants, au service de Panem.

- Intéressant… commença-t-il avant d’être coupé par le regard perçant de son interlocutrice. Il réajusta ses paroles avec l’habileté qu’on lui connaissait et qui seyait si bien à sa fonction : Il faut admettre que son entreprise ne manque pas d’originalité et de charme pour qui connait la situation des Districts…

Cette répartie avait toujours trouvé écho en Séraphine. Un sourire en coin, rictus malsain, naquit au coin de ses lèvres maquillées d’un rouge sanguin.

- De l’originalité, je n’en doute pas un instant… Néanmoins… Ses mains gantées de dentelle noire trièrent succinctement les papiers qui s’étalaient sous leurs yeux, elles finirent par saisir l’un d’eux pour le présenter à son complice : Il nous faut à présent nous atteler à réaliser la volonté de la Présidente Water mais aussi la nôtre.

- Aucune vague ni remoud très chère, regardez donc ces premières ébauches pour vous en convaincre…

Sur la dalle luminescence, un discours. Une prose idéale pour une annonce des plus capitales. Séraphine la parcourut avec une moue déçue.

- Je suis certain que tu lui préfèreras cette version… ajouta Rhaegarus.

Imprimant un mouvement complexe sur l’écran, la machine changea pour révéler une version que dévora la belle avec une avidité intense. Dans ses pupilles ténébreuses, le ministre pouvait presque lire la délectation que ressentait sa compagne et le plaisir non feint qu’elle prenait à imaginer ces mots sur les lèvres de son amant. Oui, bientôt, si tout se déroulait comme cela avait été prévu... Dès que l’événement si particulier se serait produit, ces mots pour l’instant inoffensifs couchés numériquement sur le papier franchiraient sa bouche et s’envoleraient pour aller blesser de leur tranchant chaque District. Ils s’élèveraient comme une vérité angoissante, une nouvelle réalité qu’eux, ces sous-hommes se contentant de si peu, n’auraient plus qu’à accepter. Ceci était leur destin alors qu’eux seuls en étaient les fondateurs.  

Séraphine se pencha au-dessus de la table, relut une nouvelle fois le texte qui sonnait déjà telle une douce mélodie à ses oreilles. Elle aurait souhaité l’entendre dès demain, mais toute chose arrive  à qui sait attendre et la patience était une des qualités principales de la ministre qui avait créé bien des pièges dans cette Expiation si attendue. Alors elle patienterait, tapie dans l’obscurité jusqu’à ce que tout se mette en place et que les ambitions de la Présidente soient satisfaites, mais aussi les siennes… Les leurs.

- Tu as un don… finit par lâcher Séraphine d’une voix suave et séductrice, tandis qu’elle s’était levée avant de venir se pencher au-dessus de l’épaule du ministre de la propagande.

- Tu m’es tout aussi précieuse, très chère… lui répondit-il en respirant son parfum qui déjà lui chatouillait les sens. Tout se met en place comme prévu...

- Pour l’instant… Cela n’en satisfera que plus la Présidente…

- …et notre destin… murmura Rhaegarus en attrapant Séraphine par la taille avant de poser un baiser passionnel sur sa bouche.

Leurs corps finirent par se trouver dans ce bureau inquiétant, deux âmes qui se délectaient de cette envolée lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: INTRIGUE gouvernementale   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE gouvernementale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Gestion Panem :: Intrigues en cours-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit