Partagez | 
 

 Neal G. Jackman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
« Invité »


MessageSujet: Neal G. Jackman    Ven 15 Juil - 14:06



Neal Jackman

A Lonely Boy…




Points Acquis

Sera rempli par le staff
à l'issue de votre présentation



Répartition des capacités
Force : 3
Coordination : 4
Intelligence : 3
Volonté : 3
Rapidité : 4
Communication : 3
Corps à corps : 3
Combat armé : 0
Chasse : 2
Soin : 2
Créativité : 3


IMPORTANT :
Je m'appelle Neal (Gus) Jackman. Je suis âgé de 24 ans. Je suis né un 29 février au District 6. Je vends des pièces détachées à des garagistes et dirige une secte à mes heures perdues. Je n'envisage pas de rejoindre les rebelles.

SITUATION :
Neal Jackman vit au district six avec ses parents adoptifs et leur fils Henri. Ils vivent dans une petite maison, à l’écart de la ville. Ses parents l’ont abandonné, il le sait, mais n’a jamais essayé de les retrouver. Il travaille dans une petite entreprise de vente de pièces détachées nécessaires pour la réparation des voitures. Il vivait de cela assez modestement, et économisait tout ce qu’il avait pour son avenir, encore incertain. Maintenant qu’il dirige la secte qu’il a mis quelques temps à mettre en place, il commence à ne plus manquer de rien grâce à tous ces pigeons qui lui donnent de l’argent aveuglément. Au niveau de sa situation amoureuse, il n’a jamais eu de petite amie. Il n’a jamais été amoureux tout court. Pour lui, l’amour est une faiblesse qu’il ne peut pas se permettre.


AVIS SUR PANEM :
Panem était le dernier des soucis pour Neal. La politique ne l’intéresse pas plus que ça au final. Les Hunger Games ne lui pose pas de problèmes non plus. Il est même plutôt pour, car il aime que la justice soit faîte, même si cela devait se finir en bain de sang. Il garde tout de même une petite réserve à ce sujet car il pense que Panem l’a oublié, qu’il mériterait d’être reconnu. Il essaye néanmoins de s’informer des dernières nouvelles venant du Capitole, récoltées ici et là grâce aux habitants de son district, quand il livre chez les garagistes. Il avait toujours aimé se sentir supérieur, et contempler les gens ignorants de haut. Il sait que la haute société du Capitole partage son avis vis-à-vis de l’ignorance de la population. Pourquoi s’embêter à fréquenter des gens peu recommandables alors qu’il y a tout une société qui partage les mêmes intérêts que lui au Capitole ? Il a donc une profonde estime envers les hauts-placés du Capitole qui arrivent à manipuler des foules entières très facilement et en claquant des doigts. Il n’avait pas assez de recul pour savoir vraiment ce qu’il se passait là-bas, mais encore, c’était le cadet de ses soucis.









Caractère du personnage -  10 lignes minimum

Neal était au départ un garçon très timide et assez jovial. Malheureusement, les épreuves de la vie ont fait que son caractère a complètement changé. A présent, les personnes qui le regardent pour la première fois diront qu’il est mystérieux, froid et réservé. Pas étonnant, car Neal a opté pour l’option solitaire et indépendant. Il ne fait confiance à personne, ne juge que par lui-même.
En étant insolent envers les personnes qu’il méprise, il ne s’est pas fait que des amis. De plus, c’est une personne calculatrice, qui donne l’air de toujours penser à un plan malveillant.
Alors qu’il n’en peut plus de sa vie familiale,[quel rapport ?] il reste néanmoins patient avec eux, il persévère car il sait qu’un jour, il aura sa vengeance. Il est impulsif, c’est une chose qu’il essaye de contrôler car il pense que cela lui jouera des tours plus tard. Il vaut mieux apprendre à chasser ses démons. C’est finalement quelqu’un d’opportuniste, qui va essayer de tout faire pour que les choses soient comme il le veut. Il va faire des choix qui nuiront forcément à des personnes, mais cela l’importe peu, du moment que cela va permettre la réalisation d’un de ses plans calculés. Il a une soif du pouvoir telle qu’il va tout faire pour en avoir. Se sentir puissant est quelque chose qu’il recherche le plus. Il veut que les gens aient besoin de lui, il veut les voir le supplier et le craindre.  









Histoire du personnage -  30 lignes minimum


L’histoire de Neal commence avant tout par celle de ses parents.
Il tout d’abord faut savoir que Lily et Zack Jackman, les parents de Neal, vivait une idylle à en faire jalouser tous les couples.  Bien avant la naissance de Neal, Lily et Zack venaient de se rencontrer,  décidèrent, sur un coup de tête,  de s’installer ensemble. Leur but étant de fonder leur propre famille. Hélas, après plusieurs fausses couches, Lily découvrit qu’elle ne pourrait jamais enfanter.
Ce fut un drame pour le couple. Ils discutèrent, et se mirent d’accord pour adopter.
C’est ainsi que Neal arriva, dans les bras de la directrice de l’orphelinat. Pour Lily et Zack, c’était un cadeau tombé du ciel.

N’ayant qu’un petit salaire de garagiste au district 6, apporté par Zack, pour subvenir aux besoins de la toute nouvelle famille, ils vivaient pauvrement. Mais ils étaient tellement heureux que cela ne les dérangeaient pas plus que ça.

Alors qu’il n’était qu’un gamin, son père apprenait à Neal les bases de la mécanique. Ils faisaient tous les trois des sorties ensembles, notamment dans la petite forêt qui bordait leur maison. Ils se baladaient ensemble dans la forêt, tous les trois, et s’amusaient à reconnaître les noms des arbres, à observer des nids d’oiseaux, et à créer des cabanes en haut des arbres.

Les parents de Neal ont décidé de lui dire dès son plus jeune âge qu’il fut adopté. Il eut certes un choc en l’apprenant, mais il ne leur en voulait pour le moins du monde car ils étaient si gentils avec lui. Zack et Lily étaient soulagés de le voir car ils craignaient le pire. Ils le gâtèrent encore plus après cela.

Neal grandit donc dans cette famille aimante, en étant chéri et aimé. Mais ce bonheur ne dura pas longtemps.

En effet, alors que Neal était âgé de cinq ans, sa mère, Lily, par un miracle inespéré, tomba enceinte. Ce fut un choc pour tout le monde. La surprise étant passée, tout le monde exprima ses félicitations au couple. Pourtant, Neal était, sans pouvoir encore l’exprimer, réticent à cette arrivée miraculeuse.
Lorsque le bébé arriva enfin, Neal compris la différence majeure qu’il y aurait ; il ne serait à présent plus l’enfant privilégié. Il le sut quand il vit le regard de ses parents sur le nouveau-né, c’était une expression qu’il n’avait jamais vu avant.

C’était pourtant logique qu’ils préfèreraient cet enfant ! pensait-il tout le temps. C’est le leur ; moi je suis… un étranger comparé à lui.

Pour refouler sa tristesse, et pour éviter cet individu qu’il avait dès le premier moment détesté, il s’enfermait dans sa chambre des heures durant, à ruminer sa colère.
Quand il ressortait le soir, ses tristes pensées derrières lui, et qu’il voyait ses deux parents adossés au berceau, sans se soucier de lui, son sentiment de haine ne faisait qu’augmenter.
Il devenait insolent envers ses parents, qui eux, ne comprenaient pas ce qu’il lui arrivait. Il s’enferma dans sa bulle, restait froid et distant quand on essayait de lui parler.

Il garda cette attitude en classe. Pourtant, il se fit quelques amis, qui, à force, se sont habitués à son sale caractère. Il n’en restait pas moins assez solitaire. Il essayait d’être bon élève, il essayait d’avoir des amis, il essayait d’être bon en sport. Il essayait d’attirer l’attention de ses parents. Avoir un peu de reconnaissance. Mais non, ils n’avaient d’yeux que pour Henri, son « frère ». Alors qu’il n’avait pourtant pas un bon niveau à l’école comparé à son frère Neal, il brillait en société grâce à son amabilité, son caractère extravertis et sa gentillesse. Des qualités que n’avait hélas pas Neal, des qualités qu’il n’avait jamais eues et qu’il n’aurait jamais.

Il essayait sans cesse de faire des coups en douce contre son frère. Un jour, il cachait son livre, un autre, il « oubliait » de lui acheter ce qu’il avait besoin dans une boutique. Il savait que ce n’était pas grand-chose, mais il se sentait soulagé d’enlever un peu de sa peine, pour lui en donner.

C’est à l’adolescence qu’il comprit que cela ne le mènerait à rien. Il arrêta de penser à une revanche. Il devait faire la paix avec son frère. Comment un tel changement était possible ? Ces quelques amis à l’époque avaient essayé de le convaincre d’arrêter ce petit jeu. Neal se rendit compte qu’il était fatigué de se battre autant. Il alla donc voir son frère, qui n’avait que treize ans à l’époque. Il lui parla. Il lui dit tout ce qu’il avait sur le cœur. Il se rendit compte qu’ils ne s’étaient jamais vraiment parlé avant. Mais peut-importe le passé ; il fallait avancer. Une conversation houleuse s’en suit. Henri n’en avait que faire de son frère, un frère dont il oubliait parfois presque l’existence. Il n’en voulait pas de ses discours. Neal l’eu très bien compris, en voyant que Henri ne l’écoutait à peine, et qui semblait presque ennuyé par ce qu’il disait.

« Mais écoute-moi bon sang ! » Cria-t-il en l’attrapant par le bras. Sa mère arriva alors, troublée par le haussement de voix qui avait lieu dans la salle d’à côté. « Neal, ne touche pas à ton frère ! Dit-elle en voyant la scène. Tu n’as pas honte d’embêter plus petit que toi ? Il n’a rien fait de mal, alors laisse-le. ». Neal était dévasté. « Ce n’est pas mon frère. » Répondit-il, en partant de la pièce.

Cet évènement marqua la rupture avec sa famille pour toujours. Il ne pouvait désormais leur faire confiance. La dernière goûte de bonté en lui s’envola. Il ne ferait plus jamais confiance à personne. Il arrêterait de perdre du temps avec des gens comme eux.

Il prit la décision d’être complétement indépendant de ses parents ; pour n’avoir plus rien à leur demander. Il réussit à dégoter un travail : vendeur de pièces détachées de voitures. Dit comme ça ce n’était pas très glorieux, mais cela a permis à Neal d’avoir un modeste revenu, assez pour ne plus rien demander à ses parents. Son travail consistait à vendre à différents garages des parties de la voiture qu’ils leur manquaient, comme le moteur ou encore les freins. Il allait de bâtiments en bâtiments, vendre ses service, arrivaient à faire des commandes. Il devait pour cela être assez sociable et extraverti, mais lors de l’entretien d’embauche, Neal n’insista pas sur le fait que la communication n’était pas son fort. Il avait besoin de ce travail. Les débuts furent difficiles car il ne savait pas comment s’y prendre face à des personnes qu’il ne connaissait pas. Il était désemparé car il ne savait pas quelle stratégie adopter. Il se construit peu un peu un rôle. Une sorte de masque. Il réussissait à être agréable aux clients à qu’il livrait, tout en cachant ses véritables sentiments. Cela marchait, les gens qu’il dédaignait l’appréciaient. Cela ne faisait que gonfler son orgueil, de savoir qu’il pouvait mettre le monde à ses pied. Il voyait enfin des personnes ayant besoin d’aide, besoin de lui. Quelle satisfaction de se sentir important !

Il ne savait pas comment se soulager de sa rancœur qu’il garde pendant toutes ces années. Devait-il oublier sa famille et tous les problèmes qui la concernent ? Il se sentait un peu perdu, mais ne voulait pas se l’avouer. Si sa famille lui pardonnait, pourrait-il en faire de même ? Pourrait-il avancer dans la vie ? Il était trop orgueilleux pour penser à pardonner qui que ce soit. Si quelqu’un n’est pas en bon terme avec lui, ou n’avait pas les mêmes idées : ce n’était jamais à cause de Neal. Il trouvait toujours une échappatoire pour mettre son interlocuteur en cause.

Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille, et continuera à ne pas l’être s’il ne change pas sa façon d’agir. Malheureusement, il reste cloîtré dans ce rôle, que son entourage commence à lui donner, et dont il ne peut plus sortir.

Malheureusement, les événements qui suivirent lui firent oublier toutes ses incertitudes et ses questions. Il va avoir tout ce qu’il n’a jamais rêvé, et même plus encore.

Sa vie bascula (encore une fois), à l’âge de 23 ans. Et ce fut à cause d’une rencontre due au hasard.
Il marchait dans la rue, il ne saurait aujourd’hui où il allait à ce moment –là, mais il était présent lorsqu’une femme s’écroula dans la rue. Il resta, juste par curiosité, mais n’alla pas l’aider. Il s’approcha néanmoins pour voir ce qu’il se passait. Un homme accourut et dit d’une voix essoufflée : « C’est ma patiente, elle ne devait pas partir de l’hôpital avant plusieurs jours, je ne sais pas ce qu’elle fait là… » Il regarda la foule avant de continuer : « Elle est très malade… Quelqu’un peut m’aider à la déplacer ? Ma maison n’est pas loin. ». Il dévisagea longtemps Neal qui se trouvait être le plus apte à déplacer quelqu’un entre tous les autres passants. Il comprit qu’il n’avait pas d’autres choix que de l’aider, et soupira. Arrivés à la maison, le médecin administra plusieurs médicaments avant de descendre les escaliers qui menaient dans son sous-sol. Neal n’entendit plus rien et décida de descendre à son tour. Il vit l’homme sans connaissance, en bas des marches. Putain, il a dû tomber ce con…

Neal retourna vers la chambre de la malade, tout en jurant, pour aller chercher son sac avant de vite partir de cette maison. Alors qu’il tendit son bras pour attraper son sac, il vit que la femme le regardait. Mais son regard avait quelque chose d’inquiétant. On aurait dit que son esprit n’était pas dans la pièce. Elle prit la parole soudainement. Ce n’était pas facile à entendre, mais Neal comprit qu’elle le remercia. « Je vous ai entendu… Vous et vos incantations… C’est ce qui a permis de me sauver… ». Neal s’arrêta dans son mouvement, elle est vraiment barge … Il se demandait où elle avait entendu ces voix. Sûrement dans sa tête… Il ne comprit pas que cette femme allait exaucer son vœu le plus cher.

Tout s’accéléra. La femme racontait à qui voulait l’entendre que Neal était capable de sauver des vies grâce à des mystérieuses incantations. Il apprit sa nouvelle célébrité lorsqu’un homme vint le voir dans la rue, lui demandant si cela était bien vrai. Il prit un temps pour répondre, puis souri intérieurement. Oh oui, il avait un plan. Il répondit par l’affirmative, et s’en alla rapidement. Il devait tout mettre au point.

Les gens croyaient donc qu’il était quelqu’un de particulier ? Ils seront servis. Il va leur offrir du beau spectacle, comme ils n’en ont jamais vu. Il convoqua quelques personnes qui étaient convaincues par son don dans une petite salle qui loua (assez cher malheureusement). Il leur déclama un discours, que je résumerai rapidement pour vous lecteurs qui n’étiez pas présent. Il leur dit que son pouvoir n’était dû qu’au respect qu’il accordait à la nature. Le calcul était simple : lorsque l’on bénit la nature qui nous est protectrice, rien ne peut nous arriver. Si au contraire, nous la maltraitons, des choses mauvaises peuvent se produire pour nous et notre famille. Il commençait à improviser en disant qu’il arrivait à communiquer avec la nature, car il avait un lien spécial. En voyant que son auditoire le croyait, il continuait dans son mensonge. Il se demanda très longtemps comment il a pu embobiner autant de personnes alors que son don pour communiquer avec autrui était quasi inexistant. Mais il faut croire qu’il était bon pour s’inventer des rôles.

Il avait, de façon surprenante, réussit à faire quelques adeptes de sa nouvelle façon de penser (les gens seraient vraiment prêt à croire n’importe quoi… ). Mais ils demandaient plus. Ils demandaient des preuves. Neal chercha tant bien que mal un stratagème, et finit par trouver. Il prit un sachet de morphling (ne demandez pas où il a pu dégoter ce truc) et alla dans la salle qu’il appelait « de réunion avec la Nature ».

Ce n'était plus la petite pièce qu'il avait loué au départ. Non, elle était trop au centre ville, les gens (surtout les pacificateurs d'ailleurs) commenceraient à poser des questions... Il trouva à l'aide d'un de ses adeptes une petite maison délabrée qui était assez excentrée, à l'écart de la ville et des curieux. Il aménagea une de ces salles pour son activité, et garda le reste pour lui (pourquoi s'en priver ?). Quand la maison fut en état, il s'y installa, s'échappant ainsi de l'emprise familiale.

Il donna donc à chaque personnes présentes dans la salle une dose de cette substance et déclama que c’était un moyen que la Nature lui avait donné pour communiquer avec elle. Evidemment, il ne leur dit pas ce que c’était. Contre toute attente encore une fois, tout le monde (ou presque, mais Neal fit sortir discrètement les plus méfiants) goba son histoire, et en demandait plus. Neal fit évidemment payer chaque dose qu’il donnait. Il avait différents fournisseurs de morphling dans la ville, ce qui lui permettait de satisfaire les besoins de ses adeptes.

Les pacificateurs demandèrent ce qu’il se passait, à la fin d’une des réunions, mais Neal les paya grassement pour qu’ils ferment les yeux. Ils ne sont jamais réapparus depuis.

Sa famille n’était au courant de rien, le quartier où il avait établi son QG était à l’opposé de chez lui, si bien que ses parents n’eurent jamais entendu parler de cette « secte ». De plus, Neal faisait tout pour qu’ils n’en sachent rien, cela valait de soi. Ils auraient tout fait pour lui mettre les bâtons dans les roues.

Il se demanda plusieurs fois s’il devait continuer cette mascarade. Mais que faire d’autre ? Il n’avait plus rien à faire ni à perdre.










Ambition du personnage - 10 lignes minimum

Malgré tous ses efforts pour se sentir bien, Neal n’était pas heureux. Il vivait dans la souffrance et la colère. Les seuls moments où il sentait un petit peu paisible était quand il se retrouvait seul. Etait-il fait pour la solitude ? C’était, pour l’instant, le seul avenir qu’il se voyait? Pourquoi se tourmenter à chercher quelqu’un avec qui vivre jusqu’à la fin de sa vie, vivre des déceptions amoureuses, et devenir l’égal d’une autre personne ? A quoi bon tout ça, quand on peut vivre tranquillement, seul. Cela pourrait sembler un peu radical, mais Neal ne voyait pas comment cela pourrait-il être autrement. Peut-être sa vie chamboulera-t-elle quand il rencontrera enfin l’amour ? Se mettra-t-il dans le droit chemin ? Ces idées ne lui ont même pas effleuré l’esprit, car pour lui tout ce qu’il fait est justifiable. Que le chemin qu’il a pris est le bon car c’est les autres qui ont tort.  De plus, son activité est florissante. Il gagne beaucoup en ne faisant que raconter des bobards. Des dizaines de personnes étaient à ses pieds. Peut-être que tout le district entier le sera. Et quand il aura atteint ce stade, il ira au Capitole ou vivent ses semblables. Il les fera baver devant tant d’argent et de pouvoir. Et ce ne sera plus le district qui sera à ses pieds, mais tout Panem.







Voudrais-tu que ton personnage participe aux Hunger Games ?
[] Oui
[X] Non

Âge :  16 ans
Pseudo : /
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Age de l'avatar : 26 ans
Age du personnage : (attention, 4 ans de plus ou de moins que l'âge de la célébrité) 24 ans
Fréquence de connexion : tous les jours
Comment as-tu trouvé le forum : Par ma sœur ;)
Double compte ? : triple ! Coralie Standford & Emilie Dawning
Un petit commentaire sur le fo ? :  toujours aussi parfait Heart



Dernière édition par Neal G. Jackman le Mar 19 Juil - 9:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Ven 15 Juil - 20:41

Rebienvenue parmi nous Coralie ! Je t\'adore
Bon courage pour la rédaction de ta fiche, tu sais où nous trouver si tu as la moindre question Love Love

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Ven 15 Juil - 20:59

Bon courage pour la suite. (Décidément, tout ceux qui pensent Hunger Games pensent donc manipulateurs ?)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Ven 15 Juil - 21:37

Merci Amy Bisous

Ahah Bella, pas tout le monde heureusement x)

J'ai finiiii Superman
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Ven 15 Juil - 22:23

Rebienvenue Coralie :D
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 22a ans.
★ Occupation : Mécanicienne
☆District : Six

○ Points : 205
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Ven 15 Juil - 22:42

Love Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 14:58

Rebienvenue toi Heart
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 15:11

Re bienvenue avec ce personnage Bisous
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 28 ans.
☆ Surnom : Az'/Willa
★ Occupation : créatrice de mode
☆ Humeur : Perdue
★ Plat préféré : Poisson raffiné mariné dans du citron
☆District : Capitole/Douze

○ Points : 682
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 19:36

rebienvenue Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 19:42

Rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 20:46

Merci à tous Heart
Revenir en haut Aller en bas
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 782
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 21:01

C'est donc à lui que j'ai volé l'avatar... heyhey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Dim 17 Juil - 21:36

amuse toi bien avec ce nouveau personnage !!
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Lun 18 Juil - 9:12

Oui Jack, tu remarqueras que sa tête fait bien sociopathe Dent
mais bon, cet avatar ne me dérange pas  (au contraire...) liebe
Merci Brook Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Foie gras
☆District : Un

○ Points : 1370
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Mar 19 Juil - 3:09

Rebienvenue ! Bisous

Un nouveau personnage pour commencer une toute nouvelle histoire qui sera sans doute très différente de celle de tes autres persos sur le fo ! :) J'aime beaucoup l'idée d'un jeune qui devient un peu dealer malgré lui.

Par contre, tu te trompes juste dans le nom du produit. C'est de la morphling qu'on trouve au district 6 et non de la morphine. ;)

De même, je pense tout de même que Neal ne pourrait pas forcément "louer" une salle pour cette activité. En effet, cela serait peu discret et cela m'étonnerait que les  pacificateurs ne soient pas plus "intéressés" par ce dealer. Je pense que rendre cette pratique plus "discrète" serait plus cohérent. Par exemple, Neal pourrait très bien avoir justement trouvé une maison à l'abandon et y vivre en réservant une salle (même assez vétuste) pour ses activités illégales. Qu'en penses-tu ? Cela n'est qu'une proposition donc n'hésite pas à modifier ce détail à propos du lieu de ces rassemblements autrement si tu as une autre inspiration. :)

Dès que ces deux petits points seront modifiés, je pourrais te valider avec plaisir ! Heart

En tout cas, mention spéciale pour ce personnage que je suis curieuse de voir en jeu ! Pom pom gril

_________________




Sélène J. Featherstone
.   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .

"Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t'apprend parfois à vivre avec." Proverbe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Mar 19 Juil - 9:55

C'est sûr que ce perso change de mes deux autres xD
Changements effectués Pom pom gril
L'idée de la maison désaffectée est très bonne merci ! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 28 ans
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Foie gras
☆District : Un

○ Points : 1370
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    Mer 20 Juil - 1:11












Bienvenue à Panem !


Ta présentation est désormais validée .

Commentaires :
Tu l'auras sans doute déjà compris, je suis vraiment curieuse quant à ce nouveau personnage : autant de te voir le jouer, que de suivre son évolution puisqu'il me semble avoir un fort potentiel !
En plus l'avatar... bon choix ! ;)
Bref, amuse-toi bien avec ce perso et peut-être à prochainement en rp !


Selon l'histoire de ton personnage et le barème établi, tu obtiens les Points de compétences suivants (ajoutés par un admin sur la base des TRIBUTS) :
Force : 3 (4-1, Neal n'est pas particulièrement entraîné)
Coordination : 4
Intelligence : 3 (2+1, malin et manipulateur)
Volonté : 3 (2+1, a quitté tôt sa famille pour vivre seul)
Rapidité : 4
Communication : 3 (2+1, beau parleur, dealer sous de faux airs de gourou)
Corps à corps : 3
Combat armé : 0
Chasse : 2
Soin : 2
Créativité : 3 (2+1, a su profiter d'une fausse croyance pour inventer un stratagème lui profitant)



Tu peux dès à présent commencer à t'amuser dans le jeu.
   Cependant, avant toutes choses il te reste encore quelques missions à accomplir !

   - Dans un premier temps pense à réserver la célébrité qui te sert d'avatar dans le Bottin des avatars afin que cette dernière te soit réservée.
   - Pour finir, il est très important que tu crées ton Livre de Bord car cela te permettra de créer des liens avec d'autres membres du forum afin de pouvoir commencer le RP. De plus il permettra de récapituler d'un simple coup d’œil tes RPs, donc pense à le mettre à jour !


   Bonne chance  et surtout Bons Jeux !

   Puisse le sort t'être favorable !

 Le staff

_________________




Sélène J. Featherstone
.   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .   .

"Le temps ne guérit pas toujours la douleur, mais il t'apprend parfois à vivre avec." Proverbe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Neal G. Jackman    

Revenir en haut Aller en bas
 

Neal G. Jackman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Présentations archivées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit