Partagez | 
 

 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Mer 6 Juil - 13:36




5 conseils pour survivre


au Capitole


Clyde & Emilie


Emilie venait tout juste d’acheter son nouvel appareil photo grâce à l’argent de Clyde. Elle le tenait dans ses mains comme l’on pouvait tenir un bébé. Elle ne voulait pas qu’il tombe malencontreusement au sol et qu'uil se casse. Elle alla dans la ruelle où elle avait rencontré Jack, et prit la toute première photo avec son nouveau joujou. Elle regarda à l’écran : qu’est-ce que l’image était belle !

Elle repartie contente chez elle. Sur le chemin, elle devait passer à travers la gare. Un autre très bel endroit pour prendre des photos. Elle regarda attentivement et pensa en souriant qu’elle avait déjà photographié chaque recoins de cet endroit qu’elle appréciait beaucoup.

Elle vit qu’un train était à quai et qu’il y avait de l’animation. Elle s’approcha, curieuse de savoir ce qu’il se passait. On voyait plusieurs personnes, dont le maire, parler assez vivement. Elle s’approcha davantage. Elle était à l’écart du groupe, mais elle pouvait entendre distinctement leur voix.

« Ce maudit photographe m’en fera voir de toutes les couleurs ! »

Emilie reconnut la voix du maire. Une autre voix s’éleva.

« Ne vous inquiétez pas monsieur. Il arrivera à temps pour cette soirée au Capitole. »

Elle ne comprenait pas grand-chose, mais essayait de retenir le maximum  d’informations.

« Il est l’heure maintenant. Dit le maire. Que faisons-nous ? Il nous manque un photographe pour illustrer l’article sur la soirée des sponsors. Des idées pour résoudre ce problème ? »

Emilie ne croyait pas ses yeux. Il manquait un photographe ? Quelle aubaine ! Non… Elle ne pouvait pas… mais après tout, pourquoi pas ? Elle était partagée en deux. D’un côté, cela lui ferait vivre une aventure fantastique, mais de l’autre… Elle allait vers l’inconnu. Et puis, qui lui dit que le maire accepterait qu’elle y aille ? Il n’y avait qu’un seul moyen pour en être sûr.

« Moi, j’ai peut-être une idée ! Affirma Emilie en levant la main pour que l’on sache d’où venait la voix.

Tout le monde se retourna. Emilie ne flancha pas à la vue de tous ces visages tournés vers elle et continua.

« Il se trouve que je suis photographe, je peux vous dépanner. »

Elle n'était pas professionnelle, mais ça, ils n'avaient pas besoin de le savoir. Emilie vit le maire réfléchir une seconde. Elle attendait son verdict.

« De toute façon, on a rien à perdre. Merci mademoiselle de vous être proposé. Vous êtes un peu jeune, mais nous sommes de toute façon à court d’options. Vous pouvez monter dans le train. »

Le regard d’Emilie s’illumina. Elle n’attendit pas qu’il change d’avis et grimpa dans le wagon le plus proche. Quelques secondes plus tard, le train démarra.

Emilie prit place dans le train. Elle n’avait jamais quelque chose d’aussi luxueux. Tout était propre, doré, et grand. Son appareil photo ne faisait que mitrailler tout ce qu’elle voyait. A un moment, une femme arriva dans le wagon où Emilie était seule depuis un bon bout de temps.

« Bonjour, vous devez être la photographe en charge de couvrir l’évènement. Je vais vous donner votre carte qui vous permettra d’accéder à la soirée. »

Emilie regarda attentivement la carte. Ce n’était pas son nom qui était inscrit dessus, mais bon ce n’était pas grave. Très vite, elle se rendit compte que le train commençait à perdre de la vitesse. Elle regarda par la fenêtre, et vit le paysage défiler devant ses yeux. C’était la première fois qu’elle voyait le fameux Capitole dont tout le monde parlait. Personne n’avait exagéré sa beauté. Elle descendit du train et se dirigea au lieu que la femme lui avait indiqué.

Elle arriva dans le bâtiment le plus grand du quartier. Il était encore plus magnifique que les autres. Emilie entra, un peu intimidée, avec son appareil photo à la main. Il y avait des gens partout. Elle ne savait plus où donner de la tête. Il y avait trop d’informations en même temps, trop de couleurs. Cela faisait seulement quelques secondes, elle avait déjà du mal à respirer. Elle vit une petite porte sur le côté. Elle y alla prestement.

Enfin seule, elle souffla un bon coup. Elle était allée que dans une des salles où il y a avait des festivités et elle n’en pouvait plus. Mais bon, elle avait un devoir, elle devait l’accomplir. Alors qu’elle allait ouvrir la porte, elle entendit des bruits étouffés derrière elle. Elle se retourna et vit derrière un paravent deux silhouettes. Elle arriva à distinguer une femme, avec un chapeau affreusement moche plein d’oiseaux empaillés. Elle vit ensuite un homme, qui tenait dans les bras cette femme, qui lui avait pour le coup quelque chose de plus classique, un manteau en fourrure.

Elle se dit qu’elle ne devait absolument pas se trouver là à ce moment précis. Elle ouvrit donc rapidement la porte et retourna vers les festivités. L’effervescence qui régnait autour d’elle lui permit d’oublier rapidement ce moment un peu gênant pour elle. Elle commença à prendre ses aises et prit quelques portraits d’invités. Elle bouscula quelqu’un.

« Attention !» Cria-t-elle.

Elle faillit tomber, mais se releva.

« Excusez-mo… »Commença-t-elle.

Elle vit qui elle avait bousculé. C’était Clyde, son mystérieux donateur. C’était grâce à lui qu’elle avait pu s’acheter l’appareil photo de ses rêves.

« Clyde ! Ravie de vous revoir ! Vous couvrez aussi l'évènement ? » S’exclama-t-elle.

Elle vit qu’il portait également un appareil photo dans ses mains. La réponse était plus qu’évidente.

« Je n’aurai jamais cru que l’on se retrouverai dans de telles circonstances ! C’est un coup du hasard qui m’a conduit ici… »

Elle continua, sur un ton un peu moqueur.

« Alors... Vous allez à la pêche aux ragots ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 24 ans.
★ Occupation : Journaliste
☆ Humeur : Déterminé
☆District : Capitole

○ Points : 844
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Jeu 7 Juil - 20:09

Gossip & comérage
Emilie & Clyde



[Flash-back de quelques jours, avant les Jeux, pendant les entrainements]

Clyde attendait cette soirée avec impatience. Les premières soirées de sponsors sont les plus intéressantes. On y apprend les grandes tendances –en général, les tributs de carrière et un ou deux autres tributs qui s’étaient démarqués lors de la moisson. Les paris sont encore flous, et c’est là qu’on remarque les plus audacieux – mais également les plus imprudents ; par exemple le jeune journaliste avait croisé hier une mère qui avait parié une jolie somme sur la petite Billie, après un caprice de sa fille qui voulait qu’elle gagne parce qu’ « elle a les même cheveux que moi !!», pleurnichait-elle à qui voulait l’écouter. Elle n’avait que très peu –pour ne pas dire aucune – chance de gagner. Mais si on pariait sur elle, les sponsors la remarquerait et peut-être que les cadeaux qu’elle recevrait la ferait vivre quelques jours de plus, ce qui ferait d’elle une outsider très intéressante à suivre –et pas uniquement parce qu’elle ferait couler de l’encre, et si possible celle de Clyde.

Pour l’occasion, le jeune homme avait, une fois n’est pas coutume, pris soin de choisir sa tenue : à la fois élégante –c’était tout de même une soirée au Capitole- mais assez décontractée pour mettre en confiance ses interlocuteurs et grappiller ainsi autant d’informations qu’il le pouvait. Le sourire en lèvre lorsqu’il regarda son reflet dans le miroir, Clyde se dit que la chasse aux ragots allait être bonne. Un pantalon de smoking, une chemise blanche aux manches retroussées jusqu’aux coudes, une tenue assez basique si Clyde n’avait pas rajouté un trait d’eyeliner vert foncé, presque kaki, avec un effet métallisé qu’il affectionnait particulièrement, juste au-dessus de la paupière.

Equipé de son microphone et de son appareil photo, Clyde pris le chemin de la soirée en question. Il avait failli oublier son accréditation qui lui permettait d’avoir accès à toutes les salles - et au buffet -, il avait dû faire demi-tour pour aller la chercher mais elle était maintenant précieusement gardée dans sa poche.  

Le bâtiment dans lequel se déroulait la soirée était magnifique, ce qui laissait espérer une réception à la hauteur de celui-ci. Clyde ne fut pas déçu. A peine était-il entré dans la salle principale que ses sens furent assaillis de tous les côtés. Toutes les couleurs possibles et inimaginables étaient représentées dans les robes, chapeaux et peau des invités. A chaque pas Clyde découvrait une nouvelle senteur qui se dégageait du buffet, tandis qu’un air de musique entraînant vibrait à ses oreilles. Heureusement que c’était que pour une soirée, c’était à en donner mal à la tête. Son appareil photo à la main, il prit quelques clichés qui allaient lui permettre d’illustrer la tête de l’article.

Il était tellement plongé sur son écran qu’il ne fit pas attention aux personnes autour de lui, et ne vit pas la jeune fille –qui, visiblement, ne l’avait pas vu non plus- qui la bouscula. Il rattrapa in extremis son appareil photo et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il se tourna pour voir si la demoiselle allait bien ! Il reconnut Emilie, une adolescente prometteuse qu’il avait croisée au district 3 il y a quelques mois.  

▬   Clyde ! Ravie de vous revoir ! Vous couvrez aussi l'évènement ?  

Elle l’avait reconnu, Clyde lui adressa son plus beau sourire. Il allait lui répondre, mais ce qu’elle avait dit tilta dans son esprit : qu’entendait-elle par « aussi » ? Et d’abord, que faisait-elle là ? Elle était trop jeune pour être la photographe officielle de son district, et elle ne pouvait pas être venue ici en douce… Sans comprendre, il n’eut pas le temps de répondre lorsqu’elle enchaîna :

▬    Je n’aurai jamais cru que l’on se retrouverai dans de telles circonstances ! C’est un coup du hasard qui m’a conduit ici…

Se remettant de sa surprise, Clyde répondit :

▬  Emilie, quelle surprise ! Autant moi ce n’est pas étonnant que je sois là, mais alors qu’est-ce que tu fais ici ?

D’un air malicieux, Emilie reprit :

▬     Alors... Vous allez à la pêche aux ragots ?

Loin d’être vexé, Clyde acquiesça. Il comprenait que son travail ne passionne pas une adolescente d’un district, lui-même ne l’aimait pas particulièrement, mais il c’était dans ça qu’il était doué et ça lui permettait de gagner –largement correctement- sa vie. Il répondit en riant :

▬  C’est pour ça qu’on me paie ! Et puis, je ne peux pas refuser, tu as vu le buffet qu’ils ont servi… difficile de dire non à une telle offre !

Clyde enchaîna, plus bas, sur le ton de la confidence :

▬  Mais peut-être que tu peux m’aider… aimerais-tu partir à la chasse aux scoops ? Tu verras, c’est assez marrant et ça égaie un peu la soirée où la plupart des gens ne viennent que pour manger et parier sur le gosse qui ne mourra pas le plus vite…

Il avait parlé un peu rapidement et se tu brutalement, de peur d’en dire trop. Il ne connaissait pas la position d’Emilie par rapport au Capitole et ne voulait pas la connaître –pas plus qu’il ne voulait révéler la sienne.

▬  En attendant, avec l’alcool à volonté, c’est le meilleur moment de l’année pour trouver quelque chose de croustillant à se mettre sous la dent. Alors, partante ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Lun 11 Juil - 18:10




5 conseils pour survivre


au Capitole.


Clyde & Emilie



« Emilie, quelle surprise ! Autant moi ce n’est pas étonnant que je sois là, mais alors qu’est-ce que tu fais ici ? »

Emilie souriait. Elle se posait également cette question.

« Il manquait un photographe au district 3 pour couvrir le truc alors… Me voici ! » Dit-elle en écartant les bras.

Elle demanda à son tour ce qu’il faisait ici. Il devait sûrement être là pour récolter des commérages par-ci par-là, en profitant que tout le monde soit soûl pour trouver quelques secrets pour son journal. Enfin journal… C’était vite dit. Ce qui passionnait Emilie était les vrais scoops, ceux qui auraient un impact sur la vie des gens. Pas des bruits de couloirs à propos d’un défilé ou autre chose.

« C’est pour ça qu’on me paie ! » Lui répondit Clyde. « Et puis, je ne peux pas refuser, tu as vu le buffet qu’ils ont servi… difficile de dire non à une telle offre ! »

Emilie regarda autour d’elle et ne put qu’acquiescer : la nourriture coulait à flot. Clyde s’approcha ensuite près d’elle pour lui dire à voix basse :  

« Mais peut-être que tu peux m’aider… aimerais-tu partir à la chasse aux scoops ? Tu verras, c’est assez marrant et ça égaie un peu la soirée où la plupart des gens ne viennent que pour manger et parier sur le gosse qui ne mourra pas le plus vite… »

Elle s’étonna du peu de considération qu’il prêtait aux invités de cette soirée, mais elle ne pouvait pas dire le contraire.

« Ce n’était pas vraiment pour cela que j’étais venue au départ… » Commença-t-elle en regardant autour d’elle.

Elle vérifiait qu’il n’y avait personne du district 3 pour vérifier ces faits et gestes. S’il y avait quelqu’un, elle ne l’avait pas vu. Clyde reprit :

« En attendant, avec l’alcool à volonté, c’est le meilleur moment de l’année pour trouver quelque chose de croustillant à se mettre sous la dent. Alors, partante ? »

Elle hésita une seconde. Elle devait normalement faire un reportage photo sur la soirée, rien de plus. Elle décida d’être honnête avec lui.

« Je ne pense pas que ça soit très raisonnable… Je n’ai jamais été au capitole et puis… »

Elle s’arrêta. Et puis crotte, elle avait fait tout ce chemin pour seulement prendre quelques photos ? Et puis… ça peut être marrant de chercher des secrets. Ça ressemble à de l’aventure non ? Non, il ne fallait pas exagérer, c’était juste pour nourrir un journal people, est-ce qu’elle voulait encourager ça ? Bon, elle devait prendre une décision, comme quelques heures auparavant. Elle soupira. Elle savait ce qu’elle allait lui répondre.

« En fait… Pourquoi pas ! Je sais pas, ça peut être amusant au final, on sait jamais ! » Lui dit-elle.

Il se demandera sûrement pourquoi elle avait changé d’avis aussi rapidement, mais elle avait l’habitude : elle changeait tellement souvent d’avis !

Elle se souvint du couple qu’elle avait vu lorsqu’elle essayait de fuit la foule oppressante. Si on devait commencer quelque part, c’est un début non ? Peut-être que c’était insignifiant, mais elle décida de tenter le coup.

« Tiens justement, j’ai vu une femme avec un chapeau horrible et un homme avec un long manteau en fourrure ensemble tout à l’heure. » Commença-t-elle

Elle se souvint en souriant de ce tableau qui lui fit bien rire. Bon par sur le coup, mais maintenant qu’elle y repensait, leurs vêtements lui faisaient bien rire.

« Tu pourras faire une couverture avec comme titre : « Top 10 des pires chapeaux que l'on peut trouver au Capitole ! Numéro 1 : un chapeau avec des oiseaux empaillés ! » » Dit-elle en riant.

Elle se demandait s’il ne regretterait pas d’avoir fait cette proposition. Elle prenait tout ça pas vraiment au sérieux. Mais si cela le ferait rire autant qu'elle, tant mieux. Elle voulait lui montrer que ce genre d’informations n’était pas ce qu’il y avait de plus important.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 24 ans.
★ Occupation : Journaliste
☆ Humeur : Déterminé
☆District : Capitole

○ Points : 844
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Sam 16 Juil - 14:58

Gossip & comérage
Emilie & Clyde



Clyde sentit Emilie hésiter quelques instants, et il cacha sa surprise. Il aurait fait une telle proposition à n’importe quelle adolescente du Capitole qu’elle se serait jetée dessus sans poser de question. Clyde se targuait d’avoir visité plusieurs districts et de connaître ses habitants mais il se rendait de plus en plus compte qu’il était loin d’en savoir autant qu’il le pensait.

Elle changea finalement d’avis pour accepter sa proposition, avec une certaine curiosité dans la voix. Elle joua très rapidement le jeu, au plus grand plaisir de Clyde.

▬      Tiens justement, j’ai vu une femme avec un chapeau horrible et un homme avec un long manteau en fourrure ensemble tout à l’heure.

Clyde ne retint pas un éclat de rire avant qu’Emilie ne continue :

▬      Tu pourras faire une couverture avec comme titre : « Top 10 des pires chapeaux que l'on peut trouver au Capitole ! Numéro 1 : un chapeau avec des oiseaux empaillés !

Clyde sourit de nouveau avant de se figer brusquement. Une femme avec un chapeau avec des oiseaux empaillés ? Il voyait très bien de qui elle parlait, il l’avait croisé un peu plus tôt dans la soirée, avec son mari… qui ne portait pas du tout de fourrure. Il demanda à Emilie, tout bas, le ton beaucoup plus sérieux :

▬   Quand tu dis qu’ils étaient ensemble, tu veux dire… ?

Clyde ne finit pas sa question, mais il lut dans les yeux d’Emilie la réponse. Le journaliste colporteur de ragot pris le dessus sur lui, et Clyde, au lieu de voir une simple affaire d’adultère, ou de ressentir de la peine pour ce pauvre mari, voyait des chiffres, uniquement des chiffres. Du nombre de journaux qui allaient être vendus, de ce que cela allait lui rapporter, et la hausse de sa côte de popularité. S’il arrivait à prouver que cette Capitolienne avait trompé son mari. Tout le monde connaissait la réputation de cette femme à aller voir partout, sauf dans son propre lit, mais personne n’avait jamais réussi à le prouver… Challenge accepté

▬   On tient peut-être quelque chose de bon, de très bon…

Clyde réfléchit à la meilleure façon d’opérer… Une photo d’eux en train de s’embrasser ne serait pas mal, mais s’il arrivait prendre des photos alors que ça allait plus loin… Il ne pouvait pas laisser cette chance filer.

▬   Très bien, alors d’abord ce qu’on va faire, c’est que tu vas me montrer où tu les as vu…

Le jeune homme profita qu’un muet qui faisait le service passait avec un plateau remplit de coupe de champagne pour en prendre deux, dont une qu’il tendait à Emilie.

▬   On va faire les choses bien, et pour ça il ne faut pas qu’on attire l’attention, s’ils aperçoivent un appareil photo ou s’ils ont un doute, c’est mort pour nous…

Clyde enleva le badge « journaliste » qui était autour de son coup pour le mettre dans sa poche, et intima à la jeune fille d’en faire de même. Il héla un autre muet qui avait les mains vides pour lui confier son gros appareil photo et celui d’Emilie.

▬   Rangez cela dans mon casier au vestiaire, celui de Clyde Holden s’il vous plait.

Il regarda un instant le muet partir en direction des vestiaires avant de se tourner vers Emilie :

▬   Ne t’inquiètes pas pour tes photos, je te passerais celles que j’ai prise. Tu te souviens de ça ?

Il sortit de sa poche le minuscule appareil photo qu’il avait acheté au trois, sur conseil de son interlocutrice.

▬   Il est temps de voir s’il est efficace… Alors, par où on va ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Mer 20 Juil - 11:30




Gossip & comérage


Clyde & Emilie




« Quand tu dis qu’ils étaient ensemble, tu veux dire… ? »

Emilie leva un sourcil. C’était la seule chose qui le choquait ? Oui ils sont ensemble et alors ? Il ne la laissa pas s’exprimer et reprit.

« On tient peut-être quelque chose de bon, de très bon…  Très bien, alors d’abord ce qu’on va faire, c’est que tu vas me montrer où tu les as vu… »

Elle était perdue. Mais que cherchait-il au final ? Il avait peut-être mal compris ce qu’elle lui avait dit.

« Je… Je ne suis pas sûre que ça soit très important vous savez… »

Il ne l’écoutait pas, son esprit était ailleurs, en train de réfléchir à toute vitesse.

« On va faire les choses bien, et pour ça il ne faut pas qu’on attire l’attention, s’ils aperçoivent un appareil photo ou s’ils ont un doute, c’est mort pour nous… »

Mais de quoi… Emilie cherchait désespéramment des réponses.

« Pourquoi on ne doit pas attirer l’attention ? »

Clyde demanda à un serveur de prendre l’appareil photo d’Emilie et le sien. Elle n’eut bien évidemment pas son mot à dire et vit son précieux appareil partir au loin.

« Ne t’inquiètes pas pour tes photos, je te passerais celles que j’ai prise. Tu te souviens de ça ?  Il est temps de voir s’il est efficace… Alors, par où on va ? »

Il comptait prendre des photos de quoi au juste ? Emilie pointa du doigt la direction, curieuse de savoir ce qu’il allait faire.

« C’est au bout d’un couloir dans une des salles à droite, je me rappelle à peu près où c’est. »

Emilie commença à avancer en même temps que Clyde, quand elle s’arrêta. Elle voulait tout de même des explications.

« Attendez ! Je veux bien faire tout ce que vous voulez, partir à l’aventure pour trouver des choses intéressantes etc. »

Elle prit sa respiration avant de continuer.

« Mais expliquez-moi au moins ce qu’il se passe.  J’aimerai être dans la boucle, comme ça je pourrais encore plus vous aider. »

Clyde avait l’air bien au courant des rumeurs du Capitole. Peut-être qu’Emilie avait mis le doigt sur quelque chose d’important ! Mais se frotter au gratin du Capitole… Elle savait que ce ne serait pas sans risques. Ces gens –là ont beaucoup de secrets mais doivent déployer beaucoup de moyens pour les garder déduisit-elle.

« Et quand vous dîtes que c’est « mort pour nous » s’ils nous voient… Vous voulez dire que… »

Emilie ravala sa salive. C’était sûrement très dangereux. Elle secoua la tête. Non, elle n’allait pas encore une fois se défiler ? Quand il y a de l’aventure, il y a du danger, l’un ne va pas sans l’autre.

« Non, laissez tomber… Je vous ai dit que je vous aiderais, j’y tiens.»

Elle commença à se faufiler à travers la foule et se retourna vers Clyde pour qu’il la suive.

« Suivez-moi, c’est par là ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 24 ans.
★ Occupation : Journaliste
☆ Humeur : Déterminé
☆District : Capitole

○ Points : 844
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Ven 22 Juil - 15:21

Gossip & comérage
Emilie & Clyde



Dans sa précipitation, Clyde n’avait pas vu l’air perdu d’Emilie, qui avait du mal à suivre son enthousiasme. Il la pressait un peu, elle pointa donc du doigt la direction qu’il fallait prendre:

▬   C’est au bout d’un couloir, dans une des salles à droite, je me rappelle à peu près où c’est.

Parfait. C’est juste à côté, avec un peu de chance il y aurait encore des choses intéressantes à trouver… D’un pas décidé, il se dirigea vers le couloir en question. Il jeta un coup d’œil derrière lui pour voir si Emilie arrivait à le suivre malgré la foule. Elle n’était pas derrière lui, il regarda un peu plus loin. En deux enjambées, il la rejoint. Avant de pouvoir lui demander ce qu’il n’allait pas, elle prit la parole :

▬   Attendez ! Je veux bien faire tout ce que vous voulez, partir à l’aventure pour trouver des choses intéressantes etc.

Elle avait l’air d’hésiter. Clyde cacha sa déception.

▬   Et quand vous dîtes que c’est « mort pour nous » s’ils nous voient… Vous voulez dire que…

Clyde éclata d’un rire joyeux.

▬   Non, laissez tomber… Je vous ai dit que je vous aiderais, j’y tiens.

Le jeune journaliste craint de l’avoir vexé en riant de sa peur, il s’expliqua rapidement pour la rassurer :

▬   On ne craint strictement rien, je peux te l’assurer ! Au mieux on a les photos que je voulais, au pire on est renvoyé de la soirée –car la soirée est organisée par la dame que tu as vu tout à l’heure.

Il jeta un coup d’œil inquiet vers la direction qu’Emilie lui avait indiqué. Il était peut-être déjà trop tard…

▬   Je  vais t’expliquer en route pourquoi c’est si important…

A son grand plaisir, Emilie partit devant pour lui montrer le chemin. Aussitôt, Clyde lui emboita le pas.

▬   Suivez-moi, c’est par là !

Tandis qu’il la suivait, il se pencha vers elle et continua tout bas :

▬   L’homme que tu as vu avec la femme, celle à qui appartient cet appartement, ce n’est pas son mari… Arriver à prouver qu’elle a une relation extra-conjugale serait le scoop du siècle car sa réputation n’est pas entachée et elle est très riche et très puissante, comme tu peux le voir à l’organisation de cette soirée.

Clyde se tu brusquement, en même temps qu’Emilie s’arrêta. Il devait être devant la fameuse pièce qui renfermait peut-être le scoop de l’année. Il posa son index sur sa bouche, intimant Emilie à ne pas faire de bruit. Il alluma ensuite son appareil photo, le doigt sur le déclencheur. Il le tenait dans la main de manière à le faire disparaître en un instant dans la manche s’il le fallait. Il posa sa main de libre sur la poignée, en la baissant le plus lentement possible, de peur que celle-ci ne grince.

Heureusement, la poignée ne fit aucun bruit, et c’est à pas de velours que Clyde s’introduit dans la pièce, Emilie sur ses talons. D’un geste de la main, il lui demanda de fermer la porte. Il s’approcha à pas de loup du paravent d’où provenaient les gloussements d’une femme. Cette fois-ci, il tenait quelque chose. Il devait être précis, rapide, discret. Il n’y avait plus une seconde à perdre…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Jeu 28 Juil - 12:47




Gossip & comérages


Clyde & Emilie



« L’homme que tu as vu avec la femme, celle à qui appartient cet appartement, ce n’est pas son mari… Arriver à prouver qu’elle a une relation extra-conjugale serait le scoop du siècle car sa réputation n’est pas entachée et elle est très riche et très puissante, comme tu peux le voir à l’organisation de cette soirée. »

C’était donc l’organisatrice de la soirée qu’Emilie avait surpris ? Bien que cette histoire d’adultère ne l’intéressait pas vraiment, elle se demandait comment tout cela allait se terminer. Elle s’amusait de voir Clyde prendre tout cela avec autant de sérieux. Il se prenait vraiment pour un agent secret !

Ils arrivèrent en direction de la porte. Clyde ralenti d’un coup et s’approcha lentement. Emilie l’imita, soudain plus sérieuse. Elle ne voulait pas se faire expulser de la soirée et avait donc intérêt à ne pas faire de bruit.

Clyde entra dans la pièce dans un silence complet. Emilie marcha à pas de velours derrière lui. Il s’avança avec son appareil tandis qu’Emilie commença à fermer la porte. Malheureusement, la poignée lui échappa et la porte claqua et le bruit résonna dans toute la pièce.

Emilie eu une bouffée de chaleur à cause du stress. Et maintenant ? Elle se retourna, en essayant de ne pas croiser les yeux réprobateurs de Clyde. Non, elle devait le regarder pour savoir ce qu’ils allaient devoir faire.

« Qui est là ? » Cria la femme.

Un filet de sueur froide coula dans le dos d’Emilie. Elle avait perdu tous ses moyens et n’arrivait pas à répondre.

Les deux amants sortirent de leur cachette avant de se retrouver en face des deux compères. Leurs vêtements leur donnaient tellement de prestance qu’Emilie était vraiment intimidée.

« Qui êtes-vous et qu’avez-vous vu ? »

Ses lèvres étaient collées de stupeur et par conséquent elle ne pouvait rien répondre. Elle se tourna vers Clyde pour qu’il vienne à son aide. Il ne répondit pas tout de suite. Emilie préféra jouer la sûreté.

« J-je m’appelle Emilie… Nous sommes là par hasard, nous avons rien vu ! »

Emilie ne savait absolument pas mentir mais elle espérait cette fois ci qu’ils goberont son mensonge. De toute façon, c’était leur seule option.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 24 ans.
★ Occupation : Journaliste
☆ Humeur : Déterminé
☆District : Capitole

○ Points : 844
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Dim 4 Sep - 12:15

Gossip & comérage
Emilie & Clyde



Il n’était plus qu’à cinq pas pour prendre une photo qui valait de l’or… plus que quatre, trois, deux… Soudain, un bruit sourd résonna dans toute la pièce. Tout se passa ensuite très rapidement. En sursautant, Clyde faillit faire tomber son appareil photo qu’il rattrapa de justesse pour le recacher dans sa manche. Les gloussements s’étaient aussitôt tu, et une voix de femme résonna dans la pièce :

▬  Qui est là ?

Clyde réfléchit à toute allure. Ils n’allaient sûrement pas sortir de derrière le paravent, ce serait s’exposer à la vue de tous, ce serait un risque énorme, et Clyde doutait que…
Ses pensées s’interrompirent lorsque, comme pour le contredire, les deux amants sortirent de derrière le paravent pour leur faire face. La femme essayait de paraitre digne, mais ses cheveux étaient décoiffées et sa robe complètement froissée. L’homme n’avait pas meilleure allure, dans la précipitation il avait mal reboutonné sa chemise. Le spectacle aurait pu être comique s’ils ne s’étaient pas trouvés en aussi mauvaise position. La femme repris la parole, et on sentait dans le ton de sa voix que ce n’était vraiment pas le moment de rire.

▬   Qui êtes-vous et qu’avez-vous vu ?

Clyde réfléchissait à toute vitesse. Que dire pour les sortir de ce mauvais pas dans lequel il avait embarqué Emilie ? Si elle avait posé la question, c’est qu’elle ne l’avait pas reconnu, et heureusement, sinon ils n’auraient eu aucune chance. Quel mensonge adopter pour s’en sortir sans encombre ? Il allait prendre la parole mais Emilie le devança :

▬   J-je m’appelle Emilie… Nous sommes là par hasard, nous avons rien vu !

Clyde serra les dents. Elle n’aurait pas du leur révéler son véritable nom… Quoi que, venant des districts, ils auraient du mal à la retrouver s’ils le voulaient. Clyde prit un air aussi désolé qu’il le pouvait lorsqu’il prit la parole :

▬   Nous sommes sincèrement désolés, nous pensions qu’il n’y avait personne ici, je voulais raccompagner…

Clyde jaugea Emilie d’un coup d’œil avant de finaliser son mensonge. Il s’interrompit un quart de seconde pour y réfléchir, et continua comme si de rien n’était :

▬   … ma sœur aux vestiaires. Elle n’a pas l’habitude de ce genre de fête et préférait rentrer. Je pensais que les vestiaires étaient de ce côté mais visiblement je me suis trompé.

Plaçant un bras protecteur autour d’Emilie, il l’invita à se diriger vers la porte.

▬   Encore désolé pour le dérangement, nous partons tout de suite.

Le cœur battant, il avait la main sur la poignée lorsqu’une autre voix, celle de l’homme cette fois-ci, retentit. Clyde sentit son sang se glacer.

▬   Attendez mais je vous connais ! Vous travaillez pour ce foutu journal, celui qui détruit la vie des gens en racontant des rumeurs sur eux !

Clyde pris un air aussi déconcerté qu’il le pu, espérant qu’Emilie ne le trahisse pas.

▬   Vous faites erreur monsieur, je suis styliste et…

Le journaliste n’eut pas le temps de finir sa phrase que l’homme le coupa d’une voix dure :

▬   Qui vous a invité ?

Mon rédacteur en chef, pensa Clyde. Plus le mensonge était gros, plus il était susceptible d’être gobé. Il tenta donc :

▬   C'est l’organisatrice de cette soirée, qui voulait discuter avec moi des tenues que j’avais fait pour cette édition Jeux. Mais je ne l’ai pas encore vu, je reviendrais la voir aussitôt que j’aurais raccompagné ma sœur.

Il appliqua cette fois-ci une pression plus forte sur l’épaule d’Emilie, ouvrit la porte et l’intima à sortir. Dès qu’ils furent hors de la pièce, il soupira de soulagement. La main toujours sur l’épaule d’Emilie, il l’entraîna dans la foule et se pencha à son oreille :

▬   La soirée se termine ici pour nous deux, je suis désolé… Je vais te raccompagner chez moi en attendant ton train, pour te remettre de tes émotions. On va juste passer prendre nos affaires.

Ils se trouvaient près de la sortie, et à peine Clyde avait-il dit son nom au jeune Muet qui s’occupait des vestiaires pour qu’il aille chercher ses affaires qu’il sentit une présence derrière lui. Il comprit son erreur une seconde trop tard. Un rire mauvais résonna derrière lui :

▬   Clyde Holden, hein ? C’est fou, non seulement vous lui ressemblez, mais en plus vous portez le même nom que lui. C’est une coïncidence de trop.

Clyde ne connaissait visiblement pas l’importance de l’homme qui lui faisait face, ni l’influence et le pouvoir qu’il pouvait exercer dans un appartement qui n’était même pas le sien. En tous cas, dès qu’il leva la main, des vigiles bâties comme des armoires à glace se précipitèrent vers lui. Clyde déglutit difficilement.

▬   Vous vous occuperez de cet homme, qui a eu la mauvaise idée de fourrer son nez là où ça ne le regarde pas. Et de sa jeune amie, à côté, on n’est jamais trop prudent.

Clyde voulut jeter un coup d’œil rassurant à Emilie, pour lui signifier qu’il maitrisait la situation – qu’il ne maitrisait en vérité pas du tout. Il n’eut pas le temps car il sentit un coup dans sa nuque, et aussitôt tout devint noir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   Dim 11 Déc - 12:35




Gossip & Comérages


Clyde & Emilie



Emilie regardait successivement l’inconnu et Clyde. Elle sentit une gouttelette de sueur perler le long de sa tempe. Elle n’avait jamais vécu une situation pareille. Elle était tétanisée et n’arrivait plus à réfléchir correctement. Elle entendait lointainement que Clyde se faisait passer pour un styliste du Capitole. Elle voulait intervenir pour l’aider dans son mensonge mais elle en était incapable. Elle avait tellement peur de dire quelque chose de travers.

Elle sentit la main de Clyde sur son épaule, elle comprit qu’elle devait reculer. Elle mit un pas après l’autre et s’avança tout doucement vers la porte qui se situa derrière elle. Clyde ouvrit la porte, ils sortirent.

«  La soirée se termine ici pour nous deux, je suis désolé… Je vais te raccompagner chez moi en attendant ton train, pour te remettre de tes émotions. On va juste passer prendre nos affaires. »  

Emilie poussa un énorme soupir de soulagement. C’était fini, ils n’allaient plus jamais revoir ces individus. La tension était si palpable quelques secondes plus tôt qu’elle aurait presque pu la toucher. Clyde l’emmena près des vestiaires. Après réflexion, n’était-ce pas la définition de l’aventure ? Cette sensation grisante de l’inconnu qu’elle venait de sentir et qu’elle avait pris pour de la peur ? Certes, il y en avait, elle ne pouvait pas le cacher. Elle se mit à penser qu’elle aurait pu profiter de la situation au lieu d’être aussi immobile qu’une poupée de chiffon.

Clyde annonça son nom à l’homme qui s’occupait du vestiaire afin de récupérer ses affaires. Elle allait devoir quitter cette fête alors qu’elle n’avait presque rien photographié ! Elle avait oublié pendant un instant pourquoi elle était venue… On ne lui confiera plus jamais de missions comme celle-ci, c’était sûr.

«Vous vous occuperez de cet homme, qui a eu la mauvaise idée de fourrer son nez là où ça ne le regarde pas. Et de sa jeune amie, à côté, on n’est jamais trop prudent. »

Elle n’avait pas vu venir les hommes derrière eux et n’eu pas le temps d’y penser qu’elle reçut un énorme coup derrière la tête qui la fit tomber.

***
Ce qui frappa Emilie en premier lorsqu’elle se réveilla, c’était l’absence totale de bruit, qui contrastait fortement avec l’ambiance de la soirée qu’elle venait de quitter. Ses yeux étaient toujours fermés, mais même sans rien voir, elle savait que quelque chose clochait. Son intuition était peut-être due à la sensation de la corde fermement nouées sur ses poignets.

Elle ouvrit timidement les yeux, elle avait peur de voir où elle était. Pourtant, lorsqu’elle examina l’espace autour d’elle, elle ne pouvait être qu’émerveillée. Tout respirait le luxe. Elle se situait dans une grande pièce, qui n’avait pas l’air d’avoir vraiment de fonction particulière, si ce n’est qu’il y avait une petite bibliothèque, un écran de télévision, et quelques chaises. En parlant de chaise, Emilie se rendit compte qu’elle en était assise sur une, et que ses chevilles étaient attachées sur les pieds de la chaise. De mieux en mieux, pensa-t-elle.

Elle essaya de se défaire de ses liens, sans succès. Alors qu’elle était de façon surprenant assez calme à son réveil, elle commença à s’affoler légèrement. Clyde aurait su comment s’échapper… Mince, Clyde ! Mais où était-il ? L’avaient-ils mis dans une autre pièce ? L’avaient-ils… tué ? A ce moment précis, Emilie entendit derrière elle un bruit. Elle voulait regarder derrière elle mais elle n’y arrivait pas. Elle prit de l’élan et renversa sa chaise sur le côté. C’est alors qu’elle vit Clyde, ligoté lui aussi sur une chaise, et qui était dos à elle.

«Clyde !! »  

Aucune réponse. Elle réessaya.

«Hého, Clyde, réveille-toi bon sang ! »  

Elle était tellement soulagée qu’il ne soit pas mort, c'était un vrai miracle… Mais le fait qu’il ne se réveilla pas l’inquiéta un peu. Elle n’osait pas crier trop fort car elle craignait d’attirer l’attention de ceux qui les retenaient captifs.

Elle vit que les yeux de Clyde avaient bougé. Elle dit s’exclama alors :

«Ouf, tu es vivant, c’est déjà ça !  »

Elle ne savait pas s’il l’entendait ou non. Elle attendit quelques instants le temps qu’il reprenne ses esprits et continua :

«Ça va, t’as pas mal quelque part ?

Emilie avait sacrément mal dans le derrière de sa tête, mais elle n’en parla pas. L’heure n’était pas à se plaindre.

«Je pense que tu l’auras remarqué… mais on est dans de sacrés beaux draps ! »  Dit-elle en esquissant un sourire. La tête à moitié réveillée de Clyde la faisait rire.

Elle reprit un ton plus sérieux. Ils étaient sûrement en danger de mort, ils devaient faire tout leur possible pour partir d’ici.

«Fais-nous sortir d’ici s’il te plait… Je le sens vraiment pas… »  

Elle espérait qu’il ait une solution pour s’échapper, même si elle n’en voyait aucune.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: 5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)   

Revenir en haut Aller en bas
 

5 conseils pour survivre au Capitole. (Le 3ème va vous surprendre !!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Ouest de la ville-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit