Partagez | 
 

 Passage en force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Passage en force   Dim 3 Juil - 14:50




Passage en force


Jack & Emilie



Emilie regarda l’heure de son réveil depuis son lit. La journée était déjà bien avancée. Elle se leva, et descendit prendre son petit déjeuner, toujours endormie. Une fois le repas fini, elle partit se préparer. Elle avait rendez-vous aujourd’hui avec son amie Héloïse au centre-ville. Elles n’avaient rien prévue de faire, seulement se retrouver pour se voir.

Emilie jeta un coup d’œil à son appareil photo posé sur son bureau. Pourquoi pas, après tout… Héloïse lui servait de temps à autres de modèle. Elles s’amusaient beaucoup à ce moment-là, lorsqu’elles devaient rester concentrée, mais qu’elles n’arrivaient pas à garder leur sérieux et qu’elles explosaient de rire.

Elle prit son appareil et partit de chez elle. Elle arriva vers le lieu du rendez-vous. Peu de temps après, son amie arriva.

« Je suis désolée Em’, je dois repartir sur le champ parce que mes parents ne veulent pas que je reste… »

Emilie lui demanda ce qu’il se passait.

« Mon frère est tombé malade, et sachant que mes parents travaillent aujourd’hui, ils m’ont demandé de le garder. Je suis désolée mais je ne peux pas rester. »

Elle avait peur pour le frère de son ami, car elle savait qu’il avait une santé fragile. Elle dit à Héloïse qu’il n’y avait aucun problème et qu’elles pourraient se voir une autre fois.

Emilie se retrouva donc seule sur la grande place, son appareil photo à la main. Elle n’avait rien à faire de la journée, elle décida donc de se balader dans les rues de son district pour prendre quelques photos. En plus, la lumière était parfaite à cette heure de la journée.

Elle prit la direction d’une petite rue, un peu excentré, qu’elle adorait. Elle trouvait que cette rue n’avait rien à voir avec le reste du district. Tout était cosy et calme. Il y avait un petit parc où des enfants jouaient innocemment.  Elle pouvait y passer des heures.

Elle y arriva positionna son appareil photo pour prendre une photo de la rue entière. Elle vit dans son objectif qu’un garçon se trouvait au centre de son cadre, et gâchait la photo. Elle attendit quelques instants, mais comme il restait là, elle prit les choses en main. D’habitude, elle ne dérangeait pas les gens pour ça, mais la lumière était tellement parfaite qu’elle ne voulait pas gâcher ce moment.

« Excuse-moi ! » Héla-t-elle.

C'était un garçon qui devait avoir son âge. Il avait l'air un peu perdu, mais c'était sûrement qu'une impression. Elle s’approcha de lui.

« Je suis désolée, est-ce que tu pourrais te décaler un tout petit peu ? Demanda-t-elle en souriant. J’aimerai bien photographier cette rue, je la trouve trop belle ! »

Elle attendit quelques instant, puis ajouta :

« Ça ne prendra pas longtemps ne t’inquiète pas. »

Elle ne savait pas si elle avait été grossière ou pas. Elle n’aimait froisser les gens.

« Je m’appelle Emilie, et toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Dim 3 Juil - 16:21


Passage en force RP

Emilie R. Dawning



Aujourd'hui, c'était dimanche. Et pour la première fois depuis vingt-deux mois, la maintenance avait obligé Jack à prendre un jour de congé. Au départ, il n'en avait vraiment pas envie, puis il s'était résigné : on ne lui avait pas laissé le choix. Il travaillait tellement, que ses employeurs avaient peur de perdre leur meilleur électricien de surmenage. Puis, après quelques heures, il avait commencé à décompresser, et il s'était aperçu que c'était très agréable de ne rien faire.

Il était donc parti de chez lui, sans but précis, et s'était égaré au hasard à l'intérieur du labyrinthe rougeâtre de son village. En fait, il ne connaissait que peu les vastes étendues extérieurs de son district. Il passait le plus clair de son temps à l'intérieur, sous des lumières artificiels, et lorsqu'il devait voyager plus loin, il le faisait machinalement, sans vraiment en profiter. Il était tellement borné, qu'il avait réussi à se faire croire à lui même qu'il ne pourrait pas profiter de la vie à sa juste valeur tant qu'il n'aurait pas d'argent.

Ses pas l'avaient donc mené jusqu'à cette petite ruelle, que la lumière du soleil embellissait à merveille. Il n'avait jamais réellement observé quelque chose. Très calme, sans aucune expression, comme à son habitude, il vagabondait entre les bâtiments. Au bout d'un moment, il s'arrêta au milieu de la rue pour respirer. Planté là, il attendit. 5 minutes, 10 minutes, 20 minutes. Ils ne bougeait pas, ne pensait à rien. Il attendait.

Quand soudain, une voix féminine l’appela. Il se retourna, et vit une jolie fille d'à peu prêt son âge qui lui faisait signe. Elle se rapprocha de lui. Que voulait-elle, il n'en avait aucune idée.

-Je suis désolée, est-ce que tu pourrais te décaler un tout petit peu ? Lui demanda-t-elle en souriant. J’aimerai bien photographier cette rue, je la trouve trop belle ! Ça ne prendra pas longtemps ne t’inquiète pas.

Il acquiesça, et se mit dans le renfoncement le la maison la plus proche, le temps que la fille prenne ses photos. Puis, elle se retourna vers lui et se présenta :

-Je m’appelle Emilie, et toi ?

-Jack. Lui répondit-il.

N'ayant jamais été très ouvert à la discussion, il ne savait pas si il devait dire quelque chose, ne rien dire, ou s'enfuir en courant. Il décida de se taire, car il vaux mieux se taire que de parler pour ne rien dire.


Codage par Narja pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Lun 4 Juil - 17:49




Passage en force


Jack & Emilie



«Jack. »

Bon… Elle se dit que c’était mal partit pour entretenir une conversation très longue avec lui. Il n’avait pas l’air très bavard. Elle ne savait pas pourquoi, mais Emilie voulait continuer à parler avec lui. C’était un charmant jeune homme, il avait sûrement plein de choses à dire, même s’il ne le savait peut-être lui-même.

« Tu habites dans le quartier ? Je viens souvent par ici, je ne t’ai jamais vu. »

Emilie regarda autour d’elle : la ruelle était vraiment trop belle. En attendant sa réponse, elle prit quelques clichés supplémentaires. Elle dit d’une voix distraite.

« Je suis dans l’école à côté de la mairie, tu étudies aussi là-bas ? » Demanda-t-elle.

Peut-être l’avait-elle déjà vu là-bas. Quoique, elle se serait souvenue de son visage. Elle imprimait facilement ce genre de chose dans son cerveau. De plus, ce n’est pas comme s’il avait un physique désagréable.

Elle le regarda plus précisément.  Ses vêtements n’étaient pas très propres, et il avait l’air fatigué. Bien que sa famille ne fût pas exceptionnellement riche, elle savait qu’il y avait des gens moins fortunée qu’elle. Quoiqu’il en soit, cela ne changeait rien au fait qu’elle avait vraiment envie de connaître son histoire, ce qu’il faisait dans la vie, ce qu’il comptait faire plus tard. Il l’intriguait. Ce qui était plutôt ironique sachant qu’il avait sorti qu’un seul mot de sa bouche. Mais plus on en dit moins et plus on a envie de tout savoir, c’est comme ça que cela marchait avec Emilie. Elle repartit à la charge.

« Je pense que tu l’avais remarqué, mais j’adore faire de la photographie. J’aimerai en faire mon métier. Et toi, qu’est-ce qui te passionne dans la vie ? »

A peine avait-elle fini sa phrase qu’elle regretta. S’il ne voulait pas parler, il ne fallait pas qu’elle force autant. Elle pensa avec amusement qu’il peut tout à fait prendre peur avec autant de questions et partir en courant. Elle n’avait jamais vécu ça, mais ça pouvait être amusant à voir. Non… il ne fallait pas exagérer… Faire fuir un garçon n’était pas dans ses habitudes.





Dernière édition par Emilie R. Dawning le Mar 5 Juil - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Lun 4 Juil - 18:23


Passage en force

Emilie R. Dawning



Si il avait été connu, Jack aurait sûrement pû penser qu'il avait à une apprentie paparrazzi. Son appareils photos et sa tonnes de questions en aurait trompé plus d'un. Mais bon. Apparement ce n'était qu'une jeune fille, encore à l'école, qui passait ses journées à prendre des photos, pour faire de sa passion son métier. Quelle drôle d'idée. Un métier c'était fait pour gagner de l'argent. Et prendre des photos ce n'était pas un vrai métier. Personne ne pouvait gagner sa vie avec un simple appareil photo. Mais après, il faut admettre que Jack aurait dû economiser pendant plusieurs centaine d'année pour acheter un tel objet.

Cette Emilie n'avait donc pas l'air pauvre. Ses habits était propre et biens soignés, et elle possédait un appareil photo. Et contrairement à Jack, elle réspirait la joie de vivre. Elle était aussi mignonne, et comme vous le voyez très curieuse. On n'avait jamais posé autant de question d'un coup à ce pauvre Jack. Ou habites-tu ? Tu étudie aussi dans cette école ? Qu'est ce que tu aime faire dans la vie ? Et elle lui avait demandé tout ça en prenant des photos de la ruelle !! Jack n'avait pas même eu le temps d'ouvrir la bouche qu'elle le questionnait de nouveau !!

Il devait donc s'atteler à cette lourdre tache qu'était la réponse. Mais par quoi commencer ? Il y avait tant de chose à répondre. Pendant un instant, il aurait aimé que ce soit des questions réthoriques, mais, contre toute attente, ça n'en était pas...

-Heu... Et bien... J'habite par là. Dit-il en faisant désignant l'autre côté de la ruelle. Mais je ne me souvient plus exactement où c'est...

C'était vrai. Il avait marché sans faire vraiment attention, et c'était un petit peu égaré. Mais il se faisait confiance et arriverait à retrouver la chemin de son chez soi. Il arrivait toujours à se débrouiller. Bref. Reprenons.

-Et... Je ne suis plus à l'école. En fait, je n'y suis jamais vraiment allé. Je suis electricien depuis que je suis petit.

Allez. Il devait essayer de relancer la conversation. Mais que dire ? Il y avait tant de questions à poser. Mais à cet instant, aucune ne lui venait à l'esprit. Remarque, il n'avait jamais vraiment parlé à quelqu'un d'autre que sa famille, donc c'était plutôt normal si il ne savait pas vraiment s'y prendre... Il tenta maladroitement de poser une question, tout de même.

-Et sinon... euh... ça va ?



Codage par Narja pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mar 5 Juil - 11:02




Passage en force


Jack & Emilie



« Heu... Et bien... J'habite par là. Lui répondit-il en pointant derrière la rue. Mais je ne me souvient plus exactement où c'est... »

Emilie ria intérieurement. Il était perdu dans tous les sens du terme ! Elle espérait qu’il ne le prenne pas trop mal qu’elle sourit alors qu’il venait d’annoncer qu’il ne savait plus où il était.

« Tu habites près d’ici ? Tu as de la chance ! J’adore ce quartier, j’aimerai bien vivre ici plus tard. Si je deviens photographe pour un journal, je vais devoir voyager beaucoup. Je pense que j’aimerai avoir une maison dans un endroit paisible comme celui-là pour compenser toute l'agitation qu'il y aura avec ce métier ! »

Elle avait déjà pensé à tout. Tout son avenir était écrit. Il ne manquait plus qu’elle grandisse pour voir ses rêves devenir réalités. Il fallait pour cela qu’elle finisse l’école. D’ailleurs, était-il dans la même école qu’elle ?

« Et... Je ne suis plus à l'école. En fait, je n'y suis jamais vraiment allé. Je suis électricien depuis que je suis petit. »

Ils n’avaient donc aucunes chances de se croiser un jour. Ils n’étaient pas dans le même quartier et ils n’auraient pas pu se croiser à l’école. Cela devait être dur d’ailleurs, de ne pas être allé à l’école. Emilie y avait fait des rencontres magnifiques et y avait appris beaucoup de choses. Elle ne savait pas que certains enfants n’y allaient pas pour travailler…

« Ha d’accord… Répondit-elle. C’est ce que tu veux faire plus tard, électricien ? Ou tu veux juste gagner de l’argent pour ensuite faire quelque chose qui te plait ? »

L’électricité n’était pas vraiment son truc à Emilie, mais elle pouvait comprendre que certaines personnes pouvaient trouver cela intéressant. Après tout, elle avait rencontré tellement de personnes avec des ambitions différentes que plus aucuns métiers ne l’étonnaient. D’autant plus qu’électricien était un métier assez répandu par ici, vu le nombre d’usines et d’ateliers qu’il y avait.

« Et sinon... euh... ça va ? »

Elle marqua un temps de surprise. Elle ne s’attendait pas vraiment à cette question, pourtant si banale. Elle se demandait pourquoi il la posait. M’enfin, elle avait compris que les conversations, ce n’était pas son truc. Il faisait un effort, elle le voyait. Elle ne savait pas quoi répondre au départ, puis répondit finalement.

« Oui je vais bien merci ! Dit-elle avec un sourire franc. Toi par contre, tu n’as pas vraiment l’air dans ton assiette… Enfin, je veux dire que tu as l’air un peu fatigué ! »

Elle s’était rattrapée de justesse. Elle venait de dire à un garçon qu’elle ne connaissait pas qu’il avait mauvaise mine… Elle ne savait absolument pas s’il le prendrait bien ou pas, mais de toute façon c’était trop tard, elle l’avait dit.

« Il y a un banc juste là, tu veux qu’on se pose quelques minutes ? » Demanda-t-elle.

Sa proposition était venue toute seule. Elle ne le connaissait que depuis quelques minutes, et pourtant… Elle faisait tout juste sa connaissance et voulait continuer à étudier ce mystérieux personnage qui se tenait devant elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mar 5 Juil - 11:48


Passage en force

Emilie R. Dawning



Lorsque Jack dit à Emilie où il habitait, elle eut un sourire, car elle devait sûrement penser qu'il était perdu. Puis, elle lui dit que elle adorait son quartier, que lui même detestait, et qu'elle aimerait même bien y habiter ! Jack trouvait ça invraisemblalble. Aucune personne saine d'esprit n'aurait voulu habiter et vivre dans un endroit comme chez lui. C'était complement impensable !!! Mais bon. Cette jeune fille avait l'air de voir le bien partout, donc cela ne la dérangerais sûrement pas de vivre dans une tel maison...

Puis, jack lui dit qu'il était electricien. Elle n'eut pas l'air de bien comprendre, car elle lui demanda si il avait envie d'en faire son métier. Jack était déjà électricien. Il était adulte, et travaillait depuis de nombreuses années. Il gagnait tellement peu, qu'il n'avait jamais au grand jamais espéré faire d'une de ses passions son métier. En fait, il ne savait même pas si il avait des passions, tellement il passait de temps à travailler. Il aimait bien bricoler, mais c'est tout. Il lui répondit donc :

-En fait, je suis déjà electricien. Et l'argent que je gagne ne me permet pas de faire ce qui me plait...

Puis, Jack réentamma la conversation avec une puissante punchline : « ça va ? ». Emilie eu l'air surprise, et marqua un temps d'arrêt, avant de lui certifier qu'elle était en pleine forme. Elle enchaina ensuite en disant à Jack qu'il n'avait pas l'air en forme, et plutôt fatiguer. C'est vrai qu'en travaillant quarte-vingt-dix heures par semaine, il avait de quoi être fatigué !! Mais tant qu'il ne s'arrêtait pas de travailler, il ne ressentait que peu la fatigue qui grandissait en lui. En son for intérieur, il s'avait que la fatigue était là, et il faisait tout son possible pour la contenir. Il combattait tous les jours pour éviter de tomber d'épuisement, mais il savait aussi bien que les autres, qu'un jour son corps ne pourrais plus suivre...

-Oui, je pense que je travaille trop. C'est ce qu'on m'a dit...

Puis, il ajouta pour lui même :

-J'aurais peut-être dû écouter Jane...

Jane, sa sœur, lui répetait sans arrêt qu'il finirais par mourir de fatigue si il ne s'arrêtait pas de travailler pour se reposer.

Enfin, Emilie lui proposa de s'asseoir sur le banc. Il ne se connaissait que depuis quelques instants, mais avaient plutôt l'air de s'apprécier. Jack accepta d'un signe de tête, et ils allèrent se poser sur le banc. Powell voulut dire quelque chose, il ouvrit la bouche et la referma, sans qu'un seul son en soit sortie. Cela l'amusa lui-même et il esquissa un sourire.



Codage par Narja pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mar 5 Juil - 15:35




Passage en force


Jack & Emilie



« En fait, je suis déjà electricien. Et l'argent que je gagne ne me permet pas de faire ce qui me plait... »

Emilie compatissait. Ce ne devait pas être facile tous les jours pour lui. Elle était à présent mal à l’aise d’avoir exposée le fait qu’elle ne devait pas travailler pour vivre.

« Ça  ne doit pas être facile tous les jours, je suis désolée… » Répondit-elle.

Elle devait faire attention à ce qu’elle disait pour ne pas le blesser. Elle ne voyait pas souvent des personnes ne vivant pas confortablement. Elle se dit à ce moment-là qu’elle vivait dans une tour d’ivoire pour ignorer que des gens puissent vivre comme ça. Jack n’a jamais pu avoir une vraie enfance, il a dû travailler depuis son plus jeune âge.
Il ajouta ensuite

« Oui, je pense que je travaille trop. C'est ce qu'on m'a dit... »


Emilie ne savait pas quoi lui dire. Il avait l’air abattu. Etait-il heureux ? Emilie se le demandait.  Il ajouta en murmurant.

« J'aurais peut-être dû écouter Jane... »

La curiosité d’Emilie prit le dessus.

« Qui est Jane ? Elle est de ta famille ? » Demanda-t-elle.

C’était peut-être une amie à lui. Qui sait, peut-être sa petite amie. Mais en le voyant, Emilie se demandait s’il voyait beaucoup de personnes en dehors de sa famille. Il n’avait pas trop l’air à l’aise avec les gens. Emilie espérait justement qu’elle ne le mettait pas trop mal à l’aise. Est-ce qu’elle ne l’ennuyait pas trop ? Elle en était presque sûre, jusqu’à ce qu’il accepte de s’assoir quelques minutes sur un banc avec elle. Finalement, il voulait peut-être continuer à discuter. Elle prit place sur le banc et vit Jack ouvrir la bouche. Elle s’attendait à ce qu’il lui dise quelque chose, mais il se tut. C’était assez frustrant pour elle car elle se demanda ce qu’il voulait lui dire. Comme il ne dit rien, elle s’exprima.

« Tu sais, si tu veux te reposer de temps en temps, tu peux venir ici et on pourra discuter ! »

Peut-être que s’il la connait mieux, il pourra se confier et être plus à l’aise avec elle, et avec les gens en général. Elle voulait qu’il sache qu’il ne fallait pas avoir peur des personnes et d’aller vers eux.

« Enfin comme tu veux… Je ne sais pas si tu as envie de me voir, dit-elle dans un sourire gêné,  je ne t’ai peut-être pas fait bonne impression en te posant toutes ces questions directement… »

Elle ne savait pas du tout ce qu’il pensait d’elle. Elle voulait étudier toutes les possibilités.

 « Mais bon je suis comme ça»  lâcha-t-elle finalement en riant.

Elle ne savait pas pourquoi elle parlait avec cet inconnu –qui l’était de moins en moins, mais elle resta quand même. Elle voulait vraiment faire sa connaissance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mar 5 Juil - 16:19


Passage en force

Emilie R. Dawning



Jack voyait bien que Emilie était mal à l'aise. Sans doute parce que elle ne lui avait pas caché une seule seconde sa richesse, tandis que Jack ne gagnait rien. Ou si peu. Rapidement, elle compatit et s'excusa. Puis, lorsqu'il se parla pour lui-même de Jane, Emilie voulut tout de suite savoir si elle était de sa famille. Elle posait vraiment trop de questions... Combien est-ce qu'elle lui en avait posé depuis le début du rp ? 7 ? 8 ? Bref. Elle n'arrêtait pas de harceler Jack de ces intérrogations. C'est vrai, maintenant elle savait qu'il était pauvre, qu'il était electricien, qu'il n'était pas allé à l'école, qu'il vivait dans le quartier, qu'il était surmené, qu'il aimait moyennement son métier, etc,etc... Et lui, que savait-il d'elle ? Qu'elle s'appellait Emilie, et qu'elle voulait faire de la photographie son métier lorsqu'elle aurait finit l'école. Et tout ça, juste en lui demandant comment ça allait !!! Enfin bon.

-Oui, Jane est ma sœur. Lui répondit-il en souriant. Elle passe ses journées à s'occuper de notre père qui est mourant.

Cela aurait peut-être pu étonner Emilie, mais le fait de parler de son père mourrant ne faisait ni chaud ni froid à Jack. Il avait presque hâte qu'il meure, car cela ferait une bouche en moins à nourrir. Mais bon, ça, il ne le dira pas à sa voisine.

Ils allèrent s'asseoir sur le banc, comme Emilie l'avait proposé. Lui non plus ne savait pas pourquoi il restait là à parler à une parfait inconnue. Puis, la jeune fille lui dit que si il voulait se reposer il pouvait venir ici, et ils pourraient discuter. Puis, elle ajouta un peu gêné qu'il n'était pas obligé, et que c'était seulement si il voulait la voir. Et sur le point suivant, elle avait raison : elle ne lui avait pas fait bonne impression avec toute ces questions, surtout qu'il était au départ à moitié endormi. Mais comme elle le dit si bien : on ne peut pas change la nature profonde des gens.

-Oui, je dois avouer que tu m'as paru un peu folle au départ. Mais bon, on s'y habitue vite ! Et comme tu le dis si bien : tu es comme ça.

C'était à son tour de poser une question. Mais que lui demander... Il avait certes, des idées, mais il n'était pas sûr que cela convienne à une discussion de ce genre. Mais bon, il fallait essayer. On à rien si on ne fait rien.

-Tu as des frères et sœurs ?


Oui, ça ne valait pas Emilie, mais Jack ne pouvait pas faire mieux.



Codage par Narja pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mar 5 Juil - 21:25




Passage en force


Jack & Emilie



« Oui, Jane est ma sœur.  Elle passe ses journées à s'occuper de notre père qui est mourant. »

Son père était mourant… Décidemment, il n’avait vraiment pas de chance pensa Emilie. Elle n’osa pour le coup plus poser de questions concernant ce sujet. Son indiscrétion avait des limites.

« Je suis désolée » Dit-elle simplement en posant une main compatissante sur son épaule.

Ils s’assirent tous les deux sur un banc. Emilie se sentie gênée pendant quelques instants car elle savait qu’elle avait forcé un peu les choses.


« Oui, je dois avouer que tu m'as paru un peu folle au départ. Mais bon, on s'y habitue vite ! Et comme tu le dis si bien : tu es comme ça. »

Emilie ria de bon cœur. Folle, elle ? C’était assez drôle à entendre. Elle ne pensait pas qu’il la trouvait ainsi. Bavarde peut-être, mais jusqu’à dire qu’elle était folle.

« Oui enfin il ne faut pas croire… Je ne parle pas autant tout le temps ! Ça m’arrive parfois avec mes amis, mais bon, ils me supportent comme ils peuvent »  Dit-elle en riant.

Jack n’était pas certes la compagnie qu’Emilie aurait rêvée, mais elle se dit encore une fois que ce n’était pas déplaisant de parler avec lui. Enfin, qu’elle parle pendant qu’il subit plutôt ! Non… elle ne pouvait pas être horrible à ce point quand même ! Il fallait qu’elle demande à Héloïse pour en être sûr.

-Tu as des frères et sœurs ?

C’était à présent lui qui s’informait. Tout de même, ce n’était pas trop tôt. Bon c’était aussi parce qu’elle ne l’avait pas laissé parler.

« Non, malheureusement je suis fille unique… Mais j’aurai bien aimé avoir au moins une sœur ou un frère avec qui partager ma passion ! Je me suis souvent retrouvée seule, et j’ai souvent regretté de ne pas avoir de compagnon de jeux. »  

Emilie avait beaucoup d’amis, mais rien ne valait l’amitié d’un frère ou d’une sœur.

« Je sais que tu as une sœur, Jane, mais tu en as d’autre peut-être ? »  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mar 5 Juil - 22:09


Passage en force

Emilie R. Dawning



Au vû de la main que Emilie posa sur l'épaule de Jack, et à ces paroles, elle paraissait réellement compatissante envers lui, et la proche mort de son père. Il ne pouvait impunement pas lui avouer qu'il attendait ce moment avec impatience, il passerait à ses yeux pour un dangereux psychopate, et toute chance de garder contact avec elle serait exclu. Il devait juste acquiescer, et paraître le plus naturel possible. Donc il ne dit rien. Et il resta la sans rien dire, la main d'Emilie sur son épaule.

Puis, quand Jack lui dit qu'elle était folle, elle se mit joliement à rire. Elle lui expliqua qu'elle n'était pas tout le temps aussi bavarde. Il faut croire que Jack était un être particulièrement intéressant, et pour le moins charmant. Mais pour être sûr qu'il n'y ai pas de malentendu, Jack ajouta :

-Mais quand je dit « folle », c'est dans le bon sens du terme ! Je ne parle pas de ces fous enfermés dans ces cages en permanence ! Ne le prend pas mal surtout !

Puis, il enchaina et lui demanda si elle avait une fraterie. Vous remarquerez que c'est la première question personnelle qu'il lui posait. Elle lui répondit qu'elle était unique, mais qu'elle aurait bien aimé avoir des frères ou des sœurs. Elle enchaina en lui demandant si il avait d'autre frère ou sœur dans sa fraterie que Jane. En effet, Jack avait bel et bien eu un frère, avec qui il n'avait eu que peu de relationnel, mais qui s'était quand même sacrifié pour lui, lors de la moisson. Il est vrai qu'avec un père mourrant, un frère mort, et un mère assassiné de sa propre main, toute être humain normal serait devenu fou. Mais pas Jack. Car il savait qu'il n'y était pour rien, et il n'avait jamais vraiment aimé sa famille de toute façon. Et puis pour sa mère, ce n'était pas lui. C'était l'autre...

Il esquissa un sourire, et pris la main qu'Emilie avait posé sur son épaule entre les siennes. Elle était chaude. Pas brûlante, mais juste à la bonne température pour que ce soit agréable. Pendant quelques instants, il attendit, restant assis avec la main de cette fille entre ses mains à lui. Puis, au bout de quelques instants, il s'aperçu de ce qu'il faisait et la libéra, un peu honteux.

-Oh... Excuse-moi, je... Je pensais à autre chose.




Codage par Narja pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mer 6 Juil - 14:17




Passage en force


Jack & Emilie



« Mais quand je dit « folle », c'est dans le bon sens du terme ! Je ne parle pas de ces fous enfermés dans ces cages en permanence ! Ne le prend pas mal surtout ! »  

Emilie ria de bon coeur.

« Ha bon tu m’as fait peur ! »  

Pendant un instant, elle s’était remise en question, mais ça n’avait servi à rien. Alors qu’il y a un instant elle pensait laisser ce garçon tranquille et partir, elle vit qu’il commençait à lui parler plus franchement. Cela lui fit plaisir.

« Je commençais à me dire que je t’avais effrayé… »  

Elle pensait que c’était effectivement le cas et qu’il ne l’avouait pas, pour ne pas la vexer, mais bon passons.

« Il m’arrive parfois de me parler toute seule, sans que je m’en rende compte… alors oui peut-être que je suis un peu folle !»   Finit-elle en clignant de l’œil.

Elle vit le regard de Jack se perdre. Elle ne savait pas à quoi il pensait. C’était un petit peu normal, sachant qu’elle venait tout juste de faire sa connaissance ! C’était dingue… Elle venait de le rencontrer mais elle le considérait déjà comme son ami.

Alors qu’elle aussi était dans ses pensées, elle sentit la main de Jack presser la sienne. Elle releva la tête, et vit qu’il ne broncha pas. Ce geste était étrange, mais réconfortant. Sa poigne était douce mais ferme. Elle regarda d’un air curieux le garçon en face d’elle, qui ne réagissait toujours pas, il était perdu dans ses pensées.

« Oh... Excuse-moi, je... Je pensais à autre chose. »  

Elle sourit. C’est bien ce qu’elle pensait. Il avait en disant ça enlevé sa main rapidement. Elle n’avait pas compris ce qu’il s’était passé. C’était un garçon assez difficile à déchiffrer.

« Mais non, ne t’excuse pas. »   Lui dit-elle en lui reprenant la main.

Elle avait décidé d’encourager son geste. Elle avait compris qu’il n’était pas très bien ce jour-là, et si une marque d’affection pouvait le rendre plus heureux, elle le fit immédiatement.

« Tu sais, s’il y a quelque chose qui te tracasse, tu peux tout me dire. C’est bon d’avoir un point de vue extérieur de temps en temps. »  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Mer 6 Juil - 15:58


Passage en force

Emilie R. Dawning



Jack était content que le malentendue au sujet de la dites folie d'Emilie soit passé sans problèmes. Il avait bien faillit la faire fuir. Elle lui avoua alors très rapidement qu'elle pensait l'avoir effrayé. Non, Jack n'avait pas été effrayé. Il n'était aps effrayé par grand chose, et encore moins par une jeune fille pas très robuste (Quoique...). Elle enchaina ensuite en lui annonçant qu'elle pouvait se surprendre à se parler à elle même, et admis qu'elle était peut-être un peu folle. Jack ne savait pas trop si elle s'ennuyait ou si elle était vraiment interessé par leur discusion, pour le moins banalle !

Puis, Jack se mit à divaguer, et à penser à autre chose. En fait, il ne pensait pas à grand chose. Juste à Emilie, et il se demandait comment il avait fait pour se retrouver à discuter, assis sur un banc avec une parfaite inconnue. Il ne sortait que peu son nez de ses circuits imprimés, et donc il se dit que peut-être c'était normal de discuter avec tout type de personne finalement... Quoique cela l'étonnait un peu, et que c'était plus inhabituel que habituel...

Enfin bref. Lors de ses divagations, Jack ne s'aperçu pas instantanément qu'il avait pris entre ses mains la main qu'Emilie avait posée sur son épaule. Dès qu'il s'en aperçu, il reposa rapidement la main de la jeune fille, et s'excusa. Emilie ne parut pas outré de son geste, et lui repris la main, qui était toujours aussi douce qu'avant. Puis, elle lui proposa son aide, si jamais il avait quelque chose sur la conscience, elle lui dit qu'il pouvait tout lui avouer. Mais ça, c'était hors de question. Certes, Emilie était charmante, et il se sentait déjà très proche d'elle, mais il ne pouvait impunément pas tous lui dire. Il venait de la rencontrer.

-C'est gentil à toi. Lui répondit-il en souriant. Mais tu te trompe. Rien ne me tracasse actuellement. Je suis juste... un peu mal à l'aise.

C'était la vérité. Il paraissait tracassé et tout chamboulé, car il ne savait trop que faire et que dire en compagnie de cette fille. Il n'avait jamais été très doué avec les personnes du sexe opposé, et à cet instant, il l'était encore moins !! Mais après, il comprenait très bien qu'elle puisse le trouver triste. Il était en pleine phase de décompréssion, et comme je l'ai précédemment énoncé, il évacuait toute la fatigue emmagasinée ses deux dernières années.

-A l'instant tu as dit que tu parlait beaucoup avec tes amies. Tu en as beaucoup ?

Oui, ce n'était pas une question extremement intéressante, mais bon, passons. Il allait trouver mieux.

-Et tu a quelqu'un dans ta vie ?


Non, là, c'était plus qu'indiscret. Mais le temps que Jack s'en rende compte, les mots étaient déjà sortie de sa bouche.



Codage par Narja pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Sam 9 Juil - 9:57




Passage en force


Jack & Emilie



« C'est gentil à toi.  Mais tu te trompe. Rien ne me tracasse actuellement. Je suis juste... un peu mal à l'aise. »  

Mal à l’aise ? Emilie se demandait pourquoi… Elle ne l’avait pas mis dans une situation inconfortable pourtant. Au moins, rien ne l’embêtait, c’était déjà ça. Il semblait avoir des soucis, mais c’était peut-être juste la fatigue qui lui faisait un air contrarié. D’ailleurs, cet air avait disparu, il semblait plus détendu et souriant. Enfin elle pensa cela juste avant qu’il lui dise qu’il se sentait mal à l’aise.

« Mal à l’aise… ? Mais tu sais, tu n’as pas à l’être ! Enfin, je suis peut-être qu’une inconnue mais je suis pas du genre à juger les personnes. Tu peux être toi-même, voilà où je veux en venir. »  

Elle savait que ce n’était pas toujours facile pour une personne timide de s’exprimer librement. Elle savait ça d’expérience, car quand elle était petite, un rien la faisait rougir et elle n’osait rien faire. Heureusement, le temps a effacé cette partie d’elle et à présent elle est capable de faire n’importe quoi sans vraiment penser aux regards des autres. Elle se rendit compte que ça lui facilitait vraiment la vie.

« A l'instant tu as dit que tu parlait beaucoup avec tes amies. Tu en as beaucoup ? »  

Oui donc il changeait complétement de sujet. Bon c’est pas grave, c’est vrai qu’en général on aime pas s’attarder sur ce qui nous rend mal à l’aise et c’est normal. Emilie se demandait tout de même toujours ce qu’elle avait bien plus dire pour qu’il soit gêné… Peut-être était-ce quand elle avait posé des questions sur sa famille ?

« Beaucoup je sais pas, mais j’ai des amis qui me sont très chers… Ce sont pour la plupart des camarades de classe, du coup je les vois assez souvent c’est chouette. »  

Elle marqua un temps d’arrêt avant de continuer.

« Vu que tu ne vas pas à l’école, ça doit être difficile pour toi de rencontrer beaucoup de monde non ? Où peut-être que justement, vu que tu vas dans beaucoup d’endroits dans le district, tu fais plus de rencontres… »  

Elle se demandait ce qu’il allait lui répondre car elle était très curieuse de connaître la réponse.

« Et tu a quelqu'un dans ta vie ? »

Si elle avait… Ha d’accord, il était en train de demander si elle sortait avec quelqu’un ! Comme à chaque fois qu’il posait une question, Emilie ne put s’empêcher de se demander ce qui lui passait par la tête… Bon, il attendait, elle devait lui répondre.

« Non, répondit-elle avec un petit sourire, je ne suis avec personne en ce moment. »  

Elle hésitait. Devait-elle lui demander pourquoi il lui posait cette question ? Etait-il… intéressé par elle ? Ils venaient juste de se rencontrer, ça serait bizarre.

« Et toi ? »   Demanda-t-elle avec une petite voix.

Emilie prit un temps pour réfléchir. Et elle, ressentait-elle quelque chose ? C’était vraiment étrange de se poser toutes ces questions dans ces circonstances. Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne voulait pas précipiter les choses. Elle regarda sa montre et prétexta :

« J-je dois y aller, mais, on peut se revoir si tu veux. »  

La première partie de sa phrase était un mensonge, la deuxième non. Elle avait envie de le revoir. Mais là, elle voulait juste prendre le temps de réfléchir à tout ça. A lui. Elle se leva et attendit sa réponse.

[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Lyon
★ Âge : 21 ans
☆ Surnom : Jacky
★ Occupation : Électronique
☆ Humeur : Lunatique
★ Plat préféré : N'importe quoi, tant que c'est mangeable...
☆District : Trois

○ Points : 784
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Dim 10 Juil - 12:18


Passage en force

Emilie R. Dawning



Après lui avoir avoué qu'il se sentait un peu mal à l'aise à ses côtés, Emilie ne sembla pas comprendre pourquoi il l'était. Elle lui dit même qu'il ne semblait pas l'être !! Comme elle le lui avait précedemment fait remarquer, la jeune fille trouvait l'électricien tracassé. Remarque, il aurait peut-être mieux fait de se taire, comme ça elle n'en aurait pas rajoutée une couche, en lui expliquant qu'elle n'était pas là pour le juger, et qu'il pouvait être lui-même. Encore heureux !! Jack n'avait pas envie de faire semblant. Il n'aimait pas jouer la comédie. Ce qu'il voulait, c'était la vérité, et l'honnêteté. C'est aussi pour ça qu'il n'aimait pas ses parents, car ils étaient tout le temps en train de lui mentir, en lui disant constamment que leur situation allait s'arranger, alors qu'il savait pertinement que c'était le plus gros mensonge qu'ils ne lui aient jamais raconté.

Puis, Powell changea de sujet au quart de tour, et lui parla ainsi d'un sujet pour le moins normal et correct : ses amis. Elle, au moins, avait des amis. Des amis proches, à qui elle pouvait tout confier. Jack n'en avait jamais eu lui. Sur ce point, ele avait raison. Mais c'était aussi car il n'avait jamais cherché à en avoir. Il était toujours resté dans son coin, et n'avait jamais cherché à se lier à personne. Il ne parlait qu'avec ses clients, et souvent n'avait qu'une envie, leur planter le tournevis dans la tête pour leur arrogance envers lui, et tous les autres employés de la maintenance (Ce qu'il n'a jamais fait, je vous l'assure).

-Oui, sur ce point tu as raison... lui répondit-il.

Puis, il posa sa question indiscrète, qui, comme je vous le rappelle, est sortie par inadvertance de sa bouche : Est-tu avec quelqu'un ? Elle lui répondit que non, et, sans trop savoir pourquoi, Jack se sentit soulagé. Elle réfléchissait sûrement à la question qu'elle allait lui posé. Finalement, elle opta de lui demander pourquoi il lui demandait ça, ce qui était sans aucun doute le plus sage.

-Oh moi... Non bien sûr... lui répondit-il avec un sourire plus que forcé.

Puis, sans prévenir, Emilie se leva, et lui après avoir regardé sa montre, annonça son départ. Elle lui dit aussi que si il voulait, ils pourraient se revoir. Oui bien sûr, Jack le voulait vous vous en doutez. Il lui dit donc :

-Oui bien sûr. Seulement si tu le veux aussi.

Il n'avait aucune envie qu'elle se sente forcée de le revoir. Il n'aurait pas aimé qu'elle en fasse de mêmede toute façon.



Codage par Narja pour Never Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 16 ans.
★ Occupation : Photographe
☆District : trois

○ Points : 496
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Passage en force   Jeu 14 Juil - 19:14




Passage en force

Jack & Emilie



« Oh moi... Non bien sûr... »

Emilie hocha la tête. Elle n’était pas bien sûre de comprendre le « bien sûr », mais elle préférait ne pas en rajouter. Comme il le disait lui-même, il n’était pas très à l’aise.
Il était temps pour elle de rentrer, elle ne voulait pas prendre plus de temps à ce jeune homme. Elle s’était assez imposée, il avait sûrement mieux à faire. Néanmoins, elle demanda au cas où il voulait la revoir. Elle voulait apprendre à le connaître d’avantage. Elle tâta le terrain pour savoir si lui aussi il le voulait.

« Oui bien sûr. Répondit-il.  Seulement si tu le veux aussi. »

Elle imagina en souriant intérieurement qu’il devait penser la même chose qu’elle.

« Je ne l’aurais pas proposé sinon »  Dit-elle avec un clin d’œil.

Elle pensa à où ils pourraient se donner rendez-vous. Elle ne savait pas s’ils pourraient se croiser encore une fois par hasard. Elle préférait être sûr et prévoir un endroit où ils pourraient se retrouver.

« Demain tu travailles ou on pourrait se voir ? »   Se hasarda-t-elle.

Elle ne savait pas si c’était trop tôt ou pas. Mais bon, pourquoi attendre ? Elle n'avait rien à faire le lendemain, alors autant en profiter.

« On pourrait se retrouver devant chez moi, pour que je te montre où j’habite ! C’est un joli quartier aussi. »  Continua-t-elle.

Elle avait dit ça sans réfléchir, mais en y pensant mieux, elle aurait pu trouver un endroit plus agréable. Son quartier était mignon certes mais ils auraient pu se retrouver, elle ne savait pas… sur la place, ou quelque chose comme ça ! Bon, c’était trop tard, et puis après tout c’est pas la fin du monde. C’est même la fin de rien du tout ! Emilie se demandait pourquoi elle se prenait la tête à trouver un bel endroit. Ils se voient, c’est le principal.

Elle lui donna les indications pour aller chez elle. Elle espérait qu’il s’en rappelle et qu’il ne se perde pas. Après tout, ce n’était pas très compliqué, elle ne devait pas s’en faire.

« Et bien… A la prochaine alors ! »  Dit-elle en se retournant.

Elle commença à partir et tourna une dernière fois la tête vers ce garçon, Jack, qui s’éloignait à mesure qu’elle avançait. Elle lui sourit, fit un signe de la main, et tourna au coin de la rue. Elle avait hâte d’être au lendemain pour le revoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Passage en force   

Revenir en haut Aller en bas
 

Passage en force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit