Partagez | 
 

 [Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : 12 ans.
★ Occupation : Garçon d'écurie
☆District : Dix

○ Points : 180
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: [Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...   Sam 7 Mai - 0:44


Quand un chat entre dans un bar…
Winston – Chase – Jason – David


- Où es-tu?  Oh, aller!  Sors de ta cachette!

Ouvrant brusquement la porte de la deuxième et dernière cabine de toilette, je pousse un grognement découragé en ne voyant pas la petite boule de poils pâles qui m’a amené jusqu’ici.  Tantôt, j’étais parti de l’école à pied vers chez moi quand j’ai vu, au centre d’un groupe de jeunes, un petit chat qui avait si peur des gros pieds que ces voyous balançaient trop vite et trop proche de lui.  Les trois gars riaient et semblaient bien s’amuser de la terreur du chat.  Comment c’est possible d’être aussi méchant avec un animal?!  C’est impensable de vouloir effrayer et blesser comme ça un être vivant!  Ça a été plus fort que moi, il fallait que je fasse quelque chose!  Gonflant mon torse d’une grande respiration, j’ai crié aux gars de laisser le chat tranquille.  Bien sûr, ça n’a pas fait leur affaire, mais la seconde ou ils se sont tous retournés vers moi a été suffisante pour que le chat prenne la poudre d’escampette, filant droit dans l’embrasure d’une porte entrouverte.  Bien sûr, ça n’a pas fait l’affaire des gars et ils ont essayé de venir me faire la peau.  Mais je suis beaucoup plus rapide qu’eux donc je n’ai pas eu de difficulté à les semer.

Trop inquiet que le chaton soit blessé, je suis revenu sur mes pas, entrant sans réfléchir dans le bâtiment.  Ayant réagi sur un coup de tête, je n’ai pas regardé l’insigne avant d’entrer.  C’est en sentant cette odeur dégueulasse de l’alcool et en voyant le grand comptoir rempli de bouteilles aux couleurs parfois fluorescentes que j’ai compris que je n’avais pas le droit d’être là.  N’ayant aucune idée si le bébé animal était toujours ici, j’ai tenté de me mettre à sa place.  Si j’étais une petite créature appeurée ici, avec plein de monde, de bruits bizarres et de musique, où serais-je allé?  Dans un endroit plus tranquille.  Les cuisines peut-être?  Moi qui voulais me faire discret, je n’allais pas aller fouiller là!  J’ai donc filé directement vers les toilettes.  J’étais tout seul, donc j’ai pu fouiller toutes les cabines.  Mais le chat n’y est pas, à ma grande déception.  Bredouille, je suis sur le point de sortir lorsque j’entends un miaulement très clair, plus haut que ma tête.  Mon regard se dirige vers la demie fenêtre givrée, très haute, et mon sourire s’étire lorsque j’aperçois le chat de tout à l’heure!  Il a l’air en pleine forme, me souriant presqu’en retour!  Mais comment faire pour aller le chercher?!  Je suis bien trop petit et il n’y a rien pour grimper!  Je pourrais toujours subtilement aller chercher une chaise dans le bar…  Comme si on exhaussait mon souhait, quelqu’un entre dans la salle de bain des hommes.  Un grand aux cheveux rouge feu, un assez grand pour atteindre la fenêtre, arrive dans la pièce.  Youpi!!!  Pourvu qu’il soit gentil et qu’il ne me mette pas dehors!

- Dis, tu pourrais m’aider et attraper ce ch….?, commençais-je à demander en faisant mes yeux mignons qui font habituellement craquer Ethan.

POOOOW!!! POOOOW!!!!  En entendant ces deux sons stridents résonner dans la pièce voisine, je sursaute et mon cœur commence à battre à la chamade.  Mais qu’est-ce que c’est que ça?!?!  Je ne pense pas que ce soit dans la musique.  C’était beaucoup trop fort!!  Et puis, pourquoi est-ce que tout est devenu ultra silencieux, tout d’un coup?  Comme si tout le monde a arrêté de parler de l’autre côté de la porte!  Du haut de sa fenêtre, le chat prend peur, gonfle sa fourrure et prend la poudre d’escampette dans le bar en poussant la porte pivotante de son nez.  Normalement, je l’aurais suivi, mais une petite voix au fond de moi m’interdit de le faire.  De mes grands yeux inquiets, je regarde le rouquin qui semble encore plus perturbé que moi.  Il doit comprendre ce qui se passe, lui.

- C’était quoi, ça?  On n’a qu’à aller voir, non?

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

David S. Stiss
« Invité »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...   Lun 16 Mai - 12:36

Quand un monstre rentre dans un bar
Sol & Winston & Chase & Jason

Une journée comme les autres... Voilà ce que se disait David en sortant de son lit ce matin. En ce moment, tout se ressemblait beaucoup... Le départ d'Equinoxe lui avait laissé une étrange sensation de vide, de creux que rien ne semblait combler. Tout était devenu routinier et grisâtre et le retour des Hunger Games n'arrangeait rien à la situation. L'air était frais ce matin quand il sortit de chez lui pour prendre la route du bar. Ce dernier ressemblait à une prison lorsque Sol le remarqua au coin de la rue. Les barrières et les stores métalliques ne rendaient pas vraiment l'endroit accueillant. Comme d'habitude, il s'occupa de l'ouverture, plaça les chaises, nettoya un peu les lieux et finalement, s'installa derrière son bar pour servir les premiers cafés de la journée.

Celle-ci commença plutôt bien, les clients réguliers furent présents et même quelques nouveaux s'invitèrent pour boire une boisson chaude. Une journée plutôt tranquille jusqu'à la fin d'après-midi. L'heure creuse... Celle où les parents sont obligés de partir pour aller chercher leurs enfants à l'école... Le bar n'était occupé que par les habitués qui n'avaient rien d'autre à faire à cette heure... Ce fut le moment que choisit un couple pour pénétrer dans l'établissement, arme au poing. Alors que les poings de David se serrèrent, deux hommes tentèrent de raisonner les personnes armées... Deux détonations résonnèrent entre les murs du bar... Les deux corps tombèrent au sol avec force, leurs sangs se déversaient sur le sol. David s'écroula derrière le comptoir. Ses pires cauchemars refirent surface... La mort, encore une fois, tout autour de lui... Les choses devinrent troubles et sa respiration se fit saccadée alors que les deux tueurs se mirent à hurler.


Si vous ne voulez pas finir comme eux, rendez-nous notre fils !!!

Comment ça, votre fils ? Si votre fils est ici, prenez-le et laissez-nous... répondit une voix apeurée.

Ce sont les Pacificateurs qui détiennent notre fils et vous allez être notre monnaie d'échange !

Un nouveau tir se fit entendre et le silence se posa à l'intérieur du bar. A moitié allongé par terre, David put apercevoir qu'il y avait des gens dans les toilettes. Pour le moment, le couple ne les avaient pas remarqué et c'était mieux ainsi. Tout près du comptoir, un homme qui avait aux alentours de la quarantaine semblait presque aussi tétanisé que lui.

Venez avec moi... Prenez ma main... chuchota-t-il en tendant sa main vers le client.

Il fit un signe de la main aux personnes qui se trouvaient dans les toilettes. C'était deux enfants... Merde ! Il fallait qu'il reste caché pour le moment. Est-ce qu'ils avaient vu son geste ? Il ne pouvait pas vraiment s'en assurer. Pour le moment, il fallait rester tranquille. Sa main tendue vers Winston tremblait. Lui qui était si enclin à utiliser ses poings, la mort de ses deux personnes l'avait touché et ravivé une vielle blessure qu'il avait tenté d'enfouir au plus profond de lui.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...   Mer 22 Juin - 22:48


RP du mois de mai
Ft. Chase/Winston/David

Jason se dirigea vers le bar avec la ferme intention d'y trouver son père. Il n'y avait pas grand monde, seulement des gens qui étaient toujours là, ils faisaient presque partie de la décoration. Son monstre de père n'était pas là, chose étonnante. Il était pourtant certain qu'il se trouverait là à boire encore et encore. Le rouquin profita de l'occasion pour aller aux toilettes. Il jeta un rapide regard au barman qui ne le remarqua même pas. Il s'engouffra dans la petite pièce mais un gamin lui barrait le passage. Il devait tout juste avoir dix ou douze ans. Que faisait-il ici tout seul ? Il allait lui poser la question lorsqu'il prit la parole le premier. Il le regarda avec de grands yeux et un grand sourire :

- Dis, tu pourrais m’aider et attraper ce ch….?,


Il n'eut pas le temps de finir sa phrase car il fut interrompu par deux sons puissants qui firent le sursauter. Ils venaient juste d'à côté et ce type de son était trop caractéristique pour se méprendre sur son origine. C'était des coups de feu qui avaient résonné non loin d'eux, dans la pièce d'à côté plus précisément. L'inquiétude monta encore plus lorsqu'il entendit deux bruits de chute lourde sur le plancher. Deux personnes venaient de perdre la vie il en était persuadé. Il se mit à trembler légèrement, ses yeux se posèrent sur le gamin qui ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait puis sur le chat qui venait de partir.

- C’était quoi, ça?  On n’a qu’à aller voir, non?

Il mit sa main sur la bouche du gamin, il parlait beaucoup trop fort. Jason ne savait pas ce qu'il s'était passé dans la grande salle mais il valait mieux garder le silence et se faire discret. Il se mit à la hauteur du garçon et lui murmura le plus doucement qu'il pu :

-Chut, ne bouge surtout pas,  je vais jeter un coup d’œil.

Il retira sa main de la bouche du petit blondinet et avança vers la porte qui était entrouverte. Le plus discrètement il regarda et ce qu'il vit lui donna des frissons. Sur le sol gisait deux personnes et leur sang formait d'énormes flaques autour d'eux. Les pauvres gens qui étaient encore vivants s'étaient abrités comme ils le pouvaient. Un homme et une femme se tenaient debout, armes en main. Il écouta ce qu'ils disaient :

-Si vous ne voulez pas finir comme eux, rendez-nous notre fils !!!

-Comment ça, votre fils ? Si votre fils est ici, prenez-le et laissez-nous...

-Ce sont les Pacificateurs qui détiennent notre fils et vous allez être notre monnaie d'échange !

Une prise d'otages. Jason n'en revenait pas, la situation était très compliquée et dangereuse. Il était paniqué mais essayait de ne pas le montrer au gamin. Il balaya rapidement la pièce et il croisa le regard de David qui lui fit le signe de rester dans les toilettes. Il quitta son observatoire de fortune avant d'être repéré. Il espérait que le couple n'avait pas remarqué leurs présence et il se devait de protéger le gamin. Il ne le connaissait absolument pas mais il ne pouvait pas le laisser mourir. Il devait le rassurer et surtout lui faire comprendre de rester calme et discret :

-Surtout sois le plus discret possible, il ne faut pas qu'on nous repère. murmura-t-il


© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 42 ans.
☆District : District 12

○ Points : 472
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...   Dim 10 Juil - 18:43

Quand un chat entre dans un bar...
Winston-David-Chase-Jason
Les Hunger Games allaient commencer comme chaque années à la même date au printemps. J'avais décidé de sortir un peu du district 12 pour aller faire un tour dans un des bars dans le dixième district. J'étais assis à un bar. Je n'étais pas seul. D'autre personnes étaient venus aussi aujourd'hui. Des personnes que je connaissais pas. Eux aussi ne devaient pas me connaître. Devant moi, était posé sur le bar un verre de whisky. J'avais bu quelques gorgées mais il restait encore un peu d'alcool dans le verre. J'étais venu ici pour faire des paris avec des personnes inconnues. Des paris sur les jeux des Hunger Games. Je n'étais pas spécialement intéressé par les jeux de la faim voir pas du tout. Mais ça passait le temps. Je me demandais quels districts allaient être tirés au sort au district 12. J'espérais que Leanne n'allait pas être tirée au sort, elle était si jeune et n'étais pas encore suffisamment entraînée. Elle pourrait mourir facilement. Une personne se tenait assit à côté de moi. Nous parlions des Hunger Games, non pas des personnes tirées au sort, ne connaissant pas les jeunes du district 10 mais des idées que pourraient avoir les Juges. Aussi sanglantes soient-elles. J'imaginais la jeune Leanne tomber dans un de leurs pièges. Elle n'y survivrait pas. Je perdais de l'argent mais peut m'importait, j'en avait suffisamment pour vivre convenablement. Pas autant que les habitants des districts supérieurs mais je n'étais pas pauvre. Quelques fois je tournais la tête vers l'entrée du bar pour voir qui venait d'entrer. Un jeune garçon aux cheveux roux d'une vingtaine d'année venait de rentrer dans le bar. On aurait dit qu'il cherchait quelqu'un. Quelques minutes plus tard, un chat entra, un jeune garçon aux cheveux blonds d'une dizaine d'année à sa poursuite. Le jeune garçon se dirigea vers les toilettes. Il était beaucoup trop jeune pour rentrer dans un bar rempli d'adultes. Je reportais mon attention sur l'homme à côté de moi, ne me préoccupant pas des deux jeunes garçons. Alors que je terminai mon verre d'alcool et en demandait un autre au barman, la porte s'ouvrit violemment. Une jeune femme d'une trentaine d'années et un homme du même âge. Ils tenaient à la main un pistolet. Mon cœur commença à battre rapidement. Étais-ce une prise d'otage ? Que voulaient-ils ? De l'argent ? Je gardais ma main posé sur mon verre. Il ne fallait pas que les gens paniquent ou ils pourraient tuer quelqu'un.

L'homme avait qui je venais de faire les paris sur les jeux se leva ainsi qu'un autre assit à une chaise. A peine venaient-ils de dire quelques mots que la femme tira. Les deux hommes tombèrent sur le sol, mort sur le coup. Leur sang se déversait sur le sol du bar. Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu de sang. Depuis la dernière fois où j'avais été tiré au sort pour les Hunger Games à 18 ans. Je n'étais pas prêt mais j'avais gagné les jeux. Je ne savais même plus comment maintenant. Alors que je regardais le sang des pauvres hommes innocents des souvenirs me revinrent en mémoire..

Flash Back  



Il pleuvait pendant le dernier jour des Hunger Games. Je ne savait pas si c'était de la véritable pluie ou une pluie artificielle. Il ne restait plus que deux tributs de vivants. Les deux tributs du district le plus pauvre de Panem. Moi et une jeune femme du même âge que moi prénommée Wendy. Nous nous étions déjà parlés dans le district avant les Hunger Games. C'était une personne très charitable qui aimait aider les autres, surtout les pauvres du district 12. Pour moi elle n'avait presque aucun défaut sauf celui d'être trop naïve et de s'attacher aux autres trop facilement. Wendy voulait devenir médecin. Lorsque j'appris qu'elle avait été tiré aux sorts comme moi, je pensais qu'elle n'allait pas réussir à tenir ne serais-ce qu'un jour, qu'elle allait se faire enrôler par les carrières mais elle réussit à ne pas se faire avoir. Je découvris aussi qu'elle savait très bien tirer à l'arc et était une excellente chasseuse.  pas se faire avoir. Je découvris aussi qu'elle savait très bien tirer à l'arc et était une excellente chasseuse. Il ne restait plus que nous deux. Mais je connaissais la règle. Une seule personne devait rester en vie. Il ne devait y avoir qu'un champion aux Hunger Games.   Je savais que je ne voulais pas mourir. Ce jour là peut m'importait de la tuer, je souhaitais simplement rester en vie. La gloire ne m'intéressais pas. J'avais décidé de comment j'allais la tuer. Je m'étais éloignée d'elle de quelques mètres mais pas trop non plus pour la surveiller sans être vu. Je la surveillais ainsi, caché derrière des arbres ou des buissons pendant quelques heures. Elle me cherchait sans me trouver. Elle devait penser que j'étais mort. Un jour, elle tomba dans la rivière. Nous étions dans la zone du marécage feuillu. Celle-ci mit quelques temps pour essayer de sortir de l'eau, s'étant prit les pieds dans quelque chose. L'eau n'était pas profonde pourtant. Mais c'est à ce moment là que je devais agir.  Je sortis de ma cachette. Celle-ci était dos à moi et ne me voyait pas. Je n'avais aucune émotion. Je voulais seulement vivre. Pourtant, je ne voulais pas la tuer. Mais les jeux devaient se finir ainsi. Sur une mort. Je m'approchai d'elle, en faisant le moins de bruit possible. Je pris un caillou assez gros dans ma main et m'approchai de plus en plus. Alors qu'elle se tournait vers moi, je lui frappa le front avec mon arme. Celle-ci tomba dans le marécage. Je ne savais pas si le coup l'avait tué. Le sang colora l'eau boueuse. Je ne savais pas si elle était morte. Je mis mes mains dans l'eau et chercha son pouls au niveau de son cou. Il battait mais faiblement. Je commençai alors à presser mes deux mains à son cou. Elle ne se débattait pas, se laissant mourir. J'attendis quelques minutes puis une fois sûr que celle-ci ne respirait plus, j'enlevai mes mains du marécage boueux. On ne mit pas longtemps pour venir me chercher et prendre le corps de Wendy qu'on apportait à sa famille. Une fois au Capitole, on me posait des questions sur mes sentiments lorsque j'avais tué, mais je ne répondais pas. Je répondais simplement que je voulais vivre. On me demandais si je la connaissais avant les Hunger Games. J’acquiesçai sans parler de l'histoire d'amour que nous avions vécus…

Fin du Flashback

- Venez avec moi... Prenez ma main.

Une fois me sortit de mes souvenirs. Je levais la tête et vit que le barman du bar me tenait la main. Je ne réfléchissais pas et la prit. Celui-ci m'aida à passer le comptoir. Nous étions maintenant cachés aux yeux du couple. Le barman jeta un coup d’œil vers les toilettes. Mince ! J'avais complètement oublié les deux enfants qui venaient d'entrer tout à l'heure ! J'espérais qu'ils allaient rester cacher. Essayant de me calmer, je dis au barman :

- Je vais essayer de les calmer. Je suis un ancien mentor des Hunger Games.

Je ne sais pas si j'allais réussir mais il fallait que j'essaie. Je me levais et passa de l'autre côté du bar. C'est à ce moment là que les deux jeunes décidèrent de sortir des toilettes. Merde ! Je me plaçais devant le couple, les mains levées pour montrer que je n'avais pas d'armes sur moi. Je leur demandais ce qu'ils voulaient. L'homme m'expliqua que les pacificateurs détenaient leur fils qui était accusé de rébellion. J'allais leur demander pourquoi prenaient-ils un bar un en otage quand la femme me tira dessus sans prévenir, visant ma jambe. Je tombais sur le sol.

- Vous n'êtes pas mieux que ces pacificateurs espèce de monstre !

Alors une personne dans le district me reconnaissait. Je tenais ma jambe blessé d'une main, mon autre main devant moi.

- Ne faites aucun mal aux enfants.


FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Spécial mois de mai] Quand un chat entre dans un bar...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit