Partagez | 
 

 [Spécial mois de mai] Opération séduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Ven 6 Mai - 9:20

*Mais qu'est ce que je fait là ? Je ne sais pas faire ça ! Je ne vais jamais y arriver...*

Je triture mon verre d'un air absent, le ventre noué par l'angoisse, tout en continuant de surveiller la porte.

Je suis prête à aider les rebelles, je suis prête à risquer ma vie pour cela. Mais cette mission... Oh, ce n'est pas vraiment l'idée de coucher avec un homme pour lui voler sa tenue qui me gêne. J'ai acceptée de me dévouer corps et âme à la rébellion, en sachant très bien ce que cela impliquait.
En plus, ma "cible" est plutôt bel homme, très bel homme même, ce qui devrait beaucoup me faciliter la tâche.

Sauf que... c'est pire.
Parce que je n'ai rien d'une séductrice.
Et parce qu'après la mort d'Anaël, je n'ai jamais cherché à retrouver quelqu'un.

Et voilà pourquoi je suis complètement terrorisée, incapable de savoir comment faire pour séduire cet homme qui ne doit avoir qu'à claquer des doigts pour tomber les filles de ce district.
J'espère simplement qu'il aura envie de nouveauté ce soir, ce sera ma seule chance...

A ce moment, la porte du bar s'ouvre, et ma cible entre.
Ma mission commence....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Dim 8 Mai - 14:00





Opération séduction ...




J’avais passé une journée plutôt calme. J’avais été au district dix pour voir Olga, la jeune femme qui s’occupait de nous préparer des chiens pour traquer les rebelles. Je devais avouer que si l’idée m’avait plu au départ, je commençais à trouver le temps long. Je n’étais pas réputé pour être un homme patient … Mais lorsque j’étais revenu au huit, ma journée n’avait pas non plus été des plus trépidantes. Aucun rebelle en vue, aucun braconnier … Plus on les réprimait, moins ils osaient se montrer audacieux … Il y avait bien eu un cas de vol, mais un collègue s’en était chargé ; une simple querelle entre voisins, qui ne nécessitait qu’une légère tape sur les doigts …

A la fin du service, je proposai aux collègues d’aller à la taverne boire un verre afin que cette journée n’ait pas été une perte totale. J’avais pris les devants, suivi de quatre de mes hommes, les autres devant rentrer chez eux pour des raisons diverses, la plupart impliquant leurs femmes. J’avais alors songé qu’il était bien pratique de ne pas avoir ce genre de contraintes même si j’appréciais mes retours vers Eli au district six …

Nous entrions dans la taverne. Nous avions laissé nos tenues de pacificateurs au QG ; il avait tendance à rendre les gens nerveux, même lorsque nous n’étions pas de service. Cela ne changeait pas radicalement les choses ; nous étions tout de même identifiables, mais cela semblait … Apaiser les gens. Je m’accoudais au bar tandis que mes camarades s’asseyaient à une table. Je fis alors un signe au tavernier qui approcha.

« Cinq bière s’il te plait Jackson. »

Mon regard se posa alors sur une jeune femme assise juste à côté. Je ne me rappelais pas de l’avoir déjà vue dans le coin … Elle était plutôt jolie ; c’était assez surprenant de ne l’avoir par remarqué d’ailleurs. Peut-être venait-elle d’un coin plus au nord dans le district ; il était très peuplé et malgré le fait que j’avais une excellente mémoire des visages, je ne pouvais pas me vanter de connaitre personnellement tous les habitants.

« Mets-en six Jackson, on ne va pas laisser la demoiselle mourir de soif. »

Je m’étais tourné vers elle et lui avait adressé un sourire des plus charmeur.

« Je ne crois pas vous avoir déjà vue ici, Mademoiselle … ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Jeu 12 Mai - 11:35

Ma cible entra dans le bar d'un pas assuré, tandis que mes doigts se crispaient sur mon verre. Il se dirigeau directement jusqu'au bar, juste à coté de moi, et fit signe au tavernier.

- Cinq bière s’il te plait Jackson.

Je sentis alors son regard passer sur moi et je restais complètement figée, les yeux braqués sur mon verre. Comment devais l'aborder ? Comment aborde-t-on un homme dans un bar ?
Mais avant que je puisse songer à quoi que ce soit, ce fut ma cible qui prit les devants :

- Mets-en six Jackson, on ne va pas laisser la demoiselle mourir de soif.

Je relevais alors lentement les yeux et le vit me lancer un sourire qui devait faire frémir toutes les filles de son district.

- Je ne crois pas vous avoir déjà vue ici, Mademoiselle … ?

Avant de pouvoir lui répondre, je sentis mes joues s'empourprer. Mais quelle godiche ! Il allait me prendre pour une imbécile !
D'une voix timide, je lui répondis :

- Leanore... Je... suis en visite dans ce district pour... contrôler vos animaux domestiques. Je suis vétérinaire au 10.

Puis, sentant mes joues rougir de plus belle, j'ajoutais, en levant les yeux vers lui :

- Et vous ? Comment vous appelez-vous ?


Bien sûr, je savais son nom, mais je ne devais rien laisser paraître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Lun 16 Mai - 10:31





Opération séduction ...




Bien sûr j’étais à la base venu pour boire une bière avec des collègues, mais ils ne m’en voudraient pas d’être retardé par une jolie demoiselle. Après tout, ils me connaissaient bien ; ils connaissaient les risques de me laisser aller commander. Je ne ratais jamais une occasion de profiter de la compagnie d’une belle femme.

« Leanore... Je... suis en visite dans ce district pour... contrôler vos animaux domestiques. Je suis vétérinaire au 10. »

Ses joues étaient devenues rouges comme deux tomates. Et merde. Une vierge, à coup sûr. Au mieux, juste une coincée. Ca voulait dire que ça allait être plus compliqué de la ramener chez moi. Entendez-moi bien : je n’étais pas du genre à reculer devant un défi, bien au contraire. Mais j’avais eu une longue journée, je n’étais pas d’humeur à jouer à ça.

« Ah vous êtes du dix ? Intéressante coïncidence, j’y étais justement aujourd’hui, chez une jeune femme prénommée Olga, vous la connaissez peut-être ? Elle dresse des chiens pour moi, je suppose que j’aurais sans doute besoin de vos services un jour. »

Je l’observai un instant en songeant que si j’avais mon mot à dire, j’utiliserais bien ses services pour soigner l’animal que j’étais dès ce soir. Mais j’avais manqué à mon premier devoir, celui de me présenter, ce qu’elle me rappela rapidement.

« Et vous ? Comment vous appelez-vous ? »


Je souris avant de m’avancer pour lui serrer la main alors que nos bières arrivaient. Je fis signe de la main à Jackson d’aller les apporter directement à la table ; je n’allais pas partir tout de suite.

« Pardonnez-moi, je me laisse trop facilement déconcentrer lorsque je suis en présence d’une jolie femme. Je m’appelle Twysden, Twysden Pryce. »

J’oubliais volontairement de mentionner mon travail. J’en étais extrêmement fier, attention. Mais je savais qu’il n’était pas des plus populaire, surtout lorsqu’on descendait dans les districts périphériques. Si j’espérais conclure ce soir, mieux valait oublier ce détail. Il était d’ailleurs temps de commencer à amener le sujet si je voulais voir si elle était « ouverte ».

« Mais il est bien tard, je crains que vous n’ayez raté le dernier train pour votre district Leanore. Vous restez chez une connaissance ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mer 18 Mai - 10:09

J'étais pathétique. Je me demandais même ce que Twysden faisait encore là, au lieu de s'être enfui avec ses bières. Il fallait croire que c'était mon jour de chance... et qu'il devait vraiment avoir envie de "chasser" en dehors de son district.

- Ah vous êtes du dix ? Intéressante coïncidence, j’y étais justement aujourd’hui, chez une jeune femme prénommée Olga, vous la connaissez peut-être ? Elle dresse des chiens pour moi, je suppose que j’aurais sans doute besoin de vos services un jour.

Ses paroles me firent l'effet d'une douche froide. Il venait parfois au district. Ce qui voulait dire que je pourrais retomber sur lui une fois ma mission terminée...
Merde ! Comment allais-je faire !
Je ne pouvais pourtant pas annuler ma mission !

Alors que des images de mon arrestation par des pacificateurs me revenaient en mémoire, Twysden s'avança pour me serrer la main. Je la saisis fermement en esquissant un léger sourire. Les gens étaient souvent étonnés, parce que j'avais une poigne ferme malgré mon apparente fragilité. c'est qu'ils oubliaient trop vite qu'aider une vache à mettre bas ou soigner le sabot d'un cheval exigeait quand même une bonne dose de force physique.
Je voulais déstabiliser mon adversaire, qu'il ne sache plus trop si j'étais une pauvre fleur fragile ou une dure à cuire. Cela m'aiderait peut être à reprendre l'avantage sur lui...

- Pardonnez-moi, je me laisse trop facilement déconcentrer lorsque je suis en présence d’une jolie femme. Je m’appelle Twysden, Twysden Pryce. Mais il est bien tard, je crains que vous n’ayez raté le dernier train pour votre district Leanore. Vous restez chez une connaissance ?

Je le fixais un bref instant. C'était le moment de ne pas me louper, si je voulais réussir ma mission.
Sans le quitter du regard, je saisis la bière qu'il avait posé devant moi et la bus presque d'un trait. C'était peut être stupide, mais j'avais besoin de faire tomber les barrières ce soir...

Puis, je reposais la bouteille avec un soupir satisfait et lui répondit, d'une voix cette fois beaucoup plus assurée :

- Pour tout vous avouer... Je devrais être dans le dernier train. Mais... je n'avais pas envie de rentrer... Les hommes de mon district... Ils sont gentils mais ce sont des éleveurs... Et ce soir, j'avais envie d'une compagnie un peu plus...raffinée...

Puis, me souvenant, qu'il passait parfois au district, et qu'il pourrait donc facilement en apprendre plus sur moi, je me décidais à broder sur ma vie pour garder son intérêt :

- Mon fiancé et collègue est mort il y a quelques années durant les Jeux.J'ai mis longtemps à m'en remettre... Mais maintenant, j'ai l'impression que pour les gens de mon district je suis toujours fiancée et donc intouchable ! Mais j'en ai assez de vivre dans une prison de verre. Je veux vivre ma vie comme je l'entend, sans avoir à supporter le regard des voisins... Vous me comprenez ?

Je restais les yeux rivés sur les siens, attendant sa réaction.
Je me sentais bizarre, était ce dû à la bière ?
Bizarrement, les dernières phrases que j'avais prononcées me semblaient sonner tellement juste...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Dim 22 Mai - 20:20





Opération séduction ...




Elle me fixa, pris la bière qu’elle avait entre ses main et la bu d’une traite. J’haussais un sourcil amusé. Elle avait une belle descente pour une jeune femme aux airs aussi coincés. Un large sourire s’afficha sur mon visage. Elle était tenue ; bien. Elle serait d’autant plus réceptive.

« Pour tout vous avouer... Je devrais être dans le dernier train. Mais... je n'avais pas envie de rentrer... Les hommes de mon district... Ils sont gentils mais ce sont des éleveurs... Et ce soir, j'avais envie d'une compagnie un peu plus...raffinée... »

Je la fixais avec intérêt. Pas envie de rentrer, voilà qui en disait long. Lorsqu’elle parla de compagnie rassurée, j’eu un léger rire. Par sûr que c’était ce qu’elle trouverait dans un bar à cette heure, mais passons. Elle avait fait passé l’information principale, elle voulait de la compagnie. Et je vivais pour servir.

« Mon fiancé et collègue est mort il y a quelques années durant les Jeux. J'ai mis longtemps à m'en remettre... Mais maintenant, j'ai l'impression que pour les gens de mon district je suis toujours fiancée et donc intouchable ! Mais j'en ai assez de vivre dans une prison de verre. Je veux vivre ma vie comme je l’entends, sans avoir à supporter le regard des voisins... Vous me comprenez ? »

Je lui souris. Son histoire ne m’importait que peu, seulement ce dont elle avait besoin et que je pouvais lui apporter.

« Je vous reçois cinq sur cinq. Mais je ne pense pas que vous soyez intouchable … »

Je m’étais rapproché d’elle et j’avais descendu ma main dans son dos. J’étais suffisamment proche pour pouvoir lui parler à voix basse, ce qui rendait la conversation encore plus … Intime.

« Vous voyez … Je vous touche. »

Je lui avais à nouveau sourit avant de retirer ma main, mais j’étais resté à côté d’elle, pour garder une sorte de proximité. Tout allait se jouer maintenant. Elle avait annoncé ce qu’elle attendait de sa soirée, il fallait que j’annonce ce que j’attendais de la mienne.

« J’habite tout près d’ici, si vous chercher un endroit où passer la nuit … Par contre, je dois vous prévenir … Je ne suis pas sûr que ce soit très reposant … »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mer 25 Mai - 18:28

Twysden me sourit.Il était si différent d'Anaël ! Anaël n'était pas beau, mais il respirait la bonté. Twysden était certe très beau garçon, mais il me semblait plus... Je ne savais pas trop quoi en fait.
Et c'était peut être mieux comme ça, qu'il ne ressemble pas à Anaël. Ca rendrait les choses plus simples au final.

Ses yeux plongés dans les miens, Twysden me répondit :

- Je vous reçois cinq sur cinq. Mais je ne pense pas que vous soyez intouchable …

Joignant le geste à la parole, il s'approcha tout prêt de moi et glissa sa main le long de mon dos. Je frissonnais, sans savoir si c'était parce que ce geste réveillait en moi des sensations que j'avais oubliées depuis longtemps, ou bien si c'était parce que la dernière fois qu'un pacificateur m'avait approcher, c'était pour me fouetter...

Twysden était presque collé à moi maintenant

- Vous voyez … Je vous touche. murmura-t-il en me souriant à nouveau.

Je l'avais ferré, c'était sûr. Il ne détachait pas ses yeux de moi.
Finalement, je n'étais pas si nulle que ça à ce jeu...
Et c'était... grisant, je devais bien l'avouer.

Toujours charmeur, Twysden me murmura lors à l'oreille :

- J’habite tout près d’ici, si vous chercher un endroit où passer la nuit … Par contre, je dois vous prévenir … Je ne suis pas sûr que ce soit très reposant …

J'éclatais alors de rire et lui répondit, du tac au tac :

- Ho mais... je n'en attend pas moins de vous !

Que m'arrivait-il ?
Je sentais une nouvelle Léanore prendre son envol, et je ne savais pas si je devais m'en féliciter où m'en effrayer ?
Où tout ceci allait-il me mener ?

Je n'en avais aucune idée, mais j'étais lancée maintenant, et j'étais bizarrement curieuse et... impatiente de voir ce qui allait arriver ensuite.

Au revoir la petite Léanore qui ne pensait qu'à son travail.
Je voulais me jeter à corps perdu dans l'instant présent, sans penser aux conséquences.
Peu importe demain, c'est maintenant qui compte.

Je regardais alors Twysden droit dans les yeux, me rapprochais de lui jusqu'à le frôler, et lui répondis :

- Allons chez vous alors... Et prouvez-moi que j'ai bien fait de manquer mon train...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mer 1 Juin - 21:07





Opération séduction ...




Heureusement, la jeune femme semblait s’être décidé … Et s’être détendue. Elle paraissait même transformée. Etait-ce l’évocation de son défunt conjoint ou l’alcool ? De toute manière, cela n’avait aucune importance, seule les faits m’importaient : je n’aimais pas qu’on me présente sous les yeux quelque chose, qu’on me le fasse miroiter pour me dire ensuite que je ne pouvais pas l’avoir. Et ce soir, j’aurais ce que je voulais, le pourquoi du comment, je m’en fichais.

« Allons chez vous alors... Et prouvez-moi que j'ai bien fait de manquer mon train... »


Je maintins son regard un instant avant de sourire.

« J’aime les femmes qui savent ce qu’elles veulent. »


Je lui avais tendu mon bas pour la guider hors de la taverne. Alors que je passais la porte, je vis un collègue me faire un signe obscène et je lui fis un clin d’œil. J’allais passer une bonne soirée.

Je fis le chemin avec elle, cela dura à peine quelques minutes, j’habitais tour près. Le chemin avait été plutôt silencieux, sans que ça soit bizarre pour autant. Lorsqu’on arriva devant ma maison, je lui lâchai le bras pour ouvrir la porte. J’allais le faire, mais je m’arrêtais une seconde.

« J’ai très envie de vous faire entrer, mais je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer un changement de comportement lorsque vous m’avez parlé de votre passé. »

J’étais un coureur, j’aimais les femmes. Presque toutes. Mais je n’étais pas un salaud ; tout était toujours clair lorsqu’elles entraient chez moi : je n’étais pas un prince charmant, je n’étais pas un romantique, je n’étais pas un potentiel copain et je ne faisais pas dans la conversation. Je voulais qu’elles veuillent la même chose que moi, mais pour ça fallait-il encore qu’elles soient au courant.

« Ce que je veux dire, c’est que si vous cherchez quelqu’un pour vous dissuader de faire ça, vous dire que vous ne pensez pas clairement et que vous fuyez quelque chose, ce n’est pas moi qui le ferais. »

J’avais fait un pas vers elle, posant mes mains sur ses hanches. Inutile de faire le farouche maintenant que nous avions établi ce que nous voulions tous deux. Je l’attirais contre moi, ma bouche approchant de la sienne. Sauf contre-indication, j’allais m’en emparer.

« Dernière chance de vous enfuir … »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Jeu 2 Juin - 12:11

Twysden soutint un instant mon regard, avant de répondre en souriant :

- J’aime les femmes qui savent ce qu’elles veulent.

Je le regardais aussi en souriant. Si il avait la plus petite idée de ce que je voulais vraiment...

Sans un mot, je saisis alors le bras qu'il me tendit, et sortit de la taverne avec lui. Du coin de l’œil, je vis un homme lui faire un geste très évocateur. Manifestement, mon "chevalier servant" avait l'habitude de rentrer accompagné...

Une fois dehors, je sentis l'air frais me dégriser lentement, et je respirais profondément. Je me sentais légère, libre... Vivante.
Était ce dû au fait de ma mission ?
Ou bien était ce parce que je trouvais au bras d'un très bel homme, ce qui ne m'était jamais arrivé ?

Twysden semblait respecter mon silence, ce qui me convenait très bien. Tant de choses étaient en train de se passer dans ma tête, que j'avais besoin de temps pour y réfléchir.
J'étais à un tournant de ma vie, j'en avais le pressentiment.
Je sentais que cette nuit allait changer le cours de ma vie, sans pouvoir décider si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Je me laissais porter par le courant, j'avais envie de laisser faire le destin, pour le meilleur ou pour le pire.

Une fois arrivés devant chez lui, il me lâcha le bras pour ouvrir la porte.
Soudain, il s'arrêta et me dit

- J’ai très envie de vous faire entrer, mais je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer un changement de comportement lorsque vous m’avez parlé de votre passé. Ce que je veux dire, c’est que si vous cherchez quelqu’un pour vous dissuader de faire ça, vous dire que vous ne pensez pas clairement et que vous fuyez quelque chose, ce n’est pas moi qui le ferais.


Il était franc et honnête, il fallait lui reconnaître cela. Tant mieux, j'aurais détesté tomber sur un homme qui aurait joué le romantique sans en penser un seul mot.
En même temps, comme je n'avais aucun intention de jamais le revoir, cette mise au point franche et brutale me convenait très bien.

Il s'approcha alors de moi, et posa directement ses mains sur mes hanches et m'attira doucement à lui, ce qui me fit frissonner

- Dernière chance de vous enfuir …

Je posais doucement ma main sur son torse, pour sentir son coeur battre, et murmurais en retour :

- Je n'en ai pas l'intention...

Et puis, déterminée à enterrer définitivement l'ancienne Léanore, je me haussais sur la pointe des pieds, et posais doucement mes lèvres sur les siennes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Dim 5 Juin - 20:50





Opération séduction ...




Elle ne recula pas, au contraire. Elle s’avança vers moi et posa ses mains sur moi. Ses paroles confirmèrent qu’elle n’avait pas dans le but de s’en aller. Pas maintenant en tout cas.

« Je n'en ai pas l'intention... »

Elle se mit la pointe des pieds et m’embrassa. Je répondis à son baiser en la soulevant et en la collant à la porte. Une de mes mains stoppa sa progression pour trouver la poignée de la porte et l’ouvrir, avançant vers elle pour la faire avancer. J’entendis la porte de refermer derrière-moi alors que je dévouais toute mon attention à mon invitée. Après quelques instants de reconnaissance de son corps, de sa façon de réagir, mes mains passèrent sous son T-shirt avant de l’en débarrasser. Je me débarrassais immédiatement du mien. Mes mains remontèrent le long de ses cuisses pour aller déboutonner son pantalon. Je n’étais pas du genre patient. Je la soulevai, et d’un bras je balayais l’intégralité de la table ; ce qui se trouvait dessus tomba au sol dans un fracas que j’ignorais complètement. Je l’y allongeais avant de me mettre au-dessus d’elle. Elle ne se plaindrait plus jamais que personne n’osait la toucher.

Notre étreinte s’était terminée dans le lit, et j’avais trouvé le sommeil assez rapidement ; elle m’avait épuisé. Habituellement, je les poussais gentiment dehors après mais cette fois c’était différent ; je n’étais pas un goujat et ma partenaire n’avait nulle part où aller avant le passage du premier train le lendemain. C’est donc sans me méfier que m’étais endormi à côté d’elle … Une femme que je ne connaissais pas, et sur qui je n’avais fait aucune recherche. Ce fut à n’en pas douter ma première erreur …


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mar 7 Juin - 15:30

Les yeux dans le vague, je laissais mes pensées m'emmener où elles le souhaitaient. Sans cohérence, je revoyais des images d'Anaël et moi dans un champ, du pacificateur lançant son fouet vers moi, du veau que j'avais nourri au biberon pendant des semaines...

Cette nuit... Cette nuit avait été étrange.
Agréable, très agréable même, Twysden était un amant doué. Et puis, ça faisait si longtemps...
Mais j'avais eu constamment la sensation d'être "extérieure" à mon corps, d'observer tout ce qui s'était passé de l'extérieur.

Cette femme, cette nuit, ce n'était pas moi. Ou bien si ?
Je regardais un instant Twysden, qui dormait à côté de moi. Il avait vraiment confiance... Trop confiance...

Cette pensée me fit l'effet d'une douche froide.
Ma mission.

Il fallait que je parte avant qu'il ne se réveille, sinon c'était fichu.
Doucement, en essayant de faire le moins de bruit possible, je sortis du lit en me tortillant comme un serpent et rassemblait vivement mes affaires, avant de filer hors de la chambre.
Là, je me rhabillais en vitesse, puis me mis à la recherche de la tenue de pacificateur que j'étais venue chercher.

J'ouvris discrètement plusieurs placards, avant de la trouver, rutilante, pendue à un cintre.
J'allais la décrocher, lorsque je suspendis mon geste, pétrifiée.
Je lui avais donné mon nom et mon district !

Demain, quand il se réveillerait et verrait l'absence de son uniforme, il n'aurait qu'à venir me cueillir au district 10...
J'étais prise au piège !

Je m'adossais contre le mur et respirais profondément, pour ne pas céder à la panique. Est ce que c'était un test de la part des rebelles ? Pour voir si j'étais prête à sauter le pas ? A rentrer dans la clandestinité ? Ou bien allaient-ils prendre l'uniforme et me laisser me débrouiller avec Twysden ?

En tout cas, je devais me décider vite. Mon amant éphémère pouvait se réveiller d'un instant à l'autre, et me voir devant un placard ouvert éveillerait sans aucun doute ses soupçons...

Je me forçais alors à penser rationnellement. Qu'est ce que je craignais au fond ?
La mort ? Pas vraiment.
La souffrance ? Je connaissais.
Quitter mon district ? Presque rien ne m'y retenait, à par mon amitié avec Kathleen.


Au fond, ce dont j'avais le plus peur, c'était du changement... Mais j'avais pris ma décision hier soir. Il fallait que j'aille jusqu'au bout.

Maintenant décidée, je saisis l'uniforme de pacificateur, le fourrais dans un sac de sport qui traînait au fond du placard, et sortis discrètement de la maison, avant de m'éloigner le plus rapidement possible sans avoir l'air louche.

Une demi-heure de marche, et je retrouverais la sécurité du Cobra, et une nouvelle vie.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Sam 18 Juin - 18:11





Opération séduction ...




Je me réveillais en sursaut dans le lit. Seul. J’aurais cru entendre la porte s’ouvrir. C’était étrange … Très étrange même, puisqu’il était encore très tôt dans la nuit, et que Leanore n’avait pas pu aller prendre le train. Je me redressais, mes sens en alerte. Quelque chose ne tournait pas rond, je pouvais le sentir. Je fis le tour de la pièce et constatai rapidement ce qui n’allait pas. Mon uniforme de pacificateur avait disparu. La porte était entrouverte. Mon cœur bondit dans ma poitrine. Putain de bordel de … Raaah. Une rage immense m’envahit. Elle n’était pas entièrement dirigée contre elle, du moins pas autant qu’elle l’était contre moi. Cette petite garce … C’était une rebelle. J’en avais la certitude. Et elle m’avait charmée pour pouvoir obtenir mon uniforme. La garce. La garce. Aaah, c’était tout ce que j’arrivais à penser. Je m’habillais en quatrième vitesse, saisit mon arme et parti en claquant la porte à sa poursuite, en pleine nuit.

Bon sang, comment avais-je pu me laisser avoir comme ça ?! C’était une erreur de débutant. Une des premières que je laissais dormir, pour me montrer serviable, et voilà. Bon sang. J’allais la tuer. J’allais la tuer, violemment. Ca ne passerait même pas par le bureau ; je ramènerais son cadavre chaud à la caserne et je dirais que je n’avais pas eu le choix.

Sur le sol, ses traces étaient fraîches devant la maison. Elles s’arrêtaient sur le béton, mais je savais où elle allait. Elle devait croire qu’elle pourrait passer la clotûre. Je courrais dans une direction, je changeais de rue … A un moment, je cru entendre des pas. Je pivotai, et cru voir sa silhouette passer au coin de la rue. Je m’y précipitais, mais plus rien. Pourtant je savais qu’elle était là … Tout près.

« Tu m’entends Leanore ? J'irais te chercher où tu vis, je saurais te trouver. Il n’y a pas un seul endroit à Panem où tu pourras te cacher, pas un trou assez grand pour t’enfoncer dedans ! »

Il fallait faire monter la pression. C’était là qu’elle ferait une erreur. Ma main était serrée fermement sur mon arme. Au moindre signe …

« Tu as fait une erreur Leanore. Je sais qui tu es, tu ne seras plus jamais en sécurité nulle part. Tu m’entends ? Je vais te traquer jusqu’à ce que je te retrouve. Je vais t’avoir … »

Là, je vis une épaule dépasser du mur, je m’y précipitai. Elle avait du entendre mes pas, car je la vis à l’autre angle lorsque j’arrivais au mur. Elle allait tourner, je devais agir vite. Je levai mon arme et visait avant de tirer. J’étais presque sûr que je l’avais eue. Elle disparut à l’angle de la rue et je m’y précipitai, mais elle n’était pas là. Le sang sur le mur m’indiquait que je l’avais touchée. J’allais l’avoir, ce n’était qu’une question de temps.

« Leanore … Où te cache tu trésor … »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mar 28 Juin - 23:10

RP de Mai
Twysden et Eleonora
J'étais enfin content de rentrer un peu dans l'action. Bon d'accord, je faisais un peu potiche parce que mon rôle n'était que celui d'un figurant et que ça faisait en fait des heures que je poireautais dans le tunnel du Cobra à rien faire. Mais au moins j'étais sur place et j'avais l'impression que la mission prenait forme. On avait enfin un truc concret à faire. J'étais définitivement un homme d'action. Rester derrière des plans trop longtemps c'était pas mon truc. J'aimais le terrain, que ça bouge.

Leanore devait voler la tenue d'un Pacificateur et si elle réussissait, je ne serais plus le seul à être surnommé Joli Cœur. Une fois la nuit tombée j'avançais dans le District 8 pour me rapprocher d'elle. Il n'était pas question que je reste enfermer sous terre plus longtemps. Je m'approchais et me planquais derrière une poubelle en attendant...encore. Au bout d'une heure ou deux, je ne sais pas vraiment, je vis Eleanore sortir en trombe de la maison. Merde, merde...elle faisait trop de bruit. J'aurai voulu aller à son encontre pour lui dire que j'étais là, mais je vis le Pacificateur sortir juste derrière elle.

Putain Leanore... Je courais derrière eux en retrait. Je ne devais surtout pas me faire voir. A deux, sans qu'il le sache on avait plus de chance de s'en sortir. Et si elle échouait...mmmh penses pas à ça maintenant Zane. J'entendis un coup de feu et mon sang ne fit qu'un tour, je pensais ne pas pouvoir avoir plus d’adrénaline dans mon corps mais en fait, si. J'accélérais le pas et débouler sur elle qui s'effondrait déjà sur le mur. Je la saisis sous les aisselles et la soulever sur mon épaule avant qu'elle ne s'écroule au sol. Je récupérais la tenue. Elle l'avait ! Elle avait réussi. Putain, elle n'était pas lourde, mais ça allait être galère un petit moment. Je pensais à Brooklyn qui parlait d'être à l'aise avec le poids mort de son gibier sur ses épaules pendant la chasse, et de celui là "gibier" elle en voulait ? Je nous éloignais du mur, puis de la ruelle. Je courais au rythme le plus raisonnable pour ne pas chuter. J'entendis au loin la voix du Pacificateur « Leanore … Où te cache tu trésor … ». Putain, mais il savait son nom ? Mais qu'est-ce qu'elle avait foutu ? Manquerait plus qu'elle ait dit dans quel District elle vivait.

Comme on avait un peu d'avance, je la déposais au sol rapidement pour regarder les dégâts. Elle avait été touché au bras. Le choc avait du la faire s'évanouir car il ne me semblait pas qu'une artère était touchée. La balle était même ressortie, vu les deux trous dans son haut. Je craquais une partie de son t-shirt qui était plus léger que le mien pour en faire un garrot précaire. Ça tiendrait le temps de voir un médecin, enfin...il fallait que ça tienne jusqu'à ce qu'elle voit un médecin.

"Leanore youhou, reviens avec moi, j'ai besoin de tes jambes pour courir là". Je tentais de lui mettre une baffe, mais elle avait du mal à revenir à elle. Une seconde peut-être ?

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mer 29 Juin - 9:51

J'essaie de marcher le plus vite possible sans faire de bruit, mais c'était difficile avec l'énorme tenue de pacificateur qui m'encombrait. Mais, au moins, je savais ou j'allais, et j'arrivais à bien me diriger dans le noir. J'avais donc bon espoir de rejoindre l'entrée du Cobra avant que mon amant d'un soir ne se réveille...

Mon amant... Ce mot sonnait bizarre dans ma bouche. Et pourtant, c'est bien ce qu'il était. Je ne pouvais m'empêcher de m'en vouloir un peu de lui avoir fait ça. Il s'était montré attentionné avec moi, et je ne pouvais pas nier que j'avais apprécié la nuit que j'avais passé avec lui, et je savais qu'il aurait des ennuis demain, lorsqu'il devrait avouer qu'il s'était fait volé sa tenue.
Mais, je ne devais pas me laisser dominer par mes sentiments. C'était un pacificateur, c'était l'ennemi !

Soudain, alors que je tournais dans une rue sombre, j'entendis un léger bruit derrière moi, et une voix qui me glaça le sang :

- Tu m’entends Leanore ? J'irais te chercher où tu vis, je saurais te trouver. Il n’y a pas un seul endroit à Panem où tu pourras te cacher, pas un trou assez grand pour t’enfoncer dedans !

Il était réveillé. Et il m'avait prise en chasse. Je sentis mon coeur se mettre à battre la chamade et j’accélérais le pas. Je devais rester calme, ne pas céder à la panique. Les reblles comptaient sur moi et sur cette tenue...

- Tu as fait une erreur Leanore. Je sais qui tu es, tu ne seras plus jamais en sécurité nulle part. Tu m’entends ? Je vais te traquer jusqu’à ce que je te retrouve. Je vais t’avoir …

Ma gorge se noua à ces paroles.
Et voilà, je ne pourrais jamais rentrer dans mon district, jamais reprendre mon métier. C'étais fini. Si j'en réchappais ce soir, je serais condamnée à vivre au district 13...

Je le sentais, là, juste derrière moi. Abandonnant toute idée de discrétion, je partie en courant. Il fallait que je me tire d'ici le plus vite possible !

Soudain, une douleur fulgurante me transperça le bras et m'envoya valdinguer contre un mur. sans que je comprenne ce qui m'arrivait, tout se mit à tourner autour de moi et je perdis connaissance...

Douleur.
Douleur.


Je cligne des yeux, essayant de sortir du brouillard qui m'entoure, lorsque j'entend une voix qui me semble d'abord très lointaine, avant de se rapprocher :

- Leanore youhou, reviens avec moi, j'ai besoin de tes jambes pour courir là.


La douleur dans mon bras irradie toujours, mais je reprend pleinement conscience, et pleinement conscience du danger aussi. Un jeune homme me soutient et je finis par reconnaître Zane. Je le regarde alors et murmure :

- Ça va, je peux courir. Twysden est à mes trousses, si tu veux, prend la tenue et séparons nous, comme ça, si il me retrouve, la mission n'aura pas échoué...


Tout en finissant de parler, je me relève en grimaçant.
Quoique nous fassions, il faut le faire vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 28 ans
☆ Surnom : Twys'
★ Occupation : Pacificateur
★ Plat préféré : la viande
☆District : District 8

○ Points : 520
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Jeu 30 Juin - 21:56





Opération séduction ...




Je me précipitai vers le mur où je l’avais vue s’écrouler. Mais lorsque je tournai au coin du mur, elle avait déjà disparu. Son sang maculait le mur, je savais bien qu’elle était blessée ; elle ne pouvait pas être allée bien loin. Cette petite garce allait me fouttre plein de sang sur ma belle tenue de Pacificateur. J’allais la tuer. Je regardais partout autour jusqu’à voir des tâches de sang … Qui disparaissaient un peu plus loin. Comment …

J’avançais en aveugle. Je tendais l’oreille, concentré comme jamais. Je m’avançais entre les ruelles, lorsque j’entendis une voix, dans un coin. Je pivotai lentement. J’avançais dans un silence total alors que je percevais clairement la voix de Leanore.

« … si il me retrouve, la mission n'aura pas échoué... »

Mon sang se glaça à la mention du mot « mission ». Je restais immobile une demi-seconde, mon corps complétement tendu. Des salauds de rebelles. Elle n’était pas toute seule. Bon sang, il y en avait un autre. Peut-être plus. J’aurais du y aller pour les identifier. J’aurais presque attendu pour essayer d’en entendre plus, mais j’en étais incapable. J’avais une envie brûlante de leur mettre une balle entre les deux yeux. Mais je ne le ferais pas, oooh non. Parce que j’avais cet instant de toujours sauver les rebelles au premier abord … Je n’avais pas besoin d’entendre leur conversation, ni de les tuer. Ce qu’il fallait, c’était les immobiliser, les capturer. Et les torturer. Je les aurais, mes informations. J’extirperais la raison de son vol à Leanore avant qu’elle ne rende son dernier souffle.


J’avançais doucement jusqu’au mur. Il m’aurait été plus facile d’avancer et de viser, mais je ne voulais pas les laisser le temps de me voir. Je pris une profonde inspiration en regardant mon arme. Je fermai les yeux. Concentre toi Twys. C’est des gens comme ça qui ont tué tes parents. C’est des gens comme ça qui combattent le Capitole, si bon avec ses sujets. Il faut les avoir, c’est ton devoir. Concentration. Je soufflais. Une dernière fois avant de bondir sur le côté, mon arme en avant, les deux yeux ouverts. Je visais rapidement et le coup parti. Il passa à quelques centimètres de la tête du garçon. Merde. Je pestais. Vise Twysden. Tu ne peux pas les laisser partir. Je fixai un instant le garçon. Dans la nuit, je ne pouvais pas voir son visage. En quelques secondes, je me rappelai des choses à noter. Pas très grand. Environ un mètre soixante-quinze. Châtain. Pas très épais. Je ne bougeais pas d’un pouce et je tirais à nouveau.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Jeu 28 Juil - 16:40

Mission séduction.


 

You don't forget the face of the person who was your last hope.


 

 
 

Finalement le district 8 ressemble un peu au 7 sans les industries de textile qui lorsque l'on s'approchait de trop, dégageaient une odeur assez désagréable. Mais je ne pourrais pas m'y faire. Les bois du 7 me manqueraient de trop.

J'avais du me rendre dans le 8 sur la demande de mon père. Je devais ramener une quelconque commande de sa part mais celle-ci n'était pas prête lorsque je suis arrivée sur place. J'avais donc attendu jusqu'à tard dans la soirée espérant qu'elle soit prête mais celle-ci ne l'était toujours pas. Autant dire que j'étais venu ici pour rien. C'était donc un peu agacé que je repris le chemin de mon cher district. En plus j'étais fatigué, la nuit était tombé, il était tard et j'étais fatigué ! Ce qui me mettais encore plus de mauvaise humeur. Je n'avais pas envie de rentrer comme cela. C'est alors que les lumières d'un bar attira mon attention. Je bifurqua dans sa direction. Un petit verre allait me détendre, de toute façon mon père ne m'attendait pas, il ne m'attendait jamais. Il sait que je ne rentre jamais à la même heure entre la rébellion et mes soirées. J'aime bien sortir le soir, me vider l'esprit dans les bars et laisser les effluves de l'alcool attraper mon esprit. J'ai eu un problème d'alcool avant, maintenant ça va mieux mais j'évite de boire de trop car je deviens vite incontrôlable. Mais j'aime ça, le goût fort qui chauffe la gorge et qui embrume l'esprit, permettant d'oublier pendant quelques instants notre triste existence. Je décidai donc d'entrer dans ce bar. Histoire de ne pas être venue ici pour rien et de passer un bon moment. Je m'assieds et mes mauvaises habitudes revinrent rapidement.

Lorsque je ressortis enfin il devait être très tard, en plein milieu de la nuit, l'air était frai et il n'y avait pas un bruit. Mon esprit était clair car j'avais fait attention. C'est pour cela que je distinguai sans problème le coup de feu. Il me fit tout d'abord sursauter. Mon sang ne fit qu'un tour et je partis en direction de l'origine du coup. Je parcouru les ruelles à une allure folle, tendant l'oreille et aux aguets d'un second coup ou du moindre bruit pouvant identifier le tireur.

J'entendis alors des voix, et des bruits de course. Tout s'accélérait. J'essayai de me rapprocher au maximum quand je les vis. Je reconnus immédiatement la carrure, les cheveux châtains et les traits de Zane. C'était bien lui, mais que faisait-il ici ? Il n'était pas seul, il y avait une jeune femme à ses côtés, elle me disait quelque chose mais dans le noir j'avais du mal à distinguer son visage. J'avais une bonne mémoire visuelle pour autant c'était donc presque sûre que j'avais déjà croiser cette fille
.
Mais alors que je m'interrogeais sur l'identité de cette inconnue je vis une ombre bouger, dissimulée derrière un mur non loin de l'endroit où Zane et la fille étaient cachés. Je compris alors qu'ils étaient en danger. Mon instinct de survie ne se trompait jamais. Je contournai alors le plus discrètement possible le mur et regardai tout aussi discrètement à qui appartenait cette ombre. Mon souffle se retint quand je vis ce dessiner une carrure impressionnante mais surtout les contours d'une arme qu'il tenait fermement. C'était cet homme qui avait tiré et sans aucun doute c'était que Zane et sa compagne qu'il avait dirigé son canon. Ça ne présageait rien de bon. Je crois qu'il n'avait pas remarquer la présence de cet homme. Il allait les prendre par surprise et sûrement les tuer. Je ne voulais pas que Zane se fasse tuer, non je devais les aider, les sauver.

Tous mes sens étaient en alerte alors que je réfléchissais à une stratégie. Je devais les aider, je ne pouvais pas les laisser comme ça. Mais il me fallait une arme, j'avais l'effet de surprise mais je n'allais pas pouvoir l'assommer comme ça, il avait l'air assez impressionnant. Je remarquais alors une bouteille en verre au milieu d'un tas de détritus. Je m'empressai de la ramasser. C'était elle qui allait me servir d'arme. Je me hâta alors. Je me rapprochai encore de l'homme longeant le mur à pas feutrés, il ne fallait pas qu'il m'entende, qu'il me voit sinon c'était fichu. Mais de là où j'étais il ne pouvait pas me voir. Je ne pensais plus qu'à une chose, l'arrêter.

C'est alors qu'il bondit sans prévenir et tira. Le coup de feu fendit l'air et me fit à nouveau sursauter. C'était le moment d'agir, je n'avais pas entendu de cri, heureusement il avait dû louper sa cible. Je bondis alors sans réfléchir et au moment où il arma son bras pour tirer une deuxième fois je l'assommai avec ma bouteille. L'explosant de toute mes forces sur son crâne, espérant faire le plus de dégât possible. Mon coup déstabilisa son tir qui parti dans une autre direction, j'espère que personne n'avait été touché. Mais j'espérais surtout que mon coup avait été assez fort pour l'assommer et nous permettre de fuir. Je vis alors l'homme chanceler et s'étaler par terre, à mes pieds. Je souris, plutôt fière de moi.

Je lâcha alors le reste de la bouteille que je tenais encore dans les mains et me tourna vers ceux que je venais de sauver. Tous les deux étaient sûrement surpris de me voir ici. C'était alors que je reconnus celle qui était avec Zane. C'était Léanore je crois, ou quelque chose comme ça je l'avais déjà croiser. Mais la vrai question était qu'est-ce qu'ils faisaient ici tous les deux à la merci d'un homme qui voulait les tuer ? Je me doutais que la résistance avait quelque chose à voir la dedans mais la présence de Léanore me laissait croire le contraire. Elle ne faisait pas partie de la rébellion aux dernières nouvelles ? Mais on avait pas le temps pour se poser toutes ses questions. Je me remémorai alors que je venais d'assumer un homme armé. Je n'avais pas envie de me trouver à ses côtés lorsqu'il allait se réveiller. Je lançais alors aux deux autres.

« Moi aussi je suis contente de vous voir mais je crois qu'il vaut mieux ne pas rester ici. Vous me remercierez plus tard ! »

Je me tourna alors en direction de l'entré du cobra qui était toute proche. C'était à ma connaissance le seul moyen de s'enfuir le plus rapidement possible et puis Zane était sûrement là en mission, pas pour le décor et l'ambiance du D8, même si la présence de Léanore m'intriguait. Je remarqua alors que la fille tenait une tenue de pacificateur entre ses mains. Tout s'éclaircissait. Elle venait de voler sa tenue a un pacificateur et c'était celui-ci même qui devait en avoir après eux. Je venais donc d'assumer un pacificateur. Génial ! Même si C'est toujours une fierté j'espérais qu'il ne m'avait pas vu sinon je risquait gros. Ils étaient donc bien en mission. Léanore avait donc été recruté il y a peu car je n'en avait pas encore entendu parler. Ça tombait bien, on manquait de monde. Je remarquait alors qu'elle était blessée au bras. Il les avait eu ce salaud.

« Ton bras ! Ça va aller ? Lui lançais-je »

J'espère que ça n'allait pas trop nous retarder, l'homme allait sûrement se relever d'une minute l'autre. Il fallait qu'on s'éloigne le plus vite possible. Je partis donc en courant en direction du cobra, il fallait qu'ils me suivent et vite.
 
Code by Joy


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mar 16 Aoû - 14:54

RP de Mai
Twysden et Eleonora
- Ça va, je peux courir. Twysden est à mes trousses, si tu veux, prend la tenue et séparons nous, comme ça, si il me retrouve, la mission n'aura pas échoué...

Je la regardais se lever difficilement. Ouai tu parles, je vais la laisser là comme un animal blessé au yeux de ce...Twysden. C'était trop mon genre ! Je récupérais cependant la tenue pour qu'elle évite de la tacher avec son sang.

"Pas question, on sortira tous les deux de là, tu m'entends ? Tu fais maintenant partie de la famille des rebelles p'tite beauté, va falloir t'habituer."

Je lui fis un clin d’œil qui se voulait rassurant. Manquerait plus que j'abandonne un des miens tiens ! Je me retournais et n’aperçus personne, c'était le moment ! Je commençais à avancer avec Leanore. Aller aller ! Faut se bouger ! La situation ne pouvait pas être plus horrible que ça. Et j'étais même pas avec Brook. Je ne pouvais pas assurer nos arrières pendant qu'elle prenne les devants. J'étais pas à l'aise, pas tranquille. Il me manquait un bout. Si Brook était là, si... Pfff ça ne servait à rien d'épiloguer sur ce qui était possible de faire avec mon binôme de confiance ou pas. Fallait avancer, continuer. J'étais pas seul...

J'entendis alors une balle siffler à côté de moi et emporter une petite partie du mur. Putain ! J'avais eu chaud, c'était à quelques centimètres ! J'avais pousser Leanore pour nous plaquer contre le mur le plus proche. Ma main barrant sa poitrine. Mon cœur battait si vite que j'avais du mal à me concentrer sur les bruits. Je me penchais et aperçut un corps étendu au sol et quelqu'un au dessus avec une bouteille. Je la regardais un instant crédule, en regardant tantôt le corps par terre et l'arme dans la main de... ARIANA ! Voilà une rebelle que je connaissais.

« Moi aussi je suis contente de vous voir mais je crois qu'il vaut mieux ne pas rester ici. Vous me remercierez plus tard ! »

Je souris à la réflexion. C'était du Ariana tout craché. Un brin aussi sarcastique que ma Brook. Bordel que ça faisait plaisir de la voir. Elle venait de nous sauver la vie.

"T'en as mis du temps pour te manifester !" Lâchais-je amusé comme je l'aurais fais dans n'importe quelle situation. L'humour était le meilleur moteur au monde et on fonctionnait comme ça dans la bande. Enfin surtout Brook et moi. Inutile de se la joue mélo dramatique.

Ariana arriva à nos côtés et demanda à la nouvelle comment elle allait, mais je n'écoutais plus ce qu'elles se disaient. Je n'arrivais pas à bouger et je regardais cette enflure au sol inconscient, l'arme à ses côtés. Pourquoi partir si vite ? Je me tournais vers les filles. J'enfournais dans les bras d'Ariana la tenue du Pacificateur.

"Allez y, partez devant, je vous rejoins dans quelques minutes !"

Je fis les gros yeux. Bordel elles bougent où pas là ? Je fis un signe de la main en l'agitant vivement en direction du Cobra. Sûr de moi.

"Faut que je vous le dise en quelle langue ? Bougez je vous rejoins !"

Je m'avançais vers le Pacificateur qui ne donnait aucun signe de réveil. Je ramassais son arme et la braquer en direction de sa tête. Pourquoi risquer quoi que ce soit pour Leanore ? Il l'avait vu, elle était fichue. Une balle et on en parlait plus. Un de moins. Je pris une longue inspiration, il n'y avait plus à hésiter !

Je pressais la détente, mais rien. Aucun coup ne partit. Je regardais l'arme. Merde, elle était enrayée, sans doute à cause du choc avec le sol. L'arme était défectueuse. C'était bien ma veine. Inutile d'entreprendre de la remettre en état, pas le temps. Je l'enfilais sous mon t-shirt entre ma peau et mon pantalon, on verra ça plus tard. Je cherchais autour de moi une pierre. Autre moyen de lui dégommer le crâne efficacement. Droite, gauche, rien de perceptible dans cette pénombre. Alors que je crus voir une pierre en m'avançant, je me tournais vers l'homme à terre...trop tard, la main du Pacificateur commençait à bouger. Double merde ! Ses yeux roulaient derrière ses orbites, il était en train de revenir à lui. Ni une ni deux je relevais ma capuche sur ma tête et je me mis à sprinter vers Cobra. Loin de Twysden. Inutile de prendre des risques inconsidérés et de subir les foudres de Lefevre. La mission était déjà un fiasco, mais heureusement on avait la tenue. Tout n'était pas perdu au final.

Putain Leanore ! Putain de merde ! J'étais en colère. J'avais pas pu le buter, et maintenant p'tite beauté était fichée et elle venait de signer son arrêt de mort. Mais personne l'avait briffé avant ou quoi ? Je sais pas...lui dire de jamais avouer son identité ? De jouer un rôle ? Peut-être que je devrais la guider ? Lui dire deux trois trucs, quel genre de rôle j'endosse pour ce genre de...mission ? Fallait que je lui dise aussi, son District, elle pouvait lui dire adieu. Sa nouvelle maison sera le 13 à présent.

J'arrivais dans le souterrain du train. Les filles m'attendaient. Elles me regardaient perplexe. Dans leur yeux s'agitait un millier de questions.

"J'ai pas réussi à le tuer, son arme marchait pas..." Je la soulevais d'une main pour la montrer. Je l'avais gardé avec moi. Kait' saurait quoi en faire. "...et il se réveillait pour entreprendre quoi que ce soit d'autre. P'tite beauté, t'es dans la merde !"

Je m'approchais d'elle et regardait son bras. Mes yeux s’accrochèrent aux siens.

"Ça va aller ? Sinon, bienvenue dans l'équipe ! Ta première blessure de guerre. T'as déconné, mais tu l'as ta tenue !"

Je me contentais d'un sourire en coin. On l'avait échappé belle. Elle apprendrait, petit à petit. Elle fera mieux la prochaine fois. On retient de tout ça. De nos erreurs. Je me retournais vers notre sauveuse.

"Merci Ariana, sans toi...enfin bref, merci !"

Je levais fébrilement le menton dans sa direction, un sourire aux lèvres. Pas besoin d'en dire plus. Cette fille était tombée au meilleur moment. Ce n'était pas Brook, mais c'était un bon élément avec qui j'avais passé plusieurs missions. On se connaissait et ça c'était rassurant. Je me calais contre un mur et je me laissais glisser sur les fesses, ma tête entre mes mains quelques secondes. Fallait attendre le train maintenant, et espérait que la nouvelle ne se vide pas de son sang avant. Fallait limiter les dégâts, mon garrot semblait tenir. C'était déjà ça de réussi. Ma tension était haute et j'étais sur le qui vive. Ce coup d'adrénaline m'avait réveillé. Je calais à présent ma tête contre la paroi. Je fermais les yeux, rassemblant mes idées. Je les gardais clos quand je me mis à parler à la nouvelle.

"Faut jamais, au grand jamais révéler son identité. Surtout à un Pacificateur. Je sais pas si tu as de la famille, des amis, mais ce mec là va traquer toutes les personnes qui ont un rapport avec toi de près ou de loin. Je te déconseille de rentrer dans ton District, tu es grillée. Il va falloir en parler aux supérieurs et te trouver un coin au 13."

Inutile de prendre des gants, elle était dans la cours des grands maintenant. Et ses actions pouvaient mettre en danger n'importe lequel d'entre nous. Elle n'était plus seule dans toute cette machine rebelle.

Spoiler:
 

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Mer 24 Aoû - 12:07

Mission séduction.


You don't forget the face of the person who was your last hope.





Alors que je me retournais pour voir si les autres me suivaient, je vis Zane qui n’avait pas bouger. Je fis demi-tour et le rejoint. Il regardait le corps du pacificateur que je venais d’assommer. Un sourire en coin me vint. J’étais plutôt fière de moi, je dois le reconnaître. Zane devait avoir une idée derrière la tête puisqu’il nous ordonna de partir devant et qu’il nous rejoindrait plus tard. J’aimais pas vraiment l’idée de le laisser seul derrière sans arme. Et si on avait fait trop bruit et que quelques pacificateurs venaient voir de quoi il s’agissait ? Et même pire si celui-là se réveillait ? Mais Zane insistait, il devait savoir ce qu’il faisait. Après tout il était là avant moi, et je lui faisais confiance.
Je pris la tenue de pacificateur qu’il me tendait et partis en courant en direction de l’entrée du Cobra non sans jeter des petits coups d’œil inquiet derrière moi, là où on avait laissé Zane et pour vérifier que Léanore me suivait toujours.

Elle avait été bien amochée, ce salop ne l’avait pas raté. Mais le garrot, fait sans doute par Zane, avait l’air de tenir et d’empêcher un trop gros saignement. Elle avait eu chaud. Je ne pouvais m’empêcher de me demander ce qu’il s’était passé. Pourquoi ils étaient dans une si mauvaise posture quand je suis arrivée ? Ça avait du mal tourner à un certain moment mais en attendant ils avaient néanmoins réussit. On avait la tenue et s’était déjà ça. Restait plus qu’à savoir à quoi elle allait nous servir ? Et dans quelle mission ses deux-là avaient été embarqués ? Je venais de leur sauver la vie, j’espère que j’allais avoir droit d’y participer. Ça avait été calme en ce moment, et je commençais à avoir la bougeotte. Je ne supportais plus de regarder les Jeux impuissantes, j’avais besoin de me rendre utile. Et cette mission mystère semblait tomber à pic. Si ce n’est pas le destin qui m’indiquait que je devais y prendre part,, je ne vois pas pourquoi je leur serais tomber dessus par hasard.

On arriva dans le souterrain. J’aidai Léanore à s’assoir et je commençai à faire les 100 pas en attendant le retour de Zane et l’arrivée du Cobra. Mais il était doué et fort, je ne me fais pas de soucis pour lui. Je me posais milles et une question sur le pourquoi du comment de cette mission quand j’entendis du bruit. Je me mis en position d’attaque mais ce n’était que Zane qui revenait. Je me détendis et souris malgré moi, rien ne lui était arrivée. Je me demandais quand même ce qu’il était allé foutre à s’attarder auprès du corps inconscient qui pouvait se réveiller d’un moment à l’autre.

« J’ai pas réussi à le tuer, son arme marchait pas…et il se réveillait pour entreprendre quoi que ce soit d’autre. P’tite beauté, t’es dans la merde ! »

Il nous montra l’arme et je ne pus m’empêcher de sourire à surnom qu’il avait donné à Léonore. C’est vrai qu’elle était jolie. En tout cas, Zane avait été intelligent. Comment je n’avais pas pu y penser. Faire taire ce pacificateur une bonne fois pour toute nous aurait bien aidé. Ça se voyait qu’il avait plus d’expérience. Il pensait à ce genre de chose, il avait l’habitude de faire disparaitre les preuves, les traces alors que je m’y étais pas encore habitué.
Il s’avança vers Léanore pour la félicité. C’était bien sa première mission en tant que nouvelle recrue. Normal que je ne l’avais encore jamais croisé alors.
Il s’approcha alors pour me remercier. Il est vrai que je venais littéralement de leur sauver la vie. Si je n’avais pas été là, aucun doute que le pacificateur les aurait eu cette fois.

« Y a pas de quoi, vous m’en devez une maintenant ! »

Je leur fis un clin d’œil rassurant. On était tous sain et sauf, même si Léanore avait sa blessure, on était tous en vie, pas besoin de se demander ce qui se saurait passer si je n’avais pas été là. Le mélo dramatique, j’ai horreur de ça.

« Faut jamais, au grand jamais révéler son identité. Surtout à un Pacificateur. Je sais pas si tu as de la famille, des amis, mais ce mec-là va traquer toutes les personnes qui ont un rapport avec toi de près ou de loin. Je te déconseille de rentrer dans ton district, tu es grillée. Il va falloir en parler au supérieur et te trouver un coin au 13. »

Quoi ? Je n’en revenais pas de ce que je venais d’entendre. Elle avait vraiment donné de façon consentante son identité à un Pacificateur. Je comprends mieux pourquoi il était urgent de le tuer. Mais Zane n’avait pas réussi. Oui la p’tite beauté était vraiment dans la merde. Elle ne pourrait plus jamais revoir sa famille, ni son district sous peine de se faire tuer. Et si jamais elle se faisait attraper, ça pourrait mettre en danger la rébellion. Elle avait vraiment merdé. Mais c’était une débutante, elle n’avait pas dû être briffé. Mais quand même, c’est une des règles de base. Ne jamais révéler son identité.

« Sinon est-ce que un de vous pourrez m’expliquer pourquoi vous avez récupéré une tenue de Pacificateur au péril de sa vie ? »

C’est vrai, qu’au milieu de tout ça, je n’y comprenais pas grand-chose. A part que Léanore était dans la merde, je voulais avoir pourquoi ils avaient mis tout ça en place pour cette tenue. C’est vrai qu’elle nous était très utile pour des missions d’infiltration, mais là ? Est-ce qu’une mission d’infiltration se préparera ? Si c’est le cas je voulais en être !

« Et j’aimerais qu’on m’explique aussi qui a eu l’idée de P’tite beauté, non pas que ça ne t’aille pas ma jolie au contraire. »

Je les voyais un peu hésitant à me relever le pourquoi du comment il se trouvait ici. Je comprenais que c’était top secret. Mais je n’étais pas n’importe qui. Je faisais partie de la rébellion moi aussi et j’avais ma place. J’étais un des meilleurs éléments même. Et puis, Zane avant d’être mon collègue était aussi mon ami. Il pouvait me le dire. Je m’approchai de lui et me laissai glisser par terre à ses côtés.

« Hamilton, tu peux me dire ce qu’il se passe ? J’ai l’impression qu’il se prépare un gros coup, et tu me connais je ne voudrais rater ça pour rien au monde. Et puis, oublie pas je viens de te sauver la vie, tu me dois bien ça. »

Je souris et lui donna un coup dans l’épaule. Il pouvait bien me révéler ce qu’il se préparait.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 850
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Jeu 1 Sep - 14:50

La douleur irradiait dans tout mon bras, mais je serrais les dents pour ne pas gémir. J'étais volontaire pour cette mission, et je devais en assumer les risques... Dans un état un peu second, je sentais Zane me faire un bandage très serré sur le bras. Il n'avait manifestement aucune intention de me laisser, et, pour la première fois, je pus apprécier la solidarité entre rebelles. Il me souleva et nous commençâmes à avancer, lorsqu'une seconde balle siffla à nos oreilles. Zane me poussa alors violemment contre le mur, et je restais parfaitement immobile, le sang battant à mes oreilles.
Soudain, j'entendis une voix murmurer :

- Moi aussi je suis contente de vous voir mais je crois qu'il vaut mieux ne pas rester ici. Vous me remercierez plus tard !

Une autre rebelle ! Je poussais un soupir de soulagement.
Dans le même temps, je ne pus m'empêcher de me demander si elle avait tué Twysden. Même si je savais qu'il ferait désormais tout me tuer, je ne pouvais m'empêcher de ressentir quelque chose pour lui, comme une sorte d'attirance. Après tout, c'était seulement le deuxième homme de ma vie...

La jeune rebelle passa en courant devant, et je la suivis en serrant les dents et tenant mon bras. Je m'habituais un peu à la douleur, et j'avais l'esprit plus clair maintenant. Je courais derrière notre sauveuse aussi discrètement que possible, jusqu'à ce que nous atteignons enfin le souterrain.

La jeune femme m'aida tandis que je me laissais tomber au sol, épuisé physiquement et nerveusement. Il s'était passé tellement de choses cette nuit !

Au bout d'un moment, Zane arriva et lâcha :

- J’ai pas réussi à le tuer, son arme marchait pas…

Je sentis un petit pincement complètement irrationnel dans mon coeur, jusqu'à ce que je l'entende ajouter :

- P’tite beauté, t’es dans la merde !


Et soudain je réalisais. Je compris qu'il avait vu mon visage, et que j'étais désormais une paria. S'il était mort, personne n'aurait rien su. Mais là... si je tombais un jour encore une fois aux mains des pacificateurs, mes coups de fouets de la dernière fois auraient tout l'air de caresses...

Lentement, au fur et à mesure que je reprenais mes esprits, toute l'horreur de ma situation m'arrivait en pleine figure. Je m'étais grillé. Dès ma première mission. Quelle idiote...


- Faut jamais, au grand jamais révéler son identité. Surtout à un Pacificateur. Je sais pas si tu as de la famille, des amis, mais ce mec-là va traquer toutes les personnes qui ont un rapport avec toi de près ou de loin. Je te déconseille de rentrer dans ton district, tu es grillée. Il va falloir en parler au supérieur et te trouver un coin au 13.


Je le regardais un moment, incapable de répondre. J'étais bannie de mon district, je ne serais plus jamais vétérinaire.
Il me fallait un moment pour digérer ça.
Enfin, je finis par répondre :

- Je... Je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête quand j'ai donné mon nom. J'ai déconné. Quand à mon district... Il ne me restait que mon père et je n'ai plus aucun contact avec lui... Je ne sais même pas s'il est encore en vie... Personne ne me regrettera, les gens iront voir les autres vétérinaires...

Non, c'était vrai, au final, je n'avais pas vraiment d'attaches au 10. Seulement des souvenirs douloureux... C'était peut être une bonne chose finalement, de couper les ponts avec tous les fantômes de mon passé.
Et Kathleen.
Je ne la verrais plus jamais elle non plus ? Qu'est ce qu'elle allait penser ? Allait-elle s’inquiéter pour moi ?

Soudain, je me rendit compte que la jeune rebelle était en train de parler, et je me forçais à revenir dans l'instant présent

- ... Hamilton, tu peux me dire ce qu’il se passe ? J’ai l’impression qu’il se prépare un gros coup, et tu me connais je ne voudrais rater ça pour rien au monde. Et puis, oublie pas je viens de te sauver la vie, tu me dois bien ça.


Je regardais Zane d'un air interrogatif, et demandais :

- Est ce que... on peut lui parler ? Elle vient en effet de nous sauver la vie... Mais est ce que  nous avons le droit de parler de nos missions en cours avec les autres ?


Je me rendis compte en posant cette question que j'en savais encore très peu sur le fonctionnement de la rébellion.
J'avais encore tellement à apprendre !
Et pourtant, j'en vais déjà appris tellement sur moi-même cette nuit...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   Ven 2 Sep - 14:54

RP de Mai
Twysden, Eleonora et Ariana
« Sinon est-ce que un de vous pourrez m’expliquer pourquoi vous avez récupéré une tenue de Pacificateur au péril de sa vie ? Et j’aimerais qu’on m’explique aussi qui a eu l’idée de P’tite beauté, non pas que ça ne t’aille pas ma jolie au contraire. Hamilton, tu peux me dire ce qu’il se passe ? J’ai l’impression qu’il se prépare un gros coup, et tu me connais je ne voudrais rater ça pour rien au monde. Et puis, oublie pas je viens de te sauver la vie, tu me dois bien ça. »

Ariana s'installa à mes côtés en souriant. Elle me tapota l'épaule. Je souriais amusé, mais c'était qu'elle me filerait de l'argent même pour que je l'informe. Peut-être que je pouvais négocier ça, qu'elle me paye en...nature à l'occasion. Je souriais de plus belle devant son comportement. Je la connaissais bien, dès qu'il s'agissait de mission, elle était jamais la dernière pour en faire partie. Elle avait ça dans le sang, en redemandait à chaque fois. Évidemment qu'elle était fortement tentée par ce qui venait de se jouer ici. Elle n'était pas bête, on était pas là pour une promenade de santé, ni pour visiter le District.

Après avoir fournir des explications et s'être confondue en excuses, Leanore ne se sentait pas à l'aise devant l'interrogatoire de Gregorovitch. Elle se tourna vers moi, perplexe. Pouvait-on avouer à Ariana le pourquoi du comment on était ici ? C'était bien, elle devenait prudente. Je connaissais Ariana depuis un moment, j'avais partagé des missions, je lui faisais confiance et c'était un élément connu et reconnu de la rébellion, on risquait pas grand chose à l'informer. Au contraire, c'était un atout en plus pour la mission. Et ça me plairait qu'elle soit dans notre groupe. Depuis le temps que j'avais pas "bossé" avec elle.

- Mais est ce que  nous avons le droit de parler de nos missions en cours avec les autres ?

"Ça dépend. Il faut savoir tenir sa langue effectivement, mais je connais Ariana, alors ça aide. Tu verras quand tu te feras tes relations, ton réseau, tu sauras que plus on est de rebelle, mieux on se porte."

Je me tournais vers Ariana sourire en coin.

"T'as un truc de prévu les jours qui arrivent ?"

J'entendais le train s'approchait de nous. Après quelques secondes il était à quai et je commençais à grimper dedans.

"Et bien si t'as rien de prévu, grimpe et je t'expliquerai tout sur le chemin du retour au 13. Leanore a besoin de soins."

Il ne fallut pas longtemps à Ariana pour sauter dans le train à ma suite. On aida alors Leanore à grimper et je l'installais sur un fauteuil. Le train démarra rapidement et repartie en direction du 13. On en avait pour la demi-journée.

"Bouge pas, je vais dans le wagon de secours, doit y avoir une boite là dedans pour essayer de faire un truc à tout ça" Affirmais-je en montrant son bras blessé.

Après quelques minutes je réapparu dans le wagon auprès des filles, et quelques petits matériels de soins. Compresses, alcool, bandage...

"On va nettoyer ça, le temps qu'un vrai médecin s'occupe de ça. On va changer le bandage qui est déjà bien imbibé de sang. Mais va falloir t'accrocher encore quelques heures avant qu'on te recouse, ça je sais pas faire. Ariana j'ai besoin de toi, faudrait que tu fasses un point de compréhension juste ici pour que je change le garrot. Oui voilà, comme ça !"

J'enlevais précautionneusement le bout de tissu qui faisait office de bande. Je nettoyais rapidement le sang à l'aide de l'alcool et du coton, et je replaçais des gazes par dessus avec la bande bien serrée.

"Ça va le faire, ça tiendra si tu t'agites pas. Tiens, avale ça, y'avait trois cachés pour la douleur dans les caisses. Reposes toi maintenant, garde tes forces, ferme les yeux. J'explique tout ce qu'il faut savoir à Ariana en attendant."

Je m'installais sur un fauteuil à côté d'elle et commençait le speech sur la mission au 2. Récupérer des plans. Les deux groupes d'intervention. Pourquoi la tenue du Pacificateur. Je lui disais ce qui s'était dit le jour de la réunion, les avis de chacun et l'explication du pourquoi on s'était dédoublé pour la mission. Deux passages différents. Le fait que je serais déguisé avec la tenue volée, et que quelqu'un se fera passer pour prisonnier. Je regardais Leanore et la pointa du menton en disant qu'à mon avis, si elle était apte pour continuer la mission, elle ferait la prisonnière. Ça serait plus "crédible". J'expliquais le temps qu'il nous était impartie, et que grâce à elle et son sauvetage exprès, on était pas en retard sur le planning. Et aussi que Brook allait certainement me passer un soufflons en rentrant, mais cela, ça n'avait rien à voir avec la mission.

"Alors dis-moi ? Tu marches avec nous pour le passage par le D6 ? Ou le D8 te tente mieux ?"

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: [Spécial mois de mai] Opération séduction   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Spécial mois de mai] Opération séduction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Films