Partagez | 
 

 Les différents types de personnages dans les districts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Admin »
★ Âge : 54 ans
★ Occupation : Présidente de Panem
☆ Humeur : Froide et déterminée
★ Plat préféré : Caviar, foie gras et autres mets de choix
☆District : Capitole

○ Points : 137
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Les différents types de personnages dans les districts   Mar 26 Avr - 22:02




Dans ce sujet, nous vous présentons les différentes "classes" de personnages qu'il est possible de créer dans les districts. Cela vous permettra de bien vous imprégner du monde dans lequel votre personnage va évoluer.


Les Personnages



. Les Pacificateurs


Les pacificateurs sont des personnages primordiaux dans les districts, il est donc important d’en savoir un peu plus pour rester cohérent si vous souhaitez en jouer un.

Tout d’abord, il faut savoir que tous les pacificateurs ne sont pas de gros sadiques pro-capitole qui veulent absolument tuer tous ceux qui volent une pomme au marché. Il y en a, bien sûr. Une moitié des pacificateurs fait ce métier par conviction évidemment, pour le capitole ou par sadisme pur. Mais pour l'autre moitié, ce n’est qu’un travail comme un autre : celui de faire régner l’ordre, de ramener le calme en cas d’émeute, de s’assurer qu’il n’y ait pas trop de criminalité dans les districts. Certains sont des gens comme les autres, avec une famille à nourrir (à noter qu'être pacificateur permet de vivre « un peu au-dessus » des moyens des gens normaux, pas dans le luxe, mais d’avoir des conditions de vies moins difficiles). Il y en a également qui le font justement pour l’argent : il arrive que si vous avez de grosses dettes, vous soyez recrutés sans être payés pour éponger votre dette envers la société (ou éventuellement, si vous avez commis une infraction vous pouvez également être recruté pour purger votre peine).

Il est important de noter qu’on ne peut pas être pacificateur avant ses 22 ans. Entraîner un pacificateur est un investissement, aussi on n’entraine pas les jeunes avant d’être certain qu’ils ne seront pas tirés aux Hunger Games. A ses 22 ans, on peut être formé. La formation se déroule au District 2 (les recrues ne voient pas le district, ils passent tous leur temps dans des quartiers dans la Noix). L’entraînement dure entre une et deux années, selon le niveau de la recrue. Les meilleurs sortent directement après la première année, mais ceux qui ont besoin d’entraînement supplémentaire peuvent rester une deuxième année.

A la fin de cette année, le pacificateur est affecté à un district. Il n’a pas le choix du district, et il est assez rare qu’il soit posté dans le district où il est né, sauf exception, afin d’éviter les conflits d’intérêts. S’il est marié ou qu’il a des enfants ou un parent âgé, il est autorisé à le faire emménager avec lui dans son nouveau district.

. Les carrières


Les carrières sont des jeunes des districts 1, 2 et 4, qui ont décidé (ou dans la plupart des cas, leur famille a décidé pour eux) de s’entrainer toute leur jeunesse pour se porter volontaire pour participer aux Hunger Games.

Ils s’entraînent dans ce qu’on appelle « le centre des carrières » entre leur 11 et leur 22 ans. Ils sont généralement entre 5 et 6 carrières par tranche d’âge. Le centre des carrières comprend une école ; les carrières ne sont pas scolarisés avec les autres car leur emploi du temps est organisé autour des entraînements. Ils ont une partie (peu importante) de scolarité « de base », une partie de cours de stratégie (visionnage des autres arènes, mise en situation, etc …), mais la plus grosse partie reste les entraînements.

Ils disposent d’un énorme bâtiment dans le district qui permet de se livrer à tous les entraînements possibles au combat. On n’y trouve cependant pas de « pôle entrainement » chasse ou soin par exemple ; les carrières ne misent pas sur la défense mais sur l’attaque. Si vous jouez un carrière, il a pu voir les centres des autres districts ; il arrive qu’ils fassent des sortes d’échanges scolaires afin de les former au mieux.

Autre point à noter, les carrières ne décident pas eux même de se porter volontaire. Ce sont leurs coachs qui sélectionnent chaque année le garçon et la fille qui auront le privilège de se porter volontaires. Ils sont choisis sur différents critères, la capacité à gagner, la force, la stratégie étaient bien sûr capitaux, mais l’âge entre parfois en compte, pour donner sa chance à un carrière qui sera trop vieux plus tard, même s’il n’est pas le meilleur, par exemple.

Les coachs des carrières sont au nombre de 3 ou 4 par centre. Certains sont d’anciens carrières qui n’ont pas été choisis pour participer aux jeux qui ont été « reconvertis », d’autres sont d’anciens vainqueurs, ou des pacificateurs ayant été blessés qui ont également été reconvertis. Il arrive également parfois que des « consultants » viennent donner des cours ou des conseils sans être coachs (anciens vainqueurs, grands stratèges, etc …)


. Les mentors


Les mentors sont les anciens vainqueurs des Hunger Games. Ils ont réussi à être le dernier survivant, et depuis ils s’occupent des futurs tributs chaque année, de leur trouver des sponsors.
Au cours de l’année, ils vivent dans la maison la plus luxueuse de leur district, dans un lieu qu’on appelle « le village des vainqueurs » et leurs besoins sont couverts par le Capitole. Attention, tout est relatif ; la maison la plus riche du douze ressemble à une maison lambda du District un. Mais ils vivent confortablement. Pendant leur mentorat, ils n’exercent pas de métier, mais une fois qu’un tribut gagne et que leur place est prise, ils peuvent rester vivre au village des vainqueurs, mais la plupart trouve un travail. En effet, les mentors sont des gens occupés. Même hors période de jeux, il arrive régulièrement qu’ils soient conviés à des soirées au Capitole ou désignés pour une interview.

Pendant les jeux, les mentors résident dans leur quartier personnel au Capitole. Leur but principal et de trouver des sponsors pour leurs tributs, que ce soit pendant des soirées ou pendant la journée. Attention, on confond trop souvent le fait que des mentors couchent avec des sponsors comme un « échange » ; ce n’est pas le cas. Bien sûr le charme peut être utilisé pour arriver à ces fins, mais les Capitoliens n’ont rien besoin de donner en échange de ces relations intimes pour qu'elles aient lieu. Les faveurs sexuelles sont une tâche que les mentors ne peuvent pas refuser une fois qu’ils ont gagné ; c’est indépendant de leur volonté.


. Personnages jouables dans tous les districts hors carrières (D1, D2 et D4)


Les personnages « lambda » vivent selon la richesse de leur district. Pour en savoir plus sur les particularités de chaque district, rendez-vous dans les postes vacants du forum ; chaque district y est présenté en détail. Il est très important de choisir votre district en fonction de votre personnage et de le construire pour qu’il aille bien dans son district. Il y a des postes courants dans tous les districts bien entendu ; chaque district a des médecins, des commerçants, des pacificateurs… Mais il est encore plus intéressant de faire un personnage qui a un métier en cohérence avec son district pour forger une identité à votre personnage.

Sachez également que selon les districts, il y a plus ou moins de rébellion, plus ou moins de richesse et une oppression par les pacificateurs plus ou moins importante. Il est capital d’en tenir compte lorsque vous rédigez votre fiche. Plus un district est sujet à la rébellion, plus il est opprimé. C’est une donnée très importante pour savoir si votre personnage a eu une vie plutôt calme ou plutôt dure dans son district, s’il y a des chances qu’il y connaisse des rebelles ou non, etc…

Pensez également à éviter les personnages qu’on appelle les « Peggy Sue ». Ce sont des personnages qui ont tout le malheur du monde sur les épaules. La vie dans les districts est très dure, certes, mais tout le monde n’a pas perdu quelqu’un de proche pendant les Hunger Games. Les districts ont plusieurs milliers d’habitants, et seuls deux personnes sont tirées aux jeux chaque année. Si votre personnage a une vingtaine d’années par exemple, il aurait donc 40 chances sur 10 000 de connaître personnellement quelqu’un qui aurait été moissonné. De même, dans les districts moins opprimés, on peut imaginer que certains braconnent un peu par exemple, mais ce n’est pas la généralité ; tous les habitants du district ne prennent pas le risque d’être tué par les pacificateurs pour manger du faisan. Prendre des Tessaeraes pour se nourrir est un phénomène bien plus courant, par exemple.

Attention également aux jeunes en âge d’être tirés qui « s’entraînent » trop. Dans les districts pauvres, on lutte tous les jours pour manger, il faut aller à l’école, mais dès qu’on est en âge, on commence à travailler, à aider sa famille. Tous les jeunes gens des districts ne passent pas leur temps libre à s’entraîner dans la forêt, au cas où… Ça, c’est la spécialité des districts de carrières.
Enfin n’oubliez pas qu’un personnage avec une vie relativement heureuse peut être tout aussi intéressant à jouer !


. Les rebelles


Comme vous avez pu le lire dans le règlement, on ne peut pas créer un personnage rebelle (hors scénario et pv). Votre personnage peut le devenir après avoir été « recruté » sur le forum. Les rebelles actuellement jouables sur le forum ne vivent pas au 13 (certains y vivent mais ce ne sont que des PNJ… Un jour prochain, peut-être !) mais dans les districts. Ils peuvent venir de n’importe quel district, n’importe quelle classe, tant qu’il y a une bonne raison.

Ne sont pas recrutés que des combattants. Les rebelles ont également besoin de médecins, de stratèges, d’ingénieurs, de personnes pour faire des travaux de transport, de repérage, etc… Le seul critère, c’est la volonté et le fait d’accepter de mourir pour la cause.

Pour devenir rebelle, il faut d’abord être « repéré » par un rebelle. Bien sûr, cette organisation ne se dévoile pas comme ça. Les rebelles peuvent vous observer pendant longtemps, mais il y a toujours un acte décisif qui déclenche votre entrée : un acte de rébellion (autre que taguer un mur…) ; il faut que ce soit quelque chose qui montre que les gens sont prêts à tout pour la cause, quitte à se faire prendre.

Après avoir été repéré, le rebelle va subir une sorte de « rite de passage », être initié par un autre rebelle. Généralement, la personne est « capturée », ligotée, puis on teste sa volonté par des questions, des histoires pas toujours drôles et on s’assure de sa motivation. S’en suit une épreuve plus ou moins simple selon le niveau de la recrue. Elle peut être laissée attachée en pleine rue et devoir se détacher avant qu’un pacificateur ne passe, être défiée en combat, être enfermée plusieurs jours pour voir si elle cède… Cela dépend de la personne et surtout, de ce à quoi on la destine. Quelques jours plus tard, quelqu’un vient la chercher dans son district et l’emmène dans le Cobra, train souterrain des rebelles, jusqu’au district 13 pour lui présenter les lieux. C’est généralement là que la recrue reçoit une première mission « simple », et où on teste ses capacités. Elle est ensuite envoyée sur diverses missions, certaines dangereuses, d’autres non.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les différents types de personnages dans les districts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Centre d'Information :: Guide du forum-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit