Partagez | 
 

 Jour 4 - Oasis (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Jour 4 - Oasis (centre)   Mar 23 Fév - 21:58





Jour 4 - Oasis (centre)
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Explications
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Ce sujet est la suite directe de ce sujet.

Ce sujet sera ouvert durant toute la journée n°4 de l'arène. Il permettra à tous les personnages qui se trouvent dans cette zone de pouvoir rp à la suite de ce message.
Notez que le Jour 4 commence à partir de la diffusion des portraits dans le ciel, il est environ dix-huit heures. C'est donc à vous de gérer la progression de la journée à partir de la nuit jusqu'au Jour 5 (qui lui aussi débutera après la diffusion dans le ciel du jour 4).

En ce qui concerne les règles de déplacement ainsi que toutes les autres règles de l'arène, vous les retrouverez toutes ici.


Bon jeu à tous !  Chopez le !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 29 Fév - 9:26

D6 - Mikel







J’avais attendu dans l’arbre pendant que Cassandra et Aeden descendaient.  Ils avaient semblés occupés en bas à se soigner. J’étais descendu de mon arbre et j’attendais, lorsque le ciel commença à s’assombrir. Des noms apparurent alors dans le ciel … Adam. Je serais les dents … « Elina, je suis désolé », murmurais-je pour moi seul. J’aurais voulu le protéger, mais la priorité restait Aedan et Vahine. Aedan était là, ma seule crainte était donc pour ma rouquine, mais son nom ne s’afficha pas. Très bien. Je n’écoutais pas les paroles des mentors ; cela n’avait pas d’importance. Je profitais du bruit de Selena et des mentors ainsi que de la pénombre qui nous entourait pour me rapprocher de mon tribut et de Cassandra, discrètement.  Je me faufilais entre les arbres de l’Oasis jusqu’à arriver à leur hauteur. Là, je sorti brandissant mon couteau que je rangeais ensuite à ma ceinture, et je levai les mains en l'air. Je ne donnerais pas le premier coup.

« Bonsoir Cassandra … Je ne cherche pas la bagarre, je veux juste récupérer mon petit. Cela n’a pas besoin de mal se passer … »

Je levai les mains en signe de bonne volonté, mais j’étais tendu … Prêt à lui sauter dessus au moindre signe d’hostilité. Toutefois, j’avais bon espoir … Elle s’était occupée d’Aedan, l’avait soigné … Peut-être n’aurions-nous pas besoin d’en venir aux mains …




« Mikel est dans la zone de l'Oasis. »



Spoiler:
 



Dernière édition par PNJ le Lun 29 Fév - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 29 Fév - 9:42







« Je vais remonter le bas de ton pantalon pour regarder tes brûlures, désolée pour la douleur, j'y vais doucement. »

Elle commença à regarder mes jambes et je serais fort mes poings pour que mon visage ne trahisse pas la douleur ; je devais rester fort.

« Maintenant, je vais appliquer la chair de ce fruit contre les plaies, ça aidera à la cicatrisation grâce à son jus très riche... »

J’acquiesçai et la laissai faire. Après quelques minutes, je sentais déjà les effets de sa magie. Mes jambes étaient toujours douloureuse, mais c’était … Je ne saurais pas trop comment l’expliquer, plus doux ? Je relevai les yeux vers elle avec un doux sourire.

« Merci Cassandra, ça va déjà beaucoup mieux. »

Mais je remarquais que sa mine s’était déjà rembrunie.

« Mikel ne va pas tarder, il faudrait que tu te mettes à l'abri. »

Je ne voyais pas pourquoi ; Mikel ne me ferais jamais de mal.

« Je te demanderai juste une chose Aedan. Je ne veux pas trahir ma promesse alors...ne te mêle pas de notre combat... Je ne voudrais pas être obligée de te faire du mal alors que je n'en ai pas envie. »

Je la regardais dans les yeux avant d’acquiescer. J’appréciais Cassandra. J’appréciais Mikel. Je ne voulais pas qu’ils se battent, mais si cela devait arriver, que pourrais-je faire ? Ce n’est pas comme si j’aurais la force de retenir l’un ou l’autre …

Soudain, le ciel s’assombrit. Mon cœur se mis à battre la chamade …Qu’est-ce qui était en train de se passer, il était beaucoup trop tôt pour que la nuit tombe …. Soudain, le visage d’Adam apparu dans le ciel et je compris. Je compris qu’il était mort. Un nœud se forma dans ma poitrine alors que j’attendais avec soulagement de voir que Vahine n’était pas au ciel. Un sourire s’afficha malgré moi sur mon visage. Je remarquai aussi la fille du district 8 qui était avec Mikel. L’avait-il tué ? Puis les mentors annoncèrent les tributs qu’ils voulaient aveuglés.

« Ils n’ont pas eu la chance d’avoir des mentors courageux comme Mikel et vous pour nous protéger de cette malédiction … »

J’avais de la peine pour eux … Mais il y avait une carrière dans le lot, et ça pourrait sans doute nous être utile. Soudain, j’entendis un bruit juste derrière moi et je sursautai.

« Cassandra ! »

Je me plantais à côté d’elle, terrorisé lorsque je reconnu Mikel. Non …. Mais il rangea rapidement son arme et avança jusque nous les mains en l’air.

« Bonsoir Cassandra … Je ne cherche pas la bagarre, je veux juste récupérer mon petit. Cela n’a pas besoin de mal se passer … »

Il ne voulait pas se battre. Je relevai alors les yeux vers Cassandra … Qu’allait-elle faire ? Allait-elle accepter … ? Je n’aurais su le deviner, mais j’espérais ne pas avoir à regarder les deux mentors s’entretuer parce que … J’ignorais moi-même à présent lequel je voudrais voir gagner …


« Aedan est dans la zone de l'Oasis»



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Jeu 3 Mar - 15:15



L'Oasis

Pansons nos plaies

Les yeux dans les yeux, Aedan acquiesça à ma demande. Il ne s'interposerait pas. Un soulagement m'envahit, je m'en voulus aussitôt en comprenant que cela signifiait que sa vie commençait à avoir plus de valeur que celle des autres tributs de cette arène. Je devenais faible et je n'en avais pas envie, alors pourquoi succombais-je ainsi ? En parfaite conscience ?

Mes mains se resserrèrent autour de mon arc, presque imperceptiblement. J'aurais pu si facilement briser ma promesse et le tuer là, maintenant. Cela serait tellement facile, sans compter que je lui épargnerais bien des souffrances... Seulement, je savais que je ne le ferai pas. Je ne l'avais même jamais vraiment envisagé, du moins pas après les premières minutes que nous avions passées ensemble et où j'avais compris qu'il s'agissait d'un gosse courageux... A sa façon, certes. Mais courageux.

Je relevai la tête, prête à tenter de repérer à nouveau Mikel pour savoir s'il était toujours perché comme un singe où s'il s'était décidé à descendre. Toutefois, il me sembla que la lueur du soleil commençait à décliner. Je levai la tête pour remarquer qu'une éclipse frappait l'arène et je détournai immédiatement les yeux pour ne pas m'y brûler les rétines ! Il fallait croire qu'en plus d'aveugler les gosses des mentors qui avaient été récalcitrants, les Juges essayaient maintenant de détruire notre vue par un autre moyen.

- Baisse les yeux Aedan, c'est une éclipse !

Bientôt, la nuit totale fut sur l'arène. Le silence était lourd, pesant. Je regardais partout autour de nous, pour constater que je n'arrivais plus à apercevoir l'autre bout de l'oasis, là où était Mikel quelques secondes plus tôt. Je me raidis immédiatement : il pouvait être n'importe où autour de nous.

- Ça ne peut pas déjà être la nuit, il se prépare un truc... murmurai-je entre mes dents à l'adresse d'Aedan qui avait déjà levé son visage vers le ciel pour y voir les portraits des tributs décédés le jour même.

Dans le ciel, point de victime dont j'étais responsable. Je pensais avec rage que c'était bien le premier jour ici que je n'avais rien à voir dans la mort d'un de ces jeunes : l'assassinat de mes tributs puis la vengeance de leurs morts... Mon action dans l'arène ne pourrait pas se borner à cela. Avec Mikel aussi proche de moi, je pouvais être certaine que le combat serait spécial et grandiose. Je sentais presque l'adrénaline monter dans mes veines. Je n'étais pourtant pas idiote, il aurait mieux fallu que nous nous rencontrions plus tard : lorsque moins de tributs seraient encore en vie. Le vainqueur de notre duel n'en sortirait pas sans y laisser des plumes, des vainqueurs voilà ce que nous étions : et j'étais certaine que même s'il nous jouait le brave mec aux intentions louables, il restait ce gars surentrainé qui avait traversé ses Jeux avec une assurance toute particulière.

Je restai tendue, une flèche encochée dans mon arc et scrutai les arbres alentours du regard pour tenter d'apercevoir son ombre que je m'attendais à voir surgir à n'importe quel moment.

Au dessus de moi, trois portraits. Zatannah pouvait refaire ses bagages direction district Huit si j'avais bien suivi. Aucun carrière n'avait succombé, pas étonnant. Aucun mentor non plus, mais cela ne saurait tarder.

« Ils n’ont pas eu la chance d’avoir des mentors courageux comme Mikel et vous pour nous protéger de cette malédiction … »

Je me tournai vers Aedan, secouée. Que voulait-il dire ? Comment pouvait-il me comparer à Mikel ? S'il était bien un vainqueur avec lequel je n'avais rien en commun c'était bien lui, nous n'étions pas là pour les mêmes raisons, je n'avais jamais voulu éviter quoi que ce soit à mes tributs. J'étais égoïste, point. Du moins, c'est ce que j'aimais à croire, non à entretenir. C'était vital d'être égoïste à Panem... Vital.  Sa remarque m'avait pourtant touchée et je ne pus m'empêcher d'esquisser un très léger sourire au coin des lèvres.

- Oh Aedan... Tu sais...

« Cassandra ! »

Il m'avait coupé brusquement tandis qu'un bruit sourd avait retenti derrière lui et que ses yeux s'étaient virés dans la même direction. Je me redressai, mon arc tendu, la flèche prête à être décochée. Mikel était là, couteau en main. Prêt à nous attaquer, je tirai un peu plus sur la flèche pour m'assurer qu'elle serait dévastatrice avec sa puissance de frappe lorsqu'elle l'atteindrait. J'allai lâcher, lorsqu'il baissa son couteau pour le ranger à sa ceinture et leva les mains en l'air en signe de reddition. A quoi jouait-il ?

« Bonsoir Cassandra … Je ne cherche pas la bagarre, je veux juste récupérer mon petit. Cela n’a pas besoin de mal se passer … »

Il se croyait où ? A la crèche ? J'avais joué les nounous de substitution et maintenant papa venait récupérer son petit enfant ? C'était surréaliste ! Nous étions dans une arène non d'une pipe, pas dans une soirée sexy du Capitole avec des bonbons dans des flutes de champagne ! Aucun de nous deux n'avait besoin de jouer la comédie ici, nous étions là pour vaincre et donc pour gagner, sauf que gagner allait de paire avec tuer... Alors pourquoi tenter de sauver la situation ?

A mes côtés, je sentais Aedan qui s'était calé contre mon flanc lorsque Mikel avait surgi. Comment ce mentor pouvait-il croire que j'allai lui envoyer le gamin ? Il allait l'utiliser, l'utiliser pour aller jusqu'au bout et lorsqu'on lui rappelerait qu'il n'y avait qu'un seul vainqueur aux Hunger Games, alors il le tuerait... Sans défense, il l'attraperait et lui briserait le cou. On lui trouverait un joli surnom et ce serait comme si Aedan n'avait été qu'un fusible. Je ne voulais pas que ce gosse gagne, JE voulais gagner mais je ne comptais pas le laisser se faire exploiter et se laisser prendre dans un guet apen... Mikel était soit fin stratège, soit idiot s'il pensait qu'on le laisserait vraiment sauver ses deux gosses.  

Un court coup d’œil à Aedan, je compris. Le "rendre" à Mikel serait si facile, puis de les tuer tous les deux : mais je n'étais pas aussi fourbe, manipulatrice oui, garce sûrement, lâche jamais. Je m'étais suffisamment occupée de ce gamin, je lui avais appris tout ce que je pouvais lui apprendre. Il était armé maintenant, du moins assez pour commencer à faire ses propres choix dans l'arène.

- Aedan... dis-je calmement sans baisser mon arc qui visait toujours le cœur de Mikel et sans le lâcher des yeux. Ce n'est pas à lui de choisir, tu es assez grand pour choisir.

Je marquai une pause dans mon discours, sans relâcher la pression avant de reprendre, les yeux dans les yeux avec Mikel.

- Veux-tu qu'on continue tous les deux ensemble pour l'instant comme nous l'avions prévu, ou veux-tu que le moment de se quitter soit déjà arrivé et partir avec Mikel ? Ma voix s'adoucit : C'est à toi de choisir Aedan... Ce sont tes Jeux et personne d'autre ne peut décider pour toi.

Ma voix avait été calme, sans appel, avec des notes douces sur la fin. Cela contrastait tant avec la tension qui régnait dans tous les muscles de mon corps, avec cette arme que je continuais à tenir braquée sur Mikel pour m'assurer qu'il ne ferait pas un sale coup dès que j'aurais une seconde de relâchement. Un mot, un choix. Voilà à quoi mon geste était suspendu.

Un seul mot et tout basculera.



« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Jeu 3 Mar - 22:06







Je regardais tout à tour mon ancien mentor et ma nouvelle protectrice, priant de tout mon cœur pour qu’ils n’aient pas à en venir aux mains … Et pourtant, malgré toute l’innocence que j’avais encore, malgré le fait que je sois un éternel positif … Je n’arrivais à pas à penser que cela allait se passer sans verser de sang. Et alors que je m’attendais à ce que Cassandra sorte son arme et fonce sur Mikel, c’est vers moi que son regard se tourna.

« Aedan.... Ce n'est pas à lui de choisir, tu es assez grand pour choisir. »

Mes yeux s’arrondirent. Comment ça choisir ? Entre elle et lui ? Avait-elle perdu la tête ? Son regard se planta dans celui de Mikel alors que le mien regardait partout ailleurs. Elle ne pouvait pas me demander ça, c’était beaucoup trop dur …

« Veux-tu qu'on continue tous les deux ensemble pour l'instant comme nous l'avions prévu, ou veux-tu que le moment de se quitter soit déjà arrivé et partir avec Mikel ? C'est à toi de choisir Aedan... Ce sont tes Jeux et personne d'autre ne peut décider pour toi. »

Mon cœur battait la chamade dans ma poitrine. Je ne savais pas quoi dire. Une question me brûlait les lèvres … « Que va-t-il se passer après ? ». Si j’allais avec Mikel, je brisais notre entente. Elle pourrait alors très bien nous sauter dessus. Le ferait-elle ? J’ignorais la réponse. Et si j’allais avec elle … Est-ce que Mikel me laisserait ? Est-ce que j’envisageais seulement cette possibilité sérieusement ?

« Je … »

Je ne sais pas. Mikel était mon mentor. Il avait toujours été là, il était venu dans cette arène pour nous protéger, et Vahine et moi étions toujours en vie … On ne pouvait pas en dire autant des tributs de Cassandra … Et pourtant, je n’admirais pas Mikel de la façon dont j’admirais Cassandra. Il n’était pas ELLE …. Elle m’avait aidé quand rien ne l’y obligeait, elle avait promis de me protéger jusqu’au bout … Et elle me rassurait. Avec elle je me sentais en sécurité, mais plus encore, je me sentais courageux. Comme si je m’étais soudain réveillé, comme si mes actes avaient de l’importance, chose que je n’avais jamais ressenti avec Mikel. Et là encore, quand Mikel venait me récupérer sans même m’adresser la parole, elle me laissait le choix. C’est vrai, Mikel était arrivé-là sans un mot pour moi, sans un regard … Alors que Cassandra me parlait d’égal à égal. Je savais qu’avec elle je pourrais devenir important dans l’arène, que j’avais des chances de survivre. Je ne l’avais jamais ressenti avec mon mentor. Mais j’avais horreur de lui faire du mal …. Mes yeux se serrèrent avant de se rouvrir et de plonger dans ceux de Mikel.

« Je … Je suis désolé Mikel … »

Je me resserrais contre Cassandra alors que mon petit poing serrais sa veste.

« Mais je … Je veux rester avec Cassandra. »

« Aedan est dans la zone de l'Oasis»



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 21 Mar - 0:14



L'Oasis

Un choix... Et tout bascule...

La vie est parfois étrange. Un seul mot, une seule parole et tout peut changer en une fraction de seconde. En y réfléchissant bien, comme pour tous les autres vainqueurs, ma vie avait changé depuis cette première Moisson. Elle a décidé pour moi, tout comme les gens ont décidé ensuite que je resterai toujours la gagnante au cœur de pierre. En une fraction de seconde, un de mes anciens tributs auraient pu remporté les Hunger Games et je ne serai pas ici, dans cette arène, à regarder Mikel dans les yeux en attendant qu'à nouveau une annonce change tout. C'était irréaliste en y pensant bien, je pouvais presque sentir mon destin m'échapper. Est-ce que ça m'effrayait ? N'importe qui aurait été terrifié à l'idée de ne plus maîtriser la situation, surtout quand cela reposait sur le choix d'un gamin qui ne connaissait rien à la vie. Seulement, ce n'était pas le cas. Je n'avais pas peur. J'étais excitée, tendue tout au plus. L'ambiance particulière qui régnait, créée par la défiance de nos regards faisait couler plus d'adrénaline dans mes veines chaque seconde... Grisant, envoûtant,... J'allai être prête à tout.

A côté de moi, Aedan n'avait pas eu de réaction vive et insensée. Il n'avait pas crié, pas objecté et, même si j'aurais refusé de l'admettre, j'étais fière de lui. Il aurait au moins appris une chose à mon contact : il devait prendre les choses en main, ne pas se laisser intimider par qui que ce soit et surtout décider lui-même de ce que serait son destin. Alors que le silence se faisait autour de nous, dans cette nuit artificielle et inquiétante, Aedan ne disait mot.

Mon regard ne quittait pas celui de Mikel qui était plein d’amertume, de reproches. M’en voulait-il d’avoir ouvert les yeux de son tribut ? Sans doute. Maintenant, ce n’était plus un simple pantin qu’il pouvait manipuler pour s’attirer la sympathie du public ou pour en faire de la chair à canon qu’il servirait aux carrières si jamais ils se faisaient attaquer. Car je n’en doutais pas : Vahine, Aedan,…Quel que soit leur prénom, ce n’était que des pions et son numéro de mentor en or ne tenait pas la route… Au fond, j’essayais de me convaincre qu’il n’était pas mieux que moi, pas mieux que nous autres vainqueurs, aussi détruit et destructeur que notre arène nous avait forgé il y a des années…

« Je … »

La voix d’Aedan avait brisé le silence. Je sentis le moindre de mes muscles se tendre sous le poids de ses paroles. Une goutte de sueur coula le long de ma tempe, ma main se serra sur la prise de ma flèche. Bien que je ne quittais pas Mikel des yeux, je pouvais percevoir la tension dans le corps frêle d’Aedan à mes côtés. Il hésitait, il pesait chacune des décisions possibles méticuleusement. Il savait.

Il avait compris ce qui se jouait, du moins c’est la seule chose qui pouvait expliquer cette hésitation, cette incertitude, cette terreur d’avoir à assumer toute la responsabilité de ce qui se produirait ensuite. Sa voix si tremblante trahissait l’horreur de son choix. Car, quelle que soit sa décision, elle allait provoquer un enchaînement d’actions, une cascade de combat, un déchainement de violence… En venant à moi, Mikel nous avait poussés à en arriver là, même s’il disait que nous n’y étions pas forcés : dans les Jeux, nous étions toujours forcés de faire ce qui était nécessaire. Les secondes passaient et je sentais l’étau se refermer : je m’en délectais. Qu’il me choisisse ou choisisse de suivre Mikel, peu importait. Du moins c’est ce dont j’essayais de me convaincre intérieurement. La réalité était que j’espérais être la grande vainqueur de cette épreuve que j’imposais à Aedan, qu’il avait enfin compris qui était son véritable allié et qu’il avait décidé de se battre.

Soudain, il reprit. Un filet de voix fin mais suffisamment clair pour qu’on puisse comprendre chacun de ses mots et leur portée. Je retins mon souffle un instant, prête à déclencher les hostilités si Mikel ou Aedan tentait quoi que ce soit au vu de la déclaration de ce dernier...

« Je … Je suis désolé Mikel … »

Je ne pus retenir le rictus qui s’imprima au coin de mes lèvres. J’avais vaincu. J’avais transformé son brave petit pion en vaillant petit soldat, ou du moins j’avais participé à sa révélation. L’expression de Mikel se fondit en une mine décousue, j’étais triomphante intérieurement même si je n’affichais qu’une mine déterminée alors que la main d’Aedan vînt se resserrer autour des pans de ma veste.

« Mais je … Je veux rester avec Cassandra. »

Il comptait sur moi. Il m’avait choisie. Personne d’autre que cette maudite speakerine ne m’avait jamais choisie et cela avait été pour m’envoyer directement dans une arène telle que celle-ci. Après, personne n’avait plus jamais eu l’envie de me choisir, de me prendre telle que j’étais… Aedan venait de me prouver que j’avais encore de la valeur : du moins, j’en avais pour lui et je me sentis soudainement encore plus responsable. Responsable de cet attachement, responsable qu’il ait entrevu la « gentille Cassandra » ou devrais-je dire la véritable Cassandra. Il était mon allié maintenant. Pas parce que des Juges complètement cinglés en avaient décidé ainsi, non : parce qu’il l’avait choisi et que je l’avais choisi.

Ma langue passa sur mes lèvres pour les humecter alors que je tirai encore un peu plus sur la flèche, presque imperceptiblement. Il fallait que je sois honnête, je dis sobrement :

- D’accord Aedan… Mais as-tu bien conscience de ce que cela implique ?

Je sentis son poing se faire plus pressant contre ma veste. Il ne dit mot mais je compris qu’il savait, au plus profond de lui et même s’il ne répondit pas directement : il savait pertinemment ce qui allait se passer maintenant. Il le savait.

Point besoin d’attendre une seconde de plus, je m’adressai directement au principal intéressé :

- Désolée Mikel mais Aedan vient de déclarer que tu es notre ennemi ! lançai-je sur un ton calme dans lequel on entendait une pointe de provocation.

Et alors qu'il venait de comprendre ma phrase, qu'il se tendit pour bondir vers moi, je criai à Aedan de se mettre à l’abri pendant que ma main venait de lâcher la flèche en visant le point du cœur...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra attaque Mikel avec son arc. DEMANDE DE LANCER DE DES »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 21 Mar - 8:25

D6 - Mikel







Cassandra me regardait avec des lances dans les yeux. Je sentais qu’elle n’avait envie que d’une chose : de me sauter à la gorge. Je ne comprenais pas bien pourquoi elle ne le faisait pas dans ce cas …

« Aedan... Ce n'est pas à lui de choisir, tu es assez grand pour choisir. Veux-tu qu'on continue tous les deux ensemble pour l'instant comme nous l'avions prévu, ou veux-tu que le moment de se quitter soit déjà arrivé et partir avec Mikel ? C'est à toi de choisir Aedan... Ce sont tes Jeux et personne d'autre ne peut décider pour toi. »

Mes yeux s’écarquillèrent. Elle ne pouvait pas être sérieuse … Je manquais de m’esclaffer. Pensait-elle sérieusement que j’allais repartir sans mon gamin ? Pire, s’imaginait-elle qu’Aedan allait préférer rester avec elle que rentrer avec moi ? L’arène lui avait visiblement fait perdre l’esprit. Aedan avait eu la même réaction surprise que moi. J’avais baissé mes yeux un instant vers lui, l’air de lui dire de ne pas s’en faire. Que jamais je ne la laisserais avec lui, que je ne le laisserais pas là sans user de la force.

« Je … Je … Je suis désolé Mikel … »

Mon regard passa alors de Cassandra à Aedan, qui avait des yeux larmoyants. QUOI ? Désolé ? Désolé de quoi ? Aedan, ne fait pas cette erreur …

« Mais je … Je veux rester avec Cassandra. »

Ma bouche s’ouvrit. Qu’est-ce qui lui prenait ? Il avait lui aussi perdu la tête, l’eau de cette oasis était sans doute empoisonnée … Ou Cassandra se servait de lui pour attirer la sympathie des sponsors. Elle l’avait surement menacé dans le cas où il ne ferait pas tout ce qu’elle demandait, menacé de me tuer puis de le tuer lui, oui, c’était la seule explication … Ne t’en fais pas Aedan, tout ira bien. Je ne la laisserais pas te faire de mal …

« D’accord Aedan… Mais as-tu bien conscience de ce que cela implique ? Désolée Mikel mais Aedan vient de déclarer que tu es notre ennemi ! »

Je vis alors son arc s’élever et tirer une flèche sur moi. J’eus à peine le temps de me lancer en avant pour éviter la flèche que je sentis néanmoins me frôler de très près … Si je n’avais pas bouger, nul doute que je serais déjà mort … Cassandra était une bonne chasseuse. Je roulais jusqu’à elle et sorti mon couteau. Je n’allais pas courir et la laisser me tirer comme un lapin qui s’enfuit dans les bois : j’allais me battre. Une part de moi voulait partir, retrouver Vahine pour qui je pouvais peut-être encore faire quelque chose … Mais il était trop tard maintenant. Je me relevai et tentai de poignarder Cassandra. Elle était rapide et maligne, il allait falloir ruser …



« Mikel est dans la zone de l'Oasis. Mikel attaque Cassandra DEMANDE DE LANCER DE DES »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Mar 22 Mar - 18:54







J’avais observé la scène. Lorsque Cassandra avait déclaré que Mikel était notre ennemi, il n’avait même pas reculé. Je savais qu’il ne me laisserait pas partir comme ça, mais j’espérais quand même qu’il allait fuir … Mais Cassandra avait raté son tir, et Mikel lui avait sauté dessus. Il l’avait littéralement rouée de coups … J’observais la scène sans savoir quoi faire. Mes yeux se portèrent sur l’arc, mais je ne savais pas m’en servir … Je devais pourtant faire quelque chose. Je voyais Cassandra se faire frapper, encore et encore, et elle n’arrivait même pas à l’effleurer … Pourquoi s’acharnait-il comme ça ? Je lui avais pourtant dit que je voulais rester avec elle … Mes yeux n’arrêtaient pas de virer entre Mikel, Cassandra, et tout ce qu’il y avait autour. Il la frappa une nouvelle fois et le sang gicla. J’eu un hoquet de stupeur avant de crier.

« Cassandra ! »

Mais Mikel ne réagit même pas et continua à attaquer. Si je me mettais entre eux, Mikel m’enverrais voler d’un tour de bras. Il fallait que je l’éloigne de Cassandra à tout prix. Alors je fis la seule chose qui me passait par la tête : je parti en courant vers la corne.

« Hého ! »

J’avais crié avant de me mettre à courir à en perdre haleine. Je ne savais pas trop ce que je faisais. J’espérais que les instincts de Mikel le pousseraient à me suivre … Ou dans le pire des cas, que des carrières à la corne allaient nous repérer et venir se joindre au combat, déstabilisant Mikel et laissant une chance à Cassie. Ou … Je ne réfléchissais plus correctement, ma respiration était haletante. Je ne regardais pas en arrière de peur d’être rattrapé, je fonçais tout droit vers la corne … Lorsqu’enfin je la vis, il me sembla remarquer un attroupement à l’autre bout … Alors je hurlais.

« Au secouuuurs ! »

Et je courrais de plus belle vers eux.

« Aedan est dans la zone de l'Oasis»



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Sam 26 Mar - 0:14





Début du piège J4
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Un cri dans la nuit ...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Il est 21h dans l’arène … Les tributs ont pu s’habituer à la pénombre, et ils ont eu l’occasion de voir dans le ciel qui l’arène avait condamné pendant la troisième journée. La plupart sont plutôt rassurés … La nuit qui tombe en avance ne semble pas être un « piège » si terrible en comparaison de ce qu’ils ont déjà pu vivre ici … Mais les plus malins sont sur leur garde. C’est trop beau, beaucoup trop beau. Quelque chose se prépare,c’est évident …


Un vent glacé souffle sur alors sur l’arène. Phénomène étrange, il semble venir de la corne et s’étaler sur toute l’arène, éteignant les feux des tributs qui en avaient fait, provoquant des frissons à chacun d’eux… Soudain, un cri déchire le silence et résonne comme un écho dans toutes les zones … Un cri presque … Inhumain. La température semble avoir chuté, l’obscurités’être faite plus noire … Les tributs qui ne sont pas aveuglés regardent partout autour d’eux, se demandant ce qui va leur tomber dessus … Ceux qui ne peuvent rien voir paniquent … Mais d’où venait ce hurlement d’horreur ? …Une chose était certaine : ils n’allaient pas tarder à le découvrir.

HORS RP
Explications
__________________________



Vous l’avez compris, le calme actuel dans l’arène n’est qu’un leurre … Les juges ont laissés aux tributs un moment de répit pour qu’ils s’habituent à leur tranquillité, mais ce n’était que pour mieux revenir plus tard … Une ambiance morbide s’installe dans toute l’arène … Qu’est-ce que cela présage ? Ne vous en faites pas, vous allez vite le savoir !

A partir de la semaine prochaine, des événements vont se produire dans vos rp ... Essayez donc d'être à peu près à jour (c'est à dire que in rp votre perso soit aux alentours de 21h), et si ce n'est pas possible pour vous rappelez-vous que vous pouvez poster des absences afin que vos personnages ne soient pas pénalisés et ne pénalisent par leur tribut lié :)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Jeu 31 Mar - 10:50

D6 - Mikel







Cassandra m’avait sauté dessus. Elle avait essayé de me viser avec son arc, mais j’avais réussi à l’esquiver … J’esquivais d’ailleurs toutes ses attaques avec une chance insolente ; elle semblait pourtant être beaucoup moins affaiblie que moi et beaucoup plus vive. Néanmoins, je lui affligeais plusieurs coups violent et il me semblait qu’elle perdait peu à peu de sa force … Je la frappais au ventre, puis au visage. Le sang avait giclé, me donnant l’espoir de réussir à l’achever malgré mon doigt en moins, et par conséquent de réussir également à sauver Aedan de sa propre folie.

« Cassandra ! »

C’était Aedan. Ne comprenait-il pas que cette mentor n’était qu’une terrible meurtrière, profiteuse qui plus est, qui se servait visiblement de lui pour attirer la sympathie des sponsors mais qu’elle n’hésiterait pas une seconde avant de le tuer lorsqu’il deviendrait un poids ? Je continuais à frapper Cassandra, j’essayerais de m’expliquer avec lui une fois que tout serait terminé …

« Hého ! »

Il tentait visiblement de me déconcentrer … Ce n’est qu’après quelques minutes de combat que je l’entendis crier à l’aide … Je pivotai rapidement. Merde. Que faisait-il ? Il fonçait vers la corne … Il y avait sans doute des carrières là-bas, il allait se faire massacrer. Je lançai un dernier coup de poing à Cassandra pour la sonner un peu avant de partir en courant à la poursuite d’Aedan.

« Aedan, arrête toi, tu vas te faire tuer ! AEDAN ! »




« Mikel est dans la zone de l'Oasis. Mikel arrête le combat pour poursuive Aedan. »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 11 Avr - 2:23



L'Oasis

Un choix... Et tout bascule...

Tout s'était passé tellement vite. Tout d'abord, ma flèche avait fendu l'air pour finalement manquer sa cible : Mikel avait toujours des réflexes aussi vifs et alertes que lors de son arène et son esquive avait été brillant. L'instant d'après, il fondait sur moi. L'éclat brillant de sa dague était inquiétant dans l'obscurité qui régnait autour de nous, je l'évitai d'un mouvement et lâchai mon arc pour agripper la dague encore glissée à ma ceinture. Il voulait en découdre ? Il allait voir de quoi j'étais capable.

Je me battis comme une lionne, j'étais déterminée à ne pas laisser cet imbécile qui croyait encore qu'on pouvait maîtriser quoi que ce soit ici. Je voulais qu'il comprenne que rien ne lui appartenait, aucune décision et même pas sa vie. Seulement, il était bien trop agile. Notre combat s'éternisait et lorsque mon pied se prit sur un rocher enseveli par le sable, je sentis une douleur atroce et froide déchirer mon flanc. J'avais failli. La fraicheur de la lame qui s'extirpe rapidement de la plaie fut remplacée par la chaleur du sang qui commençait déjà à teinter mon haut clair. Ma tête tourna un instant, pourtant je ripostai de plus belle. Mikel évitait mes coups comme si je n'étais qu'une gamine : la rage et la douleur me faisaient perdre toute notion de stratégie ou de gestion de ce combat. Ce qui avait fait ma force lors de ma précédente arène m'échappait et, lorsque son poignard cisailla mon visage le long de ma mâchoire gauche, manquant de quelques centimètres en aval ma carotide, je sentis un sentiment étrange m'envahir toute entière.

C'était la peur. La peur de mourir. De mourir à ce moment précis sous les coups de cet homme qui n'était rien pour moi, de cet homme qui ne savait rien de moi et qui pourtant me jugeait. Jugeait que je méritais de mourir.

Je frappais désormais avec la force du désespoir, Mikel était trop rapide. Je l'avais sous-estimé. Ou peut-être m'étais-je surestimée ? Je ne savais pas vraiment. Tout ce que je voulais c'est qu'il souffre autant que je souffrais en cet instant. Encore un coup, je lâchai un hoquet de douleur et reculai de quelques pas. Pur mouvement réflexe, je n'essayais pas vraiment de fuir. Je savais déjà que cela n'était même plus une option.  

- Cassandra !

Aedan. Ma vue était brouillée, je me sentais vacillante.

- Aedan... Sauve-t...

Mais déjà Mikel reprenait l'assaut. Une nouvelle plaie s'ouvrant à côté de la première sur mon flanc gauche. Tout allait bientôt être fini, mais je ne lui laisserais pas le plaisir de me voir l'implorer. Ah ça non ! Il devrait me regarder dans les yeux quand il me tuerait, il devrait assumer ce qu'il avait fait et s'il pensait encore que quiconque pourrait croire en lui et ses bonnes intentions après ça, il se fourrait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude ! Mes pensées étaient confuses. Seuls mes gestes continuaient leur danse. Etait-ce l'adrénaline qui me faisait tenir sur mes jambes alors que mon flanc continuait de saigner ?

- Hého !

La voix d'Aedan semblait nous appeler. Cependant, rien ne m'importait plus que Mikel. Tuer Mikel ou être tuée par Mikel. Aedan parviendrait à fuir, maintenant qu'il avait compris ce qu'il se passait réellement dans l'arène, quel genre d'homme était son "sauveur" de mentor : il pourrait peut-être trouver la force de tenir un peu plus longtemps et de mériter sa survie. Comme j'avais mérité la mienne à une époque. Il faut croire que j'avais toujours eu raison : la gentille Cassandra était une faiblesse. Un nouveau coup, je chutai au sol sans parvenir à frapper Mikel.

- Au secours !

Jamais je n'aurais prononcé ces mots. J'étais bien trop fière pour cela, bien trop arrogante aussi. Les coups cessèrent un instant, mon corps meurtri reposait sur le sable qui se teintait de la couleur du sang, faisant apparaître une ombre inquiétante. Maintenant que j'étais à terre, peut-être était-ce réellement fini ?

- Aedan, arrête toi, tu vas te faire tuer ! AEDAN !

C'est alors que je compris. Aedan attirait l'attention de Mikel pour m'aider. Je fronçai les sourcils et, dans un dernier élan, je tentais de viser le cœur du mentor du Six de ma dague effilée. Ce fut son poing qui fut le plus rapide, un coup qui frappa ma mâchoire violemment et envoya ma tête chuter sur le sable... Les grains caressaient mes lèvres entrouvertes, le goût ferreux du sang remplissait ma bouche et ma gorge. Je sentis un filet couler le long de ma joue. Devant mes yeux dansaient des ombres macabres, une silhouette s'éloignait alors que la tête me tournait.

Où étais-je déjà ? J'avais chuté lors d'une de mes chasses ? Pourquoi aimais-je tant me percher dans les arbres déjà ? J'avais dû manquer une branche et tomber, ça ne pouvait être que cela ? Ou peut-être étais-je à l'usine ? J'avais très bien pu grimper sur une machine pour tenter de voir d'où venait la panne dans la scierie, c'était totalement mon style de faire des conneries pareilles ? Que foutaient les employés pour venir m'aider ?

Puis tout s'embrouilla.

Je crois que je perdis conscience pendant quelques dizaines de secondes. Quand j'ouvris mes yeux, sentant déjà l’œdème gauche de mon visage qui tiraillait ma mâchoire et irradiait jusqu'à l’œil et m'empêchait de l'ouvrir correctement, tout redevînt clair rapidement. La souffrance rendait mon esprit plus clair. Je regardai autour de moi, personne sauf une ombre assez grande qui disparaissait déjà presque derrière la dune qui dissimulait l'oasis. Ma main glissa jusqu'à mon flanc et j'appuyais sur la blessure, il fallait absolument que j'arrive à me lever.

Aedan, Aedan... Où était-il ? Tout me revînt... Son appel au secours. Mikel le poursuivait. Avec une grimace de douleur et un léger cri, je me mis sur pieds non sans difficulté. Il fallait que je les rattrape. Mikel allait le tuer, il allait le tuer pour avoir alerter d'autres tributs... Il n'avait pas le droit de le tuer, pas alors même qu'il avait simplement voulu m'aider... Il n'avait pas le droit de le toucher, je ne le laisserais pas faire.

Je courus d'un pas peu assuré dans la direction où je l'avais vu disparaître, ramassai mon arc et le carquois au passage avant de me lancer à leur suite.

Aedan, Aedan... Cours vite... Je t'en supplie, échappe-lui et n'alerte pas les tarés de jumeaux ou d'autres carrières...

L'arc à une main, la flèche à l'autre et mon coude appuyant sur les blessures de mon flanc, je montai péniblement la dune. Mais j'étais déterminée à ne pas lâcher le gosse : je lui avais fait une promesse, on se quitterait quand il l'aurait décidé. C'était stupide de tenir à cela, mais il m'avait sauvée avec sa bêtise d'appeler à l'aide. J'avais une dette envers lui et je détestais avoir des dettes... Ou finalement, peut-être que j'étais à nouveau cette gentille Cassandra, même si ce n'était pas le moment...

J'arrivais totalement essoufflée en haut de la dune. Le sang tapait sur toute ma face gauche, le simple fait de bouger les lèvres me décrochait des douleurs horribles qui irradiaient jusqu'à la tempe et l'orbite. Mais je le voyais. Il était à une vingtaine de mètres et continuait à courir. Je ne voyais pas Aedan. La corne était en vue et deux silhouettes semblaient venir vers nous. Aedan, où était-il ? Je commençai à paniquer, je courrais à la suite de Mikel. Où qu'il soit il allait finir par le rattraper...

Alors, dès que je ne parvins plus à trouver la force de poursuivre ce mentor, j'armais mon arc et je tirai à longue distance dans sa direction. Même si ces deux silhouettes nous rejoignaient et terminaient le boulot, il était hors de question que je laisse Mikel rattraper Aedan. Je devais le protéger, comme il m'avait protégée. Je le lui devais et, plus qu'un devoir, une dette,...je désirais l'aider...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra attaque Mikel avec son arc. DEMANDE DE LANCER DE DES »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Mar 12 Avr - 20:16


Arène - Zone rocheuse centre  








J’avais commencé à courir lorsque je remarquai que Mikel ne me suivait pas. Il s’était arrêté à côté de Pearl pour … Prendre son arme. J’avais retourné mon attention sur l’Oasis ; mais je devais avouer que j’étais très surpris qu’ils n’aient pas pris cette précaution avant. Pearl aveugle, Nik aurait été plus performant qu’elle pour les défendre. Cette pensée me mis le doute … Pearl lui faisait-elle réellement confiance ? Je devrais en avoir le cœur net plus tard.

Je continuais à courir et mes pieds rencontrèrent le sol beaucoup plus mou et sableux de l’Oasis. C’est le que je vis la scène ; Cassandra était à terre, facilement à une cinquantaine de mètres. Je ne la distinguais pas parfaitement … Mais elle avait l’air particulièrement mal en point. Mikel devait vraiment être un adversaire terrible, et je me surpris à me demander si nous avions eu une bonne idée … Serions-nous à la hauteur ? Il était trop tard pour penser de cette façon. Mikel courait vers nous. Je jetai un bref coup d’œil derrière pour voir que Nik me suivait de près. Je rangeais rapidement ma hache : avec une bête pareil, autant éviter le combat rapproché tant que possible, et je sortis mon arbalète. Et la soudain, il vacilla. Un regard vers eux me fis comprendre que Cassandra venait de l’atteindre avec une flèche. Parfait : nous allions le prendre en sandwich. Je me penchais légèrement pour viser, et ma flèche parti.


"Nate  est dans la zone de l'Oasis
Nate attaque Mikel : DEMANDE DE LANCER DE DES "





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Mer 13 Avr - 11:27

Je courais juste derrière Nate, lorsque le sol changea sous nos pieds, nous venions d'atteindre l'oasis.
Soudain, je vis le mentor courir vers nous, et Cassandra au sol, blessée sans doute, puisque nous n'avions pas entendu le canon. Mikel semblait prêt à se battre, et je me dis que nous ne serions pas trop de deux pour nous en occuper.

Je sentis immédiatement l'adrénaline couler à flot dans mes veines. Moi aussi j'étais prêt au combat.
Et même je le désirais. J'étais redevenu un carrière.

Comme au ralentis, je vis Mikel trébucher, atteint par une flèche de Cassandra, qui n'était donc pas si gravement blessée.
Dans le même temps, je vis Nate armer son arbalète. Bien, de quoi ralentir sérieusement Mikel avant de passer au corps à corps.

Sans ralentir, je le doublais alors et continuais de courir aussi vite que possible.

Mon plan était simple, prendre Mikel à revers après que Nate aurait lancé la première flèche de son arbalète, pour lui couper tout retraite

Je m'approchais alors à vive allure du Mentor, mon poignard bien en main, prêt à faire couler le sang.
Prêt à tuer...


Nick  est dans la zone de l'Oasis
Nick attaque Mikel : DEMANDE DE LANCER DE DES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Ven 15 Avr - 19:07

D6 - Mikel







Aedan avait couru tout droit vers la corne. Le temps que je m’en rende compte, il avait déjà disparu derrière la dune. J’avais à peine eu le temps de donner un dernier coup à Cassandra et de partir à sa poursuite avant de voir apparaître deux silhouettes qui remplacèrent rapidement celle de mon tribut. Des carrières. Mon ventre se noua. L’avaient-ils déjà tué ? Non. Non, je l’aurais entendu crier … N’est-ce pas ? Mais alors que je courrais dans leur direction, ma course se stoppa net alors que je ressentais une douleur vive et forte dans l’épaule. Je lâchais un cri. Je pivotai rapidement pour constater que Cassandra se tenait dressée au loin, l’arc en main. Elle n’abandonnerait jamais. Ma seule chance d’avoir Aedan était de l’achever, il n’y avait aucun doute là-dessus. Mais alors que j’allais faire demi-tour, un coup encore plus violent m’atteignit dans le flanc. Je tombai à genou. Je perdais beaucoup de sang, et je sentais déjà mes forces m’abandonner. Un regard en l’air me fis prendre conscience que l’autre carrière m’arrivai dessus. Il allait falloir réagir vite. Si je sortais la flèche, je risquais de me vider de mon sang : dieu seul savait ce que ce tir avait touché. Mais je ne pouvais pas me battre ainsi. D’un coup sec, je coupais le bout de la flèche qui dépassait : elle ferait d’énormes dégâts si quelqu’un me la renfonçait. Je vis alors le carrière arriver, et je roulais sur le côté pour éviter son attaque. Parfait ; il pourrait peut-être me servir de bouclier. Je me relevai rapidement et fonçai sur lui, couteau en avant. Je ne partirais pas sans me battre … Si ce n’était pour moi, au moins pour mes tributs.


« Mikel est dans la zone de l'Oasis. Mikel riposte à Nikolai. DEMANDE DE LANCER DE DES »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Ven 15 Avr - 19:20


Arène - Zone rocheuse centre  








Je venais de voir la scène se dérouler sous mes yeux. Mikel était au plus mal. La flèche de Cassandra l’avait eu de plein fouet, et lorsqu’il avait pivoté pour voir d’où elle venait ou le confirmer, j’avais surenchéri. Il s’était alors écroulé, et Nikolai s’était précipité pour le frapper.

« Nikolai ! »

Merde. Qu’est-ce qu’il foutait ? Le mec était à terre, on pouvait l’avoir sans problème de loin. Peut-être voulait-il être celui qui revendiquerait le meurtre ; il aurait suffi de le dire, je le lui aurais volontiers laissé. Mais on pouvait l’avoir de loin en sandwich entre Cassie et moi, et lui fondait dans le tas. Alors c’était bien noble, mais il risquait non seulement de se faire tuer (ce qui, à la rigueur, ne m’aurait pas dérangé s’il n’avait pas été lié à Pearl) mais il risquait en plus de me cacher la visibilité pour tirer. Il risquait de se prendre une flèche perdue. J’avançai un peu pour gagner en visibilité, mais déjà Nikolai se retrouvai avec le couteau de Mikel planté je ne sais où. Merde. Remerde. Pearl. Je ne réfléchis pas à ce que je faisais et me précipitai au cœur du combat pour éviter de perdre ma co-tribut pour une erreur de débutant. Mais j’étais vert : on l’avait ! Je sorti alors ma hache et tandis que Mikel retirait son couteau de Nik, j’attaquais à mon tour le mentor.


"Nate  est dans la zone de l'Oasis
Nate attaque Mikel : DEMANDE DE LANCER DE DES "





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Sam 16 Avr - 13:43

D6 - Mikel







Je n’avais rien compris la scène. Je n’avais rien compris à l’arène. La mienne avait été très différente de celle-ci. La dernière fois, je n’étais qu’un gosse qui s’était porté volontaire par pur égoïsme ; pour l’argent, pour son père, par peur de décevoir son district …. Et j’avais survécu. Cette fois, c’est encore moi qui avais voulu y participer, mais pour des raisons différentes, nobles … Pour en sauver d’autres. C’était ma décision … Et cette fois j’allais mourir. Je pouvais le sentir alors que le carrière du un se précipitait vers moi. Si faible … Je ne tiendrais pas longtemps. J’espérais avoir le temps de le blesser à mort avant de partir. Je jetai un regard à Cassie … Je n’allais pas pouvoir l’avoir. Je n’allais rien pouvoir faire … Alors que la lame du jeune gaillard s’abattait sur moi, je relevai les yeux vers lui et mon regard se plongea dans le sien, mais ce n’était pas ses yeux que je voyaient …

C’était ceux de mon père. J’avais onze ans, nous étions en pleine forêt et il m’entraînait. Cet entrainement qui plus tard lui coûterait la vie. Il levait son bâton vers moi en me disant « encore mon fils ! Les carrières ne se fatigueront pas ». Aurait-il honte lorsqu’il saurait que ce serait finalement l’un d’eux qui aurait eu raison de moi ? Mais soudain l’image se flouta et ce fut l’image de Shanna qui apparut. Elle me félicita d’avoir gagné les jeux, me disait que mon parcours avait été exemplaire et qu’elle était très fière. Elle est jolie, avais-je songé alors. Puis j’avais vu ses vices, à force d’être enterrée au Capitole. J’allais y être enterré à ma manière aussi.

Mes yeux s’adaptèrent alors, et ce fus bien ceux du carrière que je vis. Un carrière peut-être, mais au fond un gamin comme les autres ici. Je ne lui en voulais pas, il devait faire ce qu’il devait pour survivre. Mes tributs étaient toujours en vie, et je partais sur cette idée. La douleur était atroce, et des larmes roulaient sur mes joues. J’aurais voulu rester digne, mais ce n’était pas des larmes de tristesse ou de peine … Mon corps avait déjà commencé à partir et à cesser de me répondre. Vahine … J’espérais qu’elle s’en sortirait, qu’elle était cachée quelque part. Mais Aedan était là, et Cassandra allait lui faire du mal. Dans un élan de désespoir, j’ancrais mes yeux dans ceux du jeune homme … Ils imploraient.

« Ne le laisse pas … Avec elle … »

Ma respiration était rapide et douloureuse. Je ne sentais plus mes jambes … Le garçon me répondit je crois, qu’il le protégerait. Ou peut-être pas ? Puis il m’avait fixé. Je voyais ses lèvres bouger sans comprendre ce qu’il disait, lorsque soudain, je ressenti une violente brûlure à la gorge. Puis tout devint noir.


« Mikel est mort. »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Sam 16 Avr - 23:55





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nate venait de porter le coup de grâce à Mikel, le mentor du district 6. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors 21h45.  Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé. Mais alors que certains ignorent simplement ce son et que d'autres cherchent à deviner le visage qui se cache derrière ou prie pour que ce ne soit pas un être aimé, un second coup retentit, à quelques minutes d’intervalle.

Il est 21h50 lorsque Joss met fin aux souffrances de Vahine.

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lequel le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Dim 17 Avr - 20:08


Arène - Zone de l'oasis  








Ma lame avait frappé juste. Nik était quelques mètres plus loin, Cassandra sans doute encore plus loin, mais je n’y pensais pas à cet instant. Mikel s’était retourné au moment où j’avais frappé, et ma hache avait atterri en pleine poitrine. Il avait alors plongé ses yeux dans les miens, et j’avais été complétement incapable de m’en défaire pendant de longues secondes. Il hoquetait, et des larmes roulaient sur ses joues. Etait-ce à cela que j’allais ressembler lorsque mon tour viendrait ? Je déglutis un instant alors que sa main se posait sur la mienne dans un effort désespéré pour se raccrocher.

« Ne le laisse pas … Avec elle … »

Il souffrait. Alors que je retirais ma lame de sa poitrine, je le fixais une seconde avec toute l’hypocrisie du monde avant de répondre.

« Je vous le promets. »

C’était un mensonge éhonté. Mes seules priorités étaient Amy et Pearl ; rien d’autre. Cassandra ferait bien ce qu’elle voulait du gamin. Mais je m’imaginais bêtement que cela l’aiderait à partir serein. Alors, je pris ma hache et je lui tranchais la gorge pour mettre fin à ses souffrances. Le canon tonna presque immédiatement, et après un dernier regard vers ce qui était maintenant un cadavre, je me redressai. Je voyais déjà Nikolai se relever. Je parcouru la distance qui me séparait de Cassandra avant de lui tendre la main.

« Vous pouvez marcher ? Le petit est à la corne en sécurité.»

J’avais décidé de prendre les devants sur sa question. Alors que je l’aidai à se relever, je lançai un regard à Nikolai.

« Vous … »

Mais là, un second coup de canon retentit. Mes yeux passèrent de Cassandra à Nikolai. Qui était encore debout ; Pearl allait donc bien. Mon cœur manqua un battement. Amy.

« Il faut repartir à la corne. »

Ma voix était plus paniquée que je ne l’aurais voulu. Je leur jetai un regard avant de me tourner vers la corne. Il fallait y aller et vite. Vu l’état de Cassandra, on n’allait pas aller à vitesse grand V. Je la fixai un instant.

« On se retrouve à la corne, je pars devant pour m’assurer qu’ils vont tous bien. »

C’était à la fois une question et une affirmation ; mais je n’attendais pas de réponse. Ils comprendraient sans doute que la priorité était nos « faibles » à la corne. Je me mis alors à courir en direction de la pyramide. Mon cœur battait la chamade … Je ne savais pas ce que je ferais si quelque chose était arrivé à Amy …

"Nate  est dans la zone de l'Oasis et passe dans la zone de la corne d'abondance "




_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 18 Avr - 12:19

Un coup de canon retentit.
Je n'eus pas besoin de me servir de mon couteau, car Mikel n'eut aucune chance de s'enfuir. Le coup de Nate fut précis et... fatal.
Je m'approchais simplement pour voir la mare de sang s'étendre sous Mikel. Je me sentais vide, sans émotion. Je me disais que j'aurais dû ressentir quelque chose, du soulagement, du dégoût, de la tristesse... Quelque chose.
Mais je restais planté là, devant ce cadavre à la gorge béante, et je ressentais rien.

J'entendis alors Nate parler à Casandra, et je me retournais :

- Vous pouvez marcher ? Le petit est à la corne en sécurité.

Je me dis brièvement que cette Edition était vraiment étrange.
Quelle année avait vu autant de carrières protéger des tributs plus faibles ?

Mais soudain, un second coup de canon retentit, et je sentis mon sang se glacer.
Le groupe de la corne ? Étaient-ils en sécurité ?
Pearl n'avait rien, puisque j'étais là, ce qui était plutôt rassurant.
Je me tournais néanmoins vers Nate. Il ne fallait pas traîner ici, mais trouver au plus vite les jumeaux maintenant.

- Il faut repartir à la corne. On se retrouve à la corne, je pars devant pour m’assurer qu’ils vont tous bien. dit alors Nate.

Je le regardais un instant avec surprise, avant de comprendre que Cassandra n'était pas encore en état de courir.
Il avait raison, mieux valait que l'in d'entre nous retourne à la Corne le plus vite possible

je lui lançais simplement :

- Si danger, tu siffles !

Au besoin, je pourrais laisser Cassandra et le rejoindre en quatrième vitesse pour le soutenir....


Nick  est dans la zone de l'Oasis et passe dans la zone de la corne d'abondance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Ven 22 Avr - 1:33



L'Oasis

Un choix... Et tout bascule...

Un goût ferreux dans ma bouche, le sang continuait à s'engouffrer entre mes lèvres dont l'une était fendue. Je me sentais souffrante, chaque blessure me lançait et mon flanc était vraiment la pire des tortures : à chaque mouvement, l'impression que la lame de Mikel s'enfonçait encore et encore ne me quittait pas. Je maudissais Mikel, je le maudissais à chacune de mes foulées, à chacune des douleurs qui cisaillaient mon corps meurtri. Alors quand la flèche partie et que je la vis fendre son corps de part en part, j'eus un sourire mauvais.

Vengeance. C'était de la vengeance. Et je la savourais.

Un carreau vînt rejoindre le premier projectile. Avec mon esprit embrumé, j'en avais presque oublié les deux carrières qui courraient vers Mikel et moi. Maintenant qu'il était plus proche, je pouvais distinguer la carrure de Nate derrière l'arbalète : techniquement, l'alliance n'était pas tout à fait rompue, j'avais une chance de m'en sortir si je la jouais fine. J'armais à nouveau mon arc en faisant quelques pas de plus vers Mikel quand je vis l'autre carrière se jeter sur Mikel. Et merde. Encore un carrière qui voulait jouer des muscles au lieu de laisser ceux qui avaient un minimum de plomb dans le crâne finir le boulot. Franchement, aller au contact alors que Nate et moi-même réussissions à le tirer comme un lapin, c'était...idiot... Bon, on ne pouvait pas tout avoir me diriez-vous... Quoi que Nate était peut-être celui qui contredisait mes dires mais il n'en devenait que plus dangereux...

Mes pensées s'égaraient, se mélangeaient. Je n'étais pas tout à fait moi-même, la douleur déformait ma perception de la réalité. La chaleur me paraissait suffocante alors que la nuit était tombée depuis un moment et que le froid qui l'accompagnait pesait sur l'arène. Alors pourquoi la sueur dégoulait-elle de mon front ? Elle caressait ma joue gauche, endolorie. Je secouai la tête et regrettais immédiatement ce geste, la blessure sur mon visage n'était pas plus supportable que les autres. Mes mains tremblaient, la flèche vibrait contre le bois de l'arc. Mikel et l'autre carrière, sans doute le mec du Quatre, celui qui avait fait faux-bond à l'alliance dès le départ en préférant rester avec sa petite blonde fragile, continuaient à se battre. Je ne pouvais pas tirer en étant sûre d'atteindre Mikel. J'aurais tout aussi bien pu toucher l'autre. Est-ce que cela m'aurait dérangé ? Pas tant que cela au final...

Je m'apprêtais à lâcher ma flèche quand Nate rejoignit le corps à corps armé. Visiblement, il ne voulait pas tuer l'autre carrière et si je voulais que l'alliance tienne d'une façon ou d'une autre, il valait peut-être mieux que je ne tue pas son nouveau copain - ou toutou de compagnie, c'était à voir par la suite quel était vraiment leur lien. Pour l'instant, ce dernier élément n'était pas clair dans mon esprit même si j'avais la vague sensation que ça pouvait être relatif à l'autre blonde, celle du district Un : mais je n'arrivais plus à me souvenir pourquoi. Ma tête continuait à battre. Je me rapprochais encore d'eux, prudemment, quand je vis Nate lever une hache. Le sang gicla. Je baissai mon arc sans pour autant lâcher la flèche dans le doute de ce qui allait se passer désormais.

Le canon sonna. C'était fini. Fini de Mikel, le grand vainqueur du District Six. Mort de la main d'un jeune carrière qui ne connaissait rien à la vie... Même si je doutais que Mikel y ait compris quoi que ce soit lui aussi.

Même moi, j'étais stupide. J'avais eu mon frisson, j'avais failli mourir pour ce frisson et peut-être même allais-je mourir comme Mikel... Nate se releva. L'autre carrière, dont le prénom Niko quelque chose me revenait vaguement à l'esprit, en fit de même. Il paraissait blessé, sans doute le dernier coup de maître de Mikel. Bien. S'ils décidaient de m'attaquer, je tirerai d'abord sur le faible puis...

Un pas venait de tirer la peau de mon côté gauche où le sang avait presque réussi à coaguler, la plaie s'était encore étirée et je lâchai un juron entre mes dents. Il était hors de question que je paraisse faible même si je pouvais presque sentir mes jambes céder sous mon poids.

Et elles cédèrent lorsque je tentais un pas de plus. Les genoux dans le sable, la tête embrumée, les larmes aux yeux, je me faisais violence pour me pas m'évanouir. J'avais fait bien trop d'efforts pour aider Aedan et supprimer Mikel, je n'aurais pas dû. Une rage folle m'envahissait : je n'avais pas le droit d'être aussi faible, j'étais de ces femmes fortes qui ne lâchent rien et me retrouver ainsi affalée dans le sable n'avait rien de glorieux.

Une ombre approchait. C'était la carrure imposante de Nate. Je serrai dans mon poing l'arc sans parvenir à le relever, je n'en avais plus la force même si j'espérais être capable de le braquer dans un dernier sursaut s'il venait à m'attaquer. J'étais si vulnérable, ça aurait été si facile pour lui de me donner le coup de grâce. Pourtant, c'est une main qu'il tendit vers moi. Je la regardais avec étonnement, mes muscles tendus me faisaient encore plus souffrir. Puis je lâchai un petit soupir en agrippant sa main et en me relevant pour tenter de paraitre en meilleur point que je ne l'étais.

Mes lèvres s'étaient déjà ouvertes quand il répondit à la question silencieuse que j'avais posée :

« Vous pouvez marcher ? Le petit est à la corne en sécurité.»

A la corne... Pourquoi l'avaient-ils envoyer "à la corne" ? Et qui y avait-il d'autre "à la corne" ? Et elle n'avait pas cramé "la corne" ? Tout dansait dans ma tête...

- D'accord Nate... C'est une bonne chose, Mikel était taré...

Qu'est-ce que je racontais... J'étais totalement à côté de la plaque. Nik nous avait rejoint, je vis Nate lui adresser un regard. Alors comme ça c'est maintenant que mon sort se jouait.

« Vous … »

Le canon. Il tonna à nouveau. Un silence glacé s'installa entre nous, notre regard fureta sur chacune de nos ombres : nous étions toujours debout. Aedan.

« Il faut repartir à la corne. »

Nate avait brusquement changé de comportement. Ma présence ou non ne l'intéressait soudainement plus. Qui était donc à la corne pour qu'il semble paniquer de cette façon ? Sa co-équipière niaise et peu diplomate ? Cela était possible... Après tout, elle n'était pas encore morte. Peut-être même était-ce parce que l'autre bodybuildé du Quatre était toujours en vie... Si mes bribes de souvenirs étaient exacts, ils étaient liés lors du changement...

Mais je m'en fichais au fond. Aedan. Ce coup de canon pouvait très bien être pour lui. Qui sait avec quels autres tributs il était resté à la corne... Si cela se trouvait, cela n'était qu'un piège, une mascarade pour m'attirer. J'aurais mieux fait de ne pas y aller...

« On se retrouve à la corne, je pars devant pour m’assurer qu’ils vont tous bien. »

Il continuait à parler vite, on sentait la peur dans sa voix. Aurait-il été si bon acteur ? Après tout Sélène était excellente à ce jeu, peut-être savaient-ils tous être aussi hypocrites dans les districts supérieurs, d'où le fait qu'ils arrivaient à se mettre dans les bons papiers du Capitole. Je divaguai. Aedan, il fallait que mes pensées se fixent sur lui mais j'avais trop mal pour rester sensée.

Sans attendre une réponse, Nate s'était élancé vers la corne pendant que Nik lui donnait une instruction :

- Si danger, tu siffles !

Il allait falloir le suivre, même si cela n'était pas l'idée du siècle dans mon cas. J'étais vulnérable, faible, blessée. Il fallait l'admettre, je ne devais plus être aussi télégénique qu'habituellement mais mon image était le cadet de mes soucis. Je devais aider Aedan, le venger même ou tenter de le faire si un de leurs protégés avait touché au mien. Personne n'avait le droit de tuer Aedan, personne. Pas tant qu'il était sous ma garde, c'était une question de fierté et l'orgueil était plus fort que la plus abjecte des souffrances.

- Manquait plus qu'un coup de canon... sifflai-je entre mes dents.

Je prenais une grande inspiration avant de regarder Nik en remarquant le sang qui devait résulter d'une blessure due à son combat avec Mikel :

- Ca va aller ? lui demandai-je plus par réflexe que par réelle attention. Manquait plus qu'un coup de canon... il faut qu'on le suive, ça va aller ? sifflai-je entre mes dents.

Ok, j'étais complètement conne de lui demander cela alors que c'était moi qui était dans un état déplorable. Mais ça me donnait l'impression de maîtriser la situation, de gérer encore un minimum cette arène qui était partie en cacahuète avec cet imbécile de Mikel et ses réflexes surhumains...

- Allez, go !

Je réajustai sur mes épaules le sac qui ne les avait pas quitté depuis que j'avais voulu quitter l'oasis avec Aedan, avant que Mikel ne surgisse de nul part tel un mauvais croque-mitaine. Je me soignerai plus tard, pour l'instant le plus important était de retrouver Aedan et de m'assurer qu'il allait bien. Je lui devais bien cela. Nerveusement, je rangeai la flèche dans mon carquois, l'arc à mon épaule et commençai à courir. Une dizaine de mètres, puis une vingtaine. Je soufflais comme un bœuf, les larmes embuaient mes yeux, ma main droite se serrait près de ma dague prête à la dégainer au moindre mouvement brusque dans ma direction de l'autre carrière que je ne connaissais pas suffisamment pour lui accorder ne serait-ce qu'un millième de ma confiance.

- Toi c'est Nik, c'est bien cela ? lui dis-je alors que la corne apparaissait dans notre champ de vision. Comment ça se fait que tu aies rallié l'alliance au final ? Je marquai une pause entre deux respirations rauques qui suivaient mes foulées saccadées, je m'arrêtai de courir et ajoutai : Sans indiscrétion  bien sûr...

Ma voix s'était voulu un peu subtile, d'un ton entre le sensuel et le provoquant. Je lui souris, puis je repartis en prenant garde qu'il continue de courir à mes côtés et non derrière moi : pas question qu'un couteau me soit planté dans le dos...

En attendant ses réponses, si tant est qu'il me les fournisse, je continuai à courir avec les plus grandes foulées que mon corps pouvaient supporter, bien loin de mes aptitudes habituelles... Tout en priant intérieurement que ma parole n'ait pas été bafouée par ce coup de canon : Aedan, toi aussi je te protégerai.

« Cassandra passe dans la zone de la corne. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Ven 20 Mai - 16:22





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Deux coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Cassandra venait de porter le coup de grâce à Kol du district 2. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé. Mais alors que certains ignorent simplement ce son et que d'autres cherchent à deviner le visage qui se cache derrière ou prie pour que ce ne soit pas un être aimé, un second coup retentit, à une vingtaine de secondes d’intervalle.

Quelqu'un venait de succomber dans l'arène... A nouveau la peur gagnait les tributs, elle envahissait chaque parcelle de leur corps et de leurs pensées : elle les dévorait. Une seconde personne venait de tomber, sous le coup d'un tribut ou sous le sadisme des Juges... Qui était-ce ? Peut-être un être cher ?...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Dim 29 Mai - 23:12





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Quatre coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Aedan venait de porter le coup de grâce à Nolan du district 9. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé. Mais alors que certains ignorent simplement ce son et que d'autres cherchent à deviner le visage qui se cache derrière ou prie pour que ce ne soit pas un être aimé, un second coup retentit, à une vingtaine de secondes d’intervalle.

C'est en effet Thalia qui tombe à son tour. Rester liés n'était sans doute pas le choix le plus judicieux pour eux ...

Mais alors que tous s'interrogent sur l'identités des personnes tombées, un nouveau coup tonne à nouveau dans la nuit. C'est Amy qui a porté le coup fatal cette fois ... Et c'est Pearl qui en a fait les frais. Là encore, à quelques secondes d’intervalle à peine, un autre coup sonne. C'est une vraie hécatombe. Nikolaï, lui aussi lié à Pearl, vient de tomber.

Plus aucun tribut n'est lié à présent dans l'arène ... Se délier semble donc après "coup" (sans mauvais jeu de mot) avoir été une sage décision de la part des survivants ...

L'Expiation peut continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui sont les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laisse que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Sam 11 Juin - 13:04





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Un coup de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Cassie venait de porter le coup de grâce à Joss du district 2. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé.

L'Expiation peut continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui sont les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laisse que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Dim 24 Juil - 19:59





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games







[table][tr][td]

Un coup de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nathanaël venait de porter le coup de grâce à Cassie du district 7. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé.

L'Expiation peut continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui sont les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laisse que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes ...

[/td]
[/tr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   Lun 1 Aoû - 12:34

Agir

Jour 4 - Oasis (centre)
Sujet précédent : Jour 4 - Corne d'Abondance

I remembered black skies, the lightning all around me. I remembered each flash as time began to blur ; like a startling sign that fate had finally found me. And your voice was all I heard that I get what I deserve.
So give me reason to prove me wrong, to wash this memory clean. Let the floods cross the distance in your eyes. Give me reason to fill this hole, connect the space between. Let it be enough to reach the truth that lies across this new divide. ▲ Linkin Park




La décision d’Aedan était prise : il ne me suivait pas.
Je le compris quand, lorsque je posai le premier pied hors de la Corne et que le canon tonna. Encore un. Cette arène avait perdu tout sens pour moi et me laissait totalement dépourvue et désarmée. La seule chose qui n'échappait pas à ma raison était cet interminable orage s’était abattu et qui enchaînait les tonnerres sans pour autant nous livrer d'éclairs. Le gosse était vivant, pas pour longtemps, et je l’étais aussi ; c’était la seule chose qui m’était certaine. Cela et l’horrible bête qui était à la Corne et vers laquelle Aedan se précipitait.
Je détournai le regard, qui de toute façon ne portait pas loin dans cette nuit noire, et m’en retournai vers le fond de la zone. Je ne savais pas réellement où j’étais.
Tandis que je trottinai vers le fond de la zone, je sentis le calme m’entourer jusqu’à envahir mon cœur pour faire taire sa panique. Je me mis doucement à marcher, commençant enfin à réfléchir sur notre situation.
Que s’était-il passé ? Avec Nathanaël nous nous étions rendus à la Corne, et nous y avions retrouvé nombre de Tributs ; quand Cassandra et lui étaient partis, et que les spectres étaient apparus, et que le canon avait commencé à résonner pour ne pas s’arrêter, tout s’était précipité et les morts s’étaient empilés. J’avais tué Pearl. Sans gêne, sans regret.
Et dans ce calme ambiant qui suivait ma marche, une question subsistait : avions-nous tous été alliés ?
Non. Je ne m’étais fait aucune illusion et je me demandais si la plupart d’entre eux étaient morts en s’imaginant que nous les avions trahis. Que je les avais trahis. Je n’avais pourtant trahi aucun de ces Tributs, je n’avais pourtant brisé aucune promesse d’alliance : tout n’avait été qu’un écran de fumée sur lequel avaient dansé des illusions. Seuls des crétins auraient pu croire que ces ombres avaient été une réalité.
Ces Tributs avaient des crétins, et la sélection de l’arène avait frappé.
Mon pied éclaboussa les alentours et je m’arrêtai, laissant ma vue peu à peu s’habituer pour découvrir une vaste étendue d’eau surmontée de grands arbres, que je distinguai trop peu – au moins, ce n’était pas un de ceux de la jungle, j’étais certaine.
Mais il y avait de l’eau. Bon sang, que j’étais assoiffée après cet enchaînement d’aventures, et je n’hésitai pas un instant : je me penchai pour boire, ma dague à portée de main.


©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 4 - Oasis (centre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 4 - Oasis (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Dunes et temple en ruine-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit