Partagez | 
 

 Jour 4 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 5 Juin - 21:35







Mes yeux étaient restés de longs instants fixés sur ce que je venais de faire. Le sang coulait à flot de la plaie que je venais d’infliger, et en quelques secondes, Nolan était tombé inanimé sur le sol. Thalia n’avait pas tardé suivre. Je fixais les deux corps, interdits. C’était … Moi ? Moi qui avait fait ça ? Mes yeux semblaient incapables de se détacher de la scène …

Ce n’est que les deux coups de canons qui suivirent qui me sortirent de ma torpeur. Je levais seulement les yeux vers Amy, pour voir qu’elle avait réussi elle aussi … Elle avait eu Pearl. Le second coup était donc sans doute … Nikolai, l’autre carrière. Les trois corps étaient par terre, autour de nous, j’avais l’impression de me tenir sur un cimetière. Lorsque mes yeux trouvèrent ceux d’Amy, ils se remplirent de larmes et je fonçais sur elle pour l’entourer de mes bras. J’avais besoin d’être rassuré, qu’on me dise que c’était bien, que c’était ce qu’il fallait faire … Parce que … Je n’en étais plus très sûr …

J’avais relevé les yeux vers elle, j’étais tout tremblotant. Je ne me rendais pas bien compte de ce qui c’était passé, ici ou ailleurs. Je n’avais pas compté les coups, mais je savais une chose : il y avait eu des morts. Je ne savais pas qui avait gagné, mais si c’était les jumeaux, ils venaient peut-être vers nous à ce moment précis …

« Amy … Amy qu’est-ce qu’on fait … ? »

Je ne savais plus rien. Cassandra allait-elle revenir ? Devais-je rester avec Amy ? Si Cassandra n’était plus … Je n’osais pas y penser. Mais il le fallait. Je ne pouvais être seul, je ne savais pas. Et si j’étais à présent orphelin, Amy était la seule bouée de sauvetage qui pourrait m’empêcher de me noyer. Elle était plus forte qu’elle n’en avait l’air …

« On devrait partir … »



"Aedan est à la corne d'abondance. "

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Sam 11 Juin - 13:03





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Un coup de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Cassie venait de porter le coup de grâce à Joss du district 2. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé.

L'Expiation peut continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui sont les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laisse que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 12 Juin - 18:10





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Amy et Aedan]
__________________________


Tu n’es plus sûr. Cela fait maintenant un bon moment que ce spectre te hante … Quelque part au fond de toi, tu sais qu’il n’est en rien la personne qui tu appréciais tellement. Tu es dans une arène, ce n’est pas la première que tu vois ce qui s'y passe, tu en as regardé à la télévision … Alors tu sais bien que la plupart des choses ici ne sont pas réelles. Tu peux presque voir Selena sur son écran, expliquer que ces « fantômes » sont en fait des hologrammes, dont la voix a été programmée par les juges, se servant de toutes les caractéristiques qu'ils ont pu repérer pour les rendre plus vrais que nature. Mais voilà, tu n’es pas derrière un écran. Cette personne en face de toi, tu voudrais qu’elle soit réelle, tu donnerais tout pour qu’elle ne soit pas morte et qu’elle soit bien là, à tes côtés. Tu serais chez toi, tu hurlerais sans doute à quel point ce tribut est idiot de ne pas voir que ce n’est qu’une énième manipulation des Juges. Mais tu n’es pas chez toi. Tu y crois sans vraiment y croire … Tu voudrais tellement que ce soit vrai …

Et bien, crois-le ou non, mais les juges ne vivent que pour te servir. Soudain, sa main s’approche de toi. Tu  sais bien qu’elle va te traverser, mais tu la laisse approcher. C’est étrange … Tu peux presque sentir sa présence … Et alors que sa main te touche, un frisson te parcourt. Tu peux la sentir. Sa peau froide, ce contact …Réel. Trop réel. Soudain, ses yeux te fixent, et son visage se déforme, se reforme, et juste comme ça son corps semble se former, sous tes yeux. Matériel.
 
Le spectre a toujours la forme de l’être aimé, mais il se tait. Il te fixe, les yeux plein de colère. Le temps des paroles est révolu. Voilà le moment qu’il attendait depuis le début : celui de réclamer son dû. Son corps est retourné à la terre par ta faute, et il vient réclamer sa vengeance. Tu n’as pas le temps de réagir que déjà, le spectre t’attaque. Quelle horreur de le voir se retourner contre toi de cette façon … Mais il faut reprendre tes esprits, car le combat commence …

***

HRP

Vous l’aurez compris, on passe à la phase suivante du piège. La solution pour les faire disparaître était le feu. Seule Chloé et Jason évite donc la matérialisation des spectres. Amy, Aedan, Cassie et Nathanaël, vous voyez le spectre apparaître devant vous. La fuite n’est pas possible, il vous faut le combattre. Le spectre a 50 pvs. Il a les compétences suivantes :

Force : 5
Coordination : 1
Corps à corps : 4
Combat armé : 0

Le combat ne peut s’achever que par sa mort … Ou la vôtre.
Cependant, afin que le combat soit relativement équitable pour tous, sachez que seules vos attaques seront jouées de façon « normale » (avec les pertes de points infligées par vos perso). Pour les spectres, nous nous servirons des dés uniquement pour savoir s’ils vous touchent ou pas, mais pas pour calculer les dégâts. Chaque fois qu’un spectre vous touche, vous perdrez 10 pvs.

Bonne chance

Les admins.

Note : Pour le 1er tour, le spectre touche Aeden et lui enlève 10 pv. Amy parvient à éviter le coup de justesse.


Dernière édition par Maître du Jeu le Lun 13 Juin - 20:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 12 Juin - 23:28




SHOW MUST GO ON








Alors qu’un nouveau coup d’Amy m’atteint, je me demande ce que les gens se souviendront de moi. Les Capitoliens, les habitants des districts pour qui je me suis donnée en spectacle. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est la chose qui m’importe le plus là, maintenant. Une carrière prometteuse, parmi les favorites, qui a déçu leurs attentes ? Une tribut parmi les autres qui n’a pris que de mauvaises décisions, qui a tenu aussi longtemps avec de la chance et qui mérite une telle mort, trahie par une de ses alliées ?

La douleur m’empêche d’entendre le coup de canon résonner pour Nolan, puis pour Thalia.

Je me rends compte alors que je n’en avais rien à faire, de ce que les gens penseront de moi, après ma mort. Peut-être y avais-je accordé trop d’importance jusqu’à maintenant, maintenant que j’ai la certitude de mourir. Peut-être était-ce la cause des erreurs qui m’avaient conduit jusqu’ici. Si je m’étais entraînée au centre, si je m’étais portée volontaire, si j’avais tant tenu à m’allier avec des carrières c’était pour faire honorer le statut que je voulais respecter, c’était peut-être un peu trop pour les autres, en fonction de ce qu’ils allaient penser de moi mais ce n’était pas forcement les choix les plus stratégiques.

Pas un instant je ne pense à fuir, ou à implorer sa pitié, pour avoir la vie sauve. Si je devais mourir, j’ai toujours su que ce serait avec honneur. Il était temps que je fasse quelque chose correctement dans cette arène. Alors je décide de me battre, jusqu’au bout.

Ce qui m’importe vraiment, à cet instant, c’est ce que se souviendrons de moi les gens qui comptaient pour moi. Des noms viennent spontanément. Kyle ne sera pas fier de moi, mais je n’en avais pas grand-chose à faire. Quant à Channelle, j’espérais que la tristesse de perdre une amie –j’osais me considérer comme telle- serait plus grande que la déception de me voir perdre alors qu’elle risquait gros pour me laisser sa place.
Mes pensées pour ma mère sont très furtives. Je savais qu’elle serait triste, mais elle surmontera sans difficulté ma mort. Je ne sais même pas si elle m’avait cru capable un jour de gagner.

Je ne sais pas si les coups que je porte atteignent Amy. Cela ne m’empêche pas de continuer, de frapper aussi fort que je le pouvais, avec la rage de n’avoir rien à perdre. On avait beau nous apprendre tout ce dont on avait besoin pour survivre dans l’arène, jamais on ne pouvait nous mettre dans une telle situation, celle où chacun de tes coups définit non pas l’issue du combat mais ta survie ou ta mort prochaine.

Je ne peux m’empêcher alors de penser à Coralie. Elle sera là pour supporter maman, elles se supporteront mutuellement. Il le faut, et je me raccroche désespérément à cette idée. Je ne sais pas si Coralie serait capable de s’en sortir toute seule. Peut-être que Channelle l’aidera. Mais j’espérais au plus profond de moi que ma mort ne l’empêchera pas de vivre. Si j’avais choisis cette vie –incertaine, dangereuse, probablement fatale-, elle ne devait pas en subir les conséquences.

Quelqu’un en revanche qui allait subir directement les conséquences de ma mort, c’était Nikolay. Je n’étais pas particulièrement attristée par sa mort, je n’avais pas réussi à connaître ses véritables intentions dans l’arène. Ce qui m’embêtais –parce qu’à quelques secondes de mourir il y avait encore quelque chose qui m’embêtait-, c’est qu’il allait mourir par ma faute sans avoir fini d’accomplir ce qu’il avait à faire. Je sais que si les rôles avaient été inversés, j’aurais passé mes derniers instants à le maudire. Penser à mon partenaire actuel me fait automatiquement penser à Nate. L’arène nous avait rapproché aussi rapidement qu’elle nous avait éloigné, et je ne savais plus quoi en penser. Quand – et non plus si, cette certitude s’était affirmée à mesure que le sang s’échappait de mes plaies- je mourrai, il faudra qu’il gagne à ma place, il fallait que le district 1 l’emporte, il n’y avait pas d’autres issue envisageable. J’avais tout donné pour le spectacle, le relai était désormais à Nate. Il devait ramener toute la gloire et l’honneur que je n’avais pas su apporter à notre district. Il en était capable et j’avais confiance en lui.

Le temps semblait s’étirer à l’infini tandis que je me retiens de hurler sous la douleur qui me transperce l’estomac. Un filet se sang coule sur mon menton, mais je n’ai pas ce goût désagréable, à la fois âpre et amer, dans la bouche, je me rends même compte que tout à coup, je ne ressens plus rien. La douleur dans mon estomac semble avoir disparue, et je suis soulagée. Peut-être que je viens de guérir et que je vais reprendre le combat, battre Amy et gagner les Jeux. Parce que c’était pour cela que j’étais venue, on n’allait pas se débarrasser de moi comme ça.

Ce n’était pas fini.

C’était avec cette certitude que je basculais en arrière.

Juste le temps d'une dernière expiration.

Pearl était morte avant même d’avoir touché le sol.





/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone : corne d’abondance »


Pearl est morte

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 28 Juin - 19:00

Agir

Jour 4 - La Corne d'Abondance
I remembered black skies, the lightning all around me. I remembered each flash as time began to blur ; like a startling sign that fate had finally found me. And your voice was all I heard that I get what I deserve.
So give me reason to prove me wrong, to wash this memory clean. Let the floods cross the distance in your eyes. Give me reason to fill this hole, connect the space between. Let it be enough to reach the truth that lies across this new divide. ▲ Linkin Park




Je retirais avec une vitesse malsaine la lame de ses entrailles. Je sentais dans ce mouvement toute la perfection de la dague, qui glissait avec perfection entre les chairs. La vibration qui s’étendait le long de mon bras entrait en résonnance avec cette satisfaction de l’avoir touchée. Cette satisfaction d’éliminer l’un de mes adversaires. Mes lèvres se détendirent, mes sourcils se froncèrent : il était hors de question que Pearl ne sorte vivante de ce combat.
La suite était un échange mécanique. Pearl réussit à me toucher : un coup violent dans les côtes, un autre dans l’épaule, et je sentais cette douleur avec amertume. Mais ma dague, comme jamais, devint l’extension de mon bras ; son fin fil laissa une traînée rouge sur sa poitrine et j’accusais un nouveau coup. Qui m’ouvrit la voie vers son cœur.
Je ne réfléchissais pas, mon seul désir étant de ressentir au bout de mes doigts cette vibration. Celle de l’acier pénétrant les chairs. Ses chairs. De Carrière. Je ne regarde pas son visage : je ne vis que les corps allongés de Thalia et de Nolan au sol, que je distingue à peine. Mon espace auditif était comblé par son expiration, cette expiration qui résonnait de concert avec le bruit sourd de son corps qui heurtait le sol. C’était fini.
Pearl était morte.
Je ne regardais même plus son corps sans vie, qui n’était plus rien qu’un cadavre rejoignant les deux autres.

« Amy… Amy qu’est-ce qu’on fait… ? On devrait partir… »

Je ne regardais même pas Aedan alors que j’avais entendu ses mots – sans les écouter. Non, je fixais Elina dans une attitude de défi. Je venais d’éliminer l’un de ceux qu’elle n’avait pas été capable de tuer.

« Tu vois, j’ai vengé Adam. Je peux le faire. »

Mais déjà le Mentor blond disparaissait, lentement, pour lui laisser place.
Je poussai un hurlement terrifié devant son visage et reculai de plusieurs pas.
Ma vision était brouillée par la nuit et les larmes et pourtant, sans ce sentiment indescriptible qui animait mes entrailles, j’aurais été incapable de dire que c’était lui. Je refusais de regarder le massacre, de regarder ce qu’on lui avait fait. Mes yeux restaient fermés avec force, laissant s’échapper des pleurs.

« Amy… Amy, qu’est-ce que tu es devenue… »

Je tournai mes yeux vers lui au son de sa voix sans être capable de réfréner l’exclamation aigue qu’expulsa ma poitrine. Ses yeux avaient disparu. Les avait-on crevés ? Mes lèvres ne laissaient échapper aucun mot, que des inaudibles couinements de désespoir.

« Tu es devenu un des leurs… Tu viens de tuer de pauvres aveugles… Regarde ce qu’il a fait de toi… Ce… Carrière.

- Je l’ai fait pour toi ! Parce que tu es mort ! », m’exclamai-je à m'en exploser la gorge.

Une vive douleur dans la gorge accompagna mon cri et je me mis à tousser fort, à cracher je-ne-savais-quoi. Je l’avais vengé, quel ingrat ! Mais ce spectre d’Adam n’en avait rien à faire. Et je ne comprenais pas pourquoi son ton se durcissait alors que la seule vision de sa mort terrible suffisait à faire trembler ses jambes.

« Tu vois ? Tu vois ce qu’on m’a fait pendant que tu fricotais avec ton carrière ? Et maintenant Amy ?! Tu vas tuer ce gosse, hein ?! TU VAS LE TUER ?!

- J’aurais dû être là, Adam. Je suis désolée. »

J'implorais. Je détournais les yeux de ces mains que le spectre me montrait et les posai doucement sur Aedan qui ne savait pas quoi en faire. Qu’Adam m’avait accusée de vouloir tuer. Mais ce gamin n’avait rien fait contre Adam. Pearl n’avait rien fait contre Adam, ce n’était pas elle qui l’avait mis dans un tel état.
La vie que je venais de retirer n’était pas la vengeance que j’espérais.
Adam posa alors sa main sur mon bras dénudé, et je sentis un horrible frisson de mort parcourir mon corps entier. Comme si la vie m’échappait à mesure que la glace m’enveloppait. Je regardais le spectre, je regardais la mort, et mon visage se secoua lentement dans une désespérée volonté de dénier la réalité. J’allais prononcer des mots. Quand son poing s’abattit droit vers moi.
Je réussis à faire un pas de côté, évitant son attaque, me détachant de son contact, observant ce piège des Juges. Non, ce n’était pas un piège. Du moins, par pour moi. Je compris  alors il me fallait aller de l’avant, pourquoi il me fallait survivre.
Pourquoi il me fallait gagner.

« Je suis désolée Adam, j’aurais dû être là. »

J’avais tant à lui dire, tant à lui promettre, mais pourquoi parler alors que le véritable Adam était parti et que ce spectre allait en rajouter une couche ? Il était tant que j’offre à Adam le repos qu’il méritait. Avec Elina. Loin de la barbarie de ce monde.
J’essuyais mes joues d’un revers de manche et ma dague reprit son léger ballet.


©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 28 Juin - 19:50





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Nate et Cassie]
__________________________


Le corps froid du spectre s’écroule à tes pieds. Tu le vois tomber au sol, mort. A nouveau mort, cette personne à laquelle tu tenais … Mais soudain, alors que tu l’observe, tu remarques que, sans vraiment que ce cadavre ne change, son corps est différent, son regard, ses cheveux … Le visage … Ce visage, tu le reconnais instantanément. Ce n’est plus celui de la personne que tu aimais. C’est ton propre visage. Sur le sol, les yeux ouverts, il semble te fixer. Ton souffle s’accélère. C’est toi, que tu viens de tuer. Les voies des Juges sont impénétrables, mais il y a là sans doute une forme de philosophie dans leurs esprits … Tu l’as fait. Tu en as été capable, tu l’as tuée … Cette personne que tu aimais. Et en se faisant, tu as tué une partie de toi-même aussi : une partie de ton humanité que tu ne récupéreras sans doute jamais. Après quelques secondes, ton cadavre devient comme flou, et semble devenir plus clair … Jusqu’à ce qu’il ressemble davantage à un hologramme, puis qu’il disparaisse. Si tu n’avais pas le cœur qui battait si fort et les mains qui tremblaient légèrement, tu pourrais croire que tu as rêvé. Mais c’était bien réel… Trop réel presque.

***

HRP



Félicitations ! Tu es venu à bout du spectre, et les admins t’en félicitent … Même si ton perso ne sortira sans doute pas indemne de cette expérience traumatisante. A bientôt pour le prochain piège …

Les admins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 3 Juil - 9:11







Je fixai Amy, mais elle semblait parler à quelqu’un d’autre … Pas à moi. Quand soudain, je vis le spectre de Mikel s’avancer vers moi. Il avait l’air … Tellement réel. Comme s’il était … En train de devenir réel. Mon dieu, c’était le cas. Il s’avançait vers moi pour frapper. Je le voyais dans ses yeux, il allait m’attaquer. A ce moment-là, je ne regrettais plus du tout mon choix, j’étais persuadé que jamais Cassie ne serait venue vers moi comme ça. Je tenais fermement ma pointe de flèche en main. Je n’étais pas de taille, je le savais. Mikel était tellement fort. J’avais peut-être tué deux tributs quelques secondes plus tôt, mais ils étaient faibles, et surtout aveugles. Quelles chances avais-je contre un mentor comme lui ? Aucune.

Mais je repensais à Cassie. Je la voyais clairement à mes côtés, me dire de tout faire pour survivre. Qu’aurait-elle pensé si elle m’avait vu en train d’abandonner ?! Elle n’aurait pas voulu d’un lâche comme allié. Tout mon corps me disait de fuir, mais je savais que ça serait inutile ; il était de toute façon plus rapide que moi. Alors je serais la pointe de ma flèche et attendis qu’il vienne vers moi. Cela ne tarda pas … Il fondis sur moi et me frappa au visage. Je tombai au sol, étourdis. J’avais envie de pleurer, mes yeux étaient embués. Mais je sentis quelque chose que je n’avais encore pas ressentit jusqu’alors, peut-être jamais dans ma vie. Une sorte de boule noire dans mon ventre – je ne voyais pas d’autre façon de la décrire. Elle s’était propagée en moi, accélérant mon cœur et ma respiration. C’était un peu comme de la colère, mais différent, plus fort. Comment avait-il pu me frapper ? Ca faisait mal. Mon nez me brûlait. Je me redressai et fonçai vers lui. Je n’étais pas assez idiot pour croire qu’un petit garçon comme moi allait le faire vaciller, non. Mais lorsque je fus contre lui, je sortis ma pointe de flèche et la lui enfonçai dans le ventre. Et pour la première fois depuis que j’étais ici, je ressentais vraiment l’envie de faire mal. Pas de lutter pour survivre, pour l’empêcher de me blesser. Je voulais juste lui faire mal.



"Aedan est à la corne d'abondance. Aedan attaque le spectre. DEMANDE DE LANCER DE DES "

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 3 Juil - 10:16





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Aedan]
__________________________


Le corps froid du spectre s’écroule à tes pieds. Tu le vois tomber au sol, mort. A nouveau mort, cette personne à laquelle tu tenais … Mais soudain, alors que tu l’observe, tu remarques que, sans vraiment que ce cadavre ne change, son corps est différent, son regard, ses cheveux … Le visage … Ce visage, tu le reconnais instantanément. Ce n’est plus celui de la personne que tu aimais. C’est ton propre visage. Sur le sol, les yeux ouverts, il semble te fixer. Ton souffle s’accélère. C’est toi, que tu viens de tuer. Les voies des Juges sont impénétrables, mais il y a là sans doute une forme de philosophie dans leurs esprits … Tu l’as fait. Tu en as été capable, tu l’as tuée … Cette personne que tu aimais. Et en se faisant, tu as tué une partie de toi-même aussi : une partie de ton humanité que tu ne récupéreras sans doute jamais. Après quelques secondes, ton cadavre devient comme flou, et semble devenir plus clair … Jusqu’à ce qu’il ressemble davantage à un hologramme, puis qu’il disparaisse. Si tu n’avais pas le cœur qui battait si fort et les mains qui tremblaient légèrement, tu pourrais croire que tu as rêvé. Mais c’était bien réel… Trop réel presque.

***

HRP



Félicitations ! Tu es venu à bout du spectre, et les admins t’en félicitent … Même si ton perso ne sortira sans doute pas indemne de cette expérience traumatisante. A bientôt pour le prochain piège …

Les admins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 3 Juil - 10:31





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Fuir ou mourir [Amy et Aedan]
__________________________


Vous venez de tuer vos alliés. Vous avez vaincu les spectres. Vous méritez sans aucun doute de vous reposer un peu, un court instant de répit ? Mais voilà, dans l’arène, on n’a pas toujours ce qu’on mérite. Les corps de vos victimes sont encore chauds, mais vous n’avez même pas le temps d’y penser que déjà, le prochain ennui se profile à l’horizon. Vous ne distinguez d’abord qu’un petit point, mais il s’approche de vous à une vitesse impressionnante. Le point devient une boule, noire et feu. Un animal comme celui-là, vous n’en avez jamais vu dans votre vie. Mais il rugit, et vous voyez apparaitre ses dents. Visiblement, il n’est pas amical. On appelle ça un tigre, mais ça, seuls les gens devant leur téléviseur le sauront ; pour vous il restera un monstre aux dents immenses et à la musculature impressionnante. Il vient de la zone feuillue … A-t-il été dérangé par le feu qui a ravagé sa zone, ou dirigé vers vous par les juges ? Mystère … Une seule chose et sûre ; il fonce vers vous, vers la corne, et il va monter. Votre seule chance de survie ? La fuite …

***

HRP



Voilà les amis, pas de répit dans cette arène ! Vous pouvez poster à la suite. Vous pouvez décider d'affronter le tigre, à vos risques et périls, ou pouvez choisir de fuir. Si vous le faites, vous pouvez considérer dans vos rps que le tigre ne vous poursuit pas : il restera à roder autour des cadavres des tributs morts. De la bonne chair fraîche à disposition, il ne va pas se fatiguer à vous courser. A vous de voir !

Les admins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 10 Juil - 14:50

Agir

Jour 4 - La Corne d'Abondance
I remembered black skies, the lightning all around me. I remembered each flash as time began to blur ; like a startling sign that fate had finally found me. And your voice was all I heard that I get what I deserve.
So give me reason to prove me wrong, to wash this memory clean. Let the floods cross the distance in your eyes. Give me reason to fill this hole, connect the space between. Let it be enough to reach the truth that lies across this new divide. ▲ Linkin Park




Un instant, c’était Adam qui gisait à mes pieds, et je fixais son visage difforme. Immobile. Je me sentais mal : à la fois terriblement affligée par ce visage totalement difforme, rassurée par le fait qu’il trouve le repos, mais il montait surtout une certaine rage en mon cœur. Quelqu’un avait tué Adam, quelqu’un avait abandonné Adam, et personne n’allait regretter Adam.
Et c’était la chose qui me révoltait le plus.
Je fermai les yeux.

« Je suis désolée Adam, je devais le faire… »

Je rouvris les yeux et son corps n’était plus étendu au sol. Son visage avait changé. C’était le mien, d’une froideur telle que je ne me reconnaissais plus. Puis suivirent des crépitements visuels et l’espèce de spectre disparut… Je ne savais plus où j’étais, je sentis comme le sol se dérober sous mes jambes et je cherchais inconsciemment un mur à mon côté pour ne pas tomber. Je butai sur un des corps au sol qui me précipita droit vers la cloison la plus proche. Je ne comprenais plus si tout était réel ou un rêve – m’étais-je assoupie alors que je devais monter la garde ? Ou plus tôt, bien avant que je n’apprenne la mort d’Adam ? Peut-être vivait-il encore et que cet hologramme n’était qu’un message de ma raison pour me rappeler à la réalité ?
Des cris, des bruits à mes côtés, et je levai les yeux vers Aedan qui encaissait durement les coups de ce qui devait être son spectre… Non, je ne rêvais pas. Tout était réel. Aussi réel qu’un gamin qui achevait ce qui semblait être un corps avec la pointe de sa flèche – encore tachée du sang de tributs aveugles. Je le fixai un instant, tentant de récupérer mon souffle. Il faisait une chaleur à crever dans cette pièce, alors que l’air de la nuit devait être frigorifique.

« Tu vas bien ? »

La question paraissait idiote et elle le fut d’autant plus qu’elle me coupa le souffle. Je cherchais, dans la noirceur de cette nuit, une ouverture, quitte à me prendre une lame glacée dans la poitrine – mais je ne pouvais plus rester là au milieu de ces cadavres et de ces souvenirs.

«  Il faut que je sorte… », expirai-je.

Après une recherche tatillonne, je passai l’encadrement que j’avais repéré pour profiter d’un peu de calme. Je n’arrivais plus à penser. Seul comptait mon corps livré à l’implacabilité de l’arène : avec sa noirceur, avec sa froideur, avec sa terreur. J’entendis ma lame taper contre le sol.
Mais quelque chose me dérangeait. Il n’y avait pas de vent et pourtant, dans le silence de la nuit, j’arrivais à percevoir le bruit du sable dont les grains frottaient les uns contre les autres. Je secouai la tête et attribuai cela à mon état essoufflé. Je me concentrai plutôt sur ma respiration, me laissai me détendre, quand j’entendis à nouveau bruisser le sable. Je sursautai. Je fouillai les alentours du regard.
Et je le vis.
Autant que je pouvais le voir dans une nuit sans lumière, seule sa masse musculaire me sautant aux yeux. Cette silhouette qui montait doucement les marches pour nous venir à nous. Un sentiment de danger m’envahit soudainement : ma tête s’éclaircit, mon cœur se mit à battre, et le cri de surprise que j’aurais normalement poussé resta coincé au fond de ma gorge. Mécaniquement, je reculai aussi lentement que cette forme inquiétante évoluait.
Je mis un pied à l’intérieur, et la chaleur et la mort m’habitèrent. Et la panique me gagna.

« Cours ! », lâchai-je soudain dans un murmure paniqué à l'attention d'Aedan.

Et j’attrapai temporairement le bras du petit garçon pour l’amener à fuir dans la direction opposée au danger, le lâchant néanmoins quand on commença à dévaler les marches.



©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Jeu 14 Juil - 18:27







J’enchainai les coups, mais Mikel était plus fort. Il me frappait encore et encore. Mon ventre me faisait mal, et je n’avais envie que d’une chose : tomber à genou, me plier en deux en me tenant le ventre, pour que ça s’arrête. Pour qu’il arrête de me frapper. Mais je ne devais pas … A l’ instant où j’arrêterais de lutter, je savais ce qui se passerait …. Il me tuerait. Je devais luter, avec le peu de forces qu’il me restait. Pour moi. Pour Cassandra, pour qu’elle soit fière de moi. Finalement, presque alors que je ne m’y attendais pas, Mikel tomba inanimé au sol. Mort ? Je doutais. Après tout ce que j’avais vu, ça aurait pu être un piège. Je le fixai un moment alors que son corps se transformait … En moi. Mes yeux tremblotèrent un instant. Est-ce que j’allais me relever moi-aussi ? Je fixai le corps. Mais rien. Il s’enfonça dans le sol tout doucement. Je respirais rapidement. Je souffrais encore des coups que Mikel m’avait donné. Soudain, une voix me surpris. J’avais presque oublié que je n’étais pas seul.

« Tu vas bien ? »

Je la fixai un instant. Je n’avais pas de réponse à donner à ça. Je ne savais pas vraiment. Je ne savais qu’une chose, en réalité…

« Je suis en vie. »

Je suppose que dans une arène, ça voulait dire qu’on allait extrêmement bien, non ?

« Il faut que je sorte… »

Je la laissais sortir de là. J’avais besoin moi aussi d’être seul. Mes yeux se posèrent sur les différents cadavres qui jonchaient le sol. Je soufflais. Bon sang … C’était nous qui avions fait ça. Amy et moi. Trois cadavres. Deux qui avaient disparu. Je savais au fond que j’aurais du me sentir mal. J’aurais du avoir honte, ou être triste. Ces gens avaient des familles, j’aurais du penser à eux. Mais ce n’était pas ce que je ressentais. Je me sentais … Fier. Oui, j’étais gonflé de fierté. Il ne restait sans doute plus qu’une poignée de tributs. Je n’avais pas compté les coups, mais on devait être à peine une demi-douzaine de survivants. Et j’en faisais partie. Qui aurait parié là-dessus ? Puis j’entendis Amy revenir précipitamment dans la corne et m’attraper le bras.

« Cours ! »

Elle me tira à l’extérieur, me faisant dévaler les marches avec elle. Je la suivis, entraînée par sa force qui était supérieur à ce que j’aurais pensé.

« Amy … Amy stop ! Qu’est-ce qui se passe ?! »

Et c’est là que je l’entendis. Ce cri … Non, pas un cri … On aurait dit un bruit qui sortait d’outre-tombe, mais puissant. Ce n’était pas humain, mais c’était fort … On aurait dit un animal en colère. D’accord, pas d’autres questions. Je dévalais les marches avec Amy lorsque je vis qu’elle prenait la direction de l’Oasis. Je la stoppais.

« Amy non ! Comment Nathanaël et Cassie vont-ils nous retrouver quand ils reviendront ? Mieux vaudrait aller dans leur direction ! »


"Aedan est à la corne d'abondance. "

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Sam 16 Juil - 20:47

Agir

Jour 4 - La Corne d'Abondance
Sujet suivant : Jour 4 - Oasis (centre)

I remembered black skies, the lightning all around me. I remembered each flash as time began to blur ; like a startling sign that fate had finally found me. And your voice was all I heard that I get what I deserve.
So give me reason to prove me wrong, to wash this memory clean. Let the floods cross the distance in your eyes. Give me reason to fill this hole, connect the space between. Let it be enough to reach the truth that lies across this new divide. ▲ Linkin Park




Rien ne comptait plus que ma main crispée autour du bras d’Aedan, avec pour seul désir d’aller loin, très loin de ce danger. J’étais apeurée. Un chœur de percussions, joué par mon cœur, mes pas et ma respiration, accompagnait ma couse – notre course, et ma voix était étranglée par cet effort.

« Tais-toi et cours ! »

Je dévalai les marches, incapable de ralentir ma course et habitée par la peur qu’Aedan ou moi-même en manquions un et tombions. Mais un hurlement profond et sourd retentit derrière nous et ne fit que redoubler mes pas.
Je manquai de tomber au pied de l’escalier et repris la course, à l’unisson avec Aedan. Je prenais la direction totalement opposée à la bête ce qui, apparemment, ne convint pas mon partenaire.

« Amy non ! Comment Nathanaël et Cassie vont-ils nous retrouver quand ils reviendront ? Mieux vaudrait aller dans leur direction !
- Qui te dit qu’ils sont encore en vie ? Regarde d’où vient la bête, de leur direction ! »

J’entendis enfin mon cœur battre, et regardait effarée le garçon devant moi.

« Je ne m’approcherai pas de cette chose. Je t’en supplie, Aedan, partons… il ya déjà eu tellement de morts aujourd’hui… »

Je sentais mon souffle se raréfier à mesure que la pause s’éternisait… La bête semblait stoppée là-haut, mais je ne savais pas ce qui l’empêcherait de se jeter sur nous. Je secouais la tête

« Désolée Aedan, si tu veux aller là-bas, je ne te suivrai pas. Je pars dans cette direction. »

Je lâchai son bras et repris ma marche, récupérant légèrement mon souffle, avant de me mettre à trottiner. Je déglutissais avec difficulté au vu de la décision que je venais de prendre – mais j’avais la tête trop embrumée pour avoir des réflexions poussées.




©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 


Dernière édition par Amy E. Wetthrone le Lun 1 Aoû - 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 24 Juil - 19:51







« Qui te dit qu’ils sont encore en vie ? Regarde d’où vient la bête, de leur direction ! »

Je la regardais, effrayé. Elle ne pouvait pas vraiment penser ça. Ce n’était pas possible. Nathanaël et Cassie étaient deux, et assez forts pour avoir éloigné la créature … Non ?

« Je ne m’approcherai pas de cette chose. Je t’en supplie, Aedan, partons… il ya déjà eu tellement de morts aujourd’hui… »

Elle disait ça comme si c’était une mauvaise chose … Ne comprenait-elle pas que c’était bon pour nous ? Moins il y avait « d’autres » et plus on avait nos chances ? Si on était malin, on pouvait même peut-être faire du feu et diriger l’animal vers les autres survivants.

« Désolée Aedan, si tu veux aller là-bas, je ne te suivrai pas. Je pars dans cette direction. »

Elle me lâcha et parti en courant vers les dunes de sables. J’hésitais. Oui, j’étais rassuré par sa présence. Si comme elle le disait Cassie n’était plus, la laisser partir voulait dire rester tout seul. Mais j’étais assez fort, non ? Cassie me l’avait dit. Et puis, si je quittais le point de ralliement avec Amy, que penserait Cassie en nous retrouvant ? Croirait-elle que je l’avais trahi ? Que j’étais un opportuniste ? Non … Non, je devais la retrouver. C’était la seule chose à faire. Aussi, je contournais la corne et parti en trottinant vers l’endroit où Nathanaël et Cassie étaient entrés. Je pivotai un instant … Et si … Non. Non, ce n’était pas une bonne idée … Mais si … Je m’avançais vers la zone feuillue. Je ne pouvais pas faire ça c’était … Mal … J’aurais pu … Essayer de faire du feu. Et pousser l’animal vers Amy. Est-ce que Cassie serait fière ? Non, non c’était mal. Et puis, je ne savais pas faire de feu. Mais peut-être que si je trouvais un grand bâton … Cassandra pouvait en définitive être n’importe où … Je vis l’hovercraft arriver dans la corne. Il allait prendre les corps. Mon cœur ne fit qu’un battement. Est-ce que ça allait chasser l’animal ? Peut-être que je n’aurais même pas besoin de le faire moi-même …. Au cas où, je m’avançais à la limite de la forêt et ramassait une branche peu solide au sol, mais assez longue pour le tenir à distance, ou du moins je l’espérais. S’il avait été plus solide, j’aurais pu y accrocher ma pointe de flèche. Mais qu’est-ce que je pensais, je n’allais pas chasser ce monstre. Je devais juste, le diriger correctement. L’hovercraft reparti et je ne voyais pas l’animal bouger. Je soufflais. Il était soit parti déjà dans l’autre direction, soit encore là haut. Allez Aedan, un peu de courage. Prudemment, je me dirigeais à nouveau vers la corne.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 24 Juil - 19:54





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games







[table][tr][td]

Un coup de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nathanaël venait de porter le coup de grâce à Cassie du district 7. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé.

L'Expiation peut continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui sont les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laisse que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes ...

[/td]
[/tr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Sam 3 Sep - 22:33





Festin, fin J4
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Besoin ou nécessité ? ...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Un vent froid se lève, la nuit noire semble soudain devenir moins sombre même si vous avez l’impression que des ombres inquiétantes continuent de vous scruter alentours. Un son strident s’élève, porté par le vent.  Quelques secondes passent. Vous vous arrêtez, l’angoisse monte…  Quand l’hymne du Capitole retentit, vous vous sentez presque soulagé avant de vous interroger : une journée a-t-elle déjà pu filer depuis la précédente projection dans le ciel ? Ce n’est pas possible, à moins que vous ne perdiez la notion du temps… ou simplement l’esprit…

Vos repères sont chamboulés alors qu’à peine la musique éteinte une voix aux accents aigus, pleine de bons sentiments capitoléens, résonne dans l’arène.

- Bonjour ou plutôt devrais-je dire bonne nuit chers tributs ! Ahahah même moi je m’y perds ! Mais ce n’est pas pour vous parler horloge que je viens vers vous mais parce que l’étau se resserre…

Elle laisse ce dernier mot faire son petit effet, puis ajoute sur un ton des plus sérieux :

- Et chacun d’entre vous a besoin désespérément de quelque chose… Quelque chose sans quoi il ne pourra espérer remporter la victoire…

La lune paraît refaire surface, ses contours luminescents sont encore flous mais vous la devinez qui reprend sa place au-dessus du centre de l’arène, au-dessus de la pyramide.

- Lorsque la lune réapparaîtra totalement dans le ciel, alors ce que vous désirez plus que tout en fera de même juste sous elle… Mais attention, tic tac tic tac… L’heure est grave et il va falloir se décider à rejoindre le festin…

Le rire cristallin de Selena Blewstone se répercute contre les parois invisibles de l’arène avant de s’envoler avec pour compagne un nouvel hymne qui s’éteint bientôt à son tour.

Désormais, les dés sont relancés. Tout peut arriver. Alors tributs faites vos jeux, rien ne va plus...

HORS RP
Explications
__________________________





Chers petits tributs en sursis,

Vous l'aurez compris, la fin est proche. Voilà le festin qui se profile. Vous y trouverez quelque chose qui pourra aider votre personnage dans cette fin d'arène. Les sacs sont nominatifs (Chloé et Jason, vous aurez tous les deux un sac différent).

Allez-vous y aller ou pas ? C'est un risque qu'il n'appartient qu'à vous de prendre ...

Bonne chance.

Le staff (qui vous aime et vous torture affectueusement Bisous)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 6 Sep - 16:35







J’avançai doucement vers la corne avec mon bâton pour aller pousser l’animal vers Amy, lorsque je sursautai. Un nouveau coup de canon venait de retentir. Il y en avait eu tellement que j’avais perdu le compte, mais j’étais intimement persuadé que cela ne pouvait pas être Cassandra. Elle était trop forte, même pour des carrières … C’était du moins ce que j’essayais de me dire. Malgré tout, un frisson m’avait parcouru. Et si… Non. Elle n’aurait pas voulu que je pense comme ça, elle aurait voulu que je pense comme un battant. J’avançais d’un pas, jusqu’au pied de la pyramide avant de lever les yeux vers le haut et de prendre une grande inspiration. Je pouvais le faire. Je devais le faire. Mais à nouveau, un bruit me fit sursauter. C’était une voix … Selena …

« Bonjour ou plutôt devrais-je dire bonne nuit chers tributs ! Ahahah même moi je m’y perds ! »

Je levai mes yeux vers le ciel. Etait-ce déjà la nuit ? Tout m’avait pourtant semblé se passer si vite …

« Mais ce n’est pas pour vous parler horloge que je viens vers vous mais parce que l’étau se resserre… »

Mon cerveau se mis à nouveau à partir dans tous les sens. L’étau se resserre … Combien sommes-nous encore ? Au vu des coups de canons, j’aurais dit entre 6 et 3 … Zut, pourquoi n’avais-je pas compté les coups avec plus d’attention ?

« Et chacun d’entre vous a besoin désespérément de quelque chose… Quelque chose sans quoi il ne pourra espérer remporter la victoire… »

Oh. Mon. Dieu. Ca y était. C’était le moment, n’est-ce pas ? Celui du festin … Je n’arrivais pas à croire que c’était enfin le moment, que le temps était venu … Et que j’avais survécu jusque-là. Je ne pouvais m’empêcher de sourire. On n’était donc plus beaucoup. Peut-être 2 ou 3 …

« Lorsque la lune réapparaîtra totalement dans le ciel, alors ce que vous désirez plus que tout en fera de même juste sous elle… Mais attention, tic tac tic tac… L’heure est grave et il va falloir se décider à rejoindre le festin… »

Elle éclata d’un rire qui me donna froid dans le dos, et je levai les yeux au ciel. La lune. Bon sang, elle commençait à apparaître … Au-dessus de la corne. Je fus pris d’un élan de panique. Ok, j’étais là. Là où le festin allait avoir lieu. C’était un problème ; ça voulait dire que les survivants – et donc les plus forts- allaient commencer à affluer par ici. J’étais en grand danger. Il fallait que je m’écarte un peu, que j’aille me cacher dans les bois. Au final, je n’avais pas besoin de grand-chose. Je ne savais pas ce qu’ils allaient m’offrir –peut-être des soins … Ou une arme ? Mais ma vie était plus importante. Je pouvais me cacher, et courir lorsque le festin apparaitrait si personne n’arrivait. Oui, c’était la solution. Je jetai un regard autour de moi avant de courir vers la zone marécageuse qui m’offrirait à la fois un abri et une bonne visibilité de la corne. Je m’élançai dans le sable jusqu’à l’endroit où le sable rencontrait l’herbe, et je me cachais derrière le premier arbre. Une main de chaque côté du tronc, j’observai la pyramide et ses alentours, attendant de voir quelqu’un apparaitre.

"Aedan passe de la corne d'abondance à la limite de la zone marécageuse centre. "

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 22 Mai - 1:21





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Un coup de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nathanaël venait de porter le coup de grâce à Aedan du district 6. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde où la lune commençait seulement à refaire son apparition. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Le carré d'or était maintenant constitué... Le District Un avec Nathanaël Lowe, le District Cinq avec Amy Wetthrone et enfin le District Dix avec ses deux tributs, Chloé Olympia et Jason Drake, touchaient du doigt la victoire...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lesquel le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laissait que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 4 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: La corne d'abondance-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit