Partagez | 
 

 Jour 4 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Sam 23 Avr - 22:12

En réchapper

Jour 4 - La Corne d'Abondance
And I just wish that I didn't feel like there was something I missed... And I take back all the things that I said to make you feel like that. And I just wish that I didn't feel like there was something I missed and I take back all the things that I said to you.
And I'd give it all away just to have somewhere to go to. Give it all away to have someone to come home to... ▲ Linkin Park




J’étais tellement soulagée, dans ses bras, que la simple décision de les quitter les rendait plus chauds – et mon action combinée à mon attention fut soudaine et installa en moi un froid.

« Mikel est mort. Cassandra est bien amochée mais elle survivra ; ils ne devraient pas tarder.

- Mikel est mort », répétai-je doucement avant de répondre à sa question suivante.

Cette pensée fut surprenante pour moi qui avais oublié tous les membres du District Six, l’alliance et l’aide qu’ils avaient fournies – et je me remémorai, un instant, les quelques moments passés ensemble. La réalité me revint aux paroles de Nathanaël.

« On va aller trouver les jumeaux. Ca va être une autre paire de manche… Ils sont deux. Et il y a Cassandra, je ne sais pas jusqu’où on peut lui faire confiance…

- Ne lui fais pas confiance, murmurai-je en réponse. Cette femme est dangereuse et n’a plus rien à perdre. »

Je sentis sa main sur ma joue me remonter le visage, et j’accompagnai le mouvement de ma propre main, me laissant happer par le contact de ses yeux.

« Si tu vois des gens revenir à la corne et que je n’en fais pas partie, tu laisses les autres et tu cours. Si je suis encore en vie, je te retrouverais.

- Ne t’inquiète pas pour moi, Nathanaël. Garde tes soucis pour les Jumeaux. »

Son pas en arrière fut un indéniable signe que d’autres arrivaient, et son expression se referma aussitôt. J’entrai dans son manège : je fis moi-même un pas en arrière, et une certaine distance s’installa entre nous.

« Tu devrais remonter, et dire à Aedan de se montrer. Je ne sais pas trop pourquoi, mais Mikel et elle se battaient pour lui ; elle va sans doute vouloir le voir. »

J’acquiesçai et, sentant que les deux autres approchaient vite, je me retournais sans hésiter et me dirigeai vers la Corne. J’espérais… mais le temps n’était pas à l’espoir idiot. Si. Non. J’étais déjà en haut des escaliers lorsque je me décidai à me tourner vers le groupe rassemblé en bas, et je continuai de monter.

« Tout va bien, annonçai-je aux quatre autres assemblés ici et qui ne semblaient pas avoir bougé. Le deuxième coup de canon venait d’ailleurs. »

J’avais dit cela sans intonation, sans pensée. Je n’avais en réalité aucune idée du nombre de Tributs restant dans la compétition. En vérité, continuant ma marche, je me tournai vers Aedan et m’adressai calmement à lui.

« Aedan… Mikel est mort. Je… »

… suis désolée ? Réellement ?

« … dois te dire que Cassandra arrive à la Corne, elle souhaiterait sûrement te voir. »

Je lui adressai un petit sourire puis me tournai vers Thalia, Pearl, et le garçon dont je ne connaîtrai définitivement jamais le nom.

« Tout va bien pour vous ? »

Question idiote ?  



©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 24 Avr - 20:20







Amy m’appris qu’elle était liée au garçon du un. Il avait l’air plutôt costaud et pas encore mal en point, ce qui expliquait sans doute qu’elle s’en soit si bien sortie jusque-là. Vu qu’elle n’était pas aveugle, ils n’étaient plus liés, pourtant je n’avais rien vu de « manquant » … Je me demandais comment ils avaient fait pour se délier sans rien se couper. Il semblait bien portant. Son copain aussi … Mes craintes se portèrent vite sur Cassandra. J’interrogeais Amy à ce sujet, mais la réponse qu’elle me donna était on ne peut plus vague.

« Je ne sais pas, Aedan. Je ne sais pas. Mais Nikolay et Nathanaël sont grands – et Cassandra aussi. Eux pourront se débrouiller. »

Ce n’était pas vraiment pour eux que je m’inquiétais. Est-ce qu’ils risquaient de tuer Mikel et ensuite de s’en prendre à Cassandra ? Elle était faible après tout … Peut-être avais-je fais une terrible erreur …

« C’est Cassandra qui t’a fait ça ? »

Je relevai les yeux vers elle. Dire la vérité ? Mais quel mensonge inventer pour dire le contraire ? Je secouai la tête.

« C’est moi qui ai proposé. »

C’était un mensonge évidemment, mais quelque part, elle ne l’avait pas fait sans mon consentement. J’étais d’accord. Ce n’était pas sa faute ; et j’avais horreur de la manière dont elle insinuait que ça l’était. Mais Nolan coupa heureusement cours à cette discussion.

« Amy ! Aedan! Vous voyez quelque chose du combat ou non ? »

Amy lui répondit qu’on ne voyait pas grand-chose et c’était la vérité. J’aurais aimé m’approcher pour en voir davantage, mais j’étais presque sûr qu’ils ne me laisseraient pas partir.

« Soyez juste prêts à partir n'importe quand. Ce n’est donc pas le moment idéal pour dormir. »

Soudain, un coup de canon tonna. Quelques secondes à peine plus tard –ou était-ce des minutes ?- un autre coup grondait. Je sursautai. Un coup pouvait être de bonne augure ; ils avaient peut-être eu Mikel … Mais deux coups ? C’était mauvais, très mauvais. Et s’ils avaient décidé de finir le travail ?

« Cassandra … »

Je pivotai vers Amy qui avait aussi prononcé le nom de son co-tribut.

« Non… »

Nous fixions tous les deux l’horizon dans l’espoir de voir apparaitre la personne désirée … Au loin, une silhouette apparu. Elle approchait, et rapidement. C’était un homme … Mon cœur fit un bond. Ce n’était pas elle … Ou était-elle ? Je fixais derrière lui, dans l’espoir de la voir suivre, même en titubant … Mais rien.

« C’est lui ! Aedan, reste là pour surveiller tout le monde, je vais voir ce qu’il se passe ! »

J’acquiesçai silencieusement tout en scrutant l’horizon, et en commentant aux autres ce que je voyais.

« Celui du un revient, mais je ne vois pas les autres … Je vous préviens dès que ça bouge. »

Je m’imaginais à leur place ; j’aurais aimé que quelqu’un me tienne informé. J’avais attendu patiemment qu’elle discute en bas, en fixant leur réaction au cas où j’arrive à y déchiffrer quelque chose … Mais non. Rien du tout. Soudain, je vis deux silhouettes approcher au loin, et je reconnu celle de Cassandra. Elle n’avait pas l’air bien, mais elle était là : c’était le principal. Rapidement je vis Amy remonter. J’avais hâte de savoir ce qu’il s’était passé … Pourquoi revenaient-ils séparément ?

« Tout va bien. Le deuxième coup de canon venait d’ailleurs. »

Je soufflais. C’était une bonne nouvelle … Non ? Une personne de moins, notre nouvelle équipe au complet … Je fixais cependant Cassandra qui approchait du coin de l’œil, au cas où elle me fasse signe de partir.

« Aedan… Mikel est mort. Je… dois te dire que Cassandra arrive à la Corne, elle souhaiterait sûrement te voir. »

J’acquiesçai et sans attendre, je descendis à toute allure jusqu’en bas de la corne pour y retrouver Cassie. Je ne savais pas ce que je ressentais quand à la mort de Mikel … Un pincement, sans doute. Mais c’était Cassie l’important … Elle approchait. Je relevai les yeux vers le carrière qui était là ; celui qui avait été à la rescousse de Cassie.

« Merci … »

C’était tout ce que j’avais trouvé à dire. Je me doutais qu’il ne l’avait pas fait juste parce qu’il était « gentil », mais il avait sauvé Cassandra ; je ne pouvais que lui être reconnaissant. Lorsque Cassie approcha, je la fixai rapidement.

« Ca va ? »

J’avais peur de sa réaction. Allait-elle m’en vouloir d’avoir pris l’initiative que j’avais prise ?

« Aedan est à la corne d'abondance»



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Ven 29 Avr - 10:23

Trop lentement à mon goût, nous avancions avec Cassandra jusqu'à la Corne. Je marchais doucement pour lui laisser le temps de se reprendre. Car, dès que nous allions arriver à la Corne, il allait falloir que nous repartions vite pour garder l'avantage.

Lorsque nous approchâmes, je vis Nate et sa partenaire du cinq, avec le gamin qui était venu nous chercher. Il semblait soulagé de la voir.
Quant à moi, je regardais Nate avec... curiosité. Il semblait vraiment très proche de sa partenaire... Est ce que Pearl était au courant ? Est ce que cela pourrait m'être utile plus tard, si nous réussissions à tuer les jumeaux ?

Mais ce n'était pas le moment de penser stratégie. Pas encore... Je jetais un œil vers le sommet de la pyramide pour tenter d'apercevoir Thalia.

Et puis, notre situation actuelle me frappa et je faillis éclater de rire. Les sponsors devaient être fous cette année ! Voilà des carrières et des mentors alliés avec des tributs bien plus faibles, et prêts à prendre des risques pour eux, une première ! Mais nous allions surement payer cette solidarité...

Je m'approchais alors de Nate et lui demandais

- Alors, où est ce qu'on va maintenant ? Où pense-tu que sont les jumeaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 1 Mai - 22:13




Corne d’abondance
- Jour 4



Toute mon attention était focalisée sur mon ouïe, seul sens sur lequel je pouvais désormais compter. Cela m’épuisait plus que je ne voulais me l’avouer, et maintenant plus de nouveaux tributs arrivaient, plus je me sentais perdue et démunie. Je ne laissais rien paraître, mais au fond je n’étais vraiment pas sereine. Combien de temps allait durer cet aveuglement ? Ma frustration ne fit que s’amplifier lorsque je les entendais parler du plan d’attaque sans y participer. Mon cœur fit un bond lorsque j’entendis une voix appeler à l’aide. Par reflexe, les muscles se tendirent, prête à m’engager dans la bataille. Je revins à la réalité lorsque Nate et Nikolay se concertèrent sur la stratégie à adopter. Qui ne m’incluait pas, évidemment.

Un mélange de colère et de frustration m’envahit lorsque je sentis Nikolay s’emparer de mon poignard sans me demander mon avis, prétextant que je n’en aurais pas l’utilité. Je me sentis immédiatement nue. J’avais perdu, et maintenant je n’avais plus d’arme. Sans moyen de me défendre, j’étais une cible tellement facile, tellement prévisible, et un nouveau sentiment m’envahit. Il m’avait vaguement effleuré lorsque l’on m’avait enlevé la vue, maintenant je le sentais tout entier. Ce sentiment d’impuissance, de faiblesse, je n’arriverai pas à le supporter plus longtemps. Il fallait que j’agisse. Mais il fallait que j’attende le bon moment. Je décidais donc de faire profil bas –j’avais un couteau dans mon sac, mais le sortir éveillerait les soupçons- et de suivre le petit groupe qui se formait autour d’Amy et Aedan, les deux seuls valides jusqu’au sommet de la pyramide.

C’était le moment de mettre au point ma stratégie. S’ils s’imaginaient un instant que j’allais me laisser faire comme ça… Un coup de canon, suivit rapidement d’un deuxième. Je ne m’y serais pas plus attardée que ça – je n’avais aucun doute qu’en joignant leurs forces, Nik et Nate sortiraient vainqueur de leur combat- si je n’avais pas entendue la voix d’Amy se tourner vers moi lorsqu’elle prononça le nom de Nate. Je ne savais pas trop quoi y déceler. S’agissait-il de soulagement ou de regret ? Je suppose que si Nikolay avait été tué, cela aurait grandement facilité les choses pour elles –une aveugle, carrière de surcroit, en moins à gérer. Une petite voix dans ma tête me souffla que cela faciliterait également les choses entre Nate et elle, mais je pris soin de la faire taire, prévoyant d’y  réfléchir plus tard.

Tout s’enchaina rapidement, et de ce que je compris Amy était descendue, avait appris la mort de Mikel –une bonne chose de faite, j’espérais que le succès en reviendrait à Nik ou Nate-, et Aedan était descendu voir Cassandra. A chaque fois j’hésitais à tenter quelque chose. Tenter quoi, je ne le savais pas, mais je ne supportais pas d’attendre, d’être figée dans l’inaction. A chaque fois, je me raisonnais et essayais de ne pas céder à mes pulsions meurtrières. J’avais une alliance, qui me dégoutait autant qu’elle était imprévue, cependant, l’honneur que l’on m’avait inculqué m‘obligeait à la respecter. Mais avoir laissé filer Jason et Vahine ne faisait que reporter mon désir de vengeance sur mes nouveaux alliés. Je m’étais finalement décidée : je ne briserai pas l’alliance, mais allait tout faire pour qu’eux le fasse. Et je les y pousserai jusqu’au bout. J’avais peut-être pour ça une idée, que je décidais de mettre immédiatement en œuvre.

« Thalia ? Je… je peux te parler deux minutes ? »

Je savais qu’elle n’était pas très loin de moi, mais je du déplacer mes mains à tâtons avant de l’atteindre. Je reconnus sa stature à celle de Nolan, plus frêle, si fragile.

« Ne t’inquiète pas, je ne suis pas armée, je ne te veux aucun mal… »

Pour confirmer mes dires, je posais mes mains sur chacun de ses bras. «

« Ca te dérange de venir avec moi un peu plus loin ? C’est à propos de Nik… »

J’avais rajouté cette précision pour la convaincre de me suivre mais aussi pour faire comprendre aux autres que je n'avais pas l'intention de comploter contre eux. Ma main sur son épaule, je l’emmenais un peu plus loin.

« Je voulais m’assurer qu’entre toi et Nikolay ce n’était rien que du cinéma, pour les caméras… Parce que comme tu le sais on est liés ensemble, et j’ai l’impression que ce n’est pas que dans le jeu… je tenais à être honnête avec toi. »

Restait à voir si mon plan allait fonctionner...


/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone : corne d’abondance »  
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 3 Mai - 1:46



La Corne

Une nouvelle alliance

L'absence de réponse de Nikolay ne pouvait signifier qu'une seule chose : il ne voulait pas s'appesantir sur la raison qui maintenait cette étrange alliance... Or, s'il pouvait y trouver des avantages, quels pouvaient être ceux qu'y trouvaient Nate ? Sauf bien sûr si... Bien entendu, ça ne pouvait être que cela ! Mes pensées, bien que perturbées par la douleur qui battait toujours dans mon flanc et ma tête, continuaient à tournoyer à mesure que mes foulées nous rapprochaient de la corne. A chacun de mes élans, je relevai un peu plus la tête pour tenter d'apercevoir Aedan, la main crispée sur mon arc au cas où il s'agirait d'un piège. Si le dernier coup de canon était pour Aedan, si jamais...

Quand enfin je vis Aedan dévaler les marches à toute allure, je grimaçai : le sourire qui avait éclairé mon expression douloureuse avait réveillé la blessure de ma mâchoire. Seulement, je m'en fichais que les autres le voient : désormais tous savaient que le gamin et moi partagions un truc que je ne savais pas moi-même définir, et ça nous rendait vulnérables. Nikolay demanda à Nate où pouvait être les jumeaux et je compris pourquoi j'étais encore en vie. Lorsque j'arrivai, Aedan s'était précipité vers moi et me fixait, l'air inquiet :

« Ca va ? »

- Je suis toujours en vie donc à priori... lui dis-je sur un ton qui se voulait léger. Et toi, ça va ? continuai-je en m'éloignant d'une dizaine de mètres de manière à me placer légèrement dans l'angle mort de la pyramide pour que les autres nous scrutent un peu moins. Je me demandais si Aedan m'en voulait pour Mikel, s'il comprendrait et me suivrait. Et il le fit. Là, face à face avec Aedan, je constatais à quel point il avait grandi en seulement quelques heures...

- C'était stupide...

Mon ton était sec, sans appel. Puis je lâchai un léger soupir en souriant du coin des lèvres et en passant ma main derrière le haut du dos d'Aedan pour l'attirer contre moi.

- Merci Aedan. dis-je en le serrant un peu plus fort contre moi.

Je ne l'avais pas pris dans mes bras, juste attiré contre moi. Je n'avais jamais réellement montré mon affection à quelqu'un d'autre qu'un de mes jeunes amants, conquêtes d'une nuit ou de quelques semaines au maximum. Avec Aedan, c'était très différent et la vérité c'est que je ne savais pas ce qu'on était censé faire quand on devait quelque chose à quelqu'un, qu'on lui était reconnaissant de quelque chose, qu'on voulait lui montrer qu'on tenait à lui... Je n'avais jamais eu à remercier : personne ne m'était jamais venu en aide. L'arène était décidément le meilleur endroit pour la découverte de soi, songeai-je avec amertume.

Sa tête contre ma poitrine, je baissai doucement la mienne. Mon visage enfouit dans ses cheveux en bataille : un vrai petit combattant. Nous n'avions pas beaucoup de temps, alors je murmurai :

- S'ils t'ont aidé c'est qu'ils ont quelque chose en tête, ils ont besoin de moi. Ma position, ainsi baissée sur Aedan n'était pas confortable mais elle nous permettait de cacher notre conversation à voix basse : J'ai cru comprendre qu'il y a du monde là-haut... Fais attention à toi, même les plus faibles peuvent sortir les griffes s'ils se sentent dos au mur. J'en suis la preuve.

Je relevai la tête puis je m'accroupis devant lui en gardant nos visages très proches :

- Je vais partir avec les deux carrières... Reste avec les autres, mais si tu entends plus de deux coups de canon successifs pour les jumeaux et qu'au troisième une carrière blonde qui est là-haut ne tombe raide morte, cours le plus vite possible. finis-je par murmurer avant de marquer une pause et d'ajouter : Ça voudra dire que l'alliance ne tient plus et il est hors de question qu'il t'ait...

J'avais déposé mes affaires au sol et, cachant mes mains derrière mon sac, j'avais cassé une flèche près de la pointe. A nouveau, j'attirais Aedan vers moi pour passer ma main discrètement dans la poche de son pantalon pour y laisser tomber la pointe métallique tranchante. Si ça tourne mal... Et rappelle-toi, plus que deux coups...

Dans son regard, je perçus une lueur. Elle semblait mêler peur, inquiétude et courage. J'étais fière de lui.

- Je te retrouverai. Si je suis encore en vie, je te retrouverai.

Ma main avait serré la sienne. Puis je l'avais lâché en souriant et en parlant un peu plus fort.

- Je crois que c'est le moment de limiter la casse... Tu me donnes un coup de main pour me remettre sur pied ?

Je fouillai dans mon sac. De mon butin initial, ne restait plus qu'un bandage et une dose d'alcool que j'utilisais à tour de rôle sur chacune de mes blessures. Le liquide transparent provoquait des sensations de brûlures atroces là où même il était censé désinfecter mes chairs, au moins je ne pouvais plus douter de la gravité de mes blessures... Entre les marques d'acide sur mes jambes et les multiples taillades. Le bandage que je le déroulais avec l'aide Aedan, finit le travail en pressant la large plaie sur mon flanc. Le couteau de Mikel avait dû passer à quelques centimètres seulement de ma rate, il fallait croire que malgré tout j'avais une bonne étoile.

En rangeant le matériel restant, je remarquai les deux gourdes : l'une pleine, l'autre vide. Je transvasai le tiers de la pleine dans la vide et la tendai à Aedan.

- Tout va bien se passer... J'ai une dette envers toi Aedan, alors fais attention et reste en vie pour que je puisse la payer. finis-je par annoncer en me relevant, remettant mon sac sur mon dos et réajustant mon arc.

D'un pas décidé, plus aisé grâce à la compression de la plaie qui rendait mes mouvements plus fluides, je regagnai la place des deux statèges tout en jetant un dernier coup d'oeil à Aedan.

- Alors messieurs avez-vous convenu de notre prochaine destination ? Je sens que ca va être une tuerie !

Un ton désinvolte mais chantant, sournois mais réfléchi... Finalement, la gentille Cassie et la méchante pouvaient très bien cohabiter quand il était question de survie.


« Cassandra est dans la zone de la corne. »
« Cassandra donne une arme fabriquée à partir d'une flèche à Aedan. »
« Cassandra utilise la dernière dose d'alcool. »
« Cassandra utilise son bandage. »




Dernière édition par Cassandra B. Saltsmann le Sam 7 Mai - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 3 Mai - 7:42


Arène - Corne d'abondance  









Amy venait de remonter. Je n’aimais pas du tout le fait de la laisser là, mais je n’avais vraiment pas le choix. Lorsqu’Aedan descendit, il se planta devant moi. Je m’attendais à ce qu’il fonce vers Cassandra mais il avait quelque chose à me dire.

« Merci … »

J’acquiesçai d’un signe de tête, tout en songeant que même si j’aurais sans doute fait la même chose que lui, cela n’avait que peu de sens. Le jour où j’aurais l’occasion de l’éliminer, je le ferais ou du moins j’essayerais … C’était inévitable. Ce « merci » n’était donc que temporaire. Je vis ensuite Nikolai sourire en regardant la corne. Bien sûr, sa co-tribut était là-haut. Il venait de l’apercevoir. Plus j’y pensais, plus je trouvais l’idée de les laisser à la corne mauvaise. Nous avions tous quelqu’un, voire plusieurs personnes à qui nous étions attachés là-haut. Tous les tributs les plus forts en dehors des jumeaux avaient une faiblesse, et elle était en plein cœur de l’arène. Mais ce n’était pas le moment d’en parler … Déjà, Nik me lançait sur notre prochaine destination.

« Alors, où est ce qu'on va maintenant ? Où pense-tu que sont les jumeaux ? »

Je réfléchissais au plan de l’arène qu’on avait établi précédemment avec Amy, perdu dans mes réflexions, lorsque Cassandra arriva avec la même question …

« Alors messieurs avez-vous convenu de notre prochaine destination ? Je sens que ca va être une tuerie ! »

Je ne relevai pas même si je cru déceler comme une ébauche de sourire se dessiner sur mon visage. Je détestais les jumeaux, je les avais détestés à  la seconde où l’alliance avait débutés. Ils n’étaient rien d’autre qu’un cliché de carrières …

« Et bien, lorsque je cherchais à retrouver mon binome, je l’ai ai vu partir dans cette direction ».

J’indiquais de façon floue la limite entre zone rocheuse et  zone marécageuse.

« Mais ils ont du bouger. Avec Amy, on était dans la zone rocheuse, on l’a un peu parcourue ; s’ils y étaient on serait tombés dessus. Je ne pense pas qu’ils aient eu le temps de passer à la corne avant qu’on y arrive, ce qui veut dire que vu le temps qui s’est écoulé … Ils peuvent être à peu près n’importe où dans la zone marécageuse. »

Autant dire introuvables. Cette zone ressemblait à un labyrinthe gigantesque, et on ignorait quelle distance ils avaient pu parcourir. S’ils avaient passé leur temps à courir, ils pouvaient presque avoir déjà rejoint la zone des dunes …

« Le risque c’est que si on s’enfonce là-dedans, ils viennent à la corne. »

Je l’avais dit sur un ton neutre, mais on savait tous qu’on ne pouvait pas prendre ce risque. Quand soudain … Je vis de la fumée, puis un grand feu venir de la zone marécageuse. Les arbres semblaient tomber tous dans une même direction. Les juges poussaient quelqu’un vers l’est de la zone des marécages, presque comme une flèche géante. Au moment même où on se posait la question de la localisation des jumeaux, c’était presque trop beau. Et généralement dans l’arène, ce qui est trop beau … Mais un rapide calcul me fis comprendre qu’ils étaient forcément là-bas. A part notre alliance, il restait le deux et le dix. Les juges poussaient donc forcément les uns vers les autres.

« Bon, et bien on dirait qu’on a notre destination. Prêts ? »

Et sans attendre, je commençai à courir vers la zone marécageuse.

"Nate est à la corne d'abondance et se dirige vers la zone marécageuse "




_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mer 4 Mai - 9:31

Nate réfléchit un instant, puis déclara :

- Et bien, lorsque je cherchais à retrouver mon binome, je l’ai ai vu partir dans cette direction. Mais ils ont du bouger. Avec Amy, on était dans la zone rocheuse, on l’a un peu parcourue ; s’ils y étaient on serait tombés dessus. Je ne pense pas qu’ils aient eu le temps de passer à la corne avant qu’on y arrive, ce qui veut dire que vu le temps qui s’est écoulé … Ils peuvent être à peu près n’importe où dans la zone marécageuse. Le risque c’est que si on s’enfonce là-dedans, ils viennent à la corne.

...Et s'en prennent aux tributs cachés là. Mon coeur se serra à l'idée que les jumeaux puissent s'en prendre à Thallia.
Mais avait-on le choix ? De toute façon, les juges allaient probablement nous rassembler bientôt...

Au moment ou je pensais cela, je vis une fumée s'élever de la zone des marécages. Un grand feu dévorait tout sur son passage. Et il poussait sûrement des tributs devant lui...
Il n'y avait pas de hasard dans l'Arène, juste des juges qui nous déplaçaient comme des pions. Et je crois qu'ils n'avaient pas encore eu le dose de sang pour la journée.

Je me tournais vers Nate et vis qu'il avait l'air aussi résolu que moi

- Bon, et bien on dirait qu’on a notre destination. Prêts ? dit-il

- Prêt ! dis-je. Cassandra, tu es avec nous ?

Plus je la regardais et plus je me disais que notre alliance ne tiendrait pas très longtemps, mais pour le moment, il fallait que nous soyons parfaitement unis pour affronter les jumeaux.

Suivant Nate, je partis également en courant en direction des marécages...

NIck est à la corne d'abondance et se dirige vers la zone marécageuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Sam 7 Mai - 23:26



La Corne

Une nouvelle alliance

Aucun des deux gaillards n'avait répondu à ma réplique : leur paraissais-je trop enjouée ? Ils étaient des carrières, des mecs prêts à tuer juste pour "honorer" leur District alors ma remarque n'aurait pas dû les effaroucher. Il fallait croire que soit on était tordu chez les carrières, soit on était frigide. Dommage. Les deux étaient plutôt mignons...

La douleur me faisait délirer, ou plutôt me faisait me sentir plus vivante et éveillée que jamais.

Nate et Nik étaient en train de pinailler sur la meilleure direction à prendre pour retrouver au plus vite les jumeaux, pendant que je les contemplais en songeant qu'il m'aurait été très simple de les traquer : une seule petite trace de leur passage et ils ne pourraient pas m'échapper. Seulement, cela m'obligerait à être devant eux et un couteau dans le dos était si vite arrivé... Je les aiderai c'était sûr, je les aiderai à éliminer les jumeaux complètement barrés du Deux, j'étais une femme d'honneur, même si ça ne se remarquait pas toujours au premier abord. Mais il était hors de question que je leur donne une chance de me tuer facilement pour autant.

Leurs bavardages furent coupés par un brusqua vacarme. La forêt des marécages venait de prendre feu et je souriais.

- Merci les Juges... lâchai-je entre mes dents.

Nate et Nik regardèrent les flammes qui devaient pousser les tributs vers une zone à l'Est des marais. Mon allié du Un se tourna vers nous.

- Bon, et bien on dirait qu’on a notre destination. Prêts ? dit Nate alors qu'il s'élançait sans attendre.

- Prêt ! renchérit Nik. Cassandra, tu es avec nous ?

Qu'il pouvait être stupide celui-là... Non non j'allais attendre qu'ils partent devant puis les tirer comme des lapins alors qu'ils m'avaient sauvé la vie une heure auparavant... Tsss... A croire qu'un homme ne pouvait pas gérer d'être beau gosse et intelligent simultanément : un luxe réserver à la gente féminine.

Je réajustai mon carquois sur mon épaule. J'étais prête.

- Comment rechignez à parcourir des kilomètres avec deux carrières plein de sueur, tout cela pour tuer des cinglés ?

D'accord, j'en faisais peut-être un peu trop. Mais avec ces questions rhétoriques, ce pêcheur me tapait doucement sur les nerfs et j'avais envie de jouer un peu avec lui. Chacune de mes foulées lançaient ma blessure au flanc, bien que le bandage compressif soulageait.

Lorsque nous arrivâmes en bordure de la zone de la corne pour entrer dans les marécages, j'eus un dernier regard vers la corne d'Abondance, vers Aedan. La course qui s'entamait était peut-être la dernière. A cette pensée, je ne pus m'empêcher d'espérer qu'il fasse tout pour s'en tirer si je ne revenais pas. Si je tombais dans un traquenard en suivant ces deux carrières, je voulais que ce soit lui qui gagne. C'était stupide, aussi stupide que cette réaction qui lui avait permis de me sauver la vie. Un dernier regard, et je recommençai ma course derrière Nate et Nik, la main serrée autour de mon arc prête à en faire usage.


« Cassandra quitte la zone de la corne et va vers la zone des marécages. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 8 Mai - 17:41







Je m’étais précipité vers Cassandra pour savoir comment elle allait. Bien vite, elle me rassura sur son état même si d’apparence, elle n’avait pas l’air d’aller si bien qu’elle voulait me le faire croire.

« Je suis toujours en vie donc à priori... Et toi, ça va ? »

Je la suivis alors au coin de la pyramide et acquiesçait lorsqu’elle me fit face. A côté de ce qui aurait pu se produire, on pouvait dire que j’étais au mieux de ma forme … Soudain elle me fixa avec un regard un peu dur … J’en étais sûr. Elle m’en voulait de ce que j’avais fait, des promesses que j’avais prises en son nom …

« C'était stupide... »

Je baissai les yeux vers le sol. Je le savais bien. Mais j’étais loin d’être un fin stratège, ou d’être assez mature pour réfléchir comme un adulte ; j’avais fait la première chose qui m’avait traversé l’esprit.

« Je suis désolé … »

Mais soudain elle fit quelque chose qui me surpris. Elle passa sa main dans mon dos et m’attira dans ses bras. Sans une seconde d’hésitation, je l’enroulais des miens et me serrait très fort contre elle. C’était si chaud, si doux … J’avais l’impression de retrouver … Les bras de ma mère. Bien sûr, c’était différent. Ma mère était plus vieille, plus tendre et moins jolie que Cassandra ; je ne confondais pas. Mais ce « câlin » était si agréable que j’avais l’impression … D’être totalement à l’abri, en sécurité.

« Merci Aedan. »

Elle me serra un peu plus fort, et je sentis les larmes me monter aux yeux. Je serais mes paupières l’une contre l’autre pour les empêcher ; et m’empêcher moi-même de céder à la faiblesse qui s’emparait de moi et qui allait inexorablement me pousser à lui demander de rester, de ne pas partir avec eux, mais de s’enfuir avec moi à l’autre bout de l’arène. Hors il ne fallait pas. Cassandra venait de me remercier, moi, Aedan, 12 ans. Je ne devais pas me montrer faible mais au contraire, lui montrer que j’étais bien celui en qui elle croyait, celui qui venait de la sauver ; son allié. Je sentis sa tête se poser doucement sur la mienne alors qu’elle m’expliquait la suite des événements.


« S'ils t'ont aidé c'est qu'ils ont quelque chose en tête, ils ont besoin de moi. J'ai cru comprendre qu'il y a du monde là-haut... Fais attention à toi, même les plus faibles peuvent sortir les griffes s'ils se sentent dos au mur. J'en suis la preuve. »

Je secouais doucement la tête pour lui faire comprendre que j’avais saisi. J’essayais de lui donner le peu d’informations que j’avais.

« Il y a la fille du cinq. Elle a l’air de tenir au carrière du district 1. Le carrière du quatre est lié à la fille du 1, mais il y a son amoureuse qui est liée à Nolan … Du district … 9 je crois. Mis à part la fille du cinq, ils sont tous aveugles. »

Je ne savais pas ce qui pourrait servir, mais je devais lui communiquer tout ce que je savais, au cas où. Je n’y voyais pas d’utilité, mais elle était plus maline que moi, alors qui sait …

« Je vais partir avec les deux carrières... Reste avec les autres, mais si tu entends plus de deux coups de canon successifs pour les jumeaux et qu'au troisième une carrière blonde qui est là-haut ne tombe raide morte, cours le plus vite possible. Ça voudra dire que l'alliance ne tient plus et il est hors de question qu'il t'ait ... »

J’acquiesçai à nouveau. Fuir si plus de deux coups de canons, je pouvais faire. Ce plan n’était pas compliqué. Sauf sur un point …

« Mais comment est-ce que vous me retrouverez ? »

Elle glissa une pointe de flèche dans ma poche, et je pressais ma main dessus comme pour vérifier que je ne l’avais pas imaginé. Elle sacrifiait une de ses précieuses flèches pour moi. J’allais m’y accrocher et m’en servir s’il le fallait.

« Je te retrouverai. Si je suis encore en vie, je te retrouverai. »

Elle m’avait serré la main, et j’avais resserré de toutes mes forces. J’étais capable de le faire. Je tiendrais jusqu’à ce qu’elle me retrouve.

« Je crois que c'est le moment de limiter la casse... Tu me donnes un coup de main pour me remettre sur pied ? »

Je fis oui de la tête alors qu’elle sortait ses affaires de son sac. Elle était très marquée, et il y avait beaucoup de sang. Je cachais non sans peine la peur qui me nouait le ventre et l’aidait à enrouler le bandage autour d’elle. Elle me versa ensuite un peu d’eau que je calais bien à ma ceinture ; pas question que qui que ce soit n’entende le clapotis et veuille profiter de l’alliance pour la partage : c’était l’eau de Cassandra.

« Tout va bien se passer... J'ai une dette envers toi Aedan, alors fais attention et reste en vie pour que je puisse la payer. »

Je secouais la tête.

« Vous m’avez sauvé la vie deux fois. Techniquement c’est moi qui ai encore une dette  à payer … »

Je relevai les yeux vers elle, avant de faire demi tour et de remonter en haut de la corne en quatrième vitesse. Lorsque j’arrivais en haut, les deux blondes s’étaient isolée, laissant Nolan dans un coin alors qu’Amy semblait regarder en bas. Je me tournai vers elle en jetant un œil aux filles.

« J’ai raté quelque chose ? »

Je voyais déjà les carrières et Cassandra courir vers la zone feuillue qui … Prenait feu. Ma bouche s’arrondit : était-ce vraiment une bonne idée d’aller par-là ?

« Qu’est-ce que … »

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 16 Mai - 13:39





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Aedan]
__________________________




« Aedan … »


C’est comme un murmure … Presque un souffle froid à ton oreille. C’est presque imperceptible … On pourrait croire que tu perds la raison. Est-ce que l’entendent aussi ?

« Aedan … »

Ca semblait plus près cette fois … Mais c’est difficile à identifier. C’est comme si c’était à l’autre bout de l’arène. C’est comme si c’était juste derrière toi. C’est à la fois doux et si froid … Comme la voix d’un ange qui t’entraînerait dans les abîmes …

« Aedan … »

Tu ne vois rien du tout, mais malgré tout tu la sens, cette présence, tout autour de toi … Dans ton cou, près de ton oreille, sur ton bras …C’est presque comme si le vent avait pris la forme de ton prénom qui se répète. Mais la voix semble de plus en plus menaçante. Pourtant tu es le seul à l'entendre … Mais tu sais que tu n’as pas perdu la tête … N’est-ce pas ?

« Aedan … Qu’est-ce que tu as fait Aedan … »

Ça y est. Tu entends les sonorités si particulières de sa voix. Tu reformes dans ton esprit son visage, sa carrure ... Tu reconnais sa voix, ce son Qui t’as bercé tout au début de ton arène … Jamais tu n'aurais pu l'oublier.

« Je suis mort à cause de toi ! Comment as-tu pu la choisir alors que je t’ai toujours protégé ?! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 16 Mai - 13:40





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Amy]
__________________________




C’est comme un murmure … Presque un souffle froid à ton oreille. C’est presque imperceptible … On pourrait croire que tu perds la raison. Est-ce que l’entendent aussi ?

« Amy … »

Ca semblait plus près cette fois … Mais c’est difficile à identifier. C’est comme si c’était à l’autre bout de l’arène. C’est comme si c’était juste derrière toi. C’est à la fois doux et si froid … Comme la voix d’un ange qui t’entraînerait dans les abîmes …

« Amy … »

Tu ne vois rien du tout, mais malgré tout tu la sens, cette présence, tout autour de toi … Dans ton cou, près de ton oreille, sur ton bras …C’est presque comme si le vent avait pris la forme de ton prénom qui se répète. Mais la voix semble de plus en plus menaçante. Pourtant tu es le seul à l'entendre … Mais tu sais que tu n’as pas perdu la tête … N’est-ce pas ?

« Amy, qu’est-ce que tu as fait … »

Ca y est, tu la reconnais. Cette voix si familière, comment as-tu pu ne pas la reconnaître tout de suite ? Elina … Mais comment est-ce possible ? Elle est morte … Tu ne le sais que trop bien …

« Je suis morte à cause de toi … Tu as abandonné Adam … Et tu protèges mes meurtriers … Ses meurtriers … »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 16 Mai - 13:41





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Nolan]
__________________________




C’est comme un murmure … Presque un souffle froid à ton oreille. C’est presque imperceptible … On pourrait croire que tu perds la raison. Est-ce que l’entendent aussi ?

« Nolan … »

Ca semblait plus près cette fois … Mais c’est difficile à identifier. C’est comme si c’était à l’autre bout de l’arène. C’est comme si c’était juste derrière toi. C’est à la fois doux et si froid … Comme la voix d’un ange qui t’entraînerait dans les abîmes …

« Nolan … »

Tu ne vois rien du tout, mais malgré tout tu la sens, cette présence, tout autour de toi … Dans ton cou, près de ton oreille, sur ton bras …C’est presque comme si le vent avait pris la forme de ton prénom qui se répète. Mais la voix semble de plus en plus menaçante. Pourtant tu es le seul à l'entendre … Mais tu sais que tu n’as pas perdu la tête … N’est-ce pas ?

« Nolan … Que fais-tu Nolan … »

C’est Silver, tu reconnais sa voix. Mais n’est-elle pas censée être morte ? Le coup de canon était pour elle, tu le sais bien. Et pourtant …

« Nolan … Je suis morte parce que j’ai fait confiance aux mauvaises personnes … Ne fais pas la même erreur que moi … Ils complotent contre toi … »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 16 Mai - 14:21





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Thalia]
__________________________





C’est comme un murmure … Presque un souffle froid à ton oreille. C’est presque imperceptible … On pourrait croire que tu perds la raison. Est-ce que l’entendent aussi ?

« Thalia … »

Ca semblait plus près cette fois … Mais c’est difficile à identifier. C’est comme si c’était à l’autre bout de l’arène. C’est comme si c’était juste derrière toi. C’est à la fois doux et si froid … Comme la voix d’un ange qui t’entraînerait dans les abîmes …

« Thalia … »

Tu ne vois rien du tout, mais malgré tout tu la sens, cette présence, tout autour de toi … Dans ton cou, près de ton oreille, sur ton bras …C’est presque comme si le vent avait pris la forme de ton prénom qui se répète. Mais la voix semble de plus en plus menaçante. Pourtant tu es le seul à l'entendre … Mais tu sais que tu n’as pas perdu la tête … N’est-ce pas ?

« Thalia … Thalia, vous nous avez abandonné … »

Qui … Mais soudain, ça te reviens en tête, et tu la vois. La petite bouille de Xavan, votre allié du début. Quand toi et Nik les avez laissé se faire massacrer par le deux … Mais vous n’auriez rien pu faire d’autre, si ?

« Lui je comprends, c’est un carrière … Qui s’allient avec des carrières … Mais toi ? Maintenant que tu apprends qu’il t’a trahie, tu sais ce qu’on a ressenti … Quand on vous a appelé, appelé … Mais que vous n’êtes jamais venu … C’est dur, la trahison, n’est-ce pas Thalia ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 16 Mai - 14:25





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Pearl]
__________________________





C’est comme un murmure … Presque un souffle froid à ton oreille. C’est presque imperceptible … On pourrait croire que tu perds la raison. Est-ce que l’entendent aussi ?

« Pearl … »

Ca semblait plus près cette fois … Mais c’est difficile à identifier. C’est comme si c’était à l’autre bout de l’arène. C’est comme si c’était juste derrière toi. C’est à la fois doux et si froid … Comme la voix d’un ange qui t’entraînerait dans les abîmes …

« Pearl … »

Tu ne vois rien du tout, mais malgré tout tu la sens, cette présence, tout autour de toi … Dans ton cou, près de ton oreille, sur ton bras …C’est presque comme si le vent avait pris la forme de ton prénom qui se répète. Mais la voix semble de plus en plus menaçante. Pourtant tu es le seul à l'entendre … Mais tu sais que tu n’as pas perdu la tête … N’est-ce pas ?

« Pearl … Tu as le coeur aussi froid que la glace … »

Ce n’est pas sa voix que tu reconnais … C’est sa chevelure blonde qui se matérialise sous ses yeux, puis ses traits. Tu revois son visage alors qu’elle était à terre devant toi, les mains sur son ventre …

« Mon bébé … Il est mort lui aussi, par ta faute. Tu aurais pu l’empêcher … Et maintenant, tu joues avec les sentiments de cette pauvre fille, comme tu as joué avec ma mort. Abréger nos souffrances, c’est trop facile pour toi, n’est-ce pas ? Non, tu veux qu’ils souffrent, qu’ils souffrent tous … Monstre … »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 16 Mai - 19:53

D9 - Nolan







« Thalia ? Je… je peux te parler deux minutes ? »



Nolan reconnut la voix de Pearl , la carrière du District 1 liée à Nikolay ; comme Thalia et lui-même ce duo avait fait le choix de rester lié malgré le danger mortel que cela pouvait représenter.
Cette décision avait-elle été motivé simplement pour suivre une stratégie ou des raisons émotionnelles avaient-elles interférés dans ce choix?

Le tribut du Neuf put entendre la carrière se diriger comme elle le pouvait vers Thalia avant de lui parler d’une voix assez basse pour qu’il ne puisse entendre ce qu’elle lui disait . Nolan n’aimait pas particulièrement cela ; la carrière devait sûrement manigancer quelque chose avec ces conversations sous le manteau. Le jeune garçon était conscient du caractère ô combien fragile  et éphémère de l’alliance dans laquelle il se trouvait mais Thalia était sa partenaire et ils partageraient le même destin  à la fin des Jeux , de quelque nature qu’il soit; par conséquent ils ne gagneraient rien à se cacher certaines choses puisque leur alliance était l’une des rares qui était indissociable avec celle qui rassemblait Pearl et Nik’... Le problème devenait de plus en plus épineux.

Nolan avait entendu dire que les carrières n’apprenaient pas seulement à se battre dans leurs centres d’entraînement mais aussi à mettre en place des stratégies et à user de ruses et de coups bas quand l’occasion se présentaient. Et justement que restait-il d’autre que ces manigances à la carrière blonde qui ne pouvait plus vraiment se battre de façon optimale?
Il ne fallait pas qu’elle envenime Thalia avec ces mots sûrement savamment préparés à l’avance et teintés de ruse et de tromperie.

C’est alors qu’il s’apprêtait à les rejoindre pour couper court à leur conversation ou du moins s’y immiscer qu’une voix étrangement familière retentit dans l’esprit de Nolan.  Cette voix ne fut d’abord qu’un murmure , qu’un souffle lointain mais hautement envoûtant.

“Nolan…”


Il se redressa , cherchant un quelconque repère pour savoir où se trouvait et surtout qui était cette personne qui l’appelait ainsi. Mais alors que les appels se font plus intenses et à la fois plus glaçants et doux qu’il identifia la personne qui lui parlait ; et ce fut bien ça qui se mit à l’inquiéter car cette personne était morte. Silver était morte et pourtant elle lui parlait.

La respiration haletante Nolan , à genoux sur le sol , et s’efforçant de garder ses sens éveillés tenta d’identifier la source de cette voix. Les tributs morts n’avaient jamais ressuscités au cours d’une édition des Jeux et il doutait profondément que c’était le cas cette année mais d’un autre côté on ne pouvait jamais vraiment imaginer les innovations des Juges à la créativité débordante.


« Nolan … Je suis morte parce que j’ai fait confiance aux mauvaises personnes … Ne fais pas la même erreur que moi … Ils complotent contre toi … »


Bon...au moins maintenant il avait la certitude qu’elle était bel et bien morte mais alors il ne se sentait pas le moins du monde rassurée pour autant . Perdait-il tout simplement la tête en ayant de telles hallucinations ? Pourtant il n‘avait jamais eu de tels antécédents de folie auparavant et le silence ambiant suggérait que ses alliés étaient également aux prises avec de tels démons.

Un piège des Juges… c’était un piège des Juges fait pour instiller le doute dans les esprits et fragiliser des alliances déjà bancales .

“Vous entendez aussi ces voix? “


Nolan avait crié sans s’en rendre compte tant son esprit était embrumé par la voix envoûtante et obsédante d’une personne dont il n’avait pourtant jamais été très proche ; mais il fallait bien un tel cri pour alerter les autres qui se trouvaient dans le même état.

“C’est un piège des Juges! N’y prêtez pas attention : ils veulent nous effrayer , nous faire douter ou je ne sais quoi d’autre. Mais nous n’avons pas encore totalement perdu la tête ; ces personnes sont mortes : ce ne sont pas elles qui vous parlent mais je ne sais quelle technologie qui réutilisent leur voix.”


L’impact émotionnel avait été plutôt moindre pour Nolan qui n’avait jamais eu de contacts étroits avec Silver mais le jeune homme avait l’impression que le choc était bien plus important chez ses alliés du moment et il faudrait sans doute plus que ces belles paroles pour les sortir de cette torpeur paranoïaque .

D’ailleurs Nolan était-il totalement sorti de cet état? S’il avait rapidement compris qu’il s’agissait d’un piège des Juges , le doute avait tout de même eu le temps de s’installer dans son esprit.
Et s’il y avait un fond de vérité ? Et si ils complotaient contre lui?

Il marcha péniblement vers le lieu où Thalia et Pearl conversaient quelques instants auparavant et il prit sa coéquipière par les épaules avant de la secouer avec fermeté.

“Thalia n’écoute pas ce qu’il dit ! Qui que ce soit ne l’écoute pas : cette personne est morte ! Ne l’écoute pas Thalia ! Ne l’écoute pas! “



Nolan est dans la zone de la Corne d’Abondance.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 17 Mai - 11:25

Se souvenir

Jour 4 - La Corne d'Abondance
And I just wish that I didn't feel like there was something I missed... And I take back all the things that I said to make you feel like that. And I just wish that I didn't feel like there was something I missed and I take back all the things that I said to you.
And I'd give it all away just to have somewhere to go to. Give it all away to have someone to come home to... ▲ Linkin Park




A nouveau, les aveugles m’ignorèrent et réglèrent leurs histoires entre eux. Je ne dis rien de plus, mais constatai amèrement l’instabilité de cette alliance – non, ce n’était pas une alliance. C’était un regroupement totalement éphémère de Tributs qui craignaient les conséquences d’une possible action.
Oui, nous étions retenus par la crainte.
Aedan arriva et me tira de ma rêverie car, bien que je l’aie entendu monter les marches, je ne m’étais pas inquiétée plus que cela. Mais sa petite voix avait sonné brusquement à mon oreille.

« J’ai raté quelque chose ? »

Je lui souris et secouai doucement la tête; mais lui était concentré sur la lueur au loin, et cela attira également mon attention.  

« Qu’est-ce que… », murmura-t-il.

Ce fut cependant avec une certaine indifférence que je regardai le feu de forêt, et on le vit s’arrêter net à un endroit. Je le communiquai à Aedan :

« Regarde, c’est un piège des Juges… Je pense que Cassandra et les garçons l’ont vu et n’y sont pas allés. »

Un bruissement derrière moi. Je me retournai, posant la main sur ma dague ceinte à ma taille depuis le début, et je vis Pearl se rapprocher de Thalia et lui murmurer des mots qui avaient été effacés par la conversation que j’avais eue avec Aedan. Mais quelque chose me titilla, à voir leurs visages, et je touchai doucement le bras du jeune garçon pour qu’il voie ça, posant un doigt sur ma bouche pour qu’il ne fasse pas un bruit ; et dans la foulée, je lui signai qu’il fasse attention.

« Amy… »

Un nom dans le vent qui me fit sursauter. Je regardais Aedan, pour comprendre si c’était lui, puis je me tournai vers les autres. Les aveugles. A nouveau, mon nom, plus clair et plus distinct, résonna à mon oreille, et la voix ne provenait d’aucun des Tributs présents dans cette Corne.
Quelle était cette comédie ?
Soudain, je sentis une présence à mes côtés, et mon premier réflexe fut de faire un bond en arrière pour m’en éloigner en tirant mon arme. Je me tournais autour, je regardais le côté des autres Tributs, mais personne n’était arrivé ; et un air de panique habitait leurs visages.

« Vous entendez aussi ces voix ? », murmura le garçon du Neuf.

Ces voix ? Y en avait-il plusieurs ? Je ne savais plus où en donner de la tête, me tournant et me retournant, jusqu’à comprendre que je ne verrai personne. Non, la présence resterait avec moi, personnelle… pour moi… et murmurait à mon oreille…

« Amy, qu’est-ce-que tu as fait… »

Une voix de femme, douce et emplie de reproches en ce moment-même. Il n’y avait qu’une personne qui pouvait tant me reprocher… Un frisson me secoua. Et les paroles paniquées du garçon du Neuf, au milieu de toutes les réactions, me parvinrent.

« C’est un piège des Juges ! N’y prêtez pas attention : ils veulent nous effrayer, nous faire douter ou je ne sais quoi d’autre. Mais nous n’avons pas encore totalement perdu la tête ; ces personnes sont mortes : ce ne sont pas elles qui vous parlent mais je ne sais quelle technologie qui réutilisent leur voix. »

La voix d’Elina lui répondit, à mon oreille, soufflant comme une amante effrayante à laquelle on ne pouvait échapper. Et cette réponse balaya tout le semblant de raison que ce garçon essayait d'apporter... J'espérais sourdement qu'il ne l'avait entendue
Car Elina était là, elle me parlait, et elle se faisait écho des reproches sourds que je mettais de côté.

« Je suis morte à cause de toi… Tu as abandonné Adam… Et tu protèges mes meurtriers… Ses meurtriers…

- Je ne l’ai pas abandonné. »

Mes dents étaient serrées. J’oubliais tout l’environnement autour de moi : je n’entendais qu’Elina et ses paroles de vipère, et j’en vis presque son regard haineux qui me reprochait la mort d’Adam. Mais ce n’était pas moi. Ce n’était pas de ma faute. Pour elle, oui, mais par pour lui.
Je n’étais pas les meurtriers d’Adam.
La panique gagnait mon cœur mais, plutôt que me figer, elle me poussa en avant. Le gamin du Neuf était au sol, haletant de surprise et de terreur : il avait peur. Elle régnait en maître ici. Je ne voulais pas perdre la présence d’Elina à mes côtés.

« Je ne l’ai pas abandonné mais je t’avais promis… promis de le protéger… et je n’ai pas réussi. »

Un sanglot me secoua alors que je marchais. Je m'arrêtai. J’inspirai. Je repris ma marche. Je ne rejetais pas ce fantôme, ce mort, ce piège des Juges : au contraire, j’avais l'envie muette d’y plonger. Ma dague à la main, je m’arrêtais quand mon pied écrasa un objet dur. Des larmes perlèrent au coin de mes yeux. Je me penchai doucement et ramassai la pointe d’une flèche.

« Ses meurtriers… », continuai-je en testant la pointe émoussée par l’incendie qui avait ravagé l’endroit.

Je jetai le morceau de métal par l’entrée de la Corne, au loin. Et je continuais, de mes pieds, à enlever les restes des armes de l’endroit. A dégager le lieu. Tenant à l’œil tous les aveugles. On entendait le métal ricocher sur les escaliers qui permettaient d’accéder à l’endroit.

« Elina, reste avec moi… »

J’avais peur. J’étais terrifiée. Je serrai ma dague avec la peur que quelque chose n’arrive, mais je continuais à dégager le lieu de tout danger potentiel. Si quelqu’un était pris de folie par ces fantômes, alors il ne ferait aucun mal aux autres.
Mes joues étaient striées par les larmes, mais mes yeux restaient décidés et continuaient de repérer le moindre morceau de métal qui volerait alors hors des murs.
Où les Juges voulaient-ils nous emmener ? Mes yeux éclairés se levèrent vers Thalia, vers Pearl, vers le garçon du Neuf.

©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Ven 20 Mai - 16:20





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Deux coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Cassandra venait de porter le coup de grâce à Kol du district 2. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé. Mais alors que certains ignorent simplement ce son et que d'autres cherchent à deviner le visage qui se cache derrière ou prie pour que ce ne soit pas un être aimé, un second coup retentit, à une vingtaine de secondes d’intervalle.

Quelqu'un venait de succomber dans l'arène... A nouveau la peur gagnait les tributs, elle envahissait chaque parcelle de leur corps et de leurs pensées : elle les dévorait. Une seconde personne venait de tomber, sous le coup d'un tribut ou sous le sadisme des Juges... Qui était-ce ? Peut-être un être cher ?...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Sam 21 Mai - 23:24

Agir

Jour 4 - La Corne d'Abondance
I remembered black skies, the lightning all around me. I remembered each flash as time began to blur ; like a startling sign that fate had finally found me. And your voice was all I heard that I get what I deserve.
So give me reason to prove me wrong, to wash this memory clean. Let the floods cross the distance in your eyes. Give me reason to fill this hole, connect the space between. Let it be enough to reach the truth that lies across this new divide. ▲ Linkin Park




« Cette personne est morte ! »

Venait-il de prononcer ces mots ou était-ce la bribe d’un écho que mon oreille acceptait enfin, non plus d'entendre, mais d’écouter ? Une ouïe sélective qui n’accueillait que les idées sourdes qui battaient au fond d'une poitrine secoué par les évènements futurs ? Oui, Elina était morte, je le savais : je l’avais vue périr sous les coups des Carrières, qui n’étaient dans mon souvenir plus des visages mais seulement des ombres, d’un noir aussi implacable que leurs poings brandis ; puis je l’avais vue flotter dans un ciel, aussi artificiel et surfait que le portrait qu’on avait tiré d’elle, annonciateur de cette tragique et soudaine destinée.
Je sentais grandir en moi cette colère sourde, celle née quand Adam et moi étions seuls dans le désert - et elle était pareille à la tempête grondant dans le lointain, aussi floue et terrifiante.

« Oui, cette personne est morte… », répétai-je d’une voix contrôlée et d’un calme incroyable.

Je fis quelques pas en avant, dans la direction des Tributs atteints de céssité. A côté de moi, je sentais la présence de mon ange de la mort, qui continuait à murmurer à mon corps des paroles aux effets implacables. Je sentais la douceur des battements de mon cœur dans ma poitrine et des battements de ma dague sur mon mollet.

« J’ai abandonné Adam en le laissant partir alors qu’il ne pouvait pas survivre. »

C’était mes pas qui désormais résonnaient désormais avec douceur dans la Corne. Mais je m’arrêtai, me tournai vers Aedan derrière moi, et lui lançai :

« Toi, tu peux vivre. Tu peux survivre. Tu es le seul ici. »

Trois aveugles alignés devant moi, et aucun des trois ne pouvait passer deux heures seul au-dehors de cette Corne, loin de notre protection. Loin de ma protection. Qu’avaient été les mots de Nathanaël, dans un passé qui semblait si lointain ? N’avaient-ils pas été plus ou moins prononcés dans les termes suivants : « je préfère les voir mourir vite de ma lame que les savoir souffrir au dehors » ?
Quelle hypocrisie. Quelle hypocrisie qui servait à moralement justifier l’impératif qui gagnait ma prise de décisions.
Mon cœur se révolta. Non ! j’avais voué ma vie à sauver les gens, à sauver les personnes de mon District, bien avant que ce monde injuste ne m’arrache à mon destin – non ! Quelle folie planait dans l’air ? Etait-ce Elina qui bougeait mes lèvres et prononçait ces sons ?
Soudain, stoppant cette dérive, un premier canon retentit dans le lointain. C’était… fait. Un mort. L'un des Jumeaux était incontestablement mort. Puis, réponse au premier message, un deuxième coup de tonnerre ne tarda pas à gronder. C’était trop rapide pour être le second Jumeau : ce ne pouvait alors être qu’un des attaquants.
Mes yeux fixèrent une poignée de secondes Pearl devant moi qui restait implacablement vivante. C’était donc Nathanaël qui était mort et je restais seule. Il était sans douter que la Mentor du Sept gravement blessée ne tiendrait pas face à un jeune prétendant prêt à prendre la place dorée : Aedan et moi étions donc livrés à nous-mêmes. Seuls capables de survivre.

« Aedan, tu comprends ? Aucun des trois ne peut sortir vivant d’ici. Aveugles, ils n'arriveront pas à vivre dans cette arène. »

C’était la chance qu’Elina m’avait offerte. Celle dont Adam n’avait pas pu profiter. Il n’avait pas pu survivre. Il était mort. Et moi, j’avais depuis trop longtemps tiré sur la corde, à profiter de plus fort que moi, de meilleur que moi, et le glas de Nathanaël venait d’exploser dans le lointain. J’entendais encore son écho qui dictait sa lourde responsabilité.
Un écho que la voix d’Elina enveloppait, que la voix d'Elina sublimait :

« Et tu protèges mes meurtriers… Ses meurtriers…

- Si tu n’avais pas tué Elina, lançai-je à Pearl, Adam serait encore vivant. Au fond, qu’importe son véritable meurtrier : c’est toi qui l’as tué. »

Ma lame, invisible au cœur de cette nuit sans lumière, siffla droit vers Pearl.


©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Lun 23 Mai - 22:42







« Aedan … »

Je me retournai rapidement. J’aurais juré avoir entendu Mikel m’appeler … Mais c’était impossible … Mikel était … Mort.

« Aedan … »

Je pivotai à nouveau. Cette fois pas de toute possible, c’était bien sa voix. Mon cœur se à tambouriner dans ma poitrine. C’était impossible … J’avais entendu le coup de canon … Oh mon dieu, c’était un … Fantôme ?!

« Aedan … Qu’est-ce que tu as fait Aedan … »

Je regardais partout autour, lorsque j’aperçu sa silhouette. Je reculai d’un pas, terrorisé. Il était revenu … C’était son esprit … Et il était là pour se venger … Parce que je l’avais trahi …

« Vous entendez aussi ces voix? »

C’était Nolan qui venait de parler, mais je l’entendais à peine. Lui aussi devait avoir un fantôme près de lui. Peut-être était-ce comme ça, dans l’arène ? Les fantômes des morts en colère revenaient vous hanter … ? Cela expliquerait sans doute le comportement parfois étrange des tributs …

« Je suis mort à cause de toi ! Comment as-tu pu la choisir alors que je t’ai toujours protégé ?! »

Je me retournais vers lui. J’avais peur … Mais je ne voulais pas lui mentir. Je lui devais la vérité …

« Je suis désolé que tu sois mort Mikel. Ce n’est pas ce que je voulais … Mais Cassie, elle me traite comme un allié, pas comme un enfant … Si seulement tu t’étais enfui … »

Soudain, j’entendis de l’agitation derrière moi. Etaient-ils tous poursuivi par des fantômes ? Avaient-ils tous des choses à se reprocher ? Personne n’était innocent, dans une arène …

« C’est un piège des Juges! N’y prêtez pas attention : ils veulent nous effrayer, nous faire douter ou je ne sais quoi d’autre. Mais nous n’avons pas encore totalement perdu la tête ; ces personnes sont mortes : ce ne sont pas elles qui vous parlent mais je ne sais quelle technologie qui réutilisent leur voix. »

Avait-il raison, ou tentait-il de se rassurer ? Impossible de le savoir. Je me tournais à nouveau vers Mikel et levai les yeux vers lui …

« Es-tu réel ? »

Mais avant qu’il n’ait eu l’occasion de me répondre, un coup de canon sonnait, détournant notre attention à tous des esprits qui nous tourmentaient. Mon cœur sembla sortir de ma poitrine. Cassandra. Non, elle était trop forte, et elle était avec deux carrières … Elle ne pouvait pas être morte … Quelques secondes après, un second coup résonna. Etait-ce possible qu’ils aient réussi à tuer les jumeaux ? Si vite ? Je me tournai vers Amy, espérant entendre des paroles réconfortantes …

« Toi, tu peux vivre. Tu peux survivre. Tu es le seul ici. »

Qu’est-ce qu’elle voulait dire … Pourquoi le seul … Je ne comprenais pas. Je la regardais successivement elle, puis les autres, puis Mikel. Qu’était-il en train de se passer, étais-je en train de délirer ?

« Aedan, tu comprends ? Aucun des trois ne peut sortir vivant d’ici. Aveugles, ils n'arriveront pas à vivre dans cette arène. »

C’est là que je compris. Elle voulait tuer les aveugles. Je les regardais un instant tandis qu’Amy s’approchait de Pearl. Ma main tremblait sur la pointe de flèche donnée par Cassandra. Non, on ne pouvait pas faire ça … Ils étaient aveugles … Mais alors, la phrase de Cassandra me revint à l’esprit … « Si ça tourne mal... Et rappelle-toi, plus que deux coups... » Si elle était morte, alors c’était peut-être ma seule chance de m’en sortir. Et si elle était vivante … Peut-être … Peut-être serait-elle fière ? Le serait-elle ? Le serais-tu, Mikel ? Et alors que je voyais la lame d’Amy s’abattre sur Pearl, je contournais le combat pour aller me mettre derrière Nolan et Thalia. Je n’hésitais pas une seule seconde ; je ne me voyais pas attaquer la fille. Alors je sortis ma pointe de flèche et l’enfonçait dans le cou de Nolan … En espérant avoir touché quelque chose d’important …

"Aedan est à la corne d'abondance. Aedan attaque Nolan. DEMANDE DE LANCER DE DES"

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 24 Mai - 9:10




Corne d’abondance
- Jour 4



Je n’ai pas le temps d’entendre la réponse de Thalia qu’un étrange murmure souffle mon nom à mon oreille. Un murmure à vous glacer le sang. Par réflexe, je me retournais brutalement pour savoir d’où venait la voix, mais je ne sentais aucune présence. Après avoir prononcé plusieurs fois mon nom, je ne savais pas si la voix venait de ma tête ou si elle était réelle.

« Pearl … Tu as le coeur aussi froid que la glace … Mon bébé … Il est mort lui aussi, par ta faute. Tu aurais pu l’empêcher … Et maintenant, tu joues avec les sentiments de cette pauvre fille, comme tu as joué avec ma mort. Abréger nos souffrances, c’est trop facile pour toi, n’est-ce pas ? Non, tu veux qu’ils souffrent, qu’ils souffrent tous … Monstre … »

Je reconnu rapidement sa voix. Savinnah. La voix venait de mon esprit pour détourner mon attention, me rappelant un instant de faiblesse que je préférerai oublier. « Tu n’as eu que ce que tu méritais, tu étais trop faible, tu aurais dû te battre. Et moi, j’aurais dû t’achever sur le champ. » Je ne savais pas si j’avais juste pensé ces paroles ou si je les avais murmurées ? Si les Juges tentaient de me faire culpabiliser, c’était rater. Ils n’allaient pas m’avoir aussi facilement.
J’allais me tourner vers Thalia lorsque j’entendis une voix s’élever plus distinctement que les murmures derrière moi :

«  Si tu n’avais pas tué Elina, Adam serait encore vivant. Au fond, qu’importe son véritable meurtrier : c’est toi qui l’as tué. »

Je n’eus pas le temps de comprendre le sens de ses paroles qu’une douleur aigue traversa mes entrailles. Je tombais au sol, sous le choc. Mon cerveau, faute d’avoir la vue, fonctionnait à toute vitesse. J’avais reconnu la voix d’Amy, peut-être elle aussi avait entendu la voix d’autres morts, mais la culpabilité avait eu raison d’elle. La vengeance l’avait conduit à commettre un acte fou, j’en connaissais mieux que personne les conséquences. Amy m’avait offert l’ouverture dont j’avais besoin pour briser l’alliance, il fallait que je l’exploite. Mais je ne pouvais pas inspecter ma blessure pour en connaître la gravité. J’allais devoir faire sans. Plus rapide que je ne l’ai jamais été, je saisis mon sac et l’ouvrit pour prendre le couteau qui s’y trouvait. Malgré la cécité et ma blessure, je retrouvais mes réflexes de combat et me mis immédiatement en position de défense. Ne pouvant attaquer sans savoir où elle était je pris la parole pour tenter de la raisonner :

« Amy arrête ça, tu sais très bien que je ne l’ai pas tué. C’est de ta faute s’ils sont morts, en tentant de d’emparer de ce sac, Elina a juste voulu te protéger. »

J’hésitais à attaquer. Malgré mon entraînement, j’étais clairement en mauvaise position pour attaquer : aveugle et blessée. J’allais d’abord essayer de la convaincre, l’attaque physique serait un dernier recours.

« Ne fais pas quelque chose de stupide, ne brise pas une alliance qui est ta seule chance dans l’arène juste pour te donner bonne conscience… Je sais que tu es alliée avec Nate, comment crois-tu qu’il réagira s’il apprend que tu m’as tuée ? »

Non, je n’avais pas d’autre choix, je ne pouvais pas prendre le risque qu’elle soit convaincue par ce que j’étais en train de lui dire. C’était ma chance, il fallait que je la saisisse. Et je ne savais pas avec qui elle s’était alliée, je n’avais pas le temps d’attendre que les autres réagissent. Tout en parlant, je m’étais relevée lentement, toujours en position de défense, tout en tachant de ne pas grimacer sous la douleur difficilement supportable. Je me rapproche doucement, les mains en l’air, comme ayant l’air de me rendre, en direction de ce que je pense être Amy, reconnaissable à sa respiration plus forte que les autres. Je glisse mon couteau dans ma poche, comme un signe de bonne volonté. Au moment qui me semble être le plus propice, je lance mon poing le plus fort possible dans son estomac, où j’ai le plus de chance de la toucher et de la déstabiliser, tout en protégeant mon visage de l’autre main. Au fond de moi, une petite voix me disait que c’était de la folie, que jamais je ne gagnerais ce combat. Je la fis taire tandis que mon poing filait, avec un peu de chance, en direction de sa cible.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone : corne d’abondance »
Pearl Standford - District 1 attaque Amy Wetthrone - District 5 --> DEMANDE DE LANCER DE DES  


© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Mar 24 Mai - 19:37

[center]


Jour 4- Corne d'Abondance
« T
halia ? Je… je peux te parler deux minutes ? »

Je relève la tête et tourne la tête ver la direction de la voix, celle de Pearl, elle souhaitait me parler, pourquoi ? Je n'en savais fichtrement rien, mais je n'allais pas tarder à le savoir.

« Ne t’inquiète pas, je ne suis pas armée, je ne te veux aucun mal…Ca te dérange de venir avec moi un peu plus loin ? C’est à propos de Nik…  Je voulais m’assurer qu’entre toi et Nikolay ce n’était rien que du cinéma, pour les caméras… Parce que comme tu le sais on est liés ensemble, et j’ai l’impression que ce n’est pas que dans le jeu… je tenais à être honnête avec toi. »

Je me tus tandis qu'elle débitait ses mots tel du venin, Nik', elle sentait qu'il était lié au-delà du jeu. Je me remémorait les instants fugaces que l'on avait passés ensemble, son regard, la manière qu'il avait de m'embrasser ou encore cette force qu'il à puissé au fond de lui lorsque nous avons couru au début de l'Arène. Il était connu de tout le district pour être un coureur de jupon, mais néanmoins, jamais je n'avait vu personne me regarder ainsi, avec ce coté fougueux et tendre, avec cette pointe soucieuse, ce sourire qui vous fait sentir unique. Non, elle me mentait, mais c'était de bonne guerre, j'allais lui répondre qu'avec Nik ce n'était bien que pour les caméras quand une voix me fit sursauter.

« Thalia … Thalia … Thalia … Thalia, vous nous avez abandonné … »

Je reste pantoise, omnibulée et terrifiée par cette voix, je la reconnais et j'arrive même à y mettre un visage, c'est le petit du district douze

« Lui je comprends, c’est un carrière … Qui s’allient avec des carrières … Mais toi ? Maintenant que tu apprends qu’il t’a trahie, tu sais ce qu’on a ressenti … Quand on vous a appelé, appelé … Mais que vous n’êtes jamais venu … C’est dur, la trahison, n’est-ce pas Thalia ? »

Je me retient de gémir sous la douleur que ces phrases me procure, es-ce que Pearl disait vrai ? Nik' m'a abandonnée pour une autre ? Je n'avais pas de motivation pour revenir au Quatre, mis à part Nik', et voilà que tout mon petit monde s'effondre, que je perd pied sans réussir à me retenir, je vois les corps abandonnés des tributs du douze, Pearl et Nik' riant ensemble et lui la serrant dans ses bras, ne me regardant même pas. C'est dur, ça fait mal, j'ai envie de fuir et de mourir, mais pas entre leurs mains. Je frissonne perdu dans le noir de ma cécité.

« Vous entendez aussi ces voix? C’est un piège des Juges! N’y prêtez pas attention : ils veulent nous effrayer , nous faire douter ou je ne sais quoi d’autre. Mais nous n’avons pas encore totalement perdu la tête ; ces personnes sont mortes : ce ne sont pas elles qui vous parlent mais je ne sais quelle technologie qui réutilisent leur voix. »

Je sens les bras de Nolan sur mes épaules, il me secoue avec fermetée.

« Thalia n’écoute pas ce qu’il dit ! Qui que ce soit ne l’écoute pas : cette personne est morte ! Ne l’écoute pas Thalia ! Ne l’écoute pas! »


Je crois que nous sommes tous en train de devenir fous, et que ça va finir par mal tourner. Je ne donne pas cher de nos peaux. Je prie intérieurement, je ne veux pas mourir, pas sans revoir une dernière fois Nik'. J'entends Amy qui n'a plus l'air d'avoir l'esprit clair et qui veux s'en prendre à Pearl, je ravale ma salive, la tribut du Un essaye de calmer le jeu, et je sens que Aedan va faire un coup mal fourré, je ne le sens pas ce gamin...

J'entends une lame se planter derrière moi, c'est Nolan, je l'entends qui expire. Je comprends très vite ce que va se passer, je ferme les yeux, repense aux meilleurs instants qu'il m'est été possible d'avoir. Je repense à Nik et je murmure tendrement dans le noir

« Nik', je suis tellement désolée....Je t'aime.... »

Nolan semble avoir de plus en plus de mal à respirer, la fin est proche, je prends sa main et me blotti contre lui, c'est fini pour nous...je pleure à chaude larmes.

« Merci Nolan...pour tout... »

Ma vie défile sous mes yeux, je me revoie sur la plage, avec Nik', nos rires, nous trempés, le tirage au sort, la révélation de son activité rebelle, nos instants, nos sourires, nos baisers, et la plus belle preuve d'amour qu'il ai pu m'offrir, celle de s'offrir à moi tout autant que je me suis offerte à lui. Gagne, venge-moi pensais-je, fait le monde que tu souhaitait, bat-toi et vit. Nolan rend son dernier souffle, c'est fini...
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 22 ans
☆ Surnom : /
★ Occupation : Apprentie pharmacienne / Tribut du District 5
☆ Humeur : Dévastée
★ Plat préféré : Une pomme
☆District : Cinq

○ Points : 1544
○ Barre de vie :
179 / 200179 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Ven 27 Mai - 20:51

Agir

Jour 4 - La Corne d'Abondance
I remembered black skies, the lightning all around me. I remembered each flash as time began to blur ; like a startling sign that fate had finally found me. And your voice was all I heard that I get what I deserve.
So give me reason to prove me wrong, to wash this memory clean. Let the floods cross the distance in your eyes. Give me reason to fill this hole, connect the space between. Let it be enough to reach the truth that lies across this new divide. ▲ Linkin Park




La lame céda et accomplit l’action qui lui était demandait ; ayant inconsciemment fermé les paupières, tous mes sens n’étaient tournés plus que vers mouvement rugueux que je devais forcer pour arriver au bout de mon souhait. J’entendis le hoquet de surprise étouffé de Pearl, et je retirai ma lame du ventre de la Carrière tout en portant sur elle des yeux arrondis.
Il ne fallait pas avoir les connaissances d’un chirurgien du Capitole pour comprendre que je venais de lui infliger une blessure énorme.
Pearl ne manquait pas de ressources puisque : tandis que je laissai une distance d’un pas entre elle et moi, elle attrapa un couteau du fond de son sac et se mit en position de combat, ce que j’imitai avec définitivement moins d’entraînement et de précision. Elle était une Carrière ; moi, je n’étais qu’une apprentie pharmacienne.
Mais ses mots qui résonnèrent dans la Corne furent comme du poison.

« Amy arrête ça, tu sais très bien que je ne l’ai pas tué. C’est de ta faute s’ils sont morts, en tentant de d’emparer de ce sac, Elina a juste voulu te protéger.

- Nous aurions eu besoin de ce sac ! »

Je sentais encore la présence d’Elina à mes côtés, répétant les mots de Pearl. Ou était-ce Pearl qui répétait les mots d’Elina. Je ne savais pas. Je voyais ma Mentor marcher en direction de la jeune femme avec une grâce à la limite de la vulgarité, puis s’appuyer avec un sourire piège sur l’épaule du Tribut aveugle.

« J’ai juste voulu te protéger, Amy… »

« Ne fais pas quelque chose de stupide, continua Pearl avec l’énergie du désespoir, ne brise pas une alliance qui est ta seule chance dans l’arène juste pour te donner bonne conscience… Je sais que tu es alliée avec Nate, comment crois-tu qu’il réagira s’il apprend que tu m’as tuée ? »

Mes yeux ne quittaient pas Elina qui continuait à répéter les mots de Pearl, à me rappeler que c’était de ma faute si elle était morte. Soudain, les pupilles du fantôme prirent cette teinte bleue que je connaissais si bien, et me lancèrent un regard empli de culpabilité.
Adam. Non.
Un mouvement. Je vis Pearl armer son poing dans ma direction et frapper. Je l’esquivai au dernier moment, lui répliquai, mais un nouveau bruit se fit entendre à mes côté, j’entendis le râle du garçon du District Neuf et vis Aedan extraire la pointe de la flèche.
Le gamin venait de tuer. Ce n’était pas ce que je lui avais demandé.
Tandis que le condamné expirait, j’observai les derniers instants de sa coéquipière, voyant sur son visage passer l’incompréhension, puis la compréhension du destin qui l’attendait. Les larmes perlèrent au coin de ses yeux dysfonctionnels, puis se déposèrent avec douceur aux coins de ses lèvres, et j’entendis ses derniers mots :

« Nik', je suis tellement désolée... Je t'aime... Merci Nolan... pour tout... »  

Qu’y avait-il de plus terrifiant que d’observer une personne qui savait qu’elle allait mourir ? C’était de ma faute. Aedan avait tué suite à mes paroles. Alors je me promis, intérieurement, que, pour le restant de vie que j’étais encore condamnée à vivre, je n’oublierai pas ses mots.
Surtout que j’appris enfin le prénom du garçon du District Neuf.
Mais je n’eus pas la possibilité de les observer mourir puisqu’un coup de Pearl me ramena à la réalité. Me ramena à elle. Elina n’était plus là. Il ne restait que sa meurtrière, que cette Carrière, que cette fille qui venait de me frapper et dont je voulais la mort – dont il fallait la mort. Alors, dans un mouvement diagonal, ma lame s’éleva et lui fit une longue et profonde entaille de sa hanche à son épaule.

« Mais qu’est-ce-que tu t’imagines !, me mettais-je à hurler. Que tu as une chance de survivre ? Regarde-toi ! »

Cette fille était indubitablement une battante et son coup suivant m’atteignit en plein visage. Je hoquetai de surprise. Pas de douleur. Mon cœur battait, l’adrénaline inondait mes veines, et ma dague était devenue l’extension de mon bras.
Et elle saignait de partout.
Alors je répondis à sa question ; alors je répondis à sa remarque :

« Nathanaël n’aura pas à savoir ce qui est arrivé ici. »

Et sans hésiter, pour achever ses souffrances, je plongeai mon bras dans son cœur.


©clever love.


Informations :
Spoiler:
 

_________________
Tribut du District 5
Now in my remains are promises that never came. Set the silence free to wash away the worst of me.
Like an army, falling, one by one by one... Like an army, falling, one by one by one.◗ amaaranth ♫♪


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 29 Mai - 23:00





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Quatre coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Aedan venait de porter le coup de grâce à Nolan du district 9. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors quelle heure déjà ? Personne n'aurait su le dire avec cette nuit éternelle et profonde qui s'était abattue sur l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs purent entendre résonner le coup. Peu à peu, le nombre de tributs diminuait, et il devenait de plus en plus simple de deviner qui était tombé. Mais alors que certains ignorent simplement ce son et que d'autres cherchent à deviner le visage qui se cache derrière ou prie pour que ce ne soit pas un être aimé, un second coup retentit, à une vingtaine de secondes d’intervalle.

C'est en effet Thalia qui tombe à son tour. Rester liés n'était sans doute pas le choix le plus judicieux pour eux ...

Mais alors que tous s'interrogent sur l'identités des personnes tombées, un nouveau coup tonne à nouveau dans la nuit. C'est Amy qui a porté le coup fatal cette fois ... Et c'est Pearl qui en a fait les frais. Là encore, à quelques secondes d’intervalle à peine, un autre coup sonne. C'est une vraie hécatombe. Nikolaï, lui aussi lié à Pearl, vient de tomber.

Plus aucun tribut n'est lié à présent dans l'arène ... Se délier semble donc après "coup" (sans mauvais jeu de mot) avoir été une sage décision de la part des survivants ...

L'Expiation peut continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui sont les malheureux pour lesquels le glas venait de résonner dans l'arène ... Même si le nombre de survivants ne laisse que peu de doutes sur l'identité des personnes restantes ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Ven 3 Juin - 16:05

D9 - Nolan








“Thalia n’écoute pas ce qu’il dit ! Qui que ce soit ne l’écoute pas : cette personne est morte ! Ne l’écoute pas Thalia ! Ne l’écoute pas! “


Nolan continuait à secouer Thalia avec vigueur pour l’extirper de sa macabre vision. Il ne fallait pas qu’elle sombre dans la folie , les Juges avaient sauté sur l’occasion de faire voler en éclat cette fragile alliance en lançant le piège mais il ne fallait pas écouter ces voix . Non il ne fallait pas ces personnes étaient mortes et seuls les paroles envenimées des Juges résonnaient dans l’esprit des vivants avec le timbre des défunts.

Le jeune homme ne comptait pas laisser Thalia dans cet état non seulement ils étaient liés mais en plus il se sentait en quelque sorte responsable de ce qu’il adviendrait. Il lui avait grandement compliqué la tâche en la convainquant de rester lié et avait profité de sa situation pour se faire une place dans l’alliance . En y repensant Nolan avait presque honte de lui-même tant la personne qu’il avait côtoyé avait fait preuve d’une douceur et d’une gentillesse bien différente à la violence habituelle de l’arène.

Absorbé par sa tâche et l’esprit encore embrumé par la voix envoûtante de Silver qui continuait de résonner dans son esprit , le tribut du Neuf n’entendit pas les fracas du combat qu’il venait de s’engager derrière lui et il n’entendit pas plus les pas d’Aedan qui se plaça derrière silencieusement derrière lui.


“Ne l’écoutes pas Thalia…. je t’en supplie ne l’écoute pas…. Tha…”

Il ne put prononcer le mot de la belle blonde en entier , une douleur cinglante lui transperça la gorge et il sentit un liquide chaud s’écoulait abondamment de sa plaie béante. Nolan comprit alors que la Mort avait fini par avoir raison de lui après tant de tentatives , nul ne pouvait lui échapper dans cette arène. Il écarquilla les yeux et dans un dernier souffle acheva sa phrase.

“lia….”

Juste avant de sombrer dans la néant avec sa partenaire il entendit cette dernière le remercier pour tout. Mais le remercier de quoi? Nolan avait échoué ; c’était écrit d’avance , il avait toujours échoué , sa vie était un échec et aujourd’hui elle s’interrompait brusquement dans un bain de sang.



Nolan est MORT



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   Dim 5 Juin - 21:17





Quatrième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games



Vision d'Amy:
 






Piège du J4
Qui a peur des fantômes ... ? [Amy]
__________________________



Le visage d’Elina disparait … Pour laisser place à celui d’Adam. Peu à peu, il se décompose sous tes yeux et tu vois alors … Tu vois comment il est mort.

« Amy … Amy, qu’est-ce que tu es devenue … »

Tu ne peux même pas voir ses yeux sous ses plaies. La vision de son visage mutilé est presque insupportable à regarder. Mais tu ne peux pas t’en empêcher, n’est-ce pas ?

« Tu es devenu un des leurs … Tu viens de tuer de pauvres aveugles … Regarde ce qu’il a fait de toi … Ce … Carrière. »

Le ton de sa voix est dur … Il est presque méconnaissable, n’a rien en commun avec la voix douce du garçon que tu as connu. Il avance vers toi, touche son visage et te montre ses mains maculées de sang.

« Tu vois ? Tu vois ce qu’on m’a fait pendant que tu fricottais avec ton carrière ? Et maintenant Amy ?! Tu vas tuer ce gosse, hein ?! TU VAS LE TUER ?! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 4 - Corne d'Abondance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 4 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: La corne d'abondance-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit