Partagez | 
 

 Recrutement de dernière minute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Ven 8 Juil - 13:56

Rébellion
J'avance, pour qui ? Pour quoi ? Pourquoi ?
Isadora : - On ne peut plus passer par le Six. Les familles des tributs ont mal réagit à la mort de Mike et Vahine. Ils ont renforcé la sécurité en nous mettant tout sur le dos... donc il est hors de question de prendre ton trajet à moins de jouer aux suicidaires. Désolée. Je n'ai pas plus d'infos, c'est tout ce que je sais.

Je roulais mes yeux. Merde et alors ? C'était tant mieux. Plus de sécurité mais pour les débordements. Si on se la jouer tranquille on pourrait ne pas avoir trop de soucis. C'était pas suicidaire c'était...génial !

Brook : « Je ne fondais pas mon plan sur une hypothétique mine, j’ai demandé qu’on se renseigne, on a des contacts là-bas, c’est facile à savoir auprès de ceux qui creusent. Mais dans l’hypothèse où tu ais un meilleur plan, je t’en prie. »

Aïe elle était agacée par les propos de Jared. Je posais une de mes mains sur son bras pour lui dire "Calmes toi". Ça servait à rien de s'entretuer avant la mission. Et je repris mes explications penché au dessus de la carte.

Brook : « Vu que ça bouge pas mal au Six, il faudrait tout de même être prudent. Les Pacificateurs sont présents, mais ce n’est pas le fleuve qu’ils surveillent. Sans compter qu’en cas de pépin… on pourrait toujours utiliser la fameuse tenue que P’tite Beauté nous ramènera. Dans ce district, on peut se fondre dans la masse… sans compter que là, ça ne choquerait absolument pas qu’un Pacificateur tienne en joue des gens comme nous en cas de souci. »

"Exactement, il ne faut pas voir les soucis aux 6 comme un frein. Ça peut au contraire venir à notre avantage. Il y aura du monde, de la révolte, si on ne bronche pas, y'a moyen de passer incognito, et si ça craint, on aura la tenue du Pacificateur pour assurer nos arrière."

Kaitlyn : « Ouais, j’suis d’accord avec Brooklyn. Justement, l’agitation au six est une bonne chose ; si c’est le chaos, on pourra se fondre dedans sans être trop repérés, les pacificateurs suivront que les gens turbulents. »

AAAH enfin quelqu'un dans mon sens ! Merci ! Merci Kait'. Aller Brook...dis oui maintenant ! Ok d'accord, mon idée ne plaisait pas à tout le monde... Mais c'était terminé pour moi. Mon avis était fait. C'était le Six ou rien pour moi. Je le sentais bien, je pouvais me tromper bien sûr, mais je n'avais pas envie de marcher 4 jours dans le désert à cette période de l'année. Chargé d'eau, de bouffe avec une nouvelle à babysitter pour sa première mission...

Mais pourquoi pas se diviser ? On avait une chance de plus de réussir la mission après tout ? On était assez nombreux pour faire deux groupes. Moi j'allais au Six, il restait à savoir qui allait venir avec moi. Brooklyn me regarda et je la fixais. Elle allait venir, on ne se quittait jamais. Pas sur un coup aussi gros que ça, je la voulais avec moi. Je me rapprochais d'elle et vint me placer derrière, une main sur son épaule je me penchais à son oreille pour chuchoter :

"Je passe par le Six, je ne discuterai pas plus. Il faut faire deux groupes Brook et je te veux dans le mien. On aura plus de chances de réussite, le groupe qui échoue pourra aisément faire diversion et favoriser la réussite de l'autre. Je le sens bien ce District. Je sais qu'on peut pas savoir si ça sera bon ou pas, mais comme dans chaque mission. Et c'est pas mieux que de se promener avec un si gros groupe. Partageons nous, viens avec moi...si on se plante, je te veux à mes côtés ! Tu nous connais... Pour un coup aussi gros, je veux quelqu'un que je connais par cœur..."

Brook : « Ils ne vont pas vouloir… »

"Je m'en fous, j'y vais de toute façon, avec ou sans leur bénédiction. Tu vas pas me lâcher sur ce coup là, si ?"

Je m'étais décalé de manière à la regarder dans les yeux. C'était pas mon genre de supplier, mais là je sentais qu'elle avait besoin de voir la détermination dans mon regard. Elle avait enfin compris. Elle se tourna alors vers le groupe.

Brook : « Ok, ça suffit, il faut qu’on se décide, et clairement, on n’arrivera pas à se mettre d’accord. Donc désolée pour les stratégies rocambolesques mais il faut maximiser nos chances. S’il le faut, on se sépare. Le groupe qui réussira à entrer en premier aura en plus l’avantage d’être discret en étant en comité réduit. Parce que six ou sept personnes armées, bonjour la discrétion. Et rien n’empêche l’autre groupe de faire diversion en cas de souci. J’en sais rien, mais là faut agir. Zane et moi on passe par le 6 : l’avantage au Rio Grande. Même si j’appréhende, c’est lui qui a proposé le plan le plus solide. Qui se joint à nous ? »

J'affichais un sourire. Ça n'allait vraiment pas plaire, mais c'était à prendre où à laisser. Ceux qui voulaient le Cinq ou le Huit pourront y aller. Nous on partait par le Six.

Kaitlyn : « Moi j’vous suis les siamois, le plan de joli-cœur me semble béton. De toute, le six était mon premier choix. »

Nouveau sourire, je fis un clin d’œil à Kaitlyn comme pour la remercier. Génial et de trois ! Qui d'autre ?

Jo avait fini de réfléchir. Il était resté en retrait depuis un petit moment, visualisant sans doute de son côté le plan. Il prit enfin parole :

Jonathan : Ecoutez, si nous n'arrivons pas à nous unir et à nous mettre d'accord avant de quitter le D13, cette mission est fichue. Nous avons besoin de tout le monde pour réussir, ainsi prendre des chemins séparés avant d'arriver au D2 me semble une mauvaise idée. Si un des deux groupe se fait capturer ou prend un quelconque retard, cela mettra en péril l'intégralité de la mission.
Je pense que le plus judicieux est de voyager par petits groupes de 2 mais d'emprunter le même chemin et de rester en liaison radio via les communicateurs, chose qui serait impossible si on passait par deux chemins différents à cause du manque de portée.


Je claquais une main sur mon front. Je ne voulais même pas répondre. C'est Kaitlyn qui répondit à ma place, avec le fond de ma pensée, encore une fois.

Kaitlyn : « Oui, mais au moins si un groupe échoue, l’autre a encore une chance de réussir ! C’est une mission capitale, de toute façon on va pas faire entrer un groupe de sept huit personne dans la noix ! »

"Voilà" Lachais-je en lançant mon bras vers Kait comme si elle venait de dire l'évidence qu'on attendait tous.

Mais Jonathan ne lâchait bien, j'aimais bien ce genre de personnalité, il était un peu comme moi, il ne lâchait pas le morceau, nous rappelant la mission, l'ordre du jour. Bien, bien sauf qu'on le savait déjà tout ça. La solution de se diviser était capitale maintenant, vu qu'on n'arrivait pas à se décider entre nous au final. Chacun sa route. Mais tous unis pour le même résultat. C'était ça l'essentiel non ? Que notre but soit le même ? Après le moyen utilisé c'était autre chose... Et en faisant ça, on se donnait une chance de plus au final.

Kaitlyn prit les choses en main et appela un sureffectif. Blaise. Elle lui expliqua rapidement la situation.

Kaitlyn : « On arrive pas à se mettre d’accord. Moi j’veux passer par le 6 avec Brook et Joli-cœur, le grand blond veut passer par le huit, Jared sait juste qu’il veut pas passer par les mines, bref, c’est le bordel. On pense à faire deux équipes, quatre au six quatre par le huit. Tu viens avec nous ? »

On était tous pendu à ses lèvres. Il réfléchissait et se positionna enfin.

Blaise : « Ouais non. Le six, c’est la merde. »

Je levais une nouvelle fois mes yeux au plafond et secouais la tête.

Katilyn : « Bon, bah on fait deux équipes. Jo prend la tête de celle qui passe au huit, et Brook s’occupe de celle du six. Ca va à tout le monde ? Donc au Huit on aurait Jonathan, Blaise, Jared et Isa. Au six, y’aurait moi, Brook, Joli cœur et la nouvelle. On part là-dessus ? »

"Ok pour moi ! Groupe D6 avec Brook à la tête !"

Je me penchais vers elle. Un sourire provocateur et amusé sur les lèvres.

"Ben voilà chérie, y'a de forte chance pour que tu deviennes mon esclave si j'enfile la tenue de Pacificateur. A moins que P'tite Beauté préfère les filles...faudrait lui demander tiens..."

Bon maintenant que le groupe était formé, il fallait parler stratégie, organisation et timing. La carte avait été filé à un ingénieur pour qu'il nous la copie manu militari, mais on l'avait encore bien tous en tête pour en discuter. Je me tournais vers la nouvelle.

"Pour commencer, si on veut cette tenue, il va falloir s'en débrouiller dès ce soir. Désigner un District où tu vas faire ta première mission. Tu verras le plus dur c'est de se lancer, une fois que tu es dans ton rôle, ça roule tout seul... Alors ? Une idée du District qui sera victime de ta beauté fatale ?"

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Brooklyn Lefevre
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Ven 8 Juil - 18:43




recrutement de dernière minute
rebelles

Je l’aime bien cette Kaitlyn, surtout quand elle approuve. Nous savons au moins qu’on peut compter sur elle. Je souris en entendant notre nouveau surnom, les siamois. C’est vrai qu’on est plutôt indécollables et indécrottables. On fonctionne en binôme, parce qu’on a une totale confiance l’un en l’autre, sans compter qu’il est un des rares à pouvoir me calmer et me maitriser. Et il en faut de la confiance pour s’opposer à tout ce monde et se lancer dans une mission suicide. Mais c’est incroyable la galère rien que pour se mettre d’accord. Tout le monde y va de son propre plan et on n’arrive à rien. Je suis bien contente que Kaitlyn prenne ainsi les devant, j’aurais perdu patience à devoir parlementer encore pendant des heures pour tourner en rond. Et maintenant c’est Jonathan qui s’y met... Mais c’est pas possible il nous prend pour des crétins en plus. Et sa question finale en mode « qui m’aime me suive ! », il est sérieux ? Je m’apprête à ouvrir la bouche pour le rembarrer un peu sèchement, mais mon héroïne du jour me devance. Dans trois secondes je lui fais une déclaration d’amour… Jamais eu d’attirance pour les femmes mais je pourrai là ! Comme quoi, je ne suis pas si difficile qu’on le prétend, il suffit d’aller dans mon sens. Et j’adore son plan. Mais je dois avouer que ce Blaise est déjà plus mon type – sexuellement parlant en tout cas -. Sauf qu’il se passera rien parce que monsieur ne reconnait pas que notre option est la meilleure. Bon, on a tout de même un semblant d’équipe. Je jette un coup d’œil à la nouvelle… avant de lui faire un clin d’œil. Elle est des nôtres à présent.

« Parfait. Moi ça me va. Franchement, vous faites ce que vous voulez. On se plante peut-être mais tant pis, ce sera toujours mieux que de rester là à ne rien faire. On a notre équipe, la mission sera lancée sans délai. »

Je fais un signe de à Kaitlyn, pour la remercier silencieusement de son intervention et à Zane – il sait que j’aime me faire mes petits élans comme ça et surtout que j’aime cet avant-gout de mission, avant d’être amusé par son sourire. Il va sortir une grosse connerie. Et ça ne loupe pas. Ça lui fera vraiment trop plaisir de faire de moi sa prisonnière captive.

« Pour une fois que les rôles seraient inversés. »

Je lui fais un clin d’œil, malgré nos deux fortes têtes, il est bien le seul avec qui j’ai une relation de totale égalité et de franchise complète. Mais c’est facile avec lui. EN plus, il me permet de ne pas perdre complètement la tête en n’oubliant pas ce que ça fait d’avoir vingt piges et de sortir des bêtises ou de faire des conneries. Il prend très vite les choses en main avec Leonore. Il fait le con mais il sait être sérieux quand il le faut. Pour ma part, je désigne la carte à Kaitlyn.

« Je vais contacter tous nos alliés au Six, pour nous assurer un passage aisé. Si on passe bien par le fleuve, la ville la plus proche sera celle-ci, on descend et on devrait pouvoir remonter par les mines. »

Je déplace mes doigts sur la carte pour lui montrer. Toutes les mines sont reliées, parfois par des canaux très étroits, non aménagés puisque ce n’est pas prévu qu’il y ait une circulation, mais je suis habituée aux mines du Douze. On peut aller vite s’ils n’ont pas peur d’évoluer dans des espaces confinés. Mais tout de même, je prendrai contact, je veux creuser la piste des tunnels préparatoires pour le cobra. Et peut-être que nos alliés auront une autre piste.

« Je reste persuadée qu’il y a d’autres possibilités, mais je dois discuter avec nos alliés. En tout cas, une fois à l’extérieur… Joli cœur pourra me faire passer pour une prise éventuellement. Mais vraiment éventuellement. D’ailleurs Beauté, si tu pouvais voler une tenue féminine ça m’arrangerait ! »

J’ai haussé la voix pour qu’elle m’entende, et surtout Zane, parce que je sens qu’il va vraiment y prendre un malin plaisir.

« Kaitlyn, tu te sens de nous suivre en mode couverture ? Pour remplacer l’un de nous en cas de problème ou pour être sûr que la carte arrivera bien à destination. »

Toujours avoir une solution de repli, elle pourrait être la nôtre. Et encore, c’est dans le cas où l’autre équipe n’arriverait pas jusqu’à la Noix. Si nous sommes deux sur le coup, on maximise nos chances, il faudra simplement qu’on communique sur nos positions…

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas

Jonathan C. Gray
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Sam 9 Juil - 20:11


Recrutement de dernière minute
Feat Les Rebelles


Bon, il y était allé un peu fort à vouloir imposer son plan à tous... Il est vrai qu'aujourd'hui, il n'était pas le leader du groupe qui allait mener toutes les troupes. Les gens présents autour de lui avaient tous leur propre caractère et une chose était sure, aucun n'allait plier devant un petit blondinet tel que lui. La diplomatie, c'était pas son fort, sa mère lui avait toujours dit... Mais bon, avec l'intervention de Kaitlyn juste après la sienne, les choses semblèrent rentrer dans l'ordre. Après tout, c'était le mieux à faire... Décider d'une marche à suivre car le temps jouait contre eux, c'était ce qu'il voulait après tout... Mais bon, un échec était un échec et cette fois, il allait devoir ravaler sa fierté et accepter le plan qui semblait s'imposer. Après tout, l'idée n'était pas mauvaise et se séparer offrait aussi des avantages.

« Jonathan, t’as seulement regardé la carte ? Zane vient de dire que c’était pas possible par le 8, c’est trop long. Si tu veux aller t’y perdre, libre à toi. Moi je pense que le plan de Brooklyn se tient. Se séparer semble astucieux ; ça nous donne deux fois plus de chances de réussir. Y’a que la carte qui va poser problème ; mais encore, n’importe quel ingé ici peut nous faire une copie pour que chaque groupe ait la sienne. On est combien … »

Le chemin que Zane avait montré sur la carte forçait à des détours alors qu'en ligne droite ou en passant par le fleuve, cela pouvait être jouable. Eux aussi pourraient profiter de l'avantage maritime... Si le groupe se séparait, il allait surement se retrouver dans l'autre groupe vu la ferveur avec laquelle Kaitlyn le soutenait.

« On est sept. J’peux nous en ramener un en plus. J’vais voir si j’arrive à trouver Blaise, il pourrait venir avec un groupe, on ferait 2 groupes de 4. Comme ça Jonathan, ceux qui pensent que le 8 est mieux vont avec toi, les autres suivent Brook. Nous on passe par les mines, vous vous démerdez avec vos talkies. 4 personnes c’est plus discret que huit. De toute façon, on arrive pas à se mettre d’accord, faut avancer comme tu l’as si bien dit. A la rigueur, ça pourrait même être pratique d’avoir une équipe qui arrive plus tard, en cas de pépin, elle pourrait organiser l’extraction de l’autre. Ah bah tiens, BLAISE ! Viens voir. »

Ca se tenait également... Deux équipes... Une qui passe par le 6 et une par le 8. Pourquoi pas...
Et voilà que le dénommé Blaise arrivait. Deux groupes de 4 donc... Logiquement, il allait finir avec eux ! Au moins, lui suivait son avis de passer par le 8 et il semblait partant pour la mission. Une chance pour la cohésion du groupe !


« Bon, bah on fait deux équipes. Jo prend la tête de celle qui passe au huit, et Brook s’occupe de celle du six. Ca va à tout le monde ? Donc au Huit on aurait Jonathan, Blaise, Jared et Isa. Au six, y’aurait moi, Brook, Joli cœur et la nouvelle. On part là-dessus ? »

Aucun problème pour moi ! Séparer le groupe en deux me semble la chose la plus raisonnable maintenant. Pour les talkies, je peux en procurer pour tout le monde, cela pourrait toujours être utile.

Ni plus, ni moins... Pas besoin d'en rajouter, il n'avait pas de temps à perdre en blabla inutile vu que tout semblait finalisé maintenant. Il s'installa confortablement dans sa chaise tandis que les autres prenaient leurs décisions. Maintenant qu'il avait amené sa proposition jusqu'au bout, il allait devoir proposer un plan béton... Une copie de la carte ne serait pas inutile...

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 35 ans.
★ Occupation : Rebelle - Barman
☆ Humeur : Très Mauvaise
★ Plat préféré : Poisson frit
☆District : Quatre

○ Points : 295
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Dim 10 Juil - 12:41


Aucune erreur n’est permise






Bon visiblement la parole de l’aîné ne faisait pas force de loi au District Treize et Jared ne disposait tout bonnement d’aucun soutien dans le groupe. Il haussa les épaules comme pour dire “Tant pis..”; finalement il n’était pas vraiment d’humeur à s’écharper avec eux avant même le début de la mission alors même que tout restait à faire. Le veuf avait son opinion que ses camarades ne partageaient pas et malgré ses capacités il ne se sentait pas réaliser cette mission seul , donc il allait bien falloir accepter leurs décisions d’autant plus que les stratégies qu’ils exposaient étaient précises et pas dénuées de bonnes idées comme par exemple utiliser le Rio Grande ce qui était bien vu.

Bien entendu Brook, Kaitlyn ou Zane n’avaient vraiment pas convaincu le doyen de l’expédition du bien-fondé de certaines parties de leurs plans , surtout pour ce qui concernait les mines qui restaient un formidable bourbier pour le natif du Quatre. Mais à priori tout le groupe se tournait vers cette alternative , de toute façon personne n’avait rien d’autre à proposer et il y avait un moment où il fallait trancher que tout le monde soit d’accord ou non.

Quand le dernier membre de la mission , un certain Blaise Krumston fit son entrée , Jared se contenta de le saluer d’un léger signe de tête sans prononcer le moindre mot , ils s’étaient déjà entrevus sans réellement se connaître. De toute façon il ne voyait pas ce genre de mission comme un moyen pour tisser des liens sociaux ; l’opération n’avait qu’un seul objectif : porter un coup dur au Capitole , ce n’était pas un forum de rencontres

L’idée d’évoluer en deux groupes séparés semblait par contre beaucoup plus judicieuse à ses yeux. Deux groupes de quatre pouvaient progresser de manière bien plus discrète et rapide qu’un seul grand troupeau de huit rebelles. De plus comme cela avait été évoqué :la division des forces permettait la poursuite de la mission même si les choses venaient à mal tourner pour l’un des deux groupes.

“Très bien
, fit Jared d’un ton neutre, on va la faire à votre façon. Je m’aligne sur le plans des jeunes ; après tout ne faut-il pas laisser la nouvelle garde prendre les initiatives? “

Il lança un regard en biais à Brook; cette dernière semblait avoir identifié Jared comme le vieux loup en fin de cycle qu’il était peut-être temps d’envoyer à la retraite et si effectivement il reculait pour le coup, il comptait bien lui montrer durant la mission qu’elle aurait tort de penser ça.  

Tous ces jeunes semblaient bourrés de talent de potentiel , leurs jeunes esprits fourmillaient d’idées et de plans plus ou moins réalistes  mais s’il voyait la présence d’un élément moins “enthousiaste” et plus mesuré comme un boulet il se trompait.  
Il ne sut pas si cela avait été intentionnel mais les groupes avaient été formés de tel manière à regrouper d’un côté les éléments les plus âgé, expérimentés et mesuré  Isadora , Blaise , Jonathan ou lui-même et de l’autre les jeunes fougueux avec Zane , Brooklyn , Kaitlyn et la petite nouvelle.  Le barman aurait dans l’absolu préférer des groupes plus hétérogènes mais il n’allait pas se plaindre de ne pas avoir à entendre les petites piques récurrentes de  Brook qui pourraient , à terme , le faire sortir de ses gonds et compromettre la mission.  Donc il ne pipa mot.

Au moins Isadora ou Jonathan ne semblait pas vouloir défier le doyen qui était même plutôt satisfait d’évoluer au côté du jeune blond qu’il voyait comme le jeune rebelle promis au plus bel avenir au sein du groupe. Moins fantasque et plus réfléchi il réunissait toutes les qualités potentielles d’un futur leader.

“Ce sera donc le groupe des “vieux briscards” et celui des “têtes brûlées”. Très bien on va faire comme ça…”


Jared lâcha un soupir , au milieu de ce débat souvent stérile il ressentait un étrange pressentiment. Finalement avec l’expérience il savait que rien ne se passerait comme prévu...



 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brooklyn Lefevre
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Dim 7 Aoû - 10:13




recrutement de dernière minute
rebelles

Ça y est, cette fois c’est la bonne. Je regarde la carte de Panem sur la table, avant de considérer chacun de mes partenaires de mission, m’arrêtant un peu plus longtemps sur mon binôme favori. Cela ne va pas être un voyage de tout repos et on joue gros. Vraiment gros.

« Joli cœur et p’tite beauté, vous partez tout à l’heure, ne merdez pas, on a vraiment besoin de cette tenue de Pacificateur. Ne perdez pas de temps, vous y allez et demain vous êtes de retour. Tout le monde prendra un couteau et un silencieux. Kaitlyn, si tu veux, je t’aide à l’armurerie pour les préparer. Les autres, pensez à vous préparer un sac avec une ration. »

Je suis très sérieuse. On doit être absolument préparés, parce qu’il y a suffisamment de zones d’ombres durant lesquelles on va être contraints de s’en remettre au hasard. C’est une véritable course contre la montre qui va se jouer et je ne sais même pas dans quel état Zane et Leanore vont nous revenir.

« Au retour de Zane et Leanore, ils bénéficieront d’une demi-journée de repos maximum. On partira ensuite d’ici avec le Cobra, direction le D6. »

SI je veux qu’ils reviennent ici, c’est surtout qu’ils risquent d’être blessés. Je veux être certaine qu’ils seront soignés, ou qu’ils pourront rester ici si réellement ce n’est pas envisageable pour eux de repartir sur le terrain. Mon doigt passe d’un district à l’autre sur la carte. J’espère qu’ils seront en état parce qu’on va vraiment avoir besoin d’eux. On tire sur la corde, je le sais, mais on n’a pas le choix. De toute manière, il leur restera le trajet pour s’en remettre.

« On aura entre deux jours, deux jours et demi maximum pour atteindre notre objectif. Marche rapide pour atteindre le fleuve, ça ne sert à rien de courir pour attirer l’attention. Je pagaie avec quiconque sera assez en force pour ça. Une fois au 2, On descend dans la première mine qu’on trouve, on ne sera pas exposés comme ça, et là, on court, autant que possible pour gagner du temps. Mais faudra quand même s’économiser, parce que la vraie course, ce sera quand on sera de nouveau à la surface. Et c’est là qu’on se sépare. »

Et c’est aussi là que tout va se jouer. Parce qu’en réalité, ce n’est pas une mais bien deux missions qu’on doit réussir. Et c’est hyper important.

« Joli cœur, c’est là que vous devrez faire étalage de tes talents de comédiens si tout se passe bien. Fais-toi passer pour un Pacificateur. Un Pacificateur aura plus de chance d’approcher des plans, mais avant ça, faudra que tu trouves comment nous faire entrer, Kaitlyn, ptite beauté et moi. Leanore et toi, vous cherchez les plans, elle sera officiellement ta prisonnière, et nous, on va voir notre indic’. N’oubliez pas qu’on ne dispose que d’une heure. Donc ça me plait pas de dire ça, mais si le temps presse, on ne se retourne pas. »

Ce qui veut dire qu’on laisse les retardataires derrière. Mais on n’a pas le choix. Si on est hors délais, nos badges ne fonctionneront plus et on sera coincés.

« On repart par les tunnels puis par le fleuve. Ceux qui seront encore en état rameront. »

Je passe volontairement sous silence tous les moments où ça pourrait foirer, tout comme le fait qu’on puisse être pris en chasse et obliger de faire des choix… fatals. Pas la peine de paniquer tout le monde ? Et puis après tout, il n’y a pas de raison que ça foire. Ça ne va pas foirer.

« Pas de question. »

Je sais que normalement, c’est un point d’interrogation à la fin de ce genre de propos. Mais pas maintenant, on n’a pas le temps de repartir dans des débats stériles. Tout le monde sait ce qu’il a à faire. Préparer son sac avec une ration pour le trajet hors du cobra, avoir ses lames sur soi, se reposer ou réussir une mission, et se faire une raison.

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 35 ans.
★ Occupation : Rebelle - Barman
☆ Humeur : Très Mauvaise
★ Plat préféré : Poisson frit
☆District : Quatre

○ Points : 295
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Mer 10 Aoû - 22:38


Aucune erreur n’est permise






Jared avisa ses trois coéquipiers : les deux groupes avaient été plutôt bien réalisés et l’équipe dans laquelle il se trouvait semblait assez équilibré avec l’expérience d’Isadora et de Jared qui faisaient le contrepoids de la fougue de Jace et Blaise. Et si le veuf savait bien qu’ils ne s’étaient pas facilité la tâche en optant pour le huit comme point de passage, ils allaient bien devoir faire avec.

Presque instantanément Jared fut désigné comme le leader naturel du groupe, expérimenté et charismatique quoique taiseux et pas toujours amical, les autres devaient sûrement voir en lui un homme de confiance assez aguerri pour pouvoir les sortir d’un quelconque mauvais pas.

Il accepta son rôle de meneur en marmonnant assez bas :

“Si vous insistez…”


Il était vrai vrai que la confiance que lui accordaient ses camarades était plutôt flatteuse mais lui n’avait pas vraiment insisté pour endosser ce rôle de chef. Il n’était pas habitué à ce genre de poste et les rares fois où il s’était retrouvé dans cette position il n’avait jamais été totalement à l’aise.  Il y avait tant de responsabilités et d’inconnues à prendre en compte; si quelque chose foirait ce serait donc à lui de tout assumer et il n’y avait nul doute que quelque chose allait foirer; si un des membres de la mission faisait une connerie ce serait encore lui qui devrait prendre. Bref au-délà des honneurs ce poste était quand même générateur de problèmes. Et puis il avait conscience qu’il n’était pas non plus le meilleur des commandants : il n’était pas aussi charismatique et influent que Sawyer Brown et il ne dégageait ni la sérénité ni l’assurance d’un Anderson.  Mais un chef, il en fallait bien un et finalement il n’allait pas non plus se défiler devant ses frères d’armes.

Il s’approcha alors lentement de la grande table qui trônait au centre de la salle de réunion et appuya sur quelques boutons. Une projection holographique de la carte de Panem apparut alors; la Noix y était représenté par un point rouge et le cobra sous la forme de pointillés verts.

Jared était réputé pour savoir étudier et analyser les cartes de manière optimale afin de préparer chaque mission.

“Alors, alors récapitulons un peu ce qu’on va avoir au menu à part de la noix.  Concernant l’armement il serait judicieux de ne pas être trop chargé : on privilégie les armes discrètes à savoir armes blanches et armes de poings avec silencieux bien entendu N’oubliez la discrétion doit être de mise  ; plus tôt on aura repéré notre présence moins on aura de chances d’en sortir vivant.”

Les mots de Jared étaient assez crus mais fatalement vrai: une mission d'infiltration à la Noix relevait du quasi-suicide; il connaissait un peu la question.

“Concernant le trajet, eh bien je vais pas vous mentir. En choisissant le Huit, vous nous avez mis dans un beau merdier. Il suffit d’un rapide calcul pour s’en rendre compte: le trajer le plus sûr est de traverser le Huit de part en part avant de franchir la zoneinter-districts le plus rapidement possible. Puis on entre au Deux et on infiltre la Noix depuis l’intérieur du District. Dit comme ça, ça a l’air simple sauf que  ce trajet représente la bagatelle de 1075 km; soit environ 18 jours de trajet à cadence élevée or on n’a clairement pas autant de temps. J’en suis venu à la conclusion qu’il nous faudra utiliser des transports pour traverser le Huit et également à l’intérieur du Deux ; le trajet ne nous prendrait alors plus que 4 jours. Il faudrait voir avec un de nos contacts au Huit pour avoir un véhicule dès la sortie du Cobra et une fois au Deux il faudra se débrouiller seul et en voler un. C’est le seul moyen pour qu’on y arrive à temps.”

C’était risqué mais il n’y avait pas d’autre choix ; avec cette fabuleuse décision de passer par le Huit la distance à parcourir était vraiment titanesque et infaisable à pied durant le temps imparti.

“Une fois à la Noix il nous faudra des uniformes de Pacificateurs pour que notre mission puisse réussir. Sinon on risque de se faire repérer... en même temps il faudra être discret pour neutraliser des ennemis et dissimuler leur corps à l’intérieur du complexe.
Il faut envisager toutes les possibilités et si nous entrons dans la Noix il se peut que l’autre groupe n’y parvienne pas ; on ne sera alors plus que nous quatre. Nous aurons alors une heure pour récupérer les plans et déposer la clef USB ; il faudra alors se séparer : on pourra toujours voir comment on se divise plus tard mais dans l’idéal j’aimerais un vieux avec un jeune : Isadora et moi dans deux duos différents.”


Dans chaque équipe l’équilibre était primordial et Jared tenait à ce que cet équilibre soit en tout temps et tout lieu respecté.

“Quand on se fera la malle il faut envisager plusieurs portes de secours en évitant la plus évidente, à savoir celle qui part vers le nord pour sortir le plus rapidement du District. La sécurité y est très forte et on nous poursuivre aisément. Je serais plus partisan d’un petit détour à l’intérieur du district avant de sortir. On pourrait toujours envisager une diversion si les choses tournent vraiment au vinaigre. “


L’exposé était clair, bref et concis ; encore fallait -il le mettre en oeuvre et c’était peut-être la tâche la plus ardue. Le plus dur était devant eux et ils le savaient tous.
Tous savaient que cette mission à hauts risques pouvait être leur dernière. Jared ferma les yeux ; lui même était-il en danger? Pour la première fois depuis un moment il se disait que c’était plus que possible...




 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Lun 22 Aoû - 7:09





Intervention mission rebelle


Voilà, ce rp est désormais terminé. La vraie mission va commencer. Vous êtes à présent scindés en deux groupes.



Bonne chance à tous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    

Revenir en haut Aller en bas
 

Recrutement de dernière minute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps :: Intrigues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit