Partagez | 
 

 Recrutement de dernière minute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Jonathan C. Gray
« Invité »


MessageSujet: Recrutement de dernière minute    Dim 18 Oct - 17:35


Recrutement de dernière minute
Feat Les Rebelles


Depuis la réunion au Treize, les préparatifs de Jace allaient bon train. Il revoyait son plan dans sa tête, sachant que tout ceci se baserait surtout sur les capacités d'adaptation face à l'inconnu. Sa tactique était simple, deux équipes, capable de communiquer l'une avec l'autre à l'aide de petits communicateurs afin de décrire en temps réel l'avancée du plan. Chacun d'entre eux savait qu'il risquait sa vie sur cette mission et ils avaient tous acceptés cette condition... Mais voilà que les ennuis commençaient déjà. Une missive du Treize lui avait été remise... Le message était codé bien entendu mais connaissant le type du codage, il ne lui fallut pas plus de quelques minutes pour retranscrire le vrai contenu du message.
Zane était bloqué au district Un et ne pourrait participer à la mission d'infiltration... Les travaux pour faire passer le Cobra par le district Un prenaient beaucoup plus de temps que prévu. Des complications supplémentaires... Trois personnes pour cette mission, cela aurait encore pu être jouable mais voilà qu'une autre personne serait absente pour cette mission. Brooklyn... Une autre mission l'avait retenue au district 12 ! Ainsi, ils n'étaient que deux... C'était une mission suicide... Deux dans la Noix, cela courait droit au désastre. Bien entendu, ce n'était pas la peur de la mort qui le faisait douter mais plutôt les chances de réussites qui s'étaient maintenant considérablement réduites...
Enfin, après avoir rejeté un oeil sur la missive, il se rendit compte qu'il avait oublié d'en transcrire la fin. Ce dernier passage offrait une note d'espoir... La mission n'était pas avortée... Une enquête avait été menée pour trouver des remplaçants potentiels et deux noms étaient ressortis... Isadora Cleave, la maire du District 9 et Leanore Blacksand, une potentielle rebelle...

Sa mission était de rencontrer Isadora Cleave afin de la recruter pour cette dangereuse mission. Un rendez-vous avait déjà été fixé dans le district 13 deux jours après. Cela lui laissait donc deux jours pour rassembler le plus d'informations possibles sur elle et connaître ses principaux atouts et faiblesses. Il n'avait pas tardé et après avoir emprunté tous les dossiers disponibles sur la jeune femme, il était parvenu à dresser un portrait physique et mental sommaire.
Une personne assez méthodique qui sait ce qu'elle a à faire, l'habitude de commander vraisemblablement et plutôt courage. En ce qui concernait ses capacités physiques, elle n'était pas vraiment formée au combat donc hors de question de la laisser seule. Son point fort était son savoir et sa capacité à trouver des prétextes pour justifier tout et n'importe quoi. Cela pourrait être utile ! Puis il fallait dire que ce n'était pas vraiment son fort, l'art du paraître... Cela pourrait être une bonne partenaire mais une chose était sûre, si elle se révélait être un point, il la laisserait derrière !

Il descendit alors du Cobra qu'il avait emprunté quelques heures plus tôt pour se rendre dans la salle de rendez-vous. Une petite pièce grise avec une table et deux chaises... Un dossier trônait sur la table et regroupait toutes les informations qu'il avait pu obtenir sur cette femme. D'ailleurs, il était arrivé le premier et pour une fois, sa capuche ne cachait pas son visage ainsi que son regard inexpressif. Il s'installa sur la chaise et commença à relire le dossier. Au bout de quelques minutes, une personne inattendue fit irruption dans la pièce. Il s'agissait d'un des responsables de la communication entre les rebelles. Ce dernier lui annonça qu'Isadora aurait du retard pour se présenter à son rendez-vous... Contre-temps administratif, apparemment.

Il rangea alors le dossier et sortit alors de la pièce afin de rencontrer les autres membres de cette mission. Prochaine étape, rencontrer l'autre femme présente lors de cette mission, Leanore Blacksand afin de la tester également. Ce n'était pas vraiment son rôle mais il n'avait rien d'autre à faire et cela lui permettrait de se faire une idée précise de la personne à laquelle il pourrait s'attendre.
Au bout de quelques secondes, il tomba sur la personne qu'il recherchait. Si elle était là, c'était qu'elle était digne de confiance.


Bonjour, Leanore, suivez-moi s'il vous plaît ! Il se mit à marcher lentement pour l'inviter à le suivre et se mit à la questionner. Dites-moi, que savez-vous exactement sur la mission que l'on doit entreprendre et quels sont vos points forts qui pourraient nous être utiles ici ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 860
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 12 Nov - 10:10

Je n'arrêtais pas de jeter des coups d'oeil autour de moi, ayant encore du mal à croire ce que je voyais.
J'étais dans le district 13 ! Le district qui était censé avoir été détruit par le Capitole...
Il y a avait quinze jours de cela, j'ignorais presque l'existence des rebelles.
Et pourtant j'étais là, dans ce couloir bien éclairé, entouré de personnes qui semblaient très bien organisées, et qui venaient à priori de tous les districts.

J'étais un peu angoissée, et j'avais peur de ne pas être à la hauteur, mais je chassais rapidement cette idée de ma tête, en frottant mes mains l'une contre l'autre. Je n'avais pas le choix, je devais aller jusqu'au bout désormais.

J'avais reçu un message il y avait une semaine de cela, dans un arbre creux, non loin de là ou Melvil m'avait abandonnée après m'avoir interrogé. C'était un bon emplacement, car tout le monde savait que j'allais régulièrement dans la forêt pour chercher des plantes médicinales, et mes allers-retours passeraient donc relativement inaperçus.

Mon coeur avait fait un bon dans ma poitrine lorsque j'avais vu que je devais me rendre au D13 pour une mission.
J'avais été acceptée !
J'étais une rebelle !


La veille, j'étais donc monté dans la première fois dans le Cobra. J'étais restée abasourdie de voir comment les rebelles étaient bien organisés, et je l'étais encore, tandis que j'attendais de rencontrer mon supérieur pour ma première mission.

Soudain, alors que j'étais plongée dans mes pensées, j'entendis une voix juste à côté de moi :

- Bonjour, Leanore, suivez-moi s'il vous plaît !

Je levais les yeux et saluais brièvement le jeune homme en face de moi. A ma grande surprise, il devait avoir le même âge que moi. J'aurais imaginé quelqu'une de plus âgé pour ce rôle, mais je supposais que certains devaient avoir rejoint la rébellion bien plus jeunes que moi...

Sur son invitation, je me mit à le suivre.

- Dites-moi, que savez-vous exactement sur la mission que l'on doit entreprendre et quels sont vos points forts qui pourraient nous être utiles ici ?

Je le regardais un moment avant de répondre, en toute honnêteté :

- Je sais qu'il s'agit d'une mission assez dangereuse dans un district supérieur. On ne m'a pas dit grand chose d'autre, je pense qu'on voulait s'assurer que je ne flancherais pas au dernier moment...

Je respirais alors avant de reprendre, d'une vois un peu plus hésitante :

- Quant à mes points forts... heu... C'est ma première mission, je n'ai pas d'expérience. Je suis vétérinaire, et j'ai déjà soigné des humains blessés dans mon district... Hum... je sais me déplacer silencieusement dans la forêt et... j'obéirais aux ordres sans poser de questions.

Je regardais le jeune homme discrètement, me demandant ce qu'il pensait de moi. Je n'étais de toute évidence par un super soldat...
Mais j'étais motivée, je voulais soutenir la rébellion.
J'ajoutais alors, d'une voix plus ferme :

- Mais j'ai toujours été une bonne élève, et je suis prête à apprendre ce qu'il faudra pour mener à bien cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isadora Cleave
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Lun 16 Nov - 14:46



“Technically, I am unarmed. But no one should ever underestimate the harm that fingernails can do. Especially if the target is unprepared.”In the daylight, I’m your sweetheart, Your goody-two-shoes prude is a work of art. But you don’t know me, And soon you won’t forget, Bad as can be, yeah you know I’m not so innocent. Better beware I go bump in the night, Devil-may-care with a lust for life, And I know you, Can’t resist this You know you Are so addicted. Boy you better run for your life ! ( halestorm → Mz Hyde )


Voilà un bel exemple de conscience professionnelle, ais-je dit d’une voix ironique.

J’étais assise à mon bureau, contemplant sans trop y comprendre une tablette tactile où je devais examiner les derniers dossiers sur lesquels je travaillais. Certains concernaient l’Expiation (notamment, sa fin pour mon district, avec la mort des deux tributs du Neuf), d’autres, des instructions concernant des mesures de sécurité à prendre comme à chaque fin de Hunger Games. Je n’avais pas la tête à me concentrer là-dessus. Depuis au moins deux jours, j’étais censée m’être rendue au Treize, j’avais pensé, espéré, avoir plus de temps avant que ls tributs ne soient éliminés. Ca voulait dire que j’avais un peu de temps à moi pour régler mes affaires et détruire les documents envoyés par les rebelles.
J’ai pincé les lèvres en signe d’agacement, face à la phrase du chef des Pacificateurs qui m’avait informée de légers troubles dans le quartier le plus pauvre du district.

—  Il fallait vous y préparer. Augmenter la sécurité dans ces endroits, et, à chaque nouvelle mort, des perquisitions dans les maisons des habitants pour surveiller ce qui se passe.
—  Ils sont furieux, Mme la maire.
C’est toujours le cas chaque année.

J’affichais un superbe visage indifférent et j’étais plutôt fière de moi. La semaine avait été insupportable et je n’avais presque pas eu le temps de voir ma fille, aussi j’étais dans un état moral assez… sensible à la moindre parole qui pouvait se présenter comme étant une menace à mon égard.

—  A votre avis, comment vont-il réagir face à une possible incompétence des Pacificateurs de notre district ? avais-je repris en faisant attention aux mots que j’employais.
—  Je…
—  Allez faire votre travail, je n’ai pas le temps de m’occuper de vos histoires. La sécurité, c’est dans vos cordes, non ? Si j’apprends un nouvel écart au règlement, je vous préviens, j’appelle le Capitole pour changer de régiment.

Il hocha la tête avec raideur, et ma plus grande satisfaction de la journée fut de le voir sortir en courant presque, de peur que je commence à m’énerver réellement. C’était ce qu’il méritait, en vérité, mais je n’avais pas le cœur à m’enfermer dans des problèmes supplémentaires.
Je ne suis même pas sortie de mes gonds.
J’étais réellement fière de moi.

Une alarme avait soudain retentit dans la pièce, stridente, m’informant de l’arrivée imminente d’un message du Treize. Comme toutes les semaines, le Cobra était censé arriver dans la gare secrète du Neuf. Et je n’avais que quelques minutes pour y aller. J’ai informé Sabrina que j’allais accompagner les Pacificateurs pour une raison quelconque, et la nourrice est montée prévenir ma fille alors que je rassemblais des affaires de dernière minute. Je me sentais coupable, d’avoir aussi peu de temps à consacrer à la mission que le Treize m’avait confiée.
J’ai couru jusqu’à la gare, heureusement, les rues du district étaient vides et les volets fermés en signe de deuil. Habillée en noir comme la quasi-totalité de la population du Neuf, je m’étais dirigée jusqu’à la gare et avait tout juste eu le temps de sauter (littéralement) dans le Cobra.

Normalement, personne ne m’avait vue partir. J’avais eu un léger pincement au cœur à l’idée de n’avoir pas pu dire au revoir à ma fille, mais je ne pouvais pas faire autrement, sinon, elle aurait été la première visée pour des éventuelles représailles.
Pendant tout le trajet, j’ai lu et relu le texte des instructions de la mission. Au Treize, j’ai rapidement été prise en charge par un des soldats dont j’ai tout de suite oublié le nom, avant d’être emmenée au Commandement, jusque dans une des salles de rendez-vous.
Vide.
Je n’avais pas pu m’empêcher de grimacer, devant un tel accueil.

—  Vous allez être reçue rapidement, lança le soldat chargé de ma sécurité.

J’ai tout simplement hoché la tête.

—  Vous pouvez vous asseoir, si vous voulez.

J’ai immédiatement obtempéré. Ici, ce n’était pas moi qui était aux commandes. Surtout qu’avec mon retard, cette histoire d’enterrement, de deuil complet du district pendant trois jours, les tous petits débordements de la population… Je n’avais pas mon mot à dire dans cette affaire.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Lun 16 Nov - 22:21





Intervention mission rebelle
 


Jo’ et Leanore passent devant la salle ou attends Isadora, et ils s’y arrêtent. Jo briefe les 2 sur la mission au District 2 (objectifs : transmettre une clef usb et prendre le planning de protection des districts 1, 2 et 3 par les pacificateurs pour les 3  prochains mois). Jo s’entretiendra avec Isadora : ils doivent tester les capacités de Leanore en combat armé et corps à corps, et éventuellement lui donner des astuces, l’aider à s’améliorer.
Ceci est un préambule. La première vraie moitié de la mission commencera alors pour vous trois : vous rendre à la salle des armes et choisir ce qui vous est nécessaire pour la mission qui se déroulera 5 jours plus tard.

Notez que lors du voyage vers le district 2, vous devrez avoir les armes que vous avez choisies … Est-il prudent de les transporter avec vous jusqu’à vos district pensez à des armes transportables, pas trop repérables. Vous déciderez aussi de l’acheminement de ces armes au D2 : l’un de vous viendra-t-il les chercher au 13 avant la mission, ou est-ce que chacun ramène son (ou ses) armes avec lui dans son district jusqu’à la mission ? A vous de voir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 10 Déc - 16:39





Intervention mission rebelle-Modifications suite à l'absence de Jo
 


Jo’ est appelé par un des rebelles pour inspecter les armes pour la mission. Il disparait un moment

Leanore, tu peux alors faire comme s'il t'avais déposé dans la salle où attends Isadora. Considérez que Jo vous a dit qu'il devait partir pendant un moment mais qu'il vous donnera les détails de la mission plus tard. En attendant, Isadora doit tester les capacités de Leanore en combat armé et corps à corps, et éventuellement lui donner des astuces, l’aider à s’améliorer.
Lorsque Isadora aura pu évaluer les différentes capacités de Leanore et éventuellement l'aura aidé à progresser, je vous donnerais des indications pour la suite. A vous de voir entre vous qui commence les filles. Si vous avez besoin d'un PNJ pour vous aider à faire avancer ce sujet (une autre recrue pour vous entrainer, ou quoique ce soit, envoyez un mp à Channelle Featherstone et je ferais le nécessaire :D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 860
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Ven 29 Jan - 15:41

Nous continuâmes d'avancer le long d'une série de couloirs. J'étais impressionnée par la taille de cette installation, et par le nombre de personnes dans les couloirs.
Il y avait donc tant de rebelles que cela ? Venaient-ils de tous les district, où juste des plus pauvres ?

Mais je ne devais pas me laisser distraire pour le moment.
Sans un mot, mon accompagnateur ouvrit une porte et m'invita à entrer.
Une autre jeune femme était déjà à l'intérieur.

- Isadora, voici Leanore. Je dois m'absenter pendant un moment, ce qui va vous laisser le temps de faire connaissance... A plus tard, dit-il en refermant la porte derrière lui.

Je m'avançais alors vers la jeune femme et lui tendis la main en disant :

- Bonjour, je viens du district 10 et vous ?

Elle me semblait à peine plus âgée que moi et je me demandais depuis combien de temps elle était rebelle, et ce qui l'avait poussé à le devenir. Je me demandait aussi si elle avait encore de la famille, comparé à moi et si oui, comment elle arrivait à masquer ses activités pour la rébellion.

Puis, comme Mon "accompagnateur" nous avait demandé de faire connaissance, j'ajoutais :

- Personnellement, c'est ma première mission, et la première fois que je viens au treize. Je n'ai donc pas d'expérience de combat malheureusement, mais... je suis prêter à apprendre.

J'hésitais alors un peu avant de lui demander :

- Est ce que... vous avez déjà participé à des missions ? Des missions dangereuses ?


Elle me semblait si jeune, j'avais du mal à l'imaginer tenant une arme. Mais c'était sans doute une bonne chose, car les pacificateurs devaient penser la même chose.
D'ailleurs, peut être que j'allais moi aussi porter bientôt une arme, bien que je sentais mes mains devenir moites à cette idée.
J'avais du mal à m'imaginer tenir une arme, tirer avec, mais j'avais choisi de rejoindre la rébellion, et je voulais me montrer à la hauteur.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 35 ans.
★ Occupation : Rebelle - Barman
☆ Humeur : Très Mauvaise
★ Plat préféré : Poisson frit
☆District : Quatre

○ Points : 295
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Mer 3 Fév - 22:32


Aucune erreur n’est permise







Jared qui semblait plutôt perplexe , observait la carte qui lui faisait face.  Dans cinq jours à peine il participerait à une mission à haut risque visant à dérober des plans de gardes en s’infiltrant dans la Noix , une véritable forteresse. Leur tâche était d’autant plus compliqué que le Cobra , le fameux train secret des rebelles , n’allait pas jusqu’au district Deux ; ils allaient donc devoir s’arrêter dans un district voisin et continuer leur route par d’autres moyens. Réussir à s’infiltrer dans la Noix relevait déjà  de l’exploit et rien ne leur assurait qu’ils y parviendraient .

Il fallait donc déterminer quelle serait la marche à suivre pour réussir à entrer dans le bâtiment. Le barman et Archibald Anderson , officier rebelle , tentait de trouver une solution dans une des nombreuses salles de réunion du District 13.
A la demande de ses supérieurs , Jared avait quitté le Quatre au petit matin et s’était directement rendu au quartier général rebelle pour pouvoir planifier correctement la mission.

-Les districts les plus proches sont le Cinq , le Six , le Huit et le Un ; je pense que nous pouvons déjà écarter le Un , cela ne me semble pas très prudent de passer par un des fiefs pro-Capitole. commenta le veuf.

Anderson s’approcha et se plaça à côté de Jared pour observer la carte.

-En effet
, répondit-il, on peut rajouter à cela le fait que les district Cinq et Six sont situés dans des zones montagneuses tandis que le Huit se trouve dans une région plus plane. Ce sont des points importants.

Jared acquiesça , c’étaient des éléments primordiaux qu’il fallait à tout prix prendre en compte.
Si ils choisissaient de s’arrêter au Huit ils pourraient évoluer relativement aisément dans cette zone  plane et ils pourraient espérer atteindre la Noix à l’heure. Cependant en évoluant ainsi à découvert sur un tel territoire ils prenaient des risques inconsidérés ; leurs ennemis pourraient facilement les repérer et les abris étaient trop rares pour pouvoir continuer à avancer discrètement.   Les districts Cinq et Six , quant à eux , présentaient l’avantage de se situer en zone montagneuse ; les rebelles avanceraient peut-être moins rapidement vers la Noix mais ils pourraient progresser à couvert ce qui n’était pas négligeable.

-A toi de voir avec les autres membres de l’escouade , Jonathan est au Treize tu devrais pouvoir le trouver , Isadora Cleave se charge de tester une potentielle recrue qui pourrait se greffer à votre groupe.

Jared ,doublement surpris, haussa les sourcils ; il ignorait que Mme Cleave , maire du District Neuf prendrait part à la mission : elle n’avait pas été présente durant le premier briefing. De plus il se demandait s’il était vraiment judicieux de prendre une jeune novice avec eux ; le barman craignait qu’elle ne soit plus un poids qu’autre chose ; mais après tout on n’était jamais à l’abri de bonnes surprises , ni de mauvaises d’ailleurs.

Anderson sortit , laissant seul son subordonnée qui semblait bien dubitatif face à la situation . Jared n’était pas vraiment effrayé face à cette mission pourtant très risquée ; mais il devait bien admettre que la partie était très loin d’être gagnée et qu’ils risquaient fort de ne pas tous s’en sortir indemnes.  

Jared roula la carte et la passa sous son bras avant de sortir à son tour de la pièce.  Comme il l’espérait il ne tarda pas à tomber sur Jonathan qui déambulait dans un couloir ; durant le briefing le barman avait pu apprécier son assurance et sa hardiesse qui contrastait avec ses traits pourtant si juvéniles.

-Ah Jonathan ! Je te cherchais justement pour que l’on discute du plan à suivre.


Après avoir échangé quelques paroles , Jared emboîta le pas à son jeune co-équipier qui entra dans une pièce où se trouvaient les deux autres membres du groupe. En voyant la maire du Neuf , Jared sourit mais son expression n’était jamais vraiment rassurante …

-Mme Cleave. Je ne peux vous cacher la surprise que j’ai eu en apprenant que vous nous accompagneraient. Je vous savais activiste rebelle mais j’étais loin de m’attendre à vous voir vous impliquer d’une telle manière.


Il marqua une pause et regarda l’autre jeune femme : visiblement la jeune recrue dont on lui avait parlé et dont il avait oublié le nom. Avec ses yeux gris , il analysa rapidement la jeune bleue qui lui faisait face ; savait-elle au moins à quoi s’attendre?
Sur un ton légèrement condescendant il demanda à Isadora et Jonathan

-La petite est elle apte à prendre part à la mission? Sa situation doit être clarifiée au plus vite pour que nous puissions élaborer un plan solide au plus vite.



EDIT ADMIN:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 25 Fév - 13:01

Kaitlyn Monroe – Rebelle gérante des armes du D13






Kaitlyn sortait de l’armerie du 13. On venait de lui annoncer des modifications pour la mission au district 2 dont elle devait tenir informés les rebelles concernés. Elle détestait cela ; elle n’était pas un pigeon voyageur, mais chacun devait être un peu polyvalent, même si elle préférait largement rester dans le hangar d’armement. Elle passa sur le chemin chercher Jonathan Grey et Isadora Cleave qui étaient attendus en réunion. Ils avaient l’air occupés, mais elle n’y prêta pas attention.

« Jonathan, Isadora, vous êtes demandés en salle 16 à l’étage B. Apparemment Brooklyn a besoin de vous pour un problème au D6. »

Alors qu’ils s’apprêtaient à répliquer, elle leva la main pour les faire taire.

« Ne tuez pas le messager, c’est les ordres du chef, vous pourrez revenir quand vous aurez fait le débrief. »

Alors qu’ils partaient tous les deux, elle s’avança vers Jared.

« Je dois aller chercher Zane, il est revenu de mission, je te le ramène. »

Elle commença à avancer et vis qu’une nouvelle recrue restait là les bras ballants, visiblement perdue à cause du départ d’Isadora. Elle leva les yeux au ciel. Il fallait décidément tout faire ici.

« Tu dois être Leanore c’est ça ? Suis moi, ça te fera pas de mal de faire un tour ici pour mieux te repérer. Je m’occuperais de ton cas après. »

Elle avança donc à travers le labyrinthe du treize, Leanore sur les talons. Elle commentait chaque allée en lui disant rapidement ce qu’il y avait un peu partout jusqu’à finir par arriver dans le tunnel du Cobra. Le train n’était toujours pas là, mais il allait arriver. Elle n’était pas une grande bavarde, mais pour rassurer la nouvelle, elle se força à faire la conversation.

« Alors, parait que t’as été recrutée par Melvil ? Il ne t’a pas traumatisé ? »

Elle se fendit d’un sourire en coin. Elle avait elle-même été recrutée par le mentor et savait pertinemment qu’il n’y allait pas en douceur pendant l’étape du recrutement. Soudain, le bruit du Cobra se fit entendre, les murs commencèrent à trembler légèrement.

« Le voilà. »

Quelques rebelles descendirent du train et elle repéra rapidement Zane. Elle alla directement vers lui.

« J’ai cru que t’arriverais jamais, qu’est-ce qui t’as retenu si longtemps ? Je te briefe en chemin, on est déjà à la bourre. »

En se retournant elle remarqua qu’elle avait oublié de présenter Leanore.

« Ah, c’est la nouvelle, Zane-Leanore, Leanore-Zane. J’vais l’évaluer pour voir si elle a ce qu’il faut pour venir avec vous. »

Elle allait se lancer dans le chemin inverse, mais elle s’arrêta avec un sourire malicieux sur le visage.

« Tiens d’ailleurs Leanore, passe devant. On va voir comment tu t’en sors pour t’orienter. »

Alors que Leanore prenait le devant, elle commença à relater les événements récents à Zane, s’assurant toutefois que la jeune recrue ne leur faisait pas faire de détour.

« C’est calme ici en ce moment, avec les jeux et tout, on fait profil bas. On a perdu Cody hier au Capitole, elle s’est fait tué. On a failli griller la mission au 2, on avait une taupe mais on a eu sa peau à ce connard. Du coup la mission continue, j’forme la gosse … »

Elle s’arrête une seconde.

« Nan, droite Leanore. »

Elle reprend alors.

« Jo et Isa sont pris avec Brooklyn par un souci au six, faut pas compter sur eux pour l’instant, ça sera nous, la gamine et Jared. Il est déjà sur les armes et la stratégie pour y aller, mais le grand-père pourrait bien avoir besoin de tes lumières si tu veux mon avis. J’te conduis à lui, j’moccupe de la nouvelle et j’vous rejoins pour vérifier que vous ne fassiez pas de conneries avec mes jouets. »

Elle lui fait un clin d’œil. Ils arrivent finalement à la zone et elle hausse la voix pour être entendu par Jared.

« J’t’envoie joli cœur j’vous retrouve d’ici vingt minutes, essayez de pas traîner. »

Zane était bien connu pour ses missions "séduction" au D1, ce qui lui avait valu de gagner ce petit surnom de la part de plusieurs moqueurs du 13. Kat' poussa Zane qui prend la direction de Jared et pivote vers Leanore.

« Pas mal pour une première, j’me suis perdue deux fois lors de ma première excursion. Y’a pas d’erreur la première fois, c’est la deuxième qui compte. Se perdre ici, c’est perdre du temps sur les missions, capiche ? Allez, go, on va voir ce que t’as dans le ventre.»

On lui avait récemment dit qu’elle ne montrait pas assez de reconnaissance lorsque les choses étaient bien faites, alors elle faisait un travail sur elle-même pour faire quelques compliments. Elle poussa alors la jeunette vers le coin des armes.

« Je sais pas ce qu’Isa t’as dit et je m’en fiche. On va au deux-là, dans la noix. Alors j’me fiche de savoir ce que tu sais faire avec tes poings ; on évite à tout prix les contacts rapprochés. Si on a une cible, on l’abat, clair, net et précis. T’as déjà tenu une arme ? »

Elle voit rapidement que non, et s’approche de la table où se trouvent plusieurs armes. Elle en soupèse quelques-uns, regarde la jeune femme et choisi celui qui est le plus adapté selon elle.

« C’est un semi-automatique, calibre 22LR, détente en simple et double action. Capacité de dix coups, double sureté et decocking. »

Elle lui tend l’arme pour qu’elle la prenne un peu en main. Elle le récupère, l’ouvre et le ferme devant elle, lui montre comment désarmer et recharger l’arme rapidement. Elle le refait une deuxième fois avant de lui tendre l’objet.

« A toi. »

C’était la dure loi des rebelles ; on avait pas toute la journée pour apprendre, il fallait retenir vite et efficacement.



Indication:
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Lun 29 Fév - 15:12

Rébellion
J'avance, pour qui ? Pour quoi ? Pourquoi ?
Une capuche sur la tête pour plus de discrétion, je me dirigeais vers le District 4 pour rejoindre le train souterrain. Le District de la pêche était le plus pratique et j'avais plus de facilité à me faufiler incognito. J'avais reçu un message la veille,

La roue tourne. 122089068420pSK.

Habitué à ce genre de code, c'est sans mal que je l'avais décrypté. Donc en gros j'avais rendez-vous demain à 20h avec Brown en personne. Ce devait être important, mes autres missions n'étaient jamais donnée par le boss en personne.

Une fois sur place, j'avais écouté attentivement les instructions de Saywer. Il avait déterminé des équipes selon les capacités et les Districts concernés. Ainsi je devais, recueillir des informations relatives aux effectifs des Pacificateurs qui effectuaient la surveillance, et ceux pour les 6 prochains mois. Et on devait délivrer une carte mémoire aux indics du District 2, lieu de notre mission. C'était clair pour moi. J’analysais ensuite les cartes qu'on nous confiait. Un badge avec une fausse identité qui sera activité pour seulement une heure. C'est là que ça se corsait. Je fis enfin connaissance avec l'un de mes coéquipier de mission, un certain Jared, du District 4, celui par lequel j'étais arrivé. Parfait, ça sera donc plus pratique pour mon retour au 1 une fois la mission terminée.


***


Dans le train qui me menait au 13 je réfléchissais à tous les derniers événements et au but de cette mission. J'avais du retourné rapidement au 1 pour régler quelques affaires. Enfin si Channelle Featherstone pouvait être qualifié "d'affaire". Elle avait découvert mon identité et je me sentais de plus en plus à l'étroit dans ma couverture sur ce District. La train s'arrêta et je sautais sur le quai. Monroe m'attendait déjà, toujours à l'heure celle là.

« J’ai cru que t’arriverais jamais, qu’est-ce qui t’as retenu si longtemps ? Je te briefe en chemin, on est déjà à la bourre. »

"Si j'avais pu conduire le Cobra moi même, je serais arrivé en avance, mais que veux-tu Kait..."

Je haussais les épaules en souriant. L'humour m’empêchait de devoir me justifier sur mon retard.

« Ah, c’est la nouvelle, Zane-Leanore, Leanore-Zane. J’vais l’évaluer pour voir si elle a ce qu’il faut pour venir avec vous. »

"Salut !" Je levais mon menton vers Leanore. "Bonne chance !" J'affichais un sourire mi amusé, mi diabolique. J'aimais les nouvelles recrues, c'était un peu de divertissement et de légèreté dans l'intransigeance de la rébellion. La nouvelle faisait office de guide, c'était du pain béni pour Monroe. Elle profita pour me briefer sur la situation.

« C’est calme ici en ce moment, avec les jeux et tout, on fait profil bas. On a perdu Cody hier au Capitole, elle s’est fait tué. On a failli griller la mission au 2, on avait une taupe mais on a eu sa peau à ce connard. Du coup la mission continue, j’forme la gosse … »

Merde Cody. Je me mordais la lèvre inférieure. Ça nous rappelait combien nos missions étaient sérieuses et dangereuses. Cette fille était pourtant aussi efficace que n'importe lequel d'entre nous. La taupe n'était plus là, c'était déjà ça de gagner. Du coup, Leanore était une sorte de remplaçante, triée sur le volet pour continuer la mission.

« Jo et Isa sont pris avec Brooklyn par un souci au six, faut pas compter sur eux pour l’instant, ça sera nous, la gamine et Jared. Il est déjà sur les armes et la stratégie pour y aller, mais le grand-père pourrait bien avoir besoin de tes lumières si tu veux mon avis. J’te conduis à lui, j’moccupe de la nouvelle et j’vous rejoins pour vérifier que vous ne fassiez pas de conneries avec mes jouets. »

Je roulais des yeux. Je supposais que le papi n'était autre que Jared. Je souriais. Ça m'allait, il fallait bien commencer par quelque chose, les armes, la stratégie. Monroe était une fille tout ce qui avait de plus brut de décoffrage, je l'aimais bien, sa façon de ne pas passer par quatre chemin, d'être directe et un poil froide comme la neige. J'appréciais ce trait de caractère vu les missions qu'on menait ici, mais ce n'était pas du goût de tout le monde. Elle m'avait formé, donc je n'avais jamais rien dit, parce que justement, elle m'avait très bien formé.

« J’t’envoie joli cœur j’vous retrouve d’ici vingt minutes, essayez de pas traîner. »

Nouveau mouvement oculaire. Ce surnom ne m’agaçait pas vraiment en fait, au moins j'étais reconnu pour mes missions séductions. Et j'étais plutôt efficace dans ce domaine. Je lançais un clin d’œil à Kaitlyn qui me poussa plus loin d'elle, je dirigeais alors vers Jared.

"Salut ! Besoin d'aide ? Je suis là !"


FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 860
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Mer 2 Mar - 12:35

Avant que la jeune femme n'ait pu me répondre, un homme entra dans la pièce. Il me sembla âgé et plus expérimenté que les gens que j'avais vu jusqu'alors.

-Mme Cleave. Je ne peux vous cacher la surprise que j’ai eu en apprenant que vous nous accompagneraient. Je vous savais activiste rebelle mais j’étais loin de m’attendre à vous voir vous impliquer d’une telle manière. La petite est elle apte à prendre part à la mission? Sa situation doit être clarifiée au plus vite pour que nous puissions élaborer un plan solide au plus vite. déclara l'homme d'un ton brusque, sans se présenter.


Je grimaçais à sa dernière phrase. J'étais une novice, certe, mais ce n'étais pas utile de m'appeler "petite" !
Mais avant que je puisse me présenter, une autre femme entra dans la pièce. A son apparence, je vis que, contrairement à moi, elle devait savoir se battre. Tout en elle montrait la guerrière sans pitié.
ressemblerais-je à cela un jour ?

Sans me regarder, elle s'adressa aux rebelles présents dans la pièce, d'un ton bref et concis.

- Jonathan, Isadora, vous êtes demandés en salle 16 à l’étage B. Apparemment Brooklyn a besoin de vous pour un problème au D6. Ne tuez pas le messager, c’est les ordres du chef, vous pourrez revenir quand vous aurez fait le débrief. Je dois aller chercher Zane, il est revenu de mission, je te le ramène.

Elle ressortit alors de la pièce avant de se tourner et de me regarder droit dans les yeux. Elle semblait énervée mais je ne baissais pas mon regard. Après tout, j'avais été choisie moi aussi, et je voulais faire mes preuves !

- Tu dois être Leanore c’est ça ? Suis moi, ça te fera pas de mal de faire un tour ici pour mieux te repérer. Je m’occuperais de ton cas après. finit-elle par de dire

Sans un mot, je la suivis alors dans un dédale de couloirs qui n'en finissait pas. Nous finîmes par arriver dans le tunnel du Cobra. La jeune femme se tourna alors vers moi et me demanda, avec plus de douceur :

- Alors, parait que t’as été recrutée par Melvil ? Il ne t’a pas traumatisé ?
-J'ai connu pire... répondis-je simplement.

Je sentais encore les coups de fouet qui avaient meurtris mon dos. Mais cette histoire m'avait rendue bien plus forte... Et décidée à entrer dans la rébellion coûte que coûte.

Les murs tremblèrent tandis que le Cobra s’arrêta juste devant nous. Plusieurs personnes en descendirent dont un jeune homme d'environ mon âge. Son air assuré et bien nourri me fit penser qu'il devait appartenir à un district assez favorisé par le Capitole. cela m"étonna, je pensais que la rébellion n’existait que dans les districts inférieurs.

- J’ai cru que t’arriverais jamais, qu’est-ce qui t’as retenu si longtemps ? Je te briefe en chemin, on est déjà à la bourre. Ah, c’est la nouvelle, Zane-Leanore, Leanore-Zane. J’vais l’évaluer pour voir si elle a ce qu’il faut pour venir avec vous.

Je saluais le jeune homme. Il était plutôt beau garçon, et je sentais qu'il le savait et devait souvent en jouer. Mais ce n'était pas mon type et puis... Anaël était toujours présent dans mon coeur, des années après. Donc, je ne risquais pas de me laisser distraire dans ma mission !

- Tiens d’ailleurs Leanore, passe devant. On va voir comment tu t’en sors pour t’orienter. me dit alors la jeune femme.

Un test ? Bon, ça allait pour commencer. D'autant que mes longues escapades dans la forêt m'avaient appris à bien m'orienter. Je partis alors dans un couloir d'un pas plutôt confiant

- C’est calme ici en ce moment, avec les jeux et tout, on fait profil bas. On a perdu Cody hier au Capitole, elle s’est fait tué. On a failli griller la mission au 2, on avait une taupe mais on a eu sa peau à ce connard. Du coup la mission continue, j’forme la gosse …

Absorbée par ce qu'était en train de dire la rebelle, je ne faisais plus attention où j'allais et me fis rappeler à l'ordre instantanément

- Nan, droite Leanore.

Je secouais la tête d'énervement contre moi même et me concentrais à nouveau.
Droite, droite, gauche au niveau de l'extincteur, gauche... Cet endroit n'était pas si différent d'une forêt finalement, sauf que les arbres étaient des portes.

-  Jo et Isa sont pris avec Brooklyn par un souci au six, faut pas compter sur eux pour l’instant, ça sera nous, la gamine et Jared. Il est déjà sur les armes et la stratégie pour y aller, mais le grand-père pourrait bien avoir besoin de tes lumières si tu veux mon avis. J’te conduis à lui, j’moccupe de la nouvelle et j’vous rejoins pour vérifier que vous ne fassiez pas de conneries avec mes jouets.

De retour à notre point de départ, La jeune femme haussa le ton et lança :

- J’t’envoie joli cœur j’vous retrouve d’ici vingt minutes, essayez de pas traîner.
- Bonne chance, me dit le jeune homme en s'éloignant.

Ce surnom ne me surprenait pas... Mais je me demandais si une telle "qualité" pouvait être utilisée par les rebelles. Devaient-ils parfois séduire des pacificateurs ? Jusqu'où pouvait aller la mission ?

La rebelle me coupa dans mes pensées en déclarant :

Pas mal pour une première, j’me suis perdue deux fois lors de ma première excursion. Y’a pas d’erreur la première fois, c’est la deuxième qui compte. Se perdre ici, c’est perdre du temps sur les missions, capiche ? Allez, go, on va voir ce que t’as dans le ventre.

Sans rien ajouter, elle m'entraîna alors vers un coin rempli d'armes en tout genre. Je déglutis en voyant tous ces objets faits pour tuer, moi dont le métier consistait à sauver des vies...
Mais je me ressaisis et me redressais, attendant le suite.

- Je sais pas ce qu’Isa t’as dit et je m’en fiche. On va au deux-là, dans la noix. Alors j’me fiche de savoir ce que tu sais faire avec tes poings ; on évite à tout prix les contacts rapprochés. Si on a une cible, on l’abat, clair, net et précis. T’as déjà tenu une arme ?

Avant que j'ai le temps de répondre, sûrement parce qu'elle connaît déjà la réponse, elle se dirige vers une table et finit par me tendre une arme.

- C’est un semi-automatique, calibre 22LR, détente en simple et double action. Capacité de dix coups, double sureté et decocking.

Je saisis l'arme fermement. Je sens le froid du métal sur ma peau, ainsi que son poids, plus lourd que je ne l'imaginais.
Elle la reprend alors, afin de me montrer comment désarmer et recharger l'arme. Lorsqu'elle me tend l'arme à nouveau, je la saisis et répète les même mouvements. C'est dur, et je dois m'y reprendre à deux fois pour enfoncer correctement le chargeur mais j'y arrive finalement.

Je lève alors les yeux vers la rebelle et lui dit  :

- Je... je ne sais pas si ça compte, mais je me sert d'une carabine à air comprimé pour envoyer des fléchettes anesthésiantes. Je sais donc un peu viser, même si j'imagine bien que c'est très différent de tirer sur un homme et sur un cheval...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 35 ans.
★ Occupation : Rebelle - Barman
☆ Humeur : Très Mauvaise
★ Plat préféré : Poisson frit
☆District : Quatre

○ Points : 295
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 10 Mar - 19:51


Aucune erreur n’est permise






A la surprise de Jared , le jeune Jonathan et Brooklyn avait été assigné à la dernière minute sur une autre mission qui réclamait sa présence au District Six , cela faisait deux éléments en moins.  Le barman n’était pas particulièrement ravi de ces modifications de dernière minute mais les ordres venaient d’en haut et il allait bien falloir faire avec.  Quelques minutes plus tard , Kaitlyn “l’armurière” des rebelles refit son apparition accompagné de Zane.



« J’t’envoie joli cœur j’vous retrouve d’ici vingt minutes, essayez de pas traîner. »

Le rebelle expérimenté s’était habitué au langage si fin et délicat  de la jeune femme ; mais c’était un excellent élément qui remplissait son rôle avec brio et son franc-parler était parfois bienvenu au milieu de tous ces jeux de dissimulation et de mensonges.

“Il n’est pas dans mes habitudes de faire traîner les choses.”
répondit-il simplement.

Zane entra dans la salle où son coéquiper étudiait les cartes ; les deux hommes se regardèrent quelques secondes sans prononcer le moindre mot comme s’ils examinaient mutuellement pour savoir si l’autre était digne de confiance et ce malgré le fait qu’ils soient du même camp ; avec le temps et l’expérience Jared avait acquis de nombreuses qualités mais certains de ses réflexes se révélaient parfois handicapant et frisaient parfois la paranoïa.
Les deux hommes s’était déjà entrevu durant le briefing  de la mission mais il n’avait pas vraiment eu l’occasion de faire connaissance.  Le veuf invita finalement le jeune rebelle à s’approcher et à regarder les cartes tout en s’appliquant à lui exposer la situation de la manière la plus claire qui soit en s’appuyant sur les plans qu’ils avaient en face de lui.

“ Pour accéder au Deux et donc à la Noix , il y   a trois itinéraires possibles.  Nous pouvons passer soit par le Huit , soit par le Six ou encore par le Cinq. “


Il désigna les points de passage du doigt.

“Le Un se situe également à proximité mais il serait préférable de l'éviter ; passer par un district supérieur serait prendre le risque de se faire repérer avant même d’avoir mis un pied au Deux.; ce serait quand même idiot.  Le chemin du Huit se trouve sur une zone plane où nous pourrons évoluer facilement pour pouvoir atteindre la Noix à temps cependant je pense que nous y serons trop exposés ; un simple radar ou une patrouille suffirait à signaler notre présence et il n’y aurait alors pratiquement aucun moyen de se mettre à couver. Les passages du Six et du Cinq se situent en zones montagneuses , nous y progresserons plus lentement mais  au moins nous aurons plus de chances d’approcher sans se faire remarquer.  A titre personnel je préfère passer par le Cinq , le taux de sympathie envers le Capitole y est assez peu élevé et si des civils nous repère ils pourraient fermer les yeux.
Qu’en penses tu? “


Jared fixa le jeune homme ; les deux activistes avaient une grande différence d’âge mais cela ne les empêchaient pas de lutter en utilisant des chemins différents pour un même idéal: la paix et la liberté.  Le trentenaire avait une opinion bien arrêtée sur la stratégie à suivre mais il était curieux d’entendre ce que “joli coeur” avait à dire.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Lun 21 Mar - 17:31

Kaitlyn Monroe – Rebelle gérante des armes du D13






La recrue souleva l’arme comme si elle pesait une demi-tonne et je levai les yeux au ciel. On n’était pas sauvés. Elle tenta à plusieurs reprises de reconstruire l’arme, et elle finit par y arriver trois fois de suite. Bon, en réalité, si je voulais être objective, elle y était parvenue plus rapidement que la plupart des recrues … Mais le temps était compté, alors je m’agaçais facilement. Une fois terminé, elle leva les yeux vers moi en signe d’approbation. Chaton, ici, on va pas te féliciter dès que tu fais quelque chose, la politique de la maison c’est plutôt de râler quand t’échoue. Si tu réussi, c’est normal, si t’échoue t’es relégué aux missions de bureau.

« Je... je ne sais pas si ça compte, mais je me sert d'une carabine à air comprimé pour envoyer des fléchettes anesthésiantes. Je sais donc un peu viser, même si j'imagine bien que c'est très différent de tirer sur un homme et sur un cheval... »

J’haussais un sourcil. Voilà qui était intéressant, elle en avait peut-être davantage dans le pantalon que ce que je m’imaginais.

« Tu déconnes ? C’est nickel ça, mis à part qu’un homme c’est un peu moins large qu’un cheval, mais au moins on part pas de zéro. Montre-moi comment tu tiens ce machin … »

Je la regardais prendre sa position. Il était évident qu’elle avait tenu plus de fusils que de pistolet, mais c’était déjà de la bonne base. Je m’approchais d’elle et la faisais relever un peu ses coudes.

« Tends tes bras. Non, tendu. Relève les coudes. Baisses tes épaules. »

Mon bras fit un geste brusque sur son ventre avant de la faire pivoter légèrement.

« Les hanches légèrement de biais, et tu me gaines tout ça. »

Je la lâchais une seconde pour aller dérouler une cible à forme humaine en face d’elle. On allait voir ce qu’elle pouvait faire assez vite. Je lançai un coup d’œil à pépére et joli cœur. Ils avaient l’air concentrés, j’espérais qu’ils n’allaient pas nous faire tout capoter avec un plan merdique. Le général avait insisté sur l’importance de cette mission. Je regardais à nouveau Leanore avant de venir me replacer à côté d’elle.

« On va commencer facile ; je veux que tu le touche. N’importe où, la tête, le bras, le pied, tant que tu le touches. On ne part pas d’ici avant que tu sois capable de me mettre au moins trois balles d’affilées dans ce bonhomme, capiche ? »

Je reculai légèrement tandis qu’elle s’avançait pour viser la cible.

« Ah, et la nouvelle. Chaque fois que tu rate, tu me fais deux minutes de gainage au sol. Ca va te bloquer si tu gaine comme une gosse. »

Je l’observais sans bouger faire ses tirs. Que le spectacle commence.

Indication:
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonathan C. Gray
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Mar 12 Avr - 22:30


Recrutement de dernière minute
Feat Les Rebelles


A peine arrivé sur les lieux pour débriefer Leanore, une annonce se fit entendre dans les murs de la base. Une inspection des armes nécessaires à la mission... Ce n'était pas stupide, partir avec des armes qui risquent d'être inopérantes, c'était beaucoup trop dangereux. Le blondinet se dirigea donc vers la salle des armes et commença à faire l'inventaire des objets. Des armes à feu, petit calibre, facile à dissimuler, des cordes de piano ou tout autre dispositif qui permettrait de tuer une cible discrètement. De son regard expert, il se pencha sur les détails des armes, les démonta puis les remonta pour vérifier toutes les pièces puis il fit de même pour ses deux lames secrètes qu'il gardait à ses poignets. Tout était en ordre pour le moment.
Le rebelle sortit alors de la salle mais une nouvelle annonce sonore le stoppa dans son élan.


« Jonathan, Isadora, vous êtes demandés en salle 16 à l’étage B. Apparemment Brooklyn a besoin de vous pour un problème au D6. »

La mission devra attendre encore un peu. Une nouvelle réunion s'organisait... Un souci au D6 ? En fonction du problème, il pourrait peut-être se montrer utile. Dans tous les cas, son esprit était accaparé aux préparatifs de la mission au District 2. En repensant au lieu où il devait se rendre, un déclic s'opéra dans son esprit. Le Cobra ne dessert pas le District 2, il allait donc devoir s'y rendre à pied... Impossible de partir du Huit, la zone serait trop dégagée mais les zones montagneuses étaient surement davantage gardées. Cependant, repérer un groupe de personnes dans les montagnes se révélerait beaucoup plus difficiles pour eux...
Gardant cette pensée à l'esprit, il entra dans la salle 16. Brooklyn et Isadora l'attendaient. Ce n'était pas son genre d'arriver le dernier mais cette fois, il avait une excuse valable.
La réunion se lança rapidement et le sujet était simple : les pacificateurs étaient plus agressifs que jamais au District 6. Cela semblait préoccuper les hautes instances et ils voulaient l'avis d'un combattant mais aussi d'une diplomate afin de gérer l'affaire.
Après avoir analysé la situation du D6, Jace préconisa d'attendre l'évolution de la situation avant de lancer une attaque contre la milice. Mieux valait ne pas se faire remarquer avant l'attaque de la Noix. Cela ne ferait même pas une diversion convenable !

Jonathan demanda alors congé et repartit alors en direction de la salle de réunion. Cette contrainte de déplacement en soulevait une autre... Celle de l'acheminement des armes... Le problème ne se posait pas pour le blondinet mais pour les autres ? Voilà une autre question à régler...
Le garçon entra alors dans la salle où il tomba sur Zane et Jared. En arrivant, il put surprendre une partie de leur conversation.

A titre personnel je préfère passer par le Cinq , le taux de sympathie envers le Capitole y est assez peu élevé et si des civils nous repère ils pourraient fermer les yeux.
Qu’en penses tu?


Je pense que c'est une bonne idée... Les montagnes nous offriront une bonne couverture. Cependant, il nous manque des données sur la distance et donc le temps qu'il va nous falloir pour atteindre la Noix dans les temps. Et comme nous avons un timing à respecter...

Il avança lentement vers les deux autres sans dire un mot de plus. Il était entré dans la pièce sans un bruit et les avait coupé dans leur discussion. Peut-être allaient-ils mal le prendre ou bien il leur fallait un peu de temps pour digérer ce qui vient de se passer ainsi que les informations. En arrivant au niveau des cartes, il s'arrêta pour observer la disposition et le relief de Panem.

Au niveau de l'acheminement des armes, il faudra s'y prendre à l'avance... Pour ma part, je voyage léger mais je ne sais pas comment cela se passe pour les autres. La meilleure chose à faire serait de stocker nos armes directement dans le Cobra le plus tôt possible afin d'éviter tout désagrément. Nous aurons juste à les récupérer lorsque l'on débarquera au D5. Ainsi, cela évite les allers-retours inutiles et puis personne ne nous volera le matériel, au pire, planquez-le dans le Cobra.

Une nouvelle pause dans la discussion, laissant les deux autres digérer ce qu'il venait de dire. Puis venait une autre chose à régler, un souci de taille. Ils avaient bien des cartes pour entrer dans la Noix mais ils n'avaient pas encore l'uniforme.

Où en est-on quant à l'obtention d'uniformes de Pacificateurs pour la mission ? De mon côté, je peux vous fournir des communicateurs longue portée qui sont normalement protégés par cryptage et non détectable. Cela permettra de garder le lien entre nous tous.

Pour cela, on pouvait dire merci à Clarissa qui avait accepté de lui rendre ce service. Bien sûr, elle l'avait mis en garde sur le fait que le système n'était pas parfait mais elle avait tous son possible et c'était un atout de plus dans leur manche ! Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre la réaction des deux autres rebelles quant à ce qu'il venait de dire...

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 21 Avr - 16:18

Rébellion
J'avance, pour qui ? Pour quoi ? Pourquoi ?
Jared avait visiblement plus d'expérience que moi. Il était évident qu'il faisait ça depuis plus d'années que moi, mais ce n'était pas une raison pour me laisser impressionner. J'avais su prouvé ma place ici après tout. Peut-être avait-il connu mon père ? Mais bon ce n'était pas le moment de se poser ce genre de question.

On se regarda un instant avant qu'il daigne me montrer les cartes. C'était bien, il était méfiant. Et j'allais devoir prouver qu'on pouvait faire équipe ensemble. Ce n'était pas un problème. J'avais des atouts qu'il ne soupçonnait pas encore. J'avais une réputation sulfureuse, mais je n'avais pas que ça. J'écoutais attentivement ce qu'il avait à me dire. Il s'appuyait sur les cartes, de quoi visualiser l'ensemble de tout Panem. C'était étrange de voir ainsi sur papier tous les Districts, si proches et pourtant si inaccessibles.

“ Pour accéder au Deux et donc à la Noix , il y a trois itinéraires possibles.  Nous pouvons passer soit par le Huit , soit par le Six ou encore par le Cinq. “

Je regardais les possibilités à mon tour. il avait étudié la carte avant moi. Il me fallait un peu de temps pour tout observer et analyser. Tout en écoutant son avis et ses théories, je me faisais mon propre scénario en tête.

"Le Un se situe également à proximité mais il serait préférable de l'éviter ; passer par un district supérieur serait prendre le risque de se faire repérer avant même d’avoir mis un pied au Deux.; ce serait quand même idiot."

Il ne pensait pas si bien dire. Si on allait au Un, j'avais au moins une personne qui pouvait me reconnaître, celle qui connaissait ma couverture. Et je ne préférai pas en parler à Jared, ni à aucun rebelles d'ailleurs. La fille de celui qui avait tué mon père. Non le Un était définitivement une très mauvaise idée.

"Le chemin du Huit se trouve sur une zone plane où nous pourrons évoluer facilement pour pouvoir atteindre la Noix à temps cependant je pense que nous y serons trop exposés ; un simple radar ou une patrouille suffirait à signaler notre présence et il n’y aurait alors pratiquement aucun moyen de se mettre à couver."

Je hochais la tête pour confirmer ce qu'il disait. Je n'avais pas envie d'échouer aussi connement en courant à perdre haleine dans les plaines, pour se faire choper à la première patrouille. Il était évident qu'il nous restait plus que deux choix.

"Les passages du Six et du Cinq se situent en zones montagneuses , nous y progresserons plus lentement mais  au moins nous aurons plus de chances d’approcher sans se faire remarquer.  A titre personnel je préfère passer par le Cinq , le taux de sympathie envers le Capitole y est assez peu élevé et si des civils nous repère ils pourraient fermer les yeux.
Qu’en penses tu?"


Je savais, pour quelques missions que j'avais eu à faire au Six, qu'on y trouvait tout de même des résistants car cette partie là était assez méprisée de Panem. Je connaissais d'ailleurs une rebelle là bas.

Avant que je puisse répondre, un blond entra dans la pièce et ne passa pas par quatre chemins. Il prit la parole directement pour donner son avis. Il était sûr de lui aussi. Mais il avait l'air aussi jeune que moi. Je l'avais aperçu lors du rassemblement. Jonathan, un gars du 8. Je le regardais, captivé par ce qu'il pouvait nous apporter de plus. Il parlait des armes, ça devait être son dada. L'idée de stocker le matos dans le train était la meilleure idée pour l'instant. S'armer lourdement serait un risque. Me mordant la lèvre je hochais une nouvelle fois la tête quand il eut finit. Je me raclais la gorge avant de parler à mon tour.

"Et bien, en ce qui me concerne, ce que je sais c'est que le district des transports joue un rôle majeur dans la construction du tunnel qui relie les districts entre eux. De plus les habitants sont peu bavards et plutôt casaniers. Si on y progresse la nuit, on aura peu de chance de croiser du monde. Il y a pas mal de vol aussi là bas, à cause des drogués au Morphling, donc si on se fait voir, sur un malentendu on peut se faire passer pour des accros. Le Capitole pense qu'il y réside peu de Rebelles, mais c'est une autre histoire puisque dans leur souterrain est né Cobra..."

Je fis un sourire du coin des lèvres. J'avais eu une bien belle mission là bas.

"En réalité je ne connais pas le District Cinq pour en parler, je vous dis juste ce que je connais. Mais il est vrai qu'on a beaucoup de rebelles du Cinq parmi nous ici. Et Jonathan tu es du 8 toi, tu ne connais pas de rebelles qui pourraient nous aider à traverser les plaines ?"

J'avais dit ce que j'en savais. Tout n'allait pas reposer sur ce que je pouvais dire. Je comprenais bien que Jared allait se poser comme leader, parce qu'il avait des connaissances, enfin vu son grand âge, mais je n'en avais pas moins. Et apparemment Jonathan savait ce qu'il disait. Mais tous deux avaient l'air de pencher pour le 5.

"En tout cas on est bien d'accord que le Un est trop dangereux, donc hors plan !"

Pour le coup, je venais du Un, je savais de quoi je parlais. Ne pas argumenter m'arrangeait d'ailleurs.

"Pour ce qui est des tenues de Pacificateurs, une seule pourrait nous servir, les deux autres pourraient se faire passer pour des prisonniers. Si on en choppe pas avant, on pourrait désarmer un qui patrouille, planquer le corps et récupérer la tenue ?!"

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Brooklyn Lefevre
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Ven 17 Juin - 22:39




recrutement de dernière minute
rebelles

« Je vous déconseille le Six, c’est un vrai merdier. »

Comment ça j’interromps une conversation ? Même pas vrai d’abord. Ou peut-être un peu. Je ne perds pas de temps dans les « bonjour, comment ça va ? » très hypocrites et surtout chronophages. J’ai perdu beaucoup de temps à gérer un problème dans ce district et à devoir la jouer serrée pour reprendre le cobra en toute discrétion et arriver ici. Heureusement que Jonathan et Isadora sont venus me prêter main forte d’ailleurs, sinon je ne serais toujours pas là. Alors que je dois en être. Attaquer la Noix, hors de question que ça se fasse sans moi. Je suis en sueur et pas super propre, mais j’ai mis ma féminité de côté il y a un sacré moment maintenant. Je ne sais même pas si j’ai vraiment été féminine un jour. Je me penche sur les cartes et le seul à qui j’adresse un sourire, c’est Zane. J’ai confiance en lui, je sais que ça se passera bien. Du moins, ça passera.

Je ne sais pas bien où ils en sont dans leur plan et je dois avouer que je n’ai pas vraiment eu le temps d’y réfléchir, mais je ne peux pas me contenter de faire plante verte.

« Je conseillerais le cinq. La montagne et surtout l’électricité… Si jamais on a besoin d’une coupure de courant pour faire diversion, ça passera facilement là-bas, ils se diront simplement que ça merde encore, les Pacificateurs iront voir. Si on passe par le Huit, on sera à découvert. Et dans ce cas, il faudra des sprinters et surtout beaucoup de chance. Mais effectivement, si on a des alliés, ça peut se tenter. »

Je sais, je ne fais pas avancer grand-chose, mais au moins j’ai donné mon avis. Et oui, dans mon esprit, ça compte vachement.

« Quant à une tenue de Pacificateur, hors de question que je joue la demoiselle en détresse prisonnière de l’un de vous. »

Zane doit savoir que je plaisante – ou pas. Les autres, je n’en suis réellement pas sure. Mon esprit vagabonde alors sur Kaitlyn. J’pourrais l’apprécier elle, elle a un sacré caractère – je suppose qu’elle entraine des nouveaux puisqu’elle devait en être, d’après mes souvenirs. Mais je sais qu’elle ne jure que par les armes. Normal après tout, il faut bien qu’on lutte comme il se doit. Le transport sera délicat. Dans le Cobra, évidemment, le plus longtemps possible, mais après ? On ne peut pas progresser vite et avec précision en étant énormément armés. Impossible.

« Le district 2 est largement composé de mines. Si c’est comme pour le 12, elles sont souvent reliées entre elles, par des tunnels pas toujours sécurisés. Et du coup pas forcément fréquentés et protégés. Je pourrai prendre la tête à ce moment-là. Je sais comment progresser à l’intérieur. »

Je sais éviter les coups de grisou et autres réjouissances. Merci à mon père qui m’avait fait descendre quand j’étais encore toute petite.

« Est-ce qu’on ne pourrait pas affaiblir l’énergie du district 2 dès le district 5 ? Peut-être pas pour la Noix, je me doute bien qu’ils y ont pensé, mais au moins dans un secteur autour ? Histoire de nous rendre vraiment invisible ou d’amoindrir leur système de sécurité ? »

Je sais que je suis chiante, j’ai tendance à réfléchir à voix haute et à sortir tout ce qui me passe par la tête. C’est nécessaire pour moi, j’ai besoin de visualiser. Je veux vraiment qu’on parvienne à leur faire du mal. Malheureusement, je ne suis pas une stratège, c’est ce qui me ferait défaut si j’étais sélectionnée. Je le sais. Je suis une fonceuse, je n’hésite pas. C’est pour cela que je tiens à prendre la tête des détachements sur le terrain lorsque nous pourrons passer à l’action.

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Lun 20 Juin - 1:40

Kaitlyn Monroe – Rebelle gérante des armes du D13








Kaitlyn : « Ah, et la nouvelle. Chaque fois que tu rate, tu me fais deux minutes de gainage au sol. Ca va te bloquer si tu gaine comme une gosse. »

J’observais un moment Leanore rater ses tirs et enchainer sur du gainage, jusqu’à ce que je n’y tiennes plus. J’étais pas une putain de Baby-sitter, merde. Je m’approchais d’elle pendant qu’elle faisait son gainage au sol, avant de la relever.

Kaitlyn : « Tu continueras plus tard, viens là-bas, ça sera formateur pour toi. »

On avait rejoint la petite troupe, restant un peu en retrait pour le moment. Alors que les autres parlaient, je jetai un œil à la nouvelle.

Kaitlyn : « Pour l’instant l’ouvre pas, écoute et apprend. »

J’arrivais pour entendre joli-cœur donner son avis. J’étais plutôt d’accord avec lui ; le cinq était une idée de merde. Je savais pas qui s’imaginaient que ça allait pouvoir passer. J’écoutais Zane leur expliquer que le six était la meilleure idée, mais il semblait douter de lui, proposant même de passer par le huit. Ouais, si on veut se faire chopper à coup sûr dans la plaine, c’est carrément la meilleure idée.

Zane : « En tout cas on est bien d'accord que le Un est trop dangereux, donc hors plan ! »

Merci de dire l’évidence. Bon sang les gars, on n’a pas toute la journée. Le six ou le cinq, passe encore, mais on va quand même pas commencer à lister tous les districts. Je levai les yeux au ciel.

Kaitlyn :  « Sinon on peut partir du douze aussi, ça fait une longue marche, mais si on s’y prend tôt … »

Oui bon, pas très productif, mais fallait que ça sorte. De toute façon, ils m’avaient tous royalement ignorée. Zane avait continué sur les tenues des pacificateurs, voilà qui était mieux ; on avançait un peu.

Zane : « Pour ce qui est des tenues de Pacificateurs, une seule pourrait nous servir, les deux autres pourraient se faire passer pour des prisonniers. Si on en choppe pas avant, on pourrait désarmer un qui patrouille, planquer le corps et récupérer la tenue ?! »

Je secouais la tête avant d’intervenir.

Kaitlyn : « J’en sais rien, on devrait chercher avant. Y’a déjà tellement de trucs qui peuvent merder dans c’te mission sans se rajouter des couilles de dernière minute … »

Brook : « Je vous déconseille le Six, c’est un vrai merdier. »

Je n’avais pas entendu Brooklyn arriver.  Elle avait directement enchainé, soutenant aussi le six. J’avais voulu la couper, mais elle était lancée.

Brook : « Je conseillerais le cinq. La montagne et surtout l’électricité… Si jamais on a besoin d’une coupure de courant pour faire diversion, ça passera facilement là-bas, ils se diront simplement que ça merde encore, les Pacificateurs iront voir. Si on passe par le Huit, on sera à découvert. Et dans ce cas, il faudra des sprinters et surtout beaucoup de chance. Mais effectivement, si on a des alliés, ça peut se tenter. »

Je l’arrêtais immédiatement.

Kaitlyn : « Le cinq, c’est une putain de mauvaise idée. Tu coupes le courant, la première chose qu’ils vont faire c’est sécurisé toute la zone proche du Capitole, celle par laquelle on a besoin de passer. Même au deux, c’est la frontière la plus protégée, ils peuvent rien laisser merder de ce côté-là, on arriverait direct sur la Noix, en plein sur une horde de pacificateur. C’est clairement du suicide, j’vous suis pas les gars. Clairement j’suis avec Joli-cœur sur ce coup. »

Brooklyn avait ramené la tenue de pacificateur sur le tapis. J’avais déjà ma petite idée là-dessus, fallait juste qu’on mette ça en place.

Brooklyn : « Quant à une tenue de Pacificateur, hors de question que je joue la demoiselle en détresse prisonnière de l’un de vous. »

J’éclatai d’un rire franc qui surprit sans doute mes voisins. J’aimais bien sa manière de penser, mais venant d’elle c’était plutôt comique. Tout le monde était au courant de ses petits jeux de mains avec joli-cœur, fallait pas pousser.

Kaitlyn : « T’es pas si farouche d’habitude Brooklyn. Mais j’ai déjà une idée sur le coup ; ça c’est une mission pour notre p’tite beauté. »

Je pivotai vers Leanore et la présentait à ceux qui ne l’avaient pas encore vue.

Kaitlyn : « V’la la p’tite nouvelle, toute fraîche et belle comme un cœur. J’connais un pacificateur au huit qui sait pas la tenir dans son pantalon, il va marcher direct, et pendant qu’il dort la nouvelle  se barrera avec la tenue. Ca te semble dans tes cordes ma jolie ? »

C’était une question complétement rhétorique bien sûr ; on ne refusait pas une première mission. Toutefois, comme je n’arrêtais pas de le lui faire entendre, elle était nouvelle. Faudrait assurer en cas de pépin.

Kaitlyn : « Il nous faut quelqu’un pour l’attendre au Cobra et l’extraire en cas de pépin. Rescourir notre demoiselle en détresse, ça semble dans tes cordes joli-cœur ? »

Bon, au moins ça c’était réglé. Le choix du district n’était pas encore fixé, mais Brooklyn avait la bougeotte et nous voyait déjà au deux. De toute façon, d’une manière comme d’une autre, faudrait qu’on y entre.

Brooklyn : « Le district 2 est largement composé de mines. Si c’est comme pour le 12, elles sont souvent reliées entre elles, par des tunnels pas toujours sécurisés. Et du coup pas forcément fréquentés et protégés. Je pourrai prendre la tête à ce moment-là. Je sais comment progresser à l’intérieur. »

Parfait. C’était déjà une chose. J’acquiesçai.

Kaitlyn : « Parfait, Brook tu prendras donc la tête une fois sur place, et une fois dans la noix avec notre tenue de pacificateur, on pourra communiquer avec les engins de Jo. C’est là que l’amusement commencera.  De mon côté, j’m’occupe de choisir nos armes et de les mettre bien au chaud dans le Cobra pour nous. Le truc, c’est qu’il faudra atteindre tes mines avec. »

Elle renchérit à nouveau sur le district cinq. Bon sang, ils étaient bornés. Mais moi aussi.

Brook : « Est-ce qu’on ne pourrait pas affaiblir l’énergie du district 2 dès le district 5 ? Peut-être pas pour la Noix, je me doute bien qu’ils y ont pensé, mais au moins dans un secteur autour ? Histoire de nous rendre vraiment invisible ou d’amoindrir leur système de sécurité ? »

Je secouais la tête, montrant la carte avec ma main et les différents passages envisagés.

Kaitlyn : « C’est mort. Si ils sentent que n’importe quoi va mal au deux, ils vont nous renforcer la sécurité en deux seconde. Le deux grouille de pacificateurs, ils ont toutes les recrues à dispo, des formateurs, les plus vicieux. Si quoi que soit merde dans le district, la première chose qu’ils vont sécuriser c’est la noix et la frontière avec le Capitole, et en moins de temps qu’il en faut pour dire « torture ». Faut qu’on soit discrets … »

Je soupirais. Ca merdait. Ca merdait plein pot. On pouvait avoir toutes les bonnes idées du monde sur comment se déplacer au deux et comment rentrer dans la noix, aucune d’elle n’avait d’importance si on arrivait pas  à atteindre le district. J’étais persuadée que le cinq était une idée suicidaire. Brooklyn semblait croire que le six n’était pas une option. Ca laissait le huit. Même si l’idée était tendue, parce que ça demanderait le double de marche, la frontière avec le huit était sans doute beaucoup moins surveillée. Mais ça, c’était la théorie. Il fallait des sources.

Kaitlyn : « Zane, quand tu sors du un pour choper le Cobra, tu passes par le huit, pas vrai ? T’en pense quoi, ça se jouerait ? Parce que là on s’acharne sur le côté le plus gardé. Le côté du huit est plutôt dégagé côté végétation, mais y’a quand même des coins à l’abri. On pourrait partir la veille et camper dans la brousse, y’a rien là-bas, les pacificateurs s’aventureront jamais si loin dans le territoire.»

Indication:
 

Pour rappel :
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brooklyn Lefevre
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Ven 24 Juin - 16:31




recrutement de dernière minute
rebelles

Les baisses de tensions ça doit pourtant être fréquent dans le cinq… Ou alors nos dirigeants sont vraiment des paranos… ok, ce sont des paranos. Mais je reviens du Six et j’ai comme l’impression que c’est un vrai bordel là-bas. J’ai quand même une préférence pour le Cinq. Bon sang, si on ne parvient pas à se mettre d’accord maintenant, elle est vraiment mal barrée cette mission. Prenons le problème à l’envers, ou du moins sous un autre angle. Comme la tenue de Pacificateur. Apparemment le problème est réglé. La nouvelle aura l’occasion de faire ses preuves. Même si ça pue vraiment, cette partie de la mission. Ils ne m’ont encore jamais demandé de faire ça. Heureusement d’ailleurs. Mais je lève les yeux au ciel quand j’entends Kaitlyn se moquer. Ce n’est pas une question de « farouche ». Et puis zut, je sais me tenir ! Mais je reporte pour regard sur la nouvelle. Au moins, ils savent répartir les forces et les atouts. Parce qu’il faut reconnaitre qu’elle est sacrément jolie. Mon attention se reporte alors sur Zane, lui souriant d’un air amusé, avant de retourner, avec sérieux cette fois, sur Kaitlyn qui valide mon plan une fois au Deux. Mais elle a raison sur un point, et non des moindres. La grande inconnue c’est comment passer du Cobra au Deux avec des armes et sans se faire repérer. Ok, laissons tomber le Cinq.

« Et si on créait une diversion, histoire d’être sûrs de dégager le passage au Huit. On envoie un groupe au Six, assez débrouillard, parce qu’il y avait encore un problème aujourd’hui, d’où mon retard. Les regards seront tournés vers ce district et on sera sûr que seuls les Pacificateurs en poste au Huit seront là-bas. Ou inversement d’ailleurs. »

Tout dépend de l’avis de Zane ou si les autres ont des alliés au Huit. Je n’aime pas trop l’idée de passer par ce district à cause de la distance, d’autant que nous serons chargés d’armes. Réalité qu’il convient de rappeler.

« Les armes ne peuvent rentrer dans le deux que par nous. On sera donc lourd et ralenti. Pour ma part, ça ira, courir vite et chargée, avec la chasse, ça me connait. Je me débrouille aussi pour viser en courant et de nuit, je pourrai couvrir les malheureux qui iront dans la Noix avec moi. En tout cas, pour plus de sécurité, il faudra descendre dans la première mine qu’on trouvera. »

Je désigne deux mines sur la carte, selon qu’on passerait par le huit ou par le six. Avoir le plan des souterrains, ce serait top, mais un luxe qu’on ne doit pas avoir. Néanmoins, mon père m’a assez parlé des mines du Douze pour que je les connaisse. Celles du Deux ne feront pas exception et je saurais trouver les canaux, même s’ils ne sont pas encore utilisés par les hommes du district.  

« Il y a quoi… 2000 miles, un peu plus, à faire dans le Cobra, et pas loin de 950 ou 1000 à pieds en passant par le huit… Trois jours de marche rapide en partant du principe que tout va bien. Ce qui veut dire qu’on a clairement plus beaucoup de temps. »

Après demain dans l’idéal. Ce serait tellement plus simple si le Cobra desservait déjà le district 2… mais les tunnels…

« Une minute. Nos alliés du Six sont en train de creuser le tunnel pour le cobra jusqu’au Deux. Ils en sont où ? Parce que si le train ne peut pas passer mais que nous ont peut y accéder… même avec un peu d’escalade parce qu’il n’est pas terminé, peut-être qu’on pourrait rejoindre une mine comme ça. Le tracé doit déjà être fait, mais est-ce qu’on peut s’y faufiler ou est-ce qu’ils n’ont pas encore creusé ? »

Autant demander.

BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas

Isadora Cleave
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Sam 25 Juin - 18:28



“Technically, I am unarmed. But no one should ever underestimate the harm that fingernails can do. Especially if the target is unprepared.”In the daylight, I’m your sweetheart, Your goody-two-shoes prude is a work of art. But you don’t know me, And soon you won’t forget, Bad as can be, yeah you know I’m not so innocent. Better beware I go bump in the night, Devil-may-care with a lust for life, And I know you, Can’t resist this You know you Are so addicted. Boy you better run for your life ! ( halestorm → Mz Hyde )


J'attends dans la salle depuis un moment (chose que je déteste, je n'en ai pas l'habitude) quand la porte s'ouvre enfin.
Je me doutais qu'ils emmenaient la nouvelle, mais j'avoue être déçue, je dois me forcer pour que mon expression ne montre rien. Ils ne pensent quand même pas que je vais m'en occuper seule... ? J'ai plus l'habitude de me joindre aux rebelles en tant qu'informateur, pas grand-chose de plus : ma position rend ce double-jeu difficile à maintenir. Me montrer loyale au Capitole et aider le district Treize en même temps n'est pas simple, et je ne suis pas douée pour former les gens.
Je commence à paniquer. Qui a eu cette idée ?

- Isadora, voici Leanore, annonce Jonathan. Je dois m'absenter pendant un moment, ce qui va vous laisser le temps de faire connaissance... A plus tard.

Je me sens brusquement soulagée. Bon, ils n'ont pas eu l'idée de me transformer en instructeur, ce qui me rassure. J'ai la chance d'être à l'aise en présence d'étrangers, alors je reste aussi calme qu'à mon arrivée, et serre la main de la nouvelle, Leanore. Elle me paraît jeune. Trop jeune peut-être. Mais ils ne prennent jamais les jeunes encore éligibles aux Jeux. Le sort lui a été favorable, apparemment.

- Bonjour, je viens du district 10 et vous ? Personnellement, c'est ma première mission, et la première fois que je viens au treize. Je n'ai donc pas d'expérience de combat malheureusement, mais... je suis prêter à apprendre.
- Je viens du Neuf, je réponds sans donner plus de détails. Je m'appelle Isadora, tu es Leanore c'est ça ? Heureusement que tu es prête, on n'a pas de temps à perdre.

Je n'aime pas annoncer mon titre de maire aux gens dès la première approche. Et puis, elle doit déjà être au courant.

- Est ce que... vous avez déjà participé à des missions ? Des missions dangereuses ?

Cette fille a l'air d'être pas mal bavarde, et j'ai dû mal à retenir une grimace. Rien qu'à sa phrase, j'ai du mal à l'imaginer sur le terrain. Bon sang, mais à quoi pensait Melvil ?

- Quelques unes, dis-je. Avant de commencer, j'ai quelques questions. Il faut que tu me réponde sincèrement, sans mentir. Dis-moi, est-tu consciente des risques que tu prends ?

En attendant une réponse de sa part, je me remémore les instructions du dernier message, un résumé du premier briefing où je n'avais pas eu l'occasion de me rendre. Ce qui doit donner une bien piètre image de moi, d'ailleurs. Il y a une table dans la pièce, vide, mais je m'en sers pour poser mes mains à plat, histoire d'avoir une position stable. Celle que je prends lors de situations dures à gérer, par exemple.
Malheureusement je n'ai pas le temps d'avoir une réponse à ma question : la porte s'ouvre et Jared Kundray nous rejoint, j'ai le temps d'apprécier la surprise donnée par ma présence ici. Il y a longtemps que son visage de dur ne m'impressionne plus et je ne suis pas du genre à me faire avoir facilement.

-Mme Cleave. Je ne peux vous cacher la surprise que j’ai eu en apprenant que vous nous accompagneraient. Je vous savais activiste rebelle mais j’étais loin de m’attendre à vous voir vous impliquer d’une telle manière.

Génial, maintenant la gamine sait qui je suis. Moi qui souhaitais rester discrète... c'est raté, on dirait. La petite est elle apte à prendre part à la mission? Sa situation doit être clarifiée au plus vite pour que nous puissions élaborer un plan solide au plus vite.

- Mr Kundray, dis-je sur le même ton. Ce n'est pas la première fois que je suis dans une mission de ce genre, pourtant. Mais je suis contente de pouvoir vous surprendre encore. A propos de la nouvelle, j'aurais pu vous répondre clairement si vous aviez pris plus de temps à venir, malheureusement je n'ai pas assez de réponses à vous fournir.

Au même moment la porte s'ouvre de nouveau. Je reconnais Kaitlyn, apparemment sa venue me concerne, vu comment elle me fixe.

- Jonathan, Isadora, vous êtes demandés en salle 16 à l’étage B. Apparemment Brooklyn a besoin de vous pour un problème au D6. Ne tuez pas le messager, c’est les ordres du chef, vous pourrez revenir quand vous aurez fait le débrief. Je dois aller chercher Zane, il est revenu de mission, je te le ramène.

Je hoche la tête.

- Merci pour l'info Kaitlyn, on arrive.

Je fais signe à Jonathan pour qu'il me suive, puis sors dans les couloirs.

©️ 2981 12289 0


spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 35 ans.
★ Occupation : Rebelle - Barman
☆ Humeur : Très Mauvaise
★ Plat préféré : Poisson frit
☆District : Quatre

○ Points : 295
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Dim 26 Juin - 23:44


Aucune erreur n’est permise





Une nouvelle arrivante du Douze nommée Brooklyn fit irruption dans leur discussion avant que Kaitlyn n’en fasse de même quelques secondes plus tard . Jared commençait doucement à émettre de sérieux doutes à propos de l’organisation de cette mission , depuis quelques heures de nouvelles têtes ne cessaient de se succéder tandis que d’autres quittaient le navire.
Bon...après tout l’organisation avait toujours été très approximative chez les rebelles et cette mission qui semblait si bien huilée ne dérogerait finalement pas à la règle: la seule certitude qu’ils avaient c’est qu’ils auraient à improviser.
Le veuf écouta attentivement les propositions de ses équipiers mais leurs arguments sur la route à suivre ne convainquaient pas leur aîné :

“Je comprends tes inquiétudes autour de la frontière entre le Cinq et la Noix mais avons-nous vraiment le choix? “


Il désigna les cartes qu’il avait étudié durant des heures avant la réunion , il maîtrisait son sujet et il comptait bien le faire comprendre.

“Regardez où se trouve la Noix : à l'extrémité nord du Deux , or le Six est tout au sud. Donc si nous passons par le 6 cela implique une longue marche tout le long de la frontière du Deux , autant dire que nos ennemis auront le temps de nous repérer quinze fois avant même que nous fassions le tiers du chemin .  Le cinq présente l’avantage d’un trajet vraiment court , la Noix se trouvant juste à côté.  Bien sûr il faudra éviter de débarquer comme des fleurs pile à l’endroit où la sécurité est maximale mais clairement vouloir partir du Six c’est faire échouer la mission avant même son lancement.
Par contre le Huit ….je ne vous comprends pas , vous croyez que le Capitole est aussi con que ça pour rater un groupe armé en rase campagne qui espère traverser une telle distance incognito?”


Jared ignorait réellement si sa parole avait une quelconque influence sur les jeunes esprits qui lui faisaient ; il avait certes emmagasiné une certaine expérience mais les jeunes rebelles étaient réputés pour leur caractère impétueux et un brin têtu et le barman espérait simplement que ces novices aient seulement écouté ce qu’il avait dit.

Il se tourna vers Brooklyn :

“Brooklyn , j’apprécie bien sûr ton implication et ton esprit fourmillant d’idées mais tu comprendras que pour cette mission délicate il va nous falloir faire au plus simple et au plus efficace. Pas de perte de temps ou d’énergie inutile. Donc on oublie les stratégies rocambolesques : trop de facteurs à maîtriser , trop d’inconnues.  Il vaut mieux ne pas se disperser et rester focalisé sur notre objectif : On va à la Noix , on fait le taff et on se tire.
Ton idée de passer par une hypothétique mine ne m’emballe pas non plus ; ça aurait pu être intéressant si on l’avait prévu et que le terrai aurait été connu et étudié mais là non ; on ne peut pas faire reposer la réussite de notre mission sur l’hypothétique existence d’un tel passage. ”

Jared cherchait-il à s’imposer comme le leader du groupe ? Pas rééllement , il n’avait jamais vraiment été animé d’un réél leadership et avait toujours éprouvé des difficultés à forger de réels liens avec ses équipiers ce qui était indispensable à tout meneur d’homme ; il était le plus souvent considéré comme un vieux loup solitaire , un soldat besogneux et taciturne , efficace mais pas vraiment capable de rameuter les troupes. Et s’il avait parfois du mal à répondre aux ordres et vindictes de puceaux qui avaient quinze à vingt ans de moins que lui , il s’efforçait le plus souvent de ravaler son honneur et d’obéir. Mais cette fois-ci tout était si hasardeux et désorganisé , on ne savait même pas vraiment qui commandait . Kaitlyn? Ce serait le choix le plus évident mais elle s’était juste annoncée comme “l’armurière “ du groupe . Isadora ? Jonathan ?
Toute escouade avait besoin d’un leader sur place capable de prendre les bonnes décisions aux bons moments et sachant s’adapter à la situation, une personne ayant également l’autorité pour trancher sur le plan à suivre ce qui pouvait éviter d’interminables débats comme celui-ci ; Jared en était-il capable ? Il en doutait fortement mais il se demandait aussi s’il y avait bien quelqu’un dans ce groupe qui était capable d’endosser ce rôle crucial et qui leur faisait tant défaut.



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 21 ans.
☆ Surnom : Lea
★ Occupation : chasse - vétérinaire
☆District : dix

○ Points : 860
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Mar 28 Juin - 12:04

Position, tir, gainage.
Position, tir, gainage.
Mes bras et mes abdos me brûlent, mais je ne veux pas m'arrêter.
Je veux prouver aux rebelles que je peux en faire partie, que je peux accomplir des missions.

Position, tir, gainage.
J'essaye de me concentrer pour viser juste, en oubliant que je m'entraîne pour tirer sur des êtres humains. Après tout, c'est ce que cherche le Capitole, non ?

Position, tir, gainage.
J'oublie tout ce qui se passe autour de moi, pour me concentrer sur mes tirs. Je n'arrive toujours pas à atteindre la cible, mais je me rapproche.
Je ne pensais pas que ma formation de vétérinaire pourrait m'aider, mais c'est le cas. Et je suis sûre qu'avec de l'entraînement, je finirais par être une tireuse correcte.

Soudain, alors que j'étais en position de gainage, je sentis une main sur mon épaule :

- Tu continueras plus tard, viens là-bas, ça sera formateur pour toi. m'annonce Kaitlyn.

En sueur, je me relèvais et la suivis sans un mot.

- Pour l’instant l’ouvre pas, écoute et apprend.
me murmura-t-elle, alors que nous approchions d'un groupe en pleine discussion.

Je hochais la tête gravement, et ouvrais grand mes oreilles pour ne rien perdre de la conversation.

Au bout d'un moment, je compris qu'ils discutaient afin de savoir comment rejoindre le district 2 en prenant le moins de risque possible. Et manifestement, ça n'était pas si simple...

Un des protagonistes avança :

- Pour ce qui est des tenues de Pacificateurs, une seule pourrait nous servir, les deux autres pourraient se faire passer pour des prisonniers. Si on en choppe pas avant, on pourrait désarmer un qui patrouille, planquer le corps et récupérer la tenue ?!

Je sentis mon coeur s’accélérer. Ils parlaient de tuer quelqu'un avec une telle décontraction ! Est ce que je deviendrais comme ça un jour moi aussi ? Froide, efficace, sans sentiment ni remord...

Soudain, j'entendis une nouvelle arrivée s'exclamer :

- Quant à une tenue de Pacificateur, hors de question que je joue la demoiselle en détresse prisonnière de l’un de vous.

- T’es pas si farouche d’habitude Brooklyn. Mais j’ai déjà une idée sur le coup ; ça c’est une mission pour notre p’tite beauté. répondit Kaitlyn en me regardant.

Je ne pus m'empêcher de rougir légèrement, tandis qu'elle me présentait à tout le monde. Je me sentais si peu à ma place encore !
Mais mon malaise ne fit que s'accroître lorsque Kaitlyn ajouta :

- V’la la p’tite nouvelle, toute fraîche et belle comme un cœur. J’connais un pacificateur au huit qui sait pas la tenir dans son pantalon, il va marcher direct, et pendant qu’il dort la nouvelle  se barrera avec la tenue. Ça te semble dans tes cordes ma jolie ?

Je la regardais un instant, effarée. Moi ? Séduire un homme ? En serais-je capable ? Moi qui n'avais connu qu'un seul homme dans ma vie...
Mais ils attendaient une réponse.
Et j'étais venu pour accomplir des missions, qu'elles me plaisent ou non...

J'avalais alors ma salive et répondis, d'une voix aussi assurée que possible :

- Oui, je... je peux le faire.

Je me sentais glacée à l'intérieur.
J'avais peur.
Bizarrement, tuer quelqu'un me semblait sur le moment plus facile que de le séduire. Comment allais-je m'y prendre ?
Et le succès de la mission dépendait de moi...

Il nous faut quelqu’un pour l’attendre au Cobra et l’extraire en cas de pépin. Secourir notre demoiselle en détresse, ça semble dans tes cordes joli-cœur ?

Je regardais le dénommé Joli-coeur avec appréhension. "Extraire en cas de pépin" ? Je me rendais compte enfin, avec une acuité profonde, de ce que mon engagement au sein de la rébellion impliquait.
Ma vie allait changer, et chaque jour allait devenir une lutte pour ma survie.
Mais, plus que tout, j'allais devoir apprendre à remettre ma vie entre les mains de quelqu'un d'autre, moi qui n'avait appris qu'à compter sur moi même...

Soudain, je me rendis compte que j'avais complètement lâché la conversation, et me concentrais à nouveau, tandis que celui que je voyais comme le chef de cette expédition, vu son assurance, répondait :

- Il vaut mieux ne pas se disperser et rester focalisé sur notre objectif : On va à la Noix , on fait le taff et on se tire. Ton idée de passer par une hypothétique mine ne m’emballe pas non plus ; ça aurait pu être intéressant si on l’avait prévu et que le terrain aurait été connu et étudié mais là non ; on ne peut pas faire reposer la réussite de notre mission sur l’hypothétique existence d’un tel passage.

Il semblait et vraiment assuré, et je me demandais combien de missions il avait pu faire avant celle ci.

Je me penchais ensuite vers Kaitlyn, et lui demandais avec hésitation, à voix basse :

- Pourquoi le 8 ne semble pas emporter de suffrage ? Il... est prêt du 2, non ? Et... j'aurais pensé qu'il serait moins surveillé que le 5...

Je m'étonnais moi même de ma propre audace, mais je voulais montrer que je m'impliquais, et que je voulais apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zane Hamilton
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 30 Juin - 0:12

Rébellion
J'avance, pour qui ? Pour quoi ? Pourquoi ?
Kaitlyn : « Sinon on peut partir du douze aussi, ça fait une longue marche, mais si on s’y prend tôt … »

Kaitlyn était revenue, je lui fis un signe de tête. Oh eh ça va ! On peut aussi dire sur quoi on est tous d'accord non ? Parce que là, c'était mal parti... Elle avait raison pour la tenue du Pacificateur, il valait mieux mettre toutes nos chances de côtés avant de partir.

Brooklyn : « Je vous déconseille le Six, c’est un vrai merdier. »

Je me tournais vers la voix qui m'était si familière. Je lui souriais, elle attaquait directement. Du Lefevre quoi. J'étais content qu'elle soit de la partie. On bossait ensemble depuis pas mal de temps et on connaissait les habitudes de l'autre, on travaillait en confiance et notre duo fonctionnait plutôt bien en mission.

Brooklyn : « Je conseillerais le cinq. La montagne et surtout l’électricité… Si jamais on a besoin d’une coupure de courant pour faire diversion, ça passera facilement là-bas, ils se diront simplement que ça merde encore, les Pacificateurs iront voir. Si on passe par le Huit, on sera à découvert. Et dans ce cas, il faudra des sprinters et surtout beaucoup de chance. Mais effectivement, si on a des alliés, ça peut se tenter. »

Hum, ça me dérangeait qu'elle est éliminée l'option du D6, je le sentais bien moi ce District.

Kaitlyn : « Le cinq, c’est une putain de mauvaise idée. Tu coupes le courant, la première chose qu’ils vont faire c’est sécurisé toute la zone proche du Capitole, celle par laquelle on a besoin de passer. Même au deux, c’est la frontière la plus protégée, ils peuvent rien laisser merder de ce côté-là, on arriverait direct sur la Noix, en plein sur une horde de pacificateur. C’est clairement du suicide, j’vous suis pas les gars. Clairement j’suis avec Joli-cœur sur ce coup. »

Ok ok. Ça n'allait pas plaire à Brook, mais son argument tenait la route. Clairement c'était peine perdue de lutter contre une sécurité massive de Pacificateur. Je hochais la tête dans sa direction.

Brooklyn : « Quant à une tenue de Pacificateur, hors de question que je joue la demoiselle en détresse prisonnière de l’un de vous. »

Je levais mes yeux en l'air, un sourire en coin et ricanais en même temps que le rire de Kait'. Oui, tu parles... Pour la peine, il faudrait faire ça. D'ailleurs, c'était exactement ce à quoi je pensais. Moi en Pacificateur et Brooklyn entre mes mains, je m'amuserais un peu de la voir en pauvre victime. Ça animerait la mission. J'allais soumettre ça au groupe à l'occasion tiens !

Kaitlyn : « T’es pas si farouche d’habitude Brooklyn. Mais j’ai déjà une idée sur le coup ; ça c’est une mission pour notre p’tite beauté. V’la la p’tite nouvelle, toute fraîche et belle comme un cœur. J’connais un pacificateur au huit qui sait pas la tenir dans son pantalon, il va marcher direct, et pendant qu’il dort la nouvelle  se barrera avec la tenue. Ca te semble dans tes cordes ma jolie ? »

On se retourna tous vers la nouvelle, celle que j'avais déjà croisé tout à l'heure avec Monroe. Elle devait être ravie, à peine arrivée qu'elle avait déjà une mission sur mesure. On allait être copain tous les deux si déjà sa première mission en était une de séduction. C'était pas comme si j'en connaissais un rayon sur le sujet. Je reportais mon attention sur Kaitlyn.

Kait' : « Il nous faut quelqu’un pour l’attendre au Cobra et l’extraire en cas de pépin. Rescourir notre demoiselle en détresse, ça semble dans tes cordes joli-cœur ? »

J'affichais un large sourire en hochant la tête à l’affirmative. Puis je fis un clin d’œil qui se voulait rassurant à Leanore quand elle balbutia son approbation. Ok pas de soucis pour moi. Tant que je faisais un truc, que j'étais actif.

"Ça va le faire, t'inquiètes pas P'tite Beauté" Quoi ? Pourquoi je devrais être le seul à avoir un surnom ici ?

Ensuite Brook parla des mines. Je savais ses connaissances en la matière. Mais l'idée de me retrouver sous terre ne m'enchantait déjà pas. Le Cobra était déjà assez contraignant pour ma part, alors sous terre avec des coups de grisous autour de nous, merci bien. Pourtant, quand il allait falloir la suivre, je savais déjà que je serai le premier. Oui, j'avais confiance en elle à ce point.

Kaitlyn annonça encore une fois que ce n'était pas l'idée du siècle le Cinq. Bon, ça commençait à me gonfler cette histoire. On tournait sacrément en rond. On était tous d'un District différent. Moi je pouvais parler que de ce que je connaissais au final, comme nous tous ici.

Kaitlyn : « Zane, quand tu sors du un pour choper le Cobra, tu passes par le huit, pas vrai ? T’en pense quoi, ça se jouerait ? Parce que là on s’acharne sur le côté le plus gardé. Le côté du huit est plutôt dégagé côté végétation, mais y’a quand même des coins à l’abri. On pourrait partir la veille et camper dans la brousse, y’a rien là-bas, les pacificateurs s’aventureront jamais si loin dans le territoire.»

"Y'a de la végétation, mais pour cacher une à deux personnes maximum, des buissons par ci par là, pas d'arbres, par contre c'est bourré de racines, pas évident de courir avec ça sans risquer de s'y prendre les pieds. Alors cacher tout un groupe armé dans des herbes et des arbustes ça serait compliqué pour moi. Du Un pour traverser la plaine, je mets environ 15h en alternance la course et la marche rapide avec une pause pour manger et se reposer. En marchant rapidement seulement je le fais en un peu moins de 20h, mais sans m'arrêter. Et ça c'est rien que pour arriver au 8, ensuite faut choper Cobra. Huum aller, en gros je mets 2 jours et demi - seul et léger - du D1 pour atteindre le souterrain du train au D8. Et puis, il fait chaud en plaine, aucune ombre, le vent est brûlant, il peut y avoir des tornades. Et puis rien pour chasser donc rien à bouffer. Enfin si des lézard, des scorpions, des serpents... ce qui veut dire partir avec de la nourriture en plus dans les bagages. La nuit, il peut au contraire y faire très froid. Et il suffit d'un Hovercraft et c'est foutu... On ne pourra pas se disperser ni s'abriter. Et comme dit Brook, on sera lourd car on doit prendre les armes avec nous pour les entrer au Deux. Non vraiment, je ne sens pas le 8..."

Jared fulminait depuis un moment dans son coin et fini par prendre la parole pour donner son avis.

Jared : “Regardez où se trouve la Noix : à l'extrémité nord du Deux , or le Six est tout au sud. Donc si nous passons par le 6 cela implique une longue marche tout le long de la frontière du Deux , autant dire que nos ennemis auront le temps de nous repérer quinze fois avant même que nous fassions le tiers du chemin .  Le cinq présente l’avantage d’un trajet vraiment court , la Noix se trouvant juste à côté.  Bien sûr il faudra éviter de débarquer comme des fleurs pile à l’endroit où la sécurité est maximale mais clairement vouloir partir du Six c’est faire échouer la mission avant même son lancement.
Par contre le Huit ….je ne vous comprends pas , vous croyez que le Capitole est aussi con que ça pour rater un groupe armé en rase campagne qui espère traverser une telle distance incognito?”


Je n'étais pas tellement d'accord avec lui. En terme de kilomètres, le Six était le chemin le plus court, 430km contre 530 pour le D5. Ne parlons pas des plus de 635km pour le D8. Et Brooklyn avait offert la solution de passer dans les souterrains pour se faire plus discret, car il était vrai que le Six nous obligeait à la traversée la plus longue du Deux en comparaison aux autres.

Leanore : - Pourquoi le 8 ne semble pas emporter de suffrage ? Il... est prêt du 2, non ? Et... j'aurais pensé qu'il serait moins surveillé que le 5...

Bon Ok je m'avançais vers la table après avoir fixé la carte sous nos yeux un bon moment.

"Bon parlons des trucs factuels. On a 5 jours pour faire cette mission. Donc forcément avant toute chose, il faudrait regarder le chemin qui nous ferait gagner du temps ou tout du moins ne pas en perdre."

Je pointais la carte avec mon doigt pour rendre mon argumentation plus visuelle pour tous.

"Regardez. Je vous montre deux ou trois idées..."

Je chopais un crayon et je traçais des traits.

"Pour moi, le Six est notre meilleure option. En sortant du Cobra, on longe directement le District, on pourrait même choper le Rio Grande. Des collègues du 6 pourraient nous y laisser des embarcations pour y mettre nos affaires ? C'est qu'une idée, bon on serait à contre courant, mais peut-être pour le chemin du retour, si on a des blessés à transporter ? Qui dit eau, dit nourriture, végétation pour se planquer et en même temps moins de montagne car pas si loin des plaines. Ensuite si Brook nous mène en souterrain peut importe que la distance à parcourir dans le Deux soit plus longue que par le Cinq finalement. A vu de nez, du D8 il faudra compter 4 bons jours en comptant les pauses. Donc c'est déjà mort niveau timing. Du D5, je dirais 3 bons jours. Et du D6, 2 bons jours. Si on considère qu'on marche rapidement et qu'on alterne avec des moments de course, en fin de trajet par exemple ? Ou en début si on marche plutôt dans les souterrains. Il faut compter aussi la demi journée en Cobra du D13 jusqu'au District qu'on choisira. Puis le temps de la mission de Leanore. Il faudrait d'ailleurs partir dès ce soir Beauté..."

Je posais le crayon sur la carte. Voilà, j'avais exposé mes réflexions. Il fallait en débattre maintenant. Je crois que tout le monde avait fait le tours de ses idées, sauf Jo.

La Carte de Joli Coeur:
 

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Isadora Cleave
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 30 Juin - 10:53



“Technically, I am unarmed. But no one should ever underestimate the harm that fingernails can do. Especially if the target is unprepared.”In the daylight, I’m your sweetheart, Your goody-two-shoes prude is a work of art. But you don’t know me, And soon you won’t forget, Bad as can be, yeah you know I’m not so innocent. Better beware I go bump in the night, Devil-may-care with a lust for life, And I know you, Can’t resist this You know you Are so addicted. Boy you better run for your life ! ( halestorm → Mz Hyde )


Si on m'avait fait sortir de la réunion, ce n'était pas pour rien. J'étais frustrée, il allait falloir que les autres me fassent un résumé à la fin. En plus, les nouvelles qu'ils allaient me donner allaient sérieusement compromettre la mission au Deux. J'avais malheureusement raison...
Le guide m'avait fait traverser quasiment tout le Treize pour m'envoyer au poste de commandement, ce qui m'avait étonnée. Au Treize, je n'étais pas si haut placée que ça. Là, j'avais commencé à avoir peur. Sans aucune raison, mon instinct me dictait un mauvais pressentiment. Et je ne me trompais pas, comme souvent. Effectivement, la nouvelle faisait presque tomber la mission à l'eau. Le chemin le plus logique que nous devions emprunter était de passer par le Six, à l'origine... mais il y avait eu un problème là-bas. C'était pourquoi on m'avait envoyé dans cette salle. Le président Brown me toisait, et j'ai eu un coup au coeur. Je détestais ne rien savoir et attendre pour rien. Et s'il était arrivé quelque chose à... Non, inutile d'y penser. Mon absence au Neuf allait éveiller des soupçons, c'était certain. Mais ils ne pouvaient pas s'en prendre à elle.

- Soldate Cleave, lança Brown. Nous avons un... problème.

Je n'étais pas autorisée à parler, alors je restais simplement debout sans bouger.

- Les autres veulent passer au Six, d'après ce que j'ai compris. Seulement, nos informateurs là-bas viennent de nous informer que ce n'est pas envisageable. Les deux tributs sont morts, vous le savez sûrement. Et leurs familles ont causé quelques... désagréments aux Pacificateurs. Ils veulent tout faire pour nous mettre cette histoire sur le dos.

J'hochais la tête, catastrophée. Evidemment qu'ils ne pouvaient pas se permettre d'avouer qu'ils étaient incapables de contrôler la population d'un district. Dès qu'il y avait un problème, les rebelles étaient une cible de choix : ça augmentait la méfiance des loyalistes envers nous.

- Que dois-je faire ? demandais-je.

S'il m'avait convoquée, moi, ce n'était pas sans raison.

- Pour le moment, aller avertir vos coéquipiers. D'autres instructions vont suivre, restez en contact.

Il me tendit une oreillette, que je devais porter afin d'être disponible en permanence. D'accord. J'étais censée tout lui transmettre, et faire attention - bien plus que d'habitude - à ce que je disais. La porte s'ouvrit et mon guide me fit sortir de la salle sous un signe du président, et je le suivis à l'intérieur du Treize. Puis, enfin, j'arrivais dans la salle où se tenaient les autres. Il me fit entrer et referma la porte rapidement.
Avant de signaler mon arrivée, j'écoutais le débat, choisissant un moment pour intervenir.

- ... Et du D6, 2 bons jours, disait Jared. Si on considère qu'on marche rapidement et qu'on alterne avec des moments de course, en fin de trajet par exemple ? Ou en début si on marche plutôt dans les souterrains. Il faut compter aussi la demi journée en Cobra du D13 jusqu'au District qu'on choisira. Puis le temps de la mission de Leanore. Il faudrait d'ailleurs partir dès ce soir Beauté...
- On ne peut plus passer par le Six, j'annonce. Les familles des tributs ont mal réagit à la mort de Mike et Vahine. Ils ont renforcé la sécurité en nous mettant tout sur le dos... donc il est hors de question de prendre ton trajet à moins de jouer aux suicidaires. Désolée.

Question de sécurité, je venais de répéter mot pour mot les paroles du président Brown.

- Je n'ai pas plus d'infos, c'est tout ce que je sais.

©️ 2981 12289 0


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Brooklyn Lefevre
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Jeu 30 Juin - 23:15




recrutement de dernière minute
rebelles

Pour le moment ça demeure quand même ma première idée, le 5 correctement démontée par Kaitlyn qui semble privilégier le 8. Ça va vraiment être long cette histoire… Toutefois, j’écoute sérieusement Zane. C’est que Joli Cœur peut être malin quand il veut, et il connait mieux ce coin que moi. Surtout qu’il est bien plus méthodique en logistique que je ne le serai jamais. A mesure qu’il fait ses calculs et explique la constitution des terrains, j’ai de moins en moins d’appétence pour le D8. J’arque un sourcil… Stratégies rocambolesques ? Il est obligé de me parler comme à une débile celui-là ? Jared… Merci, je sais quand même ce qu’on doit faire, il croit quoi, que je me casse le cul juste pour le plaisir ? Ok, il me saoule celui-là c’est officiel.

« Je ne fondais pas mon plan sur une hypothétique mine, j’ai demandé qu’on se renseigne, on a des contacts là-bas, c’est facile à savoir auprès de ceux qui creusent. Mais dans l’hypothèse où tu ais un meilleur plan, je t’en prie. »

En plus, merci, mais je sais qu’il y a des mines au deux, quand à ce que je veux savoir, ce n’est pas s’il y a une mine au 6, mais si les nôtres sont déjà en train de creuser pour le cobra. On fait toujours un premier passage à taille d’homme pour marquer le tracé et s’assurer de la stabilité du lieu. C’est loin d’être débile ce que je propose ! Le pire dans cette histoire, c’est que ça ne me donne plus envie d’opter pour le 5. Mais bon. Je me penche sur la carte pour suivre aux mieux les explications de Zane. Le rio Grande. Putain mais ce n’est pas con.  Il faudra juste des bras robustes pour l’aller, mais ce n’est pas bien gênant. N’empêche que j’aimerais bien savoir où ils en sont dans le trajet souterrain, parce que ça nous ferait plusieurs options de repli possibles.

« Vu que ça bouge pas mal au Six, il faudrait tout de même être prudent. Les Pacificateurs sont présents, mais ce n’est pas le fleuve qu’ils surveillent. Sans compter qu’en cas de pépin… on pourrait toujours utiliser la fameuse tenue que P’tite Beauté nous ramènera. Dans ce district, on peut se fondre dans la masse… sans compter que là, ça ne choquerait absolument pas qu’un Pacificateur tienne en joue des gens comme nous en cas de souci. »

Mais j’aime toujours mon idée de passer par le cinq, même si malheureusement ça implique que je sois hypothétiquement d’accord avec Jared. Ouh, à voir les têtes de certains, cette option ne réjouit pas tout le monde, mais ça se tiens. La marche rapide dans les mines, ça se tente, j’ai grandi dans les mines, je sais que je ne merdai pas sur ce point. Nous n’aurions que le risque de tomber sur des mineurs, et en dépit de tout le respect que je dois à mon père, ils ne sont pas de grands guerriers. Et aucun risque de croiser des pacificateurs. Je regarde Zane, j’hésite tout de même et je sens bien que ça ne fait pas l’unanimité. Laissant les autres s’exprimer, je me penche un peu, mon ami me murmurant quelque chose à l’oreille. Sacrée tête de mule celui-là. Je discute à voix basse, m’assure qu’il ne changera pas d’avis. Il veut vraiment passer par le Six, et malheureusement je ne le connais que trop bien : il ne changera pas d’avis, quitte à y aller tout seul de son côté en mode calimero.

« Ils ne vont pas vouloir… »

Je murmure, toujours. Il m’agace ! Mais clairement, il m’aide à trancher. Parce qu’il est tout bonnement hors de question que je le laisse tomber. Même si on doit foncer droit dans un piège, on ira ensemble comme on l’a toujours fait. Il ajoute quelque chose… J’échange un long regard avec lui. Oh Zane, se séparer… Quelle connerie ne va-t-on pas faire ?

« Ok, ça suffit, il faut qu’on se décide, et clairement, on n’arrivera pas à se mettre d’accord. Donc désolée pour les stratégies rocambolesques mais il faut maximiser nos chances. S’il le faut, on se sépare. Le groupe qui réussira à entrer en premier aura en plus l’avantage d’être discret en étant en comité réduit. Parce que six ou sept personnes armées, bonjour la discrétion. Et rien n’empêche l’autre groupe de faire diversion en cas de souci. J’en sais rien, mais là faut agir. Zane et moi on passe par le 6 : l’avantage au Rio Grande. Même si j’appréhende, c’est lui qui a proposé le plan le plus solide. Qui se joint à nous ? »

Mon regard se porte en priorité sur Leanore, la petite nouvelle qui nous sera d’un énorme secours si elle nous suit avec la tenue de Pacificateur, ainsi que sur Kaitlyn. En revanche, je m’attends à être fusillée sur place par Jared…
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas

Jonathan C. Gray
« Invité »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Ven 1 Juil - 18:39


Recrutement de dernière minute
Feat Les Rebelles


Depuis le début de l'annonce de cette mission, beaucoup de choses s'étaient passées visiblement. L'équipe semblait osciller à chaque minute et les convocations incessantes pour divers débriefings ne permettaient pas d'avoir une vision globale de tout ce qui pouvait se passer. Après avoir donné son avis sur la situation, il préféra se taire et jauger toutes les propositions et possibilités avant de prendre une décision. Avant tout, ce groupe manquait d'un leader, une personne qui prendrait les choses en main et qui saurait guider les autres. Peser les pour et les contres, faire au mieux avec les capacités de chacun et le nombre. Alors qui participait à cette escapade... Leanore, Jared, Brooklyn, Zane, Isadora et lui s'il n'oubliait personne... Bon il y avait l'aide de Kaitlyn mais il n'était pas question qu'elle vienne avec eux s'il avait bien compris. Son rôle était de leur fournir des armes s'il avait bien compris.
Enfin, leur but était de s'infiltrer pour déposer une carte mémoire et récupérer les prévisions des effectifs des pacificateurs. Il était clair que la discrétion était de mise dans un lieu aussi dangereux et armé. Mieux valait ne pas se surcharger et n'emporter que des armes légères et discrètes... Cela ne les encombrerait pas dans leur marche comme aurait pu le penser certains...

Bon maintenant, il y avait la question du choix du District par lequel passer pour se rendre au 2. Il est vrai que même s'il avait proposé le 5, il était évident qu'au vu de la faible visibilité, les patrouilles devaient être plus présentes et sur leurs gardes alors que du côté du 8... Même si les abris étaient plus rares, personne ne devait s'attendre à une attaque de ce côté vu la visibilité permise dans les plaines. Donc moins de patrouilles qui seront en plus beaucoup moins sur leurs gardes... C'était jouable...
Puis tout le monde s'éparpillait à proposer son plan et voilà que Brooklyn proposait la séparation des groupes pour le chemin. Deux approches différentes.. Et si un groupe se faisait prendre... Cela pourrait avoir des conséquences sur la sécurité comme on l'avait déjà fait remarqué tout à l'heure. Mais cela pouvait aussi être leur meilleure chance avec un groupe qui servirait de diversion... Mais ça impliquait de perdre des gens en route et cela pouvait mettre en péril l'intégralité du plan. Si le groupe n'avait pas la personne déguisée en Pacificateur, cela pourrait causer des soucis pour se être incognito dans la Noix. Non il était préférable que tout le monde prenne la même route... Mais peut-être voyager en petit groupe de deux pour être moins repérable...
Jonathan se décida alors à prendre la parole pour exposer son point de vue et réunifier cette équipe qui semblait partir dans tous les sens.


Ecoutez, si nous n'arrivons pas à nous unir et à nous mettre d'accord avant de quitter le D13, cette mission est fichue. Nous avons besoin de tout le monde pour réussir, ainsi prendre des chemins séparés avant d'arriver au D2 me semble une mauvaise idée. Si un des deux groupe se fait capturer ou prend un quelconque retard, cela mettra en péril l'intégralité de la mission.
Je pense que le plus judicieux est de voyager par petits groupes de 2 mais d'emprunter le même chemin et de rester en liaison radio via les communicateurs, chose qui serait impossible si on passait par deux chemins différents à cause du manque de portée.

Il fit une pause pour vérifier qu'il avait récupéré l'attention de tout le monde avant de reprendre.

Je vous rappelle aussi que le but de cette mission est de remettre une carte mémoire à des contacts au D2 ainsi que de récupérer les effectifs prévisionnels des pacificateurs en nous infiltrant dans la Noix. Il est donc inutile de s'encombrer avec des armes, il nous faut voyager léger et garder nos armes dissimulées. Si on veut se faire passer pour des prisonniers, une arme visible ne fera que griller notre couverture.
De plus, je vous rappelle qu'on nous a remis ceci ! Il sortit son badge de sa poche. Une fois activé, il nous donne accès à la Noix pendant une heure donc on aura pas le loisir ou le temps de tuer tout le monde. De plus, nous disposons de plans, pas les plus récents mais cela nous donne une idée de l'itinéraire à suivre lorsqu'on y sera.

Il attendit encore un instant que tout le monde puisse bien assimiler tout ce qu'il était en train de dire. Ce n'était pas son premier briefing ni la première fois qu'il allait devoir mener une équipe. Il valait mieux être clair et laisser un peu de temps aux gens pour retenir les idées sous peine que toute la mission soit compromise à un moment.

Alors, notre gros problème vient du choix du district. Comme je l'ai déjà dit, il n'est pas possible de se séparer sous peine de compromettre les rôles de chacun à notre arrivée au D2. De plus, nous avons deux missions à mener sur place, je vous la rappelle donc nous aurons besoin de tout le monde pour mener les deux missions en même temps.
Je rejoins l'idée de Kaitlyn car si on y réfléchit bien, une zone comme celle qui sépare le D8 du D2 sera moins surveillée avec des gens moins bien formés et moins sur leurs gardes car personne ne songerait à passer par là. A l'inverse, le 5 ou le 6 sont des zones beaucoup moins exposées donc il y aura beaucoup plus de patrouilles, des soldats sur leurs gardes et mieux entraînés. De plus, notre avancée sera plus lente au vu du relief...


Une dernière pause pour jauger tout le monde, leur laisser le temps de saisir tout ce qu'il venait de dire, de voir le désaccord sur le visage de certain. Naturellement, il s'était imposé comme le leader, chose qui semblait manquer cruellement. En espérant que cela n'allait pas détruire la cohésion déjà fragile du groupe...

Au vu du temps qui tourne, je pense qu'il est temps d'arrêter de parler et de faire un choix. Qui est prêt à me suivre ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4414
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    Dim 3 Juil - 13:18


Kaitlyn Monroe – Rebelle gérante des armes du D13






Leanore avait approuvé, qu’elle pouvait le faire. Zane avait suivi, comme toujours. Ce n’était pas le genre de gars à dire non à une petite mission. Fallait juste qu’il la garde dans son pantalon ; la nouvelle avait l’air un brin coincée et romantique, manquerait plus qu’il nous la fasse craquer. Brook était bourré d’idées, et j’étais prête à la suivre quand Jared la coupa. Non, en vrai, il la bâcha simplement. Je lui lançai un regard mauvais. Sérieusement mec, depuis quand les plans bien cadrés marchaient de toute façon. C’est pas parce que t’es vieux et macho que faut te prendre pour le chef ici, surtout que c’est bien joli de démonter les idées des autres, mais si c’est pour rien apporter en échange …

Brooklyn répliqua exactement ce que j’avais en tête, m’arrachant un large sourire. C’est bien ma jolie, te laisse pas écrasée par la vieille relique. Mes yeux croisèrent les siens avec un air amusé. J’étais pas complétement d’accord avec son plan, certes. Mais clairement, Jared n’avait rien de mieux à proposer. Zane par contre, semblait avoir une idée assez précise. Il était le premier à nous donner du concret ; des chiffres, des plans. Leanore souleva le fait que le 8 semblait une bonne idée, et j’étais plutôt d’accord jusqu’à ce que Zane nous démontre par A+B que le plan était mauvais. Pire, presque impossible en fait, à moins de partir immédiatement. Le chemin était trop long. Il désignait le 6 comme notre meilleure option. MERCI ! Enfin quelqu’un qui est d’accord avec moi. Isadora coupa court à cette option, comme si c’était une évidence.

Isadora : « On ne peut plus passer par le Six, j'annonce. Les familles des tributs ont mal réagit à la mort de Mike et Vahine. Ils ont renforcé la sécurité en nous mettant tout sur le dos... donc il est hors de question de prendre ton trajet à moins de jouer aux suicidaires. Désolée. Je n'ai pas plus d'infos, c'est tout ce que je sais. »

Je sifflais entre mes dents … « J’annonce ». Nan mais pour qui elle se prenait celle-là. Bon sang les gens, fallait qu’ils redescendent un peu tous là.

Brook : « Vu que ça bouge pas mal au Six, il faudrait tout de même être prudent. Les Pacificateurs sont présents, mais ce n’est pas le fleuve qu’ils surveillent. Sans compter qu’en cas de pépin… on pourrait toujours utiliser la fameuse tenue que P’tite Beauté nous ramènera. Dans ce district, on peut se fondre dans la masse… sans compter que là, ça ne choquerait absolument pas qu’un Pacificateur tienne en joue des gens comme nous en cas de souci. »

J’ajoutai directement :

Kaitlyn : « Ouais, j’suis d’accord avec Brooklyn. Justement, l’agitation au six est une bonne chose ; si c’est le chaos, on pourra se fondre dedans sans être trop repérés, les pacificateurs suivront que les gens turbulents. »

Brooklyn :  « Ok, ça suffit, il faut qu’on se décide, et clairement, on n’arrivera pas à se mettre d’accord. Donc désolée pour les stratégies rocambolesques mais il faut maximiser nos chances. S’il le faut, on se sépare. Le groupe qui réussira à entrer en premier aura en plus l’avantage d’être discret en étant en comité réduit. Parce que six ou sept personnes armées, bonjour la discrétion. Et rien n’empêche l’autre groupe de faire diversion en cas de souci. J’en sais rien, mais là faut agir. Zane et moi on passe par le 6 : l’avantage au Rio Grande. Même si j’appréhende, c’est lui qui a proposé le plan le plus solide. Qui se joint à nous ? »

J’acquiesçai immédiatement.

Kaitlyn : « Moi j’vous suis les siamois, le plan de joli-cœur me semble béton. De toute, le six était mon premier choix. »

Jo « Ecoutez, si nous n'arrivons pas à nous unir et à nous mettre d'accord avant de quitter le D13, cette mission est fichue. Nous avons besoin de tout le monde pour réussir, ainsi prendre des chemins séparés avant d'arriver au D2 me semble une mauvaise idée. Si un des deux groupes se fait capturer ou prend un quelconque retard, cela mettra en péril l'intégralité de la mission. Je pense que le plus judicieux est de voyager par petits groupes de 2 mais d'emprunter le même chemin et de rester en liaison radio via les communicateurs, chose qui serait impossible si on passait par deux chemins différents à cause du manque de portée. »

Je le coupai.

Kaitlyn : « Oui, mais au moins si un groupe échoue, l’autre a encore une chance de réussir ! C’est une mission capitale, de toute façon on va pas faire entrer un groupe de sept huit personne dans la noix ! »

Jo « Je vous rappelle aussi que le but de cette mission est de remettre une carte mémoire à des contacts au D2 ainsi que de récupérer les effectifs prévisionnels des pacificateurs en nous infiltrant dans la Noix. Il est donc inutile de s'encombrer avec des armes, il nous faut voyager léger et garder nos armes dissimulées. Si on veut se faire passer pour des prisonniers, une arme visible ne fera que griller notre couverture. De plus, je vous rappelle qu'on nous a remis ceci ! Il sortit son badge de sa poche. Une fois activé, il nous donne accès à la Noix pendant une heure donc on aura pas le loisir ou le temps de tuer tout le monde. De plus, nous disposons de plans, pas les plus récents mais cela nous donne une idée de l'itinéraire à suivre lorsqu'on y sera. »

Nan mais … Sérieux ?! Il croit qu’on est des bleus ou quoi ? T’es gentil coco, mais on l’a pas oublié, l’objectif de la mission. Et là, il commença à dire qu’on allait pas prendre d’armes. Je bouillonnais. Les armes, c’est mes bébés, si tu crois une seconde que je vais y aller sans …

Jo « Alors, notre gros problème vient du choix du district. Comme je l'ai déjà dit, il n'est pas possible de se séparer sous peine de compromettre les rôles de chacun à notre arrivée au D2. De plus, nous avons deux missions à mener sur place, je vous la rappelle donc nous aurons besoin de tout le monde pour mener les deux missions en même temps. Je rejoins l'idée de Kaitlyn car si on y réfléchit bien, une zone comme celle qui sépare le D8 du D2 sera moins surveillée avec des gens moins bien formés et moins sur leurs gardes car personne ne songerait à passer par là. A l'inverse, le 5 ou le 6 sont des zones beaucoup moins exposées donc il y aura beaucoup plus de patrouilles, des soldats sur leurs gardes et mieux entraînés. De plus, notre avancée sera plus lente au vu du relief...  Au vu du temps qui tourne, je pense qu'il est temps d'arrêter de parler et de faire un choix. Qui est prêt à me suivre ? »

Je secoue la tête. A-t-il seulement écouté Zane ? On ne dirait pas.

Kaitlyn : « Jonathan, t’as seulement regardé la carte ? Zane vient de dire que c’était pas possible par le 8, c’est trop long. Si tu veux aller t’y perdre, libre à toi. Moi je pense que le plan de Brooklyn se tient. Se séparer semble astucieux ; ça nous donne deux fois plus de chances de réussir. Y’a que la carte qui va poser problème ; mais encore, n’importe quel ingé ici peut nous faire une copie pour que chaque groupe ait la sienne. On est combien … »

Je passe mon regard sur les différents personnages qui se tiennent là. Isadore, Brook, Leanore, Zane, Jared, Jonathan, et moi.

Kaitlyn :  « On est sept. J’peux nous en ramener un en plus. J’vais voir si j’arrive à trouver Blaise, il pourrait venir avec un groupe, on ferait 2 groupes de 4. Comme ça Jonathan, ceux qui pensent que le 8 est mieux vont avec toi, les autres suivent Brook. Nous on passe par les mines, vous vous démerdez avec vos talkies. 4 personnes c’est plus discret que huit. De toute façon, on arrive pas à se mettre d’accord, faut avancer comme tu l’as si bien dit. A la rigueur, ça pourrait même être pratique d’avoir une équipe qui arrive plus tard, en cas de pépin, elle pourrait organiser l’extraction de l’autre. Ah bah tiens, BLAISE ! Viens voir. »


Blaise Krumston – Rebelle soldat au 13, originaire du D5






Blaise passait à l’arrière, accompagné de deux autres soldats de la rébellion. Il était encore dans sa tenue, il revenait visiblement d’une mission de reconnaissance. Je lui fais signe de la main d’approcher.

Kaitlyn : « Blaise, t’es dispo pour une mission suicide dans 4 jours ? »
Blaise : « C’est celles que je préfère … »

Je souris. Il plaisantait. Plus ou moins. Je fis un rapide tour des prénoms avant de lui montrer le plan.

Kaitlyn : « On arrive pas à se mettre d’accord. Moi j’veux passer par le 6 avec Brook et Joli-cœur, le grand blond veut passer par le huit, Jared sait juste qu’il veut pas passer par les mines, bref, c’est le bordel. On pense à faire deux équipes, quatre au six quatre par le huit. Tu viens avec nous ? »

Je laissais Blaise regarder le plan quelques instants. Je voyais qu’il réfléchissait, mais j’étais sure qu’il allait venir avec nous.

Blaise : « Ouais non. Le six, c’est la merde. »

Je me retournai, levant les mains en l’air. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

Katilyn : « Bon, bah on fait deux équipes. Jo prend la tête de celle qui passe au huit, et Brook s’occupe de celle du six. Ca va à tout le monde ? Donc au Huit on aurait Jonathan, Blaise, Jared et Isa. Au six, y’aurait moi, Brook, Joli cœur et la nouvelle. On part là-dessus ? »

Indication:
 

Pour rappel :
 


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Recrutement de dernière minute    

Revenir en haut Aller en bas
 

Recrutement de dernière minute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps :: Intrigues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit