Partagez | 
 

 Jour 3 - Oasis (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Jour 3 - Oasis (centre)   Jeu 4 Juin - 19:02





Jour 3 - Oasis (centre)
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Explications
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Ce sujet est la suite directe de ce sujet.

Ce sujet sera ouvert durant toute la journée n°3 de l'arène, comptant pour 2 semaines irl (du 04/06 au 24/06). Il permettra à tous les personnages qui se trouvent dans cette zone de pouvoir rp à la suite de ce message.
Notez que le Jour 3 commence à partir de la diffusion des portraits dans le ciel, il est environ minuit. C'est donc à vous de gérer la progression de la journée à partir de la nuit jusqu'au Jour 4 (qui lui aussi débutera après la diffusion dans le ciel du jour3).

En ce qui concerne les règles de déplacement ainsi que toutes les autres règles de l'arène, vous les retrouverez toutes ici.

Bon jeu à tous !  Chopez le !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Mar 9 Juin - 22:19


Arène - Corne d'abondance







Je venais d’entendre la nouvelle … On changeait de partenaire. Je ne savais pas trop quoi en penser … C’était un peu effrayant, je n’aimais pas l’idée d’être séparé de Pearl, mais d’un autre côté … Je n’avais rien contre le fait de m’éloigner du deux qui me déplaisait de plus en plus.

« C’est une blague j’espère ??! »

Visiblement, la nouvelle affectait Pearl davantage … Lorsqu’elle me montra son poignet, je compris soudainement ; elle était liée à Nikolai, qui avait trahi son alliance et à qui elle voulait faire payer son audace à peine quelques minutes plus tôt. Elle aurait franchement pu plus mal tomber, il n’était pas faible … Moi … J’avais Amy. Le problème de son évidente inaptitude au combat ne me dérangeait pas vraiment ; j’avais la prétention de croire que je pourrais nous protéger tous les deux.  J’avais la chance de la connaitre, de lui avoir parlé … Mais là tout était différent. On s’était parlé hors arène, dans un moment hors du temps, et très agréable, en pensant qu’on ne se reverrais jamais si ce n’était dans le ciel de l’arène. Là on était en combat, on était liés … Et j’avais tué sa mentor. Et pour avoir discuté avec elle, j’avais des doutes sur le fait qu’elle voit mon acte comme de la compassion …

« Je vais retrouver Nikolay, toi vas retrouver…. Amy. Il faut se dépêcher, ce sera impossible de vous retrouver si vous ne voyez plus rien. J’espère ce cette situation de va pas durer longtemps, et on se retrouvera rapidement pour finir ce qu’on a commencé ensemble, d’accord ? »

J’acquiesçai d’un mouvement de tête. Je lui aurais bien proposé de se retrouver dès qu’on récupérait nos partenaires mais … Je n’avais pas la moindre confiance en Nikolai, et à présent Pearl non plus. Etant lié, j’avais l’assurance que Pearl ne risquait rien en sa présence. Amy par contre constituerait pour lui une cible facile ; c’était hors de question. Si les règles changeaient, on se retrouverait plus tard.


« Dans ces conditions, je crois que l’alliance de tient plus… On verra comment la situation évolue, mais je crains que là, ce ne soit chacun pour sa peau… »


Là encore, je hochai la tête.

« En effet, il faut nous séparer, dans les conditions actuelles on ne peut pas rester ensemble ... Si jamais cette situation évolue et qu’on se retrouve avec nos anciens partenaires, il faudrait quand même qu’on se donne un point de rende-vous … On risque d’être éparpillés, la corne me semble être un point logique et stratégique. »

Je n’étais pas sûr d’en avoir envie, mais il fallait assurer nos arrières …

« Bonne chance à tous … »

Avant que Pearl ne trace, j’attrapai son poigné pour lui glisser un dernier mot …

« Evite de te faire tuer. »

Et je la laissai partir devant. Avant de suivre les autres vers la corne, j'allais une dernière fois à l'oasis pour boire et manger avant de partir : mieux valait prévoir. Puis, une fois désaltéré, je pris la direction de la corne à mon tour.


« Nate D1 quitte dans zone du temple et des dunes, section "Oasis" et va vers la corne.
Nate a bu et mangé un fruit de l'oasis.»





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Mer 10 Juin - 23:09

D2 - Joss & Kol






Les réflexions moralisatrices de la blonde du Un tapèrent sérieusement sur les nerfs de Kol. Ses yeux brûlaient d'un énervement à peine contenue, sa sœur craignait qu'il ne devienne incontrôlable d'une minute à l'autre. Pour éviter d'envenimer encore davantage la situation, elle ignora donc royalement Pearl, lui faisant juste un vague signe de la main pour lui faire comprendre qu'elle acquiesçait mais qu'il fallait qu'elle se calme. Ni elle, ni son frère n'avait à recevoir de leçon de sa petite tête de linotte qui avait sans doute fait un somme bien réparateur plutôt que de sécuriser la corne.

« Vous avez chassé le douze, pendant ce temps on chassait le trois. Aucun de nous n’a pensé à rester gentiment à la corne pendant que les autres allaient s’amuser ; on aurait du se poser deux minutes à la corne pour établir une stratégie. A l’avenir faudra qu’on réfléchisse avant de courir, y’a pas d’urgence, s’ils prennent quinze minutes d’avance on sait qu’on les rattrapera de toute façon, c’est pas comme si ces gosses savaient courir. »

- Entièrement d'accord Nate... On a merdé. On a tous merdé. répondit Joss en souriant en se félicitant qu'il y ait au moins un mec censé dans ce groupe et en espérant que son demi-aveu suffirait à calmer les esprits.

Son frère s'était tendu davantage en entendant sa sœur évoquer leur culpabilité dans l'affaire, il ne se sentait nullement responsable de cette bévue mais se tut.

A l'évocation des possibles responsables, il ne put s'empêcher de répliquer :

- Tu crois vraiment que des péquenauds de districts pauvres oseraient faire ça ? Moi je suis certain que c'est un coup du mentor, que des froussards qui savent planter des couteaux dans le dos ceux-là... Enfin sauf ceux qui savent choisir leurs alliés... ajouta-t-il à l'attention de Cassandra, même si elle n'exprimait aucune remontrance.

Quand Nate ajouta que la disparition du Trois était dû à la seule mentor, Kol parcourut sa silhouette du regard et constata avec une certaine surprise qu'elle ne paraissait pas présenter la moindre blessure. Apparemment, elle serait plus coriace qu'il l'avait imaginé. Mais lui, c'était Mikel qu'il voulait choper : Nate avait tué une pauvre nana sans défense, lui voulait entrer dans l'histoire en tuant un homme, un vrai mentor dont la victoire n'avait pas été un hasard.

Le tribut du Un continua en proposant de parcourir la zone à la recherche du Quatre qui devait être proche : les jumeaux acquiescèrent d'un même mouvement, comme à leur habitude, et se mirent en route.

Bientôt la nuit tomba alors que le petit groupe arrivait à proximité de l'oasis. Joss sourit à l'idée de pouvoir se désaltérer et manger un truc. Kol collait sa sœur comme une ombre protectrice et serrait toujours dans sa main sa lance à la lame tachetée de traces de sang. Dans le ciel, l'hymne du Capitole envahit l'arène et les portraits commencèrent leur ballet infernal... James, Savinna, Xavan, Leanne,...

- Bien joué Cassandra pour le Trois, le mec avait l'air d'être un tel enragé... lâcha Joss comme un compliment, cherchant à voir si la mentor était corruptible.

Kol sourit, la stratégie de sa sœur le faisait toujours sourire. Elle avait ce don naturel pour trouver la faille et l'exploiter, ce n'était un secret pour personne que Cassandra était orgueilleuse et fière mais seule Joss était assez intelligente pour la caresser dans le sens du poil...

Alors que leurs visages étaient levés vers le ciel, on pouvait noter leurs traits si proches. Leur ressemblance semblait être plus frappante que jamais sous la lueur artificielle des hologrammes diffusés dans les ténèbres de la nuit...

Quand une nouvelle voix s'éleva, Joss fronça les sourcils et Kol resserra instinctivement sa prise autour de sa lance. Puis ils comprirent, ils comprirent qu'ils allaient devoir se séparer et leurs regards se croisèrent : remplis à la fois de crainte et d'une excitation morbide. Bientôt, ils furent piquer et Joss vit apparaître le numéro Huit sur son poignet pendant que son frère subissait l'annonce d'être lié à une gamine du Neuf. On les avait collé avec des outsiders... Manquait plus que cela...

Pearl lâcha un juron en voyant le chiffre qui venait de s'afficher sur son poignet, Kol d'un coup d’œil capta sans difficulté qu'il s'agissait du tribut qu'il avait prévu de chasser plus tôt dans la soirée : le traitre du Quatre.

« Je vais retrouver Nikolay, toi vas retrouver…. Amy, dit Pearl non loin d'eux en voyant le numéro de la nouvelle partenaire de Nathanaël. Il faut se dépêcher, ce sera impossible de vous retrouver si vous ne voyez plus rien. J’espère ce cette situation ne va pas durer longtemps, et on se retrouvera rapidement pour finir ce qu’on a commencé ensemble, d’accord ? »

Joss écouta sa conversation avec attention tout en passant son doigt sur le chiffre affiché sur le poignet de son frère. Alors comme ça Nate était avec une nana du Cinq, certainement la gamine qui lui avait échappée et avait provoqué la fin tragique de sa mentor. Une pauvre petite chose lié à un beau carrière, c'était presque une chance trop intéressante...

Pearl haussa soudain la voix pour s'adresser à l'ensemble du groupe :

« Dans ces conditions, je crois que l’alliance ne tient plus… On verra comment la situation évolue, mais je crains que là, ce ne soit chacun pour sa peau… »

*Chacun pour sa peau ?!!! Elle plaisantait la blondasse ?!!! C'était pas elle qui avait fait le couplet à la noix sur les règles d'une alliance et maintenant elle envoyait bouler ses belles paroles ?!!!* Kol s'avança d'un pas mais, immédiatement, la main de Joss se referma sur son poignet pour l'empêcher de mettre à jour leur plan. Ce n'était pas encore le bon moment. Joss savait que rien ne leur garantissait d'avoir le temps de retrouver leur nouveau co-tribut et il fallait presser le pas avant d'être aveuglé : pas provoquer une bagarre générale qui ne ferait que les ralentir...

« En effet, il faut nous séparer, dans les conditions actuelles on ne peut pas rester ensemble ... Si jamais cette situation évolue et qu’on se retrouve avec nos anciens partenaires, il faudrait quand même qu’on se donne un point de rendez-vous … On risque d’être éparpillés, la corne me semble être un point logique et stratégique. »

- Nate a raison, on se retrouve là-bas quand tout revient à la normale... En attendant, bonne chance à tous... annonça Joss sur un ton légèrement trop suave.

Les jumeaux attendirent un instant que les deux carrières du Un soient en train de s'élancer pour suivre la direction indiquée par leur boussole, puis ils s'attardèrent un instant pour boire à l'oasis : ils n'étaient pas certains de trouver de l'eau de si tôt. Kol décrocha également un fruit et le croqua tout en en lançant un à sa sœur qui en fit autant. Mieux valait être en forme vu la course qui les attendait. Ils s'apprêtaient à partir lorsque Joss ajouta à l'attention de Cassandra :

- Si Pearl n'en veut plus, l'alliance tient toujours avec nous... Pas de coup dans le dos contre toi, pas contre nous. A toi de voir, si on se recroise.

Kol sourit, il comprit l'intention de sa sœur et la félicita intérieurement. Puis, après un simple salut de la tête envers la mentor, ils tournèrent talons pour commencer à courir en direction de la corne.


« Joss - District 2 passe dans la zone du temple et des dunes (section oasis) et passe dans la zone de la Corne d'Abondance »
« Kol - District 2 est dans la zone du temple et des dunes (section oasis) et passe dans la zone de la Corne d'Abondance »


« Joss - District 2 a bu »
« Kol - District 2 a bu »


« Joss - District 2 a mangé un fruit de l'oasis »
« Kol - District 2 a mangé un fruit de l'oasis »

Spoiler:
 





Dernière édition par PNJ le Jeu 11 Juin - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Jeu 11 Juin - 1:09

D6 - Aedan







Aedan venait de se faire guider par Mikel. Il lui avait montré sur la boussole exactement ou aller, exactement ou passer … Une part de lui se demandait s’il ne préférait pas être aveuglé que de finir avec Cassandra. Mais Mikel lui avait assuré qu’il fallait y aller, et il avait réussi à les garder en vie jusque là. Il devait se fier à son mentor. Il continua sa progression, essayant tant bien que mal de suivre son compas. Les vagues de sables génaient complétement sa visibilité, et il voyait rien du tout. Soudain, son compas s’arrêta de retourner et il se retrouva à côté … d’un arbre. Il leva les yeux, fis un tour sur lui-même et regarda son compas qui n’indiquait plus rien. Il attendit un instant avant d’ouvrir la bouche dos au vent pour en sortir une simple question …

« Cassandra ? Vous êtes là ? »

Il recula un peu et se heurta à quelque chose. Lorsqu’il pivota, il vit les grands yeux de Cassandra qui le fixait. Par reflexe, surprise et peur, il fit un bon en arrière et atterri sur ses fesses. Il leva les yeux vers elle et les rebaissa immédiatement.

« Je … Surpris … »

Il balbutia quelques mots avant de relever sa tête. Il n’y pouvait rien : il savait qu’il était lié à elle mais …  Elle le terrifiait quand même.

« Aedan est à l'oasis »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Mer 17 Juin - 1:30





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Quand tout devient noir, y a-t-il une lueur d’espoir dans l’obscurité ?
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Tous les tributs ont pris connaissance des nouvelles règles les liant à un nouveau partenaire de galère, après la diffusion des portraits dans le ciel. Pendant que les fervents admirateurs des Jeux s’esclaffaient devant leur écran, honorant les Juges des plus beaux compliments, les tributs eux comprenaient la triste vérité : leurs alliés de toujours devenaient leurs ennemis, ceux à abattre tandis qu’un autre dans l’arène devait devenir leur complice s’ils ne souhaitaient pas être rapidement éliminés. Car oui, ils n’avaient que peu de temps pour trouver leur moitié.

Dans la nuit sombre, des silhouettes se sont croisées, parfois dévisagées de loin, sans jamais oser aller au contact les unes des autres. Après l’heure et demie accordée par les Juges, la plupart des tributs sont parvenus à remplir le défi qui leur avait été lancé : trouver leur nouveau co-tribut avant que la suite de ce piège machiavélique ne soit dévoilée.

Maintenant qu’il est l’heure fatidique, « 1h30 » s’affichant sur l’horloge numérique de la salle de contrôle des Juges, le lien vient d’être rétabli avec leur nouveau partenaire. Les tributs qui n’ont malheureusement pas retrouvés leur partenaire à temps se retrouvent plongés dans le noir… Ceux qui ont eu la chance de se presser ne peuvent plus s’éloigner l’un de l’autre sous peine de subir le même handicap.

Mais pensez-vous que c’était tout ?

Un simple jeu de chaises musicales n’aurait pas suffisamment séduit le public. Les boussoles indiquant une zone précise où se rendre impérativement étaient là pour cela, pour guider les tributs vers la suite des réjouissances…

Au sol, à l’endroit précis où les a conduit la boussole, une curieuse lumière commence à éclairer les tributs. Elle se faufile entre les grains de sable dans les dunes et le temple, irradie entre les commissures d’un enchevêtrement de roches dans la zone plane, donne un reflet argenté à la végétation des marécages où sa source était jusqu’alors dissimulée…

Beaucoup hésitent devant cette lueur étrange. Rendus hésitants par les pièges dont ils ont déjà été victimes, ils n’osent pas aller découvrir la source lumineuse qui est de plus en plus forte à mesure que les minutes passent. Soudain, une voix s’élève dans le ciel ténébreux. Tous y reconnaissent celle qui les a condamnés à quitter leur alliance précédente, l’homme énonce d’une voix implacable :

- Maintenant que les plus volontaires d’entre vous se sont retrouvés et que les autres vont goûter à l’aveuglement que vous connaissez tous si bien, je suis certain que vous serez ravis de passer au niveau supérieur… Nous avons dissimulé pour chacun de vos duos un petit cadeau… Prenez-le et ne le perdez surtout pas ! Votre destin pourrait bien en dépendre… »

La voix s’effaça peu à peu dans les étoiles, l’obscurité redevînt reine alors que la lumière provenant du « cadeau » des Juges faiblissait peu à peu. Il fallait le récupérer au plus vite avant de peiner dans la nuit noire !

Les tributs trouveraient bientôt une étrange boîte. Faite d’un verre incassable, on peut voir à l’intérieur une balance d’un autre âge dont l’un des plateaux est garni d’une fine paire de ciseaux qui a été fondue dans le plateau et ne peut donc être retirée. Ce plateau descend donc davantage que son homologue, dépourvu de tout poids. La boîte est garnie d’un couvercle transparent qui s’ouvre pour qu’on puisse glisser un élément sur le plateau vide… Mais quoi ?


Qu’est-ce donc que cette étrange machinerie ? Les Juges sont, cela est maintenant certain pour tous, doués d’une créativité défiant toute concurrence ! Car derrière cet objet classique et peu inquiétant dans son apparence, que peut-il bien se cacher comme conséquence pour leur avenir…


HORS RP
Explications
__________________________




Un simple changement de lien pour le jour 3 aurait été trop simple, vous ne croyez pas ?

C’est pourquoi nous vous réservons quelque chose de plus complexe et que nous vous en dévoilons ici la deuxième partie… Nous espérons que ce nouvel événement provoquera bien des spéculations aussi bien pour vos personnages que pour vous-même ! Et surtout que vous vous amuserez !

Vous trouverez à la suite les détails techniques de ce piège.

Détails techniques :

  • La boussole n’indique désormais plus aucune direction, son aiguille se contente de tourner sans cesse.
  • La boîte qu’ont trouvée les tributs est de taille moyenne (30cm de long sur 15cm de large et 20cm de hauteur environ), parfaitement transportable car légère.
  • La boîte est entièrement en verre incassable, sauf les arrêtes qui paraissent être faites de métal.
  • Elle contient une balance à plateaux ancienne, apparemment dans un métal comme du laiton ou du bronze.
  • Un des plateaux est garni d’une paire de ciseaux qui a été soudée dans le plateau, elle est donc totalement indissociable du plateau !
  • L’autre plateau est vide.
  • Un couvercle en verre permet de l’ouvrir.
  • En y regardant bien, un petit tiroir est situé à la base de la boîte. Malgré tous les efforts de vos personnages, il est parfaitement fermé et ne s'ouvre pas !



Notez que les tributs aveuglés à l'issue du temps imparti pour retrouver son nouvel allié sont :

  • Nikolay/Pearl : Nikolay est arrivé dans la zone indiquée par sa boussole mais Pearl est toujours dans la zone de la corne d'Abondance et ne l'a donc pas rejoint à temps... Ils sont donc tous les deux aveuglés.
  • Mikel/Clarke : Mikel est bel et bien arrivé dans la zone requise par sa boussole mais Clarke ne l'a pas rejoint à temps, ils sont désormais totalement aveuglés...
  • Cassandra/Aedan : Cassandra est Aedan sont bien dans la même zone mais Cassandra n'ayant pas posté dans le jour 3 nous ne pouvons pas dire qu'elle est à côté d'Aedan ! Il y a donc certainement plus de 3m entre eux, ils perdent tous les deux temporairement la vue jusqu'à ce que l'un d'eux se rapprochent de l'autre.



A bientôt pour la suite des événements !
Puisse le sort vous être favorable.

Votre staff chéri Bisous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Sam 20 Juin - 0:36



L'Oasis

Bouh !

Nous étions tous en train de nous séparer. Nathanaël avait tenté de poser les choses, de rattraper les paroles malencontreuses de sa co-tribut. Je craignais qu'il en faille plus pour que je puisse à nouveau leur faire confiance. La facilité apparente avec laquelle Pearl avait jeté notre alliance m'avait vexée, blessée presque si j'avais été sentimentale. La corne avait été donnée comme point de rendez-vous, je ne savais pas encore si j'y serai. Ce changement de règle, cette séparation presque cordiale, était l'occasion idéale pour commencer à faire cavalier seul.

- Nate a raison, on se retrouve là-bas quand tout revient à la normale... En attendant, bonne chance à tous... annonça Joss sur un ton légèrement trop suave.

Je lui jetai un regard en coin. Elle était presque trop polie pour être honnête. Derrière son ton suave, je devinai une mauvaise intention. En même temps, comment ne pas se méfier des jumeaux, ils s'échangeaient si souvent de petits regards, de petits gestes, des attitudes que j'avais du mal à les cerner et à saisir leur intention : c'était ce qui les rendait dangereux...
Maintenant que les deux carrières du Un avaient filé, je regardais les jumeaux se préparer à partir. Ma boussole indiquait toujours cette zone, je n'allai donc pas avoir à bouger. Tant mieux.

Du coin de l'œil, je surveillai les jumeaux pour être certaine qu'ils ne tentent aucune entourloupe. Ils s'apprêtaient à partir quand Joss revint vers moi avec son frère.

- Si Pearl n'en veut plus, l'alliance tient toujours avec nous... Pas de coup dans le dos contre toi, pas contre nous. A toi de voir, si on se recroise.

Son frère eut un sourire. Je n'aurais su dire s'il était juste là pour la forme ou profondément mauvais. Je crois que je m'étais fait mon avis sur eux depuis longtemps et toutes leurs essais pour me convaincre que je pouvais leur accorder ma confiance seraient vains. Mais je ne pouvais pas balayer d'un revers de main leur proposition. Les avoir en alliés étaient préférables à les compter parmi mes ennemis. J'acquiesçai d'un signe de tête et les laissai filer.

Quand ils furent suffisamment éloignés pour que je puisse être sûre qu'ils ne reviendraient pas sur leur chemin. Je m'attardai sur la boussole. Elle indiquait l'oasis et je m'y rendis. Un point précis était désigné. Il faut croire que le point de rendez-vous était d'une précision cruciale pour les Juges. Cette pensée me fit sourire. En attendant, mon poignet affichait toujours le numéro 6. Si les Juges gardaient leur logique, je verrai bientôt arriver Mikel. Je n'étais pas vraiment ravie de devoir faire équipe avec un autre mentor : je n'étais pas venue dans l'arène pour me faire des amis et encore moins pour voir ma vie liée à celle d'un autre tribut. J'avais déjà évité le pire avec la mort de Shélim et Billie, ils ne m'avaient pas emportée dans la tombe, il était hors de question que qui que ce soit d'autre le fasse ! Billie... Je secouai la tête et me rendis à la source d'eau.

L'eau était claire sous la lune. J'en bus quelques gorgées qui rafraichirent ma gorge sèche, puis je m'en mis sur le visage. L'eau n'était pas très froide, plutôt tiède même, mais l'humidité suffisait à créer une sensation de fraîcheur qui faisait un bien fou dans cette arène. Plus tôt, j'avais observé mes anciens alliés goûter aux fruits des arbres qui bordaient l'oasis. J'en attrapai un et y croquai à pleines dents. Son goût sucré me rappela vaguement certains mets succulents du Capitole et de ses fêtes grotesques. En m'asseyant entre de petits arbustes pour me cacher en attendant mon nouvel allié, je songeai que même après réflexion je préférais être ici plutôt qu'avec les arc-en-ciel du Capitole.

Le temps passa et bientôt une ombre se détacha dans les dunes. C'était un enfant. Je fronçai les sourcils, souris. Nous devions être plusieurs équipes à devoir nous retrouver dans la même zone, ou bien il s'était perdu. Ce n'était pas grave, j'allai faire d'une paire deux coups. Une de mes mains prit mon arc, l'autre trouva une flèche dans le carquois. Je le visai quand je reconnus son visage : le tribut de Mikel... Aedan je crois.

Se pouvait-il ?...

Mes yeux devinrent ronds de surprise. Je mis quelques dizaines de secondes à comprendre. Je parcourus l'horizon pour tenter de me rassurer : Mikel allait sans doute apparaître, les Juges n'avaient pas pu me coller ce gosse ?! Pourtant personne d'autre ne vînt. Le gosse resta seul debout au milieu de la végétation luxuriante de l'oasis.

« Cassandra ? Vous êtes là ? »

Il m'appelait. Plus de doute possible. Je vociférai entre mes dents, plus furieuse que jamais d'être revenue dans l'arène pour finalement être obligée de lier ma vie à celle d'un gamin sans intérêt qui, qui plus est, devait être totalement perverti par la gentillesse contagieuse de son précieux mentor. Qu'allai-je bien pouvoir faire de lui ?... Le tuer n'était même pas une option, le protéger était la seule solution... Au moins, mes anciens alliés ne savaient pas que j'étais lié à une cible ambulante ! Ils devaient encore croire que j'étais avec Mikel et donc redoutable, seulement le vent finirait par tourner. D'un geste vif, je rangeai la flèche dans son carquois.

J'allai me présenter au gosse, mais pas sans soigner ma présentation !

A pas feutrés, je me glissai hors de ma cachette et m'approchai d'Aedan. Il regardait dans la direction opposé et mes pas glissaient avec finesse sur le sable, si bien qu'il ne m'entendit pas. Je me plantai alors dans son dos, un sourire en coin posé sur mes lèvres. Toujours sans réponse de ma part, il commença à reculer, je le laissai faire sans un mot. Soudain il me heurta et pivota brusquement.

- Bouh ! fis-je en avançant légèrement le haut de mon corps vers lui comme en levant les mains comme on le faisait pour effrayer les petits enfants.

C'était puérile mais je le fixai avec amusement, sa bouille surprise et effrayé était un mélange curieux et plutôt jubilatoire. Dans son élan de peur, il fit un bond en arrière et tomba sur les fesses comme un bon petit enfant pataud. Ses yeux se levèrent vers moi puis se reposèrent brusquement sur le sol.

« Je … Surpris … » balbutia-t-il un peu penaud.

- Effectivement ! Je ne savais pas que je pouvais faire autant d'effet au premier rencard !

Ok, cette blague était trop adulte pour un gosse de son âge. Je lâchai un sourire plus franc et lui tendis la main pour l'aider à se relever, ce n'était pas le moment qu'il se blesse bêtement en glissant sur je ne sais quelle caillasse et qu'il aile se fracasser le crâne. Je parcourais des yeux sa silhouette, il n'avait pas l'air amoché. Mikel l'avait bien protégé. Mieux que moi j'avais protégé Billie songeai-je avec amertume.

- Ok, tu as l'air en bonne forme. Tout s'est bien passé jusqu'à maintenant ? Il y a de l'eau et des fruits ici, tu peux manger si tu as faim.

J'avais désigné de la tête l'étendue d'eau et les fruits accrochés aux branches basses d'un des arbres de l'oasis.

- Tu es venu ici tout seul ?

Sa mine me laissa penser que oui, même si son petit regard sur le côté me faisait hésiter. Si sa co-tribut ou Mikel était dans le coin, les aurait-il balancés ? Non, bien sûr que non. Et son air coupable me laissait penser que c'était le cas. Je fronçai les sourcils et repris :

- Mikel ou...Vahine c'est ça ? Ils sont dans le coin aussi ?

Il ne répondit pas, son silence me suffit. Je courus, m'éloignant d'une dizaine de mètres d'Aedan pour me trouver au sommet de la dune qui dissimulait quelque peu l'oasis au premier regard. Au loin, dans la nuit noire, il était difficile de distinguer quoique ce soit. Si son ex-cotribut ou son mentor était dans le coin, il faudrait que je lui fasse cracher le morceau, tout en gagnant suffisamment sa confiance pour le maintenir sous ma coupe. Je me tournai vers Aedan qui était resté à l'oasis. Il se tenait près de l'eau et je m'apprêtai à le rejoindre quand je remarquai une lueur filant entre le sable, près des arbres bordant l'oasis. Qu'est-ce que c'était que ce bazar ?

- Aedan ! lançai-je pour l'attirer vers moi en l'éloignant de cette chose brillante qui ne m'inspirait pas confiance.

Mais déjà, alors que je tentai de dévaler la pente, ma vue se brouilla et je me retrouvai aveugle. Je m'emmêlai les pieds et finis par descendre la pente la tête la première, roulant dans le sable fin. J'avais lâché mon arc dans la péripétie et me retrouvai bientôt à plat dans le sable, la tête sacrément étourdie et dans le noir complet. J'étais terrorisée, mais je ne pouvais pas le laisser paraître. J'essayai de reprendre ma respiration, en y réfléchissant ce n'était pas une catastrophe à ce point... Je savais à peu près où se trouvait Aedan, il fallait seulement que je le rejoignes.

- Maintenant que les plus volontaires d’entre vous se sont retrouvés et que les autres vont goûter à l’aveuglement que vous connaissez tous si bien, je suis certain que vous serez ravis de passer au niveau supérieur… Nous avons dissimulé pour chacun de vos duos un petit cadeau… Prenez-le et ne le perdez surtout pas ! Votre destin pourrait bien en dépendre… »

Purée ! Pour quelques mètres ils considéraient qu'on ne s'était pas retrouvé ? Quel bande de... Et en plus il fallait trouver le truc lumineux ? Mais bien sûr !

En pleine rage, je me remis difficilement sur mes pieds, tanguai à chaque pas et lançai :

- Aedan ne panique pas et ne bouge surtout pas, ok ?! Ma voix tentait d'être calme même si on pouvait entendre légèrement ma respiration haletante. J'attendis d'être sûre qu'il m'avait comprise puis j'ajoutai : Parle maintenant ! Je sais où tu es mais parle pour que je puisse me guider !

Complètement à l'aveuglette, je tentai d'avancer dans la direction que j'avais vue être celle où se trouvait Aedan quelques secondes plus tôt. Il fallait que j'arrive à me guider à sa voix. Il fallait que je parviennes à le retrouver rapidement, sinon nous serions vulnérables et il était hors de question qu'on me voit comme quelqu'un de vulnérable.



« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra a bu l'eau de l'oasis »
« Cassandra a mangé un des fruits de l'oasis »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Dim 12 Juil - 23:01

D6 - Aedan









N’entendant pas Cassandra, je reculai peu à peu … Si c’était un piège des carrières ?? Soudain je sentis que je me heurtai à quelqu’un dans mon dos et je sursautai.

- Bouh !

Je tombai immédiatement sur mes fesses … Tout en remerciant le ciel ou je ne sais qui de m’avoir retenu de pousser un cri qui aurait attiré l’attention de tous les tributs à dix kilomètres à la ronde … La mentor m’aurait surement tué elle-même pour avoir attiré l’attention de la sorte. Je frissonnai.

« Effectivement ! Je ne savais pas que je pouvais faire autant d'effet au premier rencard ! »

J’haussai un sourcil avant de la regarder en inclinant un peu la tête. Je ne voulais pas passer pour un idiot, mais ça pouvait être important … Mieux valait s’en assurer.

« C’est quoi un rencard ? »

Elle me tendis la main et je la saisi pour me relever.

« Ok, tu as l'air en bonne forme. Tout s'est bien passé jusqu'à maintenant ? Il y a de l'eau et des fruits ici, tu peux manger si tu as faim. »

Je réfléchis. J’avais déjà bu et mangé, mais j’avais encore faim … Seulement avait-on le temps ? Puisqu’elle proposait, je me précipitai sur l’eau avant de regarder les fruits et d’en manger un. Pendant ce temps, elle continua à discuter avec moi.

« Tu es venu ici tout seul ? »

Je levai les yeux vers elle avant de faire non de la tête : elle n’était pas liée à eux, elle pourrait vouloir leur faire du mal. Je n’allais pas la laisser faire ! Mais qui étais-je pour me mettre sur le chemin d’une mentor telle que Cassandra ?

« Mikel ou...Vahine c'est ça ? Ils sont dans le coin aussi ? »

Je la fixai un instant. Elle était avec les carrières, on ne pouvait pas lui faire confiance … Mais je ne pouvais pas mentir non plus sans risquer de lui dévoiler la vérité : j’étais nul lorsqu’il fallait raconter des mensonges.

« Vahine est partie dans la direction totalement opposée quand je suis venu vous chercher. »

Elle était partie sur la colline et je n’étais même pas sur qu’elle m’aie entendu ; elle cherchait déjà une prochaine proie … Mais soudain, je vis une chose briller dans l’eau. Je rapprochai mes mains pour l’en sortir et voir ce que c’était quand j’entendis la voix de Cassandra m’appeler.

« Aedan ! »

« Maintenant que les plus volontaires d’entre vous se sont retrouvés et que les autres vont goûter à l’aveuglement que vous connaissez tous si bien, je suis certain que vous serez ravis de passer au niveau supérieur… Nous avons dissimulé pour chacun de vos duos un petit cadeau… Prenez-le et ne le perdez surtout pas ! Votre destin pourrait bien en dépendre… »

Ma vue s’était complétement brouillée. J’eu un hoquet de surprise avant que Cassandra ne me donne des instructions …

« Aedan ne panique pas et ne bouge surtout pas, ok ?! Parle maintenant ! Je sais où tu es mais parle pour que je puisse me guider ! »

« Heu oui, je suis là ! Je … »

J’avais les deux mains dans l’eau, et tout mon esprit me dictait de les retirer … Si des bêtes arrivaient ? Y’avait-il des serpents dans cette oasis ? Mais ma tête me disait également que le cadeau pouvait partir et qu’il fallait garder en tête sa localisation. Alors de mes petits doigts, je grattais le sable là où mes mains s’étaient posées : sur la lumière. Je sentis rapidement quelque chose de dur, et si je n’avais pas la force nécessaire pour l’extirper hors du sable, j’en tenais fermement le bord.

« Je tiens le truc Cassandra ! Mais c’est trop lourd, je n’arrive pas à le sortir … Cassandra ? »

Tout était noir et j’étais terrorisé jusqu’à ce que j’entende à nouveau sa voix. Je continuai à la guider en disant n’importe quoi jusqu’à ce qu’enfin, je commence à revoir peu à peu, m’indiquant qu’elle se rapprochait. Lorsqu’elle fut à mon niveau, je poussais un gros soupir de soulagement : je voyais ! Je lui montrai la boite et elle la sorti en à peine quelques secondes … Mes yeux se posèrent dessus et je découvris une boite étrange qui contenait une balance et des ciseaux … Ainsi qu’un petit tiroir. Je levai les yeux vers Cassandra, surpris.

« C’est ça leur cadeau, une balance ? »

La seule fois où j’avais vu cela était chez le docteur. Mais la balance était plus grosse, je ne tiendrais jamais sur celle-là … Je ne parvins pas à cacher à quel point j'étais déçu ...

« Qui peut être assez petit pour tenir là-dessus ? »

Et les ciseaux … Je fronçai les sourcils en me demandant à quoi ils pouvaient bien servir, tout comme ce petit tiroir que j’essayais d’ouvrir mais qui ne voulait pas.

« Je suis pas assez fort … Essaye-toi … Euh, vous, madame … »

Je grimaçai. Elle me faisait peur, je n’arrivai pas à savoir comment me comporter avec elle. Pour changer de sujet, je tendis ma main vers les ciseaux.

« Ils veulent qu’on se coupe les cheveux ? »

Mais ma main resta coincée sur le ciseau qui lui non plus ne voulait pas partir. Décidément !

« Je crois que notre cadeau est cassé … »

« Aedan est à l'oasis
Adam a mangé et a bu »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Mer 29 Juil - 1:18





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Se séparer ou rester unis ?
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



La nuit a passé et aucun tribut n’a pour l’instant trouvé la mort … Tous les tributs étaient bien trop occupés à retrouver leur nouveau partenaire et à s’accorder sur ce qui allait suivre, élaborer une nouvelle stratégie … Et se demander à quoi servait cette nouvelle boîte étrange, ce … « Cadeau » des juges dont leur vie dépendait apparemment. Seulement la matinée est passée, certains tributs se sont questionnés, d’autres ont simplement pris la boite et ont bougé sans se poser de questions. Les Juges étaient … Déçus. Déçus, mais pourtant pas vraiment surpris car aucun esprit brillant ne semblait sortir du lot cette année, et le fait que ces simples d’esprits n’ait même pas approché la solution leur prouvait bien que les jeunes des districts y étaient bien pour une raison ; ces petits n’avaient pas inventé l’eau chaude.

Un peu avant midi, ils décidèrent de leur laisser une dernière chance de trouver à quoi servait la boite … Mais ils allaient les aider un peu. Peu à peu, la boite de chaque tribut fut modifiée ; lestée plus exactement. Elle commença à s’alourdir, empêchant les tributs de la porter ou même d’avancer. Un bip strident se fit entendre, provenant de l’intérieur de la boite ; un bip si strident que les tributs durent se boucher les oreilles. Puis une voix robotique s’éleva. Là encore, la voix semblait sortir de la boite … « Opération en cours … Opération en cours … Ciseaux libérés. Briserez-vous le lien ? Vous avez une heure. » Puis plus rien. Mais tous pouvaient à présent comprendre l’utilité de la boite … Elle allait permettre de « divorcer » ; de briser le nouveau lien créé si récemment. Seulement, le message restait assez flou … A quoi servaient les ciseaux ? Les tributs avaient une heure pour le découvrir …


HORS RP
Explications
__________________________




Vous l’aurez compris, l’heure de dévoiler le rôle de la fameuse boite approche … Alors, qu’est-ce qui change ? La boite devient lourde et donc intransportable (bah oui, vous allez devoir décider si vous voulez ou pas briser le nouveau lien, on ne va quand même pas vous laisser aller retrouver vos co-tributs pour vous mettre d’accord !!). Autre changement, vous pouvez désormais accéder aux ciseaux. Seulement voilà, comment briser le lien ? C’est à vous de le découvrir …

Nous vous laissons 3 jours IRL (c’est-à-dire une heure en rp) pour découvrir vous-même comment faire. Avant de jouer votre proposition, devrez l’envoyer à Sélène ou à moi-même (Channelle) pour qu’on vous dise si oui ou non vous avez la bonne solution. Vous avez 2 chances par équipe (les nouvelles équipes) soit une chance par personnage. Si vous êtes dans une équipe avec deux personnages joués, vous avez chacun une chance, si vous êtes dans une équipe avec un PNJ (ou une admin), vous avez donc les 2 chances pour vous. Si vous avez la bonne réponse parmi vos deux propositions, vous pourrez la jouer et aurez un avantage de rapidité par rapport aux autres. Si vos deux propositions sont fausses, ça sera à vous de choisir laquelle vous voulez jouer en rp.

Pour le timing, on est bien consciente que tout le monde (peut-être même bien nous xD) ne pourra pas avoir posté les rps d’ici 3 jours, MAIS dans 3 jours, on donnera la bonne réponse. Ce qu’on attend donc de vous c’est que d’ici vendredi soir, vous nous ayez envoyé vos 2 propositions par mp, sans quoi on considérera que vous n’avez pas répondu.

Autre détail : à ce moment du jeu, les seules personnes encore aveuglées sont Mikel et Clarke.

A ce moment du jeu, voici l’état de vos pvs. Ont été retiré : les points de pénalité pour non postage, les points de pénalité pour n’avoir pas bu-mangé-dormi. Pensez également à jouer la fatigue, faim et soif en rp. Si vous n'avez pas bu depuis 2 jours, vous pouvez par exemple être sujet aux hallucinations ...



A bientôt pour la suite des événements !
Puisse le sort vous être favorable.

Votre staff chéri Bisous


· Nate :200
· Pearl : 181
· Joss : 196
· Kol : 175
· Nikolay 161
· Thalia 166
· Amy : 194
· Adam : 189
· Aedan : 196
· Vahine : 196
· Mikel : 181
· Cassie : 196
· Clarke : 107
· Maxim : 161
· Nolan : 121
· Silver : 152
· Jason : 186
· Chloé : 184

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Dim 23 Aoû - 2:02



L'Oasis

Bouh !

Le silence propre à cette zone couverte d'un sable fin ne dura pas. A mon appel, il finit par répondre. A tâtons dans la pénombre, je ne distinguais rien. Du noir, du noir et encore du noir. Mes mains s'enfonçaient dans le sable alors que je progressais à quatre pattes sur le sol sablonneux, il fallait que je le rejoignes avant que n'importe quelle équipe en carton nous entende et ait la satisfaction de battre une mentor à terre. Un frisson me saisit. Je n'étais pas comme Elina. Je n'étais pas comme elle. Elle avait mordu la poussière avant de mourir, elle était venue pour sauver son mioche alors qu'elle n'avait aucune chance : elle était venue pour mourir et j'étais là pour gagner. Je ne mourrais pas comme une moins que rien en bouffant du sable et en me faisant tabasser par des morveux... Ça, jamais.

Une rage féroce progressa dans mes veines, une énergie sûre que je n'avais pas senti depuis la nuit où j'avais lapidé mon dernier adversaire. L'adrénaline avait toujours le même goût sucré, sauvage et indomptable qui agitait mes muscles et faisait tanguer mon esprit. Je réussis à me remettre sur mes jambes et finis de suivre la voix d'Aedan tout en ne cessant de l'encourager, il fallait qu'il ait confiance en moi pour qu'on ait une chance...

« Je tiens le truc Cassandra ! Mais c’est trop lourd, je n’arrive pas à le sortir … Cassandra ? »


Quoi ?! C'était une blague ou quoi ? Dans le noir total, le mioche avait réussi à dégotter la fameuse boîte des Juges ? Il était peut-être moins inutile que je l'avais d'abord pensé. Même s'il en fallait beaucoup pour m'impressionner, il venait de marquer un point - ce qui prolongerait considérablement sa survie dès lors que j'aurais la possibilité de me débarrasser de lui...si ce moment arrivait !

Seulement pour l'instant, c'était moi la tare. Celle qui n'avait rien fait pour améliorer leur survie... C'était moi la mentor imprudente qui s'était éloignée alors qu'elle connaissait le sadisme des Juges, c'était moi qui avait effrayé un gosse sans défense et c'était encore moi qui avait songé à le tuer avant de comprendre que c'était lui mon co-tribut et pas son protecteur bourré de muscles - et sans doute de morphling, ce qui expliquerait sa bêtise d'être revenu ici pour des gosses qu'il ne connaissait apparemment pas ! Il fallait maintenant que je rectifie le tir... Après tout, j'avais un rôle à tenir et ce n'était pas celui de la blonde inutile dont Elina s'était parfaitement chargée !

- Super Aedan ! encourageai-je le gosse qui avait fait du bon boulot, bien que j'ai du mal à l'admettre. Tiens-la de toutes tes forces, je ne suis plus très loin je crois !

Et je ne mentais même pas ! Dans l'obscurité, de légers reflets commençaient à apparaître. Des formes sombres, des ombres qui semblaient se dessiner toujours un peu plus précisément pendant que je continuais à progresser doucement pour ne pas faire un vol plané en avant. J'avais déjà dévalé une dune, pas besoin de recommencer des acrobaties : j'avais eu de la chance de ne pas me blesser dans ma cascade une fois, rien ne me disait qu'il en serait de même  si je réessayais. Puis j'aperçus enfin sa silhouette : petite et voutée au-dessus d'un bloc qui brillait sous la clarté des étoiles, il agitait sa tête pour tenter de me repérer. Enfin, tout finit par s'éclaircir et je lâchai un soupir de soulagement, dans un réflexe.

J'enjambais rapidement les derniers mètres nous séparant pour me laisser tomber à côté de lui, à genoux dans le sable à côté de notre nouveau joujou dédicacé par les Juges. D'un simple coup d'oeil, on se rendait compte qu'il s'agissait d'une balance : un des deux plateaux renfermait des ciseaux pendant que l'autre était vide. Le déséquilibre était flagrant. Encore une manipulation des Juges; il allait falloir équilibrer tout ce bazar. Franchement, il croyait qu'on était tous des petits génies pénibles comme dans le Trois ou quoi ? Et encore cette année, ce n'était pas des lumières qui avaient été tirées ! Je réprimais un rictus narquois à cette pensée, et pris la boîte dans mes mains pour l'examiner sous toutes les coutures.

« C’est ça leur cadeau, une balance ? »

- Si c'était si simple, ça se saurait...

Aedan avait l'air perplexe et il finit par déclarer pendant que j'examinai un rouage en soulevant la vitre de verre supérieure qui s'ouvrait comme une trappe pour nous laisser accès aux plateaux :

« Qui peut être assez petit pour tenir là-dessus ? »

Mon regard se tourna vers lui. Etait-il sérieux ? Il le semblait en tout cas... Je faillis lui répondre une remarque cinglante de mon cru mais c'est alors que ses yeux de gamin se posèrent sur moi avec cette foi débordante que j'avais la solution. Je compris alors ce que je ne voulais pas voir : c'était un gosse, rien qu'un gosse. Un gosse qui ne savait rien de la vie. Oh, il avait peut-être eu une vie pas facile et tout le tralala des districts pauvres et junkies, mais il ne savait rien. Rien du tout de la vraie vie, celle qui vous prend au col et vous oblige à grandir. Il ne paraissait pas aussi courageux que Billie, ni aussi téméraire qu'elle mais pouvait-on lui reprocher ?

- Personne bonhomme ! lui dis-je avant d'ajouter : Ils veulent qu'on y mette "autre chose"...

Je continuais à observer les plateaux. Et les ciseaux ?… Je fronçai les sourcils en me demandant à quoi ils pouvaient bien servir, tout comme ce petit tiroir...

« Je suis pas assez fort … Essaye-toi … Euh, vous, madame … »

- Apprends que les Juges ne mettent jamais un truc qu'un gosse de 12 ans ne saurait pas faire... mais ça se tente !

Je n'étais pas convaincue, il fallait l'admettre. Un tiroir était en dessous des plateaux que j'observais depuis plusieurs minutes, ma main s'acharna sur le petit bouton qui en marquait l'ouverture, je tirai de toutes mes forces mais il ne céda pas.

« Ils veulent qu’on se coupe les cheveux ? »

Il venait de désigner les ciseaux, je songeai un instant qu'en n'importe quelle autre circonstance, dans une arène, je lui aurais fait une coupe au carré pour une remarque si idiote. Mais mon regard bifurqua sur ses traits enfantins que la lune rendait encore plus jeunes, plus fragiles. La clarté blanche faisait reluire ses cheveux, les éclaircissait, leur donnant un ton châtain clair, presque blond... Billie. Ses mots prirent alors un autre sens, celui d'un gamin totalement terrifié par l'inconnu dans lequel on l'avait plongé de force. Sans attendre ma réponse, sa main s'acharna sur les ciseaux soudés. Je l'observai sans un mot, palpait presque la tension dans ses muscles qui saillaient sous sa peau si fine, si vulnérable.

« Je crois que notre cadeau est cassé … »

- C'est une énigme Aedan.

Mon ton avait été étonnement calme et tranquille, presque bienveillant. Je me surpris moi-même, mais continuai.

- Les Juges aiment jouer avec nous, toute cette arène ce n'est qu'un grand jeu d'accord ?

Je souris. J'aurais tellement aimé avoir cette conversation avec Billie... En voyant l'air effrayé du gamin du Six, j'eus une grimace en me souvenant qu'il n'était pas elle, pas aussi courageux, pas aussi battant... Mais il était lié à moi, je devais le protéger. Après tout, mon impulsivité avait déjà failli nous tuer quand nous étions devenus aveugles, donc protégeons-nous maintenant...

- C'est pas comme jouer à monter un cheval avec un balai ni courir en faisant semblant d'être un "super-pacificateur" mais c'est aussi un jeu, ce n'est pas tout à fait "vrai" ici. Il faut jouer avec les cadeaux des Juges et bien les écouter, il n'y a que en suivant les règles du jeu qu'on peut gagner d'acc' ?

Il avait l'air fatigué, de grosses cernes étaient dessinés sous ses yeux même s'il faisait tout pour ne pas me montrer sa faiblesse.

- Tu as les paupières qui vont tomber, dis-je avant d'ajouter :Va dormir. Je vais monter la garde et réfléchir à la boîte...

J'espérais qu'il se reposerait, je pouvais tenir en dormant peu mais lui non... Il fallait pourtant qu'il prenne des forces, la boîte annonçait une rude journée pour le lendemain...



« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Ven 28 Aoû - 23:19





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Se séparer ou rester unis ?
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Le soleil brillait à son zénith lorsque les Juges avaient décidé de laisser une dernière chance à ces tributs qui offraient bien trop peu de spectacle pour une année d’Expiation. Au Capitole, les rumeurs courraient à voix basse, les Jeux s’essoufflaient avant même d’avoir commencé, les Juges n’étaient pas à la hauteur… Et des Juges « pas à la hauteur » pour une édition si importante, cela signifiait des Juges « disparus dans d’obscures circonstances ». Il était hors de question pour eux de finir comme certains de leurs aïeux, de manquer à leur devoir. C’est pourquoi ils avaient donné une dernière chance à ces jeunes simples d’esprit.

La boîte avait fait résonner son message, chaque nouvelle équipe connaissait désormais la dure vérité : cette boîte allait leur permettre de se séparer, ou non, de leur co-tribut de fortune, ceux que les Juges leur avaient assigné sans vergogne. Mais au-delà du choc de la nouvelle, tous allaient devoir prendre une décision cruciale pour la suite de leur aventure dans l’arène : décideraient-ils de rester indéfiniment liés à leur nouveau co-tribut ou tenteraient-ils par tous les moyens de se séparer de lui ? Ils n’avaient qu’une heure et pourtant chaque seconde qui passait les rapprochait de cette fin inéluctable : il fallait trouver la solution avant que le temps imparti ne s’égrène telle la poussière, il fallait empêcher son co-tribut de trouver la réponse si on désirait rester sous sa protection…

Tous allaient tenter quelque chose, mais qu’adviendrait-il après une heure si personne n’avait trouvé la solution ultime ?


HORS RP
Explications
__________________________




Comme vous avez pu vous en rendre compte en rp, la solution de la boîte mystérieuse des Juges approche… Seulement, avant de découvrir le fin mot de cette histoire, il vous reste à tenter en rp les propositions que vous nous avez faites par mp suite au précédent event de l’arène.

Rappel :

  • La boîte est toujours lourde, intransportable, depuis que la voix a fait savoir qu’elle servait à briser le lien qui unit deux tributs.
  • Vous pouvez accéder aux ciseaux qui se sont désoudés. Les plateaux sont accessibles pour y déposer ce que vous désirez.
  • Tous les tributs joués (hors admin) devaient envoyer un mp avec leurs deux propositions pour faire fonctionner la boîte et briser le lien.


Résultat des tentatives des tributs nous ayant envoyé des propositions :

  • Jason – proposition n°1 : Sa première proposition consistait à prendre les ciseaux et retirer la puce qui a été injectée aux deux tributs d’une équipe pour les déposer ensuite sur la balance.
  • Jason – proposition n°2 : Il faudrait prendre les ciseaux, se tailler et déposer une goutte de sang sur un plateau. L'autre tribut ferait pareil et déposerait son sang sur l'autre plateau afin de l’équilibrer.
  • Amy – proposition n°1 : Tenter de tuer les poux sous la peau avec les ciseaux pour faire disparaître le numéro.
  • Amy – proposition n°2 : Sa seconde proposition était d'enlever le poux de la main avec les ciseaux (et puisqu'ils sont bien accrochés dans la chair, cela blessera les tributs), faisant ainsi disparaître le numéro, et déposer les deux poux sur la balance. Cela ouvrirait le tiroir et casserait le lien.


Ces quatre réponses sont les seules que nous ayons reçues.

Désormais, avant de vous révéler la véritable solution, tous les duos vont devoir jouer une solution que leur personnage aurait tenté pendant cette heure, même les duos n’ayant pas proposé de solution !
Cependant……les tributs joués n’ayant pas proposé de solution vont être accaparés d’un malus en raison de leur absence de proposition car il ne serait pas correct de laisser les deux tributs ayant tenté de résoudre l’énigme se blesser avec leurs idées alors que les autres pourraient jouer une situation moins risquée.

C’est pourquoi :

  • Les duos de Jason (Jason/Vahine) et d’Amy (Amy/Nathanaël) : Vous allez pouvoir choisir de jouer une situation de votre choix, hors des propositions que vous nous avez soumises et donc éviter de blesser votre personnage ![/b] Ceci est votre bonus pour avoir tenté de trouver la solution du mystère de la boîte.
  • Les duos Nikolay (D4)/Pearl (D1), Nolan (D9)/Thalia (D4) et Cassandra (D7)/Aedan (D6) : Vous allez devoir jouer une des quatre solutions proposées par Amy et Jason. Celles-ci vont obligatoirement blesser un de vos personnages, ceci est votre malus pour ne pas avoir proposé de solution.
  • Pour les duos comprenant deux PNJ ou PNJ/admin : Vous allez pouvoir jouer une situations de votre choix, soit parmi celles proposées par Jason et Amy, soit issue de votre imagination et non blessante.
  • Cas particulier : Si vous souhaitez rester lié à votre nouveau tribut. Dans ce cas précis, vous n'avez pas besoin de chercher la solution et donc de jouer cette situation. Toutefois, si vous faisiez partie des personnes qui devaient jouer une situation blessante, alors nous vous demandons d'en inventer une AVANT de commencer une traque ou une autre action. Cette situation devra être jouée dans 1 rp pour chaque personnage de l'équipe avant qu'une autre action ne commence.



Nous vous laissons vendredi 4 septembre, 21h, (c’est-à-dire entre midi et 13h du jour 3, en rp dans l’arène) pour jouer la situation suivant les instructions notées ci-dessus.
Ce timing est très important à respecter afin que nous puissions continuer l'évolution de l'arène dès la soirée cb de rentrée !


Rectification :
Afin de ne pas vous bloquer, vous pourrez nous envoyer un mp (à Sélène, en raison de la semi-absente de Channelle) dès que la situation que vous devez jouer est réalisée. Nous vous transmettrons alors la solution de la balance que vous pourrez décider de jouer ou non en rp. ;)


Autre détail : à ce moment du jeu, les seules personnes encore aveuglées sont Mikel et Clarke.


A bientôt pour la suite des événements !
Puisse le sort vous être favorable.

Votre staff chéri Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Ven 18 Sep - 1:09





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Chloé venait de porter le coup de grâce à Adam du district 5. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors 13h30, l'après-midi dans l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène connaissaient le lien qui pouvait encore les unir à leur tout nouveau partenaire, tout comme ils savaient que certains avaient déjà pu se séparer... Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un tribut libéré du lien qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Seulement, rien ne se produisit. Un seul coup de canon avait retenti. Chloé n'était plus liée à Adam en ayant résolu le mystère de la boîte des Juges...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lequel le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Lun 19 Oct - 17:40

D6 - Aedan







« Je crois que notre cadeau est cassé …
C'est une énigme Aedan. Les Juges aiment jouer avec nous, toute cette arène ce n'est qu'un grand jeu d'accord ? »

Aaaaah, oui, ça pouvait être cela. Mais ça restait un jeu dangereux, dans lequel on pouvait mourir à chaque instant. Je relevai mes grands yeux vers Cassandra …

« Je ne l’aime pas trop, ce jeu …
- C'est pas comme jouer à monter un cheval avec un balai ni courir en faisant semblant d'être un "super-pacificateur" mais c'est aussi un jeu, ce n'est pas tout à fait "vrai" ici. Il faut jouer avec les cadeaux des Juges et bien les écouter, il n'y a que en suivant les règles du jeu qu'on peut gagner d'acc' ? »

J’acquiesçai doucement de la tête … Mais je devais avoir l’air d’un zombie à force d’avoir couru encore et encore … Mes pieds étaient si lourds, j’avais l’impression de ne pas avoir dormi depuis des jours …

« Tu as les paupières qui vont tomber : Va dormir. Je vais monter la garde et réfléchir à la boîte... »

J’obtempérais car je n’avais pas la force de refuser. A peine avais-je les yeux clos que je sombrais dans le sommeil …
Lorsque j’ouvris les yeux, Cassandra me fixait, un couteau sous la gorge. Elle riait, et ses yeux brillaient d’une lueur monstrueuse. Entre deux éclats de rire, elle fredonnait … « Je vais te trancher la tête hahahaha Et je la poserais sur la balance … Je vais te couper le cou ! » Elle riait et riait, et son rire ne s’arrêta que lorsque sa lame trancha ma gorge et … Je me réveillais en sursaut. Lorsque je vis Cassandra à côté de moi, j’eus un mouvement de recul. Ce n’était qu’un rêve Aedan, ce n’était qu’un rêve … Ou peut-être était-ce un rêve prémonitoire ?

Je ne savais pas vraiment si Cassandra avait trouvé une solution pendant la nuit, en tout cas si tel était le cas elle ne m’en disait rien. Il fallait que je commence à réfléchir par moi-même, mais toutes les solutions qui me venaient en tête étaient trop effrayantes … « Je vais te couper la tête, et je la poserais sur la balance … » Ces mots résonnais dans ma tête aussi vivement que si elle les avait vraiment prononcé. Je pris soudain conscience que si je ne voulais pas la voir tenter une solution drastique, je devais moi-même proposer quelque chose. Je la regardai un instant tout en réfléchissant. Mon regard se posa sur sa main avec ce fameux chiffre six qui était la cause de tous mes maux … Et si c’était cela la solution ? Peut-être était-ce le venin de ces bêtes qu’il fallait éliminer, l’encre … La perspective de me trancher la peau avec une arme ne me tentait absolument pas … D’un autre côté, j’étais jeune mais pas ignorant … J’avais pu constater par moi-même, et Mikel m’avait également averti à ce sujet, que dans l’arène rien ne se gagnait facilement. Un remède viendrait toujours en prenant le risque de s’exposer, une arme demanderait à être dérobée sous les yeux des carrières … Dans ce cas, notre liberté ne viendrait sans doute pas de façon simple. Je relevai la tête vers Cassandra.

« J’ai réfléchi pendant la nuit … Peut-être qu’il faut s’arracher la bestiole qui est dans notre main et la poser sur la balance … Ca ferait disparaitre le chiffre et … Ca pourrait se poser sur la balance … En plus ça semble assez cruel pour plaire aux Juges … »

J’avais ajouté ce dernier commentaire à voix plus basse même si cela ne servait certainement à rien avec tout le matériel que le Capitole avait en sa possession, ils l’avaient certainement entendu.

« Aedan est à l'oasis »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Dim 8 Nov - 23:16





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Le brouillard magique
Que le sort vous soit favorable...
__________________________




Mais que se passe-t-il ? Le Capitole est sans voix … Un épais brouillard gris monte dans la zone … La caméra passe d’une zone à l’autre,et seules certaines semblent touchées … Décision des Juges ou pur hasard ?  Les tributs ne voient pas le brouillard arriver, certains tombent au sol alors qu’ils sont en pleine conversation, sans même s’en apercevoir … Comme morts. Mais la camera zoom sur eux et on peut voir leur poitrine se soulever … Ils sont seulement endormis.

La nuit passe sans que rien ne se produise et au matin, le brouillard disparait. Pourtant, les tributs touchés ne se réveillent pas pour autant, au contraire … Ils commencent à transpirer, à avoir un sommeil agité,comme pris de cauchemars, de spasmes … Certains se tordent de douleur …

A midi, lorsque la plupart des tributs découvrent la présence de la boite censée les séparer, les tributs sont toujours endormis. Aune heure, lorsqu’une voix s’élève et annonce qu’il ne reste qu’une heure pour se séparer, ils dorment toujours … Par chance, pendant toute la durée de leur inconscience, aucun tribut n’est tombé sur eux, sinon tout le monde sait ce qui leur serait arrivé …

C’est à 13h45 précise que tous les tributs touchés par le brouillard se réveillent en sursaut. Que leur est-il arrivé ? Ils semblent eux-mêmes surpris d’être toujours en vie … Et surtout, ils se sentent très faibles. C’est alors que la boîte apparait à côté d’eux, comme par magie, et une voix stridente en sort : « Vous avez bien dormi, vous en paierez le prix. Rester ensembles ou vous séparer ? Vous avez cinq minutes pour décider. Mais pour vous libérer, un morceau il vous faudra trancher … »

Le message est clair cette fois-ci, les Juges ont déjà leur prochain piège en tête, et ils n’ont pas le temps de jouer aux devinettes.


__________________________
HRP

Vous l’aurez compris, ceci est un mini-event pour vous permettre de rattraper votre retard. Il n’a été proposé qu’à ceux qui avaient un gros retard rp afin de leur permettre de continuer l’arène … Une sorte de saut dans le temps. Sauf qu’il a évidemment un prix afin de ne pas pénaliser les joueurs qui ont été actifs : le brouillard somnifère n’était pas inoffensif et a causé la perte de 40 pvs aux personnages endormis …

Cassandra et Aedan perdent donc 40 pvs chacun

A vous maintenant de jouer votre réveil et de rapidement jouer la séparation ou non pour être prêt jeudi pour la suite des aventures :)

Puisse le sort vous être favorable …

Votre staff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Ven 4 Déc - 0:27





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Le sang des tributs morts…
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Voilà maintenant trois heures que les tributs ont reçu l’instruction de se séparer. Certains ont décidé de rester liés à leurs risques et périls, d’autres ont décidé de faire le sacrifice de leur chair … Ou de celle de leur co-tribut de façon plus ou moins consentante. Le sang a enfin coulé à flot … Quoique …

Si le coup de canon a déjà pu résonner plusieurs fois et que les tributs survivants sont pour la plupart amputés, les juges n’ont pas jugé avoir vu assez de sang ; c’est quand même une année d’Expiation ! Mais ils vont remédier à cela très bientôt …

Ceux qui sont à la corne peuvent voir que quelque chose se trame, pour les autres … Ils peuvent entendre eux-aussi que les problèmes arrivent … La corne se met à trembler, les murs de la pyramide semblent quelque peu s’écarter et on entend un bruit rauque semblant provenir des abîmes … Quand soudain, la pyramide semble entrer en éruption. Un liquide rougeâtre semblable à du sang sort du sommet et dévale les pentes de la pyramide. Rapidement, il recouvre tout le sable de la corne et en quelques minutes, toute l’arène est ensevelie sous un épais liquide rouge visqueux. Mais quel est ce nouveau tour ? Et ce liquide est-il dangereux ? Allons, vous connaissez déjà la réponse …

HORS RP
Explications
__________________________




Voilà le petit piège qui nous a été concocté par nos juges (entendez par là : les contacter pour les plaintes et les réclamations xD)
Le sol de toute l'arène est couvert par le sang. Evidemment, ce sang est acide, et ceux qui le touchent perdent des pvs. Mais s'il a recouvert le sol partout dans l’arène, comment échapper à ce funeste destin me direz-vous ?  La seule façon de s'en sortir est l'escalade :

Escalader : la compétence "escalade" vous permet d'escalader un mur, un rocher ou un arbre. Une fois en haut, pour pouvoir "tenir", vous avez deux possibilités : une corde pour vous attacher ou des compétences en force. Une corde vous permet d’attacher une personne à un arbre pendant 1h ; après ce laps de temps la corde casse.
Vous avez 1 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 10 minutes.
Vous avez 2 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 20 minutes.
Vous avez 3 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 40 minutes.
Vous avez 4 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 60 minutes.
Vous avez 5 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 1h20.
Vous avez 6 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 2h.
Vous avez 7 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 2h40.
Vous avez 8 en force : vous pouvez vous accrocher pendant 3h20.



Vous pouvez éventuellement aider votre partenaire, et ceci de deux façons :

  • Si votre partenaire n'a pas la compétence "escalade", il va peut-être être nécessaire de l'aider à grimper. Toutefois, cela va nous demander de fournir une grande force et vous épuisera. La durée du maintien accroché du tribut aidant devra être divisée par trois ! Celle de l'aidé devra alors être divisée par 1,5.
  • Si votre partenaire va bientôt céder (uniquement s'il lui reste entre 10 et 20 minutes pendant lesquelles il peut tenir), vous pouvez éventuellement aider quelqu’un qui n’arrive pas à tenir en le portant/maintenant. Dans ce cas, vous devez diviser par deux le temps pendant lequel vous tenez.


Si vous tombez car vous n’avez plus assez de force, il vous faut 15 minutes pour récupérer vos forces et pouvoir vous accrocher à nouveau.(porteur comme porté)

L’arène sera recouverte pendant 1h30 à la suite de quoi le sang se retirera dans la corne comme il est venu.

Sachez que dans le sang, vous perdrez 1 pv par min. Gérez bien votre temps et surtout, accrochez-vous !

Pour ceux qui étaient en "combat":
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Dim 6 Déc - 19:52








Aedan n’avait même pas vu le brouillard arriver : il était tombé comme une masse dans le sable. Il avait fait de terribles rêves, où Cassandra le torturait jusqu’à ce qu’il avoue où étaient partis Mikel et Vahine … Mais c’était différent de ses rêves habituels … La douleur était plus forte, plus intense … Et surtout, les rêves ne le réveillaient pas. Il confondait le rêve et la réalité, et ce n’est qu’au moment ou Cassandra enfonça une lame dans son ventre qu’il se réveilla d’un sursaut. Il toucha immédiatement son ventre … Il souffrait terriblement. Que c’était-il passé et combien de temps avait-il dormi ? Il l’ignorait. Rapidement il remarqua que Cassandra était à côté de lui, elle aussi endormie et secouée de spasme. Bien que secoué par son rêve, il savait qu’il était plus prudent de la réveiller : après tout ils étaient liés, et si quelqu’un les avait observé pendant leur sommeil, elle les défendrait. Il s’approcha alors d’elle et la tapota doucement…

« Cassandra ? Réveillez-vous … Ce n’est qu’un cauchemar … »

Et alors qu’elle ouvrait les yeux, la boite se mis à nouveau à émettre un bruit strident. Il l’avait presque oubliée celle-là …

« Vous avez bien dormi, vous en paierez le prix. Rester ensembles ou vous séparer ? Vous avez cinq minutes pour décider. Mais pour vous libérer, un morceau il vous faudra trancher … »

Un … Morceau ? Les yeux d’Aedan s’écarquillèrent alors que par reflexe, il avait reculé de trois pas. Il devait mal comprendre, les Juges ne pouvaient pas vraiment s’attendre à  … Ce qu’il se coupe quelque chose ? Il leva les yeux vers Cassandra. C’était certain qu’elle n’allait pas se couper un pied pour lui. Mais il n’avait pas non plus l’intention de se laisser découper. Il la fixa alors un instant. Il aurait donné cher pour être plus courageux que ça, mais tous ses instincts le poussaient à supplier. Mais il fallait être plus malin …

« Peut-être qu’on devrait rester lier ? Je vous aime bien, cela ne me gène pas de rester avec vous … Et puis, Mikel et Vahine ne vous feront jamais de mal si vous êtes liée à moi … »

Tenter le tout pour le tout. Lui faire croire que c’était aussi à son avantage de ne pas le découper en rondelle. C’était sa chance … Peut-être sa seule chance … Ca où … Foncer dans l’oasis et espérer qu’elle ne sache pas nager …

« Aedan est à l'oasis »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Lun 7 Déc - 2:22



L'Oasis

Attendrie

Le gosse suivait patiemment toutes mes instructions, intérieurement je lui en étais reconnaissante et je lui souris pour le lui montrer. Finalement, il était bien moins pénible que je ne l'avais pensé lors de notre rencontre. Peut-être qu'il était aussi plus courageux ? Son air presque satisfait de ma proposition eut raison du peu de réticence qui restait en moi... Il était si jeune : pourquoi ces gamins me faisaient-ils tant d'effet ? D'abord Billie, puis Aedan. J'avais été à leur place et ne me souvenais pas qu'un jour un tribut plus âgé ait pensé à m'aider ou à me protéger.

Je m'en voulais de penser ainsi. J'étais une gagnante. J'étais une vainqueur. Je n'étais pas de ces faibles qui veulent sauver l'innocence d'enfants qui la perdront bien trop tôt, si ça n'était pas déjà fait. Dans Panem, l'innocence était un luxe qu'on ne pouvait pas s'offrir dans les Districts. Si on osait la conserver, les Jeux viendraient nous rappeler que nous étions trop naïfs et quand le malheur nous y envoyait il nous apprenait la vraie vie. Celle sans fioriture et sans chichi, celle où des gens meurent et où un seul mauvais choix peut vous coûter la vie. L'arène vous apprendrait à ne plus faire confiance à quiconque, à compter uniquement sur vous-même pour survivre car, au final, on en revient toujours à ça.

Ma nuit passa à tenter de trouver des idées pour répondre au sadisme des Juges mais aucune idées assez talentueuses à tester ne me vînt. En fait non. La vérité était que j'avais des idées, plein d'idées même : entre s'arracher la puce du lien ou même s'arracher plus de chair... Ces idées ressemblaient bien aux Juges que j'avais pu côtoyer et qui m'avaient parfois même emmenés jusque dans leur lit aux draps satinés. Mais la seconde d'après je voyais ce gosse, dormant à poings fermés et dont la poitrine s'élevait doucement à rythme constant. Je n'avais pas envie de tester mes théories même s'il le faudrait bien à un moment. Je songeai même à tenter de nous couper une mèche de cheveux à chacun pour les équilibrer sur les plateaux ! Je ris amèrement intérieurement de tant de bêtise de ma part. Il était évident qu'ils attendaient qu'on donne de nous-mêmes, qu'on s'entretue. Il y avait eu trop peu de morts pour une Expiation. Le canon n'avait pas sonné depuis longtemps : pour eux au Capitole, c'était ça le crime, pas d'estropier des gamins dont ils se moquaient.

Pour passer le temps en cherchant une solution qui me conviendrait, même si elle n'était pas la bonne, je regardai Aedan dormir. Le rythme régulier de sa respiration était apaisant, hypnotique. Mes paupières devinrent lourde et je plongeai dans le sommeil. Dans mes rêves, je n'étais pas dans l'arène et je me demandais même si j'étais à Panem. Je paraissais si heureuse. Mes boucles blondes brillaient au soleil en rebondissant sur mes épaules alors que je soulevais dans mes bras un enfant, mon enfant, celui que je ne voulais pas avoir parce que Panem me le prendrait. Dans ce rêve, je n'étais pas cette femme que tout le monde montrait du doigt parce qu'elle avait lapidé un autre tribut. Dans ce rêve, je n'étais plus non plus cette nana-trophée qu'on mettait dans son lit facilement au Capitole parce qu'elle n'avait pas le choix, qu'on souillait sans demander la permission et sans l'aimer. Dans ce rêve, je pouvais aimer Jeremiah au grand jour et il nous prenait dans ses bras, moi et l'enfant. Mais c'était un rêve.

Quand mes paupières se réouvrirent, il faisait jour. Aedan dormait encore et je décidais d'aller me rafraîchir à l'eau de l'oasis avant qu'il ne se réveille mais sans m'éloigner trop de sa silhouette endormie pour éviter d'être à nouveau plongée dans le noir. Je m'étais installée en face de lui, songeuse à propos de la boîte quand il s'éveilla. Il la fixa un moment puis dit :

« J’ai réfléchi pendant la nuit … Peut-être qu’il faut s’arracher la bestiole qui est dans notre main et la poser sur la balance … Ca ferait disparaitre le chiffre et … Ca pourrait se poser sur la balance … En plus ça semble assez cruel pour plaire aux Juges … »

Je souris. Ce gosse avait de la ressource, mais il ne connaissait pas aussi bien les Juges que moi.

- Ca pourrait être une solution, mais les Juuuugggg...

Mon cerveau me sembla tourner au ralenti tout à coup, j'étais vacillante, je vis Aedan s'effondrer et j'eus juste le temps de tourner un peu la tête pour apercevoir que, derrière nous, une brume s'était formée et venait de nous entourer entièrement. Aedan... Il ne fallait pas qu'il meure... Mais déjà je me sentais partir, je rampais un peu pour me rapprocher de lui mais mes paupières se fermèrent et le cauchemar commença. C'était moi, dans ma première arène. Les Juges avaient lâché des guêpes tueuses, elle me talonnait mais je ne courais pas assez vite. A chaque piqure, une nouvelle douleur faisait son apparition. Je souffrais, tout mon corps était endolori. La souffrance était bien trop réelle, je ne pouvais pas être morte... Le brouillard ne m'avait pas tuée... Aedan...

« Cassandra ? Réveillez-vous … Ce n’est qu’un cauchemar … »

C'est sa voix qui me réveilla et je mis quelques secondes à battre des cils. Lorsque je repris conscience, la douleur du mauvais rêve ne cessa pas. Elle me secoua au point que je me sentis prise de nausée et j'eus juste le temps de détourner la tête pour vomir ma bile dans le sable. Ma tête tournait encore quand un bruit strident retentit, qu'une voix métallique annonça alors que je commençai à reprendre mes esprits et venais de me redresser face à lui :

« Vous avez bien dormi, vous en paierez le prix. Rester ensembles ou vous séparer ? Vous avez cinq minutes pour décider. Mais pour vous libérer, un morceau il vous faudra trancher … »

A l'annonce de la boîte, Aedan devînt pâle et ses yeux s'écarquillèrent. Tout son corps sembla crier la peur qui venait de s'emparer de lui. Il recula de quelques pas comme pour me fuir. Pensait-il réellement que j'allais me jeter sur lui comme ça pour leur jeu sadique, que j'allais sauter sur lui pour trancher le problème, comme une bête. En vérité, c'est exactement ce que j'aurais dû faire. C'est ce qu'on attendait de moi, ce que je devais faire pour gagner aussi. J'étais une femme forte, une femme battante quoi qu'il arrive. C'est ce que j'étais venue prouver dans l'arène, mais était-ce être fort que de mutiler un gosse de 12 ou 13 ans ?

« Peut-être qu’on devrait rester lier ? Je vous aime bien, cela ne me gène pas de rester avec vous … Et puis, Mikel et Vahine ne vous feront jamais de mal si vous êtes liée à moi … »

Il tentait le tout pour le tout. C'était la seule chance qu'il lui restait. Je lâchai un soupir, bien consciente que même lui n'y croyait pas vraiment. Il fallait qu'il comprenne, il fallait que je lui explique. Aedan était un gamin intelligent, il me l'avait déjà montré. S'il comprenait alors nous serions quitte et peut-être me laisserait-il faire le nécessaire sans que j'ai à recourir à la force. La voix qui m'échappa était douce, comme celle que j'avais une fois utilisée avec Billie, comme celle aussi qui s'adressait parfois à Jeremiah quand nous étions seuls et que j'avais l'impression de ne plus être une espèce de monstre créée par les Jeux.

- Aedan, ce n'est pas aussi simple et je suis certaine que tu le sais.

Je soupirai, laissant retomber mes épaules.

- Mikel et Vahine ne me feront peut-être pas de mal, certes, mais en es-tu vraiment sûr ? Si nous les rencontrons et que nous sommes toujours liés, bien sûr qu'ils voudront t'aider mais est-ce qu'ils me laisseront en vie alors que je suis une menace pour eux ? Ils devront faire un choix...quitte à te sacrifier pour s'en sortir. Je baissai le regard, tout ce que je disais n'était pas une pure invention. C'était simplement la réalité, elle n'était pas belle mais c'était elle sans artifice.Tu sais, Mikel est déjà venu dans cette arène, il n'avait pas envie d'y mourir et il n'en a pas plus envie aujourd'hui même s'il est venu pour vous protéger...

J'eus un petit sourire, de ceux qui ne trahissent pas la joie mais juste une pensée absurde.

- Je ne vais pas te promettre de te sortir de là, de te ramener à ta famille ou je ne sais quoi, si tu me laisses faire ce que les Juges attendent de nous. Ce serait un mensonge. J'avais parlé sans rien enjoliver, juste exposé les faits même s'ils étaient durs à entendre. Mais ce que je peux te promettre c'est que si tu me laisses t'ôter un doigt pour cette fichue balance, je ne te toucherai plus ensuite. Je t'aiderai tant que je le pourrais, on pourra rester un peu ensemble si tu veux jusqu'à ce qu'il y ait moins de tributs ou tu pourras partir sans que je ne te fasse de mal.

J'avançai d'un pas vers lui. Je le regardai avec des yeux doux et tendres posé sur sa silhouette d'enfant.

- Aedan... Dans l'arène, il faut faire les bons choix. Je sais que ce n'est pas facile, j'ai dû faire les mêmes que toi à ton âge... Mais ce ne sont que tes choix qui peuvent te sortir d'ici, pas quelqu'un d'autre...

Je n'étais pas sûre qu'il saisisse, mais j'aurais tant aimé qu'il comprenne que je faisais cela pour le mettre face à la réalité. L'arène n'était pas un terrain de jeu. On ne pouvait pas veiller les uns sur les autres, ni même se protéger très longtemps. Les lois de la nature finissaient toujours par reprendre le dessus. C'était ainsi, nous étions des animaux dont les pires côtés étaient révélés par les Jeux. Je m'avançai encore d'un pas, le visage légèrement penché pour mieux capter son regard fuyant.

- Au fond, je suis sûre que tu comprends. Tu n'as pas le choix, il faut que tu me fasses confiance... Je marquai une pause. Soit tu acceptes mon offre et je te promets que je ferais doucement et te soignerais ensuite, soit je serai obligée de le faire de force même si je n'en ai pas envie...

Cinq minutes s'étaient écoulées pendant notre échange, cinq minutes de délai et la terre trembla. Un son atroce qui s'étendit à toute l'arène et qui fit trembler le sol tant que je faillis perdre l'équilibre. Je tournai immédiatement mon visage alentours on ne distinguait rien, mais je savais qu'un piège se préparait, ça ne pouvait qu'être ça... C'est alors que je vis le sable frétiller. En haut de la colline, une vague commençait à couler vers nous, elle était sanglante et rien que sa vue me laissait à présager qu'un tel piège des Juges ne pouvait pas que être du sang normal...

- Attention Aedan encore un piège ! fis-je en l'attrapant par les épaules.

- On doit se mettre à l'abri, on n'a plus le temps, je suis désolée !

J'avais dit cela dans un souffle, attrapant ma dague dans ma ceinture d'un geste vif d'une main pendant que l'autre avait attrapé le poignet gauche d'Aedan. Déjà, j'abattais la lame sur son auriculaire...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra a dormi 2h »
« Cassandra attaque Aedan pour lui couper un doigt avec sa dague. DEMANDE DE LANCER DE DES »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Jeu 10 Déc - 22:37







« Aedan, ce n'est pas aussi simple et je suis certaine que tu le sais. »

Le savait-il ? Peut-être … Il savait bien que pour elle, elle serait perdante. Lui avait tout intérêt à rester lier avec une mentor presque impossible à tuer. Pour elle rester liée à un gamin aussi facile à abattre ne serait jamais perçu comme un avantage, quelle que soit la façon de tourner la chose …

« Mikel et Vahine ne me feront peut-être pas de mal, certes, mais en es-tu vraiment sûr ? Si nous les rencontrons et que nous sommes toujours liés, bien sûr qu'ils voudront t'aider mais est-ce qu'ils me laisseront en vie alors que je suis une menace pour eux ? Ils devront faire un choix...quitte à te sacrifier pour s'en sortir. Tu sais, Mikel est déjà venu dans cette arène, il n'avait pas envie d'y mourir et il n'en a pas plus envie aujourd'hui même s'il est venu pour vous protéger... »

Aedan regardait Cassandra en secouant la tête. Jamais Vahine et Mikel ne lui ferait de mal. Jamais. Il en était intimement persuadé, et rien de ce que Cassandra dirait ne lui ferait changer d’avis. Mikel ne savait même pas qu’ils pourraient gagner en équipe avant d’accepter de revenir dans l’arène, et il ne voulait pas revenir. Il était revenu pour eux, au péril de sa propre vie. Il ne lui ferait jamais de mal. Aedan se tut toutefois … Il savait que ses paroles n’auraient aucun poids face à la mentor ; il n’était après tout qu’un enfant.

« Je ne vais pas te promettre de te sortir de là, de te ramener à ta famille ou je ne sais quoi, si tu me laisses faire ce que les Juges attendent de nous. Ce serait un mensonge. Mais ce que je peux te promettre c'est que si tu me laisses t'ôter un doigt pour cette fichue balance, je ne te toucherai plus ensuite. Je t'aiderai tant que je le pourrais, on pourra rester un peu ensemble si tu veux jusqu'à ce qu'il y ait moins de tributs ou tu pourras partir sans que je ne te fasse de mal. »

Lui couper un doigt ? Aedan serra ses mains entre elle comme par reflexe. Rien qu’à cette pensée, il lui semblait qu’il ressentait déjà la douleur. Et pourtant … La proposition de Cassandra était tentante. Ne pas le tuer, et rester avec lui jusqu’à ce qu’il y ait moins de tributs … C’était une opportunité en or. Il ne serait jamais autant en sécurité qu’avec elle. S’il fuyait maintenant, il prenait le risque de croiser un carrière et de mourir avant même d’avoir retrouvé Mikel ou Vahine.

« Aedan... Dans l'arène, il faut faire les bons choix. Je sais que ce n'est pas facile, j'ai dû faire les mêmes que toi à ton âge... Mais ce ne sont que tes choix qui peuvent te sortir d'ici, pas quelqu'un d'autre... Au fond, je suis sûre que tu comprends. Tu n'as pas le choix, il faut que tu me fasses confiance... Soit tu acceptes mon offre et je te promets que je ferais doucement et te soignerais ensuite, soit je serai obligée de le faire de force même si je n'en ai pas envie... »

Bien sûr qu’elle avait raison. Si elle le voulait, elle pouvait lui couper un doigt comme ça, sans qu’il ai le temps de fuir, sans qu’il ai la force de se débattre. Le deal était juste … Mieux valait se faire couper un doigt et être protégé pendant des jours plutôt que de se faire couper un doigt et mourir. Ce n’était même pas un vrai choix, exposé de cette façon. Et pourtant … Tout son corps l’incitait à fuir, courir le plus vite possible … Se cacher, trouver de l’aide. Mikel n’était peut-être pas loin. Mais s’il était lié à Cassandra, que pourrait-il bien faire ? Soudain, un bruit sourd retentit. Les deux pivotèrent rapidement vers la source pour voir une énorme vague rouge rouler vers eux.

« Attention Aedan encore un piège ! On doit se mettre à l'abri, on n'a plus le temps, je suis désolée !
-Non ! »

La réponse du jeune homme ne s’était pas faite attendre. Alors que Cassandra abattait sa lame sur son doigt, il avait reculé à la vitesse d’une anguille. Il n’était pas prêt, ce n’était pas possible, ça ne pouvait pas arriver … Sa respiration se fit haletante. Il jeta un œil en arrière. Courir ? Il prit une profonde inspiration avant de lever les yeux vers Cassandra.

« Je suis d’accord, à une condition. Avant la fin des jeux, vous ne touchez pas à Vahine non plus. Si on la croise, on l’évite.»

Il la regarda un instant, et sembla lire une hésitation.

« Je sais bien ce que vous pensez, mais je la connais mieux que vous. Elle ne me ferait jamais de mal. Jamais. C’est ma condition … Et je crois qu’il faut faire vite.»

Il la fixait avec attention, prêt à courir si elle lui sautait à nouveau dessus comme elle l’avait fait plus tôt. Si elle acceptait, alors … Il lui tendrait sa main … De bon cœur serait peut-être exagérer … Mais disons, de son plein gré.


« Aedan est à l'oasis »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Sam 2 Jan - 1:37



L'Oasis

Attendrie

Sans attendre une seconde de plus que le sang qui déferlait vers nous nous atteigne, j’avais donné un coup de dague vers la main d’Aedan. Je ne comptais pas le blesser outre mesure, ni même le tuer dès que j’aurais réussi à nous débarrasser de notre lien : je voulais juste pouvoir me sentir à nouveau moi-même, libre et non sous le joug de ce lien à la vie à la mort qui nous unissait.

-Non !

Aedan avait été plus rapide, sa main si petite d'enfant avait glissé entre mes doigts et il venait de m'échapper. A quelques mètres de moi à peine, il me regardait avec un regard terrifié, presque hagard comme s'il ne s'attendait pas à ce que j'en viennes à de telles extrémités. Mikel ne l'avait vraiment pas préparé à l'arène... Il était comme un chiot perdu dans la forêt et bientôt les loups viendraient l'achever... Mon cœur se serra, il était aussi vulnérable que Billie. Je revoyais dans ses grands yeux qui me fixaient la même appréhension que j'avais pu apercevoir dans ceux de Billie peu avant que nous soyons emmenés pour l'arène. Sauf qu'elle était plus maligne, plus volontaire.

Je me retins de faire un pas en avant lorsque Aedan jeta un rapide coup d’œil en arrière, révélant son intention de m'échapper. S'il faisait cela et que nous redevenions aveugles alors qu'un nouveau piège des Juges déferlait vers nous, nous étions fichus ! Sa respiration était devenue haletante, sans que je m'en rende compte la mienne s'était calée sur son rythme. La tension était palpable. Puis il prit une profonde inspiration et leva les yeux vers moi avec une volonté que je ne lui avais jamais vue jusqu'à présent :

- Je suis d’accord, à une condition. Avant la fin des jeux, vous ne touchez pas à Vahine non plus. Si on la croise, on l’évite.

Mes sourcils se haussèrent sous le coup de la surprise avant de se froncer presque imperceptiblement . Il voulait que j'épargne sa co-tribute initiale jusqu'à la fin des Jeux : était-il assez naïf pour croire que j'accepterais un tel marché ? Et puis d'accord elle était peut-être une sainte mais c'était avant qu'elle entre dans cette arène, ici personne ne restait jamais innocent bien longtemps ou bien ceux qui désiraient garder leur pureté mourrait dès la première journée. A l'heure actuelle, je ne doutais pas que les survivants étaient déjà tous corrompus par la monstruosité des Jeux mais le gosse lui ne voulait pas s'en rendre compte... Vahine, Mikel... Quelle importance ? Tous les deux voudraient tôt ou tard sauver leur peau et celle d'Aedan ne vaudrait pas cher à ce moment-là, j'en étais certaine.

- Je sais bien ce que vous pensez, mais je la connais mieux que vous. Elle ne me ferait jamais de mal. Jamais. C’est ma condition … Et je crois qu’il faut faire vite.

Je tournai ma tête en arrière et aperçus la marée qui se rapprochait dangereusement de nous. Il fallait à tout prix que nous y échappions. A tout prix. Je pris une grande inspiration et regardai Aedan avec intensité :

- Autant que tu le saches, je pense que tu regretteras tôt ou tard de m'avoir demandé de l'épargner mais je ne compte pas mourir pour ne pas avoir accepté ton marché, dis-je dans un souffle.

Je fixai toujours Aedan et ajoutai :

- Alors c'est d'accord, on évitera ta "copine" Vahine et je ne toucherai pas un seul de ses cheveux... ni aux tiens tant qu'on ne se séparera pas à l'amiable... Je marquai une pause : Est-ce que cela te convient ? Mais maintenant, si c'est bon, il faudrait peut-être se presser vu ce qui va nous arriver dessus d'ici moins d'une minute...

Ma main se tendit vers Aedan, accepterait-il finalement le contrat ?

« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Lun 18 Jan - 20:02








Elle sembla réfléchir un instant ce qui me surpris. Quel danger représentait-on Vahine et moi pour une mentor telle que Cassandra ? Je n’avais aucune idée de ce qui se passait dans sa tête, et j’étais sur le qui-vive, prêt à partir en courant au moindre signe d’hostilité de sa part.

« Autant que tu le saches, je pense que tu regretteras tôt ou tard de m'avoir demandé de l'épargner mais je ne compte pas mourir pour ne pas avoir accepté ton marché. »

Est-ce que cela voulait dire … Qu’elle acceptait ?

« Alors c'est d'accord, on évitera ta "copine" Vahine et je ne toucherai pas un seul de ses cheveux... ni aux tiens tant qu'on ne se séparera pas à l'amiable... Est-ce que cela te convient ? Mais maintenant, si c'est bon, il faudrait peut-être se presser vu ce qui va nous arriver dessus d'ici moins d'une minute... »

Je pris une profonde inspiration. « Si c’est bon ». Elle disait ça comme si me couper un doigt était chose facile. Mais le temps était compté, et le marché était sans doute la seule manière pour moi de mourir … Le plus tard possible. Etait-ce intelligent de faire durer le supplice alors que je me savais condamné ? Mais malgré tout, je n’arrivais pas à me faire à l’idée et je m’accrochais au maigre espoir que, des années avant cela, d’autres aussi fragiles d’apparence que moi avaient gagnés, par chance ou par alliances intelligentes. Alors je lui tendis ma main, et je fermais les yeux.

« Faites viteeaie ! … »

Je n’avais pas fini ma phrase qu’une douleur violente se fit ressentir dans ma main, une douleur telle que je ne l’avais jamais ressentie. Immédiatement, je me pliais en deux, ramenant ma main au creux de mon ventre comme si cela allait magiquement faire disparaitre la douleur. Mes yeux s’emplirent de larmes qui roulèrent immédiatement sur mes joues. Quelle horreur ! Quelle idée stupide … Je grimaçais, me retenant de crier. Il ne fallait pas signaler notre position, mais la douleur était si vive, si violente. Je relevai les yeux vers Cassandra. J’aurais voulu la frapper, lui dire que son idée, c’était nul et que je la maudissais. Au lieu de ça, je m’entendis dire :

« Vite, il faut se mettre à l’abri ! »

Je pivotai un instant et regardai ce qui se trouvait derrière moi. Les arbres. Ou l’eau. Grimper aux arbres demanderait plus d’effort que de rester dans l’eau, seulement, est-ce que cette marée n’allait pas passer au-dessus de l’eau ? Mais pourrais-je grimper avec une seule main ? Mon regard se porta sur l’eau, puis les arbres, puis Cassandra. Je la vis s’avancer vers les arbres et je la suivi. Jusqu’à ce qu’on arrive en haut. Je serais l’arbre de toutes mes forces, mais après quelques minutes, je sentais déjà mes muscles me faire mal. Et la marre bouillonnait toujours à nos pieds …

« Cassandra, je ne … »

Alors que j’allais dire que je ne pourrais plus tenir longtemps, je distinguais de l’autre bout de l’Oasis, une forme qui semblait sur le point d’escalader … Est-ce que c’était possible ?

« Oh mon dieu, c’est mon mentor !! »

« Aedan s'est fait coupé un doigt
Aedan est à l'oasis et grimpe après un arbre (10 min passées)»



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Lun 18 Jan - 20:03

Cassandra et Aedan ont brisé le lien. Aedan perd 35 pvs, 1 point combat armé et 1 point de chasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Sam 20 Fév - 1:39





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Joss venait de porter le coup de grâce à Maxim du district 8. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors 16h30, l'après-midi dans l'arène.  Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène connaissaient le lien qui pouvait encore les unir à leur tout nouveau partenaire, tout comme ils savaient que certains avaient déjà pu se séparer... Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe  ou d'un tribut libéré du lien qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Seulement, rien ne se produisit. Un seul coup de canon avait retenti. Joss n'était plus liée à Maxim en ayant résolu le mystère de la boîte des Juges...

Quant aux autres tributs, ils ne sauraient peut-être jamais si Maxim n'était qu'une victime de plus à tomber sous les coups d'un tribut ou s'il avait succombé au piège cruel de la marée sanglante des Juges...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lequel le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Sam 20 Fév - 17:39



L'Oasis

Confiance

Aedan était devenu pâle, ses sourcils légèrement froncés prouvaient qu'il doutait de ma bonne foi. Je n'en avais que faire : soit il acceptait les termes du joli petit contrat qu'il m'avait imposé, soit il allait falloir qu'il court vite, très vite... Bientôt, il prit une grande inspiration puis me tendit sa main en fermant les yeux. Je souris, un sourire doux qui lui disait qu'il avait fait le bon choix. J'aurais aimé qu'il le voit, qu'il comprenne que je n'étais pas contre lui mais que j’œuvrai pour notre survie... Que j'essayais de le garder en vie, là où j'avais échoué avec...

- Faites viteaie !...

La lame s'abattit. Il ne fallait plus que je pense à elle et ses beaux yeux clairs. Elle était morte et Aedan n'était pas elle.

- Voilà, c'est déjà fini... dis-je d'un ton plus dur que je ne l'aurai voulu, blessée intérieurement par mes souvenirs amers.

Seulement, j'aperçus des larmes rouler sur les joues pâles d'Aedan. Il tentait de les retenir mais ses yeux accusateurs dirigés vers moi laissaient transparaître sa souffrance. Presque gênée, bien que je ne voulais pas le lui montrer, je m'étais détournée de lui pour poser le doigt d'Aedan, ramassé dans le sac fin, pour le poser sur le plateau vide de la balance. Un déclic, le tiroir s'ouvrit. J'y trouvai une seringue. En d'autres circonstances, je l'aurais planté dans la jambe d'Aedan à mes côtés, histoire d'être sûre que ça n'allait pas tuer. Mais, pour une raison que j'ignorais, c'est mon avant-bras gauche qui subit la piqûre. Le numéro sur mon poignet se désactiva, je lâchai un soupir de soulagement.

- C'est fait Aedan, on a réussi !

Sa voix s'éleva dans mon dos, ses mots ne trahirent pas la rage qu'il devait avoir à mon égard suite à ce que je lui avais infligé :

- Vite, il faut se mettre à l’abri !

Son regard scannait les environs à une vitesse folle, il devait envisager nos différentes options. Seuls les arbres de l'oasis nous offriraient une échappatoire temporaire à cette marée étrange qui plongeait vers nous. Déjà, elle se déversait sur les dunes alentours, teintait le sable d'un rouge pourpre écœurant. Etait-ce seulement du sang ? Je ne resterai pas là pour le savoir, nous étions dans une Expiation et qui disait édition exceptionnelle disait pièges d'autant plus cruels. L'élément le plus commun pouvait s'y transformer en poison meurtrier et qui sait ce qui nous arriverait si notre peau entrait en contact avec cette saleté...

- Viens Aedan, cours ! lui adressai-je en m'élançant vers un petit bosquet à proximité.

Grimper à cet arbre fut complexe. A peine perchée à plus d'un mètre du sol, je me penchai pour apercevoir Aedan, prête à élaborer une stratégie pour l'aider à monter. A ma grande surprise, le petit tenait le coup : ses mains s'accrochaient le long du tronc avec force, malgré le filet de sang qui lui coulait encore le long du bras. Mes yeux s'écarquillèrent légèrement, je souris avant de reprendre mon ascension en lui lançant :

- C'est bien Aedan, continue !

Muni de peu de possibilités de prises, nous dûmes serrer le tronc de toutes nos forces pour nous hissez jusqu'au sommet. Mes muscles tiraient peu, j'étais habituée à ce type d'efforts. Même après ma victoire, il m'arrivait régulièrement de me perdre seule en forêt et à m'amuser à retrouver ces sensations de plénitude dues à l'effort. Désormais, ma vie était suspendue à ma capacité à supporter un effort physique intense. Un élément toutefois divergeait : je n'étais pas seule cette fois... Aedan était agrippé en dessous de moi. En regardant en contre-bas, j'aperçus la marée qui recouvrait tout le sol qui nous entourait. Nous avions eu raison de nous placer en hauteur : l'eau de l'oasis ne nous aurait pas préservé de cette déferlante sanglante. Un coup d’œil vers Aedan, il ne se plaignait pas. Son front était couvert de fines gouttelettes de sueur, point besoin d'être experte pour comprendre que cela n'était pas seulement dû à la chaleur étouffante et au soleil qui nous brûlait la peau. Ses forces commençaient à le quitter et, après quelques minutes perchés, son appel à l'aide ne tarda pas :

- Cassandra, je ne …

Je m'apprêtai à lui répondre quand il ajouta :

- Oh mon dieu, c’est mon mentor !!

- Quoi ?!!!!

Je relevai la tête pour planter mon regard dans la même direction que celui d'Aedan. Et le jeune tribut n'avait pas menti. Cet abruti de Mikel était en train de progresser à l'autre bout de l'oasis, plongé dans la marée jusqu'à la taille, il paraissait chercher désespérément un endroit où se mettre à l'abri. Je serrai les dents, vexée qu'il nous tombe dessus maintenant mais ravie à l'idée de pouvoir le tirer comme un vulgaire lapin s'il osait s'approcher de notre position.

- Il a intérêt à rester à distance... Sinon...

La phrase que j'avais sifflée entre mes dents ne laissait que peu de place à la théorisation de les intentions : si Mikel approchait, je le tuerai. C'était aussi simple que cela. C'est alors que j'entendis un frottement, la chaussure d'Aedan venait de glisser sur le tronc et il se raccrochait tant bien que mal.

- Merde ! Tiens le coup, je descends ! dis-je en continuant de pester contre Mikel et son apparition inattendue.

En prenant garde, je descendis doucement vers Aedan en lui commentant tout ce que j'étais en train de faire afin qu'il ne tombe pas en s'effrayant, il n'était pas question qu'il se casse le cou maintenant ! Pas tant qu'il était avec moi ! Entre fierté personnelle et émotions mal placées, il me semblait nécessaire que je parviennes à le garder en vie :

- Je vais me placer derrière toi Aedan, ne bouge pas.

Un pas après l'autre, je descendis pour me placer juste en arrière d'Aedan. Son dos contre ma poitrine, j'allai devoir supporter son poids complet pour qu'il puisse souffler un peu... Pourvu que Mikel ne se rapproche pas pendant ce temps, sinon je serai dans l'incapacité de le viser en même temps et je devrai faire un choix entre laisser Aedan et tirer sur le mentor. Heureusement, la marée le retiendrait sans doute à distance.

Purée Cassandra, qu'est-ce que tu fous ? Jamais je n'aurais pensé que j'hésiterai entre balancer un gosse que je connaissais à peine dans un piège et sauver ma peau en tuant un concurrent redoutable. Pourtant, à ce moment précis, je ne savais pas ce pour quoi j'opterai si la question se posait. Mais elle ne se posait pas encore, et ça m'arrangeait de jouer les autruches.

Je pliai mes jambes pour reposer sur des prises solides au niveau du tronc et des branchages. Puis je passai mes bras, un à un sous ses aisselles.

- Je te cale pour que tu ne puisses pas glisser, donc ne fais pas de mouvement brusque sinon on va descendre tous les deux. lui expliquai-je.

Je vérifiai une dernière fois que les appuis au niveau de mes pieds étaient solides et que j'étais bien agrippée puis je lui dis :

- Maintenant Aedan, laisse toi reposer sur mes jambes... dis-je dans un souffle. Il faut que tu te laisses aller contre moi en appuyant tes jambes sur les miennes, vas y je te tiens.

Un coup de canon retentit, je sentis Aedan se tendre contre moi, résistant de toutes ses dernières forces pour ne pas se laisser aller et se laisser porter. Voyant qu'il hésitait à lâcher prise, j'ajoutai en posant ma joue contre la sienne, comme une grande sœur qui se serait voulue rassurante :

- Si j'avais voulu que le canon sonne pour toi, ce serait déjà fait... Alors fais-moi confiance pour une fois...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra a brisé le lien qui la liait à Aedan »
« Cassandra monte dans un arbre pour échapper à la marée. Elle reste perchée 10 minutes seule, puis tient Aedan 20 minutes. »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Dim 21 Fév - 1:45





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Le piège des Juges venait de porter le coup de grâce à Clarke du district 8. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors 17h10, l'après-midi dans l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène connaissaient le lien qui pouvait encore les unir à leur tout nouveau partenaire, tout comme ils savaient que certains avaient déjà pu se séparer... Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un tribut libéré du lien qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Seulement, rien ne se produisit. Un seul coup de canon avait retenti. Mikel n'était plus lié à Clarke en ayant résolu le mystère de la boîte des Juges...

Quant aux autres tributs, ils ne sauraient peut-être jamais si Clarke n'était qu'une victime de plus à tomber sous les coups d'un tribut ou s'il avait succombé au piège cruel de la marée sanglante des Juges...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lequel le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Dim 21 Fév - 21:44












« C'est bien Aedan, continue ! »

Cette femme venait de me trancher le doigt, et pourtant, ses encouragements me donnaient de la force. J’étais perché avec elle, et je sentais que je n’allais pas tenir longtemps. Je me demandais si elle allait m’aider comme elle l’avait dit … Parce qu’elle avait également mentionné que dans l’arène, c’était chacun pour soi ! J’allais céder lorsque je vis Mikel au loin. Cassandra sembla elle aussi surprise …

« Quoi ?!!!! Il a intérêt à rester à distance... Sinon... »

Je déglutis. J’espérais que Mikel ne s’approcherait pas … Cassandra avait un arc. S’il approchait, elle pourrait l’attaquer, et je ne savais pas ce que je pourrais faire pour l’aider … Mais ma concentration était pour l’instant retenue par mon effort insoutenable. Je savais que j’allais tomber, mais je refusais cette idée. Ce qu’il y avait en bas me faisait une peur terrible … Mes pieds glissaient. Lorsqu’un d’eux se retrouva dans le vide, je retint à peine un petit cri, ce qui alerta Cassandra.

« Merde ! Tiens le coup, je descends ! »

Je levai vers elle des yeux reconnaissants. Elle allait bien m’aider … J’étais complétement tiraillé en ce qui concernait cette mentor. On aurait dit qu’il y avait deux Cassandra ; la rassurante, la bienveillante, celle qui me rassurait et m’aidait, et le monstre qui m’avait tranché le doigt et voulait tuer Mikel.

« Je vais me placer derrière toi Aedan, ne bouge pas. »

Je fis ce qu’elle me dit, bien que ça soit compliqué de garder mes mains accrochée à l’arbre. L’écorce entaillait mes doigts qui glissaient, je tentais de planter mes ongles dans l’écorce afin de tenir mieux, mais cela faisait très mal. Rapidement, elle arriva derrière moi, et ma souffrance s’arrêta. Je soufflais de soulagement d’avoir réussi à ne pas pleurer. Parce que cette Cassandra, douce et bienfaisante, je n’avais pas envie de la décevoir. Ou d’énerver le monstre, par ailleurs.

« Je te cale pour que tu ne puisses pas glisser, donc ne fais pas de mouvement brusque sinon on va descendre tous les deux. Maintenant Aedan, laisse toi reposer sur mes jambes... dis-je dans un souffle. Il faut que tu te laisses aller contre moi en appuyant tes jambes sur les miennes, vas y je te tiens. »

Un coup de canon sonna. Je me serais contre Cassandra … en priant de toutes mes forces pour que ça ne soit pas Vahine … Elle sembla le prendre différemment …

« Si j'avais voulu que le canon sonne pour toi, ce serait déjà fait... Alors fais-moi confiance pour une fois... »

Je relevai les yeux mais elle était dans mon dos … J’ajoutai presque immédiatement, sans réfléchir :

« J’ai confiance en vous quand vous êtes la gentille Cassandra … »

Je regrettais presque aussitôt mes paroles, de peur qu’elle ne le prenne mal. Ca faisait déjà un moment qu’on tenait là, comme ça, lorsque Cassie m’annonça qu’il allait falloir descendre parce qu’elle ne tiendrait pas plus longtemps. J’avais du mal à me dire que j’allais descendre là dedans, mais quelque part, ça ferait sans doute moins mal que de tomber dedans … La chute et tout ça … Alors j’obtempérais. Je descendis avec elle jusqu’en bas, lorsque je levai les yeux pour voir que Mikel était perché dans un arbre au loin. J’aurais à peine pu le voir si il ne bougeait pas.

Lorsque mes pieds rentrèrent dans le sang, je les ressorti d’abord immédiatement, sous le choc. C’était atrocement douloureux. Mais il le fallait, je le savais, et je ne voulais pas jouer avec la patience de Cassandra … Alors je plongeais mes deux pieds dedans et m’écartai pour laisser à Cassandra la place de descendre aussi. La première minute fut la pire. Ca faisait vraiment un mal de chien, mais j’essayais de ne pas pleurer pour rester digne devant elle … Mais, alors que la douleur devenait vraiment trop atroce, je plissais les yeux et sentis une larme rouler sur ma joue. Alors, autant pour me cacher que parce que j’en avais vraiment besoin, je fonçai sur Cassandra et entourai ses cuisses de mes deux bras pour enfouir mon nez contre ses hanches. Je la serrais très fort, et ça faisait un peu penser à autre chose qu’à la douleur de mes jambes. Après un moment, je sentais que mes forces revenaient … Je m’écartais un peu d’elle et levai les yeux vers les siens …

« Ca va un peu mieux … Je pense que je peux remonter … Et vous ? »

Alors qu’elle acquiescai, je remontai doucement à l’arbre, suivi de près par Cassandra. Lorsque mes pieds quittèrent le sol, le soulagement fut presque instantané, même si la douleur était toujours là. Je remontai avec elle. On se fixa correctement à l’arbre, et lorsque je sentis que j’étais à peu près stable, je baissai les yeux vers elle.

« Merci … Merci de ne pas m’avoir laissé tout seul en bas … »

Je relevai les yeux pour voir que Mikel était encore accroché dans l’arbre. Il était décidément vraiment très fort, mais lui devait tenir seul. Sans moi, Cassandra ne serait sans doute pas tombée …. J’étais perdu dans ma tête. Je ne savais pas très bien où se situait mon allégeance actuellement … Il se passa encore un moment avant que je ne sente mes forces m’abandonner à nouveau. Je tenais bon, et j’étais fier. Mais quelque part, je savais que j’allais lâcher. J’étais persuadé que Cassandra le voulait aussi … Mais je ne voulais pas la pénaliser davantage. Si elle était affaiblie, qui allait me défendre ? Et puis, je ne voulais pas qu’elle me considère comme un poids, sans quoi elle me lâcherait sans hésiter à la première occasion …

« Cassandra, je … Je ne vais plus tenir très longtemps …. »

J’haletais déjà.

« Mais j’ai bien réfléchi, c’est mieux si j’y vais tout seul. Si vous êtes trop blessée, vous ne pourrez plus vous battre, et je ne suis pas assez fort pour vous aider à nous défendre. »

J’étais résolu.


« Aedan reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
«Aedan a tenu 20 minutes dans les bras de Cassie, ils ont passé 30 min dans l’arbre puis sont descendu 15 min dans le sang. Ils perdent donc 15 pvs. Aedan remonte à l’arbre pendant 20 min avant de tomber. Durée actuelle du temps passé dans le piège : 1h05 (reste 25 minutes) »

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   Lun 22 Fév - 0:23

D6 - Mikel







La marre m’avait rattrapée. Je progressais vers l’Oasis. Plus je m’en rapprochais, plus je voyais Aedan et Cassandra, à l’opposée. J’avais l’impression qu’ils avaient disparu, mais ils devaient être montés dans un arbre. Cette pensée me soulagea ; déjà Aedan était en vie, et il n’allait pas rester dans la marre. Cela me donna la force d’avancer … Je passais quelques minutes avant de tomber sur le premier arbre que je trouvais. J’avais courru, mais l’épaisseur visqueuse du sang m’avait ralentie, et mes jambes en avaient souffert … Toutefois, cela n’avait pas été assez long pour avoir un réel impact sur mes jambes. Je grimpais à l’arbre le plus vite que je pu.

De loin, je vis Cassandra et Aedan descendre. Mais que faisaient-ils ? J’hésitai pendant une poignée de seconde à descendre et les rejoindre, imaginant Cassandra mener Aedan ici pour lui servir de bouclier et venir m’attaquer. Mais … Elle semblait le protéger. Cela ne ressemblait absolument pas à la mentor que je connaissais. Je pris mon mal en patience ; ils étaient loin. Si je descendais, le temps que j’arrive ils seraient déjà remontés. C’était peut-être ce qu’elle voulait ; je me doutais qu’elle était assez forte pour tenir plus longtemps que ça : je ne sentais même pas de fatigue dans le bras.

J’entendis un premier coup de canon. Je m’interrogeais bien sûr, j’avais peur qu’il ne s’agisse de Vahine. Ce n’était déjà pas Aedan. Ou peut-être les tributs d’Elina ? Je levai les yeux au ciel, comme m’excusant silencieusement auprès de la mentor de ne pas avoir pu protéger ses tributs comme je le lui avais promis … Toutefois, il ne fallait pas se leurer. Amy, Aedan, Vahine et Adam n’étaient pas les favoris, loin de là.

De longues minutes passèrent avant que je n’entende un nouveau coup de canon. Mes yeux se dirigèrent instinctivement vers Aedan, mais il était remonté. Je regardais au loin vers le temple … Et si c’était Clarke ? De toute façon, il faudrait bien que ce soit quelqu’un … Tant que ce n’était pas mes tributs … J’espérais que c’était des carrières qui se seraient entretués. Mes muscles commençaient à me tirer, à me faire mal. J’espérais que ça n’allait pas durer, car cela me fatiguait même si j’aurais pu tenir encore un moment. Soudain, la « mer » se retira. Je décidai de rester dans l’arbre un court moment tout de même, pour observer Aedan et Cassandra avant de descendre.



« Mikel est dans la zone de l'Oasis.
Mikel perd 15 pvs le temps d'arriver à son arbre, puis il y reste pendant toute la durée du piège. »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 3 - Oasis (centre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 3 - Oasis (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Dunes et temple en ruine-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit