Partagez | 
 

 Jour 3 - Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Ouest   Dim 21 Fév - 10:35

D9 - Nolan






Perché sur l’arbre , Nolan se tenait à la branche comme si sa vie en dépendait ce qui était plus ou moins exact puisqu’il avait pas sentir les effets néfastes de cette mare de sang durant les quelques minutes où il avait baigné. Il lança un regard en biais à Thalia qui elle aussi tenait le coup, la tribut du Quatre avait plus de ressources qu’il n’y paraissait et Nolan était de plus en plus satisfait de l’avoir pour alliée ; ce n’était peut-être pas la meilleures combattante de l’arène mais elle présenter des qualités qui valaient plus que toutes les aptitudes possibles au combat.

Les minutes passaient et le sang ne disparaissait toujours pas tandis que Nolan commençait sérieusement à faiblir ; la tension qu’il infligeait à ses bras devenait de plus en plus intense et au bout d’un certain moment ceux-ci se mirent à trembler ; il ne tiendrait plus très longtemps.  Il jeta un regard vers le sol et à sa grande surprise il put constater que le niveau de la mare de sang avait sensiblement réduit. Cette heureuse vision le revigora et il put trouver les forces pour tenir quelques minutes du plus tout en encourageant sa partenaire à en faire de même.

"Le sang est en train de partir Thalia ! Il n’y en a plus pour longtemps ; tiens bon Thalia ! Tiens bon ! "

Cinq minutes plus tard le sang avait totalement disparu laissant réapparaître le paysage marécageux qui ne semblait pas avoir été changé par l’inondation sanglante qui venait de se produire. Tout dans cette arène semblait si réel mais les indices ne trompaient pas ; tout était artificiel.

Nolan descendit de son perchoir et remua ses bras pour tenter de les détendre un peu ; ils avaient pas mal souffert de cette escalade forcée mais au moins lui et Thalia avait limité la casse face à ce piège ; ils s’en étaient sortis plus ou moins indemne ce qui n’était pas le cas de tout le monde. Deux coups de canons avaient retentis à moins d’une heure d’intervalle ; les tributs commençaient à tomber et l’étau se resserrait de plus en plus. Pour l’instant Nolan et Thalia avait réussi à passer entre les mailles du filet tout en limitant les dégâts, mais pour combien de temps encore ?

"Allons vers ce temple maintenant !"
fit Nolan à Thalia.



Nolan est dans la zone feuillue et marécageuse /Ouest et a escaladé un arbre pour échapper au piège pendant les 40 minutes restantes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Ouest   Lun 22 Fév - 3:17

D6 -  Vahine






HORS RP
Attention, ce rp peut heurter la sensibilité de nos jeunes lecteurs. Sensibles, s'abstenir xD




Elle entendit à peine les coups de canons. En tout cas, elle ne leur prêta aucune attention apparente, continuant d’avancer tel un zombie, n’ayant apparemment aucun but. Elle progressait lentement mais sûrement vers une destination inconnue … Elle passa une dizaine de minutes à errer avant que ses jambes ne puissent plus avancer. Elle était épuisée, à bout de force. Alors, sans prévenir, sans même qu’il n’y ait eu de signe avant-coureur, elle tomba à genoux dans la mare de sang. Elle ne tenta même pas de se relever … Elle paraissait résignée. Mais contre toute attente, ses yeux reprirent une lueur étrange … Comme si elle venait de se réveiller. Lentement, elle regarda autour d’elle et trouva un arbre bien large. Puisant dans ses dernières ressources, elle avança à genoux vers cet arbre et lorsqu’elle fut à côté, elle leva ses jambes et les appuya contre l’arbre, en hauteur. Elle reposait toujours dans le sang, s’appuyant sur ses fesses pour garder ses jambes déjà trop abîmées par la soude en hauteur. Elle se disait que c’était la seule façon de les économiser pour ne pas les perdre. L’important, se disait-elle, était de garder sa tête hors de la marre, et de changer ses appui le plus possible. Elle n’était pas sportive, aussi cette position tirait sur ses abdominaux. Elle du mettre une main dans l’acide pour ne pas plonger et prendre un appui. Lorsque cela devenait trop douloureux, elle changeait de bras. Elle pratiqua cette technique méthodiquement pendant une bonne demi-heure, puis, alors qu’elle ne s’y attendait plus, le sang se retira lentement.

Quelques minutes après le départ de la marée, Vahine reprenait peu à peu ses esprits. Le flou qui l’entourait sembla se dissiper peu à peu, et elle distinguait assez bien les choses qui l’entouraient de nouveau. Elle reposa doucement ses jambes par terre, tout en songeant qu’elle allait devoir tenter de trouver dans cet endroit quelque chose, n’importe quoi, qui puisse la soigner un peu, ou en tout cas l’apaiser. Mais pour cela, il fallait d’abord faire un bilan des dégâts. Elle commença par regarder ses bras. Lorsque ses yeux se posèrent dessus, ses bras se mirent immédiatement à trembler. Sa peau était partie à de nombreux endroits, et la vue était presque insupportable. Lentement, et la peur au ventre, elle se plia doucement pour regarder ses jambes. Elle tremblait entièrement des pieds à la tête, et eu un hoquet de surprise lorsque ses yeux se posèrent sur ses jambes meurtries, dont on voyait à peine la peau, et où, par endroit, le tissus semblait avoir fusionné avec son corps. Doucement, la main tremblante, elle tenta de retirer un lambeau de tissus sur sa cuisse. Lorsqu’elle tira sur le morceau de tissus, elle le souleva dans l’air et le regarda un instant. La peau était restée collée. Elle fut prise de panique, l’air semblait lui manquer. Et là, toujours sans prévenir, elle s’évanouit.


Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Ouest   Mar 23 Fév - 1:06





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Le piège des Juges venait de porter le coup de grâce à Silver du district 9. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors 17h17, l'après-midi dans l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène connaissaient le lien qui pouvait encore les unir à leur tout nouveau partenaire, tout comme ils savaient que certains avaient déjà pu se séparer... Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un tribut libéré du lien qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Seulement, rien ne se produisit. Un seul coup de canon avait retenti. Kol n'était plus lié à Silver en ayant résolu le mystère de la boîte des Juges...

Quant aux autres tributs, ils ne sauraient peut-être jamais si Silver n'était qu'une victime de plus à tomber sous les coups d'un tribut ou s'il avait succombé au piège cruel de la marée sanglante des Juges...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lequel le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Ouest   Mar 23 Fév - 1:28





Fin du Jour 3
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Une éclipse soudaine...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Il est à peine 18h dans l’arène lorsque l’horizon si lumineux commence à s’assombrir. Même si aucun d’eux n’est équipé d’une horloge, les tributs ont conscience qu’il est bien trop tôt pour que le soleil de plomb qui règne en maître incontesté sur l’arène ne tire déjà sa révérence… Pourtant, d’un simple regard, tous peuvent prendre conscience qu’un nouvel événement est sur le point de se produire. Le regard levé vers les cieux si éblouissants d’accoutumée, ils ne peuvent que constater avec angoisse que le soleil joue à un curieux jeu avec la lune… Après les teintes orangées du début, il se laisse gagner par les ténèbres de l’astre nocturne avant de disparaître sous sa coupole.

Un seul espoir anime le cœur de tous les tributs, que le soleil qu’ils haïssaient tant reviennent à son zénith. Désormais, dans le ciel, seuls les vestiges de son ancienne puissance rayonne autour de sa jumelle lunaire quand soudain, un immense bruit déchire l’arène. Une plainte inhumaine, hurlant d’une souffrance atroce. Les dernières lueurs du soleil s’étirent dans un flash aveuglant avant de disparaître définitivement, laissant l’arène plongée dans une nuit noire, sans étoile…

La nuit est totalement tombée à présent. Etrangement, les bruits de la faune et de la flore de l’arène se sont totalement tus. Un silence de mort a remplacé le soleil sur son trône… Certains se prendraient presque à regretter les sons qui avant les faisaient sursauter sans raison. D’autres guettaient déjà le prochain piège des Juges…

Cependant, l’hymne du Capitole fut l’unique mélodie qui retentit dans le calme inquiétant de l’arène : faisant peser une atmosphère plus austère encore, plus dangereuse…


A l’annonce des morts, les tributs éprouvent pour la plupart un soulagement immense. Trois personnes de moins à craindre dans cette arène, trois chances de plus de se rapprocher d’une victoire illusoire. Seule une tribute pleure peut-être, le cœur déchiré d’avoir à nouveau perdue un être cher mais, dans les Jeux, mieux vaut n’éprouver d’empathie pour personne si on tient à la vie.

On aurait pu croire que le récent changement dans l’arène aurait calmé les Juges dans leur avidité de sadisme et que le traditionnel choix des mentors n’accompagnerait pas cette annonce des morts de la journée. Cependant, rien n’arrête jamais la machine bien huilée des Hunger Games. La voix de Selena Blewstone, que la plupart des tributs ne pouvaient désormais plus endurer une seconde de plus, retentit dans le silence. L’écho se répercuta au loin et, telle une onde de choc, elle allait annoncer le destin tragique de deux tributs désignés par leur mentor…

- Chers tributs ! A nouveau en cette belle soirée, ma main innocente a procédé à un tirage pour désigner deux nouveaux mentors ayant préféré rester en ma compagnie au Capitole que de vivre de fabuleuses aventures avec vous dans l’arène ! dit-elle en gloussant sur ce dernier mot. Je vous laisse découvrir qui sont nos heureux sélectionnés...

C'est alors qu'une projection revînt illuminer le ciel. Le visage impassible de Sélène Featherstone, la mentor du District Un, fait son apparition dans le ciel. Elle fixe la caméra avec un léger sourire, sans tressaillir avec cette maîtrise impeccable et parfaite qu’on lui connait avant de prononcer quelques mots :
- Parce qu’il faut que le jeu continue, je décide de sceller le destin de Pearl Standford.


Puis bientôt, la jeune femme disparut pour laisser place à un homme plus âgé, dont les rides se froissaient à chaque mot qu’il prononçait et qui semblait lui être presque arraché de force :
- Jason Drake, prononça-t-il solennellement.

Puis les images diffusées en transparence sur le ciel noir disparurent et la voix de Selena se refit entendre un court instant.

- La conséquence ne se fera pas attendre... Que le sort vous soit favorable et à la nuit prochaine pour les plus chanceux ! Une pause se fit, puis elle reprit : Ah oui chers tributs, j’avais presque oublié de vous rappeler que ceux qui avaient momentanément retrouvé la vue afin de pouvoir retrouver leur nouveau co-tribut vont de ce pas la reperdre : soyez donc solidaires de vos nouveaux camarades victimes du choix vos mentors…

Les intonations rieuses de Selena disparurent et l'hymne du Capitole remplit une dernière fois l'arène avant de disparaître et de laisser les tributs face à leur questionnement et leur incertitude sur cette arène de noirceur sur laquelle venait de s’ouvrir le quatrième jour de l’Expiation…

HORS RP
Explications
__________________________



Voici donc la fin de la troisième journée de l'Expiation. Nous espérons que vous en avez tous bien profité !

Ce post clôture donc le Jour 3 de l'arène, de nouveaux sujets vont donc faire leur apparition dans toutes les sections de l'arène afin de vous permettre de continuer à rp : merci de respecter cette organisation pour que nous sachions bien tous ce qu'il s'est produit le Jour 3 par rapport au Jour 4... Cela évitera les problèmes de cohérence.
Bien entendu, vous êtes libres de continuer à rp en Jour 3 si vous voulez finir une scène importante pour votre personnage. Toutefois, plus aucune attaque n'est désormais autorisée pour le Jour 3, ni soin, ni pose de piège. Nous vous demandons également pour des raisons de timing de privilégier vos rps dans le Jour 4 afin que nous puissions avancer dans l'arène !

La nouvelle journée (Jour 4) commencera à l'heure de 18h (dans ce qui aurait dû être la soirée du J3), vos personnages viendront tout juste de s'en sortir suite à la marée sanglante des Juges depuis une petite demie heure.



Eléments à retenir :
  • La règle d’aveuglement des tributs par leur mentor est réactivé pour les deux personnages concernés et encore en vie : Thalia et Nolan sont donc à nouveau aveugles !
  • Deux nouveaux tributs sont aveuglés par leur mentor. Il s'agit de Pearl pour le District Un et de Jason pour le District Dix. Votre vue va donc baisser progressivement en moins d'une minute pour vous laisser finalement aveugles. Attention pour Pearl qui est encore lié, cet aveuglement permet désormais à Nikolay de s'éloigner d'elle sans être lui-même aveuglé. Toutefois, les vies de Nikolay et Pearl sont toujours liées : si l'un meurt, l'autre aussi.


Pour toute question, n'hésitez pas à contacter un membre du staff par mp. Nous vous aiderons du mieux possible !


Et enfin, voici un petit récapitulatif de vos points de vie à l'issue du J3 :
  • Nathanaël : 200
  • Pearl : 156 [aveugle]
  • Joss : 111
  • Kol : 89
  • Nikolay : 120
  • Thalia : 66 [aveugle]
  • Amy : 199
  • Mikel : 91
  • Aedan : 99
  • Vahine : 60
  • Cassandra : 186
  • Nolan : 96 [aveugle]
  • Jason : 23 [aveugle]
  • Chloé : 171



Tributs décédés J3 :
  • Adam - D5
  • Maxim - D8
  • Clarke - D8
  • Silver - D9




Enfin, vous ne pensiez tout de même pas que cette éclipse sera sans conséquence ? Pensiez-vous réellement que les Juges puissent bouleverser ainsi Mère Nature sans avoir une idée derrière la tête en une année d'Expiation ? Le 14 mars, soit 2 heures après la tombée de la nuit in rp, les Juges enclencheront la suite des réjouisances et des ... retrouvailles...Tenez-vous prêts...
(Nous laissons 3 semaines ... Donc essayez de tenir les délais, pour qu'on puisse faire de même !)

En espérant que le sort vous soit favorable,

Votre staff chéri Heart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Ouest   Lun 11 Avr - 16:30

D8 - Maxim





Il ne savait pas nager et paniqua, totalement dépassé par cette immensité rouge qui l’englobait : elle l’emmêlait dans ses draps pourpres avec une telle fougue que tout devint toujours plus noir ; et peut-être aurait-il été plus simple d’abandonner, de se laisser entraîner pour ne plus rien voir. Mais Maxim était en proie à la panique. Il refusait de mourir. Il refusait d’étouffer comme il le faisait, tandis que la pression sur sa cage était toujours plus insupportable. Il refusait de redevenir aveugle.
La première chose que fit Maxim, perdu dans la marée, fut de se débattre.
Au prix d’un dur effort, le garçon réussit à sortir la tête et à prendre une inspiration longue et arrachée. Une délivrance bien plus douloureuse que l’agonie, mais salvatrice au possible. S’accrochant à une racine, cherchant où était ce sol pas si lointain, Maxim constata avec horreur que plus il reprenait un semblant de raison, plus son corps le faisait souffrir. Et il comprit assez lentement que c’était dû à la marée de sang qui grignotait peu à peu ces chairs.
Il pensa à son moignon. Il poussa un cri : la douleur le frappa sans ménagement, bien plus terrible que tout ce qu’il avait vécu, un mélange d’émotions et de souffrances qu’il n’arrivait pas à démêler. Il suffoqua, cracha, tenta de reprendre un peu de sens. Un bruit d’éclaboussure s'éleva soudain, plus fort et clair que ceux que produisaient les remouds. Le fils de couturiers leva les yeux. Il vit Joss, descendue de son arbre, s’approcher de lui. Un air décidé sur son visage. Son sabre luisant d’un dangereux reflet rouge – ou était-ce ses yeux qui se teintaient de cette couleur fascinante ?
Maxim touchait le sol de ses pieds, et il tenta de se tenir debout le plus rapidement possible. Avant que la Carrière ne le rejoigne. Celle-ci s’avéra néanmoins bien plus en forme que sa victime puisqu’elle la rejoignit en quelques enjambées et la souleva comme une poupée de chiffons.

« Alors comment trouves-tu ma petite amputation ? Pas mal réalisée pour une première... voyons voir si je m'améliore avec l'expérience ! »

La deuxième chose que fit Maxim, suspendu au col par Joss, fut de refuser la défaite.
Il se décala de la trajectoire du sabre, sauvant par la même occasion sa main restante et retrouvant enfin l’équilibre et la terre ferme. Il s’éloigna de quelques pas de la Carrière. Son cœur battait la mesure à rythme effréné, et il ne comprenait pas comment son corps parvint à suivre le tempo : mais cette musique, cette musique de la survie, le gagna tout entier. Le libéra.
Etait-ce la folie de la survie ?
Joss s’élança et Maxim vacilla dans son esquive, ce qui le desservit puisque le sabre lui entailla la poitrine. Dans la blessure s’inséra quelques gouttes de la marée acide. Mais cette douleur, loin de l’accabler, ne fit qu’alimenter la fureur qui grondait.

« Tu n’es vraiment qu’un bon à rien, même pas foutu d’accepter de mourir... », lâcha-t-elle avant d’enchaîner sur un rire aussi sadique qu’humiliant.

Pour qui se prenait-elle, cette pétasse des Districts riches ?
Tout occupée qu’elle était à laisser ses chevilles gonfler, Maxim profita de cet instant d’inattention pour attaquer : son poing vola, atteignit son visage moqueur, son visage détestable, et la Carrière tomba à la renverse. La douleur de ses doigts était tout aussi vivifiante que celle de l’acide qui rongeait ses chairs, que celle de son orgueil blessé, que celle de sa main perdue, que celle de sa respiration sifflante.
L’image de Joss allongée à ses pieds, dans la mare rouge, animée un instant par la surprise, le visage veiné de sang, était excitante.
C’était sans compter sur les compétences de la Carrière. Joss ne se laissa pas démonter et se jeta sur Maxim, et les Tributs roulèrent ainsi, entraînés par leurs coups répétés et ratés. Cela agaçait le garçon de rater autant de ses coups. Il était pourtant satisfait d’éviter maintes fois le sabre affilé. Il parvint à la frapper dans l’estomac. Les deux adversaires, bien que la marée continue de glisser à côté d’eux, se trouvaient sur une butte qui leur permettait d’être en grande partie émergés. Un sentiment de réussite gagna le Tribut du Huit : ce combat, il pouvait le gagner.
Maxim le savait.
Joss, agacée, frappa d’un coup franc et direct sur son visage.
Sa vision explosa, se couvrit de noir et de teintes multicolores. Il se débattait pour que sa vue se ressaisisse au plus vite, pour qu’il puisse éviter le prochain coup de la Carrière qui le maintenait. Il se tortillait dans ce but-là. Il ne sentait plus le sang couler sur son visage rendu bouffi par l’acide, il apercevait des points de lumière.
Il pouvait encore gagner.

« C’est maintenant qu’on se dit au revoir… Alors…
- Ne t’étouffe pas avec ta langue de vipère, Josiane. »

Les muscles du visage de Maxim se tendirent en un sourire à mi-chemin entre l’orgueil et la béatitude, et il la frappa. Joss l’évita et fendit le Tribut de son sabre.
Un hoquet secoua Maxim.

« … bye bye Maxence… », souffla la mort à son oreille.

Non, il ne voulait pas mourir !
De sa main encore intacte, il attrapa faiblement la poignée de l’arme, il attrapa les doigts de Joss, comme pour éviter… quelque chose. Quelque chose qui lui paraissait évident bien qu’il n’en ait aucune idée. La voile noir s’abattit définitivement devant ses yeux et pourtant, pourtant, il était encore conscient, il les gardait encore ouverts. Il refusait d’être encore aveugle.
Encore conscient de cette main posée sur celle de la Carrière qui s’éloignait en des mouvements hachés et secoués. Elle suivait le parcours de l’arme qui quittait son corps, de l’arme qui scellait son destin. Elle semblait surtout flotter dans le vide, guidée par les doigts de Joss qui s’éloignaient toujours. Mais tant qu’elle était, il resterait vivant. Il se battrait pour ne pas mourir devant ses yeux.
Quand les doigts de la Carrière furent trop éloignés pour que la main de Maxim les suive, celui-ci la sentit retomber avec lenteur. Le contact était rompu. Il n’y avait plus rien autour de lui. Il était seul dans le vide immense.
La troisième chose que fit Maxim, quand sa connaissance bascula dans la mort, ce fut fermer les yeux.


  Maxim Lower - District 8 est dans la Zone marécageuse - Ouest
Maxim Lower - District 8 est mort.
Spoiler:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 3 - Ouest   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 3 - Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Marécage feuillu-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit