Partagez | 
 

 Jour 3 - Pont suspendu (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Sam 26 Sep - 22:29


 Briser le lien ...
Ft. Vahine


Les yeux de la rouquine fixait le jeune homme avec existence, elle devait le trouver fou de vouloir faire une chose aussi insensé alors que la facilité leur pendait au nez : rester liés. Elle avait de jolis yeux, gris, avec de légers reflets verts.

- Tu en es sûr ?

Sûr ? Sûr de vouloir se couper un orteil, sûr d'être prêt à le faire. Non non et non, personne n'était prêt ou complètement sûr pour ce genre de choses. Pourtant il avait fait une promesse il allait la tenir.

-Non mais allons y quand même, plus l'on attend et plus ce sera difficile.

Pourtant cela ne faisait pas partie des plans de Jason, il était à la fois mort de peur mais cette angoisse le poussait à continuer, il n'avait plus le choix.
Alors qu'il allait abattre son arme sur son orteil, qu'il allait commettre une grave erreur peut être, elle l'interrompit :

-Arrête ! En coupant là tu vas perdre totalement ton équilibre … On pourrait trouver quelque chose de moins indispensable …


« De moins indispensable ». Cela fit sourire Jason. Pourtant elle avait raison, un orteil en moins allait beaucoup le gêner pour marcher. Et s'il devait prendre la fuite pour une quelconque raison, comment aurait il fait ? Heureusement qu'une dans le lot réfléchissait, il était trop impulsif, pourtant il ne savait trop bien qu'agir avant de penser était néfaste et qu'il avait son lot de conséquences. Et souvent les personnes qui n'y était pour rien payaient le prix de ses actes non réfléchis, oui c'est à Chloé qu'il pensait, elle avait tellement souffert par sa faute. Et il ne pensait pas qu'à son handicap...
A l'heure qu'il était, après ce coup de canon elle était peut être déjà morte...
Trouver autre chose de moins handicapant, éviter les orteils, les doigts... Soudain une idée le frappa : une oreille. Ce serait peut être moins douloureux et ne le gênerait pas pour le combat ou une autre activité cruciale.

-Je crois que j'ai trouvé le « parfait morceau ».

Le poignard en main, il prit une grande inspiration et expira lentement pour se calmer, mais c'était assez vain, il tremblait mal gré sa détermination. Il s'apprêtait à trancher son oreille gauche quand Vahine l'arrêta une nouvelle fois :

-Arrête !

Elle était aussi effrayée que lui mais pourquoi l'interrompre une nouvelle fois ? Ils n'avaient pas le temps de reculer face au danger !

- Une seconde veux-tu ?

Étonné, il haussa les sourcils, pourquoi attendre un peu plus ? Quelle idée avait-elle en tête ? Il ne prononça pas un mot afin de ne pas troubler la rouquine qui s’affairait désormais. Elle essayait d'allumer un feu et y parvint rapidement, plus chanceuse que pour le premier qui s'était avéré infructueux. En quelques minutes à peine la braise était belle mais Jason se demandait pourquoi elle faisait cela, c'était risqué : la fumée pouvait attirer d'autres tributs. Faire un feu c'était comme hurler « venez nous sommes ici », voilà pourquoi le 10 n'aimait pas qu'il soit allumé.

- Tu m’as l’air déterminé à le faire, alors faisons le bien … Si tu y vas avec ton arme sale, ça risque de s’infecter, mieux vaut la stériliser c’est plus sur …


Stériliser son poignard, il n'y aurait jamais pensé, heureusement qu'elle était là sinon il aurait pu risquer une infection, avec tous les problèmes qu'il avait il n'avait pas besoin d'une telle galère. Il lui tendit son arme avec confiance, il n'avait pas peur d'être désarmé, ils étaient encore liés et en aucun cas elle ne l'attaquerait. Il s'attaqua à la stérilisation, désormais il ne courrait plus « aucun » risque, enfin pour ce qui était des infections. Il regarda Vahine une dernière fois, cherchant du réconfort :

-Allons y, adieu oreille.

Sa lame s'abattit sur son oreille qui tomba, le rouquin ressentit une douleur puissante. Un morceau tomba au sol, ce qu'il y a un instant à peine était son oreille gauche. Il ne lui en restait qu'une désormais. Le sacrifice, il l'avait fait et même s'il souffrait, que du sang coulait, désormais il pouvait briser le lien. Voir le bout d'oreille le fit trembler et lorsqu'il le ramassa il tremblait encore plus. Il le regarda horrifié. Cela ne devait pas être beau à voir tout ce sang. Il s'approcha de la boite et déposa le sacrifice encore chaud sur un plateau. Il déposa les ciseaux sur l'autre. Un déclic se fit entendre ils avaient réussi.

-Vahine on a réussi...


"Jason est dans la zone Marécage feuillu (pont) "






© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 8 Oct - 15:27

Sans un regard en arrière, je m'enfonce vivement dans la zone marécageuse. Après tout le temps passé dans la zone rocheuse complètement desséchée, c'est une sensation étrange de marcher dans l'eau.
Étrange, mais agréable.

J'évite tout de même de boire de l'eau, car je n'étais pas sûre qu'elle soit potable.

Je ne sais pas trop ce que je fais, ni où je vais. A mon entrée dans l'Arène, je m'étais dit que je ferais jamais de mal à un tribut non carrière.
Mais maintenant...
Comment allais-je réagir si nous tombions nez à nez avec un tribut ? Nous étions désormais liés jusqu'à la mort avec Pearl, et je voulais plus que tout donner une chance à Thalia de survivre...
Mais cela impliquait de tuer. Froidement.
Si Pearl était prête, je n'étais pas encore sûr que ce soit mon cas. Ni que j'en avais envie...
Mais je voulais sauver Thalia...

Soudain, je m’arrêtais brusquement, tous les sens en alerte. J'étais sûr d'avoir entendu un bruit. Je levais la main pour faire Signe à Pearl de s’arrêter.
Pas de doute, quelque part devant, il y avait au moins un tribut.
Mais un carrière ? Thalia ?

Aucun moyen de le savoir...
Alors, le coeur plein de doute, je fis un signe à Pearl pour lui faire comprendre que j'avais entendu du bruit, et je me lançais silencieusement sur les traces du tribut trop bruyant...

Nikolay Willis et Pearl Stanford traquent Jason Drake. Rp 1/4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 15 Oct - 17:42



Pont suspendu
- Jour 3


A peine étions nous entré dans cette nouvelle zone encore inconnue que je nous félicitais pour ce choix. L’humidité qui régnait grâce aux marécages me faisait un bien fou, et j’avais l’impression de revivre. C’est là que me rendais compte de la chaleur qui régnait dans les autres zones où il n’y avait ni ombre ni eau. Eau qui ne m’attirait nullement. J’avais mes gourdes, je ne voulais pas prendre le risque de les remplir avec de l’eau peut-être infestée.

Je scrutais les alentours lorsque Nik s’arrêta brusquement, m’intimant de faire de même. Je m’exécutais et me concentrais sur les bruits autour de nous. Je relevais la tête en même temps que mon coéquipier. Apparemment nous avions entendu le même tribut malchanceux.

Je laissais Nik passer devant pour éventuellement couvrir ses arrières. Nous étions deux prédateurs dans la jungle à l’affut de notre prochaine proie. Du moins j’espérais que Nik était également dans cette optique-là, je ne voulais pas avoir de mauvaise surprise. Mais il avait l’air de vraiment tenir à cette Thalia, donc à moins que ce ne soit elle que nous entendions plus loin, il y avait pas mal de chance qu’un –ou même deux, avec un peu de chance- coup de canon retentisse dans l’arène.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans zone marécageuse, centre »  

« Pearl et Nikolay tranquent Jason Drake Rp X/4


© Truth.

[HRP] : question idiote : rp ¼ ou 2/4 ? ^^’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Ven 16 Oct - 22:27





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Entrée en zone piégée
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nikolay et Pearl viennent d'entrer dans une zone piégée. Ils cheminent à travers les marécages, approchent du pont suspendu...

[HORS RP] Voir le lancer de dés ici.

Soudain, alors qu'ils continuent leur traque, ils ne s'aperçoivent pas des pièges qui les entourent... Nikolay est le premier à chuter : une trappe vient de s'ouvrir dans le sol et le tribut du District Quatre se retrouve dans une fosse remplie de piques de bois qui lui écorchent vivement la chair. Quant à Pearl, elle se prend dans un collet empoisonné en voulant accourir pour aider son acolyte. Heureusement pour cette équipe de fortune, aucun d'eux n'a vu sa vie abrégée par cette mauvaise aventure et ce n'est donc pas tout de suite que le chant du canon résonnera de doux son dans l'arène...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Lun 19 Oct - 9:47

Les nuages filent doucement dans le ciel clair, comme des petites bulles de coton.
Je sais que je ne devrais pas rêvasser comme ça, parce que les poissons ne vont pas se pêcher tous seuls, mais il fait tellement beau et j'ai envie de profiter de ce moment...
Je suis tellement bien sur l'eau...

Mon esprit dérive et le soleil tape de plus en plus fort sur le pont de mon bateau, à tel point qu'il m'éblouit. Je sens ses rayons qui me brûlent la peau, tellement que la sensation en devient inconfortable.

Je lève alors la main pour me protéger les yeux, lorsque je me fige : elle est couverte de sang !
Je cherche à comprendre ce qui m'arrive, mais j'ai l'impression que mon cerveau tourne au ralenti.
J'ai les oreilles qui sifflent et le soleil continue à me brûler la peau...


Je retombe brusquement dans la réalité, et la douleur me submerge comme une vague.
Je suis tombé dans un piège, comme un bleu, sans rien voir venir...
Non !
Je ne veux pas mourir dans un trou !


Nik est dans le piège rp1/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Lun 19 Oct - 18:40

D6 -  Vahine








« Je crois que j'ai trouvé le « parfait morceau ». »

Je fronçai les sourcils. Qu’avait-il en tête ? Je le vis approcher son arme de son oreille et lui conseillait néanmoins de la stériliser d’abord. Après avoir réussi à allumer un feu, il s’exécuta et finalement, je senti que sa détermination était telle qu’il allait agir. Je ne voulais pas regarder et pourtant … J’étais incapable de détourner mon regard … Comme si le peu de temps passé dans cette arène avait déjà suffi à exercer sur moi une fascination morbide …

« Allons-y, adieu oreille. »

Comment pouvait-il adopter un ton si léger … ? J’étais consciente d’être un poids pour lui, mais de là à passer le cap et à se sectionner un morceau de soi-même … Je ne pouvais m’empêcher de penser que cela l’handicaperait plus encore que d’être lié à moi. Mais je n’allais pas me battre avec lui pour l’en empêcher ; j’étais déjà rassurée qu’il ne se soit pas décider à me prendre un bout de force. Lorsqu’il abattit sa lame et hurla de toute ses forces, je ne pu retenir un cri moi aussi. C’est avec une force qui m’impressionna qu’il saisit presque aussitôt son oreille sanglante sur le sol et la posa sur le plateau. Immédiatement, un déclic retenti.

« Vahine on a réussi... »

Il semblait si heureux, alors qu’il venait de se trancher l’oreille … Son sourire contrastait totalement avec le sang qui s’écoulait de son visage … Par reflexe presque viscéral, j’attrapai sa main, comme pour lui apporter du réconfort.

« C’était vraiment très courageux ce que tu viens de faire Jason … »

Je devais le lui dire, le féliciter en quelque sorte, même si je ne savais pas bien pourquoi … Sans doute parce que je n’aurais jamais été capable de faire ce qu’il venait de faire et qu’il m’avait peut-être sauvé la vie … Quelques secondes plus tard à peine, je relâchais sa main et jetai un œil aux alentours.

« Avant d’aller chercher nos co-tributs, on devrait essayer de soigner ton oreille … Au moins de la désinfecter … »

Je regardais son oreille qui coulait abondement, et mes yeux se portèrent sur la flamme … Mes connaissances en soin n’étaient pas dignes de celles d’un médecin, mais je savais très bien ce qu’il fallait faire : arrêter le saignement, sans quoi il allait s’affaiblir. Il fallait cautériser. Mais je devais d’abord avoir son approbation pour cela …

« Il faudrait mettre la lame dans le feu et te l’appliquer sur l’oreille, pour arrêter le saignement … »

J’avais dit il faudrait car nous n’étions plus liés. Je me sentais redevable mais … Si avant la confiance venait naturellement du fait qu’on ne pouvait pas se faire de mal, serait-il prêt à me laisser approcher une lame brulante de son visage maintenant que plus rien ne m’empêcher de le blesser avec ?

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Mar 20 Oct - 14:47

J'essaye péniblement de me redresser, et de comprendre ce qui m'arrive.
J'ai toujours la tête qui bourdonne et tout mon corps qui me brûle, mais je réalise que ce n'est pas le soleil.

En regardant autour de moi, je finis par comprendre que j'ai dû tomber dans un grand trou, garni au fond de pieu tranchants.
Comment j'ai réussi à ne pas mourir empalé, c'est un mystère.
Et voilà, en un dixième de seconde, l'Arène aurait pu s'arrêter là pour moi...
Mais ce n'est pas le cas.


J'essaie de me rappeler ce qui s'est passé, pour savoir où je suis.
Nous étions en train de courir à la poursuite des tributs...
Je me suis engagé sur une sorte de pont de singe, persuadé de trouver les tributs de l'autre côté...
J'ai posé le pied sur une planche de bois qui s'est enfoncée sous mes pieds...
Et je suis tombé comme une masse.

Et maintenant, qu'est ce que je fais ?

Nik est dans le piège rp 2/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 22 Oct - 11:13


 Briser le lien ...
Ft. Vahine


La voix du jeune homme tremblotait et des larmes perlaient aux coins de ses yeux. La douleur était forte et assez difficile à gérer. Le plus perturbant était sans aucuns doutes de sentir le sang couler d'où se trouvait il y a peu son oreille gauche. Vraiment ça ne devait pas être beau à voir et Vahine semblait choquée de ce qu'il avait réussi à faire. Lui-même ne savait pas où il avait trouvé la force et le cran de faire un truc pareil. Pourtant il esquissait un sourire un peu crispé à cause de la douleur, à présent il allait être libre et c'était tout son bonheur.

-C’était vraiment très courageux ce que tu viens de faire Jason …

Courageux pas tellement c'était plus un acte de folie. La main de Vahine dans la sienne avait quelque chose de rassurant mais pas aussi rassurant que celle de Chloé. Il appréciait que la rouquine soit gentille avec lui, la pauvre ne méritait pas d'être ici, pas plus que les autres, personne ne méritait un tel sort.

-Merci...Faut surtout être fou pour faire ça, j'arrive pas à croire que j'ai réussi.

Vahine regardait aux alentours pour vérifier la présence éventuelle d'un quelque conque danger, pour l'instant tout était tranquille. Elle avait lâché sa main.

-Avant d’aller chercher nos co-tributs, on devrait essayer de soigner ton oreille … Au moins de la désinfecter …

Oui éviter les infections, il n'avait pas besoin d'encore plus de problèmes qu'il n'en avait déjà. Cette rousse était vraiment trop gentille, ils n'étaient plus liés, à tout moment Jason pouvait se retourner contre elle. A tout moment il pouvait décider de la tuer même s'il ne l'aurait pas fait. Elle voulait le soigner c'était si gentil, elle avait un grand cœur.

-Merci Vahine c'est si gentil.

-Il faudrait mettre la lame dans le feu et te l’appliquer sur l’oreille, pour arrêter le saignement …

Jason écarquilla les yeux, elle voulait tout de même appliquer une lame incandescente sur l'endroit où se trouvait son oreille. Pouvait-il avoir confiance en elle à ce point ? Et si c'était une stratégie pour le tuer, ça ne lui plaisait pas beaucoup comme idée. Même si cette rouquine paraissait avoir les meilleures intentions dans les jeux on avait vu mainte fois des tributs « inoffensifs » se retourner contre leurs alliés à la surprise générale. Seulement il ne pouvait pas laisser son oreille dans cet état. Son oreille ! Elle était toujours sur le plateau et un déclic avait retenti, seulement est-ce que cela voulait dire qu'ils étaient « libres » ? Probablement pas il devait vérifier.

-Attends Vahine il faut que je vérifie quelque chose avant tout. Ne bouge pas !

Il s'éloigna un peu d'elle et sa vue baissa, il ne s'était pas trompé, ils étaient toujours liés. Il revint vers elle et sa vue redevint normale.

-C'est bien ce que je pensais, on est toujours liés, il ne suffit pas seulement de se mutiler... Et si le bruit venait de la boîte ? C'est peut être quelque chose qui s'est ouvert, le tiroir peut-être !

Il s'approcha de la boîte en verre et tira sur la poignée du tiroir, il s'ouvrit. Il avait raison le bruit qu'ils avaient entendu provenait de l'ouverture du compartiment secret . Que pouvait-il contenir ? Sûrement la clé de leur séparation, il ne devait pas falloir seulement se mutiler. A l'intérieur il trouva une seringue. Il la sortit et la montra à Vahine.

-Le bruit venait de là, je pense. Son attention se porta sur un papier qui accompagnait la seringue. Il y a un mot ! Il dit que lorsque le contenu de la seringue coulera dans nos veines nous ne seront plus liés...

Il regarda Vahine puis la seringue et sans lui demander son accord Jason planta l'aiguille dans son avant-bras et fit couler le liquide dans son corps. Les petits picotements n'étaient rien à côté de la douleur de l'oreille manquante. Le fils du pacificateur retira ensuite l'aiguille et jeta la seringue au sol. Il ne ressentit rien de spécial, il ne s'effondra pas. Il refit la même expérience, il s'éloigna de la jeune fille et cette fois-ci, sa vue de ne brouilla pas. Un sourire irradia son visage, il était soulagé, désormais ils étaient vraiment séparés.

-Maintenant on est « libres », enfin libres façon de parler...

Il avait mal à l'endroit du sacrifice, Vahine devait le soigner avant que cela ne s'infecte. Pourtant avant il devait s'assurer qu'elle n'avait que de bonnes intentions.

-Sinon pour la lame je crois qu'on a pas trop le choix... Cependant promet moi que tu ne me veux pas de mal, que tu n'as pas d'idées tordues derrière la tête.




"Jason est dans la zone Marécage feuillu (pont) "






© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 22 Oct - 16:07

Péniblement, je me traîne jusqu'au bord du trou. J'ai mal partout et je suis couvert de sang, mais je ne crois pas que ce soit grave.

Une fois appuyé contre la paroi, je me redresse péniblement. Tout mon corps me fait mal, mais je serre les dents.
Je passe peut être sur les écrans du Capitole en ce moment, et ce n'est pas le moment de passer pour un faible !
Je dois au contraire montrer que je ne me laisse pas abattre, et que j'ai encore de l'énergie en réserve.

D'un seul coup, je réalise que je ne vois pas Pearl. Un frisson me gagne avant que je me souvienne que nous sommes liés, et qu'elle est donc forcément en vie quelque part.
Je n'ose pas l'appeler, car je ne veux pas donner notre position alors que nous somme en mauvaise posture. J'espère simplement qu'elle n'est pas gravement blessée, d'abord parce que cela nuirait à mes propres chances dans l'Arène, mais aussi et tout simplement parce que je l'aime bien, malgré tout.

Bon, il est temps maintenant de passer aux choses sérieuses, à savoir sortir de ce trou le plus vite possible avant qu'un tribut n'arrive...

Nik est dans le piège rp 3/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 22 Oct - 17:37




Pont suspendu
- Jour 3



Tout s’est passé tellement vite que je n’ai pas eu une seconde pour réfléchir. Un instant Nik était devant moi, marchait à bonne allure à la poursuite d’un tribut, celui d’après il disparait, pris au piège dans une trappe. Je retiens un cri, et me précipite pour l’aider. Avant que je n’atteigne l’endroit où il avait disparu, je sens une douleur vive embraser ma jambe, me stoppant dans mon élan et m’empêchant d’avancer, et cette fois ci un cri que je parvins à peine à étouffer s’échappe de mes lèvres.

Je baisse les yeux et vois autour de ma cheville un magnifique collet. Dans la précipitation je n’avais pas regardé où je posais les pieds. C’était bien fait pour moi, je suppose, mais cela tombait vraiment mal et il fallait que je retrouve Nik au plus tôt. L’absence de son de canon me rassura, pour l’instant, mais je ne savais pas dans quelle situation il s’était retrouvé, et il avait peut-être besoin d’aide.

Sans plus attendre, je m’attaquais au nœud qui me retenait prisonnière.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans zone marécageuse, centre »  
«  Pearl est dans le piège, rp 1/2 »

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 29 Oct - 12:08

Une fois debout, je lève les yeux pour estimer la hauteur du trou dans lequel je suis tombé.
Je dirais trois bons mètres. Çà aurait pu être pire, mais je ne vais pas pouvoir sortir en sautant pour m’agripper au bord du trou.
Il va falloir faire de l'escalade...

Super.
Avec mon physique, c'est tout à fait le sport dans lequel j'excelle. Je marmonne une bordée de jurons pour me donner du courage, puis fais des mouvements d'épaules pour me décontracter les muscles.

En y regardant de plus près, je constate que les murs de ma prison sont faits de terre.
Le bon point, c'est que je peux assez facilement creuser des sortes d'encoches pour caler mes pieds et mes mains.
La mauvais point, est ce que je ne vais pas tout faire s'écrouler en montant avec mon poids...

Bon, de toute façon, je n'ai pas le choix.
Je commence alors à creuser des trous pour faire comme une sorte d'échelle dans le mur de terre.

Et puis, très lentement, je commence à m'élever vers la lumière, vers la liberté...



Nik est dans le piège, rp 4/6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 29 Oct - 12:38




Pont suspendu
- Jour 3



Le nœud était serré, et mes doigts qui tremblaient n’aidaient pas vraiment à le défaire. Je m’obligeais à respirer profondément, et mes doigts retrouvèrent leur efficacité. J’avais défais des dizaines de nœuds comme ça, dans de bien pires situations, il ne devrait pas me poser de problème. Bien que cette fois-ci soit un peu différente puisque ma vie en dépendait.

Rapidement cependant le nœud fut défait, je ne garderais de ce piège qu’une jolie brulure, rien qui ne pourrait s’infecter cependant, diagnostiquais-je après un rapide coup d’œil. Je me relevais en boitillant, ma cheville restait un peu fragile et m’approchais, plus prudemment cette fois-ci, du piège de Nik. C’est avec soulagement que je le découvris en vie, quoi qu’en bien mauvaise posture.

« Tiens bon Nik, je suis juste au-dessus de toi. Tu vas t’en sortir, je vais t’aider à te remonter. Tu serais capable d’attraper ma main ? »

Je regardais autour de moi, craignant une embuscade. Le silence qui régnait me faisait penser que les tributs qui avaient posé ce piège étaient partis. Je m’allongeais à côté du trou de manière à ne pas glisser et tendis ma main à Nik espérant qu’il pourrait l’attraper.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans zone marécageuse, centre »  
«  Pearl est dans le piège, rp 2/2 »

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 29 Oct - 14:01

J'arrive bien à décoller d'un mètre du sol, mais après mon échelle de terre s’effondre et je retombe. Je lance des injures de plus en plus salées, mais je ne renonce pas.
Je dois sortir de ce trou !

Soudain, alors que je suis de nouveau suspendu à un mètre du sol, j'entend un bruit au dessus et je me fige.
Mais la voix que j'entend me fait soudain sourire :

- Tiens bon Nik, je suis juste au-dessus de toi. Tu vas t’en sortir, je vais t’aider à te remonter. Tu serais capable d’attraper ma main ?

Pearl ! Je suis bien content de savoir qu'elle va bien et qu'elle est parfaitement opérationnelle.

- Je vais tenter Pearl ! Je vais essayer de sauter pour attraper la racine qui dépasse au dessus et ta main en même temps, comme ça tu n'auras pas à porter tout mon poids... lui dis-je précipitamment, car je sens mon échelle de terre qui s'écroule à nouveau.

Je ne suis vraiment pas léger et je n'ai pas envie que Pearl se fasse mal au dos en essayant de me soulever...
Avec cette racine, je devrais pouvoir répartir mon poids.
Lorsque je sens que je glisse à nouveau, je lance :

- Tu es prête ? J'y vais !

Et je tends les bras aussi loin que je peux...

Nik est dans le piège, rp 5/6


Dernière édition par Nikolay Willis le Jeu 29 Oct - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 29 Oct - 17:38

HRP:
 

... Et, dans la même seconde, je saisi la racine et la main tendue de Pearl.
Je suis suspendu dans le vide, au dessus de pieux tranchants... Mais je dois resté concentré et faire vite, avant que Pearl ne fatigue.

Je cale alors mes pieds contre les parois du trou et je commence à monter, lentement.
Je sers très fort la main de Pearl, lâche la racine pour la ressaisir plus haut, puis je remonte mes pieds de quelques centimètres.
Et puis je recommence.

J'ai l'impression de ne pas avancer, mais pourtant je progresse, lentement mais surement. Je sens la terre qui s'effrite sous mes pieds mais Pearl me tient bien.
Elle a vraiment de la poigne !

Au bout de ce qui me semble une éternité, je sens la main qui tenait la racine effleurer le bord du trou.
Enfin !

Je pousse alors de toutes mes forces sur mes pieds et me jette en avant, pour atterrir aux pieds de Pearl.
Je reprend alors mon souffle un bref instant, avant de lui lancer avec un petit sourire.

-Merci partenaire...

Puis, sans attendre, je me redresse.
Nous avons dû faire pas mal de bruit, et il est plus que temps de remettre à la recherche d'autres tributs. Et puis je suppose que le Capitole n'a pas eu son compte de sang pour la journée, vu que nous ne sommes pas morts...
Mieux être le chasseur que le chassé...

Je regarde alors Pearl et lui lance :

- On repart ? Peut être que les tributs devant n'ont rien entendu ?



Nik sort du piège, rp 6/6 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Dim 8 Nov - 0:34

D6 -  Vahine








« Merci Vahine c'est si gentil. »

Il semblait reconnaissant mais hésitant lorsque je lui dis qu’il fallait appliquer la lame brûlante contre son oreille. En effet, qu’est-ce qui m’empêchait de la lui planter en travers de la tête … Je comprenais sa méfiance. Mais après ce qu’il venait de faire ; ce garçon venait quand même de s’arracher une oreille pour nous protéger ; je voulais faire de mon mieux pour que tout se passe bien. Cependant autre chose semblait le tracasser …

« Attends Vahine il faut que je vérifie quelque chose avant tout. Ne bouge pas ! »

Lorsqu’il s’éloigna ma vue diminua à nouveau … Zut … Ca n’avait pas fonctionné … Ma bouche s’ouvrit. Son sacrifice avait été vain.

« C'est bien ce que je pensais, on est toujours liés, il ne suffit pas seulement de se mutiler... Et si le bruit venait de la boîte ? C'est peut-être quelque chose qui s'est ouvert, le tiroir peut-être ! »

Il ouvrit le tiroir et une seringue en sorti.

« Le bruit venait de là, je pense. Il y a un mot ! Il dit que lorsque le contenu de la seringue coulera dans nos veines nous ne serons plus liés... »

Je le vis ensuite planter l’aiguille dans son avant-bras, avant de refaire le test. Cette fois-ci, notre vue ne diminua pas d’un poil. Mon regard resta malgré moi planté pendant un moment sur la seringue, et ma main trembla pendant quelques secondes.

« Maintenant on est « libres », enfin libres façon de parler... »

Oui, libre c’était beaucoup dire … Nous étions toujours dans cette arène. J’étais coincée ici, mon regard planté sur l’aiguille qui me rappelait tout ce qui me manquait ici, peut-être plus encore que ma famille et que mon district : ma drogue. Je fermais les paupières un instant, en espérant que Jason et les téléspectateurs prennent cela pour du soulagement. Respire Vahine, respire profondément … Mais Jason ramena rapidement mes pieds sur la terre ferme.

« Sinon pour la lame je crois qu'on a pas trop le choix... Cependant promet moi que tu ne me veux pas de mal, que tu n'as pas d'idées tordues derrière la tête. »

Mes yeux se réouvrirent et croisèrent directement les siens. Il était direct … Plus direct que personne que je n’avais rencontré. Il disait les choses, sans se soucier des convenances … Mais nous étions dans l’arène. Il n’y avait plus de convenances qui tenaient.

« Jason je … Je te promets la seule chose que je veux faire maintenant, c’est te soigner. Tu as fait ça pour nous deux, c’est le moins que je puisse faire. »

J’avais choisi mes mots avec attention. En effet, c’était la seule chose que je voulais faire « maintenant ». Mais je ne pouvais pas promettre davantage. Je ne voulais pas faire de mal à Jason mais, si cela venait à se jouer entre nous à la fin, je défendrais ma peau avec férocité. Mais je n’avais pas la prétention d’arriver jusque là …

Alors je m’approchais du feu, pris le couteau et l’avançai de la tête de Jason. Je n’allais pas encore le soigner … Il fallait cautériser d’abord. Un enfant de 3 ans aurait pu le faire, il fallait juste poser la lame contre son oreille. C’était pour lui que ça allait être dur.

« Serre les dents, ça risque de piquer un peu. »

Et la lame tomba sur son oreille. S’il avait crié, je l’avais à peine entendu, trop focalisé sur son oreille et la peau qui brûlait sous mes yeux. L’odeur était presque insupportable, comme si on faisait brûler un animal … Puis ma main recula doucement, essayant de ne pas emporter de peau avec. Mes yeux se portèrent rapidement vers le sol à côté de nous. Evidemment. Comment n’avais-je pas vu cela plus tôt … Il y a avait du pavot : un anti douleur. Et il allait en avoir grand besoin …

« Garde ta tête sur le côté, et ne bouge pas. »

Je saisi les feuilles et allait près du feu. Je mis les feuilles au-dessus jusqu’à ce qu’elles commencent à suinter. Après quelques instants, j’allais déposer avec délicatesse les feuilles sur son oreille ensanglantée, espérant que la douleur allait s’apaiser …

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Dim 8 Nov - 19:12

Jason a brisé le lien. Jason perd 1 point de communication et 35 pvs. Il perd également 1 rp de traque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Mer 11 Nov - 11:41








Nolan ouvrit les yeux brusquement et se redressa tout en prenant une grande inspiration. Mais que lui était-il donc arrivé ? Il avait perdu connaissance d’un coup sans qu’il ne s’en aperçoive , il venait de se réveiller et sa tête lui faisait un mal de chien. Ses membres étaient ankylosés et il se sentait globalement affaibli ; de toute évidence ce repos forcé n’avait pas vraiment été de l’ordre du sommeil réparateur. Il mobilisa toutes ses maigres forces pour ignorer la douleur et il scruta les alentours ; Thalia commençait à remuer , dans quelques secondes elle se réveillerait aussi. Le Capitole avait dû déclencher un piège qui eut pour effet de les plonger dans cet état comateux ; par chance personne ne les avaient trouvé et attaqué durant leur assoupissement. Le jeune homme essaya de remettre un peu d’ordre dans ses idées ; son dernier souvenir avait été de parler à Thalia concernant leur possible séparation. Le tribut du Neuf voulait rester lié à la jeune femme et il lui avait fait part de son avis , par contre il n’avait aucun souvenir d’une quelconque réponse de celle-ci. C’est alors qu’une voix retentit clairement au-dessus de leur tête.

« Vous avez bien dormi, vous en paierez le prix. Rester ensembles ou vous séparer ? Vous avez cinq minutes pour décider. Mais pour vous libérer, un morceau il vous faudra trancher … »


Thalia était désormais éveillée et elle observait Nolan d’un regard interrogateur. Celui-ci écarta les bras .

-Mon avis n’a pas changé Thalia , je ne pense pas que ce soit une idée si brillante que cela d’essayer de se séparer. Après c’est à toi de décider mais garde à l’esprit que si tu veux te libérer il te faudra trancher « un morceau » . Un morceau de mon corps ou du tien ? Je l’ignore mais nous risquons de sortir affaibli de cette histoire. N’avons-nous déjà pas assez subi ?




Nolan est dans la zone feuillue et marécageuse /Pont suspendu  
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Mer 11 Nov - 11:57




Pont suspendu
- Jour 3


« Je vais tenter Pearl ! Je vais essayer de sauter pour attraper la racine qui dépasse au dessus et ta main en même temps, comme ça tu n'auras pas à porter tout mon poids... »

Mon cœur battait à tout rompre. La précipitation dans sa voix m’indiquait l’urgence de la situation. On n’avait qu’une seule chance, il ne fallait pas la louper. J’obligeais mes bras à ne pas trembler, ce n’était pas le moment de flancher. Lorsqu’il attrapa ma main, je déplaçais tout le poids de mon corps à l’arrière.  

« Tu es prête ? J'y vais ! »

Je serrais les dents, prête à recevoir le poids. Un petit hochement de tête indiqua qu’il pouvait sauter. Son ascension fut lente, beaucoup trop lente. J’avais peur de lâcher avant. Je fermais les yeux pour ne me concentrer plus que sur sa main qu’il fallait que je tienne à tous prix. Il tombe, il meurt, je meurs. Ce n’était pas envisageable. Soudain, je sentis le poids sur ma main s’alléger et ouvrit les yeux pour découvrir avec joie que Nik sur le sol. Pas en très bon état, mais vivant.

« Merci partenaire... »

« Contente de te voir sur pied. Tu es sûr d’être en état de courir ? »

C’était une question plus pour la forme. Malgré ses blessures, qui étaient plutôt superficielles, il pouvait courir. Et même s’il ne l’était pas, il allait courir. On était trop près pour abandonner comme ça.

« On repart ? Peut être que les tributs devant n'ont rien entendu ? »

« Vu qu’il n’y a personne, oui on peut l’espérer. On se dépêche, ils ne doivent plus être très loin ! »

Je me remis à courir, avec des coups d’œil réguliers derrière moi pour vérifier que Nikolay suivait toujours. J’arrêtais cependant rapidement car j’étais désormais sûre qu’il pouvait le faire. Je ralentissais le pas, sentant que nous n’étions plus très loin. Au bout de quelques minutes, je marchais, de peur de les louper ou de faire trop de bruit. Soudain, je les entendis très distinctement. Je fis signe à Nikolay de s’arrêter et me baissais espérant que la verdure me camouflerait.

« … ne bouge pas. »

C’était la voix d’une fille, celle du 6 si je me trompais pas, car le brouillard épais et la végétation dense nous empêchait de voir correctement. En regardant Nikolay, je pointais mon oreille, et chuchotais :

« Regarde celle du tribut. Ils ont dû réussir à briser le lien, il faut qu’on les attrape tous les deux. Choisis celui qui te plait, et on s'éloignera un peu, juste assez pour ne pas être aveuglé. Quand on sera en position, on comptera trente secondes chacun de notre côté, et à trente on attaque. On ne peut pas se donner de signal d’attaque, on pourrait se faire repérer. S’il y a un problème, on refait le sifflement qui nous a permis de nous retrouver, tout à l’heure, ça veut dire que l’attaque est annulée. Ca te va ? »

La dernière question était plutôt de savoir s’il se sentait assez fort pour le faire. Tout en parlant, je sortis le poignard de mon sac, et agrippais fermement le manche.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans zone marécageuse, centre »  
« Pearl et Nikolay tranquent Jason Drake Rp X/4 ??

[/b]
© Truth.


[HRP] : on peut attaquer au prochain rp ?
[EDIT ADMIN : oui, la traque est terminée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Mer 11 Nov - 20:30


 Briser le lien ...
Ft. Vahine


Elle écarquillait les yeux, il n'y était pas allé avec le dos de la cuillère, d'habitude il n'était pas aussi franc et tournait souvent autour du pot mais le temps lui manquait cruellement donc il fallait être direct, trop peut être, trop tard de toute façon.

- Jason je … Je te promets la seule chose que je veux faire maintenant, c’est te soigner. Tu as fait ça pour nous deux, c’est le moins que je puisse faire.

Elle avait vraiment bon cœur cette petite, les jeux n'avaient pas obscurci son cœur c'était beau très beau. A chaque minute qui passait Jason pensait de plus en plus qu'elle ne méritait pas ça. C'était trop injuste... Jason voulut la croire, elle pouvait très bien être en train de lui mentir pourtant il ne sentit pas de malhonnêteté dans sa voix. Elle avait l'air sincère et il décida de se fier à ses paroles rassurantes, s'ils devaient faire équipe mal gré qu'ils ne soient plus liés, il faudrait qu'ils se fassent confiance.

-Excuses moi d'avoir été un peu trop direct mais je devais être sûr, merci c'est gentil.... Bon allons y puisqu'il le faut.

On sentait l'appréhension dans la voix de Jason surtout lorsque Vahine approcha le couteau des flammes et revint vers lui. Jason n'était pas du tout rassuré mais entre ça ou une possible infection il valait mieux le faire. Alors il prit le peu de courage qu'il lui restait et se prépara à encaisser.

-Serre les dents, ça risque de piquer un peu.

Un peu, tout était relatif, elle allait tout de même appliquer une lame incandescente sur son oreille, enfin ce qu'il en restait : pas grand chose. Elle posa la lame et Jason ne pu retenir un petit cri qu'il tentait tant bien que mal d’étouffer afin qu'on ne les repère pas. La douleur était puissante et les larmes coulèrent à nouveau sur les joues du rouquin. On sentit alors une odeur de brûlé, oui c'était la peau qui brûlait. C'était écœurant et le fils du pacificateur en eu des hauts le cœur. La sensation de la brûlure était des plus désagréable. Son visage était déformé par la douleur et lorsqu'elle retira la lame il poussa un soupir de soulagement, cela n'avait pas été si long mais cela avait semblé durer une éternité du point de vue du jeune homme.

-Un peu... un peu... Le mot est faible.... marmonna-t-il

Alors qu'il souffrait encore de la cautérisation il vit que Vahine fixait le sol, qu'avait elle vu ? Il observa à ses pieds une plante qu'il ne connaissait pas, qu'était-ce ? Il ne savait pas mais elle devait être importante car ma 6 ramassa quelques unes de ses feuilles ;

- Garde ta tête sur le côté, et ne bouge pas.

Il s'exécuta sans dire un mot, elle avait trouvé de quoi le soigner il en était sûr. Il la vit s'approcher du feu et faire suinter les feuilles. Puis elle revint vers son allié et posa avec le plus de douceur le remède de fortune sur ses vestige d'oreille d'où coulait une traînée rougeâtre. Jason espérait de tout son être que cela allait apaiser ses souffrances mais cela ne semblait pas avoir d'effet.... Après plusieurs minutes cela ne faisait rien : il avait toujours terriblement mal.

-Vahine cela ne fait rien...

Alors il enleva les feuilles, elle avait essayé mais ses efforts avaient étaient vain.

-C'est pas grave c'est gentil d'avoir d'essayé...

Et alors qu'il allait s'asseoir il eu un mauvais pré-sentiment, comme s'ils n'étaient pas seuls, mais il n'y fit pas attention, les jeux le rendaient un peu paranoïaque...  


"Jason est dans la zone Marécage feuillu (pont) "






© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 12 Nov - 19:32

D6 -  Vahine








J’avais laissé les feuilles appliquées pendant un temps, cependant cela ne semblait pas faire d’effet … M’étais-je trompée sur la façon de les utiliser ? Etait-ce bien les feuilles que je pensais ? Tout devenait flou dans ma tête, cette arène, le manque incessant, la faim, la fatigue … Je n’arrivais pas à être sûre de moi …

« Vahine cela ne fait rien... »

Le fait de l’entendre le dire renforça ma culpabilité …

« Je suis désolée … »
« C'est pas grave c'est gentil d'avoir d'essayé... »

Je secouais la tête. C’était bien du pavot. J’en aurais ma … Enfin, pas ma main à couper, mais j’en étais sure à 99 pourcent … Mais alors, qu’est-ce qui avait pu clocher ? Il y en avait assez, j’en avais déjà utilisé et je n’avais jamais eu de plus grosses quantités … C’était forcément le type d’application qui clochait … Habituellement, je le mélangeais à de l’eau bouillante que je laissais ensuite refroidir après infusion. Mais là, c’était impossible … Je n’avais même pas de quoi les mouiller … Je repris une feuille entre les mains. Il y avait une autre méthode, j’en étais persuadée, une qu’on m’avait mentionné … Je me rapprochai de la plante et la coupai à la base. Une sorte de gel blanc en sortait, beaucoup plus épais que le simple jus obtenu après chauffage … Je le laissai glisser entre mes doigts … Ca pouvait marcher.

« Attends … J’ai une autre idée. »

Je tentais d’énumérer dans ma tête les propriétés du pavot. Somnifère … Mais pas juste par contact … Il n’y avait rien de possiblement dangereux … J’écartais la partie verte et me piquais le doigt au passage … Puis mes mains se recouvrirent de gel. Ce n’était pas des conditions d’hygiènes optimales … J’arrachais à l’aide de ma lame un morceau de tissus afin de le couvrir du liquide visqueux, puis je l’approchais de l’oreille de Jason.

« Je ne suis pas certaine que ça fonctionne … Mais ça ne peut pas faire de mal. »

Je posais le tissu dessus, et observais la réaction de Jason pour voir si ça le soulageait un peu, tout en jetant un œil au feu. Il allait falloir l’éteindre rapidement si on ne voulait pas se faire repérer trop rapidement …

Spoiler:
 
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Ven 13 Nov - 1:24

Oublier, effacer, disparaitre...et péché


Tout n'était que douleur. Mon corps tremblait fébrilement pendant que je tentais de rassembler le peu de raison qu'il me restait autour d'un unique objectif. Dès que mon esprit divaguait, je le maltraitais à nouveau : l'obligeant à effacer cette image atroce du visage d'Adam dont il ne restait rien pour le remplacer par celui de Jason. Il était l'unique auquel je pouvais me raccrocher dans cette jungle dégénérée de l'arène et, bien que cela n'ait aucun sens, notre dernière promesse de se retrouver près du pont sonnait comme ma seule possibilité de rédemption.

Me prouver que je ne lui avais pas menti une fois de plus, que je ne l'avais pas brisé autant qu'il avait pu me briser... Autant que cette arène m'avait brisée... J'espérais seulement qu'il n'était pas trop tard. Bientôt des traces me rappelèrent le pas assuré de Jason, il n'était plus très loin. Un chemin montait, serpentait entre les immenses arbres et leurs racines épaisses. Je l'empruntais sans la moindre hésitation, sans même chercher à m'assurer de la sécurité des lieux. C'était moi le monstre et je me faisais suffisamment peur pour penser qu'aucun autre démon ne puisse surgir de l'ombre...

Encore quelques pas hésitants... Peut-être ne reverrais-je pas ses yeux plein de tendresse après tout, peut-être sa nouvelle co-tribut lui les avait-elle arraché tout comme je l'avais fait avec Adam ? Paranoïa écœurante, la sensation des globes moites dans mes mains me revînt et je dus m'arrêter un instant, vomissant ma bile. Le regard sur le sol marécageux, je me maudissais, je louais un pardon qui n'arriverait jamais. Le jugement, c'était tout ce qui m'attendrait : aujourd'hui, demain, toujours, jusqu'à ma mort.

Je passai ma main sur mon visage, me massai les tempes comme pour en extraire les terribles images qui repassaient en boucle derrière mes paupières closes. Il fallait que je continue à marcher, marcher, toujours et encore pour m'éloigner du Mal. Quand les tremblements se calmèrent, je remarquai enfin une voix et me figeai instinctivement, dégainant déjà mon arc et ajustant immédiatement une flèche sur sa corde tendue. Aux aguets, un simple mouvement aurait provoqué le geste fatidique pour ma cible. Pourtant, rien ne bougea. La voix s'éleva à nouveau, je tentai de la localiser pour repérer la menace quand je compris : c'était la voix de Jason. Paniquée, je laissai tomber l'arc au sol. J'aurais pu le tuer. J'aurais pu le tuer s'il avait surgi. J'avais été prête à tuer une seconde fois, je baissai le regard vers les marais à ma gauche. Une nouvelle nausée me souleva la poitrine en apercevant pour la première fois mon reflet dans l'eau terne et boueuse des marais.

Je ne pouvais pas le rejoindre. Pas maintenant et pas comme ça. Pas alors que j'aurais pu tuer la seule personne qui ne saurait jamais, pas alors que j'aurais fait fuir le plus téméraire des gamins de notre district avec cette apparence sordide. Il fallait que j'efface tout cela, que j'efface ce sang, que j'efface sa mort. L'odeur putride de la faucheuse qui avait imprégné mes vêtements de ce liquide pourpre qui séchait à même ma peau et me donnait l'apparence d'un boucher : il fallait que cela disparaisse. Comme un secret honteux qu'on tente d'enfermer à tout jamais dans une boîte, il fallait qu'il disparaisse.

De gestes vifs, mes mains plongèrent dans l'eau. Elles se frottèrent jusqu'à érafler ma peau, elles arrachèrent ma veste de mes épaules et l'immergèrent à son tour avec la fureur du désespoir dans les eaux sales des marécages. La veste perdit peu à peu ses nuances rouges pour trouver une teinte brune, terne. Des tâches demeurèrent, je m'acharnai dessus avec rage à présent. Elles s'accrochaient comme pour laisser une trace de ce qu'il s'était passé : comment leur dire que je voulais oublier ? Comment ? Les larmes coulaient à nouveau, des larmes sang qui nettoyaient mon visage de la légère balafre infligée par Adam, seul vestige de son désir de vivre. Ma cuisse me lançait, mes mains frottaient, ma tête tambourinait... Prise d'une rage soudaine pour ce tourbillon incessant, je jetai la veste dans les marais tandis qu'un vertige me força à m'asseoir un instant.

Il fallait que je me calme à tout prix. Je trouvais alors les fleurs de pavot que j'avais précieusement gardées dans le sac et commençai rapidement à prélever la substance active que j'ingérais sans réfléchir davantage... Peut-être que si la douleur passait, le reste passerait aussi. Utopie formidable mais irréaliste.

Recroquevillée sur moi-même à attendre l'effet des plantes, je songeai à la fille forte que j'aurais aimé être, celle que j'avais calmé être devant les Juges, celle qui allait devoir faire face à Jason et soutenir son regard lorsqu'elle lui ferait promettre de ne jamais regarder les vidéos de leur arène si jamais il avait l'occasion de sortir de cet enfer. Car oui, tel était mon espoir : qu'il m'aime assez pour être le seul qui garde de moi l'image de celle que j'aurais aimé être, même si pour cela je devais lui mentir et le tromper. Après tout, le mensonge était un péché bien moins lourd à porter que celui que j'avais déjà commis...

Alors, parce qu'aucun autre choix ne s'offrait à moi, je me levai et récupérai ma veste que j'enfilai malgré les marques de mon crime incrustées dans le tissu. Je repris mon arc et commençait paisiblement à me diriger vers les voix de Jason et Vahine...


« Chloé est dans la zone marécageuse »
« Chloé - District 10 essaye de réaliser un soin sur elle-même. DEMANDE DE LANCER DE DE  »
« Chloé traque Jason et Vahine. Rp 3/2 --> Chloé sait où se trouvent Jason et Vahine. »

_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Sam 14 Nov - 22:45




Nolan & Thalia
J'
ouvre les yeux brusquement, avale une goulée d'air, et me relève soudainement, prise de panique. Que vient-il de se passer ? Nolan à l'air encore un peu pâteux lui aussi...Y aurait-il eu une sorte de gaz soporifique qui nous aurait plongé dans un sommeil profond sans que l'un où l'autre ne s'en rendent compte. La dernière chose dont je me souviens, c'est Nolan qui m'expose ses idées, et celle de ne pas se séparer, j'étais en train de réfléchir, pesant qu'il avait raison. Même si le cœur, bien qu'il soit très gentil, n'y était pas. C'était de ma survie dont on parlait, et de celle de Nolan.

« Vous avez bien dormi, vous en paierez le prix. Rester ensembles ou vous séparer ? Vous avez cinq minutes pour décider. Mais pour vous libérer, un morceau il vous faudra trancher … » 

Je frissonne en entendant cette voix tout autour de moi, et de cette affreuse sentence, puis je regarde Nolan d'un air interrogateur

« Mon avis n’a pas changé Thalia , je ne pense pas que ce soit une idée si brillante que cela d’essayer de se séparer. Après c’est à toi de décider mais garde à l’esprit que si tu veux te libérer il te faudra trancher « un morceau » . Un morceau de mon corps ou du tien ? Je l’ignore mais nous risquons de sortir affaibli de cette histoire. N’avons-nous déjà pas assez subi ? »

« Tu as raison Nolan... »Je tourne la tête vers le bas, où les racines s’entremêlent en plongeant dans l'eau, une larme coule le long de ma joue. « Restons groupés, restons co-tributs,  si Nik venait à apprendre que ma vie se serait finie aujourd'hui, je ne sais pas comment il réagirai, mais pas de manière positive. » Je me tourne vers Nolan, un sourire triste ornant mon visage « Et puis après tout, u es un co-tribut sympathique, et je pense que tu ne souhaite égorger personne par pur plaisir...Il va juste falloir qu'on trouve une solution, car nous n'allons pas pouvoir rester en haut de cet arbre très longtemps. Même si c'est une cachette idéale, le poids du coffre  le  fait légèrement pencher et il suffit qu'ils la réactivent et que par mégarde d'autres tributs à proximité pour se faire repérer et se trouver coincer. T'en pense quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Jeu 19 Nov - 9:13

Je m’arrêtais brusquement. Ils étaient juste là, inconscients du danger tout proche.
Pearl se pencha vers moi et chuchota en montrant son oreille :

- Regarde celle du tribut. Ils ont dû réussir à briser le lien, il faut qu’on les attrape tous les deux. Choisis celui qui te plait, et on s'éloignera un peu, juste assez pour ne pas être aveuglé. Quand on sera en position, on comptera trente secondes chacun de notre côté, et à trente on attaque. On ne peut pas se donner de signal d’attaque, on pourrait se faire repérer. S’il y a un problème, on refait le sifflement qui nous a permis de nous retrouver, tout à l’heure, ça veut dire que l’attaque est annulée. Ça te va ?

Je fixais un instant les deux tributs qui continuaient à discuter comme si de rien n'étaient. Des innocents... Mais j'étais venu là pour sauver Thalia et je devais maintenant aller jusqu'au bout. De toute façon, avec les carrières et les mentors dans l'Arène, ces deux là n'avaient aucune chance...
Je regardais alors Pearl et murmurais simplement :

- Ok.

Puis je m'éloignais en faisant le moins de bruit possible dans les buissons, puis, une fois en position, j'observais attentivement les deux tributs tout en comptant dans ma tête.

1...2...
Ils me semblaient si frêles, si jeunes... Si innocents...

7...8...
Des tributs des derniers district sans doute, qui devaient maintenant espérer de retrouver leur co-tribut avant de tomber sur un carrière...

12...13...
Comme j'espérais retrouver Thalia plus tard...

18...19...
Sauf que pour la revoir je devais tuer...

22...23...
Et comment pourrais-je la revoir après ça ?

26...27...
J'étais condamné, maudit...

28...29...
Je suis mort.

30.


Je me redresse d'un coup et bondis vers le garçon, sans chercher à savoir ce que fait Pearl.
En une enjambée, je suis à côté de lui et lui envoie un énorme coup de poing droit sur la blessure de son oreille manquante. Je sens sa tête qui part sous la violence du choc.

Je vais pour lui asséner un second coup de poing, mais je rate mon coup car le jeune homme esquive mon mouvement, en essayant de défendre sa équipière attaquée, plutôt que de se défendre lui-même.

Avant que je ne puisse porter de nouveau une attaque, Pearl réplique et attaque à son tour Jason. Encore une fois, je suis stupéfié par la rapidité et la force qu'elle est capable de déployer. Le jeune homme doit être complètement sonné par la violence de l'attaque.

Mais il se reprend vite, et lui et sa coéquipière essaient d'attaquer Pearl ensemble. Elle doit leur sembler plus dangereuse  avec son couteau que moi à mains nues.
Je m'avance alors pour aider Pearl et essaie de saisir le bras du jeune homme, mais il parvient à m'échapper encore une fois.

Mais nous sommes plus forts.
Nous sommes trop forts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Mer 25 Nov - 18:57









Nolan poussa un soupir de soulagement ; il avait obtenu l’approbation de Thalia : les deux tributs resteraient ensemble. Le tribut du Neuf s’estimait finalement plutôt heureux de s’être retrouvé avec une partenaire qui avait une certaine clarté d’esprit.

-Je ne connais pas Nikolay et j’ignore quel sera sa réaction mais ce dont je suis certain c’est que ni toi ni moi ne serons présents pour la voir .

Il devait garder à l'esprit que si elle perdait la vie , il la suivrait dans la tombe ; enfin il n'y avait même pas de sépulture prévue pour les tributs mort... C'était le risque principale que représentait cette alliance .

Nolan sourit légèrement à l’écoute des compliments que lui fit Thalia  , effectivement , elle avait également eu de la chance de ne pas tomber sur un carrière ou un tribut  violent, impulsif et moins enclin à la discussion.

-Effectivement je n’égorgerai personne par plaisir , mais il faut garder à l’esprit que tôt ou tard il faudra nous salir les mains.  Sinon je pense que tu as effectivement raison ; il faudrait que nous bougeons d’ici ; si nous ne le faisons pas par nous même j’ai bien peur que les Juges nous y forcent . A mon avis il faudrait éviter de s’approcher trop près de la Corne ; il y a eu du grabuge là-bas tout à l’heure .

Tout en interrogeant silencieusement Thalia du regard sur le lieu vers où il pourraient se rendre , il commença à descendre prudemment de l’arbre. Il était affaibli et il valait mieux faire attention pour éviter une chute qui pourrait lui être fortement préjudiciable. Arrivé en bas , il scruta rapidement les alentours ; tout semblait calme . Il aida Thalia à descendre et il laissa souffler quelques secondes avant de lui dire.

-Prend un chemin et je te suivrais .


Il lança un regard malicieux à Thalia avant de répéter cet adage qui semblait tant lui plaire.

-Après tout , les dames d’abord.


Nolan est dans la zone feuillue et marécageuse /Pont suspendu
Spoiler:
 



Dernière édition par PNJ le Jeu 26 Nov - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   Mer 25 Nov - 20:25


 It's the moment to fight...
Ft. Vahine


Jason était dépitée mais pas autant que Vahine qui devait se demander pourquoi ça n'avait pas fonctionné. Alors que Jason allait lui proposer de s'en aller ou de faire autre chose elle prit la parole :

-Attends … J’ai une autre idée.

Il prit un air intrigué et laissa la rouquine tenter autre chose. Elle avait dans les mains une substance gluante provenant des feuilles. Elle coupa un morceau de tissu et appliqua le gel dessus. Elle s'approcha du blessé :

-Je ne suis pas certaine que ça fonctionne … Mais ça ne peut pas faire de mal.

Enfin elle posa sur son oreille le soin de fortune. Le soulagement grandissait au fur et à mesure que le gel entrait en contact avec les lambeaux d'oreille du garçon. Cela diminuait la douleur et c'était grandement appréciable. Vahine était vraiment douée. Jason appuyait légèrement le tissu pour que le gel s'applique correctement sur sa plaie béante. Cela le soulageait mais la douleur était toujours là et le brûlait encore.

-Merci Vahine ça apaise un peu la douleur...

Elle regardait les flammes danser, une légère fumée s'était formée, ils étaient trop repérables. S'ils ne voulaient pas attirer les autres ils devaient l'éteindre très rapidement. Jason allait s'approcher du foyer et faire ce qu'il avait à faire lorsque deux personnes surgirent. Le tribut du 10 n'avait pas vu venir le garçon qui lui asséna un coup de poing monstrueux sur les vestiges de son oreille. La tête tu fils du pacificateur partit sous la violence du choc. La douleur est atroce, son oreille lui lançait atrocement. Il était un peu sonné son adversaire avait une force impressionnante. Il jeta un coup d’œil furtif dans sa direction : un carrière. Il était très imposant, Jason était une fourmi insignifiante à côté. Comment n'avait-il pas remarqué qu'on les épiait depuis un moment peut être ? Il était trop concentré sur son oreille, il avait fait une grosse erreur et il allait en payer les frais. La blonde, l'autre carrière attaquait Vahine, la pauvre. Alors que son adversaire essaya de renouveler son attaque Jason le vit venir et l'esquiva de justesse. Pourquoi ne s'était-il pas plus méfié ? Il avait été naïf trop naïf encore une fois. Il était dans les jeux, tous les moyens étaient bons pour gagner et ces deux monstres étaient en train de le prouver. Jason pensa qu'ils n'avaient aucunes chances tous les deux, aucun des deux ne savaient vraiment se battent et en face se trouvaient des machines à tuer sur entraînées. Le combat était presque perdu d'avance, trop inégal, les capitoliens devaient s'enchanter devant leurs écrans, une scène typique de combat. Jason les observa rapidement, il n'avaient pas l'air blessés, ce qui voulait dire qu'ils devaient être toujours liés. Ce qui voulait dire que s'ils en tuaient un l'autre suivrait. Alors Jason et Vahine ensemble tentèrent d'attaquer la blonde, avec son couteau elle était plus dangereuse que son collègue, il fallait la neutraliser. C'était une tâche bien complexe et aucun des deux n'arrivèrent à blesser leur attaquante rapide comme l'éclair. Cette dernière répliqua et blessa Jason avec son couteau. La douleur le déchira et il ne pu retenir un hurlement. Il aurait pu abandonner, se laisser mourir et laisser la fille le tuer mais il pensa à Chloé, à la promesse qu'ils s'étaient fait. Celle de se battre jusqu'à leur dernier souffle, de tout faire pour survivre, même les pires choses... Et puis il ne pouvait pas se laisser mourir, pas comme Alison non... Il allait se battre même s'il allait en mourir. Le garçon tenta de l'attaquer et par miracle Jason réussit à s'écarter à temps. Ses vêtements s'imbibaient légèrement de sang, son sang. La blonde ne l'avait pas loupé, alors il réunit toutes sa détermination et la force qui lui restait et mal gré la douleur il tenta de la blesser pourtant elle esquiva. Si prévisible, elle n'était pas blessée et surentraînée tout le contraire de sa proie car c'est ce que Jason devenait, sa proie son futur meurtre à ajouter à son tableau de chasse glorieux. Mais il n'allait pas lui faire ce plaisir, pas sans tout tenter. Vahine tentait aussi vainement d'attaquer la carrière mais elle n'y arrivait pas plus que lui.Le garçon tenta une nouvelle fois de s'en prendre au rouquin mais il ne fut pas assez rapide, son poing se perdit dans l'air. Il regarda son adversaire dans les yeux un court instant, il y vit de la haine, de la folie aussi, il était comme une bête sauvage. Jason était indécis, il essayait de réfléchir vite de trouver une solution à cet impasse mais aucune n'était infaillible. Il avait deux choix, rester et mourir ou tenter de les semer dans les marécages. Il choisit la deuxième option, s'il restait sa mort était assurée alors que s'il arrivait à courir suffisamment vite il aurait peut être une chance. Du moins il gagnerait du temps pour trouver une meilleure solution. Jason se prépara à tourner les talons et tenter le tout pour le tout....

"Jason est dans la zone Marécage feuillu (pont) "
"Jason demande la fuite"



© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 3 - Pont suspendu (centre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 3 - Pont suspendu (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Marécage feuillu-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit