Partagez | 
 

 Jour 3 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 4 Juin - 18:51





Jour 3 - Corne d'Abondance
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Explications
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Ce sujet est la suite directe de ce sujet.

Ce sujet sera ouvert durant toute la journée n°3 de l'arène, comptant pour 2 semaine irl (du 04/06 au 24/06). Il permettra à tous les personnages qui se trouvent dans cette zone de pouvoir rp à la suite de ce message.
Notez que le Jour 3 commence à partir de la diffusion des portraits dans le ciel, il est environ minuit. C'est donc à vous de gérer la progression de la journée à partir de la nuit jusqu'au Jour 4 (qui lui aussi débutera après la diffusion dans le ciel du jour3).

En ce qui concerne les règles de déplacement ainsi que toutes les autres règles de l'arène, vous les retrouverez toutes ici.


Bon jeu à tous !  Chopez le !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
Localisation : Paris
★ Âge : 17ans.
☆ Surnom : Nik
★ Occupation : pêcheur - rebelle
☆ Humeur : en colère
★ Plat préféré : tout sauf du poisson
☆District : quatre

○ Points : 1110
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Ven 5 Juin - 19:00

Je cours.
Je ne sais pas depuis combien de temps, mais je cours.

Je n'ai qu'une idée en tête, retrouver Pearl, et me mettre en chasse. je n'ai plus que cette idée en tête, tuer les carrières et les mentors, quel qu'en soit le prix à payer.

J'essaye de ne pas penser à Thalia seule dans l'Arène. Sinon, je vais rebrousser chemin pour la retrouver...

Plus j'approche de la corne, plus l'odeur de brûlé est forte.
Soudain, je la vois devant moi.
Et je comprend l'odeur.
Elle a entièrement brûlé...
Il ne reste rien, plus d'armes ni de vivre.

Je me demande qui a pu faire ça, mais ce ne sont sans doute pas les carrières. La corne d'abondance est souvent leur camp de base, ils n’auraient eu aucun intérêt à faire ça...

Je ralentis doucement, tous les sens en alerte. Tous les tributs sont en train de se déplacer dans l'arène, je dois être prudent...
Mais pour le moment je suis seul.

Je contourne alors lentement la corne par la gauche, suivant toujours les indications de ma boussole...
Je dois rejoindre la zone rocheuse au plus vite si je ne veux pas devenir aveugle...

Nik quitte la corne d'abondance et entre dans la zone rocheuse centre.


Dernière édition par Nikolay Willis le Lun 8 Juin - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Sam 6 Juin - 13:11

Rien ne sert de courir, il faut partir à point


A peine eus-je quitter Jason que le goût amer de mes paroles me revînt. Je lui avais menti, une fois encore, manipulé pour être sûr qu'il fasse tout, même le pire, pour rester en vie. Cela faisait-il de moi une mauvaise personne ? Sans doute, mais ce n'était pas cela qui me donnait le plus grand sentiment de culpabilité. Le pire était cette pensée qui me hantait alors que je commençai à avoir la corne en vue : j'étais capable du pire et, un jour, les Juges nous auraient peut-être obligé à choisir entre nous et notre co-tribut. Si je m'étais retrouvée face à Jason... Je n'avais pas peur de lui, je croyais deviner ce qu'il aurait choisi. J'avais peur de ce que moi j'aurais pu lui faire...

Je me tapis un moment dans l'ombre des racines qui encadraient la tourbe, notais le relief et les lieux afin d'être certaine de pouvoir revenir sur mes pas plus tard. Un coup d’œil à la boussole : elle m'indiquait toujours l'ouest. J'allai devoir traverser.

Une silhouette plutôt impressionnant fila à travers la nuit, venant de ma gauche, elle contourna la corne par le même côté. Sans doute un carrière, un frisson me glaça. Aucun autre mouvement, peut-être étais-je partie à temps pour éviter les autres tributs et attendre qu'il soit totalement hors de vue ne faisait que retarder ma traversée et amener vers moi d'autres dangers. Il ne fallait plus réfléchir, seulement agir.

Je m'élançai en prenant soin de contourner la corne par la droite, dans l'angle mort de l'autre tribut. S'il avait gardé sa cadence, il devait déjà être arrivé dans une des zones. Je courus à en perdre haleine, me plaquant au plus près de la pyramide calcinée pour pouvoir analyser l'espace sud avant de continuer la traversée. L'horizon était toujours libre, je jetai un dernier regard vers les marécages, nostalgique, et commençai à courir vers l'ouest. Dans mon dos, la corne où ne restait que des cendres à la place des cadeaux des Juges disparaissait déjà.

J'étais terrifiée, mais je n'avais pas le droit de le montrer. J'espérais seulement que mon nouveau co-tribut ne se ferait pas prendre avant d'arriver à notre lieu de rendez-vous. Si c'était le cas, tout ce que j'aurais fait n'aurait servi à rien. Ma main se serra autour de mon arc, j'avais peur que d'autres tributs soient dans la même zone : qui nous garantissait que nous serions seuls à nous perdre dans les dunes que m'indiquait la boussole ? Personne, aucune promesse ne comptait dans l'arène. Aucune.

Désormais, loin de la seule personne en laquelle je pouvais avoir confiance dans ce nid de vipères, je ne pouvais compter que sur moi-même.


« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance et passe dans la zone des Dunes (section ouest) »



_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mar 9 Juin - 17:36




Corne d’abondance
- Jour 3



Je continuais à courir. Des grandes foulées, régulières, de manière à ce que mes pieds touchent le moins possible le sable, car cela me demandait beaucoup plus d’énergie. Je ne doutais pas d’arriver à l’endroit vers lequel me dirigeait ma boussole dans les temps impartis. J’espérais que Nikolay serait à l’heure, lui aussi. Sinon nous allions être deux à souffrir de son retard. J’espérais également que Nate et Amy allaient se retrouver. J’espérais que cette maudite règle n’allait durer qu’un seul jour et que j’allais rapidement retrouver mon coéquipier du 1. Il était hors de question que je gagne avec un traître.

Tout en courant je réfléchissais au sort que j’allais réserver à Nikolay. Je ne pouvais désormais plus le tuer, les Juges avaient dû prendre un malin plaisir à me lier à lui. Il ne me restait plus qu’à attendre, et dès que ce lien sera brisé il regrettera de m’avoir trahit, d’avoir trahit les rebelles, et d’avoir failli à sa parole. S’il avait un jour envisagé de la tenir… Peut-être me mentait-il depuis le début, depuis cet entraînement au District 1 où l’on avait formé un duo plutôt performant. Je n’avais pas à me plaindre finalement… Avec lui je n’aurais pas à me traîner un boulet, vu que j’aurais pu me récolter un gosse peureux  qui m’aurait fait tuée en un rien de temps. Et puis si j’avais bien compris ses motivations,  il voudrait rester en vie pour sa partenaire de district… Je souris en pensant à tout ce que je vais pouvoir lui faire endurer, au moins psychologiquement…

Je cru apercevoir une silhouette qui courrait, elle aussi, mais beaucoup trop loin pour que je puisse la rattraper, lui régler son compte et arriver dans les temps. Et avec ce changement de partenaire, je pouvais tuer mes alliés… Etait-ce un risque à prendre ? Je verrais cela avec Nikolay.

J’atteignis enfin la zone pointée par l’aiguille de ma boussole. La première foulée sur la roche me surpris, tant j’étais habituée à courir sur le sable, mais bien vite ma foulée repris la légèreté que l’on m’avait enseigné au centre d’entraînement. Je ne savais pas combien de temps s’étaient écoulés depuis l’annonce de la nouvelle règle, mais je pensais être dans les temps, et hors de danger.

/HRP/ « Pearl – District 1 passe de la zone "corne d'abondance" à la zone "rocheuse, centre"  
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mar 9 Juin - 22:30


Arène - Corne d'abondance








J’avais commencé à courir en direction de la corne, un peu après que Pearl soit partie. Lorsque j’arrivai sur place, je m’attendais à voir débouler tout un tas de monde, mais non. C’était calme, silencieux, rien à voir avec la situation terrible dans laquelle on se retrouvait. Dans la tête de tous, dans chaque alliance, cela devait être la panique … Mais à la corne, rien ne le laissait présager … Je distinguais au loin une fille … Avec un arc. Je plissai les yeux sans pouvoir la reconnaitre ; mais visiblement, elle devait être responsable de l’incendie à la corne, sans quoi elle n’aurait jamais pu obtenir cette arme. Je fis un rapide calcul dans ma tête et éliminai rapidement tous les garçons, les filles qui étaient avec moi … Il y avait celle du six, mais elle était beaucoup plus grande. Amy, qui était beaucoup plus fine … Ce qui laissait trois personnes ; Clarke, Chloé et Silver. La fille qui était avec Nikolay n’aurait pas pu mettre le feu alors qu’on les traquait dans les dunes … Silver n’avait pas du tout ces cheveux-là. Ca devait être Clarke ou Chloé ; les deux districts qu’on avait déjà soupçonnés. Mais l’heure n’était pas à la traque de tributs ; pour l’instant l’important était de retrouver Amy avant de finir complétement aveugles.  Je regardai ma boussole afin de m’orienter ... La zone rocheuse ; pas celle que je craignais le plus. Je m'y précipitai.




« Nate D1 quitte  la corne et entre dans la zone rocheuse plane, section "puit"»





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mer 10 Juin - 19:36

D6 - Mikel, Vahine & Aedan








Mikel et ses tributs venaient d’arriver à la corne. Ce dernier se tourna vers eux.

« Aedan, ne craint rien, tout va bien. Je connais Cassandra … Si sa survie est en jeu, elle va te protéger très très bien. Par contre, si jamais il y a quoique ce sois qui annonce que le lien va être rompu, tu fui. Elle est rapide, mais tu es mignon, elle ne se méfiera pas, pendant qu’elle dort, tu t’en vas. Vahine … »

Il pris une grande inspiration.

« Pour toi c’est plus dur. Aucun de vous n’est carrière ce qui va faire de vous une cible de choix ; il faut que Jason et toi vous vous cachiez.Vraiment, s’il veut jouer les héros, convainc le de se cacher … »

Il baissa les yeux vers les compas, et regarda d’abord celui de Vahine. Il indiquait vers la zone feuillue. D’un doigt, il lui indiqua la direction.

« Essaye d’aller vers là, plutôt au centre, mais fais vite … Et Aedan … »

De la même façon, il observa le compas et pointa son doigt vers les dunes.

« Aedan, vers là bas. »

Un œil à son propre compas lui assura qu’il allait aussi dans cette direction. Il observa Vahine une seconde avant qu’elle ne se jette dans ses bras.

« Merci Mikel. »


Il la repoussa doucement.

« Hey, hey … Tu me remercieras quand je t’aurais sortie de cette galère. Pour l’instant, cache toi avec Jason en attendant que je vienne te chercher. »

Oui, c’était ça, il ne pourrait pas la laisser et il le savait. Il l’observa un instant partir en courant tandis qu’il poussait gentiment Aedan vers l’avant.

« Aller, je fais un bout du chemin avec toi, allons vers les dunes. »

Après un moment plus long que ça aurait pris à Mikel seul, ils arrivèrent enfin vers les dunes …


« Le 6 quitte la corne »



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 11 Juin - 2:51

D2 - Joss & Kol






Les jumeaux avaient couru sans s'arrêter une seule fois depuis qu'ils avaient quitté Cassandra une demi-heure plus tôt. La Corne d'Abondance fut bientôt dans leur ligne de mire et chacun releva son arme. Toutefois, le calme était total. Au loin, ils virent Nate filer vers la zone plane, complètement à l'ouest. Un peu plus à l'est, Pearl rejoignait la même zone.

- Kol... Ces deux-là je les sens pas... Faut pas qu'on reste avec les glands qu'ils nous ont collé...

- Ouais mais tu veux faire quoi p'tite sœur ? On est lié à ces gosses inutiles maintenant...et si je t'ai pas encore tuée c'est juste parce que j'adore tes yeux sous la lune ria-t-il en passant une main sur sa joue.

- S'te plait, on n'a pas beaucoup de temps ! Ce que je veux dire c'est que je fais pas confiance à la blonde... T'as vu la tête qu'elle a fait quand elle a capté qu'elle était avec Nikolay ? Elle va nous faire un sale coup...et on sera vulnérable avec nos boulets... dit-elle en jetant un regard furtif vers leurs poignets où luisait encore le numéro de district de leur nouveau co-tribut.

- Toi, tu as un plan... annonça son frère avec un sourire qui s'étirait sur ses lèvres à chaque seconde un peu plus.

- Faut qu'on se retrouve, avec nos boulets. Ma boussole indique l'ouest des marécages, la tienne l'est des rocheuses... On les traine jusqu'à la limite entre nos zones et on avise ensuite ?

- Tu as besoin de ton frère pour te défendre ? s'amusa-t-il avec un sourire sadique pour se moquer d'elle.

- Sois pas con, je te mets sur le carreau quand je veux mais si Pearl débarque avec le traitre, c'est ta gamine et mon gosse qui vont être de vraies cibles ambulantes et nous faire tuer ! Son regard se fit plus perçant et elle ajouta : Et je mourrai pas à cause de quelqu'un d'autre que toi... dit-elle en référence à la fin d'arène qu'ils avaient toujours imaginé tous les deux, l'un contre l'autre, leur utopie.

Kol sourit, il aimait quand sa sœur se battait comme ça. Elle était si belle quand elle se mettait en colère, quand la rage la prenait et qu'il sentait qu'elle pourrait le tuer à tout moment.

- Ok, on se retrouve vite. Je trainerai la mienne par la peau du cou s'il faut !

Joss fut contente, elle avait obtenu ce qu'elle voulait. Elle se mit à courir en direction de la zone indiquée par la boussole.

- Fais gaffe de pas la tuer p'tit frère ! dit-elle en riant en lui adressant un dernier coup d’œil en disparaissant dans la tourbe.

Kol fut amusé et réadopta sa cadence. Courant pour espérer arriver à temps à la rencontre de cette gamine à qui son sort était désormais lié...


« Joss - District 2 est dans la zone Corne d'Abondance et passe dans la zone marécage ouest »
« Kol - District 2 est dans la zone Corne d'Abondance et passe dans la zone rocheuse est »

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mer 17 Juin - 1:09





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Quand tout devient noir, y a-t-il une lueur d’espoir dans l’obscurité ?
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Tous les tributs ont pris connaissance des nouvelles règles les liant à un nouveau partenaire de galère, après la diffusion des portraits dans le ciel. Pendant que les fervents admirateurs des Jeux s’esclaffaient devant leur écran, honorant les Juges des plus beaux compliments, les tributs eux comprenaient la triste vérité : leurs alliés de toujours devenaient leurs ennemis, ceux à abattre tandis qu’un autre dans l’arène devait devenir leur complice s’ils ne souhaitaient pas être rapidement éliminés. Car oui, ils n’avaient que peu de temps pour trouver leur moitié.

Dans la nuit sombre, des silhouettes se sont croisées, parfois dévisagées de loin, sans jamais oser aller au contact les unes des autres. Après l’heure et demie accordée par les Juges, la plupart des tributs sont parvenus à remplir le défi qui leur avait été lancé : trouver leur nouveau co-tribut avant que la suite de ce piège machiavélique ne soit dévoilée.

Maintenant qu’il est l’heure fatidique, « 1h30 » s’affichant sur l’horloge numérique de la salle de contrôle des Juges, le lien vient d’être rétabli avec leur nouveau partenaire. Les tributs qui n’ont malheureusement pas retrouvés leur partenaire à temps se retrouvent plongés dans le noir… Ceux qui ont eu la chance de se presser ne peuvent plus s’éloigner l’un de l’autre sous peine de subir le même handicap.

Mais pensez-vous que c’était tout ?

Un simple jeu de chaises musicales n’aurait pas suffisamment séduit le public. Les boussoles indiquant une zone précise où se rendre impérativement étaient là pour cela, pour guider les tributs vers la suite des réjouissances…

Au sol, à l’endroit précis où les a conduit la boussole, une curieuse lumière commence à éclairer les tributs. Elle se faufile entre les grains de sable dans les dunes et le temple, irradie entre les commissures d’un enchevêtrement de roches dans la zone plane, donne un reflet argenté à la végétation des marécages où sa source était jusqu’alors dissimulée…

Beaucoup hésitent devant cette lueur étrange. Rendus hésitants par les pièges dont ils ont déjà été victimes, ils n’osent pas aller découvrir la source lumineuse qui est de plus en plus forte à mesure que les minutes passent. Soudain, une voix s’élève dans le ciel ténébreux. Tous y reconnaissent celle qui les a condamnés à quitter leur alliance précédente, l’homme énonce d’une voix implacable :

- Maintenant que les plus volontaires d’entre vous se sont retrouvés et que les autres vont goûter à l’aveuglement que vous connaissez tous si bien, je suis certain que vous serez ravis de passer au niveau supérieur… Nous avons dissimulé pour chacun de vos duos un petit cadeau… Prenez-le et ne le perdez surtout pas ! Votre destin pourrait bien en dépendre… »

La voix s’effaça peu à peu dans les étoiles, l’obscurité redevînt reine alors que la lumière provenant du « cadeau » des Juges faiblissait peu à peu. Il fallait le récupérer au plus vite avant de peiner dans la nuit noire !

Les tributs trouveraient bientôt une étrange boîte. Faite d’un verre incassable, on peut voir à l’intérieur une balance d’un autre âge dont l’un des plateaux est garni d’une fine paire de ciseaux qui a été fondue dans le plateau et ne peut donc être retirée. Ce plateau descend donc davantage que son homologue, dépourvu de tout poids. La boîte est garnie d’un couvercle transparent qui s’ouvre pour qu’on puisse glisser un élément sur le plateau vide… Mais quoi ?


Qu’est-ce donc que cette étrange machinerie ? Les Juges sont, cela est maintenant certain pour tous, doués d’une créativité défiant toute concurrence ! Car derrière cet objet classique et peu inquiétant dans son apparence, que peut-il bien se cacher comme conséquence pour leur avenir…


HORS RP
Explications
__________________________




Un simple changement de lien pour le jour 3 aurait été trop simple, vous ne croyez pas ?

C’est pourquoi nous vous réservons quelque chose de plus complexe et que nous vous en dévoilons ici la deuxième partie… Nous espérons que ce nouvel événement provoquera bien des spéculations aussi bien pour vos personnages que pour vous-même ! Et surtout que vous vous amuserez !

Vous trouverez à la suite les détails techniques de ce piège.

Détails techniques :
  • La boussole n’indique désormais plus aucune direction, son aiguille se contente de tourner sans cesse.
  • La boîte qu’ont trouvée les tributs est de taille moyenne (30cm de long sur 15cm de large et 20cm de hauteur environ), parfaitement transportable car légère.
  • La boîte est entièrement en verre incassable, sauf les arrêtes qui paraissent être faites de métal.
  • Elle contient une balance à plateaux ancienne, apparemment dans un métal comme du laiton ou du bronze.
  • Un des plateaux est garni d’une paire de ciseaux qui a été soudée dans le plateau, elle est donc totalement indissociable du plateau !
  • L’autre plateau est vide.
  • Un couvercle en verre permet de l’ouvrir.
  • En y regardant bien, un petit tiroir est situé à la base de la boîte. Malgré tous les efforts de vos personnages, il est parfaitement fermé et ne s'ouvre pas !



Notez que les tributs aveuglés à l'issue du temps imparti pour retrouver son nouvel allié sont :
  • Nikolay/Pearl : Nikolay est arrivé dans la zone indiquée par sa boussole mais Pearl est toujours dans la zone de la corne d'Abondance et ne l'a donc pas rejoint à temps... Ils sont donc tous les deux aveuglés.
  • Mikel/Clarke : Mikel est bel et bien arrivé dans la zone requise par sa boussole mais Clarke ne l'a pas rejoint à temps, ils sont désormais totalement aveuglés...
  • Cassandra/Aedan : Cassandra est Aedan sont bien dans la même zone mais Cassandra n'ayant pas posté dans le jour 3 nous ne pouvons pas dire qu'elle est à côté d'Aedan ! Il y a donc certainement plus de 3m entre eux, ils perdent tous les deux temporairement la vue jusqu'à ce que l'un d'eux se rapprochent de l'autre.



A bientôt pour la suite des événements !
Puisse le sort vous être favorable.

Votre staff chéri Bisous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mer 24 Juin - 23:38




Zone rocheuse - centre
- Jour 3



Mais où pouvait-il être ?! Je jetais des coups d’œil à droite et à gauche sans succès. Je ne doutais pas qu’il soit déjà arrivé, et je pouvais voir de loin. Comment se faisait-il que je ne puisse pas l’apercevoir ? Le temps qui nous avait été impartit devait bientôt être écoulé. Je n’avais plus une seconde à perdre, et je commençais à paniquer.

Soudain, un voile noir obscurcit ma vue, et je ne pouvais plus rien voir. Je clignais plusieurs fois des yeux, par réflexe, mais cela ne servit à rien, évidemment. Je retrouvais cette sensation si désagréable que j’avais connu lorsque je m’étais éloignée de Nate, le premier jour, alors qu’on ne connaissait pas encore la règle.

Je m’obligeais à garder mon calme. J’étais en position de faiblesse extrême et l’on pouvait m’attaquer à n’importe quel moment. Il fallait que j’agisse vite. Heureusement, je savais que le sol devant moi était plat, je continuais donc à marcher d’un pas rapide. Nik était forcément un peu plus loin dans cette zone. Je ne concevais pas un seul instant qu’il n’y soit pas parvenu. C’était notre seule chance de s’en sortir. Les duos viennent d’être reformés, on devait avoir quelques minutes devant nous avant que des tributs approchent, s’ils décident de partir en chasse directement. Je n’avais donc pas de choix, il fallait que l’on soit réuni tout de suite.

« Nikolay ? Nikolay tu m’entends ? »

Il fallait qu’il m’entende, qu’il soit guidé par ma voix et qu’on se retrouve rapidement. Sans crier, j’avais cependant parlé assez fort pour espérer le retrouver.

« Nik c’est Pearl, on ne doit plus être très loin, j’espère… »

Mon dernier mot n’avait été qu’un murmure. Je commençais à perdre espoir. Et s’il était coincé à l’autre bout de l’arène ? Je préférais ne pas y penser. Par réflexe, je tendis les bras devant moi. Même si je savais qu’en principe je n’allais pas rencontrer d’obstacle, cela m’aidais à marcher droit et à rester en équilibre là où l’obscurité m’empêchait d’en avoir.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone des dunes, section « oasis »  
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mer 29 Juil - 1:14





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Se séparer ou rester unis ?
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



La nuit a passé et aucun tribut n’a pour l’instant trouvé la mort … Tous les tributs étaient bien trop occupés à retrouver leur nouveau partenaire et à s’accorder sur ce qui allait suivre, élaborer une nouvelle stratégie … Et se demander à quoi servait cette nouvelle boîte étrange, ce … « Cadeau » des juges dont leur vie dépendait apparemment. Seulement la matinée est passée, certains tributs se sont questionnés, d’autres ont simplement pris la boite et ont bougé sans se poser de questions. Les Juges étaient … Déçus. Déçus, mais pourtant pas vraiment surpris car aucun esprit brillant ne semblait sortir du lot cette année, et le fait que ces simples d’esprits n’ait même pas approché la solution leur prouvait bien que les jeunes des districts y étaient bien pour une raison ; ces petits n’avaient pas inventé l’eau chaude.

Un peu avant midi, ils décidèrent de leur laisser une dernière chance de trouver à quoi servait la boite … Mais ils allaient les aider un peu. Peu à peu, la boite de chaque tribut fut modifiée ; lestée plus exactement. Elle commença à s’alourdir, empêchant les tributs de la porter ou même d’avancer. Un bip strident se fit entendre, provenant de l’intérieur de la boite ; un bip si strident que les tributs durent se boucher les oreilles. Puis une voix robotique s’éleva. Là encore, la voix semblait sortir de la boite … « Opération en cours … Opération en cours … Ciseaux libérés. Briserez-vous le lien ? Vous avez une heure. » Puis plus rien. Mais tous pouvaient à présent comprendre l’utilité de la boite … Elle allait permettre de « divorcer » ; de briser le nouveau lien créé si récemment. Seulement, le message restait assez flou … A quoi servaient les ciseaux ? Les tributs avaient une heure pour le découvrir …


HORS RP
Explications
__________________________




Vous l’aurez compris, l’heure de dévoiler le rôle de la fameuse boite approche … Alors, qu’est-ce qui change ? La boite devient lourde et donc intransportable (bah oui, vous allez devoir décider si vous voulez ou pas briser le nouveau lien, on ne va quand même pas vous laisser aller retrouver vos co-tributs pour vous mettre d’accord !!). Autre changement, vous pouvez désormais accéder aux ciseaux. Seulement voilà, comment briser le lien ? C’est à vous de le découvrir …

Nous vous laissons 3 jours IRL (c’est-à-dire une heure en rp) pour découvrir vous-même comment faire. Avant de jouer votre proposition, devrez l’envoyer à Sélène ou à moi-même (Channelle) pour qu’on vous dise si oui ou non vous avez la bonne solution. Vous avez 2 chances par équipe (les nouvelles équipes) soit une chance par personnage. Si vous êtes dans une équipe avec deux personnages joués, vous avez chacun une chance, si vous êtes dans une équipe avec un PNJ (ou une admin), vous avez donc les 2 chances pour vous. Si vous avez la bonne réponse parmi vos deux propositions, vous pourrez la jouer et aurez un avantage de rapidité par rapport aux autres. Si vos deux propositions sont fausses, ça sera à vous de choisir laquelle vous voulez jouer en rp.

Pour le timing, on est bien consciente que tout le monde (peut-être même bien nous xD) ne pourra pas avoir posté les rps d’ici 3 jours, MAIS dans 3 jours, on donnera la bonne réponse. Ce qu’on attend donc de vous c’est que d’ici vendredi soir, vous nous ayez envoyé vos 2 propositions par mp, sans quoi on considérera que vous n’avez pas répondu.

Autre détail : à ce moment du jeu, les seules personnes encore aveuglées sont Mikel et Clarke.

A ce moment du jeu, voici l’état de vos pvs. Ont été retiré : les points de pénalité pour non postage, les points de pénalité pour n’avoir pas bu-mangé-dormi. Pensez également à jouer la fatigue, faim et soif en rp. Si vous n'avez pas bu depuis 2 jours, vous pouvez par exemple être sujet aux hallucinations ...



A bientôt pour la suite des événements !
Puisse le sort vous être favorable.

Votre staff chéri Bisous


· Nate :200
· Pearl : 181
· Joss : 196
· Kol : 175
· Nikolay 161
· Thalia 166
· Amy : 194
· Adam : 189
· Aedan : 196
· Vahine : 196
· Mikel : 181
· Cassie : 196
· Clarke : 107
· Maxim : 161
· Nolan : 121
· Silver : 152
· Jason : 186
· Chloé : 184

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mar 11 Aoû - 16:17

Courir...et fuir le destin


Nous courions à perdre haleine alors que le soleil, désormais arrivé à son zénith, nous brûlait la peau de ses rayons ardents. Seulement, plus aucune douleur ne comptait tant qu'elle ne risquait pas d'attenter à nos jours : ce n'était qu'une épreuve de plus à franchir pour sortir de l'enfer, un cap à passer, une mauvaise expérience que nous aurons l'occasion d'oublier sitôt sorti d'ici...si nous en sortions. Sinon, la souffrance ne serait que la dernière sensation qui aurait habité notre corps malmené, poussé bien au-delà de ses retranchements, dans une abîme où la volonté de se battre et les sacrifices que nous étions prêts à consentir étaient les ultimes trésors maudits qui nous avaient aidé à avancer au détriment de notre humanité.

Une larme roula sur ma joue, tiède. De vagues élans d'une brise chaude, exotique, balayait le sable de la zone plane de la Corne. Elle emportait avec elle de fins grains qui venaient se ficher sous mes paupières. Nous n'avions pas le temps de nous en plaindre. Aller le plus vite possible, passer cette corne de malheur que nous avions tous appréhendé et où certains avaient perdu la vie... C'est ce seul but vers lequel convergeaient toutes mes pensées, plus rien n'occupait mon esprit. Le jeu nous changeait indéniablement, cette course folle en était la preuve.

Soudain, ma vue devînt moins nette. J'accusai dans un juron le sable avant que je ne comprenne que je m'étais trop éloignée d'Adam. Que fichait-il ? Une peur sourde s'éleva en moi : et si je n'avais pas entendu accourir un ennemi, s'il était en danger, si j'étais en danger. Je fis volteface pour me retrouver face à un partenaire à terre : les genoux plongés dans le sable et les mains tentant en vain de soulever la boîte de verre dont les Juges nous avaient affublés. Je m'approchai, lançant d'un ton un peu trop dur :

- Qu'est-ce que tu fiches ? On n'a pas le temps de s'arrêter ! Si quelqu'un nous trouve ici !

Adam rétorqua bientôt, je me jetai à genoux en face de lui pour constater par moi-même que la boîte n'était plus qu'un poids mort. Tout ça pour ça ? Dans un coup de sang, je donnai un coup sur la boîte du poing : heureusement, la vitre ne céda pas et une nouvelle douleur remplit ma main gauche.

- Ils se moquent de nous ? Nous bloquer en pleine Corne ?! Ce n'est pas du jeu ça ! Qu'ils nous tuent directement, ça sera plus simple que cette mascarade !

A nouveau, je dépassais les bornes et le pire était que j'en avais conscience.

« Opération en cours … Opération en cours … Ciseaux libérés. Briserez-vous le lien ? Vous avez une heure. »

Briser le lien. Les ciseaux venaient d'émettre un léger cliquetis métallique, les soudures venaient de céder. Cela était-il possible ? Nous allions pouvoir nous séparer, vivre cette arène chacun de notre côté, sans craindre qu'un autre nous entraîne dans sa chute ? Chacun pour soi, et Dieu pour tous...

- Briser le lien... murmurai-je à demi-voix.

Ma main prit doucement dans les ciseaux que je tournais entre mes doigts afin de les examiner sous toutes les coutures... Quel pouvait donc être leur secret ? Quel qu'il soit, je devais les découvrir : j'étais prête à tout, tout pour survivre.


« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance. »



_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 13 Aoû - 15:17

D5 - Adam







Chloé était devant moi, ses cheveux tapant dans son dos. Le soleil tapait violemment et la transpiration coulait de mes bras jusqu’à se caler entre mes doigts et la boîte. Celle-ci ne cessait de glisser de mes mains et me ralentissait, toujours plus. Mes pieds s’enfonçaient dans le sable, mes yeux me brûlaient, le sang battait à mes oreilles, ma bouche s’asséchait, et mon nez ne captait que la chaleur.
Je ne regardais que la zone Nord, celle que j’avais quittée deux jours auparavant. Je savais que je ne verrai plus son corps ! C’était logique ! Et pourtant, pourtant, je ne cessais de le chercher du regard. Ma course se freina et mes yeux ne quittaient pas le sable.
On ne m’avait pas laissé lui dire adieu.
Son corps n’y était pas. Je cherchais encore. Je ne trouvais rien d’autre que du sable.
Mes jambes se dérobèrent sous moi. Je n’avais plus la force de continuer. Je n’avais pas pu dire adieu à Elina, je n’avais plus d’espoir, plus envie, plus la force. Amy était loin, Elina était partie, et j’étais seul.
Etait-ce mes larmes, était-ce l’aveuglement ? Chloé continuait à courir droit dans la direction des marécages tandis que la boîte roulait dans le sable. Et tandis que je la regardais, presque indifférent au sort qui pouvait nous tomber dessus de ce fait, ma vue se troubla. Etait-ce l’aveuglement ? Etait-ce dû à la boîte ?
D’instinct, je me rapprochai de l’objet. Celui-ci commença à faire un tel bruit que je pris peur : mon visage se déforma, et je tentai de remettre les choses en ordre en le soulevant, ce que je n’arrivais plus.
Bon sang, qu’avait-il donc fait ?

« Qu'est-ce que tu fiches ? On n'a pas le temps de s'arrêter ! Si quelqu'un nous trouve ici ! »

Je tentai de lui répondre quelque chose, mais mes mots ne se formèrent pas sur mes lèvres et le son de ma voix fut couvert par l’insupportable plainte aigue de la boîte que je tentais de soulever. Chloé se retrouva hors d’elle : et lorsqu’elle arma le poing, je reculai en arrière, de peur, avant qu’elle ne l’abatte sur l’objet. Et son hurlement fut assez puissant pour couvrir es bruits environnants.

« Ils se moquent de nous ? Nous bloquer en pleine Corne ?! Ce n'est pas du jeu ça ! Qu'ils nous tuent directement, ça sera plus simple que cette mascarade !
- Chloé, calme-toi, s’il te plaît ! »

Mais elle n’entendait plus, pris dans sa colère. Je jetai un regard paniqué alentour et je ne vis personne – mais avec ce que je venais de faire à la boîte, je ne doutais pas que l’endroit serait bientôt noir de monde. Avec la chance de tuer le boulet d’un Carrière – ou de se venger de l’incendie de la Corne.

« Chloé, il faut qu’on laisse la boîte là et partir ! Avec le bruit qu’elle fait, c’est comme ça qu’elle nous scellera notre destin ! »

Mon cœur battait à tout rompre, et cela ne s’arrangea pas quand le bruit se calma et une voix métallique s’éleva à la place.

« Opération en cours… Opération en cours… Ciseaux libérés. Briserez-vous le lien ? Vous avez une heure. »

Je n’entendais pas la remarque à demi-mot de Chloé. Je ne regardais pas la boîte. Non, à la place, je ne pensais qu’à une chose : fuir, quitter cet endroit maudit, cette Corne remplie de cendres et de mauvais souvenirs. Les Carrières allaient arriver.

« Chloé, tu n’as pas entendu le bruit qu’a fait la boîte ? Les Carrières vont rappliquer ! A ton avis, ils vont penser quoi de te voir armée ? »

J’étais terrifié.

« Laisse tomber la boîte Chloé ! »

J’étais encore plus apeuré en observant sa manière de manipuler les ciseaux entre ses doigts.

« Tu fais quoi avec ça… ? »


« Adam - District 5 est dans la zone Corne d'abondance »
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Ven 28 Aoû - 23:17





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Se séparer ou rester unis ?
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Le soleil brillait à son zénith lorsque les Juges avaient décidé de laisser une dernière chance à ces tributs qui offraient bien trop peu de spectacle pour une année d’Expiation. Au Capitole, les rumeurs courraient à voix basse, les Jeux s’essoufflaient avant même d’avoir commencé, les Juges n’étaient pas à la hauteur… Et des Juges « pas à la hauteur » pour une édition si importante, cela signifiait des Juges « disparus dans d’obscures circonstances ». Il était hors de question pour eux de finir comme certains de leurs aïeux, de manquer à leur devoir. C’est pourquoi ils avaient donné une dernière chance à ces jeunes simples d’esprit.

La boîte avait fait résonner son message, chaque nouvelle équipe connaissait désormais la dure vérité : cette boîte allait leur permettre de se séparer, ou non, de leur co-tribut de fortune, ceux que les Juges leur avaient assigné sans vergogne. Mais au-delà du choc de la nouvelle, tous allaient devoir prendre une décision cruciale pour la suite de leur aventure dans l’arène : décideraient-ils de rester indéfiniment liés à leur nouveau co-tribut ou tenteraient-ils par tous les moyens de se séparer de lui ? Ils n’avaient qu’une heure et pourtant chaque seconde qui passait les rapprochait de cette fin inéluctable : il fallait trouver la solution avant que le temps imparti ne s’égrène telle la poussière, il fallait empêcher son co-tribut de trouver la réponse si on désirait rester sous sa protection…

Tous allaient tenter quelque chose, mais qu’adviendrait-il après une heure si personne n’avait trouvé la solution ultime ?


HORS RP
Explications
__________________________




Comme vous avez pu vous en rendre compte en rp, la solution de la boîte mystérieuse des Juges approche… Seulement, avant de découvrir le fin mot de cette histoire, il vous reste à tenter en rp les propositions que vous nous avez faites par mp suite au précédent event de l’arène.

Rappel :

  • La boîte est toujours lourde, intransportable, depuis que la voix a fait savoir qu’elle servait à briser le lien qui unit deux tributs.
  • Vous pouvez accéder aux ciseaux qui se sont désoudés. Les plateaux sont accessibles pour y déposer ce que vous désirez.
  • Tous les tributs joués (hors admin) devaient envoyer un mp avec leurs deux propositions pour faire fonctionner la boîte et briser le lien.


Résultat des tentatives des tributs nous ayant envoyé des propositions :

  • Jason – proposition n°1 : Sa première proposition consistait à prendre les ciseaux et retirer la puce qui a été injectée aux deux tributs d’une équipe pour les déposer ensuite sur la balance.
  • Jason – proposition n°2 : Il faudrait prendre les ciseaux, se tailler et déposer une goutte de sang sur un plateau. L'autre tribut ferait pareil et déposerait son sang sur l'autre plateau afin de l’équilibrer.
  • Amy – proposition n°1 : Tenter de tuer les poux sous la peau avec les ciseaux pour faire disparaître le numéro.
  • Amy – proposition n°2 : Sa seconde proposition était d'enlever le poux de la main avec les ciseaux (et puisqu'ils sont bien accrochés dans la chair, cela blessera les tributs), faisant ainsi disparaître le numéro, et déposer les deux poux sur la balance. Cela ouvrirait le tiroir et casserait le lien.


Ces quatre réponses sont les seules que nous ayons reçues.

Désormais, avant de vous révéler la véritable solution, tous les duos vont devoir jouer une solution que leur personnage aurait tenté pendant cette heure, même les duos n’ayant pas proposé de solution !
Cependant……les tributs joués n’ayant pas proposé de solution vont être accaparés d’un malus en raison de leur absence de proposition car il ne serait pas correct de laisser les deux tributs ayant tenté de résoudre l’énigme se blesser avec leurs idées alors que les autres pourraient jouer une situation moins risquée.

C’est pourquoi :

  • Les duos de Jason (Jason/Vahine) et d’Amy (Amy/Nathanaël) : Vous allez pouvoir choisir de jouer une situation de votre choix, hors des propositions que vous nous avez soumises et donc éviter de blesser votre personnage ![/b] Ceci est votre bonus pour avoir tenté de trouver la solution du mystère de la boîte.
  • Les duos Nikolay (D4)/Pearl (D1), Nolan (D9)/Thalia (D4) et Cassandra (D7)/Aedan (D6) : Vous allez devoir jouer une des quatre solutions proposées par Amy et Jason. Celles-ci vont obligatoirement blesser un de vos personnages, ceci est votre malus pour ne pas avoir proposé de solution.
  • Pour les duos comprenant deux PNJ ou PNJ/admin : Vous allez pouvoir jouer une situations de votre choix, soit parmi celles proposées par Jason et Amy, soit issue de votre imagination et non blessante.
  • Cas particulier : Si vous souhaitez rester lié à votre nouveau tribut. Dans ce cas précis, vous n'avez pas besoin de chercher la solution et donc de jouer cette situation. Toutefois, si vous faisiez partie des personnes qui devaient jouer une situation blessante, alors nous vous demandons d'en inventer une AVANT de commencer une traque ou une autre action. Cette situation devra être jouée dans 1 rp pour chaque personnage de l'équipe avant qu'une autre action ne commence.



Nous vous laissons vendredi 4 septembre, 21h, (c’est-à-dire entre midi et 13h du jour 3, en rp dans l’arène) pour jouer la situation suivant les instructions notées ci-dessus.
Ce timing est très important à respecter afin que nous puissions continuer l'évolution de l'arène dès la soirée cb de rentrée !


Rectification :
Afin de ne pas vous bloquer, vous pourrez nous envoyer un mp (à Sélène, en raison de la semi-absente de Channelle) dès que la situation que vous devez jouer est réalisée. Nous vous transmettrons alors la solution de la balance que vous pourrez décider de jouer ou non en rp. ;)


Autre détail : à ce moment du jeu, les seules personnes encore aveuglées sont Mikel et Clarke.


A bientôt pour la suite des événements !
Puisse le sort vous être favorable.

Votre staff chéri Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Dim 13 Sep - 0:55

Courir...et fuir le destin


L'éclat métallique de l'instrument que je tenais en main me fascinait. Sa lueur d'un blanc immaculé sous le fort soleil de midi, sa fraîcheur sur ma peau brûlante, son bruit subtilement aigu lorsque je l'actionnai une première fois. Pourtant, cet objet n'était en rien différent de celui que je manipulais chaque jour : à la boulangerie, à l'école, au District... La même forme, à peu de chose la même taille, la même matière, alors pourquoi donc ces banals ciseaux revêtaient-ils cette saveur si particulière ? Il m'inspirait un souffle, un souffle presque vital où espoir et violence se mêlaient pour ne former qu'un.

J'avais une chance de me débarrasser de mon fardeau, de pouvoir enfin faire ce que mon esprit me dictait depuis le début. Ici, à la corne d'abondance, une seconde chance m'était donnée de recommencer l'arène : seule. Plus question d'être liée à quiconque, de dépendre de quelqu'un qui ne pourrait vous trahir même si l'envie l'en dévorait... Plus question non plus de mourir de la stupidité d'un autre ou de ses faiblesses ! J'allai enfin pouvoir prendre ma vie en main. Revivre, me battre.

« Chloé, tu n’as pas entendu le bruit qu’a fait la boîte ? Les Carrières vont rappliquer ! A ton avis, ils vont penser quoi de te voir armée ? »

La voix d'Adam résonnait près de moi mais je ne l'entendais pas réellement. Il avait l'air apeuré et je me souvins immédiatement pourquoi je le détestais. Je l'avais trouvé aimable à l'entrainement, je l'avais haï quand j'avais saisi qu'il me pensait faible, comme sa fichue co-tribut brune... Un flash rouge déchira ma vision, la colère montait, la soif de vaincre aussi.

Mes pensées filaient à toute allure, se rejoignaient, s'entrecoupaient. Je croisais toutes les informations que nous avions pu avoir depuis la redistribution des cartes par les Juges la nuit passée, essayais d'en saisir la moindre subtilité. Mon intelligence brillante avait toujours été soulignée par ma professeur, c'était le moment de lui prouver que j'étais toujours d'une ingéniosité supérieure. J'étais capable de comprendre ce casse-tête, il fallait simplement que je remette les éléments dans l'ordre...

« Laisse tomber la boîte Chloé ! »

Adam était désormais terrifié, ses suppliques ne faisaient qu'entraver ma concentration et la pensée savoureuse de lui couper la langue s'imposa bientôt à moi... Je claquai une nouvelle fois les ciseaux, provoquant le glissement des deux lames qui s'entrechoquèrent dans un claquement macabre.

« Tu fais quoi avec ça… ? »

- Bon sang ! Tu ne vois pas que je réfléchis pour nous sortir de ce pétrin ?! lui lançai-je, amère.

Un claquement de plus. Une idée. je fouillais dans ma poche : la boussole ! Si nous équilibrions nos deux boussoles, celles qui nous avaient liés lors de nos retrouvailles, alors peut-être que la balance ouvrirait le tiroir et que nous retrouverions notre liberté. Une liberté toute contrôlée, toute limitée, toute illusoire, mais c'était mieux que rien. Des années durant j'avais vécues enchaînée à mon histoire, me débarrasser de ce partenaire indésirable c'était presque comme me débarrasser du poids de ce passé : reprendre ma vie en main, ne comptez que sur moi-même...

- Donne-moi ta boussole Adam ! lui dis-je.

Il ne réagit pas. Inquiet, il scrutait l'horizon avec un regard vide, des ombres dansaient dans ses pupilles sombres. Puis il se tourna vers moi, m'adressant une moue dubitative qui eut le don de laisser éclater mon agacement.

- La boussole qu'ils nous ont donné pour qu'on se retrouve, donne-la moi ! lui dis-je sans plus d'explications.

A nouveau, Adam ne bougea pas. Je me levai d'un bond et le rejoignit en deux enjambées avant de plonger ma main dans sa poche gauche, la plus remplie en apparence, où je sentis la structure lisse du métal sous mes doigts. Surpris par mon action, il mit du temps à se rebeller et tenter de m'éloigner de lui, je m'apprêtai déjà à extirper la boussole quand sa main saisi le poignet dans lequel je tenais la boussole, dans un réflexe j'entrouvris légèrement les lames. Il lâcha un juron. Une ligne de sang maculait sa main, je l'avais blessé dans mon empressement.

- Mince ! dis-je en voyant le sang couler. Désolée mais je voulais faire vite... on est trop vulnérables ici... ajoutai-je pour me justifier.

Je pris sa main dans la mienne, caressant du bout du doigt les contours de la plaie : elle semblait profonde. Mon cœur tambourina, il était blessé et j'étais liée à lui. Maintenant, aucun retour en arrière n'était possible. C'était comme lorsque mon nom avait franchi les lèvres de Selena Blewstone... Il fallait que je sois forte. Il fallait que je me débarrasse de ce lien avant qu'on ne croise quelqu'un sans qu'il puisse se défendre ou que la plaie ne s'infecte et qu'il finisse dans une septicémie... Ma grand-mère m'avait parlé de ces choses-là, la douleur, la divagation, puis la mort... Tout était terrible dans cette possibilité et l'apothéose était ma mort, ma mort par mon erreur.

- Je sais faire quelques soins, tu te souviens, on s'était vu à cet atelier. Je pourrais faire quelque chose pour ta main, dis-je naturellement alors que cette parole ne serait plus qu'un mensonge lorsque nous ne serions plus liés. Mais avant il faut qu'on résolve l'énigme de cette boîte avant que les Juges nous fassent tomber un truc dessus pour ne pas avoir suivi leur règle du jeu !

Ma présentation de la proposition des Juges n'était pas tout à fait honnête. Après tout, rien dans le discours de la boîte ne signifiait que nous étions forcés de nous séparer. J'espérais seulement pouvoir berner Adam : depuis notre rencontre, il n'avait affiché qu'un air craintif, un caractère peureux, voire couard... Même Jason n'avait jamais été si pitoyable... Même lorsqu'il m'avait fait du mal, il n'avait jamais cherché à cacher sa responsabilité. Cet Adam fuyait. Il fuyait un démon qui paraissait encore plus puissant que la mort à en croire son regard qui se portait inlassablement vers la même zone de la corne d'abondance : qu'avait-il bien pu se passer là-bas ?

La réalité était que je m'en moquais. Je m'en moquais désormais que je posais les deux boussoles, l'une sur chaque plateau, en espérant que les plateaux allaient s'équilibrer... Mais rien ne se produisit.

- Ça n'a pas l'air de fonctionner... murmurai-je à demi-voix.

Déçue, mes pupilles cherchèrent les siennes. Elles voulurent s'y plonger pour y trouver une raison d'arrêter cette mascarade, d'arrêter de chercher à retrouver le contrôle de mon destin... Seulement, elles n'y trouvèrent rien d'autre qu'un adolescent brisé et terrifié dont le sang qui coulait le long de son poignet, caressait sa paume et maculait ses doigts n'était qu'une preuve supplémentaire de ses faiblesses et de la dangerosité qu'il représentait pour moi.

Le sang...et si c'était ça, la clé...



« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance. »
« Choix commun : Adam se blesse par la faute de Chloé. DEMANDE INTERVENTION ADMIN (pour perte de pvs) »


_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps


Dernière édition par Chloé P. Olympia le Lun 14 Sep - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Dim 13 Sep - 16:50

D5 - Adam







« Tu fais quoi avec ça… ?
- Bon sang ! Tu ne vois pas que je réfléchis pour nous sortir de ce pétrin ?! »

L’amertume dans la voix de Chloé sonnait à mon oreille comme une raison de plus de fuir. Je ne savais ce qui me retenait : la voir avec cet ustensile dans la main me causait une profonde peur. Cette fille… cette fille n’était pas celle de l’atelier de soin, où elle semblait n’avoir laissé échapper qu’une bribe d’elle-même, celle qui inspirait de la compassion. Et sur le coup,  de ce fait, de ce constat qui établissait qu’elle s’était jouée de nous, je me pris à douter de sa réponse : non, non, elle ne réfléchissait sûrement pas à nous sortir de ce pétrin.
Comptait-elle sur cette paire de ciseaux pour se défendre si des Carrières arrivaient ? Parce qu’elle ne voulait décidément pas sauver sa peau en fuyant, ce qui était pourtant la chose que nous devions faire maintenant. Cette fille n’entendait-elle jamais raison ?
Elina non plus n’avait pas fui. Mais cela n’avait rien à voir, définitivement rien à voir : elle avait dû se battre pour nous défendre, Amy et moi, après l’énorme erreur que ma coéquipière  de l’époque avait faite… Amy… le lui avais-je simplement pardonné ? Je ne savais pas. Je n’avais plus le temps de savoir. Je ne voulais pas finir comme ça, je ne voulais pas mourir, parce qu’il ne faudrait pas un quart d’heure au colosse du District Un pour venir à bout de moi, comme il état venu à bout d’elle… Mon Dieu qu’elle me manquait.
Mon Dieu qu’il était loin le temps où Elina séchait mes larmes du bout de ses doigts si rapidement abîmés par la vie.
Je levais les yeux vers Chloé, emporté dans mon rêve, ne la voyant qu’à travers un prisme de doute. Je ne le sentais pas bien avec cette fille. Elle me terrifiait. Elle me terrifiait. Les ciseaux brillaient au soleil, serrés dans sa main. Eux aussi me terrifiaient. Cette boîte me terrifiait. Les Carrières qui allaient nous tomber dessus me terrifiaient. L’impossibilité pour moi de fuir, à cause de ce nouveau lien, me terrifiait. Cette arène et ce qui allait s’ensuivre me terrifiaient.
Et pourtant je restais figé là, dans ma bulle.
Jusqu’au moment où Chloé réapparut soudainement dans mon champ de vision. Elle m’avait parlé ? Bien sûr, je me souvenais avoir entendu sa voix, mais de ne pas avoir discerné des mots. Je vis les ciseaux s’avancer vers moi : que me voulait-elle ? Me tuer, et se tuer avec ?
Quel étrange suicide.
J’allais réagir, pas forcément consentent à mourir, quand sa main plongea dans ma poche. Mais que faisait-elle ? Au moment où elle la sortit, je fis un mouvement pour attraper son poignet.

« Mais ça va pas ? »

Son autre main, qui tenait les ciseaux, n’était pas éloignée, et mon geste fut tellement brusque que je n’avais pas pu prévoir qu’elle les ouvrirait. Ma paume glissa rapidement sur la lame, qui laissa sur son chemin un profond sillon écarlate.

« Mince !, lança Chloé tandis que je levais des yeux dubitatifs vers elle. Désolée mais je voulais faire vite... on est trop vulnérables ici... »

C'était ce que je me tuais à lui dire ! La douleur, pas immédiate, arriva à ce moment et m’arracha un long sifflement. Elle attrapa ma main, et je voulus la lui retirer, mais sa poigne fut ferme et je la laissai finalement faire. Je me sentais cependant tellement mal, sans savoir si c’était sa présence si proche ou la blessure qu’elle observait.

« Je sais faire quelques soins, tu te souviens, on s'était vu à cet atelier. Je pourrais faire quelque chose pour ta main, et j’acquiesçai légèrement. Mais avant il faut qu'on résolve l'énigme de cette boîte avant que les Juges nous fassent tomber un truc dessus pour ne pas avoir suivi leur règle du jeu !
- On devrait s’éloigner de cette boîte tant qu’on le peut… », murmurai-je encore.

Amy… Amy, où étais-tu ?
Elina… Mon regard ne cessait de se tourner vers l’endroit où elle avait perdu l’éclat dans ses yeux, ses si beaux yeux. Et moi je n’avais plus la force de tenir, pas dans cette zone en tout cas, accablé de culpabilité de ce que j’avais fait depuis sa mort… c’est-à-dire rien.

« Ça n'a pas l'air de fonctionner... »

Je ne répondis pas. Au contraire, je sentis… je sentis que je ne pouvais pas faire confiance à Chloé. Je compris qu’elle était dangereuse, je compris que tant que nous serions liés, elle ne pourrait rien pour moi.
La vue de mon sang qui coulait le long de mon bras et le teintait de vermeil ne fit que pâlir mon visage. Ma main m’élançait et battait au point de croire que mon cœur s’y était déplacé. De ma main libre, elle aussi colorée de mon précieux liquide, j’attrapai ma boussole et la rangeai à nouveau dans ma poche.

« Je ne crois pas que ce soit une bonne idée Chloé. Les Carrières vont vraiment nous tomber dessus. Enterrons cette boîte et partons… »


« Adam - District 5 est dans la zone Corne d'abondance »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Lun 14 Sep - 13:37

Fuir... ou affronter le destin


Le sang. Ce liquide écarlate qui coulait le long du bras d’Adam. Il était ce pour quoi j’étais arrivée là, ce pour quoi chacun d’entre nous avait été prélevé dans son district, analysé au Capitole et c’est encore lui qui serait la cause de notre dissection dans cette arène. Il fallait qu’ils puissent en voir, presque le toucher à travers leurs écrans holographiques, s’en délecter goulument. Et moi, j’étais fascinée, étrangement fascinée par cette faiblesse de ce partenaire de malheurs, révélée au grand jour. Terriblement captivée, mes membres tremblaient pendant que mon regard s’attardait sur cette silhouette si fragile, si frêle, sur sa main qui se teintait de se rouge si profond, si parfait.

Il semblait si perturbé, si lointain. Scrutant l’horizon d’un air inquiet, on pouvait apercevoir les ombres d’un passé douloureux se refléter dans ses pupilles noires. Il me faisait de la peine. N’importe où, n’importe où ailleurs, je me serais redressée et aurais tenté d’en savoir plus sur cette torture sourde qu’il cachait si mal. J’aurais voulu l’aider, l’écouter, le protéger peut-être même. J’eus un sourire mêlé de dégoût, l’ironie voulait que j’eus été déçue quelques secondes auparavant lorsque rien ne s’était passé avec l’équilibre des boussoles. Rien, absolument rien. Qu’avais-je espéré qu’Adam tombe raide mort parce que j’avais trouvé la solution et non lui ? Mon instinct protecteur se changeait en d’obscurs desseins que je n’osais avouer et pourtant…

Ce sang, toujours ce sang qui gouttait, qui n’en finissait pas de couler.

Fuir, il fallait que je fuis cette vue infâme qui me hantait et tordait mes entrailles dans une douleur sourde, dans un élan d’envie meurtrière qui ne servirait à rien sauf à mettre fin à ma propre existence. Je posai une main sur mon front, brûlant. Le soleil me brûlait, ma peau était rougie, les plaies de la veille commençaient à nouveau à m’élancer… Je baissai le visage sur la balance qui restait étonnement immobile. Le tiroir toujours fermé.

Une main, teinté de la couleur vermeil de son homologue, passa devant mes yeux, attrapa sa boussole avant de disparaître de mon champ de vision. Ma boussole trônait toujours sur l’autre plateau… Aucune solution, aucune échappatoire à ce lien maudit.

« Je ne crois pas que ce soit une bonne idée Chloé. Les Carrières vont vraiment nous tomber dessus. Enterrons cette boîte et partons… »

J’ouvris la bouche, prête à rétorquer et serrant encore davantage les ciseaux dans ma paume quand une lueur étrange apparut dans le verre avant de la boîte. Un éclat artificiel. Je fronçai les sourcils. Peut-être la chaleur me jouait-elle des tours ? Mais moins de 5 secondes plus tard, un nouvel éclat apparut, plus net. Un écran, cette plaque de verre n’était autre qu’un écran.

- Attends… dis-je à mi-voix, concentrée.

J’approchai mon visage, scrutait la vitre, me mit à genoux devant pour faire de l’ombre et éviter les reflets du soleil ardent. Bientôt un message s’y afficha :

"Seul un sacrifice d'une part de lui-même a la même valeur que la rupture pour couple..."

Le sacrifice d’une part de lui-même… La même valeur que la rupture…

Le puzzle se mettait lentement en place dans mon esprit. Pour la « même valeur », il ne pouvait s’agir que de la question de l’équilibre, l’équilibre si fragile de la balance. Quant à la rupture, il fallait donc la « matérialiser » sur un des plateaux mais qu’est-ce qui pouvait donc faire office de symbole. Soudain, je me rappelai l’objet qui ne quittait ma main depuis plusieurs minutes, les ciseaux : ils servaient à couper, à créer une rupture. Mon cœur accéléra, j’ouvris les lèvres pour trouver mon air tant ma respiration se faisait saccadée sous la terrible impression d’arriver à la solution, la solution terrible des Juges.

Le sacrifice d’une part de lui-même…

Sacrifier une part de lui-même. Une part du couple. Un seul partenaire. Un seul partenaire devait sacrifier, mais sacrifier quoi ?

Je paniquais, les pensées s’enchaînaient… Une part de lui-même. Pouvait-il s’agir d’un objet, de quelque chose qu’on nous aurait donné à tous ? Non, ce serait trop simple, trop facile, pas assez impressionnant, pas assez…cruel.

Mon regard horrifié se leva vers Adam. Cruel. Il fallait que l’un de nous donne une part de lui-même, de son corps, de son sang. Il fallait qu’il souffre s’il voulait briser le lien. L’autre perdrait son âme, c’était le prix.

Tout se mélangeait, se bousculait, dans un désordre croissant je perdais pied. La paranoïa prenait le dessus, il fallait que je réussisse, que je résolve cette énigme, que je m’enfuies, que je fasse ce qui devait être fait… Comme je l’avais dit à Jason en le quittant. Il fallait que moi aussi je sois prête à faire le nécessaire.

Soudain, je ne tremble plus, je déconnecte ma conscience, je ne suis plus que l’ombre de moi-même.
Je veux m’en sortir. Je ne veux pas…mourir.

D’un geste vif, je fis basculer mon arc dans ma main et attrapai une flèche que je décochai en visant la jambe gauche d’Adam…


« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance. »
« Chloé attaque Adam. DEMANDE DE LANCER DE DES »

_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Mer 16 Sep - 20:20

D5 - Adam






Je ne pouvais apercevoir ce que Chloé vit sur la boîte. Mes yeux à moi continuaient sans relâche de scruter l’horizon qui s’étendait tout autour de moi, dans ce désert éclairé par le soleil de midi, à la recherche de ceux qui profiteraient de notre situation pour nous tuer. Je ne voulais pas mourir. Pas maintenant que je la sentais, cette femme vicieuse rôdant autour de nous comme une panthère autour de sa proie, guettant le premier signe de faiblesse.

« Attends… »

Etait-elle idiote, finalement ? Ou prête à mourir ?
Ne comprenait-elle rien ?
Je m’éloignais un peu, pas trop pour que nos vues restent claires, tandis qu’elle était prise par ses pensées. Que ne donnerais-je pas pour courir… Amy était au puits. Ce serait si simple de les rejoindre et de m’excuser, je savais qu’elle me défendrait face à son nouveau partenaire, et que ça se passerait mieux qu’avec Chloé. Je regardais ma main, toute tachée de sang, qui ne semblait pas vouloir s’arrêter…
Chloé me disait qu’elle savait soigner. Peut-être que si je lui demandais, ça la calmerait, elle comprendrait que je ne pourrais rien face à des Tributs qui viendraient nous tuer.
Je me retournai pour le lui dire, quand je la vis debout devant moi, arc tendu, flèche pointée vers moi. Mon expression se figea, livide, et je n’eus le temps de rien faire qu’elle avait déjà lâché sa corde.
Un cri de douleur franchit mes lèvres tandis que le tir de métal transperçait ma jambe de part en part, restant fiché dedans. Je m’effondrai au sol, bougeant la flèche et causant plus de dégâts.
Sang, douleur, impuissance. Comme ce jour-là.
Je ne comprenais plus rien de ce qui m’arrivait. Pourquoi, pourquoi avait-elle fait ça ? Je regardais interloqué ma jambe, poussant un cri, ne voulant croire ce qui se passait. Je me sentais mal, bercé par l’envie de vomir : et quand je levai mes yeux vers cette fille qui avait semblé à tous si faible et si innocente, je comprenais ma peur. Je comprenais mon désir de fuite.

« Tu es folle ? »

C’était l’exclamation désespéré qui franchit ma gorge explosant sous l’émotion en regardant successivement ma jambe et elle. Fuir, je devais partir : ma douleur battait de partout, main, jambe, tempes, et je n’arrivais plus à réfléchir. Je devais aller vers le puits, que je devinais devant moi.
Avec cette tarée au milieu.
Je ne pouvais plus réfléchir. Je me levai et, dans un élan désespéré, me retournai pour fuir. Partir. Quitter cette folle.
Mais je ne fis pas un pas que ma jambe me lâcha et m’envoya rouler dans le sable m'arrachant une nouvelle plainte, me ramenant encore et toujours vers ce terrible soir.

« Arrête ! Arrête, bon sang, arrête ! », hurlai-je à cette silhouette qui se rapprochait.


« Adam - District 5 est dans la zone Corne d'abondance »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 17 Sep - 19:11

Fuir... ou affronter le destin


Non je n'étais pas folle. D'ailleurs, qui étais-je déjà ? Je n'arrivais plus à le savoir. Je sentais l'arc entre mes mains, les flèches glisser dans ma paume pour réarmer en le voyant se relever. Pourtant, ces mains ne semblaient plus être les miennes... La scène qui se déroulait devant mes yeux m'était étrangère, lointaine. Un cauchemar hors de mon contrôle que je contemplais de loin sans parvenir à en saisir le sens.

Et cette fille qui me ressemblait tant, pourquoi tirait-elle sur ce pauvre jeune homme terrifié ? Il la suppliait pourtant d'arrêter, se tordait de douleur sur le sol. Pleurait presque... Non il n'avait même plus les larmes, seule une expression de terreur et d'incompréhension se peignait sur son visage figé.

- « Arrête ! Arrête, bon sang, arrête ! » !

Arrêter quoi ? Ce mouvement lent qui glissait la flèche dans l'encoche ? C'était impossible, ce n'était pas moi. Je n'étais qu'une spectatrice impuissante qui regardait son sosie s'acharner sur quelqu'un.

Elle déploya son bras, la corde se raidit. La flèche fendit l'air en direction de la jambe intacte du garçon. Elle voulait le clouer au sol.

Son regard était d'un noir profond, obscur. Son visage livide n'affichait plus les traits innocents d'autrefois, juste une indifférence terrifiante. Elle lâcha son sac qui tomba au sol, y saisit une corde. Puis elle reprit sa marche fantomatique vers le garçon... Et moi je la suivais, je voyais à travers ses yeux mais ça ne pouvait pas être moi, ça ne pouvait pas être moi.

J'étais une autre.


« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance. »
« Chloé attaque Adam. DEMANDE DE LANCER DE DES »

_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 17 Sep - 22:31

D5 - Adam






Je paniquais, désespéré, sans vouloir comprendre ce qui m’arrivait. Sans vouloir croire à ce qu’il se produisait. Après ma chute, je m’étais redressé, assis à ma contempler. Elle me faisait tellement peur que je détournais les yeux. Je m’appuyais sur mes mains pour me relever et repartir.
Ce n’était pas possible, ça ne pouvait pas arriver. Et j’entendis la corde se détendre, secouer l’air autour d’elle, quand une immense douleur transperça ma jambe droite. Encore pire que la première fois, le choc fut tel que je me sentis projeté au sol, et que cette fois-là, je sentis la flèche taper dans ce qui devait être mon os. Celui-ci m’offrit l’effrayant impression de se briser.
Un long cri s’échappa de mes lèvres, des larmes me brûlèrent les yeux, et je tenais de mes deux mains ce second membre blessé.
L’évidence m’échappait devant la souffrance.
Ma vue s’obscurcissait. J’avais à tout moment l’impression que j’allais plonger dans l’inconscience, dans le noir le plus total, me dérober de ce monde qui semblait toujours plus fou.
C’est une ombre dans la nuit. Plus noire que le noir de ce sang qui me monte à la tête. Je perds moyen, je perds pied, j’ai envie de m’évanouir sans y parvenir, de vomir sans y parvenir, de fuir sans y parvenir. Je ne la vois même plus, je l’entends. Je l’entends ouvrir un sac, je l’entends s’approcher de moi avec un objet qui glisse sur le sable. J’arrive à percevoir tout cela entre mes cris et mes sanglots.
Je sais qu’elle est à côté de moi. Que cette timbrée, cette folle, ce monstre se tient à côté de moi. Et je n’ai certes plus aucun appui pour me lancer contre elle, pourtant, c’est un instinct qui me pousse vers elle.
Et d’un balancement du haut de mon corps, je jette mon poing droit vers ce qui devait être le contour de son visage, avec un cri qui mêlait rage, douleur, mais également désespoir.



« Adam - District 5 est dans la zone Corne d'abondance »
« Adam attaque Chloé. DEMANDE DE LANCER DE DES »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 17 Sep - 23:15

Fuir... ou affronter le destin


Pourquoi tout semblait si étrange ? Perdu dans un brouillard où se mêlait des pleurs et des cris ? Je me faufilais dans ce monde, je me faufilais à côté de ce garçon dont les jambes qui ne bougeaient plus étaient maculées de sang. Sa teinte écarlate recouvrait tout le bas de son corps, il criait, se débattait, les yeux mi-clos comme s'il voulait échapper à une vision d'horreur. Mais autour de nous rien, que le désert et les restes calcinés de la Corne d'Abondance, les restes calcinées d'une époque où on nous avait forcé à en arriver à ce moment précis. Le moment où faire du mal à son prochain n'était plus un choix, mais une nécessité.

La corde glissa entre mes mains. Ses reliefs rugueux n'étaient pas désagréables. La sueur perlait mon front, le front de cette autre qui examinait Adam avec cette lueur tragique dans le regard. Elle se pencha pour tenter de lier sa corde autour de son torse, le poing du garçon choisit cet instant pour fendre l'air et je souriais, fière qu'il ait tenté de m'arrêter.

Ses blessures profondes le rendaient pourtant lent et vulnérable, son coup fut évité avec facilité et cet autre moi attrapa sa main avec tant d'aisance pour l'entourer dans le lien qu'elle serrait à présent autour de sa poitrine. Les bras d'Adam étaient rabattus de part et d'autre de son torse, eux aussi liés dans le cordage qu'elle serrait à lui en lacérer la peau. Elle finit la besogne par un nœud, un de ceux qu'elle avait repris aux ateliers...un de ceux qu'elle avait autrefois appris à la chasse...

- C'est bientôt fini... murmura-t-elle machinalement.

Elle sortit son couteau de sa ceinture, contempla sa lame qui reluisit sous le soleil alors qu'elle le tournait. Puis elle attrapa la main de son prisonnier et ses yeux changèrent : les pupilles se dilatèrent, elles devinrent fuyantes, dénuées de toute conscience. Elle abattit le couteau sur le poignet d'Adam et commença à l'enfoncer dans la chair. Il la trancha. La peau fut cisaillée. Les tendons cédèrent dans des claquements sinistres. La lame résista quand elle arriva à l'os. Une giclée de sang macula son pantalon et sa veste quand elle enfonça l'arme jusqu'à la garde dans une artère.

C'était un cauchemar. Comment cette fille pouvait-elle faire ça ? Etait-elle seulement "humaine" ? Je n'aurais su le dire, moi-même je ne la reconnaissais plus.


« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance. »
« Chloé vient de couper la main d'Adam. DEMANDE DE LANCER DE DES . »

_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Jeu 17 Sep - 23:44

D5 - Adam






Mon poing en fendit que de l’air ce qui réussit à épuiser mes dernières forces plus qu’autre chose. Mais ma peine s’arrêta-t-elle là ? Non, au contraire, je ne faisais qu’en voir le début. J’étais d’autant plus effrayé quand elle attrapa mon poignet en vol et tourna vers moi ses yeux… qui n’avaient plus rien à voir avec des yeux.
Où plutôt, plutôt je les reconnus ces yeux. Cet homme avait fait les mêmes : la même lueur, la même intensité, la même peur.
J’en tremblais d’autant plus, tentant de résister à ces souvenirs qui me sapaient. Tenant de résister à ces mains qui rabattaient les miennes dans mon dos. Ma force, déjà si faible, m’avait à son tour abandonné, et je dus paraître bien idiot à ne pas me défendre. Mais ce n’était pas que la volonté m’en manquait : juste que je n’en étais pas capable.
Ce moment où elle m’attacha était presque comme une pause, une terrible pause qui m’amenait à la conscience que c’en était fini de moi. Que j’étais en chemin de rejoindre Elina. Les sanglots redoublèrent au fond de ma gorge. C’était si proche… non… Elina aurait aimé que je me batte plus. C’était le dernier mot qu’elle m’aurait dit si elle avait eu le temps et le choix de les prononcer. Or, c’était bien à sa dernière parole que je m’étais fié : courir, fuir, m’en aller.
Je te jure, Elina, j’ai essayé.
J’ai essayé et je n’ai pas réussi.
Je pleure, j’ai peur, j’ai mal.

« C'est bientôt fini... »

Sa voix était une véritable torture, parce qu’elle gardait cette empreinte douce qui devait avoir un jour lointain été le propre de cette fille, mais qui là prenait un ton de machine. De bourreau. Un bourreau qui abattit sa lame dans ma main, dans mon poignet, pour… la couper. Purement et simplement.

« Non ! », et cela s'accompagna d'un long cri.

Etait-ce l’idée ou le paroxysme de la conscience qui me fit pousser ce hurlement de souffrance ?
Cette créature devait se délecter du spectacle, n’en louper aucun détail : moi je ne sentais plus rien, rien de plus qu’une succession d’explosions dans ma main. Je menaçais de sombrer dans l’inconscience, je menaçais de vomir, mais rien ne se produisit, mon corps lui-même ne s’offrit aucune libération devant ce spectacle abominable, ne faisant que sangloter et trembler.
Non ! Non ! C’était hors de question !
Tout explosait. Mon corps, mon esprit, mon regard était aveuglé par le soleil devant moi. Je me rebellai, au moins d’esprit, comme un sursaut de vie avant qu’elle ne parte, et mon corps entier se tendit pour que je lance ma tête vers ce visage terrifiant, ce regard possédé…




« Adam - District 5 est dans la zone Corne d'abondance »
« Adam attaque Chloé. DEMANDE DE LANCER DE DES »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Ven 18 Sep - 0:14

En finir...


Qu’était-ce donc que cette chose ? Cette chose molle et articulée qui semblait encore bouger entre ses doigts ? Elle était ensanglantée, méconnaissable. Un morceau de chair inerte, infâme, atroce. Mes yeux restèrent bloqués sur ce morceau de chair, mais je ne le voyais pas vraiment. Ce n’était pas vraiment une main, ou du moins je me refusais à le croire. Ce n’était qu’un test de plus, oui. Un test de plus qu’on m’avait imposé.

Soudain, un mouvement me surprit. Adam avait réussi à extirper sa main restante du cordage et le lancer vers ma joue. Mon sang se mêla au sien. Une égratignure. Un rien qui me ramena plus proche de la frontière de la conscience que j'avais osé franchir. Je me basculais peu à peu dans la réalité, sentant mes pensées reprendre lentement leur va-et-vient. Les yeux captivés par ce lambeau horrible, elle se leva. Ou plutôt, je me levais. Tous mes muscles me semblaient horriblement crispés. La sensation de mon cœur en alerte déchirant presque ma poitrine de son rythme saccadé se fit plus nette et je pris peur. Peur de comprendre la vérité.

Je passais ma main gauche sur mon visage, pour éponger les grosses gouttes de sueur qui l’avaient couvert peu à peu. Sans que je ne puisse le voir, mon visage venait de se couvrir d’une traînée rouge, sanguinolente, peinture d’une guerre que je n’avais pas vraiment menée. Que je ne voulais pas avoir menée.

Les larmes finirent par rejoindre le sang et je fis quelques pas avant de me laisser tomber à genoux devant "la boîte". Celle qu' "ils" avaient si bien choisie, si parfaitement réglée, si excellemment rendue mortelle derrière ses airs de cadeau salvateur. J'y déposai la main sur un plateau, un haut le cœur me vînt et je vomis ma bile à côté de rectangle de verre. Puis vinrent s'ajouter les ciseaux sur l'autre plateau...

Un déclic.

Le tiroir venait de s'ouvrir. Une seringue y était déposée, avec un petit mot stipulant que dès que le contenu de l'une d'elle coulerait dans nos veines alors nous serions séparés. Je la pris et la plantai dans mon avant-bras. Le liquide chaud me brûla les veines, je réprimais une grimace de douleur quand la puce dans mon bras s'éteignit. Plus de chiffre sur mon poignet. J'étais libre.

- On a réussi Adam ! annonçai-je avec un large sourire en relevant la tête.

Je le vis alors.

Ça n'avait pas été qu'un cauchemar.

J'avais réellement fait "ça" et lui me regardait de cet air horrifié que je ne pouvais supporter.

J'étais le monstre, mais ça ne "pouvait" pas être moi. Je ne pouvais pas avoir fait ça. J'étais une bonne fille. J'étais la victime. Je n'étais pas le bourreau. Je subissais mais n'infligeais pas. Je ne comprenais pas. Et pourtant...

Il fallait qu'il arrête de me regarder... Il fallait qu'il arrête de me juger. Je n'étais pas coupable, je ne voulais pas l'être. Cela ne pouvait pas être "vrai".

Je me levais et courais vers lui, il fallait que cela cesse. Que son regard accusateur et terrifié s'éteigne.



« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance. »
« Chloé a équilibré la balance des Juges, elle a brisé le lien qui l'unissait à Adam (D5). »

_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps


Dernière édition par Chloé P. Olympia le Mer 23 Sep - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Ven 18 Sep - 0:56

HRP : Le RP n'est pas fini, je poste le brut pour libérer Chloé mais j'affinerai plus tard Hehe

D5 - Adam






Ce n’était rien, rien qu’une main qui éraflait sa joue… Pour peu, j’aurais pu croire que j’avais tendu la main dans un dernier élan de salut. Une dernière supplique. Pour peu que ma gorge déraillée me l’ait permis, j’aurais imploré de la pitié. La seule réponse reçue à ce coup inefficace ne fut que mon bras qui retomba lentement au sol en soulevant un nuage de poussière.
Je ne sentais plus rien. J’avais l’impression d’être sur un nuage qui me coupait lentement de la réalité. Ca en devenait à la limite agréable : une pause dans le tourment. Je n’étais plus réellement dans le désert, mais comme aspiré par ce ciel bleu et ce soleil magnifique devant moi.
Et si… et si…
J’hasardai un mouvement, comme si je voulais rejoindre cette espèce de paradis à portée de main. Je ne compris pas comment, moi qui étais attachée, je pus étendre le bras vers le ciel : je vis alors que  cette main me manquait. Cette transe me quitta à la vue de mon moignon sanguinolent et je revins bien dans l’arène.
Non, je n’étais pas encore mort.
Pourtant, rien n’avait changé : j’étais vidée de toutes mes forces, j’étais choqué par ce que l’on venait de m’arracher, de la violence de l’action. Complètement dans les vapes. Le rêve s’était changé en cauchemar. Je ne savais pas si elle était loin ou non, et peu m’importait. Je me mis, très légèrement parce que vidé de toutes mes forces, à me tortiller et à commencer à entamer ma dernière chance,  une dernière action de fuite, rampant avec une lenteur effrayante vers nulle part.
Les mouvements me donnèrent la nausée, me donnèrent l’envie de vomir. Mais je continuais.
De combien avais-je bougé ? La réalité m’échappait : le temps, les distances, je ne mesurais plus rien. Rien ne comptait plus d’autres que cette douleur omnisciente et cette fatigue insurmontable. Tout avait été long et court, et je ne sentis même pas le changement opérer dans ce bras mutilé. Non, non, tout ce qui parut vrai, ce fut cette voix qui coupa le silence de mes souffrances.

« On a réussi Adam ! »

C’était la même que toute à l’heure, le ton en moins. C’était la voix enthousiaste de Chloé, une exclamation qui sortait naturellement.
Réussir. Réussir quoi ? Quelle importance ?
Je continuais, allongé sur le dos, faisant d’inutiles derniers moments… accroché à ma douleur pour me sentir encore vivant, retardé par ma fatigue pour comprendre que j’étais condamné… au point même que je ne percutais pas que je vivais là mes derniers instants. Non, non, toute la dernière minuscule part de clarté de mon esprit s’escrimait à la tâche suivant de ramper, sur le dos, vers une destination qui n’intéressait personne, même moi. Juste ramper. Juste bouger.
Juste vivre.
Et puis, son visage apparut dans mon champ de vision, mais je ne le voyais pas. Je ne voyais pas une face humaine, je ne voyais pas des cheveux qui tendaient leurs mèches vers moi : non, la seule que je vis, c’était un masque noir duquel pendait d’horribles fils qui ne cherchaient qu’à m’agripper. Mais je savais… je savais que c’était elle, qu’il y avait, si ce n’était pas une âme, des pensées derrière cette chose.
Mes yeux bleus lui lancèrent un dernier regard empli de reproche et ma voix siffla des mots que je ne croyais pouvoir prononcer :

« Tu le paieras… »

Je n’arrêtais pas de ramper. Mais j'attendais la fin.
Comme cette nuit où il avait retiré mon innocence avant de laisser ma vie abandonnée sur le bord d’une rue. Sauf qu’à cette journée, elle me retire ma vie pour laisser mon cadavre dans le sable.
Je sens mon corps se courber sous le coup de grâce qu’elle m’impose, mais je ne le vois pas. Mes yeux ne quittent pas le soleil dont ils veulent être aveuglés. La dernière chose que je vois, c’est un immense éclat, un aveuglement violent, qui précède les ténèbres. Je ne suis pas seul, il est avec moi, c’est tellement plus agréable que le voile de la nuit.
Je suis mort. Et je n’ai pas eu la moindre pensée pour la dernière personne en ce monde qui me pleurera.





« Adam - District 5 est dans la zone Corne d'abondance »
« Adam est mort. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Ven 18 Sep - 0:59

La fin.


- Tu le paieras ... avait-il lancé.

J’avais couru jusqu’à lui, m’étais jetée devant lui et j’avais hurlé de tous mes poumons :

- Ne me regarde pas comme ça, ce n’est pas moi !

Mais ma main s’était déjà relevée, couteau en main et s’était abattu sur le visage d’Adam. Il fallait qu’il arrête de crier, de pleurer, de me regarder. Il fallait qu’il arrête de faire toutes ces choses qui me faisaient comprendre que c’était de ma faute. Par pitié, il fallait qu’il arrête.

- Je suis désolée, mais arrête ! Désolée !

Ma voix traversait le silence, elle était teintée d’une couleur de mort et de désespoir. Le visage d’Adam se taillada sous l’effet de la lame poisseuse… Il ne ressembla bientôt plus à ce co-tribut qu’on m’avait forcé à accepter, il ne ressembla même plus à un être humain. Ce n’était plus qu’une immondice de chairs léchée par le froid malveillant de l’arme qui avait tranché ses joues, qui s’était glissé dans ses orbites, avait fait taire à jamais la mélodie de sa voix de jeune homme qui ne vivrait jamais. Le jeune homme qui ne reverrait jamais son district, ne se marierait pas, ne serait plus jamais heureux. Le jeune homme qui venait de mourir…

Un coup de canon.

Je frappai pourtant toujours son visage quand le coup retentit. Je ne savais pas vraiment quand cette chose sous mes mains étaient mortes, je ne savais pas. Elle était morte. C’est tout.

Mes yeux vides contemplèrent ce vide à la place du visage, tout ce sang… Du sang partout dans le sable doré. Du sang encore sur mes manches. Du sang toujours sur mes mains.

Je ne tremblais pas, me levai sans un mot, sans un regard. Il n’était plus lui. Je ne pouvais pas avoir tué quelqu’un qui n’existait plus, plus encore : quelqu’un dont le regard ne visait plus mon âme de toute la haine qu’il pouvait éprouver et m’accusait du pire des crimes. Du moins, c’est ce que je me répétais.

Machinalement, je retirais la corde autour de ce corps, comme on enlève le piège autour d’un gibier s’étant pris dans nos pièges au District. Puis je fouillais tout aussi mécaniquement ses poches poissées d’un liquide rouge, encore chaud. J’y trouvai la gourde, contenant encore la précieuse eau. Puis je me tournai et fis quelques pas vers la boîte. J’attrapai mon sac et y fourrai la corde ainsi que la gourde. Puis, absente, je remis mon arc et son carquois sur l’épaule.

Un dernier regard sur ma main qui tenait le couteau, dernière preuve de mon crime. Poignard qui avait mis un terme à deux vies aujourd’hui…

Alors pour oublier, je me mis à courir vers la zone des marécages, le seul refuge que je connaissais dans cet étendue dangereuse… Je courrais pour oublier… Oublier ce cadavre sans vie que je laissais derrière moi… Oublier ce goût amer du sang… Oublier l’odeur de la mort…

Qu’avais-je osé faire ?



« Chloé a tué Adam (selon accord). »
« Chloé est dans la zone de la Corne d'Abondance et passe dans la zone marécageuse »

_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps


Dernière édition par Chloé P. Olympia le Mer 23 Sep - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   Ven 18 Sep - 1:07





Troisième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Chloé venait de porter le coup de grâce à Adam du district 5. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit…  Il était alors 13h30, l'après-midi dans l'arène.  Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène connaissaient le lien qui pouvait encore les unir à leur tout nouveau partenaire, tout comme ils savaient que certains avaient déjà pu se séparer... Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un tribut libéré du lien qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Seulement, rien ne se produisit. Un seul coup de canon avait retenti. Chloé n'était plus liée à Adam en ayant résolu le mystère de la boîte des Juges...

L'Expiation pouvait continuer, sans que personne ne sache, jusqu'au soir, qui était le malheureux pour lequel le glas venait de résonner dans l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 3 - Corne d'Abondance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 3 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: La corne d'abondance-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit