Partagez | 
 

 Jour 2 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 4 Mai - 13:28





Jour 2 - Corne d'Abondance
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Explications
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Ce sujet est la suite directe de ce sujet.

Ce sujet sera ouvert durant toute la journée n°2 de l'arène, comptant pour 1 semaine irl (du 04/05 au 11/05). Il permettra à tous les personnages qui se trouvent dans cette zone de pouvoir rp à la suite de ce message.
Notez que le Jour 2 commence à partir de la diffusion des portraits dans le ciel, il est environ minuit. C'est donc à vous de gérer la progression de la journée à partir de la nuit jusqu'au Jour 3 (qui lui aussi débutera après la diffusion dans le ciel du jour2).

En ce qui concerne les règles de déplacement ainsi que toutes les autres règles de l'arène, vous les retrouverez toutes ici.


Bon jeu à tous !  Chopez le !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 4 Mai - 19:07

D2 - Joss & Kol






Joss et Kol avaient toujours le District Douze en ligne de mire et rien ni la pluie qui les avait quelque peu ralenti ne pourrait les faire lâcher leur proie. Ils s'étaient arrêtés un instant de courir : rien ne servait de s'épuiser trop tôt sans compter que le sable trempé gardant encore mieux les marques de pas des deux tributs pourchassés... Après un court instant de répit, ils reprirent donc doucement leur traque. Derrière eux, personne ne les suivait : il fallait croire que leurs alliés avaient eu leur dose d'adrénaline pour la journée. Les jumeaux quant à eux en étaient encore loin et ils avaient hâte de faire leurs premières véritables victimes.

Alors que la nuit commençait à tomber, ils retrouvèrent facilement la trace des tributs du Douze qui s'étaient visiblement réfugiés dans une zone dans laquelle ils pénétrèrent à leur tour. De souvenir, ils avaient également vu le district Quatre s'y engouffrer, peut-être les avaient-ils déjà rejoint mais cela ne leur importait que peu ! Ils étaient deux, surentraînés et c'était tous des pauvres gamins terrifiés si on excluait Nikolay bien sûr !

La nuit était tombée quand ils aperçurent le Douze. C'est au même moment que le ciel s'illumina en diffusant les portraits des perdants de la journée. Terrés derrière une dune, les jumeaux contemplèrent les dégâts tout en se rappelant combien ils auraient désiré qu'une de leurs victimes figure au palmarès de la première journée, mais ce n'était pas vraiment le cas avec Nate qui avait porté le coup de grâce à Elina...

Puis vînt Selena qui leur dévoila la règle des mentors qui laissa un goût amer dans la bouche des jumeaux : être pénalisés à cause de l'absence de leur mentor... Tssss ! N'importe quoi ! Ils n'avaient aucunement besoin d'un chaperon ! Kol lâcha un juron mais Joss plaqua immédiatement sa main sur ses lèvres, ils étaient si près de Xavan qu'il était désormais hors de question de les faire détaler en les laissant détecter leur présence...



« Joss - District 2 est dans la Corne d'abondance »
« Kol - District 2 est dans la Corne d'abondance »

"Joss & Kol traque Xavan. Rp 3/4

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 4 Mai - 20:14



Corne d'Abondance

Avec tous les tributs

Ma flèche avait fendu l’air, avec une fluidité qui contrastait tellement avec mon état de tension actuel. Il fallait que je fasse mouche, je n’avais pas d’autre choix. Mes muscles restèrent tendus tout au long du trajet de la flèche, j’eus un léger sursaut quand je la vis toucher la jeune fille blonde qui vacilla…mais ne tomba pas. Mes yeux s’ouvrirent encore plus ronds. J’étais totalement paniquée, je l’avais manquée ou du moins j’avais manqué son cœur… Certainement de peu, mais cela pouvait suffire à me coûter la vie. Alors que je saisissais déjà une seconde flèche pour retenter ma chance, je vis le jeune du Trois me regarder avec un air satisfait. Un frisson parcourut mon échine et je sus ce qu’il allait faire. J’eus un mouvement en avant mais c’était déjà trop tard.

Les mains du gosse n’avaient fait qu’un mouvement bref et rapide. Un mouvement sec qui fut suivi d’un coup de canon m’annonçant l’issue fatale de leur combat : un combat auquel Shélim, ce gosse qui pensait tout savoir du monde, n’avait rien su faire… Il n’avait pas été assez fort, et moi non plus d’ailleurs. Les secondes s’égrenaient et même si le demi-sourire de satisfaction du tribut du Trois m’écœurait au plus haut point, j’étais totalement tétanisée. J’allais peut-être tomber, là d’un instant à l’autre.

Billie.

Je tournai brusquement la tête en direction de la Corne. La pauvre petite était en train de descendre les escaliers en courant et sa course s’était stoppée brutalement lorsqu’elle avait vu Shélim tomber au combat… Elle avait hurlé son nom quelques secondes auparavant, je l’avais entendue mais je ne pouvais déjà plus rien pour lui, pour nous. Mon regard croisa celui de Billie qui avait l’air totalement paniquée devant la scène qui venait de se jouer devant ses yeux, elle ne savait pas ce qu’il allait maintenant se produire. Peut-être est-ce mieux ainsi… Elle ne savait pas que dans quelques instants elle le rejoindrait et peut-être moi aussi.

J’attendis le premier coup de canon, annonçant la mort de Shélim. Le temps filait quand tout à coup la bouche de Billie laissa échapper un cri effroyable, un hurlement qui déchira tout sur son passage. Mon cœur glacé d’effroi me répondit que sa mort ne serait pas aussi paisible que celle que j’avais cru apercevoir en voyant sombrer le gosse du Onze… Les Juges désiraient-ils me voir souffrir encore avant de me laisser choir au sol ?

- Billie ! ne pus-je m’empêcher de hurler vers la petite tandis que sa main montait à son cœur.

Elle mourrait et je ne pouvais rien faire pour l’empêcher ! Mon regard vira vers James qui s’échappait déjà : Quel salaud ! Quel ignoble imbécile ! J’aurais pu me lancer à sa poursuite mais Billie criait toujours et son cri était la seule chose qui me glaça sur place ! Je n’arrivais plus à bouger et la regarder souffrir ainsi était un supplice. Son corps fut bientôt saisi d’un léger spasme et elle tomba en avant ! Sa minuscule silhouette d’enfant descendit les marches avec une brutalité qui me précipita en avant dans un réflexe, je courus vers elle bien que je sus qu’il était déjà trop tard. Quelque part, j’avais l’impression d’observer ma propre mort, celle qui aurait pu advenir des années auparavant dans cette même arène… J’aurais pu tomber comme Billie, cette gamine courageuse qui m’avait suivie, qui avait cru en moi et m’avait acceptée comme sa seule chance de s’en sortir. Je n’avais pas été à la hauteur : je ne l’étais jamais.

Je courus ainsi jusqu’à elle, jusqu’à son petit corps dos contre terre et tête dans les nuages… Elle avait l’air d’être partie pour un long voyage quand je me jetai au sol en déposant d’un mouvement sec mon arc à côté d’elle. Je la prie par les épaules et la retint d’une main pendant que je passai une main sur son front en murmurant :

- Reviens… Je te demande pardon… J’aurais tellement aimé…

Mais aimé quoi ? Gagné avec elle ? La ramener à sa famille ? Non. Simplement la connaître… Mes doigts passèrent sur les marques profondes qu’avaient gravées les marches sur son visage bleui. Elle paraissait si paisible maintenant que son cri s’était tu. Je n’avais même pas entendu le coup de canon, j’étais hors du temps. J’étais perdue… Je ne pensais plus aux Jeux, à la stratégie, à toutes mes certitudes avant de pénétrer dans l’arène : non, je ne pensais qu’à cette petite fille qui avait été si courageuse et avait risqué sa vie en me suivant juste parce que je le lui avais demandé. Depuis mes Jeux, personne n’avait fait cela pour moi : personne ne me faisait plus confiance et elle m’avait offert cela…et je l’avais perdue. Inconsciemment, je serrai le corps de la petite contre ma poitrine, tâchant en quelques endroits ma veste de petites tâches de son sang alors que mon regard, cruel et plein de rage se tourna vers la silhouette de James qui disparaissait au loin, portant sa co-tribut très grièvement blessée.

- Espèce de Salaud ! Lâche ! hurlai-je à plein poumons.

Puis je recommençai à passer ma main sur le front de Billie, à caresser ses cheveux… J’aurais tant aimé que d’autres aient ces gestes pour moi lorsque j’étais rentrée : mais il y avait eu un avant et un après l’arène. Un avant où j’étais aimée et chérie et un après où j’étais devenue aux yeux de tous cette folle sadique qui avait piégé un carrière et l’avait lapidé pendant des heures… C’est à ce moment que j’entendis les bruits de pas à la corne : les carrières, toute mon idée tombait à l’eau. Mais… ? Combien de temps s’était écoulé depuis la mort de Shélim et Billie ? Il n’y avait pas eu de coup de canon. Rien pour moi. J’étais toujours en vie. Seule. Comme toujours.

Je passai ma main sur mon visage, virant les quelques larmes qui avaient coulé et dont l’une qui avait chuté s’était mêlée à celles de Billie. La dernière preuve de sa vie…qui s’était envolée…

Il était temps de partir de se relever. Je n’en avais pas le courage. Mes mains passèrent sur ses yeux dont je fermai les paupières.

- Adieu Billie… Sois heureuse, dis-je en posant son maigre corps au sol avec douceur.

Je me relevai et commençai à courir dans la direction où j’avais vu disparaître James quelques minutes plus tôt. Mais le temps que j’avais perdu était précieux et même après plus d’une heure de course, je ne trouvais personne… Arrivée dans la zone des dunes, je criai plus pour décharger ma haine et ma conscience que réellement à l’attention de quelqu’un…

- Je te retrouverai ! Où que tu ailles ! hurlai-je vers les dunes alentours avant de rebrousser chemin, la nuit tombant je ne désirais pas être isolée…

Quand j’arrivais à la corne, je gravis les marches. Le corps de Billie avait disparu, seul son sac perdu lors de sa chute marquait encore le lieu du massacre. Je le ramassai distraitement avant de gagner la salle mais ne trouvait personne au sommet. Visiblement, tous mes alliés étaient partis en chasse et j’étais seule pour garder la baraque. Je me postai donc dans un coin sombre, attendant de voir si un tribut téméraire tenterait de venir chercher quelques armes…



« [Cassandra] reste à la Corne d’Abondance »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 4 Mai - 22:04


Arène - Corne d'abondance







« Je ne prendrais pas le risque non plus de toucher à cette eau. J’ai des gourdes qui pourront nous faire tenir un petit moment avant de régler le problème de l’eau. On va devoir s’en contenter pour se rafraichir, ça n’a pas l’air d’attaquer la peau. Encore heureux, à part à la corne je ne vois pas où on aurait pu s’abriter… Et c’est déjà pas mal, vu la chaleur qu’il faisait. »

J’acquiesçais ; Pearl avait raison, même sans boire le fait de nous rafraichir était déjà un plus. Je baissai la tête vers elle et la vis me pointer quelque chose du doigt. Le D2 …

« Regarde là. Ils doivent traquer le 12, je les ai vu du haut de la corne, il ne devrait pas être très loin. A côté d’eux il y avait aussi le district 4… Mais il doit être loin depuis le temps, et les jumeaux ne mettront pas longtemps à s’occuper des deux gamins… On ferait mieux de retourner à la corne, je ne sais pas quelle heure il est mais la nuit ne devrait pas tarder à tomber. Comme ça on empêche les autres tributs de prendre des armes et on s’occupe des petits aventureux qui n’ont toujours pas compris qu’il fallait déguerpir au plus vite. »

Je relevai la tête pour constater qu’elle avait raison et que le ciel s’assombrissait déjà. Je lui emboitais le pas et remontai jusqu’en haut de la corne ; en attendant de trouver autre chose, la corne serait une place parfaite pour dormir et faire le guet. Arrivés en haut, alors que Pearl scrutait les alentours, je vis Cassandra dans un coin. Je fis un pas vers elle. Je ne savais pas trop quoi penser d’elle, mais j’étais sûr que la mort de la gamine l’avait affecté.

« Je suis désolé pour vos tributs. »

Je l’avais fixée pour lui faire comprendre que c’était des paroles sincères et pas juste des mots dit pour qu’ils soient entendus par les Capitoliens.

« On pourra prendre le D3 en chasse demain. Pour l’instant, le ciel s’assombrit, il ne fait pas encore complètement nuit mais … On pourrait avoir intérêt à se reposer maintenant, pour pouvoir reprendre la traque cette nuit pendant qu’ils dorment … »

J’avais regardé successivement Cassandra et Pearl. Je ne savais rien de cette femme mais je n’étais pas à l’aise avec l’idée de dormir avec Pearl pendant qu’elle surveillait. Je ne la connaissais pas assez pour cela malgré le fait que Sélène lui faisait confiance.

« Je peux prendre le premier tour de garde si vous voulez reprendre des forces toutes les deux. »


« Nate - D1 est à la corne d'abondance »





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 5 Mai - 23:41



Corne d'Abondance

Avec tous les tributs

Pendant mon instant de solitude en haut de la corne, j’avais pris soin de vérifier les dernières affaires que Billie avait ramassées et avais constaté avec un pincement au cœur qu’elle m’avait écoutée au mot près. Lorsque j’attrapai le couteau, une fine plaie entailla la peau de ma paume… Merde... J’avais totalement oublié cette arme mais qu’importe : il y avait de quoi se soigner à la Corne. Avant cela, je passai néanmoins en revue chacun des objets que je lui avais demandé et qui étaient dans ce sac, elle avait précisément choisi les meilleurs pour que nous puissions nous en sortir, pour que mon plan qu’elle ne connaissait pourtant pas fonctionne. Maintenant qu’elle n’était plus là, rien ne servait de le mettre en application. Je devais me fier à mes alliés, mon plan B. Une larme roula sur ma joue : le masque n’était pas encore tout à fait réajusté mais il le serait bientôt. Aucun débordement ne serait possible une fois les carrières revenus au bercail.

Après avoir renfourné les objets dans le sac, je le déposai en arrière des armes afin qu’il ne soit pas trop visible. C’était une sécurité, un ensemble que j’emporterai avec moi si les choses tournaient au vinaigre avec mes alliés : mieux valait être prudente, après tout je n’étais pas vraiment des leurs et je ne doutais pas que s’il devait choisir qui éliminer en premier, ce serait sans doute moi. Mais nous étions à peine à la fin de la première journée… La première… Je ne risquais pas grand-chose pour le moment.

Je m’adossai dans le coin de la salle, une main sur l’arc et l’autre maintenant une flèche encochée. Si quelqu’un d’autre que les tributs du Un ou du Deux revenaient, je tirerai. En attendant, je pouvais me réjouir du spectacle du premier coucher de soleil sur l’arène… Il était si beau avec ses couleurs vives et pleines de vie, allant de l’orange au rose en passant par le carmin. La couleur du sang… Le visage de Billie me revint mais il était temps de la laisser partir, de tourner la page. C’était plus facile à dire qu’à faire mais c’était nécessaire si je voulais gagner, si je voulais réitérer l’exploit ! Et son âme devait être en paix, pas avec une mentor qui s’attachait désespérément à elle comme à son propre souvenir de cette petite fille blonde innocente qu’elle avait été et qui était morte dans cette arène…

Un craquement. Je me redressai dans mon coin. La flèche encochée, prête à tirer, quand je découvris les deux tributs du District Un. J’aurais pu facilement en blesser mortellement un des deux, mais ce n’était pas le moment : il était bien trop tôt et ils étaient les tributs de Sélène. Je ne les toucherai pas en premier. Pas s’ils ne tentaient rien contre moi.

Immédiatement, je baissai mon arme et les saluai d’un signe de tête alors que le grand jeune homme s’avança de quelques pas vers moi.

« Je suis désolé pour vos tributs. »

Il m’avait fixée avec une intensité rare dans le regard, le genre de regard qu’on ne m’accordait plus réellement depuis que j’étais sortie de l’arène : il était rempli de sincérité et de compassion. Personne ne m’en avait jamais témoignée : tous autour de moi m’avait toujours considérée comme le bourreau, pas celle qui avait souffert autant si ce n’est plus que ceux qui étaient partis pour toujours. Et les gens n’arrivaient plus à être sincère envers quelqu’un en qui ils n’avaient pas confiance, surtout quand ils avaient vu ce que j’avais fait : ce dont j’étais capable comme ils disaient.

Mais Nathanaël avait été différent. Il n’avait pas détourné son regard à la recherche de quelques caméras flottantes. Il m’avait simplement prise comme une femme qui avait pu avoir des sentiments pour ses tributs, une femme pas si horrible que ça. Intérieurement, je l’en remerciai même si je restai méfiante.

- Shélim était trop arrogant pour survivre dans l’arène…et Billie… sa seule erreur a été d’être lié à lui… répondis-je d’un ton ferme qui prit une intonation plus douce lorsque j’évoquai Billie.

La main qui tenait mon arc tomba le long de mon corps, baissant la garde. Si j’avais voulu des alliés, c’était pour pouvoir me fier à eux mais si cela demanderait des preuves, des preuves que le tribut de Sélène ne tarda pas à tenter de m’apporter :

« On pourra prendre le D3 en chasse demain. Pour l’instant, le ciel s’assombrit, il ne fait pas encore complètement nuit mais … On pourrait avoir intérêt à se reposer maintenant, pour pouvoir reprendre la traque cette nuit pendant qu’ils dorment … »

- Je suis d’accord… Il est hors de question de les laisser s’échapper après le défi que ce salaud de James m’a lancée… Je le tuerai de mes mains celui-là… Je me tus un instant et ajoutai en m’approchant des deux tributs du Un : Sélène avait raison en tout cas, vous êtes ingénieux. On partira tôt alors ! Je les ai suivis assez loin pour pister leurs traces même de nuit.

J’avais un léger sourire quand je leur avais fait ce compliment. Ce n’était pas que des flatteries en l’air, je les trouvais plutôt pas mal ces deux tributs. Outre le fait qu’ils soient du district de la seule mentor que j’appréciais assez quand j’avais cuvé avec les mecs du Capitole et qui était par ailleurs ma seule amie, ils avaient l’air plutôt futés et prudents. Pas comme les deux jumeaux du Deux et leur air inquiétant, sournois. Je ne les aimais pas mais désormais, je n’avais pas le choix et devrais m’accommoder de leur présence dès qu’ils seraient revenus.

Le regard de Nate était passé entre moi et Pearl en quelques secondes, il réfléchissait au tour de garde lui qui avait proposé de se reposer pour traquer dans les ténèbres de la nuit. J’avais déjà deviner sa phrase avant même qu’il ne la prononce :

« Je peux prendre le premier tour de garde si vous voulez reprendre des forces toutes les deux. »

J’acquiesçai de la tête. Je savais d’ores et déjà que je n’allais pas réussir à dormir. Nous ne nous connaissions pas depuis assez longtemps pour ça mais même si je réussissais ne serait-ce qu’à fermer les yeux pendant une dizaine de minutes, cela serait amplement suffisant. Et puis, mon instinct avait décidé de faire davantage confiance à ces deux-là qu’à ceux du Deux qui n’étaient pas encore là : c’était peut-être le moment de vérifier qu’ils n’avaient pas de mauvaises intentions que je n’aurais pas décelé.

- Ok ! Je veux bien prendre le second mais réveille-moi quand les portraits s’afficheront…

Je gagnai un espace non loin d’une des portes de la salle, le but étant de ne pas rester vulnérable en me terrant dans un coin : s’ils décidaient de me tomber dessus, je serai alors acculée sans possibilité de fuite. En étant ainsi près d’une entrée sans pour autant me découvrir, j’aurais l’avantage. Je retirai ma veste et posai le carquois ainsi que l’arc à côté de mon petit coin de tranquillité. Je me positionnai alors à demi-assise, demi-couchée entre sol et mur, me laissant aller de tout mon poids pour détendre les muscles qui n’avaient plus eu l’occasion d’autant se dépenser depuis trop longtemps.

- Et sinon, que pensez-vous de ce premier jour d’arène ?… leur lançai-je.

On reconnaissait la valeur de quelqu’un à la valeur qu’il accordait à la vie d’autrui. J’étais curieuse de la réponse qu’auraient Nathanaël et Pearl, peut-être cela suffirait-il à leur accorder mon allégeance…définitivement.



« [Cassandra] reste à la Corne d’Abondance »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mer 6 Mai - 21:07




La corne d'abondance
- Jour 2



La nuit était tombée lorsque nous sommes arrivés à la corne. J’en fis un tour rapide pendant que Nate montait au sommet, histoire de vérifier qu’au tribut n’avait profité de la nuit pour se faufiler jusqu’à la corne. A mon plus grand regret il n’y avait personne.  Je montais et vis Nate parler avec Cassandra.  

« On pourra prendre le D3 en chasse demain. Pour l’instant, le ciel s’assombrit, il ne fait pas encore complètement nuit mais … On pourrait avoir intérêt à se reposer maintenant, pour pouvoir reprendre la traque cette nuit pendant qu’ils dorment … »

J’acquiesçais et rajoutais :

« Ils ne seront pas difficile à traquer, le sang que la fille a perdu va nous indiquer le chemin. Et dans leur état ils auront besoin de repos, bien plus que nous. »
Cassandra avait l’air d’être de notre avis, et je voyais une mauvaise flamme dans ses yeux, qui marquait un profond désir de vengeance.

«  Je suis d’accord… Il est hors de question de les laisser s’échapper après le défi que ce salaud de James m’a lancée… Je le tuerai de mes mains celui-là…Sélène avait raison en tout cas, vous êtes ingénieux. On partira tôt alors ! Je les ai suivis assez loin pour pister leurs traces même de nuit. »

Bien, le 3 ne nous posera bientôt plus aucun souci.

« Je peux prendre le premier tour de garde si vous voulez reprendre des forces toutes les deux. »

Je n’avais aucune envie de dormir, cependant j’allais accepter mais Cassie me devança :

« Ok ! Je veux bien prendre le second mais réveille-moi quand les portraits s’afficheront… »

J’ajoutais distraitement, comme si cela n'avait pas beaucoup d'importance :

« Ça marche, merci. Je prendrais le second tour avec toi Cassandra, je n’ai pas besoin de beaucoup de sommeil. »

C’était implicite mais je pense que mes deux interlocuteurs avaient compris. Il était hors de question que moi et dormions, surtout avec cette nouvelle règle. J’avais confiance en Cassandra, dans les limites du raisonnables. Et, on n’était jamais trop prudent. La jeune femme devait ressentir la même chose car elle choisit un endroit bien stratégique pour dormir : elle pouvait facilement fuir en cas d’attaque. Et pour l’instant, on était les seuls à pouvoir l’attaquer… Je cherchais à mon tour un endroit pour s’installer quand Cassandra repris la parole :

« Et sinon, que pensez-vous de ce premier jour d’arène ? »

La question, presque banale, me surprit dans un lieu et un moment pareil, sans que je sache pourquoi. Je ne pensais pas avoir de de conversation presque… amicale dans l’arène. Je l’accueillis cependant avec plaisir.

« Je ne suis pas déçue de ce que nous ont concocté les Juges. Ils avaient promis du spectacle, on est servi. Et vous ? »

La nuit noire était tombée sur l’arène. J’avais hésité à aller me reposer quelques minutes mais je voulais attendre d’éventuels messages venant des Juges. Quelques secondes plus tard retentissait l’hymne de Panem, et les visages des victimes s’affichèrent. Aucune surprise, j’avais assisté à leur mort ou j’avais vu leur corps. Mais ce n’était pas terminé. Après un rapide discours de Selena, qui revenait encore sur le choix des mentors de venir ou non dans l’arène, le visage d’Oliver Wingston, mentor du 4, apparu. Suivis de celui de Zatanah, du 8. Ils avaient respectivement choisis de « sceller » le destin de Thalia et de Maxim. J’étais frustrée de ne pas savoir ce que cela signifiait, mais d’un autre côté j’étais contente de ne pas en subir les conséquences. Et je préférais ne pas penser au choix que ferait Sélène.

« Je n’aime pas trop cette règle, je ne pus m’empêcher de dire à Nate et Cassandra. Quoi que cela implique, je n’aime pas savoir mon destin entre les mains de quelqu’un d’autre que moi-même… »

M'allongeant sur le sol et profitant de la bâche qui était mis à notre disposition. Je n'avais aucune envie de dormir mais je savais que l'adrénaline qui coulait dans mes veines me faisait surestimer mes forces. Et je ne savais pas quand est-ce que l'occasion de dormir se représentera. Je fermais les yeux pour me plonger dans un sommeil sans rêve.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la corne d’abondance »
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Dim 10 Mai - 0:01


Arène - Corne d'abondance







J’avais proposé de prendre le premier tour de garde, et Cassandra n’objecta pas. Elle n’avait pas encore confiance en nous, et si elle était intelligente elle ne le ferait jamais ; à part Pearl, je ne pouvais aller au bout avec personne. Je savais donc qu’à un moment la confiance ne serait plus de mise, et on ne peut pas faire confiance à quelqu’un juste pendant quelques heures …

« Ok ! Je veux bien prendre le second mais réveille-moi quand les portraits s’afficheront… »

J’acquiesçais. Bien sûr, je comprenais. J’imaginais qu’elle voulait voir ses tributs et particulièrement Billie vu la façon dont elle en avait parlé. Elle avait fait comme si tuer le gars du trois était une réponse à un défi, mais à son ton, on pouvait clairement voir qu’elle avait une vengeance personnelle à prendre … Pearl me lança un regard avant d’ajouter …

« Ça marche, merci. Je prendrais le second tour avec toi Cassandra, je n’ai pas besoin de beaucoup de sommeil. »

Je souris. Bon au moins les choses étaient posées, mais c’était de bonnes choses. On savait en quoi s’en tenir, on se faisait un peu confiance, mais pas trop. Cela me paraissait assez raisonnable. Et puis, il faudrait bien qu’on dorme, tous. Cassandra alla dans son coin

« Et sinon, que pensez-vous de ce premier jour d’arène ? »

C’était une question que je ne m’étais pas encore posée à vrai dire, je n’en avais pas eu le temps. Je baissai les yeux vers Pearl … J’avais envie de savoir si sa vision des choses avait changée, mais quoiqu’il en soit j’étais persuadé qu’elle n’allait pas en parler ouvertement dans l’arène.

« Je ne suis pas déçue de ce que nous ont concocté les Juges. Ils avaient promis du spectacle, on est servi. Et vous ? »

Il fallait penser à tout … Les caméras étaient partout, il fallait donc dire des choses qui allaient plaire au Capitole. D’un autre côté, je n’avais pas envie de mentir à Cassandra et à Pearl, ou de manquer de respect aux familles des tributs morts … Je décidai donc de faire un « mix ».

« Oui c’est certain, l’arène de cette année représente un véritable challenge … D’un autre côté … »

Je fixai Cassandra un instant. Je n’avais pas envie qu’elle voit cela comme une marque de faiblesse …

« On ne peut pas vraiment être prêt à prendre une vie, personne ne vous prépare à cela … Alors deux d’un seul coup, c’est plus … Perturbant que ce que j’aurais pu penser. Mais bon, il faut le faire, l’important et d’amener l’alliance le plus loin possible, on ne peut pas tous survivre et s’il y a un choix à faire, mieux vaut qu’ils meurent plutôt que nous n’est-ce pas ? »

J’avais haussé les épaules et tenté de sourire … Ils devaient tous se dire la même chose …. Les images défilèrent ensuite dans le ciel, personnes que je savais déjà morte. Ce qui fut plus surprenant, ce fut la fin, le choix des mentors. Alors comme ça, les mentors allaient décider de s’en prendre à un des tributs … Mais comment ? Il fallait que je réfléchisse à tout ça.


J’étais bien d’accord … S’être entrainé, porté volontaire … Pour que Sélène décide qui de Pearl ou moi allait mourir … Ca ne me plaisait pas non plus. Pearl s’allongea sur le sol et je m’arrangeais tout au long de ma garde pour ne jamais trop m’éloigner d’elle. Je ne tenais pas à ce que quelque chose lui arrive. Après deux heures de temps, je vins m’allonger à côté de Pearl et la poussait doucement pour la réveiller alors que Cassandra dormait encore.

« Tout a été calme, les tributs se terrent pour la première nuit … Ca va toi, tu te sens un peu reposée ? »

Je me rapprochais d’elle ; elle allait se lever et donc avoir froid. Il fallait conserver la chaleur.

« Et Pearl … Pendant la garde, ne reste pas trop prêt d’elle d’accord ? Essaye de rester de mon côté, si jamais elle tente quelque chose que tu puisse me réveiller, à deux, on est plus fort … »

J’avais serré sa main avant de la laisser aller réveiller Cassandra.

« Nate - D1 est à la corne d'abondance »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 11 Mai - 21:43




La corne d'abondance
- Jour 2



J’avais l’impression qu’à peine j’avais fermé mes yeux que sentis la main de Nate sur mon épaule. J’ouvris les yeux instantanément, ma la pression n’était pas assez forte pour me prévenir d’un danger. Il venait juste me prévenir de mon tour de garde.

«Tout a été calme, les tributs se terrent pour la première nuit … Ca va toi, tu te sens un peu reposée ? »

« Parfait. J’ai connu plus confortable mais ça fera l’affaire. Repose-toi bien. »

Il s’allongea à côté de moi au moment où j’allais me lever. La chaleur qu’il dégageait lorsqu’il se rapprocha de moi me provoqua un frisson.

« Merci… »

Je murmurais, profitant de cette chaleur avant d’affronter le froid de la nuit

«Et Pearl … Pendant la garde, ne reste pas trop prêt d’elle d’accord ? Essaye de rester de mon côté, si jamais elle tente quelque chose que tu puisse me réveiller, à deux, on est plus fort … »

« Ne t’inquiètes pas, tu peux dormir tranquille je veillerais sur toi va.»

Je lâchais à contre-cœur la main qu’il m’avait tendue. J’avais autant besoin de chaleur que de compagnie, et celle de Nate me tentais plus que celle de Cassandra. Malgré les apparences, je ne partageais pas grand-chose avec cette femme. On avait peut-être la même envie de vaincre –et c’est pour cela qu’on a fait d’elle notre alliée-, mais à part cela je ne pensais pas un jour m’entendre avec elle. Je quittais Nate et m’éloignais de quelques mètres. Je ne réveillais pas Cassandra tout de suite, préférant profiter un peu de ces instants de solitude.

Je fis quelques étirements avant de m’asseoir en haut des marches de la corne.  Je pris de grandes inspirations et profita du silence qui régnait dans l’arène, silence qui n’allait surement pas durer. J’inspectais l’arène essayant de trouver la meilleure stratégie.
Après une vingtaine de minutes, je me décidais à réveiller Cassandra. On était une équipe, je ne pouvais pas prendre les décisions seules. Et même si je ne le dirais pas à voix haute, on avait besoin de l’expérience de la mentor, qui pourrait nous être bien utile. Je m’approchais de l’endroit où elle était allongée et lui secoua l’épaule, sans vraiment de ménagement. Elle se réveilla et je retournais m’asseoir. Quelques secondes passèrent en silence avant que je ne prenne la parole.

« Bien dormi ? »

Je ne parlais pas trop fort, je ne voulais pas réveiller Nate et le laisser profiter au maximum de ses quelques heures de repos. La question était plus posée par politesse que pour autre chose, et la réponse m’importait peu finalement. Je continuais donc avec ce qui était vraiment important :

« J’ai réfléchis à ce qu’on pouvait faire une fois le soleil levé. On traque le D3, il sera facile à trouver, entre les traces de sang et leurs traces dans le sable. Après on peut rejoindre les jumeaux, qui traquaient le 12 et le 4 il me semble. Ils ne sont pas très loin, ça ne devrait pas nous prendre trop de temps de les rattraper. »

Je marquais une pause, puis je me souvins que ce n’était pas moi qui dirigeais ici, surtout face à une mentor qui avait beaucoup plus d’expérience que moi. Et puis, on était alliées, et il fallait que je me mette dans le crâne que pour le moment, on pouvait lui faire confiance.

« T’en penses quoi toi ? »

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la corne d’abondance »
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Sam 23 Mai - 18:10





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Se méfier des cadeaux trop beaux ...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nous somme le deuxième jour, aux alentours de midi. Les tributs qui avaient bu l’eau la veille et attrapé des furoncles sont affaiblis, mais ceux qui n’avaient pas pu trouver comment s’en débarrasser peuvent se rendre compte que, quelques minutes auparavant, les furoncles ont commencé à s’estomper … Comme par magie. Quel soulagement pour ceux qui pensaient souffrir toute l’arène à cause d’une simple erreur … On pourrait presque penser que les juges se ramollissent … Mais la vérité est qu’avec chaque jour vient son lot de surprise … On ne voudrait pas que le piège de la veille reste trop en mémoire et vienne gâcher le « cadeau » de la journée, n’est-ce pas ?

Mais le piège de cette journée est un peu spécial … Dans leur grande clémence, les juges ont décidé que tous les districts ne seraient pas touchés. Les carrières ont déjà donné suffisamment de spectacle et ils savent qu’ils le feront encore, nul besoin de les pousser. Le district trois est déjà au plus bas grâce à la mentor du district 7, et les aventures du quatre peuvent plaire aux romantiques du capitole … Non, ce n’est pas eux que les Juges veulent faire bouger … Le district cinq, ainsi que le six eux par contre semblent bien trop tranquilles … En sécurité dans leur belle alliance … Mais ils devraient savoir que dans l’arène, on n’est jamais en sécurité. Le district neuf s’éloigne dangereusement des autres tributs et n’apporte aucun divertissement, quant au dix … Il faudrait qu’ils arrêtent de croire qu’ils peuvent gagner une expiation en posant des pièges un peu partout ! C’est une année d’expiation, et les juges veulent du show, de la confrontation … Ils vont payer leur manque de divertissement.



Près des zones où se trouvent les districts 5, 9 et 10 apparaissent trois petites mares remplies de grenouilles … Une aubaine devant laquelle les tributs ne peuvent pas reculer ! De l’eau, de la nourriture facile … Trop beau pour être vrai ? Pas quand on meurt de faim et de soif … Qui va succomber ?

HORS RP
Explications
__________________________




Voici le deuxième événement de l’arène ! Nous espérons qu’il vous plaira : vous trouverez à la suite les détails techniques de ce piège.


Caractéristiques de l’événement :

  • Ce piège n'affecte qu'Amy, Nolan et Chloé, toutefois tous les membres à proximité son susceptibles de les voir se faire piéger.
  • Cet événement se passe autour de midi le jour 2 (mais vous pouvez différer un peu et dire que vous ne voyez ça que vers 13-14h)



Suite au piège du jour 1, voici les points de chaque membre :
·         Nate :200
·         Pearl : 200
·         Joss : 200
·         Kol : 182
·         James : 180
·         Savinna : 83
·         Nikolay 180
·         Thalia 180
·         Amy : 200
·         Adam : 180
·         Aedan : 200
·         Vahine : 200
·         Mikel :  200
·         Cassie : 180
·         Clarke :   160
·         Maxim : 180
·         Nolan : 170
·         Silver : 170
·         Jason : 200
·         Chloé : 200
·         Leanne : 180
·         Xavan : 200

Vous l’avez compris, les noms pour lesquels vous avez voté sont les personnes qui vont subir le 2eme piège. Comme vous vous en doutez, le choix des districts n’était pas un choix des juges mais un tirage au sort, mais en rp, on dira que c’est un choix des juges de viser ces personnes là. Mais qu’est-ce qui se passe avec ces petites grenouilles ? Quand la personne qui a été désignée dans chacun des trois districts (Amy, Nolan et Chloé) ira chercher de l’eau ou/et des grenouilles, elle se retrouvera enlisée dans l’eau qui est en fait le piège des grenouilles. A ce moment-là, 8 grenouilles lui sauteront dessus pour les dévorer à la façon de sangsues. Il sera alors très douloureux de les retirer, cela va vous demander beaucoup de volonté. Votre nombre de points en volonté détermine le nombre de grenouilles que vous pouvez retirer en 1 rp. Si vous avez 1 en volonté, il vous faudra 8 rps pour enlever les 8 grenouilles … Si vous avec 2 en volonté, 4 rps, si vous avez 8 un seul rp suffit. Bien sûr à chaque rp, le temps que les grenouilles sont sur vous, elles vous « dévorent » un peu … L’attaque des grenouilles vous coûtera donc 15 pvs à la base, et vous perdrez 5 pvs par rp nécessaire pour enlever les grenouilles … Si vous ne faites pas le nombre de rp nécessaire avant la fin du jour 2, on estimera que votre personnage n’a qu’un point de volonté, vous perdrez donc 55 pvs. Oui, dans l’arène, chaque compétence a son importance … (Ah, et inutile de préciser cela, mais l’eau piège et les grenouilles ne sont donc en réalité pas consommables …)

Puisse le sort vous êtres favorable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 25 Mai - 0:49



Corne d'Abondance

Avec tous les tributs

La nuit était tombée sur l'arène. L'hymne de Panem me fit ouvrir les yeux et je me redressai à temps pour apercevoir les visages dans le ciel. Je maudis Shélim, je pleurais intérieurement Billie alors que son visage souriant et si innocent s'afficha dans le ciel. Cette petite fille n'était pas faite pour vivre dans un monde si cruel, j'espérais seulement qu'elle était à présent dans un lieu assez doux pour son caractère si docile et si tendre, qu'elle ne souffrait plus. Elle méritait le bonheur, la paix. Une larme apparut au coin de mon œil que je fermai immédiatement pour que jamais elle ne coule : aucune faiblesse n'était permise.

- Adieu Billie... Excuse-moi... Sois heureuse... murmurai-je si bas qu'aucun de mes comparses ne put l'entendre. C'était mon adieu à cette petite. Demain la traque reprendrait, le jeu aussi. Il ne fallait pas que je l'oublie, juste qu'elle devienne un moteur de plus pour me donner la force de gagner : pour elle, pour qu'un jour j'ai une fille qui ait sa rage de vaincre et cette douce flamme dans les yeux...

Distraitement, pour les tester un peu aussi, j'avais interrogé Nate et Pearl. La réponse de Pearl à ma petite question me fit lâcher un sourire. Elle ne parlait pas de morts, de la déception de ne pas être une des reines des assassins de la journée : seule la décision de Sélène l'importait et l'idée qu'elle n'était pas maître de son destin. Cette gamine était du genre à tout vouloir contrôler, or ce n'était pas le genre de luxe qu'on pouvait se payer dans l'arène. Elle avait dû louper le chapitre dans lequel on lui expliquait que son avenir ne lui appartenait plus lorsqu'elle entrait ici ! Mon sourire était amusé, même si cela était tellement subtil que les deux carrières ne durent pas le comprendre.

Je m'apprêtai à répondre à la question qu'elle m'avait retournée quand Nate, pensif, déclara sur un ton monotone :

« On ne peut pas vraiment être prêt à prendre une vie, personne ne vous prépare à cela … Alors deux d’un seul coup, c’est plus … Perturbant que ce que j’aurais pu penser. Mais bon, il faut le faire, l’important et d’amener l’alliance le plus loin possible, on ne peut pas tous survivre et s’il y a un choix à faire, mieux vaut qu’ils meurent plutôt que nous n’est-ce pas ? »

Mon sourire s'effaça peu à peu. Nathanaël n'était pas comme le carrière que j'avais tué lors de mon édition. Il n'était pas comme eux. Sa réplique laissée en suspens prouvait toute l'humanité qu'il avait en lui... mais elle se consumerait, elle se consumait toujours dans l'arène. C'était peut-être un bon garçon, il l'était encore pour l'instant alors que la première journée s'était éteinte et qu'il avait le sang de trois personnes sur les mains... Mais ce ne serait plus longtemps le cas : demain, après-demain, dans une semaine... Viendrai un jour où il perdrait cette humanité, cette douceur dans le regard et dans le cœur. Il deviendrait comme tous les autres, ceux qui ne pensent qu'à gagner non pas pour sauver les plus jeunes de son district qui auraient été envoyés ici sans défense : il deviendrait de ceux qui y prennent du plaisir. C'était ainsi dans les Jeux, personne n'en ressortait indemne. J'en étais la preuve, comme tous les autres vainqueurs.

- C'est le but à ce qu'il parait... lui dis-je sur un ton plus rassurant que je ne l'aurais voulu.

Enlevant ma veste, je la déposai sur mes épaules et ma poitrine comme une légère couverture bien que cela ne fut pas vraiment nécessaire vu la chaleur ambiante.

- La nuit va être courte, essayons de nous reposer au maximum.

Je fermai les yeux. Je n'arriverai pas à trouver le sommeil. Tout au plus, je ferai de petits som' de quelques minutes, me réveillant à la moindre brise qui soulèverait un grain de sable, du moins s'il y avait du vent dans l'arène... Je ne pouvais pas faire confiance à mes alliés, et je ne le pourrais à aucun moment. Toutefois, je préférais savoir Pearl et Nate à mes côtés plutôt que les jumeaux et, pour cette raison uniquement, il fallait que j'arrive à me reposer, même s'il ne s'agissait que de quelques minutes glanées çà et là.

Un long moment passa ainsi, à voguer entre semi-inconscience et réveils subtils. J'entendis le mouvement de Nate à quelques mètres de moi, il devait être en train de réveiller sa collègue qui, elle, avait apparemment réussi à s'assoupir. Comment pouvait-elle trouver le sommeil ? Cela était bien un comportement de carrières. Amèrement, je songeai à la crainte qui m'avait tiraillée tout au long de ma première arène : les nuits sans sommeil, les pièges que je posais partout et les journées passées à me terrer jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Je n'avais pas le luxe que s'offrait les carrières et même maintenant alors que j'étais avec eux, je me rendais compte à quel point nous n'étions pas du même monde.

Le tribut murmura des recommandations à sa collègue et, même si je ne saisis pas les termes exacts, je me doutais qu'il faisait référence à moi et au fait de se méfier pendant la garde. Après tout, j'avais assassiné un carrière, je pouvais bien recommencer... Mais il était trop tôt. Beaucoup trop tôt.

Je m'attendais à sentir la paume de Pearl me réveiller dans la foulée, moi qui gardait toujours les paupières closes et qui ne bougeait pas d'un iota pour faire croire à un sommeil de plomb que j'étais bien incapable de trouver. Seulement de longues minutes passèrent et Pearl ne me réveilla point. Mes soupçons se firent de plus en plus pressant et j'ouvrai à demi une paupière pendant une fraction de secondes pour m'assurer qu'elle ne tentait rien... Elle semblait paisible et j'attendis patiemment, toujours immobile, qu'elle vienne me "réveiller" en me secouant légèrement l'épaule.

Dans un silence morne, elle regagna alors sa place, non loin de Nate et s'assit à même le sol. Je la contemplai un instant : à quoi jouait-elle ? Je me faisais de plus en plus méfiante et il était hors de question qu'une défiance s'installe dans l'alliance à peine fut-elle créée. Je m'apprêtais à l'interpeller quand elle me demanda :

« Bien dormi ? »

Sa voix était douce, sans doute pour ne pas gêner le sommeil de son collègue. Je hochai la tête sans en dire plus, je bouillais de lui dire ce que je pensais de son comportement mais la laissa enchaîner.

« J’ai réfléchi à ce qu’on pouvait faire une fois le soleil levé. On traque le D3, il sera facile à trouver, entre les traces de sang et leurs traces dans le sable. Après on peut rejoindre les jumeaux, qui traquaient le 12 et le 4 il me semble. Ils ne sont pas très loin, ça ne devrait pas nous prendre trop de temps de les rattraper. » Elle s'arrêta un instant avant d'ajouter, comme soudain gênée de donner un avis si tranchée alors qu'elle avait décidé de commencer les hostilités en ne me réveillant pas de suite comme cela était convenu : « T’en penses quoi toi ? »

Je passai une main sur mon front où les grosses gouttes de sueur de la journée avaient disparu. La nuit était plus douce et la chaleur plus supportable.

- C'est une bonne idée mais peut-être vaudrait-il mieux partir avant le lever du soleil. Nate a raison, ils ne nous verront pas arriver comme cela et on les prendra par surprise, sans compter que sur un terrain aussi plat on sera plus à découvert et donc vulnérables en plein jour qu'à demi-clarté...

Je me mordis la lèvre, ce n'était pas tout... J'avais besoin de lui dire ce que j'avais sur le cœur. Je me redressai, toujours assise contre le mur mais le dos désormais bien droit je gagnais en stature bien que je sache n'être pas physiquement particulièrement impressionnante. Je rivai mon regard dans celui de la jeune fille et lui déclarai à voix basse pour ne pas ameuter son co-tribut pour une erreur qu'elle avait commise : il n'avait pas besoin de savoir.

- Pearl... Dans une alliance, la confiance est primordiale et je ne peux pas vous faire confiance si vous n'obéissez pas aux règles qu'on se fixe ensemble... C'est clair ? Je vis qu'une moue de surprise se peint sur son visage et j'ajoutai : Je sais que tu ne m'as pas réveillée tout de suite pour le tour de garde, c'était ce qui était convenu et pour que je puisse compter sur vous comme vous pourrez compter sur moi, il est important qu'on respecte notre parole, même pour des trucs aussi cons que ça, d'accord ?

Je lui décochai un léger sourire pour laisser retomber la pression, je ne désirais pas qu'elle se braque mais je devais être honnête tout comme eux devaient l'être avec moi. Mon regard se tourna vers l'horizon, dans la direction où avaient filé les jumeaux.

- Je me demande bien ce que fichent les jumeaux... Tu penses que l'alliance tient toujours pour eux ?

Aucune inquiétude ne tintait ma voix qui sonnait d'un ton indifférent. Au fond, cette question n'avait pour but que de faire un peu la conversation et de connaître l'avis de Pearl quant aux jumeaux... Cela m'avancerait peut-être dans la compréhension du fonctionnement de notre alliance...


« [Cassandra] reste à la Corne d’Abondance »
"Cassandra - District 7 a dormi 3h"





Dernière édition par Cassandra B. Saltsmann le Lun 25 Mai - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 25 Mai - 9:51




La corne d'abondance
- Jour 2



«  C'est une bonne idée mais peut-être vaudrait-il mieux partir avant le lever du soleil. Nate a raison, ils ne nous verront pas arriver comme cela et on les prendra par surprise, sans compter que sur un terrain aussi plat on sera plus à découvert et donc vulnérables en plein jour qu'à demi-clarté... »

« Tu as raison, acquiesçais-je. On laisse Nate dormir une heure ou deux et on y va. »

Cassandra se redressa ensuite pour s’adosser et mur et continua d’une voix plus basse :

« Pearl... Dans une alliance, la confiance est primordiale et je ne peux pas vous faire confiance si vous n'obéissez pas aux règles qu'on se fixe ensemble... C'est clair ?  Je sais que tu ne m'as pas réveillée tout de suite pour le tour de garde, c'était ce qui était convenu et pour que je puisse compter sur vous comme vous pourrez compter sur moi, il est important qu'on respecte notre parole, même pour des trucs aussi cons que ça, d'accord ? »

Je fus presque soulagée. Même si elle n’avait pas complètement tort, je ne pensais pas que cet évènement soit d’une telle importance qu’il mérite d’être souligné ainsi. Même si je n’aimais pas me justifier, je lui répondis :

« Je comprends ce que tu dis… Mais la confiance fonctionne dans les deux sens, et je pense que tu me connais assez pour savoir que je suis quelqu’un de parole. Mais je comprends ta méfiance, et c’est une bonne chose, car c’est ce qui nous fera survivre dans l’arène. Alors excuse-moi. »

Contrairement aux apparences, m’excuser, et ainsi reconnaître mon tort n’était pas difficile tant qu’ils étaient justifié.

Le sujet clos, Cassandra enchaîna :

«  Je me demande bien ce que fichent les jumeaux... Tu penses que l'alliance tient toujours pour eux ? »

« Franchement, je ne sais pas. Notre alliance avait l’air d’être solide, mais ils jouent plutôt au cavalier solitaire. Si on les retrouve, je ne serais pas la première à frapper, mais s’ils tentent quoi que ce soit je serais sans pitié. »

La fin du tour de garde se déroula en silence. Je me concentrais sur ma tâche –repérer d’éventuels tributs- pour ne pas trop réfléchir. Finalement, le temps passa relativement vite et je n’avais pas la sensation que deux heures s’étaient déroulées lorsque je posai ma main sur l’épaule de Nate pour le réveiller. Celui-ci se réveilla presque instantanément et je décidais de ne pas perdre de temps. On s’était assez reposé, et j’avais maintenant besoin de courir. De traquer des tributs. Puis de les tuer. Cette pensée ne me fis ni chaud ni froid et c’est d’un ton tout aussi neutre que je pris la parole en direction de mon cotribut et de mon alliée.

« Le soleil ne devrait pas tarder à se lever. On devrait partir tout de suite pour ne pas courir sous la chaleur écrasante, la fraîcheur de la nuit nous permettra de courir plus longtemps. »

Sans perdre plus de temps, je commençais à devenir impatiente et cette nouvelle poussée d’adrénaline à la pensée de ce que nous allions faire me poussait à agir, j’attrapais mon sac que je calais fixement sur mes épaules avant de m’élancer à la poursuite de nouvelles victimes.

/HRP/ « Pearl – District 1 passe dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis"
© Truth.


Dernière édition par Pearl A. Standford le Lun 25 Mai - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 25 Mai - 17:52



Corne d'Abondance

Avec tous les tributs

Pearl avait acquiescé à mon avis, tout allait pour le mieux et nous partirions à la recherche du district Trois d'ici quelques heures seulement. Mon point de vue pris en compte me soulagea : j'avais réellement un rôle à part entière dans cette alliance. Je m'étais longtemps interrogée sur le statut que m'offrirait les carrières puisque je n'étais pas issue du même milieu qu'eux, mais avec Nate et Pearl il semblait que j'avais mon mot à dire et cela me plaisait. Ils reconnaissaient que j'avais mon utilité, mon expérience, que je pouvais leur être d'une certaine aide et c'était la seule chose qui pouvait me garder en vie dans un tel nid de vipères...enfin de carrières !

La jeune fille prit une mine étonnée après mon explication à propos de la confiance. Elle se fondit bientôt dans une expression plus tranquille quand elle s'excusa à demi-mot :

« Je comprends ce que tu dis… Mais la confiance fonctionne dans les deux sens, et je pense que tu me connais assez pour savoir que je suis quelqu’un de parole. Mais je comprends ta méfiance, et c’est une bonne chose, car c’est ce qui nous fera survivre dans l’arène. Alors excuse-moi. »

La connaître assez... Sans doute que de son point de vue, les quelques discussions que nous avions pu avoir pour sceller notre alliance suffisaient à "la connaître" mais, avec une arène et quelques années derrière soi, on apprenait qu'une vie entière n'était pas suffisante pour connaître quelqu'un : on ne voyait que ce que l'autre voulait bien nous montrer. Néanmoins, je hochai la tête pour lui signifier que le sujet était clos et que je ne reviendrai pas dessus. Je comptais sur elle pour qu'elle me prouve qu'elle était quelqu'un de parole, comme elle comptait sur moi pour que je leur reste fidèle tant que cela serait possible : c'était un bon deal.

L'interrogeant à propos des jumeaux, elle lâcha :

« Franchement, je ne sais pas. Notre alliance avait l’air d’être solide, mais ils jouent plutôt au cavalier solitaire. Si on les retrouve, je ne serais pas la première à frapper, mais s’ils tentent quoi que ce soit je serais sans pitié. »

Je gardai un visage indifférent à sa remarque mais, en réalité, elle me confortait dans mon idée : si les jumeaux tentaient de briser l'alliance d'une quelconque manière, le District Un se retournerait immédiatement contre eux et le fait qu'ils aient décidé de s'aventurer dans l'arène sans leurs alliés carrières n'avait pas l'air de plaire à Pearl outre mesure. Il suffirait peut-être d'une étincelle pour que tout explose et à ce moment-là je devrais savoir tirer mon épingle du jeu. Bien entendu, je n'étais pas folle : ce ne serait pas moi qui jetterai la première pierre mais je me doutais que les jumeaux n'étaient pas du genre à accepter la concurrence, seule celle qui existait tacitement entre eux deux avait l'air de les intéresser... Et cela, ce n'était pas bon pour nous.

- Tu as raison, on verra ce qu'il en est quand on les retrouvera ! De toute, je ne me fais pas de bile pour eux !

La suite de la garde se passa en silence. Je me levai à un moment pour faire le tour de la pyramide et ramasser la totalité des sacs qui trainaient encore autour : revenue au sommet, je les déposai dans un coin en disant à voix basse :

- Il faudra les déballer quand on reviendra... J'aurais bien piégé la corne pour pas laisser tout cela ici pendant qu'on sera à la poursuite du Trois mais je voudrais pas tuer accidentellement les jumeaux s'ils se pointent pendant notre absence... T'en dis quoi ?

Puis, j'allai dans un coin où j'attrapai dans mon sac où je pris une des deux bouteilles d'alcool que j'avais trouvées : j'en mis suffisamment sur ma main pour qu'elle guérisse. Ce n'était pas le moment de choper une infection à cause de mon inattention avec le couteau de Billie... Après cela, nous laissâmes passer une heure, peut-être deux avant que Pearl n'aille réveiller Nate qui dormait d'un sommeil plutôt calme, du moins en apparence.

Une fois tous levés, j'attrapai mon sac [contenant deux bouteilles d'alcool, un désinfectant, un bandage, une gourde pleine et j'y ajoutais une gourde vide]. La dague était glissée à ma ceinture et mon arc en main tandis que le carquois était fixé à mon épaule gauche.

« Le soleil ne devrait pas tarder à se lever. On devrait partir tout de suite pour ne pas courir sous la chaleur écrasante, la fraîcheur de la nuit nous permettra de courir plus longtemps.  »

- Pearl a raison, allons y !

Nous descendîmes ainsi à toute hâte les marches de la corne d'Abondance, visant déjà la direction dans laquelle le district Trois avait pris la fuite : bientôt James allait payer son forfait et il paierait cher...



"Cassandra a désinfecté sa plaie à la main avec Alcool (2 utilisations sur 3 consommées) : elle gagne 20 pvs et a donc 200pvs"

« Cassandra passe dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »





Dernière édition par Cassandra B. Saltsmann le Mar 26 Mai - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 25 Mai - 22:25


Arène - Corne d'abondance







Je venais d’être réveillé par Pearl. J’avais assez mal dormi, mais suffisamment longtemps pour ce soir … Toutefois je savais que notre forme ne serait pas éternelle et qu’il faudrait dormir davantage la nuit suivante. Je jetai un œil à Cassandra, puis à Pearl. Tout semblait s’être plutôt bien passé.

« Le soleil ne devrait pas tarder à se lever. On devrait partir tout de suite pour ne pas courir sous la chaleur écrasante, la fraîcheur de la nuit nous permettra de courir plus longtemps. »

J’acquiesçai. Toutefois une chose me tracassait …

« On n’attends pas le deux ? Ca ne vous gêne pas de laisser la corne sans surveillance ? »

Avant que je n’ai pu répondre, Cassie me coupa. Elle avait parlé presque en même temps que moi …

« Pearl a raison, allons y ! »

Je regardais au loin, comme espérant voir le deux arriver en courant mais ce n’était pas le cas évidemment. Les filles semblaient pressées,  Pearl avait déjà mis son sac sur le dos. On devait être plus malin que ça, avoir une stratégie. Je ne savais pas bien pourquoi mais j’avais besoin d’un plan, même minime. Me jeter dans la nature comme ça au hasard après « des tributs », ça ne me semblait pas être une stratégie adaptée … Pas du tout. J’avais suivi Cassandra, suivie de près par Pearl vers le bas de la tour alors qu’on se dirigeait vers la zone de Dune, mais je décidai qu’il serait plus malin de parler stratégie tout en avançant.

« Ok, on commence par le trois …  Ce ne devrait pas poser trop de problèmes, la fille est déjà bien blessée … Mais pour la suite ? On peut essayer de retrouver le deux, mais quelles sont nos cibles principales ? On fait zone par zone ? Le trois, le douze et le quatre sont partis par là … Si on balaye les zones on aura pas besoin de faire trois fois le tour de l’arène … »

Je jetai un œil autour de nous alors qu’on entrait dans la nouvelle zone.

« Il faut aussi faire de nos priorité la recherche de l’eau. La nourriture, ça peut clairement attendre, mais sans eau, on risque de pas tenir trois jours … »


« Nate - D1 quitte la corne d'abondance et va dans zone du temple et des dunes, section "Oasis"»

Nate a dormi 2h





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 25 Mai - 23:02




La corne d'abondance
- Jour 2



Tout en avançant en direction des dunes, Nate pris la parole :

« Ok, on commence par le trois …  Ce ne devrait pas poser trop de problèmes, la fille est déjà bien blessée … Mais pour la suite ? On peut essayer de retrouver le deux, mais quelles sont nos cibles principales ? On fait zone par zone ? Le trois, le douze et le quatre sont partis par là … Si on balaye les zones on aura pas besoin de faire trois fois le tour de l’arène … »

Nate avait besoin d’un plan, ce que je comprenais. On y allait plutôt à l’intuition, et même si j’aimais ça ce n’était pas la meilleure technique. Tout en maîtrisant mon souffle je lui répondis :

« J’aimais bien l’idée d’essayer de partir du côté du deux. Non seulement pour savoir où en est notre alliance. Si elle ne tient plus, je préfère me débarrasser d’eux maintenant, pendant qu’on est plus nombreux et plus en forme plutôt que d’atteindre. En plus le 4 ne doit pas être loin, et j’ai un compte à régler avec Nikolay… »

On marchait d’un bon pas, on ne mettrait pas longtemps à les rattraper. Et je n’imaginais même pas l’état dans lequel on allait les retrouver, entre la blondie blessée, le soleil et la déshydratation… Nate repris la parole, en écho à mes pensées :

« Il faut aussi faire de nos priorité la recherche de l’eau. La nourriture, ça peut clairement attendre, mais sans eau, on risque de pas tenir trois jours … »

Tout en indiquant mon sac d’un regard, j'essayais de le rassurer :

« Je pense que l’eau peut attendre. Au moins un peu, j’ai des gourdes dans mon sac qui, si on s’organise bien, pourront nous faire tenir un peu. Et vu ce désert, on n’aura pas facilement accès à l’eau. Je pense pas que les Juges nous laisserons mourir de soif, surtout si on leur promet du spectacle… On s'en inquiétera une fois qu'on aura réglé leur compte. »

On marchait encore d’un pas rapide. On ne savait pas exactement la direction, les traces de pas n’étaient pas vraiment visibles dans le sable. Une couleur qui contrastait avec celle du sable attira cependant mon attention.

« Regardez, là ! Des traces de sang ! Ca ne peut être que celui de blondie. On ne doit pas être loin. »

Joignant le geste à la parole, je tirais mon poignard que je saisis fermement.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone des dunes, section « oasis »
« Pearl traque Savinna rp 1/2 »

© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 26 Mai - 0:19





La Corne d’Abondance - Le Bain de sang
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Kol venait de porter le coup de grâce à Xavan du district 12. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors 2h du matin dans l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène avaient compris le lien à la vie à la mort qui unissait tous les co-tributs en excluant toutefois les mentors. Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un mentor qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Moins d'une dizaine de secondes passèrent avant qu'un second coup de canon ne déchire le silence tranquille de la première nuit étoilée de l'arène.  

Leanne, comme tous les autres tributs, était liée à son partenaire de district. Le district Douze venait de perdre l'Expiation, de perdre la vie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 26 Mai - 22:57

D6 - Mikel








Mikel était lancé vers la corne. Il avait vu qu’il n’y avait personne de son côté et avait décidé d’y aller pour ses tributs, pour son équipe. Sans armes, s’ils venaient à tomber sur les carrières, il ne donnait pas cher de sa peau quoiqu’il en soit, mais avec des armes, il nourrissait l’espoir de pouvoir les ralentir. Sans cela, il savait qu’il ne pourrait pas les protéger …

Il était presque midi, et le soleil tapait de plein fouet. Entre ça et le sable qui ralentissait ses pas, le mentor n’était pas aidé. Mais sa motivation était sans faille. Il vit rapidement que rien ne trainait à la corne ; les carrières avaient du tout mettre à l’intérieur. Il éspérait qu’ils n’avaient pas laissé un piège à l’intérieur ; ou un des leurs. Mais ça, il ne le saurait qu’une fois en haut. Là, il eut la bonne surprise de constater qu’il n’y avait personne. Il jeta un œil aux alentours, rien. Mais à l’intérieur, il vit qu’il restait encore quatre sacs, et un nombre incalculable d’armes. Il soupira ; il ne pourrait pas en prendre assez pour chacun, deux armes tout au plus. Il constata également qu’il n’y avait pas une seule trace de nourriture … ou d’eau. Pas de soin, rien. Les carrières avaient tout pris … C’est alors que son attention se reporta sur … Les sacs. A l’intérieur, il y avait peut-être des choses plus intéressantes. Il attrapa donc un premier sac et l’ouvrit, tout en regardant autour de lui les armes qui pouvaient être intéressantes. Pour lui, il vit immédiatement deux armes qui l’intéressaient : le couteau et le trident. Il réfléchit un instant en se disant que le trident serait peut-être trop encombrant pour courir ;le couteau serait plus facile à dissimuler. Il continua à faire le tour du regard tout en se demande quelle autre arme pourrait bien être utile …

« Mikel est à la corne d'abondance. »
"Mikel ouvre le sac n°2"


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Jeu 28 Mai - 1:18

D6 - Mikel








Mikel avait ouvert son sac et avait trouvé des choses intéressantes dedans. Vraiment intéressantes … une sarbacane, une petite fiole d'alcool, trois morceaux de viande séchée et une gourde pleine. Voilà qui pourrait être utile. Il avait toutefois décidé d’en ouvrir un deuxième pour voir. Il fallait être stratégique. La sarbacane ne l’intéressant pas, il la sorti du sac … Il jeta un œil autour et mis une corde à la place ; cela pourrait être utile si il voulait en laisser une quelque part pour faire un piège. Il décida de fermer ce sac et de prendre deux armes immédiatement avant d’ouvrir le second ; si il voyait du monde revenir et qu’il n’avait pas le temps, il filerait avec le premier sac prêt et fermé ; ça serait mieux que rien. Un regard autour lui permis de voir que personne n’approchait et que ses tributs n’étaient pas en bordure en train d’appeler à l’aide ce qui le rassura un peu. Avant d’ouvrir un nouveau sac, il s’orienta donc sur le choix des armes. Il pris un couteau pour lui, et il observa le reste. Ses tributs ne savaient pas tenir une arme, il le savait, mais peut-être qu’Amy et Adam … Il fallait choisir de toute façon. Pas une trop grosse arme, trop lourd. Il regarda successivement les petites dagues (pratiques pour des jeunes sans trop de force et utile en combat rapproché), et l’arc. Le couteau était certes plus facile à manier, surtout en combat rapproché. L’arc d’un autre coté pouvait éviter d’avoir à entrer en combat rapproché, mais quoiqu’il en soit, il imaginait mal Amy ou Adam tirer sur quelqu’un (en imaginant qu’ils sachent l’utiliser) … Le choix était cornélien. Mais il décida finalement de prendre la dague. Elle était plus facile à transporter pour commencer, et elle serait utile tout le temps, pouvait se lancer … Il jeta un nouveau coup d’œil aux alentours, toujours personne. Rapidement, il ouvrit le deuxième sac.
« Mikel est à la corne d'abondance. »
"Mikel ouvre le sac n°7"


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4104
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Lun 1 Juin - 10:52


D6 - Mikel








Du fil à coudre et des cotons, voilà tout ce que qu’on pouvait trouver dans le sac 7. Mikel jeta un coup d’œil aux autres choses, il n’avait plus le temps pour un autre sac. Tant pis, il fallait partir. Il s’empara donc du premier sac, pris la dague et le couteau et commença à dévaler la pyramide. Alors qu’il descendait, il ne pouvait s’empêcher de regretter son choix : si un d’entre eux était blessé, Vahine et Amy auraient pu utiliser le fil à coudre pour les soigner … Mais il ne fallait rien regretter ; le sac était pleins et c’était toutes des choses utiles et ils auraient deux armes : leur espérance de vie avait vraiment augmenté. Il était parti au nord mais ne sachant pas trop quelle progression ses tributs avaient décidé de faire, et à quelle vitesse ils avaient avancés, il doutait … Il ne réalisait pas vraiment combien de temps il avait passé à la corne. Par où aller ? Il jeta un regard aux alentours et vit au loin une silhouette sortir de la zone feuillue. Retrouver ses tributs. Eviter la confrontation. Il se précipita vers l’ouest de la zone rocheuse, en espérant que son équipe n’aurait pas changé de cap.

« Mikel quitte la corne d'abondance et entre dans la zone rocheuse plane - ouest (zone du puit). »
"Mikel s'empare du sac 2 (1 corde, une petite fiole  d'alcool, 3 morceaux de viande séchée, 1 gourde pleine) d'un couteau et d'une dague"


Spoiler:
 
Spoiler:
 



Dernière édition par PNJ le Jeu 4 Juin - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 19:54

Aux aguets...


Il disait que c'était du passé, que tout était pardonné. Je n'en étais pas certaine, mais ce n'était pas le moment de songer à cela. Tout était si compliqué et était devenu soudain si facile, peut-être trop même... Jason accepta mon idée, non sans traîner les pieds : mon plan ne l'enchantait guère et j'étais certaine qu'il aurait couru vers l'exact opposé si ma main n'avait pas trouvé la sienne à temps. Seulement, il fallait qu'on sache : il fallait qu'on sache si nous avions une chance, même minime, ou si le sort s'évertuait à nous punir.

Sur le chemin vers la Corne, je songeais que cette excursion. Si elle était réussie, elle nous ferait sans doute remonter dans les bonnes grâces de certains sponsors : après tout, avec leurs inquiétudes futiles, les Capitoléens devaient bien avoir d'autres choses à se soucier que d'une insulte proférée dans un instant de fureur par une petite boulangère du Dix... Un sourire en coin apparut au coin de mes lèvres : s'ils savaient la moitié des paroles que j'aimerais dire à leur sujet, j'étais certaine qu'ils se farderaient soudain d'un rouge plus intense que le plus beau de leur maquillage !

Nous marchâmes ainsi pendant une bonne heure, tout en prenant garde à ne croiser aucun autre tribut. Le District Neuf s'était engagé dans la même zone et il ne s'agissait pas qu'ils nous coupent dans notre élan. Quand nous arrivâmes enfin à l'orée des marécages, je me postai derrière de grandes racines sombres. Ainsi tapie dans l'ombre, je murmurai :

- Nous devrions peut-être attendre un peu... Pour voir s'il y a quelqu'un...

Nous attendîmes ainsi, en silence, constamment aux aguets du moindre mouvement mais rien ne vînt. Soit les carrières étaient absents, en train de traquer un district malchanceux et nous avions donc la voie libre ; soit ils étaient terrés au sommet, attendant des aventuriers téméraires pour leur infliger la correction qui s'imposerait. Un frisson parcourut mon échine à cette pensée, je me gardai bien d'en dire mot à Jason.

Ma main massait distraitement ma jambe douloureuse, alors que le sang continuait à perler : la blessure avait apparemment bien plus de mal que les autres à coaguler. Flûte, il faudra qu'elle attende notre virée : rien ne servait de se soigner avant d'aller à une mort probable. Quitte ou double, pile ou face. C'était le jeu dangereux auquel nous nous apprêtions à jouer.

- Rien depuis au moins une demi-heure... laissai-je échapper dans un souffle. On devrait tenter notre chance !

Mon ton s'était voulu encourageant mais, en réalité, j'étais terrorisée. J'attrapai la main de Jason :

- Prêt ?

Un dernier sourire d'encouragement, je m'apprêtai à bondir en avant quand je vis un mouvement : oui, quelqu'un dévalait les escaliers nord de la corne. Je m'arrêtai net. De loin, la silhouette était difficilement identifiable mais sa taille, sa démarche, son visage fermé et ses cheveux en bataille...

- Mikel...

C'était un des mentors et visiblement, lui aussi était venu faire le plein à la corne ! Il n'était pas avec les carrières. Cela m'était apparu comme une évidence tant son interview ainsi que les bruits qui couraient à l'entraînement étaient clairs : Elina avec Mikel, les carrières entre eux. S'il était redescendu en vie, c'est que la corne était libre.

J'attrapai la main de Jason et commençai à courir :

- Dépêchons-nous ! La voie doit être libre !

Je me mis à courir, malgré la douleur, la soif, la chaleur... Nous allions peut-être enfin voir une lueur au bout du tunnel...


« Chloé passe dans la zone de la Corne d'Abondace »



_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 20:02


Une drôle d'idée...
Ft. Chloé


Ainsi les tributs du 10 partirent, main dans la main. Surveillant les alentours, guettant la moindre attaque. Bien qu'ils n'avaient croisé personne depuis le début des jeux tout pouvait arriver... Comme les grenouilles, quelque chose d'inattendu, Jason avait appris à se méfier. Ils avaient subi, ou plutôt Chloé avait subi les foudres des juges pour ce qu'elle avait osé dire la veille. Ce n'était pas une coïncidence. Ils marchaient sans trop parler, ils ne devaient pas se faire remarquer. Jason pensait à ce qui les attendrait là bas, des carrières meurtriers ? Rien que de penser à ce qui pouvait se produire lui donnait des frissons. Cette situation était à double tranchant, tout pouvait très bien se passer comme ils pouvaient y passer.
Pourtant le contact de la main de Chloé avait quelque chose de rassurant. Comme si ensemble tout ne pouvait que bien se passer. Jason repensait à leur baiser passionné ce qui fit apparaître un petit sourire. Puis arrivés à la limite de la zone, Chloé se tapit derrière de grandes racines d'arbres que Jason trouvait étranges. Rien ne lui rappelait le 10, ce type de forêt était bien étrange.

- Nous devrions peut-être attendre un peu... Pour voir s'il y a quelqu'un...

Et alors dans un silence quasi parfait ils attendaient de voir de l'activité, un mouvement. Tout était tranquille, rien à l'horizon.

-  Rien depuis au moins une demi-heure...  On devrait tenter notre chance  !

Elle avait raison, c'était le moment ou jamais. Une occasion qui ne se représenterait peut-être plus. Leur dernière chance de trouver de quoi s'accrocher à la vie. La chaleur étaut accablante et Jason transpirait beaucoup.

- Prêt ?

-Allons y !

Chloé saisit la main du jeune homme, c'était le moment il le sentait. Un petit sourire échangé avant le grand saut. Puis quelqu'un au loin. Un tribut plutôt grand mais tout seul, ça n'était pas un carrière. Il avait quelque chose dans la main, un sac. On les avait devancé mais si cette personne avait tenté le coup alors ce n'était pas une si mauvaise idée.

- Mikel...

Le mentor du 6. Il était seul, bizarre c'était bien peu probable qu'il ait laissé ses tributs seuls à moins que les coups de canon qu'ils avaient entendu avant de s'endormir étaient les leurs
Chloé attrapa la main de Jason et commença la course folle. La seconde en deux jours. Moins risqué que la première mais il y avait quand même pas mal de risques.

- Dépêchons-nous ! La voie doit être libre !

Et ils continuèrent dans leur élan, allant vers la corne, mai Jason essayait de refouler ses appréhensions, de toute façon la peur n'évitait pas le danger.

"Jason passe dans la zone Corne d'Abondance"



© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 20:03

Faire les bons choix...


La course fut effrénée. Nous égrenions des centaines de mètres sans cesser de lancer des regards furtifs de toutes parts. Être ainsi à découvert, à la merci de n’importe quel autre tribut, ne me plaisait pas et cela ne devait pas non plus plaire à Jason dont je sentais la main se resserrer autour de la mienne. Nous devions courir, courir jusqu’au sommet. La traversée du sable me sembla interminable : nous passâmes non loin de nos plots de départ. Je songeais qu’il y a encore moins de quarante-huit heures, je me tenais debout là, prête à fausser compagnie à Jason, un co-tribut que je détestais et maintenant nous étions là, main dans la main. L’arène nous changeait mais était-ce seulement pour notre bien ? Pour faire de nous quelqu’un de plus fort, de « meilleur » ? J’aurais aimé y croire.

Dépassant les plots, nous arrivâmes dans la zone de mort que nous avions fui sans demander notre reste la veille. Une fois arrivés en bas de la pyramide, devant les marches, j’eus un instant d’hésitation. Si quelqu’un ou même un simple piège nous attendait là-haut, alors tout serait fini. Mon cœur s’accéléra quand mon pied se posa sur la première marche et que je m’y hissai dans une grimace de douleur. Ma jambe peinait à me soutenir mais plus que quelques minutes et tout irait peut-être mieux : des soins étaient peut-être encore à la corne.

Nous gravîmes les marches, nombreuses bien trop nombreuses, sous la chaleur écrasante du soleil de l’après-midi qui dévorait nos peaux claires peu habituées à de telles températures. Lorsque nous arrivâmes près du sommet, je me collai peu à peu plus près de Jason, comme dans un réflexe pour m’abriter sous son aile. C’était assez idiot quand on songeait que j’étais celle qui avait été la plus capable de cruauté devant les Juges, mais quand la peur de mourir vous assaillait l’essentiel réapparaissait. Comme lors du baiser. Y puisant l’é
nergie nécessaire, je gravis les dernières marches et parcourut la pièce qui s’étendait devant nous des yeux en me plaquant contre l’entrée pour éviter tout lancer d’arme. Mais rien ne se passa. Personne, il n’y avait personne : mon regard scanna toute la pièce, elle était vide. Nulle âme n’était présente à la corne et, à première vue et malgré mes connaissances sommaires en chasse, je ne pus remarquer aucun piège.

Avaient-ils tant confiance en eux pour croire que personne n’oserait venir déranger leur nid douillet ? Je lâchai un petit rire nerveux, signant mon profond soulagement.

- Il faut faire vite…

Je courrai vers la table où étaient posées bien des armes et quelques objets que les carrières avaient dû abandonner là en les pensant sans valeur, seulement si les Juges les avaient mis là alors c’était sans doute qu’ils avaient de l’importance. Mes mains caressèrent du doigt un couteau avant de s’attarder sur une dague, elle était belle : fine, effilée et gravée. Je la tendis à Jason :

- Si quelqu’un monte…

Puis je regardai à nouveau la table et saisit un couteau. Le manche était froid, comme la mort qu’il pourrait donner. Je le glissai à ma ceinture. Puis, parcourant le reste de la table, je continuai à faire l’inventaire silencieux de ce qui s’y trouvait. Des armes, essentiellement des armes. Quelques objets aussi : deux masques sans doute pour les fumées toxiques, deux cordes, deux gourdes traînaient Jason les prit en me faisant signe qu’elles étaient vides,…

- Prends-les, ça veut dire qu’il y a de l’eau quelque part et si on trouve la source, ça nous évitera d’avoir à y retourner trop souvent !

Je continuai à fouiller la corne, attrapant d’ores et déjà une des deux cordes quand je vis que Jason avait trouvé des sacs : il en restait donc. Je me précipitai vers lui.

- Génial, dis-je en m’agenouillant à ses côtés pour ouvrir le second, pressée d’en découvrir le contenu.



« Chloé est à la corne d’Abondance. »
« Chloé a pris Couteau, Corde et Boussole. »
« Chloé a ouvert le sac 7 ».


_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 20:06


Courir encore et encore...
Ft. Chloé

Courir, courir encore courir. Le martèlement régulier de leurs pas heurtant le sol lui rappelait le bain de sang. Il revoyait la scène, les secondes qui défilaient, les dernières paroles d'Ethan dans la tête. Mais surtout le fatal 0, tout le monde sautant de son plot et commençant à courir. Il n'avait vu personne se faire tuer mais Jason imaginait comment les gamins du 11 avaient péri : les carrières. Le fils du pacificateur regardait derrière eux : rien. La corne rien. C'était un bon point pour eux mais ça signifiait qu'ils étaient déjà à la chasse. Ainsi après une course folle ils arrivèrent devant la corne. Les 10 gravirent les marches. Toujours rien. Une fois au sommet ils surplombaient l'arène. D'un côté Jason pu voir les marécages, de l'autre un désert et de l'autre encore des dunes et un bâtiment au loin. Chloé s'apprêtait à rentrer et Jason fit de même, ce qu'il vit l'impressionna. Il y avait là pleins de choses. Toutes intéressantes et essentielles pour survivre sans trop de mal, mais voilà il n'avaient pas la place de tout emporter.  

-Il faut faire vite.

Elle avait raison à tout moment on pouvait les surprendre, à tout moment les carrières pouvaient arriver et les massacrer. Encore une fois en une seconde tout pouvait basculer. Alors ils devaient se dépêcher, c'était une occasion en or qu'ils ne devaient pas laisser passer. Chloé s'approcha de la table où se trouvaient des armes. Elle s'empara d'une dague à la belle lame effilée et terriblement tranchante.  

-Tiens si quelqu'un monte

Il la soupesa, elle était assez légère et c'était rassurant de la tenir : il n'était plus vulnérable. Même s'il ne savait pas la manier comme un tribut entraîné les conseils d'Ethan lui seraient probablement très utiles. Jason, l'arme de corps à corps à la ceinture faisait le tour de la caverne des merveilles. Chloé avait prit un couteau, le regard du jeune homme s'attarda sur deux gourdes. Un sourire apparut sur son visage. « Faites qu'elles soient pleines » pensait il. Il lorsqu'il la soupesa elle était trop légère, il n'avait pas besoin de l'ouvrir pour en conclure qu'elle était vide. L'autre était tout aussi légère et vide.  


- Prends-les, ça veut dire qu’il y a de l’eau quelque part et si on trouve la source, ça nous évitera d’avoir à y retourner trop souvent !


Elle avait raison les juges bien qu'étranges n'auraient pas mis des gourdes vides, il devait y avoir des points d'eau. Sinon les tributs n'auraient pas tenu une semaine. Deux jours et tout le monde aurait été déshydraté. Il faudrait trouvé le dit point d'eau, et éviter ceux qui ne leur inspirait pas confiance, surtout si des grenouilles ou n'importe quel animal si trouvait. Se méfier encore et encore.

-Oui il faudra trouver de l'eau, il doit forcément y en avoir !

Jason regardait et des sacs attirèrent son attention. Il en restait ! Il y en avait 2.

-Chloé il y a des sacs !

« Jason est à la corne d’Abondance. »

« Jason a pris Objet, Objet et lance »  

« Jason a ouvert le sac 4 ».

"Jason passe dans la zone Corne d'Abondance"



© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 20:08

Faire les bons choix...


Alors que Jason déballait son sac, j’agrippai celui arborant le numéro sept. A mes côtés, dans celui de Jason, j’avais pu apercevoir une boîte qui devait contenir de la nourriture et une couverture de survie. C’était une bonne trouvaille et un sourire éclaira mon visage soulagé. Nous n’avions pas risqué notre vie pour rien. J’ouvrai à mon tour le sac que je tenais pour n’y découvrir que quelques cotons et du fil à coudre : d’abord déçue, je pensai bientôt à ma cuisse et sa plaie béante. Je pourrais recoudre la plaie, ou du moins tenter.

Voyant qu’aucun autre sac ne trainait dans le coin, je compris que nous n’avions plus guère le choix : nous étions arrivés trop tard même si ce que nous avions trouvé valait mieux que rien. Je jetai la corde dans mon sac tandis que je montrai la boussole à Jason :

- Ça pourrait nous être utile, pour nous repérer dans l’arène.

Je lui la glissai dans les mains, il l’examina avant de la fourrer dans son sac. C’était une bonne chose.

En me relevant, je repérai un arc dans un coin de la pyramide : était-ce réellement possible que les carrières aient pu laisser un tel trésor dans la corne ? Je m’approchai alors que j’entendais Jason s’activer derrière moi pour prendre des objets sur la table : les gourdes vides, la corde restante,… Il était malin. Alors que j’avais avancé, je n’avais pas regardé le sol et avais failli trébucher : une bâche. Une vaste bâche recouvrait le sol, une tente pliable était négligemment jetée à côté. Mon sac ne pourrait plus contenir grand-chose, peut-être me resterait-il juste assez de place pour la bâche… Elle pourrait nous servir à fabriquer un piège… Je me baissai et la rassemblait vite en la pliant pour la fourrer dans mon sac désormais plein avant de me précipiter vers l’arc : nous étions déjà ici depuis trop longtemps.

Mon regard scruta l’horizon à travers les portes sud et ouest de la corne, pas âme qui vive mais cela n’était pas garant des autres directions ni même d’un calme qui allait se prolonger. Tout pouvait basculer d’une minute à l’autre. J’attrapai l’arc en hâte sans cesser de m’assurer que nous n’étions pas en danger, ma respiration se faisait haletante, il ne fallait pas traîner.



« Chloé est à la corne d’Abondance. »
« Chloé a pris Sac 7 (contenant fils à coudre + cotons + corde), Bâche (mis dans le sac dans ce rp) + Couteau + Arc. »



_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Près du pont ...
★ Âge : 20 ans. ♥
☆ Surnom : Jason
★ Occupation : Flâner dans les bois
☆ Humeur : .... ♫
☆District : District Dix

○ Points : 385
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 20:12


Courir encore et encore...
Ft. Chloé


- Génial

Jason ouvrit le premier sac et y trouva une conserve avec de la soupe et une couverture de survie. Chloé ouvrit le deuxième et fit la moue : du coton et du fil. C'était mieux que rien, et puis dans le sac elle pourrait ranger d'autres choses. Elle se leva et ses yeux s'illuminèrent, elle avait trouvé quelque chose d'intéressant : une boussole.

- Ça pourrait nous être utile, pour nous repérer dans l’arène.

Ce serait plutôt utile pour se repérer dans l'arène. Il la fourra dans son sac. Elle prit un bout de corde et lui prit celui qui restait. S'ils voulaient faire un piège ils auraient besoin de corde, les lianes n'étaient pas ce qui était de mieux pour faire des collets. Enfin il attrapa les gourdes et les rangea soigneusement dans son sac. Chloé prit une bâche et un arc. Jason chercha une deuxième arme et une lance attira son attention. Il la prit et la soupesa. A l'école il n'avait jamais été mauvais en lancé de javelot, il était même plutôt bon. La différence était qu'il y avait un embout métallique tranchant et qu'avec une bonne visée on pouvait facilement tuer. Si un tribut approchait il la lancerait. Il avait une arme de longue portée. De la nourriture bien que peu, de quoi recoudre une plaie, une couverture et des armes. C'était vraiment pas mal ! Finalement ils  avaient bien fait de ne pas prendre de risque au bain de sang, certes ils avaient passé un jour sans rien, mais désormais c'était terminé. La lance en main, les gourdes dans le sac ainsi que la corde. La dague à sa ceinture. Ils pouvaient partir avant qu'un malheur arrive.

« Jason est à la corne d’Abondance. »

«  Jason a pris Sac 4 (contenant couverture de survie + soupe + 2 objets  pris dans le rp précédent), Boussole (mis dans le sac dans ce rp) et Corde  (mis dans le sac dans ce rp) +L ance rp 1 + Dague (tendue par Chloé). »  




© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 19 ans
★ Occupation : Tribut du D10 / Apprentie boulangère-pâtissière
★ Plat préféré : Muffin au chocolat
☆District : Dix

○ Points : 787
○ Barre de vie :
134 / 200134 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   Mar 2 Juin - 20:13

Une idée flamboyante...


Je m’étais retournée vers Jason, nous n’étions restés que quelques minutes mais déjà je sentais l’ombre du danger planer sur nos têtes. La paranoïa s’insinuait peu à peu en moi sans que je ne puisse la retenir, j’étais totalement transie de peur alors que j’avais l’impression d’entendre les pas de nos bourreaux monter les escaliers. Pourtant, il n’y avait personne au dehors. Un simple coup d’œil pouvait m’en assurer. Ma respiration stoppée nette pendant ma minute d’angoisse, je recommençai à inspirer lorsque j’arrivais à côté de Jason. Je posai ma main sur son épaule : contact rassurant pour me ramener à la réalité.

Ca fait trop longtemps qu’on est ici, il faut qu’on y aille… dis-je avec une mine inquiète. Tu as eu le temps de prendre les choses utiles ?

J’ajustai le sac sur mes épaules, accrochai le carquois à mon épaule gauche tandis que ma ceinture portait le couteau et ma main l’arc. Je n’aurai jamais cru être ainsi armée un jour.  Une fois que Jason m’eut confirmé que c’était bon pour lui, il s’avança vers la porte de la corne d’abondance.

C’était facile, trop facile. Mon regard se posa à nouveau sur tout le stock d’armes, la tente, les objets qui restaient à la disposition des carrières. Même s’ils brisaient leurs armes, ils pourraient revenir en chercher à tout moment : ils pourraient passer une arène tranquille sans souci, ils pourraient… La rage monta en moi, c’était injuste. Nous fuyons comme des rats alors qu’eux, ces lions orgueilleux auraient tout le luxe pour se vautrer. Je fis demi-tour rapidement et attrapai les quelques sarbacanes qui restaient sur la table, puis me baissant j’en fis de même avec la tente que je plaçai sous la table des armes. Je déposai dessus les quelques sarbacanes que j’avais pris soin de briser : en bois, elles auraient la même utilité que des brindilles.

- Donne-moi la boussole !

Jason me regarda sans comprendre, je réitérai :

- Donne-moi la boussole !

Il la sortit de son sac et me la tendit sans comprendre ce que j’en attendais alors que j’attrapai le couteau à ma taille laissant l’arc sur le sol à mes côtés. D’un geste vif, je glissai la lame entre le verre de la boussole et son rebord et, dans un mouvement de levier, je faisais sauter le verre loupe qui se détacha de la boussole avec une simple ébréchure. Je souris. Parfait. Je rendis la boussole à Jason tandis que je rangeai le couteau dans ma ceinture et m’orientai par rapport au soleil afin que celui-ci vienne frapper le verre. Le soleil frappa le verre, pour aller se concentrer sur les sarbacanes brisées qui, au bout d’une trentaine de secondes qui me semblèrent interminables, commencèrent à émettre une fine fumée. Quelques secondes de plus et le feu prit. De fines flammes s’élevaient, la tente prit feu à son tour. Je m’éloignai en attrapant mon arc et en tendant le verre loupe à Jason pour qu’il l’emporte.

- Maintenant, on peut y aller. dis-je d’un ton sec et sans appel.

En me tournant, sac sur l’épaule, couteau à la ceinture et arc à la main, je me rappelai de cette Chloé qui faisait tout pour aider son prochain. Aujourd’hui, elle tentait de le condamner et ne se reconnaissait plus. Jason n’avait peut-être pas fait le bon choix en me disant ce qu’il ressentait : il en aimait une autre, une autre qui n’existait plus. Etait-il de m’aimer maintenant que je devenais un monstre ?

Je me mis à courir, entendant les pas de Jason qui maintenaient l’allure. Nous traversâmes la zone de la corne vers les marécages sans encombre. Les marécages... Voilà un lieu singulier que nous retrouvions bientôt avec, pour ma part, un certain soulagement. Au fond, c’était un peu comme rentrer à la maison… Le seul endroit qui nous avait abrité jusqu’à présent et nous avait « protégé » dans l’arène.

Nous avions filé un peu plus à l’est que les zones que nous avions déjà explorées : j’espérais que de l’eau se trouvait dans cette zone jouxtant les dunes et le temple. Une fois arrivée à la frontière entre la corne et la tourbe, je me glissai entre des racines et les enjambait en silence avant de prendre le temps de me retourner. Au loin, la corne flambait déjà : de larges langues enflammées s’échappaient des quatre portes de la corne, produisant une fumée grise épaisse… Les flammes détruiraient tout ou presque. Jason était à mes côtés. Je n’avais pas le courage d’affronter son regard et le jugement que je pourrais y lire.

- On est en vie.

Ce murmure presque inaudible me berça un instant alors que déjà la soif et la douleur se refaisaient plus présentes. Il allait falloir que nous soyons forts à présent, nous avions toutes les cartes en main pour y parvenir.


« Chloé a déclenché un incendie à la Corne d'Abondance »
« Chloé passe dans la zone Marécage feuillu (section est) »



_________________
Last battle...
Another night, another hour ... (⚡️) Another death.


Ma couleur de rp : navajowhite

Ma présentation | Mes liens & Mes rps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 2 - Corne d'Abondance   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 2 - Corne d'Abondance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Les Archives :: Saison 1 :: Rps :: Arène de l'Expiation-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit