Partagez | 
 

 Jour 2 - Oasis (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Jour 2 - Oasis (centre)   Lun 4 Mai - 12:40





Jour 2 - Oasis (centre)
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Explications
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Ce sujet est la suite directe de ce sujet.

Ce sujet sera ouvert durant toute la journée n°2 de l'arène, comptant pour 1 semaine irl (du 04/05 au 11/05). Il permettra à tous les personnages qui se trouvent dans cette zone de pouvoir rp à la suite de ce message.
Notez que le Jour 2 commence à partir de la diffusion des portraits dans le ciel, il est environ minuit. C'est donc à vous de gérer la progression de la journée à partir de la nuit jusqu'au Jour 3 (qui lui aussi débutera après la diffusion dans le ciel du jour2).

En ce qui concerne les règles de déplacement ainsi que toutes les autres règles de l'arène, vous les retrouverez toutes ici.

Bon jeu à tous !  Chopez le !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Lun 4 Mai - 18:47

D3 - James & Savinna






it était tombée depuis un moment déjà. Dans les ténèbres de la nuit, seul James était éveillé. Ses yeux brillaient comme deux étincelles, toute son attention veillait toujours sur Savinna qui n'avait repris conscience qu'à de brefs moments, des moments trop brefs pour lui expliquer exactement quoi faire pour l'aider. Bien entendu, James n'était pas resté sans rien tenter, ce n'était pas trop son style.

Ainsi, la première fois que Savinna avait repris conscience : ils avaient décidé de lui retirer la flèche de l'épaule. Il avait donc attrapé fermement la flèche et l'avait faite glisser jusque dans son dos. Il dut faire passer les quinze centimètres à travers sa chair alors qu'elle mordait dans la manche restante de la veste de James, pour éviter de hurler et qu'ils soient trop repérables. Elle avait perdu conscience quand la flèche fut totalement sortie et que le sang coula en masse de sa blessure. Rapidement, James appuya aussi fort qu'il put pour arrêter l'hémorragie et cela finit par fonctionner...

Malheureusement, Savinna avait perdu beaucoup de sang et elle peinait à revenir à elle. Pendant les heures où elle était restée insconsciente, James n'arrêta pas de ressasser ce qu'il s'était produit à la Corne : la rage qui l'avait consumée, le plaisir qu'il avait pris à voir ce tribut souffrir et cette sensation d'avoir fait ce qu'il fallait lorsqu'il avait péri entre ses mains... Ce n'était pas lui ce mec et pourtant... La tête entre les mains, il avait retourné le problème dans tous les sens : cette partie de lui était cruelle et sans limite, mais elle était aussi la seule qui pouvait lui sauver la vie, à lui comme à Savinna. Car oui, le lien il venait de le comprendre : il avait vu la petite Billie tomber des escaliers. Elle était morte sans que rien ne l'atteigne, quelque secondes à peine après que son co-tribut soit mort.

Si lui aussi était lié à Savinna, il avait tout intérêt à la garder en vie : même si cela ne l'enchantait guère de devoir veiller sur quelqu'un d'autre. Ce qu'il savait également c'est que dès demain il devrait bouger de là, les autres tributs chercheraient de l'eau et ils seraient tout deux trop vulnérables en demeurant à l'oasis. La seule chose qui le dérangeait était de ne pouvoir emporter un peu d'eau avec lui... Mais il aurait encore le temps d'y penser jusqu'à demain, jusqu'à ce que Savinna aille un peu mieux.

Mais que foutait leur mentor ? Sérieusement, il aurait déjà pu se bouger un peu les fesses et leur envoyer un truc pour les aider là non ? Ou bien les Capitoléens n'étaient-ils pas fans du Trois à ce point ? Savinna était plutôt séduisante et lui avait soit disant une gueule d'ange selon Selena... Alors pourquoi ne se passait-il rien ? Entre le stress et le reste, les furoncles le démangeaient encore davantage. Il gratta un peu mais se retint bientôt voyant qu'il ne faisait qu'aggraver la situation : s'il avait su qu'il allait trouver cette oasis... Quel crétin il avait fait...

C'est alors que l'hymne du Capitole résonna dans l'arène, James se redressa et alla s'installer à côté de Savinna. C'était étrange pour lui de voir le portrait de Shélim : dans son souvenir, il n'avait pas les mêmes traits, pas le même regard déterminé... C'était juste l'expression peureux d'un gosse qu'il revoyait, un gosse qui avait presque le même âge que lui et qu'il avait tué. James ne doutait pas que sa mentor voudrait venger sa mort et quand il vit qu'elle ne figurait pas aux morts du jour, cela l'angoissa... Il aurait peut-être mieux fait d'aller l'affronter directement après le choc, maintenant elle ne serait que plus vindicative et elle avait des armes. Etait-elle avec les carrières ? Il ne le savait pas, mais de toute manière avoir un contentieux avec une mentor n'était pas de bon augure.

Néanmoins, il ne put s'empêcher de sourire. Il avait marqué un point aujourd'hui, il avait prouvé qu'il était prêt à tout pour survivre et il espérait que cela aurait fait mouche. Puis vînt la voix de Selena et cette étrange règle du destin scellé. James se tendit à chaque fois que les visages des mentors furent affichés mais Simon n'y figurait pas. S'il en avait été, James songea qu'il aurait sans doute condamné Savinna, vu l'état dans lequel elle était déjà. Au fond, il n'avait rien à craindre.

C'est alors qu'un murmure se fit entendre Savinna s'était réveillée et tentait de se redresser, complètement désorientée par les heures passées dans un semi-coma.

- Rien ne sert de t'agiter, ça va aller... Et mange ça... dit James en baillant à Savinna qui tentait de se redresser. Il lui donna un coup de main en prenant soin de ne pas toucher son épaule et elle se retrouva assise à côté de lui ou plutôt contre lui, adossée contre le torse de James.

Il lui tendit le fruit d'un palmier qu'il avait déjà brisé pour qu'elle ait plus de facilité à le croquer. Elle devait reprendre des forces. Voyant qu'elle hésitait, il ajouta :

- J'i goûté, ils sont comestibles ! Promis les pustules sont pas dû à ça...

Elle sourit à sa boutade même si elle se sentait encore horriblement mal et faible. Elle ne pouvait pas bouger et accepta donc l'aide de James pour se redresser. Dès qu'elle eut fini, il passa une main sur son front avant de contrôler l'état de la plaie sous le tissu qu'il avait laissé dessus pour qu'aucune autre saleté n'entre dans la blessure. Finalement, James était bien plus prévenant avec elle qu'elle n'aurait jamais pu le croire...et elle l'en remercia intérieurement.

- Repose-toi belle au bois dormant, demain sera une longue journée... lui dit-il alors sans plus de cérémonie.

Il n'avait jamais été doué pour montrer à quelqu'un quoi que ce soit... Ses sentiments, ses émotions et même sa vie tellement difficile auprès de son père. Personne ne savait ce qu'il avait vécu, personne...et il garderait ce côté mystérieux et sombre de lui-même




« James - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »
« Savinna - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »

[/justify]
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Sam 23 Mai - 18:13





Evénement
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Se méfier des cadeaux trop beaux ...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Nous somme le deuxième jour, aux alentours de midi. Les tributs qui avaient bu l’eau la veille et attrapé des furoncles sont affaiblis, mais ceux qui n’avaient pas pu trouver comment s’en débarrasser peuvent se rendre compte que, quelques minutes auparavant, les furoncles ont commencé à s’estomper … Comme par magie. Quel soulagement pour ceux qui pensaient souffrir toute l’arène à cause d’une simple erreur … On pourrait presque penser que les juges se ramollissent … Mais la vérité est qu’avec chaque jour vient son lot de surprise … On ne voudrait pas que le piège de la veille reste trop en mémoire et vienne gâcher le « cadeau » de la journée, n’est-ce pas ?

Mais le piège de cette journée est un peu spécial … Dans leur grande clémence, les juges ont décidé que tous les districts ne seraient pas touchés. Les carrières ont déjà donné suffisamment de spectacle et ils savent qu’ils le feront encore, nul besoin de les pousser. Le district trois est déjà au plus bas grâce à la mentor du district 7, et les aventures du quatre peuvent plaire aux romantiques du capitole … Non, ce n’est pas eux que les Juges veulent faire bouger … Le district cinq, ainsi que le six eux par contre semblent bien trop tranquilles … En sécurité dans leur belle alliance … Mais ils devraient savoir que dans l’arène, on n’est jamais en sécurité. Le district neuf s’éloigne dangereusement des autres tributs et n’apporte aucun divertissement, quant au dix … Il faudrait qu’ils arrêtent de croire qu’ils peuvent gagner une expiation en posant des pièges un peu partout ! C’est une année d’expiation, et les juges veulent du show, de la confrontation … Ils vont payer leur manque de divertissement.



Près des zones où se trouvent les districts 5, 9 et 10 apparaissent trois petites mares remplies de grenouilles … Une aubaine devant laquelle les tributs ne peuvent pas reculer ! De l’eau, de la nourriture facile … Trop beau pour être vrai ? Pas quand on meurt de faim et de soif … Qui va succomber ?

HORS RP
Explications
__________________________




Voici le deuxième événement de l’arène ! Nous espérons qu’il vous plaira : vous trouverez à la suite les détails techniques de ce piège.


Caractéristiques de l’événement :

  • Ce piège n'affecte qu'Amy, Nolan et Chloé, toutefois tous les membres à proximité son susceptibles de les voir se faire piéger.
  • Cet événement se passe autour de midi le jour 2 (mais vous pouvez différer un peu et dire que vous ne voyez ça que vers 13-14h)



Suite au piège du jour 1, voici les points de chaque membre :
·         Nate :200
·         Pearl : 200
·         Joss : 200
·         Kol : 182
·         James : 180
·         Savinna : 83
·         Nikolay 180
·         Thalia 180
·         Amy : 200
·         Adam : 180
·         Aedan : 200
·         Vahine : 200
·         Mikel :  200
·         Cassie : 180
·         Clarke :   160
·         Maxim : 180
·         Nolan : 170
·         Silver : 170
·         Jason : 200
·         Chloé : 200
·         Leanne : 180
·         Xavan : 200

Vous l’avez compris, les noms pour lesquels vous avez voté sont les personnes qui vont subir le 2eme piège. Comme vous vous en doutez, le choix des districts n’était pas un choix des juges mais un tirage au sort, mais en rp, on dira que c’est un choix des juges de viser ces personnes là. Mais qu’est-ce qui se passe avec ces petites grenouilles ? Quand la personne qui a été désignée dans chacun des trois districts (Amy, Nolan et Chloé) ira chercher de l’eau ou/et des grenouilles, elle se retrouvera enlisée dans l’eau qui est en fait le piège des grenouilles. A ce moment-là, 8 grenouilles lui sauteront dessus pour les dévorer à la façon de sangsues. Il sera alors très douloureux de les retirer, cela va vous demander beaucoup de volonté. Votre nombre de points en volonté détermine le nombre de grenouilles que vous pouvez retirer en 1 rp. Si vous avez 1 en volonté, il vous faudra 8 rps pour enlever les 8 grenouilles … Si vous avec 2 en volonté, 4 rps, si vous avez 8 un seul rp suffit. Bien sûr à chaque rp, le temps que les grenouilles sont sur vous, elles vous « dévorent » un peu … L’attaque des grenouilles vous coûtera donc 15 pvs à la base, et vous perdrez 5 pvs par rp nécessaire pour enlever les grenouilles … Si vous ne faites pas le nombre de rp nécessaire avant la fin du jour 2, on estimera que votre personnage n’a qu’un point de volonté, vous perdrez donc 55 pvs. Oui, dans l’arène, chaque compétence a son importance … (Ah, et inutile de préciser cela, mais l’eau piège et les grenouilles ne sont donc en réalité pas consommables …)

Puisse le sort vous êtres favorable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mar 26 Mai - 0:14





La Corne d’Abondance - Le Bain de sang
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Kol venait de porter le coup de grâce à Xavan du district 12. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors 2h du matin dans l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène avaient compris le lien à la vie à la mort qui unissait tous les co-tributs en excluant toutefois les mentors. Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un mentor qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Moins d'une dizaine de secondes passèrent avant qu'un second coup de canon ne déchire le silence tranquille de la première nuit étoilée de l'arène.  

Leanne, comme tous les autres tributs, était liée à son partenaire de district. Le district Douze venait de perdre l'Expiation, de perdre la vie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mar 26 Mai - 2:09



Corne d'Abondance

A la chasse...

Nous étions partis en trombe de la corne, sans regarder derrière. Nathanaël nous suivait même s'il me paraissait avoir une attitude inquiète, comme si notre manque de préparation et de discussion autour de notre virée dans l'arène l'angoissait. Visiblement, c'était lui le cerveau de l'équipe du District Un... Et, en bon carrière, il croyait que tout était prévisible ici : or rien ne l'était et plus vite il le comprendrait, plus vite il commencerait à être sur ses gardes en toute situation ! Certes, laisser la corne sans surveillance n'était pas une bonne idée mais il était hors de question que j'y reste seule pour la garder en attendant un hypothétique retour des jumeaux. Moi ce que je désirais, c'était survivre et surtout venger Billie. Je n'étais pas venue dans l'arène pour rester en retrait !

Tout en continuant à courir, il commença à parler de stratégie :

« Ok, on commence par le trois …  Ce ne devrait pas poser trop de problèmes, la fille est déjà bien blessée … Mais pour la suite ? On peut essayer de retrouver le deux, mais quelles sont nos cibles principales ? On fait zone par zone ? Le trois, le douze et le quatre sont partis par là … Si on balaye les zones on aura pas besoin de faire trois fois le tour de l’arène … »

Pearl ne mit pas longtemps à le suivre dans sa réflexion, sans doute avait-elle sentie le besoin de son co-tribut d'avoir un plan d'attaque solide :

« J’aimais bien l’idée d’essayer de partir du côté du deux. Non seulement pour savoir où en est notre alliance. Si elle ne tient plus, je préfère me débarrasser d’eux maintenant, pendant qu’on est plus nombreux et plus en forme plutôt que d’atteindre. En plus le 4 ne doit pas être loin, et j’ai un compte à régler avec Nikolay… »

J'ajoutais alors, tout en continuant à avancer à pas soutenus alors que mes yeux repéraient sans mal tous les indices laissés derrière eux par les tributs du Trois. Une goutte de sang par là qui créer une petite boulette de sable par la coagulation, une tache plus importante ici : ils avaient dû s'arrêter.

- Je n'aime pas savoir les jumeaux dans la nature sans savoir s'ils sont encore de notre côté, on doit les retrouver mais avant j'ai juste un compte à régler avec le mec du Trois...

Notre chemin continuait à travers les dunes de sable. Je n'arrêtai pas de scruter les environs, nos arrières aussi au cas où les jumeaux auraient décidé de réellement jouer les cavaliers solitaires et de nous attaquer par surprise... Après tout, nous n'avions pas eu de leurs nouvelles et nous ne pouvions que nous douter que le coup de canon qui avait résonné dans la nuit était de leur fait.

- Tenez-vous sur vos gardes, le soleil se lève et je n'ai pas envie que le prochain coup de canon soit pour nous... Cette nuit ça devait être le Douze que poursuivait les jumeaux non ? Ou peut-être ton cher "Nikolay" Pearl ? Il avait filé avec la blonde par là-bas aussi me semble...

Alors que nous entrions vraiment dans les dunes, Nate ajouta :

« Il faut aussi faire de nos priorité la recherche de l’eau. La nourriture, ça peut clairement attendre, mais sans eau, on risque de pas tenir trois jours … »

A nouveau, Pearl se voulut rassurante :

« Je pense que l’eau peut attendre. Au moins un peu, j’ai des gourdes dans mon sac qui, si on s’organise bien, pourront nous faire tenir un peu. Et vu ce désert, on n’aura pas facilement accès à l’eau. Je pense pas que les Juges nous laisserons mourir de soif, surtout si on leur promet du spectacle… On s'en inquiétera une fois qu'on aura réglé leur compte. »

Pearl venait d'avouer qu'elle avait une denrée rare... De mon côté, je me tus bien de préciser que mon sac contenait également deux gourdes, une pleine et une vide. La fourmi n'était pas partageuse et même si nous étions en équipe, mieux valait garder ce genre de révélation pour des moments propices : rien ne servait de leur tirer les dents longues.

Nous marchâmes ainsi, à un rythme soutenu pendant encore une bonne heure. Le soleil était presque entièrement levée quand nous arrivâmes à une dune plus haute que ses consœurs. La chaleur commençait déjà à être bien plus pesante mais se plaindre n'avait jamais fait gagner une arène. Nous gravîmes donc la dune sans moufeter quand je remarquai un élément qui attira mon attention. Je m'étais baissée pour mieux évaluer la taille d'une marque de sang assez impressionnante, une quantité considérable avait coulé : sans doute de la plaie de la blonde que j'avais blessée. Elle devait être mourante ou du moins n'aurait pas la force suffisante de se défendre.

- Vu la taille de cette marque de sang, ils n'ont pas pu aller bien loin... Tenez-vous sur vos gardes...

Je saisis une flèche dans mon carquois et la glissai doucement dans l'encoche de l'arc, prête à tirer. Doucement, prudemment, je terminai de monter la pente de la dune en visant devant moi pour être sûre d'être en mesure d'ouvrir notre chemin si nous étions attendus. Quand je vis Pearl se hâter, je lui lançai à voix basse.

- Doucement Pearl ! Il ne faut pas qu'ils nous entendent...

Je fis un signe de la tête à Nate pour lui dire de rester à côté d'elle : elle me paraissait soudain si impulsive que je craignais que, s'il s'agissait d'un piège, elle tombe le nez le premier dedans. Avoir son co-tribut à côté d'elle pour lui éviter de faire une bêtise serait plus prudent.

Encore quelques pas et nous arrivâmes au sommet de la dune d'où nous pûmes apprécier la vision d'une vaste étendue sablée, dépourvue de toute vie humaine alentours. Toutefois, au loin, on pouvait facilement apercevoir une zone particulière : des arbres la bordaient, on aurait pu croire une oasis. Oui c'était ça une oasis !

- Ils doivent être là-bas... C'est l'idéal pour se cacher tout en récupérant après une blessure... Je souris en coin. Une oasis... Le petit salaud il s'est  fait la belle vie après avoir tué mes tributs... Mais maintenant, c'est l'heure de payer.

Je me retournai vers Pearl et Nate, en leur demandant :

- Vous avez une préférence pour le plan d'attaque ? Je les regardai tour à tour avant d'ajouter : La seule chose que je vous demanderai c'est de me laisser le plaisir de montrer à James ce qu'il a fait subir à ces gosses... Laissez-moi cette bataille... Il est hors de question qu'il s'en tire facilement.

Mon regard était perçant, j'étais déterminée à lui faire payer son erreur et il allait souffrir...pour Billie, pour moi, pour le spectacle...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra traque James et Savinna. Rp 1/2. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mar 26 Mai - 18:18


Arène - Corne d'abondance







« Je pense que l’eau peut attendre. Au moins un peu, j’ai des gourdes dans mon sac qui, si on s’organise bien, pourront nous faire tenir un peu. Et vu ce désert, on n’aura pas facilement accès à l’eau. Je pense pas que les Juges nous laisserons mourir de soif, surtout si on leur promet du spectacle… On s'en inquiétera une fois qu'on aura réglé leur compte. »

J’acquiesçai tout en pensant que ça serait loin de suffire : on était trois, on serait bientôt cinq. L’eau allait finir par poser un problème, mais elle comme Cassandra avaient envie d’action, et je ne voulais pas mettre en danger l’alliance à cause de mes inquiétudes. De plus elles avaient raison ; on ne pouvait pas rester à la corne et attendre que ça se passe, si on voulait aller au bout, il fallait éliminer des concurrents, le plus possible tant qu’on était encore en un seul morceau.

« Regardez, là ! Des traces de sang ! Ca ne peut être que celui de blondie. On ne doit pas être loin. »

Vu la quantité de sang qu’il y avait au sol, elle devait déjà être bien affaiblie. Toutefois j’avais tiqué. Cassandra voulait régler ses affaires avec le gars du trois, Pearl avec Nikolai. C’était certain, elles avaient une vision des choses différentes des miennes ; elles voulaient la gloire. Moi je voulais sortir de cette arène avec Pearl, vivant tous les deux et mentors avec tout ce que cela impliquait. Clairement de ce point de vue, en finir rapidement avec Thalia et Savinna me semblait une stratégie bien plus simple et sans risque que d’attaquer le meilleur tribut des duos. Cassandra avait sorti une fléche et je senti ma main se resserrer sur la hache. Alors que Pearl se précipitai, je vais Cassandra lui faire signe de ralentir et me regarder, comme pour me dire de tenir ma co-tribut. Je souris ironiquement ; comme si qui que ce soit pouvait retenir Pearl quand elle avait une idée en tête … Lorsqu’on arriva en haut, on distinguait clairement une oasis. Je sentis à ce moment là que ma gorge était vraiment sèche ; j’avais envie d’eau.

« Ils doivent être là-bas... C'est l'idéal pour se cacher tout en récupérant après une blessure... Une oasis... Le petit salaud il s'est fait la belle vie après avoir tué mes tributs... Mais maintenant, c'est l'heure de payer. »

Je ne m’étais pas trompé. Cassie voulait du sang, et j’aurais parié gros qu’elle allait le faire souffrir. J’aurais sans soucis pu la suivre sur ce chemin ; Il avait tué Billie, sa tribut. Mais n’était-ce pas le principe ? Moi aussi j’avais tué, j’avais pris trois vies. Si toutes les personnes qui tenaient à ces gens m’en voulaient aussi, à chacun de nous … J’aurais voulu dire à Cassandra que ce gars n’avait rien fait de plus que ce qu’on devait tous faire ici … Alors oui il fallait le tuer, pour que nous on puisse gagner, mais … J’avais peur de la façon dont elle comptait s’y prendre.

« Vous avez une préférence pour le plan d'attaque ? La seule chose que je vous demanderai c'est de me laisser le plaisir de montrer à James ce qu'il a fait subir à ces gosses... Laissez-moi cette bataille... Il est hors de question qu'il s'en tire facilement. »

J’acquiesçai mais ne pu m’empêcher d’ajouter :

« Je comprends que tu ai envie de te venger Cassandra mais … Sois quand même prudente … La fille est déjà presque achevée, si elle meurt il meurt aussi … Ne te laisse pas blesser bêtement à ce stade de l’arène. »

Et puis franchement, qu’est-ce qu’elle attendait de nous ? Si on allait à trois sur James, cela irait vite. Si on allait à deux sur Savina en lui laissant James, ça irait vite aussi. Je n’avais pas prévu de la regarder pendant qu’elle le torturait.

« Si tu le veux vraiment pour toi toute seule, pas de problème. Mais on ne va pas rester les bras croisé à te regarder t’amuser … »

« Nate D1 est dans zone du temple et des dunes, section "Oasis"»





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 27 Mai - 21:17




La corne d'abondance
- Jour 2



Je sentais malgré moi la colère monter. J’avais l’impression que depuis que nous nous étions alliés avec Cassandra, celle-ci me prenait pour une gamine. Je sentis un regard insistant sur Nathanaël lorsque j’accélérais le pas sentant que nous étions tout proches. Comme si j’allais nous faire repérer et qu’elle comptait sur mon coéquipier pour «calmer mes ardeurs ».  Cela m’agaçait au plus au point.  De plus, elle n’avait pas tiqué lorsque j’avais parlé de l’eau que j’avais dans mon sac. Puisqu’on avait décidé de fonctionner sur la confiance, et je voulais voir jusqu’où elle était prête à aller. Elle était monté avant nous à la corne, elle avait un sac, il y avait de fortes chances pour qu’elle ait pris une gourde, de préférence pleine.

Au moment où j’aperçu des arbres, Cassandra repris la parole, comme en écho à mes pensées :

« Ils doivent être là-bas... C'est l'idéal pour se cacher tout en récupérant après une blessure...  Une oasis... Le petit salaud il s'est  fait la belle vie après avoir tué mes tributs... Mais maintenant, c'est l'heure de payer. »

La vengeance que je sentais dans sa voix ne présageait rien de bon. J’étais venu pour les achever rapidement, surtout qu’avec la fille à moitié morte ça ne risquait pas d’être très intéressant. Et on avait mieux à faire ailleurs.

« Vous avez une préférence pour le plan d'attaque ? La seule chose que je vous demanderai c'est de me laisser le plaisir de montrer à James ce qu'il a fait subir à ces gosses... Laissez-moi cette bataille... Il est hors de question qu'il s'en tire facilement.»

Ces paroles confirmèrent ce que je pensais. Je ne voulais pas perdre de temps alors qu’elle voulait s’amuser avec l’autre barjot. Je su que Nate était de mon côté lorsqu’il prit la parole :

« Je comprends que tu ai envie de te venger Cassandra mais … Sois quand même prudente … La fille est déjà presque achevée, si elle meurt il meurt aussi … Ne te laisse pas blesser bêtement à ce stade de l’arène. Si tu le veux vraiment pour toi toute seule, pas de problème. Mais on ne va pas rester les bras croisé à te regarder t’amuser …  »

« Je suis d’accord avec Nate… Même si je pense que tu vas l’emporter, il y a de fortes chances pour qu’au moins, il te blesse. J’ai peut-être quelque chose à vous proposer, dîtes moi ce que vous en pensez… »

Je repris ma respiration et tendis le cou pour essayer de percevoir mieux l’oasis et pour préciser mon plan d’attaque. Savinna était allongée sur le sol, sûrement en train de dormir, alors que James montait la garde, assis. On était trop loin, cachés par une dune de sable, pour qu’il nous aperçoive ou pour qu’il nous entende, mais je baissais la voix par précaution :

« Cassandra, tu attires James un peu plus loin, en faisant du bruit par exemple, et tu engages le combat. Nate tu n’es pas loin au cas où si les choses tournent mal. Pendant ce temps je vais voir la blonde, pas pour l’empêcher d’aider l’autre mais s’il y a un problème, au moindre doute ou si je trouve que ça traîne en longueur, je la tue. »

J’espérais que Nate, plus que Cassie,  serait d’accord avec ce plan. Il me paraissait bien –on avait toutes nos chances de nous en tirer sans dommages, sauf peut-être pour la mentor, mais je comprendrais qu’il ne lui plaise pas. Après tout, il ne serait là que pour intervenir s’il y avait un problème, et il ne doit pas aimer, tout comme moi, être relayer au second plan. En attendant, ce serait la première et la dernière faveur de ce genre que j’accorderais à Cassandra. C’est parce que nous étions animées du même désir de vengeance, et que je comprenais à quel point il était important pour elle de tuer James que je proposais cela.

Sans bruit, je commençais à contourner et la surprendre par derrière. Enfin, je ne sais pas si l'on pouvait appeler ça "surprendre" vu qu'elle dormait, et que même si elle était réveiller elle ne pourrait pas aller bien loin vu l'état dans lequel elle était.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone des dunes, section « oasis »
« Pearl traque Savinna rp 2/2 »
« Pearl poursuit Savinna. DEMANDE DE LANCER DE DES »

© Truth.


Dernière édition par Pearl A. Standford le Jeu 28 Mai - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Jeu 28 Mai - 0:05



Corne d'Abondance

A la chasse...

Une tension vibrait dans mon corps, elle crispait mes muscles, les préparant au combat qui allait bien s'engager. Je crois que c'est le moment qui me faisait le plus vibrer : juste l'instant exact où tout est encore calme mais dont on sait parfaitement que ce ne sera bientôt plus le cas. L'adrénaline montait doucement, accélérant le rythme de mon cœur qui bondissait dans ma poitrine et faisant se resserrer mes doigts autour de mon arc.

Nathanaël fut le premier à me répondre :

« Je comprends que tu ai envie de te venger Cassandra mais … Sois quand même prudente … La fille est déjà presque achevée, si elle meurt il meurt aussi … Ne te laisse pas blesser bêtement à ce stade de l’arène. »

Je comprenais son point de vue, même si j'étais particulièrement vexée qu'il puisse croire que j'allai me laisser blesser par cet idiot de James... Il ne me toucherait pas, j'étais bien trop maligne, bien plus entraînée que lui. Lui, c'était juste un gosse qui avait voulu jouer dans la cour des grands : il avait peut-être remporté le premier round en s'en prenant à un abruti qui était au moins aussi buté que lui, mais je promettais de lui faire mordre la poussière avant la fin du second...

« Je suis d’accord avec Nate… Même si je pense que tu vas l’emporter, il y a de fortes chances pour qu’au moins, il te blesse. J’ai peut-être quelque chose à vous proposer, dîtes moi ce que vous en pensez… »

Qu'Est-ce qu'il avait à me croire si faible ? Eux ils étaient des carrières et pas moi donc j'étais en sucre ? Leur logique ou plutôt leur illogisme me tapait sur le système, mais rien ne servait de m'emporter : ce n'était pas contre eux que j'en avais.

- Vous avez raison, c'est le début des Jeux, il faut être prudent... sifflai-je entre mes dents. Mais vous savez, j'ai déjà maté plus costaud que lui sans compter qu'il faut bien avouer que ce sera un sacré spectacle... dis-je en jetant en coup d'œil vers le ciel pour leur faire comprendre que des caméras devaient déjà nous épier.

Une séance de torture dirigée par la mentor qui avait amadouée le public avec la pauvre gamine serait sans aucun doute bien vu par les sponsors. Bien sûr, je ne pouvais pas croire recevoir quoique ce soit puisque j'étais celle qui devait les alpaguer... mais à travers mes alliés... Je pourrais profiter de leurs cadeaux, peut-être... Sans compter qu'invoquer le spectacle m'offrait un bon prétexte pour faire durer le plaisir.

« Si tu le veux vraiment pour toi toute seule, pas de problème. Mais on ne va pas rester les bras croisé à te regarder t’amuser … » ajouta bientôt Nate, comme si je l'avais en partie convaincu.

- Je comprends et j'aimerais que vous ayez votre part du gâteau... Vous pouvez aussi l'entailler à droite à gauche si vous voulez, tant que vous me laisser le finir...

J'avais bien compris que ce n'était pas ce que Nate désirait, mais il fallait bien que je détourne le problème... C'est là que vînt à ma rescousse Pearl :

« Cassandra, tu attires James un peu plus loin, en faisant du bruit par exemple, et tu engages le combat. Nate tu n’es pas loin au cas où si les choses tournent mal. Pendant ce temps je vais voir la blonde, pas pour l’empêcher d’aider l’autre mais s’il y a un problème, au moindre doute ou si je trouve que ça traîne en longueur, je la tue. »

Finalement, j'allais finir par l'aimer cette gamine. Son idée me plaisait.

- Vous savez, je n'ai pas besoin de baby-sitter, leur dis-je sur un ton amusé en leur faisant un clin d'œil pour leur prouver que c'était bon enfant comme remarque, même c'était plus que sérieux. Mais si ça peut vous "rassurer"...c'est d'accord ! Et je vous promets de le mettre à terre avant de commencer à lui apprendre la vie !

J'avais prononcé cette dernière phrase en laissant mon regard dériver sur Nathanaël. Il détestait l'idée que je me venge, ça se voyait dans son regard, sa posture, son ton réprobateur. Il allait devenir comme moi, sauf qu'il ne le savait pas encore...

- Si vous êtes d'accord pour ça, rien ne sert de tergiverser plus longtemps !

J'attendis qu'il valide mon approbation puis je me redressai, l'arc au poing et une flèche déjà encochée lorsque je commençai à courir à pas de fauve, discrets et légers dans le sable.

- Je vais essayer de l'attirer vers là-bas, dis-je à voix basse en désignant l'est de l'oasis. Go !

Telle une lionne en chasse, je contournai avec facilité l'oasis pour arriver à l'est de celle-ci : James et Savinna ne devait pas nous avoir entendu arriver car ils restèrent sans bouger. Puis, me cachant derrière un des arbres, je commençai à émettre un léger bruit : le même que faisaient certains oiseaux bien particuliers de mon District. Personne n'était insensible à leurs piaillements si spéciaux et je me doutais que James serait assez suspicieux pour venir vérifier par lui-même.

Et quand il viendrait... Ce qu'il commençait déjà à faire en se levant, j'attendrai qu'il soit suffisamment près pour lui ficher une flèche assez bien placée et l'immobiliser le temps de lui apprendre ce que ça faisait de ne pas tuer des enfants proprement...



« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra traque James et Savinna. Rp 2/2. »
« Cassandra poursuit James. DEMANDE DE LANCER DE DES »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Ven 29 Mai - 0:09

D3 - James & Savinna






Savinna avait dormi d'un sommeil agité, douloureux. Son épaule la lançait inlassablement mais elle s'était sentie trop faible durant toute la première partie de la nuit pour pouvoir ne serait-ce que se lever et tenter de faire quelque chose de ses dix doigts. Du coin de l’œil, elle avait repéré les grands arbres présents à l'oasis et qu'elle se souvenait avoir aperçus sur les tablettes à l'entraînement mais elle voyait encore trop de petites étoiles devant ses yeux pour trouver le courage d'aller en chercher.

Heureusement, les heures de semi-sommeil mêlées à l'inconscience qui l'avait saisie quand James était parvenu à sortir entièrement la flèche de son épaule lui avaient permis de récupérer un peu de son énergie. Le matin, avec l'aide de James qui semblait bien plus absent et perdu dans ses pensées que le soir, elle avait réussi à se hisser jusqu'à l'oasis où elle avait pu boire et reprendre des forces en mangeant un des fruits des arbres qui les entouraient.

De son côté, James se sentait nerveux. Il n'avait presque pas dormi de la nuit, sauf une heure tout au plus. Ce manque de sommeil le rendait moins alerte mais plus vif et ses réactions se produisaient au quart de tour. L'espèce de sensation de chaleur qui lui montait dans la poitrine, le sang qui battait dans ses tempes et surtout ce casque qui enserrait sa tête... Il connaissait trop bien tous ses symptômes : il perdait peu à peu le contrôle et l'envie folle de se débarrasser de Savinna le dévorait.

Seulement, il n'était pas aussi bête qu'il en avait l'air. Pendant sa nuit passée à ne pas réussir à trouver le sommeil, il avait eu le temps de songer à tout ce qu'il s'était produit pendant la journée. Une seule chose l'obsédait : ce fichu lien... Pourquoi fallait-il qu'il soit dans l'arène avec cette blondasse inutile ? Il aurait pu très bien se débrouiller seul mais avec cet espèce de boulet...

Son seul espoir était que les Juges finissent par songer qu'il donnerait plus de spectacle sans elle et libèrent les tributs de leur lien avec leur co-tribut... Mais soyons honnêtes, cela avait bien peu de chance d'arriver et il allait devoir faire avec elle. Quand il la regardait de loin, ses poings se serraient et il avait envie de la tuer. Ça aurait été si facile de lui plonger la tête dans l'oasis et d'attendre que ses poumons se remplissent... Il était en train d'avoir cette douce vision quand il entendit un drôle de bruit.

Immédiatement, il se tînt sur ses gardes. Savinna semblait s'être légèrement réveillée, elle aussi avait perçu le sifflement étrange venant de l'est de l'oasis. Elle leva la tête vers James, se redressant légèrement sur son poignet droit tandis que sa main gauche se porta comme par réflexe sur son ventre où elle sentit pour la première fois depuis la veille un coup de son enfant. Il bougeait, il était en vie. Un léger sourire fit tressaillir ses lèvres, elle qui n'avait jamais ressenti aucune émotion pour cet enfant avant cet instant. A croire que ce lieu de mort qu'était l'arène lui faisait soudainement apprécier la vie qu'elle pourrait donner...

Avec prudence, James posa son doigt sur ses lèvres pour faire signe à Savinna de ne pas faire de bruit. Il s'approcha doucement de l'emplacement d'où semblait provenir le chant si particulier de cet oiseau étrange quand il aperçut bientôt une chevelure dorée. La mentor lui revînt en tête et sans crier garde, avant qu'il n'ait eu le temps de se retourner, elle bondit de sa cachette.

- Fais gaffe Savinna ! hurla-t-il alors qu'il se rendit compte que Cassandra était juste derrière lui...

James ne comptait pas fuir : fuir, c'était pour les lâches. Il se battrait jusqu'au bout, à en crever...



« James - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »
« Savinna - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »


« James - District 3 a dormi 1h »
« Savinna - District 3 a dormi 6h »

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mar 2 Juin - 23:02



L'Oasis

A la chasse...

Dissimulée à la vue de nos ennemis, mon piaillement étrange avait aiguisé l'attention de James. Ce petit salaud allait bientôt couvrir le drôle d'oiseau qui l'appelait du chant de la mort qui allait bientôt le frapper. Il approcha prudemment, mais ça ne servait à rien. Il était déjà bien trop proche de moi, bien trop proche de la fin...

Je le suivais des yeux : il avançait à pas lents dans ma direction. Je me raidis, encochai la flèche et la tendis avec délicatesse. La tension que je pouvais sentir jusque dans mon bras était parfaite, assez puissante pour le tuer...mais James n'avait pas le droit à une mort douce.

- Fais gaffe Savinna !  gueula-t-il de tous ses poumons en m'apercevant sortant de ma cachette à moins de deux mètres de lui.

Comme c'était mignon qu'il s'en fasse pour elle, bien que je doutais qu'il tienne vraiment à sa co-tribut. Le lien était sans doute la seule chose qui le maintenait avec elle et j'eus presque de la peine pour cette pauvre fille qui allait mourir juste parce qu'elle avait fait l'erreur de naître dans le même district que ce pourri. Tant pis ! La sentence serait la même.

- Comme on se retrouve ! dis-je en sifflant d'une voix cinglante.

Je visai, ma flèche fendit l'air...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra attaque James. DEMANDE DE LANCER DE DES »





Dernière édition par Cassandra B. Saltsmann le Mer 3 Juin - 2:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 0:08

D3 - James & Savinna






James n'avait pas eu le temps de fuir, de toute façon ça ne servirait à rien : l'aveuglement le rattraperait avec cette blondasse qui ne pouvait pas bouger... Quel boulet, quel poids mort celle-là... Et de toute manière, James n'était pas de ces couards qui prenaient la poudre d'escampette devant le défi. Surtout quand le défi demandait la bagarre et que sa tête le pressait comme à cet exact instant. La douleur s'accentuait alors que la tension montait, que la violence montait en lui.

A nouveau dépassé par cette fichue migraine qui lui faisait perdre la tête, James servit à Cassandra un sourire carnassier quand elle lui lança :

- Comme on se retrouve ! dit-elle en sifflant d'une voix cinglante.

Elle avait le sens de la répartie, il devait l'admettre. Mais ce n'était pas les mots qui vous faisaient gagner une arène, c'était les actes et James comptait bien le lui montrer. Il s'apprêtait à bondir sur elle quand elle lâcha sa flèche. Une douleur fulgurante lui transperça presque instantanément le genou droit. James s'effondra sur le sol dans un flot d'insultes.

Cette nana avait osé le mettre à terre. Or, il était le seul à choisir quelle femme avait le droit de le mettre à la verticale ! Il se redressa légèrement, les mains s'appuyant dans le sable alors que Cassandra s'approchait de lui.

- Tu préfères frapper un homme à terre ? Ah mais j'oubliais, tu les as pas où il faut pour te mesurer à moi face à face...

Il était furieux. Sa haine à l'encontre de cette femme, qui prenait cet air supérieur sans aucune gêne le mettait hors de lui, décuplait ses forces. La douleur qui déchirait son genou dont l'articulation était complètement fichue n'était rien à côté de ce qu'il s'imaginait lui faire ! il s'en délectait d'avance.

- Comme lorsque tu as laissé ton tribut crever le nez dans la poussière ! lui asséna-t-il alors qu'il balançait sa jambe vers Cassandra pour la faire chuter au sol à son tour.

Elle n'était pas mieux que lui, il allait la faire tomber de son piédestal : il se le promettait.


« James - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »
« Savinna - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »

« James attaque Cassandra. DEMANDE DE LANCER DE DES »
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 1:06



L'Oasis

A la chasse...

James s'était écroulé sur le sol. Je ne pus m'empêcher de sourire, satisfaite. Et dire que mes alliés pensaient que je ne serais pas capable de maîtriser un simple gosse : pour qui me prenait-il ? Avaient-ils oublié comment j'avais gagné mon arène alors que j'étais une fillette de douze ans ?

- Tu préfères frapper un homme à terre ? Ah mais j'oubliais, tu les as pas où il faut pour te mesurer à moi face à face... beugla James avec un regard mauvais.

Quoi ? Il plaisantait ? Il croyait vraiment qu'il allait m'avoir comme ça ? Petit joueur...

- Laisse-moi quelques minutes et toi non plus tu les auras plus où il faut ! lui rétorquai-je crument.

S'il voulait jouer à cela, on allait jouer. Le chat et la souris... Et devinez qui serait le chat qui ferait ses griffes sur la souris et jouerait délicieusement avec elle avant de lui donner une once d'espoir avant de lui arracher en bondissant sur son corps qu'elle démembrait jusqu'au dernier morceau ? C'était moi, Cassandra Saltsmann, la mentor du Sept qui ferait son premier et dernier acte de vengeance : pas pour ce petit imbécile de Shélim, mais pour cette pauvre gosse dont le corps de poupée avait dévalé les marches raides de la corne pour finir dans la poussière comme une pauvre marionnette inanimée.

Son image me hanta un instant, juste assez pour me rappeler pourquoi je ne l'avais pas encore tué. Pourquoi je voulais le faire souffrir...

- Comme lorsque tu as laissé ton tribut crever le nez dans la poussière !

La rage monta soudainement et je marchai d'un pas assuré vers James, jetant mon arc, son carquois et le sac à terre. J'attrapai ma dague lorsque sa jambe se balança brusquement pour heurter mes chevilles, je sautai juste à temps pour éviter son attaque. Je me ruai sur lui avec une fureur qui n'égalait pour lui que mon mépris :

- "Le" tribut j'en ai rien à foutre mais la gamine tu n'avais pas le droit ! hurlai-je.

Je m'étais ruée sur lui, lui tranchant la paume de la main qu'il avait levée pour se défendre. D'un autre geste vif, je lui tailladai la joue et donnai un coup sec vers le bas, barrant son torse d'une balafre sanguinolente.

- Ca fait mal hein ?

Je marquai une pause en attrapant sa main droite alors que la gauche s'était portée sur une de ses blessures.

- Mais ce n'est que le début !

Et j'abattis ma lame...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra attaque James. DEMANDE DE LANCER DE DES »





Dernière édition par Cassandra B. Saltsmann le Mer 3 Juin - 2:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 2:46

D3 - James & Savinna






James ricana lorsqu’il balança sa jambe encore valide dans les chevilles de Cassandra, mais celle-ci fut bien plus rapide que lui. Sans qu’il eût le temps de sentir venir le coup, elle se dressa devant lui en brandissant une dague aux reflets argentés et luisants. La lame battit dans l’air en fendant la paume de James qui lâcha un juron de douleur. Un nouveau geste et voilà qu’un liquide chaud se déversait sur sa joue anguleuse. D’un geste supplémentaire, son débardeur fut fendu et le sang se mit à maculer d’un rouge écarlate sa poitrine musclée.

Cette sale blondasse de mentor se croyait tout permis ? Elle allait payer. Il s’apprêtait à la frapper quand Cassandra attrapa son poignet et y abattit sa lame effilée. Le sang coula abondamment, le sable se teinta et James sentit la frénésie de la violence continuer à croître en lui, alimentée par la vue du sang. Son sang. Et il se fit la promesse que le prochain qui coulerait serait celui de la mentor.

Elle prenait tant de plaisir à le voir souffrir, il le voyait dans ses yeux : le même plaisir qu’il prenait lui-même à jeter un adversaire à terre pour mieux le rouer de coups. Voilà que ces propres habitudes de bagarre se retournaient contre lui et il maudissait cette blondasse de mentor pour ça. Enfonçant la lame dans sa chair jusqu’à lui en découper les doigts, elle jouait à un jeu pervers dont il ne sortirait pas vivant. Mais il se promettait de mourir en lui infligeant le plus de dégâts possibles : il ne sortirait pas par la petite porte et, si elle le tuait, alors elle ne sortirait pas d’ici non plus.

Au même moment, dans un sursaut de rage, James s’appuya sur sa seule jambe valide pour bondir sur Cassandra et tenter de la projeter en arrière. Le combat n’était peut-être pas fini…


---------------------------------


A l’arrière, James avait totalement oublié Savinna. Transie de peur, elle comprenait parfaitement ce qui était en train de se jouer : leur vie. Celle de James, la sienne mais aussi celle de son enfant. Elle hurlait, suppliait Cassandra d’arrêter de frapper son co-tribut mais c’était peine perdue.

- Je vous en supplie arrêtez ! Vous ne pouvez pas faire ça ! Par pitié !

Elle implorait mais personne ne se souciait d'elle. Savinna tenta alors de se lever, vacilla. Elle était encore bien trop faible pour tenter quoi que ce soit contre la mentor, ses jambes la portaient mais elle n’arriverait pas jusqu’à Cassandra. Elle trébucha, tomba légèrement en avant et se rattrapa de justesse sur ses paumes qui s’écorchèrent. La jeune blonde rampa encore. C’était un combat perdu d’avance mais la terreur qui la frappait de plein fouet était dévorante, tout comme l’impuissance qui la clouait au sol tel un pauvre oiseau blessé qui bientôt verrait sa dernière heure arrivée parce que ses ailes étaient brisées...

Soudain, alors qu'elle tentait de se redresser à nouveau sans y parvenir, Savinna vit une ombre se poser sur le sol devant elle. La situation lui apparut alors plus saisissante que jamais : la mentor n'était pas venue seule. Les larmes se mirent à couler sur ses joues et elle se retourna d'un seul mouvement vif pour se trouver face à face avec une jeune fille qui devait avoir son âge ou presque. Elle aussi était blonde, châtain clair du moins. Avec les reflets du soleil qui balayaient ses mèches légèrement ondulées, on aurait pu croire à un ange... Mais elle était là pour la tuer.

Affalée sur le sol, Savinna ne mit que peu de temps à comprendre ce qu'il se passait. L'arme que la jeune fille avait dans la main, la carrière du Un si elle se souvenait bien, n'était pas là pour faire jolie. Pearl, si elle se souvenait bien de son prénom, n'était pas là pour jouer non... Ou plutôt elle jouait au jeu pervers où elle avait été embarquée bien malgré elle lors de la Moisson du Trois... Les larmes coulaient, de plus en plus nombreuses sur les joues de Savinna et lorsqu'elle vit son assaillante faire un mouvement de plus, elle supplia en pleurant :

- Pearl ! Je t'en supplie ne tue pas mon enfant !

Et en même temps qu'elle criait sa requête dans son désespoir, elle souleva d'un seul coup son débardeur : découvrant son ventre légèrement rond de femme enceinte...



« James - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »
« Savinna - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »

« James attaque Cassandra. DEMANDE DE LANCER DE DES »
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 14:39




Oasis
- Jour 2


Le combat était déjà engagé entre Cassie et James lorsque j’atteignis Savinna. Celle-ci avait essayé de fuir, mais, bien trop faible, elle était retombée et était dans une très mauvaise posture. Je me précipitais sur elle et en quelques secondes je me retrouvais devant elle, allongée sur le sol, à ma merci. Je goûtais un instant le plaisir de la dominer ainsi avant d’appliquer le plan que l’on s’était fixé.

Resserrant ma prise sur le poignard, je m’accroupie à côté d’elle et plaça la lame sur sa gorge, sans la blesser mais de manière à la dissuader du moindre mouvement. Cela fonctionna puisqu’au lieu de bouger elle se mit à pleurnicher et à gémir. Pire que cela, elle me suppliait. Je détestais cela.

« Pearl ! Je t'en supplie ne tue pas mon enfant ! »

Je mis un quart de seconde avant de comprendre. Juste le temps qu’il lui fallut pour soulever son tee-shirt et laisser apparaître un ventre qui confirmait ce qu’elle venait de dire. Cette révélation me pris tellement au dépourvu que je faillis lâcher mon poignard. Me ressaisissant, je raffermis la prise sans changer de position.

La main qui agrippait le poignard tremblait. Elle tremblait tellement que je dû me résoudre à l’éloigner de quelques centimètres pour être sûre de ne pas la blesser. Je ne savais pas quoi faire. Je n’avais jamais douté de ce qu’il fallait que je fasse pour gagner, cela me semblait normal. Légitime. L’idée de me retrouver dans cette situation ne m’avait jamais traversé l’esprit. Tuer les autres tributs ne m’avait jamais posé problème, après tout c’était un jeu et j’étais là pour le gagner. Je me mis malgré moi à la place de Savinna. Ce n’était pas difficile, on se ressemblait, non seulement physiquement, mais je savais aussi que nous étions toutes les deux aussi déterminée. Mais surtout, je me mis à sa place en tant que femme, en tant que mère. Même si je n’avais évidemment pas d’enfant, je comprenais ce qu’elle pouvait ressentir. Le besoin de protéger quelqu’un qui nous est cher. Quelqu’un qui dépend de nous et à qui on donnerait n’importe quoi pour garantir sa sécurité. Coralie.

Prise au dépourvu et essayant de remettre un peu d’ordre dans mon esprit, j’essayais de croiser le regard de Nate. Je ne le trouvais pas, au lieu de ça mes yeux furent naturellement attirés par le combat qui se déroulait à une dizaine de mètres. James était en mauvaise posture, Cassandra l’avait parfaitement maîtrisé et ne semblait même pas blessée. Il allait mourir, et elle avec. Au fond de moi je me sentis soulagée. Je mesurais d’un regard la distance qui me séparait de Cassandra, mais je savais qu’elle était trop loin, qu’il était trop tard. Je me sentais soulagée car je n’aurais pas eu à faire un choix que jamais je n’aurais aimé faire. Je savais que c’était lâche, et que j’allais regretter de me montrer aussi faible. En attendant je savais que je n’aurais pas la force d’agir autrement.

Je savais qu’au fond, dans la situation actuelle, je n’avais qu’une possibilité. Je ne pouvais empêcher Cassandra de tuer James car ce serait avouer une faiblesse, ce dont je ne pouvais pas me permettre. En plus, cela ne servirait à rien. Ils n’avaient tous les deux aucune chance de survie, autant les achever maintenant. D’un autre côté, je ne pouvais pas me résoudre à la tuer, ou même de garder mon couteau sur sa gorge. Elle ne méritait pas de mourir ainsi.

Je baissais donc mon arme et attrapais les deux mains de Savinna que je tenais fermement, dans l’espoir de lui donner autant de courage que je le pouvais.

« Je suis désolée. »

Ma voix n’était qu’un souffle.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone des dunes, section « oasis »  
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 15:06



L'Oasis

A la chasse...

Je fis jouer ma lame quelques instants sur les doigts de James avant de plonger la dague doucement dans le dos de sa main. Dans cette partie du corps, les récepteurs de la sensibilité étaient si nombreux : les mains des travailleurs du Sept étaient couvertes de peau épaissie par leurs maintes heures de travaux dans les bois, caressant et soulevant des matières abruptes leur corps se protégeait des sensations douloureuses. James n’était pas un travailleur du Sept, sa peau lisse et enfantine n’était pas faite pour supporter la pression d’une lame qui y décrivait des cercles absurdes. Sa sensibilité était encore à fleur de peau et je pris un malin plaisir à l’entendre hurler tant sa douleur était profondément ancrée dans sa chair, au moins autant que la lame qui s’enfonçait tout en coupant quelques tendons au passage.

- Ferme-la ! Ce n’est encore rien à côté de ce que je m’apprête à te faire !

Je sortis la lame de la plaie qui transperçait presque sa main de part en part. Et d’un coup sec, je lui lançai :

- Ca, c’est pour Shélim !

Ma dague trancha net un des doigts de James. Le sang jaillit de sa chair à vif, il lâcha un juron et je pus apprécier les gouttes de sueur froide qui perlait sur son front. Puis attrapant ses cheveux de ma main gauche, je lui relevai la tête en arrière et tournant son visage vers le mien pour qu’il voit s’y inscrire chacun des mots que j’allai prononcer, je prononçai en détachant parfaitement chaque syllabe :

- Et ça, pour m’avoir prise pour une idiote !

La dague s’abattit sur son poignet et fila jusqu’à son épaule en prenant soin de s’enfoncer progressivement dans la chair jusqu’à en déchirer une artère… Après une vingtaine de secondes pendant lesquelles James vacilla sous le coup de l’hémorragie qui débutait, son bras tomba le long de son corps, inerte. Oups, j’avais dû couper le nerf.

Mes yeux avaient pris un reflet démoniaque. En réalité, je ne prenais aucun plaisir à faire souffrir quelqu’un mais il y avait le spectacle et il y avait « elle ».

L’attrapant par le colbac, je me redressai en l’obligeant à se relever avec moi en s’appuyant sur son genou transpercé par la flèche qui y était encore figée. Là, presque écœurée par ma proximité avec ce tueur d’enfants, je le trainai jusqu’à un des acacias qui bordaient l’oasis et le plaquai de toutes mes forces contre le tronc au point que certains des fruits se détachèrent et tombèrent de part et d’autre de nous.

Puis, je glissai doucement mon visage près du sien. Une pause, un instant suspendu hors du temps. Quelques secondes s’écoulèrent dans un silence religieux seulement trahi par les respirations rauques et souffreteuses de James. Mes lèvres s’entrouvrirent, laissant échapper un souffle chaud sur le visage sanguinolent du jeune homme :

- Et ça espèce de lâche, c’est pour Billie !

Mon poignet pointa en avant, prêt à transpercer l’abdomen de James et à aller tacler ses organes internes. Il fallait qu’il paie.



« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »
« Cassandra attaque James. DEMANDE DE LANCER DE DES »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 17:11

D3 - James & Savinna






James avait tenté de bondir sur Cassandra, mais il n'avait pas eu la force de s'appuyer sur sa jambe. Elle l'avait complètement bousillée et James était dans une rage de possédé quand Cassandra lui lança avec véhémence :

- Ferme-la ! Ce n’est encore rien à côté de ce que je m’apprête à te faire !

Il s'apprêtait à lui répondre, mais la mentor fut bien plus rapide.

- Ca, c’est pour Shélim !

La lame s'était abattue sans crier garde, envoyant des reflets brillants dus au soleil brûlant qui scintillait au-dessus de leur tête. La douleur fut fulgurante. Son index avait été tranché net par la force du coup porté par Cassandra et il siffla une insulte entre ses dents à l'encontre de la mentor. Je grimaçai de douleur, des gouttes de sueur froide coulant le long de mes tempes dans lesquelles le sang battait un rythme macabre.

Soudain, la tête de James fut tirée en arrière et il lâcha un cri mêlé d'effroi devant l'image de sa main amputée.

- Et ça, pour m’avoir prise pour une idiote !

La dague se planta dans le dos de sa main et remonta avec une lenteur qui lui fit sentir la moindre des blessures internes que la lame infligeait. Elle cheminait, tranchant tout ce qui se dressait sur son passage : muscles, tendons, nerfs,... Il sentait la douleur résonner partout dans son corps et soudain, plus rien. Son bras tomba contre son flanc, inerte. Terrorisé, il se rendit compte qu'il ne parvenait plus à le bouger.

Il dévisagea Cassandra. Les traits du tribut masculin étaient déformés par la haine, la colère et la souffrance. Une souffrance interne qui déchirait son corps et entravait toute pensée rationnelle. Peu à peu, il sentit que son esprit se voilait. Son audition tomba, sa vue fut brouillée par mille étincelles qui dansaient une chorégraphie sordide devant ses pupilles. Il commençait à perdre connaissance, l'hémorragie faisait son effet, quand Cassandra le souleva du sol et l'entraîna contre un arbre où elle le planqua sans ménagement.

Ses reins lui semblèrent rompre tout comme sa colonne : son être n'était plus que douleur et sang...

- Et ça espèce de lâche, c’est pour Billie !

Il sentit la dague pénétrer sa chair, transpercer son abdomen. Dans un dernier élan, il releva son visage vers celui de la mentor qui était encore près du sien et lui jeta d'une voix faible à laquelle se mêlait des gargouillements immondes du sang qui montait dans ses poumons :

- Tu ne vaux pas mieux que moi, toi aussi tu viens de tuer deux enfants... Cassandra...

Et il lui cracha au visage. Il émit un dernier râle alors qu'elle tourna son poignet dans un geste ample. Sa vue se couvrit et ses pupilles se couvrirent bientôt d'une nuance sombre, perdue.

Un coup de canon retentit...



-----------------------------------



Le couteau sur la gorge, Savinna n'osait plus faire le moindre mouvement. Les larmes continuaient à couler et son sanglot ne cessait pas. Elle pleurait pour elle, pour sa beauté qui jamais ne reverrait le jour dans son district, pour cet enfant qu'elle avait caché à tous et qu'elle se mettait à peine à aimer. Il donnait des coups dans son ventre : sentait-il le danger ? Sentait-il la terreur de sa mère en cet instant crucial ? Elle espérait que non, mais cela ne servait déjà plus à rien.

La carrière qui la maintenait en joue avait eu un instant de panique après la déclaration de Savinna et cette dernière l'avait remarqué. Sa main s'était mise à trembler et ses yeux jetaient des regards angoissés autour d'elle, elle ne s'attendait pas à une telle révélation. Toutes ses évidences qu'elle avait construites au fil de ses entraînements semblaient s'être envolées et l'espace d'un instant, Savinna crut qu'elle avait peut-être une chance : une chance infime de s'en sortir...

Mais le couteau resta sous sa gorge, la frôlant presque à chaque nouveau tremblement de Pearl. Savinna l'implorait du regard, elle avait tellement peur...

Soudain, Pearl rangea son arme et attrapa les mains de la belle Savinna. Elle ne ressemblait plus à cette jeune femme pulpeuse et aguicheuse qui était entrée dans l'arène : ses blessures lui donnaient un air plus fort, plus adulte aussi ; son ventre faisait d'elle une femme, une mère,... Elle pleurait tellement que le contact des mains de Pearl l'apaisa un instant avant qu'elle n'entende les gargouillements étouffés de James. C'était presque la fin...

- Fais quelque chose, je t'en supplie... gémit-elle.

- Je suis désolée... murmura Pearl dans un aveu.

Le coup de canon déchira le ciel. Tout sembla se suspendre pour Savinna un instant. Le monde s'était-il arrêté de tourner. Dans son désespoir, elle approcha les mains de Pearl de son ventre et en plaqua une sur celui-ci où son enfant donnait des coups de pied,

- Tu ne vaux pas mieux qu'elle... soupira-t-elle en repensant à la mentor qui devait avoir tué James.

James... Il avait tant fait pour elle : il ne méritait pas ça.

Une douleur fulgurante, frappante, inattendu. Le cœur qui se serre, la respiration qui se coupe. Les lèvres de Savinna s'entrouvrent alors que son visage n'est plus que l'expression de terreur ultime. Il se déforme un instant encore sous la douleur, puis ses pupilles perdent leur éclat si étincelant sous ce magnifique soleil. Sous sa main, Pearl sent le bébé donner encore quelques coups, puis ce n'est plus qu'un frôlement...

Plus de dix secondes se sont passées depuis le coup de canon précédent : à croire que son enfant tente de se battre, de vivre, de survivre... Il veut lutter mais il n'a pas douze ans... Douze semaines tout au plus... L'arène trahit tout le monde, y compris les plus innocents.

Puis plus rien. Les signes de vie de l'enfant cesse sous la main de Pearl alors que le haut du corps de Savinna tombe en avant, dans les bras de Pearl. Poupée inanimée, trop jolie, superficielle et douce pour la vie à Panem...

Un second coup de canon retentit.


« James - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »
« Savinna - District 3 est dans la zone de Dunes-Oasis »

« Le District 3 tombe sous les coups de Cassandra... »
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 18:56





Deuxième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Coups de canon...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Cassandra venait de porter le coup de grâce à James du district 3. Quelques secondes plus tard, un coup de canon retentit… Il était alors 14h, l'après-midi dans l'arène. Le temps sembla se suspendre quelques secondes…

Tous les tributs dans l'arène avaient compris le lien à la vie à la mort qui unissait tous les co-tributs en excluant toutefois les mentors. Ils se redressèrent donc, dans l'attente de savoir s'il s'agissait d'une équipe ou d'un mentor qui avait trouvé la mort... Un seul coup, ou deux ?

Moins d'une dizaine de secondes passèrent avant qu'un second coup de canon ne retentisse dans la chaleur abominable de cette deuxième journée des Jeux.

Savinna, comme tous les autres tributs, était liée à son partenaire de district. Le district Trois venait de perdre l'Expiation, de perdre la vie...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 19:48





Deuxième jour
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Une étrange fumée...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Une fumée sombre envahissait peu à peu le ciel de l'arène. Son odeur âcre et amère ne laissait planer aucun doute sur sa nature : il s'agissait d'un feu. Tous les tributs en furent interloqués : qui était assez bête pour penser ne pas être repérable par les autres avec un tel signal ?

Il était alors 15h dans l'arène.

Cependant, au fil des minutes qui passaient, le ciel s'assombrit encore davantage. Les nuages jouèrent avec le soleil et plus personne ne fut assez bête pour penser qu'il s'agissait d'un simple feu pour cuisiner une bête chassée ou encore pour préparer un remède... Non, cette fumée grisâtre et pleine de cendres devait provenir d'un incendie bien plus grand : un nouveau piège des Juges, une partie de l'arène qui brûlait sous l'effet des rayons qui leur avait chauffé le corps toute la journée, quelque chose d'autre ?

De leur position, les tributs ne pouvaient apercevoir l'origine exacte mais il était certain que personne, sauf peut-être les responsables, ne désiraient réellement savoir ce qui se produisait...

Les tributs qui se trouvaient dans un terrain dégagé (zone plane rocheuse et zone des dunes) pouvaient deviner les flammes qui s'élevaient au loin. L'incendie semblait vorace et dévorait un emplacement situé dans la zone de la corne d'Abondance.

Au bout de deux heures, la fumée se dissipa peu à peu dans l'arène pour laisser réapparaître un soleil radieux et une chaleur toujours plus écrasante. Les flammes qui avaient glissé sur chaque parcelle de la corne d'Abondance se tarirent, maîtrisées par les technologies des Juges... La pyramide était toujours debout mais sur ses escaliers de la suie, au sommet des cendres à la place de l'équipement... Presque tout avait disparu, cet incendie ne serait pas sans conséquence pour chaque tribut de l'arène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Mer 3 Juin - 22:22




Zone des dunes - Oasis
- Jour 2



D’un geste, Cassandra donna le coup fatal à James, qui s’effondra. Aussitôt un coup de canon résonna dans le ciel. Sans prévenir, Savinna pris une de mes mains et la plaqua sur son ventre. Le premier coup que je sentais m’arracha un sursaut. La vie que je venais de sentir sous ma main n’allait pas tarder à disparaitre, avant même d’avoir vu le jour. Je tentais de retirer ma main, sans succès. D’où puisait-elle cette force qui maintenait ma main sur son ventre ? Ou peut-être n’y mettais-je pas assez de conviction.

« Tu ne vaux pas mieux qu'elle... »

Je ne saisis pas immédiatement ce qu’elle voulait dire.  James avait tué Shélim et Billie, Cassandra, en tuant James, venait de la condamner, elle et son enfant. Me reprochait-elle mon inactivité ? Elle savait comme moi que je n’aurais eu aucune chance de la sauver. Et en aurais-je vraiment eu envie ? Si je l’avais sauvé là, elle n’aurait pas survécu un jour de plus dans l’arène. Et rien, ni encore moins un bébé même pas né, n’allait m’empêcher de gagner.
Je ne réussis cependant pas à détacher ma main de la sienne, ni à retirer celle posée sur son ventre, bien que la pression qu’elle exerçait ait disparu. Je sentis les coups faiblir, à l’unisson avec le souffle de sa maman.

Un deuxième coup de canon retentit. Cette fois-ci, il n’y avait plus aucun mouvement.

Elle n’opposa aucune résistance lorsque je détachai ma main de la sienne pour la poser sur son ventre, ni quand je pris son autre main pour déposer au même endroit. Je me levais et la laissais au sol, semblable à une poupée de chiffon maltraitée par une fillette. Je lui accordais un dernier regard avant de me reculer.

Comme si ces dernières secondes avaient été un rêve, je secouais ma tête comme pour reprendre mes esprits. La mort de Savinna et de son enfant semblaient emporter la réalité de ces quelques instants hors du temps.

Je me reprochais aussitôt ce que j’avais fait. Lâche, je n’étais qu’une lâche qui n’avait pas sa place ici. Je ne méritais pas d’avoir pris la place de Channelle. Qu’aurait-elle fait à ma place ? Je ne sais pas. Sûrement mieux.  Je n’étais pas fière de moi. Je rejoignais Cassandra et Nate. Mon ton était un peu plus dur que je ne le voulais.

« Joli combat. Bon ça c’est fait, on passe aux suivants. Le district 4 est pas loin, de ce côté-là. »

Je tendais mon bras vers les dunes. J’avais besoin de prouver à moi-même comme au public que j’avais ma place ici. Nikolay en serait le moyen.

« On les rattrape, on les tue, et on retourne à la corne voir si on ne croise pas les jumeaux. Ça vous va ? »

Je me remis en route. D’un pas décidé. L’adrénaline me faisait oublier les douleurs dans mes jambes et j’avais besoin d’agir.

Il ne s'était rien passé.

/HRP/ « Pearl – District 1 est dans la zone des dunes, section « oasis »  
© Truth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : Immortel
★ Occupation : Torturer les joueurs ^^
☆ Humeur : Sadique
☆District : Tous

○ Points : 4357
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Jeu 4 Juin - 0:32





Fin du Jour 2
Expiation - 175ème éditiions des Hunger Games








Dans le ciel de la nuit...
Que le sort vous soit favorable...
__________________________



Le ciel s’assombrit sur l’arène, mais cela est moins perturbant que la première fois : tous s’attendent déjà au schéma qui va suivre … Disparition du jour au profit de la nuit, recherche d’un abri rapidement, hymne du Capitole qui résonne, visages qui apparaissent dans le ciel … Et nombreux sont ceux qui ont compris qu’après cela, le visage des mentors apparaitra pour faire connaitre la décision de deux nouveaux tributs. De là à parler de traintrain, il n’y a qu’un pas …



Les tributs peuvent rapidement voir les visages des disparus s’afficher dans le ciel. Ce n’est pas la même chose que le jour précédent où la plupart avait déjà vu à la corne qui était mort ou allait mourir. Ce soir, bien qu’ils aient tous entendu les coups de canon, seuls les responsables savent déjà quels noms vont apparaitre dans le ciel. Puis après quelques minutes, la musique du Capitole continue, comme la veille, et le visage de Selena Blewstone s’affiche dans le ciel.


«  Chers tributs, vous le savez, certains mentors ont souhaité partager l’arène avec vous et d’autres non …  Il est maintenant venu le temps pour eux de sceller le destin d'un de leurs tributs. J’ai a nouveau tiré deux districts ce soir … »

Le mentor du district 9 Stephen, apparait à son tour. Il fixe la caméra un instant et baisse les yeux, on sent à quel point il est tiraillé …

« Ce soir, je … Je scelle le destin de … Non, plutôt … Je scelle le destin de Nolan. Je suis désolé Nolan … »


Il fixe l’écran mais on dirait qu’il fixe son tribut sans le voir. Selena réapparait et sourit à la caméra.

« Par chance, le deuxième district que j’ai tiré n’a pas ce problème ; le district cinq a sa mentor qui a pris la courageuse décision d’aller dans l’arène, à ses dépens … Elle protège donc ses tributs de ce scellage de destin. »

Mais la musique ne s’arrête pourtant pas. Plus aucune image n’est dans le ciel, mais on entend une sorte de grésillement. Et après quelques instants, une voix froide et impersonnelle s’élève dans l’arène.

« Toutefois,  les tributs qui ont été aveuglé jusque ce soir vont recouvrer la vue pour le moment. La plupart des tributs semblent avoir oublié les règles des Hunger Games … Installés dans vos alliances et vos sentiments, vous vous pensez en sécurité … Cette erreur ne sera pas tolérée longtemps. A minuit ce soir, vous ne serez plus liés à votre co-tribut ; ils vont vous  choisir un nouveau partenaire. Saurez-vous le trouver avant d’être aveuglés ? »

Quelques secondes après qu’il ait eu terminé de parler, des parachutes tombent autour de chaque équipe avec leur prénom. Chacun a à présent en sa possession une boussole, mais quel que soit le sens dans lequel ils la tournent, l’aiguille ne bouge pas … Pas encore.

Quelques secondes plus tard, les tributs sentent que quelque chose les gratte … Ce sont des poux, mais pas n’importe lesquels … Ils ont étés modifiés. A l’endroit où le pou pique le tribut apparait un chiffre. Le chiffre de leur nouveau partenaire. Soudain, l’aiguille de leur boussole se met à tourner dans tous les sens jusqu’à ce qu’elle se stabilise sur la direction à suivre afin de trouver son nouveau co-tribut. Une seule chose à faire : le trouver le plus rapidement possible, après avoir fait ses adieux à son alliance actuelle.



HORS RP
Explications
__________________________



Voici donc la fin de la deuxième journée de l'Expiation. Nous espérons que vous en avez tous bien profité !

Ce post clôture donc le Jour 2 de l'arène, toutefois comme vous avez pu le lire dans le post rp qui précède nous devons encore vous donner des indications pour certains éléments.


Autre élément important, ce message de fin de journée signe la fin de ce que nous considérons comme le Jour 2 de l'arène. De nouveaux sujets vont faire leur apparition dans toutes les sections de l'arène afin de vous permettre de continuer à rp : merci de respecter cette organisation pour que nous sachions bien tous ce qu'il s'est produit le Jour 2 par rapport au Jour 3... Cela évitera les problèmes de cohérence.
Bien entendu, vous êtes libres de continuer à rp en Jour 2 si vous voulez finir une scène importante pour votre personnage. Toutefois, plus aucune attaque n'est désormais autorisée pour le Jour 2, ni soin, ni pose de piège. Nous vous demandons également pour des raisons de timing de privilégier vos rps dans le Jour 3 afin que nous puissions avancer dans l'arène !

La nouvelle journée (Jour 3) commencera à l'heure de minuit, vos personnages viendront tout juste d'assister à la conclusion de la première journée et à la révélation de ce nouveau rebondissement !

Mais ce rebondissement, vous voulez surement en savoir plus ! Alors voici un petit résumé pour vous éclairer.

- La règle d’aveuglement des tributs par leur mentor est temporairement stoppée ; les tributs aveuglés retrouvent la vue.
- Les tributs seront « mordus » par des poux génétiquement modifiés. Ces poux ont chacun un jumeau, et chaque tribut mordu par un pou sera lié au tribut mordu par son « jumeau ». Mais à qui aller vous être liés ? Voici la répartition des nouveaux duos et où la boussole va les emmener.

• Nate / Amy   -   Rocheuse ouest = puit
• Pearl / Nik   -   Rocheuse centre
• Kol / Silver   -   Rocheuse est
• Joss / Maxim   -   Feuillue ouest
• Jason / Vahine   -   Feuillue centre = pont
• Nolan / Thalia   -   Feuillue est
• Chloé / Adam   -   Dune ouest
• Cassandra/Aedan   -   Dune centre = oasis
• Mikel/Clarke   -   Dune est = temple

- Vous avez une heure pour vous retrouver ; après cela la règle des duos s’appliquera : si vous vous éloignez, vos personnages perdront la vue. Si un meurt … L’autre aussi.


Pour toute question, n'hésitez pas à contacter un membre du staff par mp. Nous vous aiderons du mieux possible !

Votre staff chéri Heart

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Jeu 4 Juin - 20:08



L'Oasis

Adieu James...

Lorsque je pointai ma dague dans son abdomen, elle le transperça avec une facilité déconcertante. Le sang jaillit soudain et j'eus à peine le temps de me pousser sur le côté que déjà le bas de ma veste et mon pantalon furent maculés de gouttes pourpres. Cela n'allait pas m'arrêter, ma main s'enfonça encore plus, mon poignet vrilla d'un coup sec et par la large entaille qui barrait désormais son ventre on pouvait presque apercevoir les organes, l'estomac, la rate fracturée par ma lame fine. L'hémorragie l'emporterait bientôt et je savourais ce moment de satisfaction : il souffrait, ça se voyait dans ses yeux. Il souffrait. Comme Billie.

Peu de forces devaient lui rester à présent mais il puisa dans ses dernières ressources pour relever la tête vers moi. Son visage dont les traits étaient déchirés par la douleur me fit esquisser un sourire, j'étais fière de mon œuvre et j'espérais que Billie pourrait me pardonner maintenant... Je ne m'attendais pas à ce qu'il prenne la parole, qu'il ose une ultime défiance :

- Tu ne vaux pas mieux que moi, toi aussi tu viens de tuer deux enfants... Cassandra...

Et il me cracha au visage. Sa phrase resta dans mon esprit pendant quelques secondes sans que je ne comprenne ce qu'il venait de se passer. Mon poignet fit un mouvement de rotation dans sa plaie et quelque chose en sortit, peut-être un organe, de la chair, du muscle, je ne savais pas vraiment. Mon regard était figé dans le sien, attendant de percevoir son dernier souffle alors que je passais le revers de ma manche sur mon visage pour en enlever l'ultime provocation de James et que son sang couvrait ma joue à la place de son défi.

Un coup de canon retentit...

Je lâchai son corps qui retomba au sol lourdement sans réussir à en détacher les yeux. On dit que la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe, sauf que je n'étais pas un oiseau pur. J'étais un diable, un démon, une succube même selon certains habitants de mon district. C'est ainsi qu'on me voyait et James avait peut-être raison : je n'étais pas mieux que lui. Mais j'étais en vie.

Tournant talons, je marchai d'un pas tranquille. Ma tête me semblait soudain vide, mon esprit absent. C'était étrange comme sensation. Je n'avais jamais tué par vengeance et n'aurais pas cru que seul le vide vous gagnait alors. Lors de ma première arène, j'avais savouré ma victoire sur le carrière, j'avais ressenti... Ce que j'avais ressenti était indescriptible mais ce n'était pas ça. Ce n'était pas ce vide immense et ce goût amer sur les lèvres.

« Joli combat. Bon ça c’est fait, on passe aux suivants. Le district 4 est pas loin, de ce côté-là. » lança Pearl comme non-satisfaite de la situation.

Je ramassai machinalement mon sac que je balançai rapidement sur mes épaules, ainsi que le carquois et son arc. Dans ma main droite, la dague n'avait pas bougé. J'attrapai des feuilles d'un des arbres de l'oasis et les utilisais pour nettoyer la lame. Le sang se déposa sur les feuilles sans se détacher totalement de la lame, je rangeais la dague dans ma ceinture.

Pearl, elle, tendait déjà son bras vers les dunes.

« On les rattrape, on les tue, et on retourne à la corne voir si on ne croise pas les jumeaux. Ça vous va ? »

Je m'étais approchée de l'oasis et lançai à Pearl :

- Oui Pearl, tu vas avoir ton mort mais avant faudrait ptre manger quelque chose... Ca fait plus de 24h qu'on court sans rien dans le ventre : je suis de l'avis de Nate pour ce qui est de ne pas rater des ressources...mais si tu veux y aller...

Pearl avait déjà commencé à marcher en direction du temple, je lâchai un soupir. Elle était trop impulsive. En passant à côté du cadavre de Savinna, je remarquai ses mains bizarrement positionnées sur son ventre : j'avais entendu Pearl l'approcher pendant mon combat et elle s'était occupée de son cadavre ? A première vue, elle n'avait aucune blessure : je compris. Mon regard se leva vers Pearl qui s'éloignait déjà avec Nathanaël qui la suivait comme une ombre, bien obligé par leur lien particulier. Pearl n'avait pas eu le cran nécessaire... Et maintenant elle se précipitait sur le District Quatre : mais ma chérie, avec eux ce ne sera pas plus facile...

Avec tout mon matériel, je me mis à les suivre. Mes yeux notaient la typologie du terrain : je devais être capable de retrouver la source d'eau que constituait l'oasis : c'était primordial.

Vers ce qui me semblait être le milieu de l'après-midi, je vis de la fumée commencer à monter dans le ciel !

- Qu'est-ce que c'est encore que cette connerie... lâchai-je entre mes dents.

- Nate ! Pearl ! Il y a un truc pas net et ça a l'air de venir de la corne ! Faudrait p'tre aller voir non ?!

Cela ne me rassurait pas, quelque chose ne tournait pas rond...


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 4084
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Ven 5 Juin - 1:18

D2 - Joss & Kol






Les jumeaux avaient marché pendant de longues heures. Le soleil était brûlant. Il avait dépassé son zénith depuis deux bonnes heures ou, du moins, ce que Joss évaluait comme tel quand deux coups de canon résonnèrent dans l'arène. Elle sourit :

- Moins deux...

- Tu crois que c'est l’œuvre de nos alliés ?

- Si c'est le cas, j'espère que c'est pas Nate... Il a déjà trop de morts au compteur...

- Dont Elina... compléta Kol avec amertume.

Il avait envie de casser du mentor, de goûter lui aussi à la gloire de réduire en bouillie un ancien vainqueur pour montrer que nul ne pouvait lui résister bien longtemps. Il avait envie de prouver que sa prestation devant Selena, lors de l'interview, n'était pas que du l’esbroufe. Nathanaël était un carrière impressionnant, par sa carrure, son physique... Mais Kol valait mieux et sa sœur valait mieux que l'autre pimbêche blonde. Il savourait déjà avec impatience le jour où l'alliance volerait en éclat et où les hostilités seraient ouvertes, gratuites. Ils se vengeraient, ils se vengeraient de leur première meurtre volé, de leur gloire amputé d'une scène fascinante.

Ils arrivèrent bientôt à l'oasis. Sur le sable, du sang prouvait qu'un mort ou un blessé s'était trouvé là il y a peu : pas de trace de corps mais ils avaient aperçu un hovercraft un peu plus tôt. Sans doute avait-il fini sa besogne. Joss et Kol regardèrent les alentours, des traces semblaient indiquer qu'un groupe de trois personnes étaient partis vers l'est.

- On a dû les rater de peu... lâcha Joss en examinant les traces presque effacées dans le sable.

- Qu'est-ce que c'est que ce foutoir...

La voix particulière de Kol avait sorti Joss de sa concentration et elle avait immédiatement redressé la tête. Dans le ciel, de grandes veloutes de fumée peignaient l'horizon d'une teinte grisâtre qui laissait présager qu'un feu avait été allumé dans l'arène... Rien de très surprenant en somme, certains tributs étaient toujours assez stupides pour se laisser aller à une telle fantaisie. Mais quelque chose clochait. La fumée était trop épaisse, trop dense,... Un incendie, c'était la seule explication.

- Merde Kol, la corne !

La vérité lui était apparue saisissante et terrifiante : l'incendie provenait de la zone de la corne. Elle se mit à courir, son frère lui emboîta le pas. Leur course folle dura ainsi un certain moment jusqu'à ce qu'il arrive à la lisière de la zone des dunes, là ils ne purent que constater l'invraisemblable : la corne d'Abondance était en feu. Sa salle principale, celle que les jumeaux avaient à peine eut le temps d'entrevoir, était dévoré par des flammes rougeoyantes.

Du mouvement, leurs muscles se raidirent et ils se tournèrent d'un seul homme vers ceux qui arrivaient à une dizaine de mètres sur leur droite. Nathanaël, Pearl et Cassandra.

- Tain, qu'est-ce qu'il s'est passé ici ? gueula Kol plus furieux que s'il s'adressait réellement à quelqu'un.

Sa sœur lui fit signe de se calmer et ils s'avancèrent vers les nouveaux arrivants, tout en restant néanmoins sur leur garde.

- On a passé la nuit dans le désert après en avoir terminé avec le Douze... On a passé la journée à vous chercher mais la fumée a été plus édifiante que vos traces de meurtre à l'oasis... Bordel j'espère que vous avez pris l'utile...

Joss avait gardé un ton neutre tout au long de sa tirade, elle savait que rien ne servait de se braquer contre ses imbéciles qui n'avaient même pas pensé à piéger la corne.

- Une idée du coupable ? demanda Kol.

Comme personne ne se lança dans des explications aventureuses et Joss termina donc :

- Tant pis, on s'en fiche de la corne : avec l'oasis on a un point d'eau et de quoi manger... D'ailleurs, c'est qui que vous avez trucidé là-bas ? demanda-t-elle à l'adresse du groupe.

En se faisant si sympathique, elle espérait qu'aucune velléité ne serait apparu en leur absence : dans le cas contraire, ils devraient se tenir doublement sur leurs gardes. Ce qui était facile quand on avait un jumeau...

« Joss - District 2 passe dans la zone du temple et des dunes (section oasis) »
« Kol - District 2 est dans la zone du temple et des dunes (section oasis) »


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 00ans.
○ Points : 660
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Ven 5 Juin - 9:57


Arène - Corne d'abondance







Je n’avais fait qu’observer la scène, et j’avais détesté cela. Pas que je mourrais d’envie d’aller participer et tuer des gens ; mes premiers meurtres m’avaient clairement montré que si j’aimais me battre « pour de faux » au centre des carrières, prendre une vie était plus difficile que tout ce que j’avais pu imaginer … Mais j’aurais encore préféré prendre part au combat, mettre fin aux souffrances de ce pauvre gars que Cassandra torturait, plutôt que de rester debout à les regarder comme un … Comme un lâche, voilà l’impression que j’avais. Mais je devais lutter contre tous mes instincts d’aller achever rapidement Savinna pour écourter l’agonie de James, car je savais pertinemment que Cassandra ne nous le pardonnerait pas … Et en étant dans l’ignorance quand à notre alliance avec le deux, on ne pouvait pas se permettre de se la mettre à dos ; s’ils s’alliaient à Cassandra contre nous, le combat serait vraiment difficile.

Pearl n’avait pas réfléchis comme moi et s’était précipité sur Savinna. Toutefois, elle n’avait fait que la regarder, ne lui avait pas porté le coup fatal. J’étais resté trop en retrait pour voir ce qui l’avait retenue mais j’étais satisfait qu’elle ne prive pas Cassandra de sa vengeance et ne la retourne contre nous. Les deux coups de canon retentirent. Déjà, Pearl pensait à la suite. Elle avait sans doute également détesté le fait de n’être que spectatrice ici.

« Joli combat. Bon ça c’est fait, on passe aux suivants. Le district 4 est pas loin, de ce côté-là. On les rattrape, on les tue, et on retourne à la corne voir si on ne croise pas les jumeaux. Ça vous va ? »

J’allais protester mais Cassandra me devança.

« Oui Pearl, tu vas avoir ton mort mais avant faudrait ptre manger quelque chose... Ca fait plus de 24h qu'on court sans rien dans le ventre : je suis de l'avis de Nate pour ce qui est de ne pas rater des ressources...mais si tu veux y aller... »

Je retins Pearl.

« On y va on y va, deux secondes. On est juste à côté de l’oasis, personne n’a soif ici ? »

C’était rhétorique ; je mourrais de soif et je pensais bien qu’il en était de même pour elles. Je me penchais rapidement et pris de l’eau dans mes mains pour boire avant de me redresser.

Nous marchions à la recherche du district quatre quand je sentis une odeur étrange. Cassandra nous appela et je pivotai instantannément.

« Qu'est-ce que c'est encore que cette connerie... Nate ! Pearl ! Il y a un truc pas net et ça a l'air de venir de la corne ! Faudrait p'tre aller voir non ?! »


J’hochais la tête et jetai un œil à Pearl.

« Allons-y. »

Alors qu’on approchai de la corne, j’entendis des pas derrière moi … C’était le deux. Je restais sur mes gardes, je ne savais pas trop où on en était …

« Tain, qu'est-ce qu'il s'est passé ici ? »

Je sentis mon poing se serrer … Qu’est-ce qui s’est passé ici ? Vous vous êtes cassés sans nous dire quand vous comptiez revenir, ou même si vous alliez revenir, voilà ce qui s’est passé espèce de … Mais ça, je ne le dis pas, naturellement. La dernière chose dont on avait besoin c’était de déclancher une bagarre avec eux.

« On a passé la nuit dans le désert après en avoir terminé avec le Douze... On a passé la journée à vous chercher mais la fumée a été plus édifiante que vos traces de meurtre à l'oasis... Bordel j'espère que vous avez pris l'utile... »

Bon, celle-ci était plus calme. J’allais moi-aussi garder mon calme, ou essayer. Mais qu’ils ne viennent pas nous jeter la pierre : nous étions tous responsables pour ce qui venait de se produire.

« Vous avez chassé le douze, pendant ce temps on chassait le treize. Aucun de nous n’a pensé à rester gentiment à la corne pendant que les autres allaient s’amuser ; on aurait du se poser deux minutes à la corne pour établir une stratégie. A l’avenir faudra qu’on réfléchisse avant de courir, y’a pas d’urgence, s’ils prennent quinze minutes d’avance on sait qu’on les rattrapera de toute façon, c’est pas comme si ces gosses savaient courir. »

Voilà, c’était dit ; qu’ils ne viennent pas nous jeter la pierre alors qu’ils s’étaient barrés sans rien prendre d’autres que des armes, nous trois avions au moins eu la présence d’esprit de prendre chacun un sac …

Kol enchaina sur ce qui venait de se passer à la corne.

« Une idée du coupable ? »
« Ca se joue entre le six, le cinq, le huit, le neuf et le dix. Je ne parierais pas sur le cinq et le six ; le mentor est trop froussard pour aller à la corne en laissant ses tributs et le cinq a déjà perdu sa mentor en tentant ce coup de folie … Le huit a un membre sur deux d’aveuglé. Ca laisse le dix et le neuf, à mon avis l’un des deux est notre coupable. On le saura quand on verra qui a des armes de toute façon. »
« Tant pis, on s'en fiche de la corne : avec l'oasis on a un point d'eau et de quoi manger... D'ailleurs, c'est qui que vous avez trucidé là-bas ? »

Je désignais Cassandra du menton.

« James a fait l’expérience de ce dont Cassandra est capable avec un arc et quelques flèches. »

J’avais déjà dit qui on avait tué mais j’avais compris la question réelle de Joss : qui revendiquait le meurtre. Je jetai un coup d’œil à la corne.

« Inutile d’y aller, à part les armes il n’y reste sans doute plus rien et on est déjà tous bien armé. On devrait ratisser la zone, on croit que le quatre est pas loin. »

Mais déjà, la nuit tombait. Le son du Capitole retentit … Mais on savait déjà tous ce qui allait s’afficher dans le ciel.


« Nate D1 est dans zone du temple et des dunes, section "Oasis"»





_________________
Nathanaël Lowe

I'm sexy
and I know it ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Personnage décédé »
★ Âge : 19ans.
★ Occupation : Tribut du District 1
☆ Humeur : Sanguinaire
☆District : Un

○ Points : 815
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Sam 6 Juin - 14:26




Zone des dunes - Oasis
- Jour 3



Si les paroles de Cassandra avaient eu le don me m’exaspérer, celles de Nate, au contraire, m’apaisèrent et je me penchais au-dessus de l’oasis avec lui. A peine l’eau avait-elle mouillé mes lèvres que je sentis à quel point j’avais soif. La course, le soleil, la chaleur… tout cela m’avait donné si soif que je du boire plusieurs gorgées avant que la sensation de soif ne disparaisse totalement.  On se remit aussitôt en marche. Au bout d’un certain temps, Cassandra pris la parole, brisant le silence qui s’était installé dans notre petit groupe.

« Qu'est-ce que c'est encore que cette connerie... Nate ! Pearl ! Il y a un truc pas net et ça a l'air de venir de la corne ! Faudrait p'tre aller voir non ?! »

Je levant les yeux vers l’endroit qu’elle indiquait, je pouvais voir une énorme colonne de fumée noire s’élever vers le ciel. J’étudiais la proposition de Cassandra… Je ne savais pas si c’était une bonne idée d’y aller. C’était peut-être un piège, des tributs ou des Juges. La fumée pouvait être toxique, ou bien elle pouvait juste servir à nous attirer. Nate proposa d’y aller mais j’ajoutais :

« On y va mais on ne s’approche pas trop près. On ne sait pas ce que cette fumée peut cacher. »

On se remit en marche. On ne devait plus être très loin de la corne lorsque j’entendis du bruit, pas très loin. Nate devait l’avoir entendu également car il était aussi sur ses gardes. Lorsque je distinguais les silhouettes du 2, je saisis mon poignard que je gardais dans mon dos. Juste au cas où.  

Lorsque Kol commença à parler je sentis Nate se retenir de ne pas lui sauter à la gorge. Me plaçant à côté de lui pour être prêts si un combat s’engageait, et posant ma main sur son épaule pour tenter de le calmer. Sentant le ton monter je pris la parole pour tenter de mettre les choses au clair.

« On a formé une alliance, ce qui implique des engagements. Vous ne pouvez pas partir comme ça, Nate a raison il nous faut un minimum de plan avant de partir dans l’arène. Après si vous voulez la jouer solo, ce que je comprendrais, vous nous le dîtes et l’alliance ne tient plus. Mais il ne peut pas y avoir de demi-mesure, et vous ne pouvez pas choisir d’être allié avec nous quand ça vous arrange. »

La nuit commençait à tomber Alors qu’ils essayaient de savoir ce qui avait pu se passer. De mon côté, je soupirais. Encore une journée où je n’avais pas pu me battre, et cela me frustrait au plus haut point. J’espérais vraiment pour y remédier demain. Comme pour me rappeler que je n’avais pas participer aux morts de la journée, le ciel, devenu complètement noir, afficha les portraits des victimes. Le 12, le 3. Plus que 16 tributs. Ce ne devrait pas être très long.

Comme la nuit dernière, deux mentors avaient été tirés au sort pour sceller le destin d’un de leur tribut. Nolan avait été choisi, et la pauvre Elina… ne pouvait plus choisir personne. Tant que Sélène n’avait pas été tirée au sort cela ne m’inquiéta pas, aussi cette annonce de Selena ne me fit ni chaud ni froid. La dernière phrase de son discours, en revanche, m’inquiéta beaucoup plus… Je n’avais pas eu le temps de réfléchir à ses conséquences qu’aussitôt des petits parachutes tombèrent juste devant nous. J’attrapais le mien et l’ouvris, pour y découvrir une boussole.

En même temps, une idée germa dans mon esprit et je gardais le parachute fermement dans ma main.

L’aiguille de la boussole ne bougea pas, même lorsque je bougeais mon poignet. Poignet qui me mit soudainement à me démanger. Je dû mettre toute ma volonté pour ne pas le gratter frénétiquement. La démangeaison disparue aussi rapidement qu’elle était venue, pour laisser apparaître un chiffre. Un seul. Celui de mon nouveau partenaire. Nikolay.

« C’est une blague j’espère ??! »

Des jurons franchirent mes lèvres sans que je cherche à les retenir. Les Juges cherchaient décidément à me faire plaisir. L’aiguille de la boussole se mit à s’agiter avant de pointer fixement une direction. Que j’avais intérêt à suivre rapidement si je ne voulais pas me retrouver aveuglée. Je me rapprochais de Nate et baissa la voix pour lui parler.

« Je vais retrouver Nikolay, toi vas retrouver…. Amy, dis-je en voyant le numéro de sa nouvelle partenaire. Il faut se dépêcher, ce sera impossible de vous retrouver si vous ne voyez plus rien. J’espère ce cette situation ne va pas durer longtemps, et on se retrouvera rapidement pour finir ce qu’on a commencé ensemble, d’accord ? »

Je haussais de nouveau la voix pour m’adresser aux autres tributs.

« Dans ces conditions, je crois que l’alliance ne tient plus… On verra comment la situation évolue, mais je crains que là, ce ne soit chacun pour sa peau… »

Je serais une dernière fois la main de Nate avant de suivre la direction indiquée par la boussole. Rapidement car le plan qui prenait forme dans mon esprit était alléchant et il me tardait de l’appliquer.

La fraîcheur de la nuit me permettait de courir sans craindre la chaleur et je ne doutais pas de rejoindre mon « coéquipier » dans le temps impartit. Coéquipier qui allait recevoir une jolie surprise.

/HRP/ « Pearl – District 1 était dans la zone des dunes, section  "oasis" et passe dans la zone "corne d'abondance" »
 

© Truth.


Dernière édition par Pearl A. Standford le Lun 8 Juin - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 30 ans
☆ Surnom : Cassie
★ Occupation : Mentor
★ Plat préféré : Chocolat
☆District : Sept

○ Points : 470
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   Sam 6 Juin - 16:56



L'Oasis

Bye bye p'tits cœurs...

Pearl était méfiante, comme d'habitude. Quand il s'agissait de courir après une potentielle victime, elle était partante mais quand il s'agissait d'agir réellement : là il n'y avait plus personne... Cette gamine qui n'avait de carrière que le district m'agaçait de plus en plus, heureusement que Nathanaël était là pour relever le niveau. Déjà à l'oasis, il nous avait permis de nous désaltérer un peu et de manger un fruit ou deux : sans lui, elle serait déjà repartie dans sa croisade absurde.

Nous courrions à travers les dunes quand la corne nous apparut. Des flammes s'en échappaient : quelqu'un l'a faite brûler. Un point de moins pour les carrières. J'étais presque satisfaite. Moi j'avais ce qu'il me fallait alors qu'elle flambe ou pas... Bientôt des bruits de pas, les jumeaux apparurent. Juste au cas où, je portai ma main gauche à la dague à ma ceinture. S'ils approchaient trop sans que ce Kol arrête de vociférer, ça allait mal finir.

Sa sœur avait plus de plomb dans le crâne que lui et elle tenta de jouer les diplomates... Pearl le fut beaucoup moins pour expliquer que l'alliance fonctionnait dans les deux sens : elle était bien bonne celle-là quand on pensait au sale coup qu'elle m'avait fait dans la nuit en ne me réveillant pas comme convenu. Ma confiance en elle fondait comme neige au soleil et j'en venais presque à me demander si je ne me méfiais pas du mauvais duo. Les jumeaux étaient peut-être partis de leur côté, mais ils avaient eu des résultats. Elle, elle avait juste la grande, rien de plus.

- Une idée du coupable ?

Non sérieusement, on allait jouer à ce jeu-là. Que c'était lassant de traîner avec des gamins.

- Ca se joue entre le six, le cinq, le huit, le neuf et le dix. Je ne parierais pas sur le cinq et le six ; le mentor est trop froussard pour aller à la corne en laissant ses tributs et le cinq a déjà perdu sa mentor en tentant ce coup de folie … Le huit a un membre sur deux d’aveuglé. Ca laisse le dix et le neuf, à mon avis l’un des deux est notre coupable. On le saura quand on verra qui a des armes de toute façon.

"Le mentor est trop froussard pour aller à la corne"... Toi mon coco si tu croises Mikel je te conseille de courir. Encore un carrière qui croyait tout connaître sur tout et qui ne songeait même pas à ce que Mikel avait fait dans son arène. Ce n'était pas un de ces jeunes qui avait gagné par chance, Mikel était préparé, il avait la gagne et il avait la carrure pour !

- Sous-estimer Mikel... Grossière erreur... sifflai-je entre mes dents.

Un district périphérique et le Neuf qui ne montrait rien de chouette depuis des années... Quelle rigolade... Nathanaël n'était pas si malin finalement.

- Tant pis, on s'en fiche de la corne : avec l'oasis on a un point d'eau et de quoi manger... D'ailleurs, c'est qui que vous avez trucidé là-bas ?

Nate me désigna du menton. Je souris avec satisfaction.

- James a fait l’expérience de ce dont Cassandra est capable avec un arc et quelques flèches.

C'était bien dit. Mais déjà leur attention se portait sur les nouveaux morts qu'ils pourraient faire avant la fin de la journée...

- Inutile d’y aller, à part les armes il n’y reste sans doute plus rien et on est déjà tous bien armé. On devrait ratisser la zone, on croit que le quatre est pas loin.

Sans un mot, j'acquiesçai l'idée de Nate. Elle ne m'excitait guère mais je n'avais pas le cœur à le contredire. Après tout, le temps était à l'observation. J'avais besoin d'observer, de comprendre mieux ces quatre gamins et leur motivation. Chacun était là de son plein gré et qu'on ne me parle pas de "sauver les jeunes", s'ils voulaient vraiment ça ils s'engageraient dans la rébellion ou un autre truc du genre dont on entendait parler un peu trop souvent au Sept. S'ils voulaient "sauver des gosses de douze ans", ils ne viendraient pas dans une arène pour en tuer.

Chacun d'eux était là pour une raison, une raison personnelle. Elle était peut-être inconsciente, peut-être qu'elle les dépassait mais il y en avait une. Il y en avait toujours une. C'est ce que Sélène m'avait appris au cours de nos longues discussions alcoolisées et selon elle on ne s'en remettait pas. Est-ce que je ressentirai la même chose une fois sortie ? J'avais été volontaire cette année mais ce n'était pas pareil. Moi je savais ce que je voulais, enfin je pensais...

En marchant le visage de James s'imposa à moi, l'hymne, le ciel,... La nuit était tombée et je ne l'avais presque même pas relevé. Je restai de marbre face au mentor qui dut désigner un tribut, c'était sa croix pas la mienne.

Puis le grésillement et je compris qu'un truc ne tournait pas rond ! La voix annonça la couleur, je souris. C'était encore un truc de lien, un truc pour les tributs : les mentors n'étaient liés à personne, Elina s'était portée volontaire en se laissant tuer pour nous le prouver. J'étais indifférente à la sentence qui pesait sur mes alliés quand je sentis une piqure sur mon avant-bras gauche. Je donnai un coup sec et vif avec ma main, une vilaine bestiole en tomba pour disparaître dans le sable avec les démangeaisons qui allaient avec. Quand un chiffre s'illumina à l'endroit de la piqûre, mes yeux s'ouvrirent ronds.

Ce n'était pas possible !

- C’est une blague j’espère ??!

Ouais je confirme, c'était une blague... Le six... Ils avaient sans doute décidé de lier les mentors restants entre eux. Le rouge monta à mes joues : je n'avais besoin de personne pour gagner et surtout pas de Mikel ! Il était hors de question que cet abruti échappé d'un district de drogués me vole la vedette ! Je voyais encore rouge quand mes alliés commencèrent à s'agiter pendant que je prenais à peine conscience de la présence des parachutes argentés. Je ramassai celui à mon nom et, la boussole en main, je compris qu'il allait falloir le rejoindre. Cependant, ma boussole ne semblait pas prête à m'indiquer une direction : elle tournait bêtement. Je la frappai une ou deux fois, la secouai au cas où elle aurait pris un coup lors de l'envoi mais elle s'obstinait. Je m'éloignai un peu de l'oasis et elle se mit à l'indiquer. J'étais déjà au bon endroit. Il ne restait plus qu'à attendre Mikel...

- Il faut se dépêcher, ce sera impossible de vous retrouver si vous ne voyez plus rien. J’espère ce cette situation de va pas durer longtemps, et on se retrouvera rapidement pour finir ce qu’on a commencé ensemble, d’accord ? déclara Pearl tandis que je m'approchai à nouveau de mes alliés.

Sur son poignet luisait le numéro 4 pendant que Nate affichait un 5. Les jumeaux le dissimulait un peu mais je devinai un 8 et un 9... Alors comme ça on était presque tous liés à un autre district. Les Juges avaient pas fait les choses à moitié pour casser complètement les alliances.

- Dans ces conditions, je crois que l’alliance de tient plus… On verra comment la situation évolue, mais je crains que là, ce ne soit chacun pour sa peau…

Pearl avait l'air de leur avis : elle nous faisait un pied de nez et se cassait chez son nouvel allié qu'elle comptait tuer moins d'une minute plus tôt. Quelle opportuniste... Mais après tout, peut-être pensait-elle qu'il allait tuer pour elle puisqu'elle en était incapable. Ma cervelle réfléchissait déjà à un moyen de la coincer, de lui faire payer ce désintérêt total pour l'alliance alors que les règles se trouvaient un temps soit peu modifiées. Je pensai que je l'aurais tuée, tout simplement si nous avions été seule : juste pour l'affront qu'elle faisait et pour la forme. Mais personne ne me suivrait si je dégainai maintenant. Nate s'interposerait, quant aux jumeaux... Oh ils m'aideraient peut-être pour se retourner contre moi l'instant suivant. Ils étaient instables ces gosses et je ne leur faisais toujours pas confiance.

Alors je la laissai partir tout en songeant qu'on se reverrait.

- Bonne chance Pearl, et n'oublie pas ce qu'il t'a fait.

Ma réplique m'avait échappée avec une justesse certaine alors qu'elle s'éloignait. Lui donner un doute, même minime sur ce type qui l'avait trahie dans son esprit et qu'elle rêvait de tuer pour ça. Rien de tel pour qu'elle pète un plomb et finisse par le tuer. Avec un peu de bol, Nikolay et elle préfèreraient mourir que de rester ensemble avant la fin de la journée et s'entretueraient. A cette idée, Mikel revînt dans ma tête : moi aussi j'allai devoir me retenir de tuer quelqu'un.


« Cassandra reste dans la zone du temple et des dunes, section "Oasis" »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Jour 2 - Oasis (centre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour 2 - Oasis (centre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Dunes et temple en ruine-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit