Partagez | 
 

 Taking some rest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
« Invité »


MessageSujet: Taking some rest   Sam 14 Mar - 15:30




   

   
David & Isadora
« Prenez un peu de repos, afin de finir plus vite. »
   

   
J'avais décidé d'aller dans le Dix, cette semaine-là, pour savoir pourquoi les ravitaillements en viande tardaient à venir. Encore quelques jours et cela aurait été une véritable pénurie, il allait falloir prévoir des tickets de rationnement si cela ne cessait pas.
Prendre le train était toujours une expérience galvanisante pour moi, voyager dans Panem avait été l'une de mes motivations pour me forcer à travailler d'arrache-pied afin de pouvoir accéder à ma fonction. Voyager, alors qu'on avait été piégée dans son District pendant toute sa triste vie, c'était excitant au possible. Et motivant, aussi.
Donc, à chaque fois, prendre le train était une comme une promesse d'une petite aventure, qui donnait envie de retourner chez soi et aidait à apprécier de nouveau la vie dans mon District. Je savais d'avance que les champs de céréales allaient me manquer, mais ce n'était pas si grave que ça après tout. L'adrénaline était trop importante, et cette sentation de manque était donc le cadet de mes soucis aujourd'hui.
J'avais des choses plus importantes sur lesquelles me focaliser.

Par exemple, l'état du groupe de rebelles du District Dix. A vrai dire, je n'avais aucune idée du taux de rébellion dans cet endroit, même si je m'y étais déjà rendue plusieurs fois. J'avais entendu une rumeur concernant une attaque d'un abattoir, mais, impossible de savoir si c'était vrai ou faux, je n'ai jamais fait confiance à des sources aussi vagues que celle d'où provenait cette information – un conducteur d'un convoi de livraison de nourriture de base en provenance du Dix, justement.
Le train avait fini par s'arrêter vers huit heures du matin, le soleil commençait à peine à se lever. Quand je suis sortie, j'ai frissonné, il faisait un froid mémorable et je n'avais pris qu'une veste légère, naïve comme je l'étais. Pour moi, c'était l'été, et donc, il faisait chaud. CQFD. Pourtant, ce matin-là faisait exception à la règle.
Je resserrai ma veste contre moi, avant de commencer à marcher d'un pas rapide le long d'une avenue, que je pensais être la rue principale du Dix. J'avais oublié en majeure partie le chemin que j'avais pris la dernière fois, et cette fois-ci, je n'avais pas pris la peine d'attendre l'escorte de Pacificateurs qui était censée m'emmener dans le District. J'étais donc seule au milieu de cette large rue pas si rassurante que ça, je n'avais pas l'habitude des cris des bêtes qui provenaient des fermes avoisinantes.

Ici, c'était trop différent de chez moi.

La discussion avec le maire avait duré une bonne heure, ou un peu plus, pour rien. Je n'avais eu aucune information. Je m'en doutais, bien sûr, mais qui ne tente rien, n'a rien.
Pour le moment, j'avais eu envie de me réchauffer. L'escorte était finalement arrivée et deux Pacificateurs m'encadraient.

« Vous êtes obligés de me suivre comme des chiens ? » lançais-je d'une voix sèche avant de leur faire signe de s'éloigner, alors que je m'approchais d'un bar.

Après m'être arrêtée un moment, j'avais regardé la porte en croisant les bras, observant l'attitude des habitants de ce District depuis l'extérieur, par les fenêtres. Ils n'étaient pas si différents de nous, peut-être un peu mieux nourris qu'au District Neuf, les céréales n'aidaient pas à nourrir toute la population, d'autant que la majorité de la production revenait au Capitole. J'ai respiré longuement, comme pour me préparer à affronter l'inconnu – jamais encore je n'avais osé aller me promener sans escorte dans un District autre que le mien – et j'étais entrée dans le bar, poussée par mon désir de fraîcheur. J'aurais pu la retrouver une fois dans le train, je le savais, mais cela voulait aussi dire que l'aventure était finie et qu'il allait falloir rentrer à la maison.
Lentement, j'avançais dans la salle. Je sentais les regards curieux des clients se poser sur moi, les ignorais avec brio, avant de choisir une table à l'écart, histoire d'être un peu tranquille.
J'étais épuisée, et, m'emparant de la serviette en papier posée sur la table, je commençais à la plier pour pouvoir l'agiter devant mon visage, une technique que Selena Blewstone avait utilisée pour la Moisson. Rien qu'en pensant à Selena, j'avais levé la tête et tourné mon attention en direction de l'écran de télévision du bar, suivant les phrases du speaker des Hunger Games qui monopolisait l'attention de son public pendant les dernières heures avant le lancement du bain de sang.
Les Jeux commençant à dix heures, il restait quelques minutes à meubler.  
code by Chocolate cookie

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Taking some rest   Mer 18 Mar - 13:52

Taking some rest
Isadora & Solstice

L'été, les douces températures, la chaleur du soleil qui caressait avec tendresse notre peau et surtout, cette température si élevée qui poussait les gens à venir consommer au bar. En voilà une journée comme David les aimait... Une magnifique saison que l'été... Sauf aujourd'hui ! Pourquoi le soleil avait-il décidé de faire grève ? Etait-ce sa manière à lui de militer contre les énergies fossiles et punir les hommes pour leur pêché en les faisant mourir de froid ? Ceci était complètement stupide et un mince sourire se dessina sur les lèvres du garçon encore allongé dans son lit, emmitouflé dans sa couverture. Mais bon, le travail n'attend pas et les clients non plus... Alors il se leva et se dirigea vers la cuisine où il sortit des croquettes pour le chat. Ce dernier, au pelage noir et aux yeux verts ne mit pas longtemps avant de fondre sur sa gamelle. Après une brève caresse, son maître se dirigea alors vers les placards pour se préparer une petite collation. Puis après le petit-déjeuner, une bonne douche, des vêtements propres et direction le bar.

Sur la route, Sol se rappela soudainement que cela faisait un bon moment que son père ne lui avait pas mis de bâtons dans les roues. Cela en était presque étrange... Quelque chose se préparait, c'était certain... De toute façon, avec son père, il fallait pouvoir s'attendre à tout. Comme par hasard, il allait débarquer aujourd'hui pour lui imposer encore de tenir le bar deux heures de plus parce qu'il avait une course à faire... Pourquoi fallait-il qu'il soit aussi tête-en-l'air ? Distraitement, il ouvrit la porte du bar, rangea la réserve, déverrouilla les compartiments du bar et ouvrit l'établissement. Le froid extérieur poussait les gens à venir se réfugier à l'intérieur, comme quoi l'été avait joué des tours à plus d'une personne aujourd'hui.
Les clients réguliers défilèrent sous ses yeux puis quelques autres vinrent commander un verre au comptoir. La télé qui trônait dans le bar diffusait en fond les derniers événements du Capitole et les Hunger Games étaient maintenant imminents. Rien que d'y penser, il déglutit avec difficulté... Du coin de l'oeil, il vit son père discuter alors vers une dame assise à une table, à l'écart des autres invités avant de se plonger dans le nettoyage des verres.

Perdu dans ses pensées, un grand coup sur le comptoir attira son attention. Surpris, il se retourna vivement pour faire face à son père. Comme par hasard... Pourquoi fallait-il que tous ses mauvais pressentiments se vérifient ? Ce dernier lui demanda de s'approcher ce qu'il fit sans discuter avant de murmurer à son oreille.


Je dois aller chercher quelque chose... Tu vois la dame là-bas, c'est la maire du District 9 alors je veux que tu sois aux petits soins avec elle ok !

Il hocha la tête tout en grimaçant. Son père lui jeta un regard noir puis partit sans rien ajouter. Il connaissait assez son fils pour savoir que ce dernier allait savoir se tenir même si la situation ne l'enchantait guère. Solstice délaissa alors ses verres, fit le tour du comptoir et se dirigea d'un pas engagé, tout sourire vers la table de la femme de pouvoir.

Bonjour, que puis-je faire pour vous ? Voulez-vous quelque chose à boire ? Ou à manger peut-être ? demanda-t-il.

Il demeura debout le temps que la femme lui réponde. D'un coup d'oeil, il la détailla rapidement. Plutôt bien habillé, avec la posture de ceux qui ont du pouvoir, elle semblait plutôt fatiguée et pensive. Peut-être une période fatigante pour la maire qui devait crouler sous le travail ? A Moins qu'il s'agisse d'autre chose plus...personnelles ? Peu importe, il n'était pas là pour détailler tous les tics nerveux de la jeune femme même s'il était doué pour ça. D'ailleurs, un conseil, ne jouez pas au poker contre Solstice !

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Taking some rest   Lun 29 Juin - 19:44




   

   
David & Isadora
« Prenez un peu de repos, afin de finir plus vite. »
   

   
Avant de m’asseoir, j’avais replié le tissu de ma jupe sous mes cuisses, de façon à ce qu’elle ne s’emmèle pas. Sentant un regard posé sur moi, j’avais relevé la tête et installé mes mains, croisées en dessous de ma poitrine, de façon à ce que je n’aie pas à réfléchir à comment je pouvais bien les occuper.
A cet instant, j’étais absorbée par l’écran de télévision, aussi pétrifié que le tribut du Dix qui était affiché en gros plan. Un rouquin, qui paraissait ne pas savoir où il était. Le plan passa sur le visage de la fille, je n’avais pas fait attention à son nom lors de la retransmission de la Moisson, la veille. Comme souvent, je ne suis pas spécialement impliquée dans les Jeux, à par pour les tributs – non, mes tributs – qui représentent le district dont je suis responsable.
Le district Neuf, où la plaine s’étend à perte de vue dans de formidable nuance de couleurs chaudes données par les céréales cultivées sur cette terre fertile.
Mon chez-moi, que je n’ai jamais quitté jusqu’à ma nomination, commence déjà à me manquer alors que quelques minutes avant, j’étais fébrile rien qu’à l’idée de partir. Sans doute parce qu’ici, l’action n’est pas focalisée sur les tributs de chez moi.
N’empêche que cette année, la Moisson a été de nouveau un soulagement : ma fille, Hazel, n’a toujours pas été pigée et je recommence doucement à respirer. Pour une année encore, je peux la conserver à mes côtés.

Pile à la fin du décompte, on s’approcha de moi. C’était le directeur de ce bar, rebelle du Dix, que je connaissais bien, grâce à Jayden. Je l’accueillis avec un signe de tête. Rien de plus, pas même un sourire, ce n’est pas mon genre.

- Pourquoi m’as-tu appelée ? dis-je en guise de bonjour.

Ma voix était monocorde. Contenue. Je ne voulais pas prendre le risque de perdre le contrôle de moi-même.  Une telle réaction ne m’est arrivée qu’une fois et, au vu des représailles que j’ai reçues, je ne préférais pas retenter l’expérience.

- L’opération du hangar a été un succès. L’enquète a été menée, répond-il.
- Que s’est-il passé, alors ? On n’a eu aucune information, dans le Neuf. Juste quelques vidéos.
- Deux Pacificateurs ont été vus entrain de charger des bidons avec écrit « nytroglicérine » dessus. Mais rien n’est certain…

Le gong retentit, dans l’écran de télévision. Marco, le tenancier, sursaute violemment.

- Pauvres gosses, lâche-t-il en serrant les poings.

Un instant figé, il semblait reprendre ses esprits et s’anima de nouveau, avant de me laisser seule.

- Tu m’excuseras, je dois filer, le devoir appelle !

Je l’entendis appeler « David ! » et me concentra de nouveau sur l’écran. Le bain de sang démarrait. D’avance, je détestais l’arène, bien trop chaude de température – le speaker venait d’annoncer qu’il y faisait au moins 45C, ce qui rendait l’atmosphère presque irrespirable – pour la majorité des tributs.
De nouveau, quelqu’un s’avança vers moi. Cette fois, c’était le portrait craché de mon collègue rebelle, son fils David, que je connaissais pour l’avoir vu plusieurs fois lorsqu’il était gamin.
Il ne doit pas se souvenir de moi, tant mieux.

- Bonjour, que puis-je faire pour vous ? Voulez-vous quelque chose à boire ? Ou à manger peut-être ?

Je le fixai un moment, tentant de retrouver le gamin que je connaissais. Il avait trop changé, un bon point pour lui, je n’allais pas m’emmêler. Un cri strident retentit dans les enceintes de l’écran et je tournai vivement la tête dans cette direction, sur les nerfs.

- Un café, merci, cela suffira, répondis-je.

Ce liquide me semblait être la meilleure guérison contre mon état de fatigue permanente…

 
code by Chocolate cookie

   


HRP : Je suis sincèrement, sincèrement désolée d'être coupable d'un tel retard  stress Je ferai mon possible pour plus recommencer, promis ! Bisous
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Taking some rest   Mar 7 Juil - 14:01

Taking some rest
Isadora & Solstice

Une journée de boulot comme les autres finalement. Tenir le bar, servir les clients et croiser son père qui lui donnait du boulot supplémentaire. Tout cela ne changeait pas beaucoup de d'habitude... Il poussa un bref soupir discret tandis qu'il se dirigeait vers la table où se trouvait Isadora. Pourquoi fallait-il qu'il s'occupe d'elle en particulier ? Elle n'était qu'une cliente comme les autres finalement... Puis son père arriva à son niveau et lui annonça qu'il s'agissait de la maire du district 9. Qu'est-ce que tout ceci signifiait ? Pour quelle raison était-elle venue au 10 et surtout que faisait-elle dans ce bar ? Et qu'est-ce que son père pouvait bien lui vouloir ? Ceci n'avait aucun sens... Puis c'était pas ses affaires ! Ce que pouvait faire Marco Stiss, ça lui passait au-dessus... De toute façon, il n'avait pas vraiment été un père très présent pour sa famille...
David fit alors un sourire de façade tout en se dirigeant vers la jeune femme. Ce n'était pas sa faute si son père ne savait pas remplir son rôle et puis, c'était une cliente ! Le barman lui proposa alors de lui servir un verre ou à manger.

En observant la jeune femme, le garçon remarqua plusieurs choses. Premièrement, la maire semblait préoccupée par quelque chose... Son travail, des problèmes personnels, histoire de couples ? Aucune idée et puis ce n'était pas tellement son problème... Dans ce cas, pourquoi se sentait-il concerné ? Cette femme lui était inconnu et pourtant... Il avait l'impression de la connaître, de l'avoir déjà vu quelque part... En même temps, si elle est la maire du 9, elle était déjà passée à la télévision... En y réfléchissant, cela ne collait pas... Sans trop comprendre pourquoi, il savait qu'il connaissait cette femme à peine plus âgée que lui.


Un café, merci, cela suffira.

Cette simple phrase le tira de ses pensées. Un café... Etonnant comme certaines choses banales semblent vous rappeler à la réalité. Cette impression de toucher du doigt quelque chose d'important et... Un café... Plus rien, tout cela avait disparu. Il ne restait plus que lui, la femme, le café, le bar... La routine quotidienne quoi ! Enfin, cette sensation de flottement dura que quelques secondes. Il se contenta alors de hocher la tête, de griffonner quelque chose sur un morceau de papier et de retourner vers le bar.
Qu'est-ce que tout ceci pouvait bien vouloir dire ? Cette femme, il la connaissait, il en était certain ! Alors pourquoi ne se rappelait-il pas de son prénom ? Ceci n'avait aucun sens... Distraitement, il actionna la machine à café, perdu dans ses pensées. Est-ce que tout ceci était encore une idée de son père ? Non, il devenait parano là... Comment son paternel aurait pu imaginer un truc pareil ? Sa tête heurta alors doucement l'armoire au-dessus de la machine à café. Il fallait qu'il se calme maintenant...
D'ailleurs, le café était prêt. Il attrapa alors la tasse, prit une soucoupe et emporta le tout à la table de la jeune femme et en profita pour s'installer en face de cette dernière.


Voilà votre café, le sucre est dans la petite boîte à côté si vous avez besoin... Puis-je vous poser une question, simple curiosité personnelle ? Il attendit quelques instants en souriant avant de reprendre sans attendre une réponse. Qu'est-ce qui vous amène par chez nous ? Il est plutôt rare de croiser des gens originaires d'autres districts...

Il croisa alors les bras et se laissa aller contre le dossier de sa chaise. Il tenta alors de détailler la jeune femme, d'en retenir tous les aspects, de comprendre comment il pouvait avoir cette impression de déjà-vu. Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire maintenant ? Attendre d'en savoir plus puis ensuite lui demander comment elle connaissait son père... Pourquoi pas... Mais en attendant, qui pouvait-elle bien être ?

Emi Burton


Dernière édition par David S. Stiss le Dim 17 Jan - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Taking some rest   Ven 11 Sep - 17:54


   
David & Isadora
« Prenez un peu de repos, afin de finir plus vite. »
   

   

Je ne me sentais pas à ma place dans ce district qui m’était inconnu. Enfin… presque inconnu, vu le nombre de fois où j’étais venue y faire un tour en mission pour les rebelles. Il me suffisait de faire une demande au Capitole pour avoir un prétexte afin d’y aller et puis voilà.
Rien de plus simple.
D’ailleurs, les prétextes ne manquaient pas. Contrôler une livraison, rechercher des informations, aller en réunion avec les maires du Neuf, du Dix, du Onze et du Douze, les districts prériphériques. Et puis, dans ce bar, j’avais l’air inoffensive. Il n’y avait rien de plus simple non plus que de choisir une tenue pas trop voyante qui m’aurait presque fait passer pour un habitant quelconque de se district, vu que j’avais un choix de vêtements plutôt agréable pour cela. Bon, pas comme ceux du Un ou même les habitants du Capitole, mais j’étais au-dessus des habitants des quartiers les plus aisés de mon district dans l’échelle sociale de Panem. De quoi gagner assez d’argent pour me nourrir avec trois repas par jour, et m’habiller correctement, puis rester propre et présentable.
J’avais de la chance, j’en ai toujours eu, et j’en suis bien consciente.
Plus j’étais perdue dans mes pensées et moins je prêtais attention à David, ce serveur. Je regardais plutôt le comtoir avec attention : derrière le bar s’agitait Marco et il venait de me faire un geste comme pour me dire quelque chose. Je fis un mouvement de tête imperceptible, pour ne pas alerter son fils, mimant un regard vers la télévision qui était accrochée au mur, un peu plus haut de ma tête, comme j’étais assise sur la chaise.
Je ne remarquais même pas que David avait filé à l’intérieur de sa cuisine, ce qui m’en alerta fut le mouvement de la porte qui se refermait dans mon champ de vision. Puisque je me retrouvais seule, je reportais mon attention sur l’écran.
Le sujet « Hunger Games » était toujours diffusé et j’avais l’impression d’être presque aussi angoissée que les tributs dont les visages défilaient devant mes yeux. À chaque fois qu’un vainqueur était visible, je me sentais encore plus mal. Comment pouvaient-ils leur infliger ça ? N’avaient-ils pas compris que les vainqueurs incarnaient l’espoir pour nous et que sans eux, les districts pouvaient sombrer dans le cahos ?

C’est déjà fait, pensè-je en me rappelant douloureusement de la vidéo sur mon bureau qui montrait le récit de l’attaque du Dix. Tant de blessés, du gâchis, pour rien. Sous la table, j’ai serré les poings, furieuse, alors que le gong retentissait dans la salle. La pièce devint brusquement silencieuse. Personne ne bougeait, on pouvait presque entendre les respirations de chacun.
Comme si nous sommes dans l’arène.
Avant que David ne revienne, toutes mes Moissons défilèrent devant mes yeux. Surtout ma première, celle où j’avais douze ans. Je me suis obligée à cligner des yeux pour ne plus y repenser, j’avais autre chose sur quoi me concentrer.
Le retour de David.

- Voilà votre café, le sucre est dans la petite boîte à côté si vous avez besoin, annonça-t-il. Puis-je vous poser une question, simple curiosité personnelle ?

Intriguée, j’avais relevé la tête et froncé les sourcils, l’invitant à s’asseoir d’un simple geste.

- Bien sûr, dis-je.

La suite de sa phrase arriva rapidement.

- Qu'est-ce qui vous amène par chez nous ? Il est plutôt rare de croiser des gens originaires d'autres districts...

Je m’étais accordé quelques secondes de réflexion, faisant semblant d’être désespérément attirée par les combats qui venaient de commencer.

- Oh, ais-je répondu, les affaires. Vous savez, la politique, tout ça. Comme d’habitude. Mais je n’ai pas le droit d’en parler précisément, je suppose que vous vous en doutez...





 
code by Chocolate cookie

   



HRP : Comment dire ? Euuuuh... Désolée ? J'ai passé toutes mes vacances loin du plus petit ordinateur, m'enfin bon, je viens enfin de pouvoir poster... j'espère que ça te convient quand même  stress vraiment désolée, j'essaierai de faire mieux que ça question délais  u_u
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Taking some rest   Sam 16 Jan - 18:34

Taking some rest
Isadora & Solstice

Cette femme semblait toujours aussi pensive et préoccupée. Son regard se perdait de temps en temps sur le poste de télévision du bar. Un décret du Capitole... Tout lieu public comportant un téléviseur se doit de diffuser tous les événements du Capitole, surtout si cela concerne les Hunger Games. Comment pouvait-on diffuser à la vue de tous un tel événement ? Rien que d'y penser, un frisson lui parcourut l'échine. Le regard de Solstice se perdit alors sur la table, observant la tasse de café ainsi que le sucrier. Tout semblait simple ici... La vie n'était pas toujours rose mais il s'en était sorti. La vie au 10 n'était pas des plus exceptionnelles pour lui mais il avait fini par s'en sortir mieux que la plupart des habitants... Puis son regard se posa à nouveau sur la maire et cette impression de déjà-vu se manifesta à nouveau. Qui pouvait-elle bien être ? Comment la connaissait-il ? En y réfléchissant, elle avait déjà parlé avec son père, plusieurs fois... Etait-elle une habituée finalement ? A moins que ce soit la maîtresse de son père ? Pourquoi pensait-il à tout ça ? L'émission de présentation des tribus de chaque district continuait son petit discours derrière lui. Ca le rendait presque malade... Autant parler avec la maire pour éviter de penser à tout cela !

David lui demanda alors ce qui pouvait l'amener ici, au dix. Une énième fausse discussion quant à la répartition des pouvoirs entre les districts, vraisemblablement. Enfin, le but était plus de la pousser à parler pour en apprendre le plus sur elle. Quelque chose le dérangeait à propos de cette femme... Il était maintenant persuadé qu'il la connaissait d'une quelconque façon. La jeune femme répondit alors à sa question.


Oh, les affaires. Vous savez, la politique, tout ça. Comme d’habitude. Mais je n’ai pas le droit d’en parler précisément, je suppose que vous vous en doutez...

David hocha la tête d'un air entendu. La politique... Comme si les gens d'en bas pouvaient faire quelque chose ? Le Capitole avait la mainmise sur tout : économie, politique, social, la vie et la mort de chacun. A quoi cela pouvait-il servir de garder des maires ? Ils n'avait aucun pouvoir face à la présidente... Le barman laissa échapper un soupir désabusé tout en s'enfonçant un peu plus dans sa chaise. D'un air distrait, il se frotta la nuque tout en réfléchissant à comment il pourrait formuler sa prochaine requête. Impossible de lui demander son nom sans aucune autre forme de procès ou de lui avouer qu'il avait l'impression de la connaître, non ? Et puis de toute façon, qu'avait-il à perdre à lui avouer cela ?

Je sais que cela peut vous paraître un peu bizarre mais quel est votre nom ? Un air gêné prit place sur son visage. C'est juste que j'ai l'impression de vous connaître mais je n'arrive pas à me rappeler pourquoi. Je sais que cela n'a pas de rapport avec le fait que vous soyez la maire du dix...Mais est-ce qu'on se connait ? finit-il par demander.

Emi Burton


HS : Je sais que c'est un peu court et que tu as du attendre pour avoir cette réponse mais là voilà. S'il y a quoi que ce soit, je peux éditer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
« Invité »


MessageSujet: Re: Taking some rest   Sam 16 Jan - 23:42

HS : T'inquiète surtout pas, je me remets doucement à rp avec Isa' donc ça va être pareil pour moi :) (pour l'édit, Isa est la maire du Neuf, pas du Dix)
Je te réponds le plus vite possible ! (enfin j'espère... xD)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: Taking some rest   

Revenir en haut Aller en bas
 

Taking some rest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Districts périphériques :: District 10-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit