Partagez | 
 

 La conférence insolente [FREE RP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« »
★ Âge : 45 ans.
☆ Surnom : Le renard
★ Occupation : Vendeur d'armes
☆ Humeur : Plutôt bonne
★ Plat préféré : Pizza , foie gras
☆District : Un

○ Points : 366
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: La conférence insolente [FREE RP]   Jeu 26 Fév - 15:20







[HRP: Ceci est un free rp , par conséquent tout personnage habitant au Capitole ou dans les districts supérieurs peut y participer ]
Drrrrrrrrrrrrrrrrrrrrring....Drrrrrrrrrrrrrrrrrrrrriiiiiiiing

Le bruit strident de la sonnette fit sortir Eneron de son sommeil profond. Affalé sur son canapé , sa tablette tactile sur les genoux et encore habillé le milliardaire jeta un coup d’oeil à sa montre , il était midi passé

"Et merde…"

Il avait passé toute la nuit à récolter des informations sur la bague franc-maçonnique qu’il avait trouvée dans le “sanctuaire” caché de son père. Les recherches avaient été laborieuses et au final peu fructueuses , tout semblait avoir été effacé à propos de cet ordre secret ; il s’était donc endormi durant la nuit. Quelqu’un s’était senti obligé de le réveiller à coups de sonnette , un homme comme lui ne pouvait pas se réveiller si tard et surtout pas ce jour-ci. En effet dans quelques heures se tiendrait la dixième grande conférence de presse de la Stark Industries , un exercice que l’ingénieur connaissait bien et où les principaux dirigeant de l’entreprise exposaient à un panel de journalistes et de citoyens les progrès technologique et économiques enregistrés durant l’année mais pour fêter cette dixième l’ancien vainqueur avait concocté une petite surprise dont il en avait le secret à son public.
Il fallait qu’il se dépêche car il devait être sur place dans moins de deux heures . Il alla , encore dans les vapes  , ouvrir la porte à l’homme qui avait sonné : c’était le capitaine Hawke , chef de sa garde rapprochée.

"Merci Hawke , si tu ne m’avais pas réveillé je pense que j’aurais raté la conférence et j’imagine que ça aurait fait mauvais effet .

-Assurément monsieur assurément. "


Eneron prit la direction de la salle de bain et prit rapidement une douche et il s’empressa de s’habiller.
Une demi-heure plus tard Eneron sortit de chez lui , si son apparence était toujours aussi soigné ses profonds cernes trahissaient ses courtes nuits. Son chauffeur l’amena le plus rapidement possible jusqu’à l’immense pavillon privée où le milliardaire tenait ses conférences et ses réceptions . Dès qu’il sortit de la limousine une armée de journaliste s’attaqua littéralement à lui  , les flashs fusaient dans tous les sens . Alors que ses gardes en armure bleue s’affairaient à écarter la foule Eneron se contentait de sourire aux photographies . En plus de son intérêt logistique et militaire pour le Capitole , le milliardaire était une vraie “star” et les journaux “people” ne se gênaient pas pour écrire des scoops plus ou moins vrais à son sujet. La bêtise du peuple était si grande qu’elle en devenait amusante aux yeux du milliardaire : les marchands d’armes devenaient les icônes tandis que les gamins étaient offerts en sacrifice  ; tout était si absurde .
Ce n’était d’ailleurs pas un hasard si la date de cette conférence coïncidait à quelques jours près au lancement des Jeux , le milliardaire n’était-il qu’un simple provocateur? Rien n’était moins sûr.
Il pénétra donc à l’intérieur du bâtiment et se dirigea immédiatement vers les coulisses où des maquilleuses l’attendaient . La conférence devant bientôt commencer celles-ci firent aussi vite qu’elles le purent , appliquant généreusement du fond de teint en dessous des yeux d’Eneron pour dissimuler les cernes qui restaient tout de même légèrement visibles.

"C’est bon ça suffit , inutile de mettre de kilos de maquillage . "

Sûrement un peux vexées les maquilleuses remballèrent donc leur matériel et le milliardaire jeta un coup d’oeil au programme de la soirée , un sourire en coin : cette conférence de presse sera bien particulière .

Tobias , son principal associé fit alors irruption dans les coulisses

"Ok ! Est-ce que tout le monde est prêt ? Eneron  ! C’est à toi dans deux minutes. Il jaugea l’ingénieur. Bon dieu! Tu as encore passé ta nuit au bar ou quoi , regarde moi ces cernes !

-Oh ! Ne t’inquiètes pas pour ça Tobias. Le milliardaire se tourna alors vers la régie. Allez lancez l’introduction ! "

Les spectateurs amassés dans la grande salle principale sécurisée par la garde d’Eneron au complet qui avait préalablement vérifier que personne n’avait entré d’arme , purent écouter une musique grandiose tandis que sur un écran géant apparaissait le logo de la Stark Industries accompagné d’une grande photo de son propriétaire. Une voix féminine déclara alors à travers le microphone

"Mesdames et Messieurs , soyez les bienvenue pour la dixième grande réunion de presse de la Stark Industries. Je vais vous demander un tonnerre d’applaudissements pour son incroyable dirigeant : Eneron Stark . "

Ce dernier monta donc sur scène sous les acclamations du public , l’ai détendu il saluait la foule . C’était un homme apprécié et admiré ; une telle réussite suscitait évidemment une certaine fascination . La majorité des personnes avait oublié les circonstances honteuses de sa victoire aux Jeux et c’était tant mieux seul le milieu des Carrières semblait encore lui en tenir rigueur.  Le milliardaire s’installa donc sur la chaise prévu à cet effet et but une gorgée d’eau avant de tapoter le micro afin de s’assurer qu’il fonctionnait correctement.

"Mesdames , Messieurs , bonsoir . "

Il marqua une pause

"Personnellement je trouve que cette conférence de presse est devenue au fil des années une véritable institution , un rendez-vous immanquable ; vous ne trouvez pas? Alors ce soir c’est la dixième et je pense qu’il faut marquer le coup .
Depuis des décennies mon entreprise s’est donnée pour mission d’assurer la protection des citoyens de Panem , depuis sa création la Stark Industries a coopérer avec le gouvernement afin d’équiper de manière optimale les garants de la paix sur le continent. Notre engagement pour la société  n’est plus à démontrer , grâce à nos créations la sûreté est préservée . Cependantje ressens tout de même une légère frustration , quand on parle d’Eneron Stark ou de son industrie on parlera “de ce marchand d’armes fortuné” et non pas de ce que nous sommes réellement “les sentinelles de la paix”.
Alors j’ai réfléchi , je me suis demandé comment les gens peuvent se sentir plus proche de notre entreprise ; comment faire pour nous voir enfin sous un jour heureux? A priori assurer la sécurité n’est pas une tâche assez noble aux yeux du peuple , peut-être parce que celui-ci ne voit pas des répercussions directes sur son quotidien. "

Il but une nouvelle fois puis il fixa le public avec un regard malicieux et charismatique dont il avait le secret , la comédie était un atout qu’exploitait à merveille l’ancien vainqueur.

"Le quotidien...voilà quelque chose dans lequel nous n’étions peut être pas assez impliqué. De plus cette image d’entreprise qui vendait seulement des armes a quelque chose de négatif aux yeux du monde. C’est cette image négative que je désire briser.
Pour ce faire je suis très fier de vous annoncer que dès aujourd’hui le secteur d’activités de la Stark Industries va s’étendre , nous ne fabriquerons plus que des armes mais nous nous lançons dans le marché des hautes technologies de pointe en tout genre.
Alors renierons-nous notre aspect miliaire? A cela je répond non , vous savez la plupart des avancées scientifiques sont issues du domaine militaire : l’ordinateur , les drones , les radars ou autres sonars. Je clame haut et fort que nous pouvons concilier les deux.
C’est en nous basant sur nos travaux et nos recherches destinées à la construction de matériel militaire que nous allons construire des objets du quotidien que vous , particuliers , pourront acheter pour des prix ultra-compétitifs.  En annonçant une simple conférence de presse ce soir je vous ai peut-être un peu menti je l’avoue car le pavillon Stark va se transformer durant une semaine en véritable exposition où vous pourrez admirer tous les produits technologiques qui sortiront bientôt de nos usines et qui seront bientôt chez vous , du moins je l’espère .
Je déclare donc l’exposition Stark ouvert et permettez moi de vous souhaiter une excellente visite . "

Eneron marqua une pause : cette annonce pour le moins inattendue allait faire grand bruit et ce seulement quelques jours avant le début des Jeux. Le milliardaire semblait prendre un malin plaisir à jouer avec le feu , à tester les limites. L’entrée de son industrie sur le marché des particuliers était une décision judicieuse et qui s'annonçait pour le moins enrichissante. L’influence de l’excentrique ingénieur et de son entreprise grandirait encore un peu plus reléguant une bonne partie des entrepreneurs Capitoliens derrière lui . La réussite insolente d’Eneron sur le plan militaire faisait déjà grincer des dents mais cette annonce là ferait sûrement ressortir les jalousies les plus profondes.

"Si vous avez des questions je vous en prie allez-y !"

Une journaliste prit le micro

"M.Stark , avec cette annonce vous montrez clairement votre envie de faire irruption dans le secteur particulier et civil , vous voyez bien sûr une perspective d’enrichissement avec l’argent du citoyen . Croyez vous sincèrement que cette politique soit viable encore longtemps?"

Le milliardaire , en entendant la question , se mit à rire ; les journalistes ne pouvaient décidément pas s‘empêcher d’aller sur le terrain de la provocation idiote et irréfléchie .

"Eh bien Madame , je ne vois pas comment l’on peut considérer ma démarche comme honteuse. J’apporte le savoir et la technologie au peuple , je contribue au progrès mais je ne suis pas un philanthrope à grande échelle ; je suis un chef d’entreprise. Par conséquent il est normal que je réfléchisse aussi sur le plan économique pour le bien de ma société et de la croissance de notre district.
Alors oui je m’enrichirai très certainement , je ne m’en cache pas mais je ne serai pas le seul gagnant "

Il toisa la journaliste

"Je suis persuadé que vous serez la première à courir acheter le tout nouveau poste de télévision immersif de la Stark Industries quand celui-ci sera vendu à des prix dérisoires.  D’autres questions?"

Un autre journaliste prit la parole

"Cette étendue de votre secteur d’activité à sûrement dû vous demander de longues heures de travail à en juger par vos cernes … Non?"

La préparation d’un tel changement avait évidemment pris beaucoup de temps mais Eneron s’il avait une qualité c’était bien d’être un travailleur acharné qui voulait toujours le meilleur . Toutefois au lieu de répondre conventionnellement il se permit une plaisanterie.

"Mon cher si vous désirez réellement connaître l’origine de mes cernes et de ma fatigue apparente demandez à votre femme , elle pourra vous fournir des explications. "

La salle éclata de rire  , le milliardaire reprenant son sérieux répondit encore à quelques questions des journalistes puis il s’adressa au public nombreux

"Si des personnes ont encore des questions allez-y on vous fera passer le micro , après tout il n’y  a pas que les journalistes qui ont le droit de parler..."




 


_________________




Que voulez vous ? Il faut bien gagner sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 32ans.
☆ Surnom : Phil
★ Occupation : juge des Hunger Games
☆ Humeur : inquiet
★ Plat préféré : le saumon en papilottes
☆District : Capitole

○ Points : 540
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Jeu 5 Mar - 15:40

J'entrais dans la salle lentement, regardant autour de moi d'un air plutôt excédé. Des journalistes surexcités dans tous les coins, bardés de caméras et de micros. Tout ce que je détestais en somme...
Je poussais un long soupir et m’appuyais contre un mur dans le coin le plus reculé de la salle. Je n'avais aucune envie d'être là, mais je n'avais pas eu le choix. Quelques journaliste tournèrent la tête dans ma direction, manifestement intrigués par ma présence, mais je les ignorais superbement et ils n'insistèrent pas.

Mes supérieurs avaient décidé de renouveler les contrats concernant les pièges des Arènes et m'avaient mandaté pour aller prospecter du côté de chez Stark  Industrie si un accord pouvait être envisagé. Ils avaient dû penser que Mr Stark serait flatté d'être abordé par un Haut Juge... Personnellement, j'en étais moins sûr. Mais je n'allais pas discuter leur décision...

Et je me retrouvais là, me sentant complètement déplacé. Il est vrai que je n'étais sorti que quelques fois du Capitole, j'avais peu de raisons de le faire. Enfin, le District Un ressemblait quand même beaucoup au Capitole, et, même sans y être jamais allé, je me doutais que les districts périphériques devaient être bien différents... Il faudrait que je trouve un prétexte pour y aller un jour...

J'étais plongé dans mes pensées lorsqu'un homme s'avança sur l'estrade et déclara :

- Mesdames et Messieurs , soyez les bienvenue pour la dixième grande réunion de presse de la Stark Industries. Je vais vous demander un tonnerre d’applaudissements pour son incroyable dirigeant : Eneron Stark .

Eneron Stark monta alors sur scène, tandis qu'une folie collective envahit la foule. Je n'applaudis pas, je n'étais pas là pour ça. Je connaissais très peu Eneron, il avait gagné avant que je ne sois juge et , même si nous nous croisons souvent au Capitole, nous n'avions eu l'occasion de vraiment parler. Il semblait en apparence avoir parfaitement réussi sa vie, mais je savais que les apparences pouvaient être tellement trompeuses...

- Mesdames , Messieurs , bonsoir . Personnellement je trouve que cette conférence de presse est devenue au fil des années une véritable institution , un rendez-vous immanquable ; vous ne trouvez pas? Alors ce soir c’est la dixième et je pense qu’il faut marquer le coup ...

Je décrochais de son discours qui ne m’intéressais pas plus que cela et me concentrais sur la personne. Je devais avouer qu'il avait un charisme incroyable, qui fonctionnait aussi bien sur les hommes que sur les femmes, quelles que soient leurs orientations sexuelles. D'un certain côté, je devais avouer que je l'enviais. Ce devait être agréable d'être apprécié par tout le monde...
 
- En annonçant une simple conférence de presse ce soir je vous ai peut-être un peu menti je l’avoue car le pavillon Stark va se transformer durant une semaine en véritable exposition où vous pourrez admirer tous les produits technologiques qui sortiront bientôt de nos usines et qui seront bientôt chez vous , du moins je l’espère .
Je déclare donc l’exposition Stark ouvert et permettez moi de vous souhaiter une excellente visite .


Il n'y avait rien a dire, cet homme avait vraiment du talent. Je me demandais soudain ce que je faisais vraiment là. S'il avait voulu participer au Hunger Games, il l'aurait fait depuis longtemps. Et rien de ce que je pourrais lui proposer ne pourrait lui faire changer d'avis s'il ne souhaitait pas s'engager...
Il était tellement riche, tellement puissant et tellement charismatique...
Je me redressais soudain, me demandant s'il n'était pas devenu menaçant pour le Capitole, et si je n'étais pas là en réalité pour le "sonder".
Et, si c'était en fait ma loyauté que l'on mettait à l'épreuve ?

Je sentis de nouveau une migraine me vriller le crâne. Elle ne m'avait pas vraiment quitté ces derniers temps... Pas plus que la peur...

- Mon cher si vous désirez réellement connaître l’origine de mes cernes et de ma fatigue apparente demandez à votre femme , elle pourra vous fournir des explications.

La salle explosa en rires bruyants, me ramenant brusquement à la réalité. Je devenais vraiment parano, et mon travail risquait de s'en ressentir, je devais prendre sur moi. J'étais là pour une raison précise, et j'allais faire mon travail, sans chercher à comprendre le pourquoi du comment.

- Si des personnes ont encore des questions allez-y on vous fera passer le micro , après tout il n’y  a pas que les journalistes qui ont le droit de parler...

Je me décalais alors du mur et m'avançais de quelques pas, juste pour qu'il me voit.
Il était intelligent, et comprendrait tout de suite que je voulais lui parler en privé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mitch Flecto
« Invité »


MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Mar 10 Mar - 0:45



LA CONFERANCE INSOLENTE



district un -  stark industries

MITCH

_____________________________________________

[FREE RP]

_____________________________________________





L' hovercraft gris mat atterrissant dans le centre Pacificatorial du District causa quelque regards intrigués, ce n'était pas courant de voir un hovercraft privé, qui de plus se pose en zone militaire. Un homme au costume blanc immaculé en sortit, dévalant les marches à peines posées au sol d'un pas rapide et sûr. Sa garde était composée de deux soldats vêtus d'armure blanche, le fusil chargé plaqué contre leur plastron, et de deux autres en costume noir, oreillette visible et pistolet dans le dos Une petite poignée de Pacificateurs seulement était présente sur la plate-forme, parmi lesquelles une majorité de gradés. Tous étaient au gardes à vous.

_ Rompez
, enjoignit l'étranger d'une voie faible mais ferme. Cet homme n'était autre que Mitch Flecto, Chef du Département de la Répression dans tout Panem.

Le Chef militaire du district, son adjoint, ainsi que le Représentant de la Répression du Un s’avancèrent à pas élancés vers le Capitolien, qui se dirigeait vers la longue voiture grise aux vitres mates, marquée du logo Capitolien sur les côtés, stationnée en face de son véhicule volant.

_  Six hommes entourent la limousine en motocycles, et des snipers ont été disposés le long de votre trajet, annonça le chef du district, tout est sécurisé.

Sans prêter attention, Mitch Flecto entra dans la voiture,  toujours flanqué de ses gardes du corps.

_ Un, prenez place.


Le Représentant de la Répression s’exécuta, et le convoie s'ébranla.

_ Nous avons préparé le whisky, comme vous le désiriez
, fit ce dernier en désignant une bouteille accompagnée d'un verre, emplis du liquide ambré.

Son supérieur porta à ses lèvre le verre. Après quelque minutes de silence, il murmura, comme pour lui-même :

_ Quel toupet d'organiser ce salon juste avant l'Expiation ! Je veux tout savoir de cette soirée, tout ce qui va être dit, tout ce qui va être présenté, la liste des participants, les dépenses, tout, tout, tout ! Il semblerait que M. Stark veuille s'affranchir du marché militaire, et ce n'est vraiment pas de bonne augure. Je veux connaître les motivations de cette homme. Vérifiez aussi qui compose sa garde rapprochée, je ne le crois pas assez idiot pour y placer un opposant notoire, mais on ne sait jamais…

Les lumières se faisaient de plus en plus nombreuse, et ne circulaient plus que des véhicules luxueux, d'ailleurs écartés par les motocyclistes.

_ Rien ne doit être laissé au hasard, je veux avoir toutes les cartes en main.

Le véhicule franchit un portique. « Stark Industries », les industries du magnat de l'armement, le milliardaire déjanté, Eneron Stark. Le véhicule ralentit jusqu'à l'arrêt, Mitch Flecto en sortit, entouré de ses deux gardes en noir, et se dirigea jusqu'à la foule. Les hautes têtes de l'économie étaient là, ainsi que des représentants politiques, des membres de la communauté scientifique, des journalistes et de nombreuses célébrités.
Le Pacificateur s'approcha d'une table où trônaient quelques alcools. Il se servit un verre d'un beau whisky. A se retournant il se trouva face à un homme du Capitol.

_M. Hampton, bonjour ! Vous, ici ? Vous devez  avoir des commandes pour les Hunger Games j'imagine !


ׁׁׂׂ* * *

_ la Stark Industries va s’étendre , nous ne fabriquerons plus que des armes mais nous nous lançons dans le marché des hautes technologies de pointe en tout genre. 

En d'autre termes, M. Stark deviendrait toujours plus riche, indépendant, et populaire. Il filait des doigts du Capitol.



MITCH FLECTO            PEACEKEEPER


Dernière édition par Mitch Flecto le Ven 3 Avr - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 45 ans.
☆ Surnom : Le renard
★ Occupation : Vendeur d'armes
☆ Humeur : Plutôt bonne
★ Plat préféré : Pizza , foie gras
☆District : Un

○ Points : 366
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Mar 31 Mar - 19:58







Eneron était un bel orateur , il en avait conscience et il n’avait jamais cessé de tirer au maximum profit de ce don .  Oh ! Qu’il y avait bien des domaines où le magnat de l’armement était doué , sa réussite faisait sans aucun doute des jaloux même parmi l’élite . Aux yeux du monde entier il était ce playboy , multimilliardaire , à la tête d’une des entreprises les plus puissantes de Panem  ; cet ancien gagnant des Jeux drôle et déstabilisant , ce charmeur qui accumulait les belles conquêtes . Sa vie avait de quoi faire rêver , et pourtant lui savait que tout ça n’était que du vent . Il avait compris que le monde n’était qu’une vaste arène , un immense plateau de jeu où seul le plus fort ou le plus malin pouvait s’en sortir ; pour avoir une chance de gagner il fallait jouer le jeu jusqu’au bout .  Depuis qu’il s’était rendu compte de cela il n’avait jamais cessé de jouer un rôle , un rôle qui lui collait désormais à la peau , un rôle qui avait pris possession de s personne et auquel il avait pris goût. C’était la tunique imbibée de poison que Nessus donna à Déjanire ,  Eneron avait fini par se perdre malgré lui dans sa réussite , se débauchant et prenant goût à l’argent et au pouvoir . Il avait réussi à faire oublier le jeune gamin idéaliste qui était allé dans l’arène , ce garçon discret et vrai avait désormais presque disparu de sa personnalité . Au fond il le regrettait peut-être mais un espoir de rédemption existait-il encore chez cet homme ? Lui seul , cet homme ambivalent à la fois populaire et solitaire , pouvait le savoir mais à trop vouloir repousser la question à plus tard cet espoir pourrait définitivement disparaître dans le vice .
Il avait réussi à tirer son épingle du jeu , sur ce plan il avait été parfait mais à présent pouvait-il encore donner du sens à cette remarquable manoeuvre?  
Ecoutant d’une oreille les questions , le milliardaire remarqua qu’un homme se détacha de la foule ; il l’identifia immédiatement comme étant l’un des Haut Juge : Phileas Hampton. Leurs regards se croisèrent et le fonctionnaire du Capitole indique clairement à l’ingénieur qu’il désirait tenir une conversation privée . Sûrement cela concernait-il les Jeux , mais il était toutefois assez étrange de voir l’un des trois Haut-Juge venir ici alors que les Jeux approchaient à grands pas  , le Capitole et sa présidente n’avaient sûrement pas encore perdue dans al partie d’échec qu’ils faisaient avec l’ancien vainqueur . Eneron allait devoir aborder cette discussion avec des pincettes surtout quand il repéra al silouhette qui se rapprocha de Phileas  : Mitch Flecto était ici . Donc en plus d’un Haut-Juge le chef de la Répression avait choisi de faire le déplacement , sûrement pas pour lancer des roses au conférencier , cela Eneron s ‘en doutait bien mais le Pacificateur pouvait bien venir le surveiller pour l’instant le milliardaire se savait intouchable , pour l’instant… Eneron n’avait jamais eu de réel discussion avec Mitch Flecto mais sa réputation l’avait précédé ; c’était un Pacificateur jusqu’au boutiste , totalement dévoué au Capitole aux méthodes plutôt violemment atypiques . C’était un type qui sortait du lot pour son intelligence et son ingéniosité mais le  chef d’entreprise et son orgueil savaient bien que ce petit soldat ne lui arrivait pas à la cheville . Il n’en avait pas peur , toutefois il allait devoir se montrer un peu plus prudent en tout cas plus qu’avec M.Hampton qui semblait plutôt “innofensif.

-Fin des questions? Très bien , fit Eneron à l’assistance , à présent vous pouvez vous diriger vers le succulent buffet situé derrière vous qui ma coûté plutôt très cher , je vous demanderai donc de rien laisser puis j vous invite à découvrir sans plus attendre notre salon . Merci.

Sous les applaudissements , Eneron salua une dernière fois le public d’un grand geste théâtral de la main puis descendit de l’estrade . Sans un mot à ses assistants il se dirigea vers les deux individus qu’il avait repérés pendant la conférence.

-Messieurs vous me voyez surpris et honoré de votre présence. La crème du Capitole a fait le déplacement pour moi , un Haut-Juge et le Chef de la Répession , je n’espérais pas tant . Qui ce sera l’an prochain ? La présidente Water ? Ou même Jules César?

Eneron rit à sa propre plaisanterie , avant d’enchaîner

-Vous avez goûté les petits macarons , ils sont excellents et tout indiqués pour els fins gourmets que nous sommes tous? Si ce n’est pas pour m’écouter que vous êtes venu , c’est sûrement pour les petits fours non?


 


_________________




Que voulez vous ? Il faut bien gagner sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
Localisation : Paris
★ Âge : 32ans.
☆ Surnom : Phil
★ Occupation : juge des Hunger Games
☆ Humeur : inquiet
★ Plat préféré : le saumon en papilottes
☆District : Capitole

○ Points : 540
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200



MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Mer 1 Avr - 14:51

_ M. Hampton, bonjour ! Vous, ici ? Vous devez  avoir des commandes pour les Hunger Games j'imagine ! lança une voix derrière moi.

Je me retournais et tombais nez à nez avec le Chef du Département de la Répression, un homme que je n'appréciais pas vraiment.
Et un vrai capitolien...
Que faisait-il là, lui aussi ?


D'une voix la plus neutre possible, je lui répondis alors :

- Bonjour Mr Flecto. Oui, vous imaginez bien, je viens dans l'espoir de m'entretenir avec Mr Starck au sujet des Hunger Games.

Puis je saisi un verre de vin blanc et en sirotais une gorgée. Je n'avais pas envie de continuer la conversation avec Mitch Flecto, sa simple présence me rendait mal à l'aise. Comme s'il représentait tout le système que je commençais à remettre en question...

Mais une grande salve d’applaudissements interrompit soudain le cours de mes pensées, et je vis Eneron Starck s'avancer vers nous d'un pas conquérant.

-Messieurs vous me voyez surpris et honoré de votre présence. La crème du Capitole a fait le déplacement pour moi , un Haut-Juge et le Chef de la Répression, je n’espérais pas tant. Qui ce sera l’an prochain ? La présidente Water ? Ou même Jules César? dit-il en riant.

Pour ma part, j'esquissais à peine un sourire.
Il se sentait intouchable, c'était clair. Mais l'étais-il vraiment ? L'étais-je ?

- Bonjour Mr Starck, je suis... heureux de rencontrer un vainqueur des Jeux qui ait si bien réussi. finis-je par dire, en désespoir de cause.

-Vous avez goûté les petits macarons , ils sont excellents et tout indiqués pour les fins gourmets que nous sommes tous? Si ce n’est pas pour m’écouter que vous êtes venu , c’est sûrement pour les petits fours non?

Je sentais plus que jamais la présence du chef des pacificateurs à mes côtés. J'aurais payé une fortune pour qu'il s'en aille, mais il semblait vouloir se joindre à la conversation.
Moi qui ne savais déjà pas trop quoi dire, il me compliquait encore la tâche...
Mais peut être était justement son but...

Je pris alors une grande inspiration, posais mon verre et annonçais, d'une voix ferme :

- Désolé de vous décevoir Mr Starck, mais je ne suis pas ici pour les petits fours. Non, comme vous devez vous en doutez, je viens pour discuter avec vous de la prochaine Edition des Hunger Games, la 276ème...

Je m'arrêtais un instant, puis repris :

- Pourriez-vous m'accorder un moment, dans un endroit plus...discret ?

J'espérais qu'il allait accepter, et que Mitch Flecto ne serait pas invité à nous suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mitch Flecto
« Invité »


MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Ven 3 Avr - 13:19



LA CONFERANCE INSOLENTE



district un -  stark industries

MITCH

_____________________________________________

[FREE RP]

_____________________________________________




Réponse brève et évasive. Le haut-juge prend un verre. Il ne tient pas à continuer la discussion.
« La présidente Water ou même Jules César. »
Stark possède des connaissances historiques, cela est rare à Panem. Signe de culture, donc de recherche de quelque chose d'autre que le pouvoir actuel.
« Vous avez goûté les petits macarons , ils sont excellents et tout indiqués pour les fins gourmets que nous sommes tous? »
Humour exagéré.
« Si ce n’est pas pour m’écouter que vous êtes venu , c’est sûrement pour les petits fours non? »
Un semblant d'auto dérision.
Le haut-juge pose son verre. Bras contracté, lèvres et tympans colorés. Il est anxieux, yeux détournés, de me voir.
«  Désolé de vous décevoir Mr Stark, mais je ne suis pas ici pour les petits fours. Non, comme vous devez vous en doutez, je viens pour discuter avec vous de la prochaine Edition des Hunger Games, la 176ème… »
Phileas rentre dans le jeu du magnat de l'armement.
« Pourriez-vous m'accorder un moment, dans un endroit plus...discret ? »
C'est bien ma présence qui le soucie.


- Bonjour Mr Flecto. Oui, vous imaginez bien, je viens dans l'espoir de m'entretenir avec Mr Stark au sujet des Hunger Games.

Le haut-juge saisit un verre de vin blanc qu'il sirota lentement. Eneron Stark, le magnat de l'armement, semblait les avoir aperçut et se dirigea vers eux. Tout en riant, il les accosta :

- Messieurs vous me voyez surpris et honoré de votre présence. La crème du Capitole a fait le déplacement pour moi , un Haut-Juge et le Chef de la Répression, je n’espérais pas tant. Qui ce sera l’an prochain ? La présidente Water ? Ou même Jules César?


Mitch hocha faiblement la tête, son verre d'alcool ambré à la main. Sans attendre, le haut-juge prit la parole.

- Désolé de vous décevoir Mr Stark, mais je ne suis pas ici pour les petits fours. Non, comme vous devez vous en doutez, je viens pour discuter avec vous de la prochaine Edition des Hunger Games, la 176ème.  Pourriez-vous m'accorder un moment, dans un endroit plus...discret ?


Mitch sourit faiblement et d'une vois peu élevée, s'adressa à Phileas Hampton :


- Monsieur, le pauvre ! Ne vous accaparez pas si vite de sa personne, il doit encore montrer sa magnificence à de nombreux invités, et n'a pas fini de présenter sa débauche de victuailles ! Monsieur Hampton, vous semblez bien anxieux pour quelqu'un dont les Jeux s'annoncent si réussit, quelque chose vous perturbe ?


Puis, se tournant vers l'homme au sourire :

- Monsieur Stark ! Vous fréquentez si peu les gens élevés de ce monde ? Je vous croyais plus populaire… Mais il est vrai que personnellement je ne me déplace généralement pas pour des discours civils et des buffets où la nourriture est abondante, mais le whisky rare. Vous avez vu juste, j'ai une autre raison de m'être déplacé.


Il marqua une pause, et reprit sur un air vague et distant :

- Je serai tout aussi sincère que votre hilarité si je vous disais que je suis venu de le but de voir si ma commande de buggy mitrailleurs est bien sortie de vos usines. Cependant, monsieur Stark, je dois vous avouer que je votre speech m'a un peu surpris.


Mitch regarda un instant son interlocuteur, puis reprit, posant chaque mot, avec une ironie non-feinte :

- L'armée ne vous satisfait plus ?


Sans attendre de réponse, l'homme au costume blanc fixa le verre qu'il tenait à la main, et comme pour lui-même, ajouta quelques mots.


- Jules César, assassiné pour avoir prit trop de pouvoir et d'indépendance, c'est idiot...

*
*



[/color]
MITCH FLECTO            PEACEKEEPER
Revenir en haut Aller en bas
« »
★ Âge : 45 ans.
☆ Surnom : Le renard
★ Occupation : Vendeur d'armes
☆ Humeur : Plutôt bonne
★ Plat préféré : Pizza , foie gras
☆District : Un

○ Points : 366
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Mar 7 Avr - 11:41







La présence du chef de la Répression semblait incommoder au plus haut point le Haut Juge venu discuter avec le milliardaire. D’ailleurs malgré son air jovial Eneron n’était guère heureux de voir M.Flecto ici , voir débarquer un grand officier Pacificateur sans prévenir n’avait rien de rassurant mais l’ingénieur n’était pas non plus inquiet outre mesure.


- Bonjour Mr Stark,  je suis... heureux de rencontrer un vainqueur des Jeux qui ait si bien réussi.


Le Haut-Juge semblait hésitant et quelque peu gêné , décidément on les choisissaient plus pour leur talent d’orateur. A ces mots Eneron fit une petite moue , il n’aimait guère qu’on lui rappelle l’arène ; publiquement cela n’apportait pas grand chose , sa victoire aux Jeux ayant été très quelconque voire médiocre et d’autre part car intérieurement l’évocation de l’arène lui faisaient se souvenir de choses qu’il préférait laisser derrière lui bien qu’il sache que c’était quasiment impossible.

-Oh  ! Vous savez ma victoire aux Jeux n’est pas mon fait d’arme le plus glorieux.

M.Hampton , après une petite pause , reprit d’une voix un peu plus assurée ; l’homme avait enfin enfilé son costume de Juge et affirma qu’il désirait s’entretenir “en privé” avec Eneron à propos de la prochaine édition des Jeux , les 176e . Le milliardaire haussa un sourcil ,ainsi le Capitole désirait le faire participer à la conception de l’arène car c’était sûrement pour cela qu’un Juge aurait fait le déplacement à quelques jours du lancement de l’Expiation . Enfin M.Hampton ne semblait pas vouloir dire un traître mot de plus en présence du vieux Pacificateur qui prit à son tour la parole de sa voix faussement mielleuse . Il s’adressa tour à tour à ses deux interlocuteurs , presque en apartés même si il s’assurait de parler assez fort pour que tous le comprennent.  Si Eneron était bon orateur M.Flecto l’était aussi bien que le milliardaire était persuadé qu’il était bien le meilleur des deux .


- Monsieur Stark ! Vous fréquentez si peu les gens élevés de ce monde ? Je vous croyais plus populaire… Mais il est vrai que personnellement je ne me déplace généralement pas pour des discours civils et des buffets où la nourriture est abondante, mais le whisky rare. Vous avez vu juste, j'ai une autre raison de m'être déplacé.

Le Pacificateur marqua une pause


- Je serai tout aussi sincère que votre hilarité si je vous disais que je suis venu de le but de voir si ma commande de buggy mitrailleurs est bien sortie de vos usines. Cependant, monsieur Stark, je dois vous avouer que je votre speech m'a un peu surpris.

S’il restait la moindre once de sympathie d’Eneron à l’égard du chef de la Répression elle avait bien disparue durant ces trente dernières secondes. Et bien qu’il partageait assurément quelques points communs , le milliardaire ne pouvait s’empêcher d’éprouver une profonde antipathie envers ce sadique et cynique homme du pouvoir militaire. Son petit air de suffisance acheva insupporter Eneron qui en homme d’affaire expérimenté au comportement professionnel continua d’afficher une mine joviale , de toute manière il ne craignait pas ce guignol  et il s’estimait plus intelligent . Mitch Flecto était certes doué mais sona venir en or était déjà tout tracé , né chez de riches Capitoliens il avait fait carrière dans l’armée pour se retrouver (seulement ) à la tête du département de la Répression , alors que lui Eneron , enfant des districts , malheureux moissonné et médiocre vainqueur s’était taillé son avenir dans la roche brute. Il avait bâti seul son empire et ce contre toute attente , il était le plus génial et il le savait.

-Ah? Vous me croyiez plus populaire? Vraiment , eh bien désolé de vous décevoir. Mais si je ne m’abuse d’après votre réputation je vous croyais plus ...charismatique . Ah quand la réputation dépasse l’homme c’est terrible.

Parler ainsi à un tel homme pouvait coûter cher et Eneron jouait avec le feu mais là encore il était sûr de lui , peut-être un peu trop d’ailleurs mais il était bien décidé à remettre en place ce petit fonctionnaire . En plus pour qui se prenait  il était Chef de la Répression merde! Pas président ou général en chef ! Qu’il retourne écraser des manifestations dans les districts périphériques et qu’il laisse tranquille les “honnêtes “ travailleur qui tentaient d’améliorer le quotidien . Bon Eneron n’était peut être pas totalement un honnête travailleur mais il fournissait tout de même les meilleurs armes au Capitole.

M.Flecto continua sur son air fin et ironique

- L'armée ne vous satisfait plus ?

Puis il ajouta d’une voix beaucoup plus basse


- Jules César, assassiné pour avoir prit trop de pouvoir et d'indépendance, c'est idiot…

Bon s’il voulait jouer à ça alors Eneron jouerait avec lui et il était bien décidé à le battre comme il l’avait toujours fait

-Et vous M.Flecto ? La répression ne vous suffit plus? Il me semble que sur votre carte de visite il est écrit Chef de la Répression , ne devriez vous pas être en train de punir quelques bandits ? Le job qu’on vous assigné nous satisfait-il pas , peut-être qu’avec votre intellect et votre carrière vous aspiriez à mieux comme poste que sais-je? Toujours est-il que vous n’êtes que Chef de la Répression et que je ne crois avoir aucun compte à rendre au Chef de la Répression .


Eneron marqua une pause et adressa un regard plein de malice à M.Hampton avant de reporter son attention sur le Pacificateur ; le milliardaire adorait ces joutes verbales ; plus que toutes autres choses et il gagnait à chaque fois

-Oh mais je ne suis pas Jules César ; je ne désire ni gouverner ni diriger . Non non , j’essaie simplement de faire du mieux que je peux avec mes moyens voilà tout et le hasard a fait que je suis un être exceptionnel il est donc normal que ma destinée le soit aussi?

Eneron but une gorgée de whisky

-C’est marrant de vous entendre parler de Jules César et de la dangerosité du pouvoir et des richesses. Voyons M.Flecto soyez honnête avec vous même ; il n’y a pas moins d’ambition en vous qu’en moi .
Maintenant si vous voulez bien me laisser discuter avec M.Hampton qui a , contrairement à d’autres , fait le déplacement pour engager une conversation constructive.

Eneron se tourna alors vers le Juge.

 


_________________




Que voulez vous ? Il faut bien gagner sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« »
★ Âge : 24 ans.
★ Occupation : Journaliste
☆ Humeur : Déterminé
☆District : Capitole

○ Points : 830
○ Barre de vie :
200 / 200200 / 200


May the odds be ever in your favor
Compétences:
Talents:
Inventaire:


MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   Dim 19 Avr - 19:30

Conférence insolente
Clyde Holden




On avait confié à Clyde la mission d’assister à la conférence donné par l’ex-mentor du 1, le très respecté Mr Stark. Ce n’est pas le genre d’article qu’il préférait rédiger, mais il savait qu’un grand nombre de gens importants allaient s’y trouver, et il ne pouvait pas manquer de telles rencontres. Un bon journaliste, Clyde le savait pertinemment, dépendait du nombre de ses contacts. Et, en plus de l’article qu’il devait rédiger, il pourrait en profiter pour poser quelques questions sur la résistance et sur la mort de son père. Le district 1 n’était pas le meilleur endroit pour en parler, mais c’était mieux que rien et il ne voulait voir aucune opportunité lui filer entre les doigts.

Il prit donc le train en direction du district du luxe tôt ce matin. Il arriva juste à l’heure et s’installa au fond de la salle, où il pouvait avoir une vue d’ensemble sur toutes les personnes qui s’y trouvaient. Un microphone dans une main, un crayon et un carnet  dans l’autre, il enregistra toute la conférence. Il ne put s’empêcher de dissimuler un sourire ironique lorsque Stark partagea son envie de se rapprocher de ses clients, de son public. Une nouvelle stratégie de vente qui n’allait pas manquer de faire ses preuves, il en était certain. Le personnage était très connu, autant au Capitole que dans les districts supérieurs, et bientôt tout le monde voudra un  four, un ordinateur, peu importait du moment que le logo « Stark Industrie » doré luisait sur l’appareil.

Il faillit éteindre le microphone lorsque la conférence se termina, mais se ravisa. La partie la plus intéressante n’avait peut-être pas encore commencée. Quelques journalistes avaient posé une question avant que Stark propose à son assemblée de se diriger vers le buffet. Bien, il pourrait ainsi le voir en face à face. Il préférait, en plus d’obtenir des réponses, avoir son interlocuteur en face de lui. Les expressions de son visage, leur manière de se tenir, d’éventuelles hésitations dans la voix… tout cela en disait long, et représentaient de précieux indices qui pouvaient se révéler bien plus intéressants que la réponse en elle-même.

Le temps qu’il descende rejoindre le principal intéressé, celui-ci était déjà entouré par deux autres hommes, dont les visages n’étaient pas inconnus au jeune journaliste. Mr Hampton, Juge, et Mr Flecto de la répression. Que de personnages intéressants, Clyde ne regrettait décidément pas d’être venu.

Lorsqu’il s’approcha, les trois hommes étaient déjà en pleine conversation houleuse, qui ressemblait plus à une joute verbale qu’à un véritable échange de banalités , et Clyde fit mine de s’intéresser au buffet pour laisser traîner une oreille indiscrète avant d’intervenir.

▬ Oh mais je ne suis pas Jules César ; je ne désire ni gouverner ni diriger . Non non , j’essaie simplement de faire du mieux que je peux avec mes moyens voilà tout et le hasard a fait que je suis un être exceptionnel il est donc normal que ma destinée le soit aussi? C’est marrant de vous entendre parler de Jules César et de la dangerosité du pouvoir et des richesses. Voyons M.Flecto soyez honnête avec vous même ; il n’y a pas moins d’ambition en vous qu’en moi. Maintenant si vous voulez bien me laisser discuter avec M.Hampton qui a , contrairement à d’autres , fait le déplacement pour engager une conversation constructive.

Clyde ne retint pas  un éclat de rire, assez bruyant pour que ses interlocuteurs se rendent compte de sa présence et qu’ils comprennent qu’il voulait également participer à cette conversation, qui semblait prometteuse.

▬ Au moins vous n’aurez pas perdu votre modestie Mr Stark, cela me rassure. Je craignais qu’avec ce revirement complet dans la production de cotre entreprise il ne vous soit arrivé quelque chose de grave. Ravi de constater qu’il n’en n’est rien. En tout cas félicitations, joli coup de pub.

Avant que l’un d’entre eux ne puisse répondre, il enchaîna rapidement, d’un air faussement gêné, tout en tendant son bras afin de serrer la main aux gentleman en face de lui:

▬  Toutes mes excuses, je ne me suis pas présenté. Clyde Holden, je suis journaliste, je suis venu ici pour poser quelques questions à Mr Stark. Un reportage sur les anciens vainqueurs commandé par le journal officiel du Capitole. Mais Mr Hampton était là avant moi il me semble, je reviendrais donc tout à l’heure.

Clyde n'était pas pressé, il avait la journée devant lui. Et cette situation l'arrangeait plutôt bien: Mitch Flecto pouvait détenir de nombreux renseignements sur les rebelles que Clyde était persuadé d'obtenir avec de la flatterie et un petit verre de vin. Quoi que, il espérait tout de même que ça n'allait pas suffire pour soutirer des informations à un personnage si haut placé au commencement de Panem, ou le Capitole aurait du soucis à se faire sur les personnes qu'il engage. Clyde espérait plutôt compte sur son statut de journaliste et sur la confiance qu'il pourrait inspirer, en trouvant les bons mots, pour obtenir ce qu'il veut.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
« »


MessageSujet: Re: La conférence insolente [FREE RP]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La conférence insolente [FREE RP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games RPG ::  :: Districts supérieurs :: District 1-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit